Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici RentreeScolaire Cloud Drive Photos cliquez_ici. nav_BTS17CE Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Profil de Hami > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Hami
Classement des meilleurs critiques: 791
Votes utiles : 785

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Hami "Un livre est un outil de liberté" de Jean Guéhenno"
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard
Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard
par Laëtitia Constant
Edition : Broché
Prix : EUR 14,90

3.0 étoiles sur 5 Sympa pour l'été !, 26 juin 2017
Ce commentaire fait référence à cette édition : Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard (Broché)
J'avais hâte de découvrir ce livre. Le synopsis promettait une histoire transcendante avec des conflits et donc, beaucoup de caractères chez nos deux personnages principaux. Et en effet, on y trouve ces deux ingrédients mais pas du tout explosifs à mon sens. Fauve (déjà ça donne le ton) est gérante d'un haras, dans le sud-ouest de la France : Les Landes. Son travail voire son don est de chuchoter à l'oreille des chevaux pour les calmer... Sa meilleure amie qui bosse avec elle l'oblige à prendre quelques jours de vacances au Maroc, histoire de décompresser. Là-bas, elle fait la connaissance d'un homme, qu'elle nomme voisin. Ensemble, ils vont passer des petites vacances tranquilles, flirter un tout petit peu et découvrir par la suite que cet homme est un coureur de jupons, arrogant et j'en passe. De retour en France, elle apprend qu'elle doit céder son terrain à une société immobilière et que celui qui se cache derrière tout cela est Voisin du Maroc. Il est bien évidemment hors-de-question de se laisser faire. La bataille vient de commencer.
Dans l'ensemble, j'ai passé un bon moment même si je n'ai pas ressentie l'émotion que j'attendais. Et à partir du moment où Fauve apprend que Voisin est derrière tout cela, moi, j'étais dans l'attente de quelque chose. Je voulais des embrouilles, de la ténacité... une femme coriace. Oui, Fauve, ne se laisse pas faire mais, malgré tout, je l'ai trouvée trop gentille, parfois trop passive. Quant à voisin, je l'ai trouvé charismatique mais un tantinet gamin, par moments. Certains passages, je ne comprenais pas du tout quel était son but de réagir ainsi envers elle. Il prenait plaisir à la casser, à la déstabiliser et en même temps, dès qu'elle avait un petit bobo, il était là pour madame, bien sûr, sans perdre de vue son objectif : Le terrain.

Et donc, plus on avance dans l'histoire, plus on se rend compte que l'auteure n'a pas été jusqu'au bout de son idée, pas assez fouillée pour nous mettre quelque chose de lourd sous la dent. En fait, je suis sortie de là avec un goût d'inachevé et une fin trop rapide et prévisible qui m'a laissée sur ma faim. Je déteste ressentir ça, car pour arriver à une conclusion de la sorte, il faut être crédible ou en tout cas, avoir les bons éléments pour dire ok, c'est normal ça et ça.

Alors oui, on passe tout de même un bon moment de lecture. C'est léger, c'est frais, agréable et sans prise de tête. La plume est fluide avec de l'humour et pour les vacances estivales, je ne peux que vous le recommander !


Le Murmure du vent
Le Murmure du vent
par Karen VIGGERS
Edition : Broché
Prix : EUR 21,50

4.0 étoiles sur 5 J'ai voyagé en Australie ..., 16 juin 2017
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Murmure du vent (Broché)
Je découvre pour la première fois la plume de Karen Viggers à travers ce beau roman qui m'a transporté jusque dans les plaines australiennes, où une belle amitié va naître entre une étudiante et une femme âgée...
Abby est étudiante en biologie et doit faire une thèse sur le comportement des kangourous. La solitude et la nature lui procurent l'apaisement qu'elle recherche depuis que sa mère s'est suicidée, il y a dix ans de cela. C'est ainsi qu'elle fait la connaissance du journaliste, Cameron, envoyé par son directeur de thèse, lui-même, espérant par cette occasion montrer une belle image de ces grands marsupiaux. La rencontre ne sera pas au beau fixe pour Abby, faut dire qu'il l'agace un peu malgré son charme distingué, un poil arrogant et ses bonnes manières ; quant à lui, complètement charmé par cette belle étudiante, il espère la revoir. Hélas, la jeune femme va tout faire pour l'éloigner, et plus elle va le fuir, plus il va s'accrocher.
En parallèle de cette histoire, Abby fait la connaissance de Daphne, une veuve qui vit dans ses souvenirs, qui pleure encore son mari et l'enfant qu'elle a perdu.
Une amitié forte va s'installer entre ces deux femmes malgré leur différence d'age. Pour Abby, Daphne lui rappelle à un certain moment la mère partie trop tôt et pour Daphne, l'oreille attentive qu'elle a tant besoin.
L'auteure a coupé l'histoire en quatre partie où nous allons suivre l'évolution/l'échec sentimental(e), l'amitié, les blessures cachées, les kangourous, avec une intrigue qui s'installe petit à petit au fil des pages, pointant du doigt les terres volées par les blancs aux aborigènes. Du coup, les non-dits et les secrets vont remonter à la surface. Et les personnages secondaires apportent également un souffle à l'histoire.

