Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici Levy Cloud Drive Photos cliquez_ici. Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Profil de KANTATEN > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par KANTATEN
Classement des meilleurs critiques: 959
Votes utiles : 1805

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
KANTATEN (Au-delà)
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Câble Jack Audio - [ 2,4 M, Nylon / Ultra Durable, Extra longues] - iVanky® GARANTIE À VIE 3,5 mm câble auxiliaire stéréo pour Casque, Apple iPod iPhone iPad, Voiture, Autoradios, Smartphones, Lecteur MP3 - Rouge
Câble Jack Audio - [ 2,4 M, Nylon / Ultra Durable, Extra longues] - iVanky® GARANTIE À VIE 3,5 mm câble auxiliaire stéréo pour Casque, Apple iPod iPhone iPad, Voiture, Autoradios, Smartphones, Lecteur MP3 - Rouge
Proposé par ivanky
Prix : EUR 23,99

4.0 étoiles sur 5 Bel ouvrage, 2 avril 2017
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Câble au bel aspect et qui semble plutôt bien construit. Je l'utilise en substitution au cordon original d'un excellent casque nomade de fabrication française sans gadgets électroniques (réducteur de bruit. liaison sans fil..etc) qui par leurs obsolescences naturelles et irrémédiables viennent influer négativement au fil du temps la qualité du signal sonore. Pour la partie nomade je m'en remets à 4 "baladeurs" numériques de qualité et n'ai usage que du format FLAC/Qualité CD et un peu plus.Il me fallait donc un câble aux fiches très fines, contact plaqué or avec l'utilisation de cuivre très pur et sans oxygène. Le rapport qualité/prix de ce produit m'a surpris. Ce câble reste relativement souple avec une belle tenue. J'ai noté une légère amélioration du rendu musical du casque. Donc, bien que plutôt exigent, je suis pour l'instant satisfait. Je ne vous écrirai pas que c'est le "meilleur cordon du monde", tout ce qui est excessif est insignifiant. Mais, je le répète je suis agréablement surpris du rapport qualité/prix. Préjugé très favorable après une utilisation de 3 semaines.. Achat conseillé.
Bonne écoute.


Monteverdi : Missa In Illo Tempore / Motets de Wert & Gombert
Monteverdi : Missa In Illo Tempore / Motets de Wert & Gombert
Prix : EUR 22,00

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La meilleure version, 23 février 2017
Ce commentaire fait référence à cette édition : Monteverdi : Missa In Illo Tempore / Motets de Wert & Gombert (CD)
A titre personnel, mais je suis loin d'être le seul, je préfère la superbe version " ODHECATON" ( Ricercar-2011/ Diapason d'or) de la "Missa In Illo Tempore de Claudio MONTEVERDI à toutes les autres. Elle s'affirme dans un pointilleux et profond respect de la dimension historique de cette intemporelle séquence de la production de MONTEVERDI. Les voix sont uniquement masculines comme l'exigeait la tradition de l'époque. Elles sont admirables de justesse et comme projetées dans la fabuleuse"chambre acoustique" que constitue la Basilique Santa Barbara de Mantoue. La résultante en est un magnifique relief sonore quasiment holographique souligné par un orgue datant de 1565. C'est, sans doute, la version de premier choix où se laissent entendre de surcroît quelques autres instruments assurant le "continuo".
Réellement superbe.
Bonne écoute


The Mirror of Claudio Monteverdi
The Mirror of Claudio Monteverdi
Prix : EUR 15,61

