Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici RentreeScolaire Cloud Drive Photos cliquez_ici. nav_BTS17CE Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Profil de Vincent > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Vincent
Classement des meilleurs critiques: 1.284
Votes utiles : 2091

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Vincent "The Chameleon" (Dans les montagnes)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Casino de Paris 1985
Casino de Paris 1985
Prix : EUR 33,84

5.0 étoiles sur 5 Le Graal c'est l'intégral, 21 juillet 2017
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Casino de Paris 1985 (CD)
Ce Live je l’avais d’abord possédé en double vinyle lors de sa sortie. Avec l’arrivée du support CD (la première révolution numérique était alors en marche), j’avais de suite observé que certaines parties originelles avaient été coupées afin de faire tout tenir sur une même rondelle. Ainsi, la magnifique introduction de Tony K en support de “I’M the Boy” se voyait réduite de moitié. L’outro de “Love on the Beat” était elle totalement absente de cette première édition CD. Une méthode qui fut très souvent reconduite sur nombre d’autres œuvres et qui aura sans doute conduit progressivement au désintérêt de plus en plus grand des acheteurs du support CD.

Aujourd’hui, c’est tout l’inverse qui se produit. Car a l’heure du téléchargement massif, les maisons de disque tentent de se rattraper en publiant de plus en plus des produits d’une qualité exceptionnelle et a des prix très attractifs. Et cette réédition du LIVE AU CASINO DE PARIS ne le démentira pas.

Afin de fêter dignement les 30 ans de cet album Live, Mercury Records a fait les choses avec grand soin. D'abord, avec un format de 25cm X 25cm, l’objet est tout bonnement magnifique. A l’intérieur on touche carrément au sublime. Car outre de très belles photos du concert, le livret est surtout augmenté d’autres photos issues des répétitions, puis de commentaires journalistiques riches et variés quant a la naissance de ce projet: Celui de faire revivre sur scène le vaste répertoire de SERGE GAINSBOURG. Citations de Serge lui même, billets et affiches promotionnelles de l’événement. Tout ça contribuera a vous replonger dans vos propres souvenirs.

La vraie plus-value de cette édition “Super Deluxe” réside dans cette appellation justement. Voyez plutôt:

- Livret 14 pages en papier glacé (notes divers).
- Concert dans son intégralité (soit plus de 2 heures de concert et 7 titres inédits).
- Les 2 CD comme le DVD ont été entièrement remasterisé a partir des multipistes originaux.

Ce qui est absolument bluffant ici, c’est de mesurer a quel point un mixage peut altérer ou au contraire révéler toutes les subtilités de la musique jouée. Comme expliqué dans le livret (en tout petit !!!), la prise de son batterie a par exemple été complètement revue. La caisse claire par exemple (assez envahissante a l’origine), en se voyant rééquilibrée de cette manière, donne a l’ensemble un rendu général bien plus naturel et généreux. C’est bien simple, la guitare de Billy Rush renaît tout simplement a mes oreilles. Et que dire de la basse moelleuse de Tony K ? Fraîchement débarqué de chez David Bowie. Une merveille ! Son solo nous est ici enfin offert dans son IN-TE-GRA-LI-TE !!!

Débarqués, eux aussi, de chez David Bowie, les chœurs de George et Steve Simms sont également une complète redécouverte. Oui Messieurs Dames, nous avons nous aussi en France des “ingés son” de tout premier plan. Dominique Blanc-Francard assisté de son frères Hubert en sont d’évidence d’éminents représentants. Le son est d’une telle pureté que je me suis même surpris a entendre crisser la pierre du briquet Zippo de Serge a un moment du spectacle.
Tout du long, l’équilibre entre les instruments est d’une telle perfection que j’ai tout simplement redécouvert cet enregistrement de fond en comble.

Il est a noter que les plus avertis remarqueront assez vite que, du fait d’un concert restitué dans son intégralité, certains morceaux sont aujourd'hui agencés de manière différente. Lors de la première écoute cela m’a quelque peu désorienté. Tout au plus. De même, le concert en DVD offre en quelques occasions des versions alternatives. Si rares soient-elles, on appréciera a des degrés divers les deux versions du très beau “Dépression au Dessus du Jardin”. Ma préférence allant incontestablement a celle de la version CD. Le solo batterie de Tony Smith (John Mc Laughin, Lou Reed) est également assez différent entre la piste DVD et celle du CD. A l’inverse celle du DVD est bien mieux d’après moi.