J'ai sincèrement adoré la plume de Karen Viggers, très poétique, intelligente, à tendance écolo, et parfois cruelle par des scènes très dures... Mais dans l'ensemble, l'essentiel est là et c'est le plus important ! A découvrir !


Un trou dans le ciel
Un trou dans le ciel
par Philippe Aronson
Edition : Broché
Prix : EUR 15,90

4.0 étoiles sur 5 Bon moment de lecture !, 3 juin 2017
Ce commentaire fait référence à cette édition : Un trou dans le ciel (Broché)
Un récit captivant mais déstabilisant à la fois, où j'ai découvert un homme complètement imbu de sa personne, égocentrique, narcissique... avec un langage argotique voire grossier, profitant de son statut, de ses privilèges pour narguer les noirs et humilier les blancs à façon. Mais dans tout ça on reconnaît que le gars s'est fabriqué une sacrée armure pour supporter l'injustice face aux noirs en pleine ségrégation raciale.
Je recommande !


Valentine - tome 1 - Sans titre
Valentine - tome 1 - Sans titre
par Vanyda
Edition : Album
Prix : EUR 11,99

4.0 étoiles sur 5 Ah, super ! Très bon moment !, 30 mai 2017
Ce commentaire fait référence à cette édition : Valentine - tome 1 - Sans titre (Album)
Les années collèges que c'est loin tout ça et pourtant j'ai adoré me replonger dans mes souvenirs à travers cette première bd qui reflète très bien le comportement des adolescents au collège, les profs, les bêtises, premiers amours, premières cigarettes, l'alcool, soirées avec les copains et moqueries pour conclure. L'histoire est centrée sur Valentine et sa petite bande de copines qui rentrent en 3e. Les retrouvailles sont belles, comme à chaque rentrée quand les élèves découvrent leur emploi du temps et les profs... Et plus on avance dans l'histoire, plus on découvre une Valentine un peu à part, mais qui laisse quoi qu'il arrive une belle empreinte. Très bon moment que je vous invite à découvrir et même à le faire découvrir à votre/un ado. Et pour ma part, j'ai hâte de poursuivre avec le tome 2.


La Panthère Noire
La Panthère Noire
Prix : EUR 1,49

3.0 étoiles sur 5 Lecture sympathique !, 23 mai 2017
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Panthère Noire (Format Kindle)
Il est rare de tomber sur des livres ou nouvelles où l'héroïne est une femme noire, du coup, quand l'auteure Julie Huleux a sortie ce petit livre d'une centaine de pages, je n'ai absolument pas hésité et voulu découvrir qui se cachait derrière ce titre : La panthère noire.

De prime abord, l'histoire n'a rien d'originale et pourtant l'intrigue se déroule à Séoul entre un homme d'affaires, coréen, qui s’apprête à faire connaitre au monde entier, sa nouvelle création, un smartphone, et de sa petite-amie, une véritable bombe africaine et mannequin, que les plus grands s'arrachent pour leurs défilés. Sauf que voilà, cette femme, au doux nom de Eve, est une espionne infiltrée aux multiples talents, se faisant passer pour un mannequin de renom pour arriver à son but final. Et pour cela, Julie Huleux s'inspire des films d'espionnages avec le côté sexy et érotique de l'histoire pour sûrement mieux apprécier notre héroïne. Pour le coup, cela fonctionne car, on découvre une nana très manipulatrice et joueuse qui sait y faire avec la gent masculine et tous les gardes du corps (dont un, qui se fait appeler numéro six) qui sont censés la protéger lors de ses déplacements et celui du boss.

L'auteure nous tient en haleine dans la deuxième partie de l'histoire quand il faut enfin agir et que les services secrets français s’emmêlent. J'avais l'impression de voir un mélange de Nikita, de mission impossible avec une petite touche d'Alias mais à la française et pour ça, je dis bravo. C'est rafraîchissant, moderne et sexy à la fois mais vraiment dommage d'être restée sur ma faim ; à vrai dire, il me manquait trop d'éléments pour être un coup de coeur.