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Contestable, 23 février 2017
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Mirror of Claudio Monteverdi (CD)
J'en suis désolé, mais je vais faire de la peine au fidéle et sympathique Gérard BEGNI dont je ne partage pas le sens positif de son commentaire sur cette nouvelle captation de la remarquable "Missa On Illo Tempore" de Claudio MONTEVERDI.
C'est d'autant plus regrettable que j'ai une sincère admiration pour Paul VAN NEUVEL dont on ne louera jamais assez les mérites et la somme de travail de qualité.
Seulement voilà.
VAN NEUVEL nous avait habitué au plus profond respect de la dimension historique des compositions dont il s'emparait.
Curieusement, il rejette ici la partie de "bassus genelalis" pour orgue de la version de 1610 et écarte, on ne sait pas trop pourquoi, les doublures instrumentales pourtant historiquement attestées par les récits et témoignages qui portent sur l'interprétation de cette "Missa" à Venise et dirigée pat MONTEVERDI en personne. Par ailleurs, la coloration chorale de cet enregistrement apparaît quelque peu terne. Elle ne fait pas le poids en comparaison au 2 versions de référence (voir plus bas) ; Les différents "motifs", dans leurs prologues, manquent, à l'écoute comparée, globalement de précision et parfois même de netteté. Une des raisons se trouve dans les voix féminines dont la tonalité des graves reste par trop carencée en précision. D'une manière générale le chant manque de dynamique et se tourne vers une coloration presque compassée.
Précisons que ce chef-d'oeuvre fut publié la même année que le célèbre "Vespro della Beata Vergine" outrageusement massacré au disque par moult Ensembles et Chefs dont nous tairons pudiquement les noms !
Alors que nous reste t'il ?
- La version HERREWEGHE. Elle a pris le partie d'une certaine forme de "joie" introvertie, harmonieuse, un tantinet romantisante. Elle bénéficie de l'apport capital et déterminant des voix mixtes de "L'Ensemble Européen de la Chapelle Royale. ( Harmonia Mundi-1991)
- A titre personnel, mais je suis loin d'être le seul, je lui préfère la superbe version " ODHECATON" ( Ricercar-2011/ Diapason d'or). Elle s'affirme dans un pointilleux et profond respect de la dimension historique de cette intemporelle séquence de la production de MONTEVERDI. Les voix sont uniquement masculines comme l'exigeait la tradition de l'époque. Elles sont admirables de justesse et comme projetées dans la fabuleuse"chambre acoustique" que constitue la Basilique Santa Barbara de Mantoue. La résultante en est un magnifique relief sonore quasiment holographique souligné par un orgue datant de 1565. C'est, sans doute, la version de premier choix où se laissent entendre de surcroît quelques autres instruments assurant le "continuo"
Maintenant , le choix vous revient.
Bonne écoute.


L'héritage de Monteverdi
L'héritage de Monteverdi
Prix : EUR 38,00

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 IL PORTAGIOIE *, 20 février 2017
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'héritage de Monteverdi (CD)
Bien qu'ils ne fussent pas seuls, on peut raisonnablement considérer SCHUTZ et MONTEVERDI comme les piliers fondateurs du genre Baroque.
Du reste, ces deux là se connaissaient: Heinrich a rencontré du reste Claudio en Italie. Ils ne cachaient pas qu'ils s'appréciaient mutuellement et reconnaissaient volontiers leurs influences et admirations croisées.
Revenons à Claudio MONTEVERDI et à ces 7 galettes argentées qui reprennent des oeuvres de son temps et sur lesquelles de près ou de loin il aura exercé une influence.
Il semble naturel de craindre que ce coffret donne dans "l'hétéroclite". Pas du tout. Une identique qualité musicale liée à une fascinante diversité traverse dans un esprit unique ce superbe coffret qui ravira le mélomane pour un prix dérisoire. Ajoutons, ce qui ne gâche rien, qu'un fort intéressant livret l'accompagne. Fait plutôt rare de nos jours.
Les 7 captations différentes qui composent ce coffret furent réalisées entre 1995 et 2000 dans d'excellentes conditions de rendu sonore et de respect des timbres. "La Fenice" dirigée magistralement par un Jean TUBERY qui met la main à la "pâte"(au cornet) fait merveille sur merveille.
Ces 7 "CD" constituent finalement une vaste et enthousiasmante anthologie de la musique Italienne de la fin du XVIIem siècle. Quelques compositeurs dont les oeuvres sont reprises ici travaillèrent effectivement avec MONTEVERDI: Salomone ROSSI, Biago MARINI ou Dario CASTELLO, soit à Mantoue, soit à Venise.
Les autres, bien plus nombreux, portent témoignage de l'influence du Maître et de l'extraordinaire richesse de cette séquence du Baroque naissant à l'Italienne.
Chants, compositions instrumentales se succèdent dans une luxuriante inventivité, liberté et richesse musicale. On découvre avec étonnement des compositions musicales originales mais toujours harmonieuses, parfois agréablement surprenantes, où s'intriquent voix et instruments. Que de beautés malheureusement jusque là inconnues. Remarquable.
Jean TUBERY et "La Fenice" ont l'élégance et l'intelligence de nous restituer la chaude et suave sonorité de cette musique en évitant l'écueil de la sécheresse supposée des instruments anciens. Le plaisir est total.
A ne pas manquer. C'est presque un voyage en terre inconnue, mais presque seulement. Bis repetitam: à ne pas "louper"
Chaudement recommandé. Bonne et heureuse écoute.