Avis aux amateurs: Si vous aimez la poésie de GAINSBOURG autant que la “déconnade” de GAINSBARRE, alors cette réédition de ce LIVE AU CASINO DE PARIS est a ne surtout pas manquer. Et au prix ou elle est vendue ici ou là, se serait là une grossière erreur que de vous en priver.

19/20


The book of souls - Édition Deluxe (inclus : 2 CD et livre relié)
The book of souls - Édition Deluxe (inclus : 2 CD et livre relié)
Prix : EUR 23,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 Esprit (critique) es-tu là ?, 20 juillet 2017
Ce commentaire fait référence à cette édition : The book of souls - Édition Deluxe (inclus : 2 CD et livre relié) (CD)
Si il est un groupe qui m'aura fait rêver plus qu'aucun autre, il y a maintenant quelques années de ça, c'est bien celui là.
IRON MAIDEN je l'ai écrit en lettres capitales partout tant que j'ai pu. Je l'ai acheté, affiché, porté, vu, lu, écrit autant que j'aurai pu.
Pourtant, en refermant ce nouveau chapitre de mes héros d'hier, ce double album pompier et pompeux m'amène au constat suivant (aussi amère soit-il): Ce groupe, ou plutôt cette grosse machine, n'a définitivement plus rien a m'offrir. Les morceaux de "Book of Souls" sont interminables. Inutilement longs. Les solos et autres parties instrumentales plus barbantes les unes que les autres.

Finalement, Iron Maiden aujourd'hui c'est aussi gonflant qu'un groupe comme Marillion. Même constat ! Tant cet ex "fer de lance" du Heavy Metal (un peu comme Marillion avec le prog), s'en est aller depuis longtemps vers des contrées bien éloignées de ce sur quoi il avait su bâtir sa réputation.

Ou sont passées la hargne, la niaque et l'agressivité qui faisaient, elles aussi, tout le sel et tout l'intérêt de leur musique ? Perdue a tout jamais dirait-on, au milieu de cet imbroglio de guitares enchevêtrées (toutes emmêlées qu'elles sont) qui ne racontent tellement plus rien.. Qui ne m’emmène nul part sinon dans une impasse.
Comme Steve Hogarth chez Marillion, Bruce Dickinson fini aussi par m'agacer a force de textes qui semblent ne jamais en finir. Tout en ce sentant obligé de pousser sa voix comme pour légitimer son potentiel vocal. A quoi bon ?
La seule chose qui me rappel que j'écoute toujours bel et bien le même groupe que celui que j'avais tant vénéré dans mes vertes années, c'est le jeu a l'identique de Nicko Mc Brain. Toujours aucune remise en question chez l'éminent batteur apparemment ! Remettre son titre en jeu ? Pourquoi faire ?

Pour pallier a ce manque de dynamisme et de rage primale au sein de ces dernières compositions, Kevin Shirley poursuit lui aussi dans son choix de pousser les volumes a fond comme il le fait a chaque fois. Histoire de poursuivre dans l'illusion. Comme si plus fort signifiait plus Hard. Résultat, la batterie écrase tout dans le mix, rendant les guitares encore plus brouillonnes. Le son du danseur (guitariste) Jannick Gers étant déjà pénible pour ce qu'il est...

Enfin, et pour poursuivre dans le domaine de nos grandes illusions (perdues), Eddy, la mascotte, retrouve ici de son apparence et de l'agressivité qui aura toujours été la sienne aux travers de plusieurs illustrations (toutes très réussies) figurant ici.
Dans les crédits, j'ai vu qu'ils s'y étaient mis a plusieurs pour réaliser tout le travail graphique de "The Book Of Souls". Quelle drôle d'idée !

C'est peut être ça finalement qui résumerait le mieux le géant Maiden aujourd'hui: Ce trop plein de "trop de tout" pour accoucher de pas grand chose. Sinon de rien. :-(

06/20
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Jul 27, 2017 12:09 PM MEST


Better Days Comin'
Better Days Comin'
Prix : EUR 20,00

5.0 étoiles sur 5 Mieux vaut tard que jamais, 14 juillet 2017
Ce commentaire fait référence à cette édition : Better Days Comin' (CD)
Sans la médiathèque de mon coin, jamais je n'aurai posé mes oreilles sur cet album des "amérloques" de WINGER. Surtout après l'idée que je m'étais forgé d'un tel groupe il y a si longtemps. Le Hair-Metal ou Hard FM façon Poison, Warrant, Slaughter et consort, pas de ça chez moi... Au bûché direct !
Et puis qui n'a jamais visionné, en son temps, la cassette VHS de Metallica lors de l'enregistrement de leur Black Album dans les studiso de Bob Rock, ceux là ne peuvent pas comprendre: Le poster, les fléchettes, etc.
Sauf que voilà, "Better Day Comin'" est l'album qu'il me fallait découvrir pour enfin me faire mentir. Et de surcroît faire voler en éclat mes idées reçues d'il y a siiiiiii longtemps !