Quoi qu'il en soit, la lecture a été sympathique à lire et je vous recommande si vous désirez découvrir la plume de Julie Huleux


Nick and Sara - 2 - Rédemption
Nick and Sara - 2 - Rédemption
Prix : EUR 9,99

5.0 étoiles sur 5 Intense !, 11 mai 2017
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nick and Sara - 2 - Rédemption (Format Kindle)
Houlala ! Quelle suite ! Ce livre est aussi bon que le premier avec une intrigue plus dure, plus intense, plus angoissante. Le temps mort n'existe pas dans ce tome 2. Le suspense, les armes, la corruption, l'amour, la passion, le chantage, l'humour... tout y est pour nous garder en haleine jusqu'à la fin.
On angoisse pour les protagonistes, non, sérieux, on flippe vraiment pour eux, car ici, le danger est partout, surtout du côté de Nick. Aucune nouvelle de lui depuis plusieurs mois, Sara apprend qu'il est en danger quelque part en Russie alors, ni une ni deux, elle décide de mettre en place un plan avec l'équipe de la DEA qui avait embauché Nick, pour aller le sauver.
Oh qu'il est loin l'image de la petite fille à papa, pourrie gâtée, jusqu'à la moelle ; ici, on découvre une nana beaucoup plus forte, sûre d'elle, la tête bien sur les épaules, prête à tout pour son ange, et qui va malgré tout prendre de sacrés risques pour sauver l'homme qu'elle aime. Hélas, bien trop de secrets planent encore autour de Nick, le petit génie, et l'équipe va aller de surprises en découvertes à propos de ses activités bien cachées. Et ça va être du lourd !

Pauline libersart a une plume vraiment efficace et on sent réellement toutes les recherches effectuées pour que cela soit très réaliste et trépident.

Un réel plaisir de retrouver les personnages du tome 1, mais vraiment dommage que cette couverture ne fasse pas honneur à l'histoire !


Celui qui va vers elle ne revient pas
Celui qui va vers elle ne revient pas
Prix : EUR 15,99

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un livre passionnant, percutant, mais surtout, très instructif, et riche par les mots !, 10 mai 2017
Ce commentaire fait référence à cette édition : Celui qui va vers elle ne revient pas (Format Kindle)
Il y a certains livres qu'il faut absolument prendre le temps de tourner les pages pour mieux les savourer.
Celui qui va vers elle ne revient pas est un récit d'émancipation où l'auteur, lui-même, raconte sa propre histoire au sein de la communauté ultra-orthodoxe, les Juifs Hassidiques, qui sont facilement identifiables : Barbus, Chapeaux noirs, longues papillotes, caftans noirs, pour les hommes, et les femmes mariés, perruques souvent stylisées d'une écharpe ou d'un chapeau et d'un vêtement très, très sobre, entourées d'une ribambelle d'enfants. Bref ! Shulem est né et a grandi Skver, une des branches Hassidiques qui se trouvent en plein New-York, à New Square, village où les membres sont à l'abri des influences du monde laïque, ne parlant que le Yiddish, très peu ou pas la langue du pays, excluant radicalement tous les plaisirs terrestres (télé, radio, internet, magazines, nourritures non casher, vêtements...) pour être en total osmose avec le Créateur, en communion dans la prière et de Torah (la Bible hébraïque ou l'ancien Testament, pilier de la foi Juive) qui leur sert de guide. D'ailleurs, ils ne fréquentent pas et ne s’intéressent pas aux non-juifs qui pourraient avoir une mauvaise influence sur eux.

C'est donc à travers les lignes que l'on découvre l'obscurantisme et extrémiste de cette communauté, que moi, personnellement, je connaissais un peu. Ici, Shulem, sans pour autant incriminer les hassidiques, préfère décrire son ressenti, ses faiblesses, ses tentations, ses peurs, ses questionnements, ses doutes sur sa foi, qui ont commencé peu avant sa majorité et qui ont pris réellement de l'ampleur quand il découvre internet, par hasard. Il est à cette époque à peine adulte, marié à une jeune femme qu'il n'aime pas, et père de cinq enfants ; à vrai dire, il n'a pas vraiment eu le choix, chez eux, les mariages sont arrangés. C'est donc une faille (internet) qui vient foutre en l'air toutes ses convictions ancrées en lui depuis toujours et qui, par la suite, va détruire sa vie de famille.
Parce que oui, internet est une immense porte qui s'ouvre au monde, qui ne cache pas et qui attise comme le serpent et la pomme. La tentation. Internet répond aux questions, documente... et c'est comme ça que Shulem va découvrir le monde qui l'entoure aux choses futiles complètement interdites au sein de la communauté et également voir qu'il n'est pas seul à être dans cette situation délicate. Mais tout cela à un prix, le prix de la liberté aura des conséquences et il va vite le comprendre une fois dehors.