* En Italien: le coffret à bijoux
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (4) | Permalien | Remarque la plus récente : Feb 26, 2017 5:39 PM CET


Décadence
Décadence
par Michel Onfray
Edition : Broché
Prix : EUR 22,90

11 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Parti pris, approximations et réglement de compte personnel, 17 février 2017
Ce commentaire fait référence à cette édition : Décadence (Broché)
Monsieur ONFRAY, il y a quelques temps avait eu le culot de nous faire croire qu'il avait lu tout FREUD en l'espace de quelque mois et que cela lui donnait le droit,car il se croit investi d'une mission, d'écrire un brûlot contre la psychanalyse...Alors qu'il n'y connait certainement pas grand chose. Car FREUD n'est pas le seul découvreur et fondateur de la psychanalyse (WINNICOT, KLEIN, ANZIEU, A.FREUD, LACAN ..etc etc) dont les basiques se retrouvent .. dans la Thora..Etonnant..non ? Les ventes furent bonnes, le grand public émoustillé et conquis par tant d'impertinence !. Tant mieux pour son compte en banque. Mais manque de "pot" la psychanalyse se porte plutôt bien et évolue et, comme l'avait prévu FREUD en 1905: elle tend à se rapprocher de la neurologie qui a prouvé l'existence de l'inconscient et du conflit psychique. ONFRAY surfe de façon assez malsaine et habilement, avec son air de donneur de leçon, sur les peurs, les "anti", les intellectuels angoissées et/ou rebelles, les bobos libertaires, les sois disant empêcheurs "d'hédoniser" tranquille et les vindicatifs par principe !..mais surtout, plus grave, sur la crédulité en partie compréhensible d'un public honnête qu'il gruge. Après tout il a bien le droit d'avoir des "afficionados".
Revoici donc de retour l'Imprécateur de nos idées reçus. Le chevalier blanc-neige au regard tout aussi glacial s'attaque, comme d'autres avant lui depuis 2000 ans, courageusement au Christianisme. Diable.
Maintenant il a tout compris de la Bible ( il a du toute la lire (La Septante comme la Vulgate) et la déchiffrer, bien que cela ne se sente pas trop) et du christianisme en prédisant sa chute prochaine. Cette séquence de baisse transitoire, figure en clair dans le nouveau testament..Mais ça il l'escamote. Comme du reste le concept de Foi et de religion, la religion n'étant qu'une organisation humaine avec tous ses travers. La Foi, elle, est uniquement une aventure personnelle. Mais cela l'arrange bien de bousiller l'une en s'appuyant sur les faiblesse inhérentes à toutes organisations humaines. Tous les régimes totalitaires emploient ce genre de procédé nommé , comme chacun sait, la "technique de l'amalgame".Par ailleurs cela ne le gène aucunement de "piocher" des contre-vérités dans des écrits que le christianisme ne reconnait pas ou dans des apocryphes. Honteux.
Finalement ONFRAY tente vraisemblablement de régler par son attitude, son intérêt pour tout ce qui porte à polémique, ses diatribes et son abondante production de surface quelque chose de profondément personnel...qui est lisible au-delà de ses livres. Du reste, que restera t'il de ses apports conceptuels à la philosophie: RIEN, NADA, PEAU DE BALLE ET BALAIE DE CRIN. Tout cela est bien triste. N'est pas DERRIDA, LEVI-STAUSS, LACAN ou FOUCAULT qui veut. Un doctorat de philosophie n'a jamais été un doctorat d'état*..là encore rien n'est vraiment clair Quel gâchis au final.
Si vous avez des € à jeter par les fenêtres...Bien à vous.