Point de claviers sirupeux ici. Point de refrains sucrés et encore moins de mélodies niaiseuses estampillées Hard FM. La voix de Kip Winger est (tel le premier effet kiss cool) on ne peut plus viril et les morceaux suffisamment travaillés et arrangés pour ne pas faire de ce Hard Rock là l'une de ces musiques que l'on aime a qualifier (nous les détracteurs) de Hard de supermarché. WINGER ne donne clairement pas dans le Hard FM. Qu'on se le dise. En revanche du Hard Rock s'en est bien. Et du bon ! Très bon même. A savoir que "Better Days Comin'" est suffisamment mordant et élaboré pour ne jamais engendrer l'ennui sur toute sa durée..

Certes, l'album n'est pas exempt de quelques reproches (a vous de les identifier), mais non d'un chien ! je n'imaginais pas un groupe comme celui ci œuvrer a un tel niveau de qualité. J'en veux pour preuve l’exercice, si souvent "casse gueule", et tant de fois éprouvé, de la ballade qui tue. Ecoutez ne serait-ce que "Ever Wonder" pour vérifier a quel niveau d'écriture se situe un groupe comme celui ci.
"Ever Wonder" tout comme "Be Who You Are" sont ainsi sans communes mesures. Voici tout bonnement deux merveilles loin de caresser dans le sans du poil, puisque bien éloignées de tous les clichés liés d’ordinaires a ce genre d'exercice.

Me concernant, et face a un travail aussi qualitatif, il est encore plus rageant que la production d'un tel disque n'est pas bénéficié d'un son plus dynamique et puissant. Le mix batterie, bien trop compressé, asphyxie par endroits le rendu général d'un disque pourtant très réussi dans son ensemble.

Très belle découverte quoi qu'il en soit
.
17/20
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (19) | Permalien | Remarque la plus récente : Jul 18, 2017 9:17 AM MEST


Recordings [Import anglais]
Recordings [Import anglais]
Prix : EUR 22,26

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Chut(es) !, 10 juillet 2017
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Recordings [Import anglais] (Album vinyle)
Recordings est un faux album. Entendez par là qu'il ne propose que des chutes d'enregistrements studio des sessions des albums "Stupid Dreams" et "Lighbulb Sun". Et pour cause...
Rien en effet de transcendant ou d'exceptionnel ici qui aurait mérité de figurer sur tel ou tel disque de la formation anglaise. Même si une petite moitié du disque est loin d'être déplaisante. A moins qu'un album tel que "The Sky Moves Sidways" vous ait mis, en son temps, la tête a l'envers.
Souvent planants et basés sur des improvisations, ces 9 titres trouveront assurément preneurs chez les plus acharnés des fans de Porcupine Tree. En ce qui me concerne, "Recordings" est le disque du groupe que j'écoute le moins.

A vous de voir !

12/20
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Jul 11, 2017 9:45 PM MEST


Falling Satellites
Falling Satellites
Proposé par marvelio-france
Prix : EUR 14,21

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Un début... Et aussi une fin., 18 juin 2017
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Falling Satellites (CD)
Hormis la très belle présentation de son Digipack (bien que très sobre sur le plan de son design), et pour cette première acquisition d'un disque de FROST, je vous le dis sans détours, Falling Satellites ne m'aura guère emballé. Et ce, même après plusieurs écoutes acharnées.
Ça commençait plus bien ! Idem concernant le beau final que constitue le morceau "British Wintertime". Mais au milieu de tout ça...

En faite, dès le véritable premier morceau, "Numbers", j'ai très vite senti que le Rock Progressif proposé par FROST ne m’emmènerait guère plus haut qu'un sommet de moyenne montagne, alors que, sans non plus espérer atteindre la voie lacté, je m'étais persuadé d'atteindre, sinon l'Everest, au moins l'Himalaya. Et bien c'est raté ! la faute au Maître d'oeuvre, Jem Godfrey, qui aura trop souvent laissé son imagination se disperser dans tout les sens.
Au final, même si heureusement quelques morceaux parviennent a séduire, cela reste trop épisodique pour parvenir a m'emporter tout au long d'un tel album. Sachant que cette expérimentation Dub Step sur le titre "Towerblock" s'avère, elle, carrément pénible puisque donnant le sentiment a l'auditeur que son lecteur CD serai soudainement devenu défaillant.