Un livre passionnant, percutant, mais surtout, très instructif, et riche par les mots, sans trop mettre en avant le côté biblique que beaucoup évite en littérature. Une belle découverte que je vous recommande !


L'organisation - tome 1 - Piégée
L'organisation - tome 1 - Piégée
Prix : EUR 9,99

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Bon moment !, 26 avril 2017
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'organisation - tome 1 - Piégée (Format Kindle)
Même si ce n'est pas un coup de coeur, j'ai passé un bon moment. Dans la même veine que Nick and Sara, tome 1 : Enfer de Pauline Libersart ou même de la série KGI de Maya Banks, où on y retrouve les mêmes ingrédients : suspense, armes à feu , une femme en détresse, les militaires, le gouvernement, toussa toussa. Je dois dire que la collection BMR, propose du lourd en ce moment et commence sérieusement à être dans mon top 5.
J'ai tout simplement passé un excellent moment avec nos deux personnages principaux, avec une histoire qui tient réellement la route. Faut dire que l'on rentre très, très vite dans l'action. quand des braqueurs décident de braquer une banque et tirent une balle en pleine tête à notre héroïne. Sauf que voilà, elle n'est pas morte et à son réveil, à l’hôpital, un homme est là pour la protéger contre ceux qui ont décidé de finir le travail, soit l’exécuter.
Belle intrigue qui m'a tenue en haleine et hâte de découvrir la suite !


La Huitième vie: (pour Brilka)
La Huitième vie: (pour Brilka)
Prix : EUR 18,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Sublime !!, 19 avril 2017
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Huitième vie: (pour Brilka) (Format Kindle)
L'histoire commence avec Niza Iachi, la narratrice, qui a fui un passé douloureux, en Géorgie, pour mieux se retrouver en Allemagne. Sa mère l'appelle en panique car, Brilka, sa nièce de douze ans, a pris le train pour Vienne. Il faut la retrouver. C'est ainsi que l'auteure, Nino Haratischwili nous plonge dans une magnifique et dramatique saga familiale Géorgienne, qui débute vers 1917 avec Stasia, née en 1900, fille d'un chocolatier, et qui va durer sur six générations, jusqu'en 2006. Alors, Niza, petite-fille de Stasia, décide d'écrire à sa nièce, (pour elle aussi) comme pour lui laisser une trace de ce passé qu'elle n'a pas connu, pour lui raconter l'histoire de sa famille, cette grande famille qui remonte à bien loin, au temps de son arrière-arrière-grand-père, ce chocolatier qui, grâce à sa fameuse recette restée bien secrète, jusqu'à ce qu'il décide d'en faire profiter Stasia, a pu vivre quelques années loin de la pauvreté avec ses deux filles.

L'histoire est très consistante et, surtout, très bien documentée ; racontée avec, parfois, une pointe humour et même d'ironie, par moments ; c'est pourquoi, j'ai voulu, et je conseille vivement de prendre le temps de lire ce gros pavé pour mieux le savourer. Le roman est long à lire et pourrait en rebuter plus d'un, car, chaque membre de cette famille représente un chapitre, une des vies de Brilka, avec sa petite histoire, ses tragédies, ses drames, ses hauts et ses bas, mais aussi, l'amour, la passion ; le tout saupoudré de danse... dans un contexte politique très conflictuel de l'époque. Du coup, la famille Iachi ne pourra pas éviter le pire, la seconde guerre mondiale que tout le monde connait et vivra en direct la montée et la chute de l'union soviétique.
Et plus on avance dans le roman, plus on découvre une fresque familiale qui accumule les drames, les échecs, et chaque génération va subir à son tour, les conséquences des précédents.
Faut dire aussi que Nino Haratischwili réveille certains souvenirs et faits historiques mis de côté et les faire revivre à travers Niza nous permet de ne pas oublier.

C'est pour ma part, un roman qui a été très enrichissant, rafraîchissant, et dans l'air du temps malgré le côté historique de l'histoire. Tous les ingrédients étaient là pour en faire une excellente lecture et même si l'ensemble est fictif, on espère le meilleur pour eux... Un vrai délice que je vous recommande !


Pierre Lapin
Pierre Lapin
Prix : EUR 2,99

4.0 étoiles sur 5 J'ai bien aimé !, 18 avril 2017
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pierre Lapin (Format Kindle)
Ce n'est pas pour rien qu'il faut toujours écouter les parents ! Hé oui, ils connaissent souvent les dangers qui nous entourent et si on dit aux enfants de ne pas s'éloigner, ce n'est pas pour le plaisir de parler.
Pierre Lapin a compris et ne recommencera plus, à mon avis !


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20