Que cette musique soit parfois labyrinthique (a l'image de sa pochette), après tout pourquoi pas. Encore aurait-il fallu qu'il y est autrement plus de mélodies fortes sur un tel disque. Personnellement, je ne les ai trouvé qu'aux travers de quelques sympathiques moments. Quand le guitariste John Mitchell s'empare du micro par exemple. "Lights Out" étant lui aussi un joli duo de voix, tout comme "Closer to the Sun" qui voit Joe Satriani (en guise d'invité de luxe) y délivrer un très beau solo de guitare. Mais hormis cela, non décidément non, il y a bien trop peu de choses vraiment appétissantes ici pour me donner l'envie d'y revenir plus souvent. Et ce malgré l'excellence des musiciens qui composent FROST.

Plutôt déçu donc dans son ensemble.

10,5/20
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (28) | Permalien | Remarque la plus récente : Jul 12, 2017 9:10 PM MEST


Theatre Of Death (Live At Hammersmith 2009) [(+CD)]
Theatre Of Death (Live At Hammersmith 2009) [(+CD)]
DVD ~ Alice Cooper
Prix : EUR 20,98

3.0 étoiles sur 5 La tête a l'envers, 6 juin 2017
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Theatre Of Death (Live At Hammersmith 2009) [(+CD)] (DVD)
Non pas que cette prestation ne soit pas bonne, car chez Alice Cooper ce n'est jamais le cas. Mais si je m'en réfère a tous les autres DVD que je possède de lui, "Theatre of Death" le fait tout simplement moins.
L'objet de ma relative déception est principalement a mettre sur le compte d'une set list agencée de manière complémentent farfelue (décousue). Ce qui, par ricochet, impact le rendu général d'un tel spectacle.
Comment expliquer par exemple que la scène de la guillotine intervienne aussitôt dans le spectacle après seulement 15 minutes de show ?
Fort d'une myriade de Classiques, Alice se permet d'ouvrir son spectacle avec l'un d'entre eux. C'est OK ! Mais alors pourquoi le clôturer de la même manière ? Quel est l'intérêt de jouer 2 fois "School's Out" au cours d'un même concert ? :-(
D'autre part, si du côté du spectacle il n'y a que peu a redire (le son comme l'image étant parfait), je déplore également que la réalisation ne s'attarde pas assez sur les musiciens. Les plans furtifs ou lointains fait sur Jimmy De Grasso (batterie) par exemple ne nous laisse pas suffisamment le temps d'apprécier son jeu.

Pour finir, si il est toujours très appréciable qu'un artiste comme Alice Cooper sache a chaque fois apporter son lot de raretés d'une tournée a l'autre, il est assez étonnant qu'un seul titre de son dernier album en date soit au programme de ce concert. Certes, "Along Came A Spider" était loin d'être un album enthousiasmant... Tout de même !

Nota: Le public a lui seul vaut quand même le coup d’œil. De vrai(e)s fans en somme.

13,5/20
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (25) | Permalien | Remarque la plus récente : Jul 27, 2017 3:11 PM MEST


Alice Cooper Super Duper Alice Cooper
Alice Cooper Super Duper Alice Cooper
DVD ~ Alice Cooper
Prix : EUR 20,00

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Moteur, action... Cooper !, 26 mai 2017
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Alice Cooper Super Duper Alice Cooper (DVD)
Pour qui souhaiterait creuser tout ce qu'il convient de savoir sur Vincent Furnier (alias Alice Cooper), et ce afin de mieux comprendre, ou tout bonnement de découvrir l'univers riche et complexe d'un des derniers géant du Rock, ce Blue Ray (DVD) est une mine d'or.
D'autant qu'en plus ici, c'est bel et bien ce survivant des années 70 qui raconte (en voix off) cette épopée invraisemblable, forte d'une myriade d'images et de documents tous plus rarissimes les uns que les autres. J'ajoute que le travail de montage des images de ce Rockumentaire est lui aussi tout a fait extraordinaire et totalement original.

Après visionnage d'un tel produit, pour quelques 2 heures d'images (bonus compris), il est absolument certain que vous serez incollable quant a l'univers, l'histoire et la personnalité d'un personnage tel que Vincent Furnier et son alter ego Alice Cooper. Du moins jusqu’à sa renaissance et réhabilitation en 1983 (album "Constrictor" et "Raise Your Fist and Yell"). N'est-ce pas là tout ce qu'un fan était en droit d'espérer et d'attendre d'un produit tel que celui là ? Précisément oui !

17,5/20
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (4) | Permalien | Remarque la plus récente : Jul 15, 2017 9:43 PM MEST


On Fire [Import anglais]
On Fire [Import anglais]
Prix : EUR 21,61

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Wouaou super !, 20 mai 2017
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : On Fire [Import anglais] (CD)
Franchement moi qui aime bien le Hardrock et ben j'ai trouvais ce groupe super bien que je connaissé pas trot. Bon sinon le chanteur c'est le mème qu'un autre super groupe qui s'appel Grand Magus. Même le batteur aussi. Mais y pousse défoix un peu trop sa voie et les solos pourrait être mieu des foies.
C'est quand super génial ce disque. Avec un gros son bien lourd.

Allé ! salue et bonne écoute.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (16) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 6, 2017 8:20 PM MEST


inFinite - Coffret (CD + DVD + T-shirt L)
inFinite - Coffret (CD + DVD + T-shirt L)
Prix : EUR 22,99

7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un dernier tour de grand 8 ?, 8 mai 2017
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : inFinite - Coffret (CD + DVD + T-shirt L) (CD)
Tiens ! Pour une fois je me garderai de vous donner mes impressions quant aux qualités de cette nouvelle et peut être bien dernière livraison d'un des derniers dinosaures du Rock. Tout juste vous avouerais-je qu'a l'écoute de ce INFINITE, les Cinq de Deep Purple attestent qu'ils ne sont toujours pas prisonnier des glaces en matière de créativité. Chacun ensuite appréciera a sa manière ce disque pour ce qu'il est.

Mais ce qui m'invite avant tout a écrire ces quelques mots et a accorder (assez spontanément) la note maximale a un tel disque, c'est uniquement pour la raison suivante: Son packaging.

Dites-moi Messieurs les grincheux de tous poils, quel groupe (a l'heure du téléchargement massif) continue d'offrir aux amateurs du support disque un Box Set aussi soigné, garni du CD en coffret Digipack (superbe !), puis de l'agrémenter d'un formidable documentaire sous titré en français d'une durée de 1h36, tout en l'augmentant en plus d'un T-Shirt ? Qui offre ça a ses fans aujourd'hui Messieurs ?! Personne a ma connaissance. Et tout ça justement pour le prix d'un simple T-Shirt.

Merci Deep Purple de dire merci a vos fans de cette manière. Cheese !
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (7) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 9, 2017 10:02 AM MEST


To the Rising Sun... in Tokyo
To the Rising Sun... in Tokyo
Prix : EUR 11,68

4.0 étoiles sur 5 A Strange Kind of "manque de renouvellements", 29 avril 2017
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : To the Rising Sun... in Tokyo (CD)
Outre son très joli packaging et cette captation live d'excellente qualité, il me semble quand même dommage que ce Mark VII de Deep Purple, avec Steve Morse et Don Airey, face a ce point l'impasse sur l'intégralité de leurs dernières productions. A l'exception fort heureusement de 5 extraits de l'album NOW WHAT? Ce qui est la moindre des choses quand on se lance dans une tournée promouvant son dernier album en date. 2 extraits supplémentaires de ce dernier n'aurait pas été pour me déplaire. Au hasard "Weirdistan" et "All the Time in the World" par exemple.

Ainsi donc, voilà que 4 albums sur 5 de ce Mark VII sont une nouvelle fois boudés. Je le dis, je trouve vraiment ça bien plus regrettable que le fait que Ian Gillan ne soit plus aujourd'hui en capacité de restituer ses puissants vocaux d'hier.

Quoi qu'il en soit, et sachant cela, il est tout de même vraiment super de voir de tels musiciens jouer ensemble comme ils continuent de le faire. Le plaisir que tous prennent sur scène est parfaitement visible et de ce faite forcément contagieux. Et puis rien que le fait de pouvoir apprécier le jeu toujours aussi invraisemblablement musical de ce monstre rythmique qu'est Ian Paice, et voilà qui ne me fera certainement pas regretter cet achat. Et puis quand je vois ce que le Rock semble nous promettre aujourd'hui comme demain, je n'ai pas fini de me régaler d'entendre des musiciens de cette trempe s'éclater comme ils le fond là. Même et surtout après autant d'années de service.

Nota: Du côté des tenues de scène (Steve et Ian en particulier), là faudrait vraiment leur dire que bon...

16,5/20
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 8, 2017 8:06 AM MEST


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20