*Ainsi que le précise un commentateur avisé


Musique De Chambre (Intégrale) [Import anglais]
Musique De Chambre (Intégrale) [Import anglais]
Prix : EUR 24,73

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Surprise heureuse, 20 décembre 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Musique De Chambre (Intégrale) [Import anglais] (CD)
Les interprètes de ce remarquable triple-CD ne sont pas mondialement connus. Cela pourrait rebuter l'amateur. Et l'amateur resterait sans doute dans ce cas un amateur, ce qui n'a rien de péjoratif, car cette captation, d'une bonne qualité technique, apparaît excellente à plus d'un titre. L'illustration de la pochette mise à part bien sur ! Mais ce n'est pas elle que l'on écoute.
Il faut donc parfois oser ouvrir une porte en ne sachant pas ce qu'il y a après. C'est cela franchir le statut évoqué plus haut où on ne se fit qu'a du "connu et reconnu" (Interprètes, chanteuses et chanteurs..etc..etc...)
Cette captation constitue donc, à mon avis, et de quelques amis, une heureuse surprise: après la porte se trouve un jardin extraordinaire et luxuriant.
Ces musiciens ont parfaitement compris les subtilités, les spécificités, les tons pastels et les coloris mordorés et profonds, mais complexes, de la musique de Debussy et particulièrement de ses compositions chambristes finalement méconnues. Ils les restituent ici avec élégance et cette touche évanescente unique.
Triple CD outrageusement oubliés ou passés à la trappe..
Interprétations superbes et raffinées. Superbe. Que du plaisir...varié.
Chaudement recommandé


Tchaikovski : Intégrale des quatuors à cordes. Quatuor Chostakovitch.
Tchaikovski : Intégrale des quatuors à cordes. Quatuor Chostakovitch.
Prix : EUR 16,00

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Quatuors à obstacles, 6 novembre 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tchaikovski : Intégrale des quatuors à cordes. Quatuor Chostakovitch. (CD)
Il est curieux de constater que ce remarquable double-cd n'ai jamais fait l'objet du moindre commentaire.
Surprenant.
Il faut bien reconnaître que trois obstacles/raisons peuvent l'expliquer.
La première raison réside dans le constat que si "la symphonie n°6 Pathétique", le "concerto pour piano n°1", "le lac des cygnes", "Casse-noisette", "La belle au bois dormant", et j'en passe, ont gagné les suffrages du grand public, ils auront occulté tout un pan de l'oeuvre de Piotr I'litch TCHAIKOVSKY( 1840-1893) ..et en particulier sa remarquable musique de chambre d'une qualité musicale et d'inventivité du niveau des plus grands compositeurs du genre au 19em siècle: il suffit de l'écouter sans a-priori.
La seconde raison peut tout simplement s'expliquer par la méfiance légitime qu'un mélomane aura naturellement vers une captation réalisée en Union Soviétique en 1973, 1976 et 1978 ! (Remember RICHTER). Sous cet angle, pas de souci l'enregistrement original est de très bonne facture, bien timbré avec un "chouïa" de réverbérations et il a été fort bien remasterisé, et avec soin, en 2013 dans un studio Anglais.
Reste le "Shostakovich quartet" connu de quelques initiés, ensemble de qualité, oublié mais composé d'excellents instrumentistes imprégnés de ce "toucher" particulier de l'Ecole Russe : musicalité, respect des rythmes, valeur ajoutée émotionnelle sans tomber dans le piège du pathos.
Voici donc un superbe double-cd reprenant l'intégralité des quatuors de TCHAIKOVSKY et quelques autres compositions du même bois
Une musique gorgée de l'émotion et de la sensibilité du Compositeur....mais aussi d'un chagrin et d'une interrogation personnelle qui jamais ne le quittèrent.
Les pièces s'enchaînent mêlant suavité, ravissements, joies et mélancolie, portées par les tonalités précises, finement cordées et mordorées du quartet Shostakovich.
Une des rares et meilleures captations de ces oeuvres trop injustement méconnues.
Amateurs de musique de chambre et/ou ou de musique aux subtiles intonations où court l'indicible questionnement sur la condition humaine, cet enregistrement est pour vous. Surtout ne le ratez pas.
Bien sur, chaudement recommandé.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Jan 8, 2017 7:55 PM CET


K.622
K.622
par Christian Gailly
Edition : Poche
Prix : EUR 6,10

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Plaisir indirect, 28 septembre 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : K.622 (Poche)
Je ne suis pas sorti enthousiasmé de la lecture de ce second roman de Christian GAILLY. On est loin de "Be-Bop" et de "Un soir au club" Ici l'auteur se veut original sur le fond (assez banal >>le choc éprouvé par l'écoute à la radio du Concerto pour clarinette de WA MOZART) et la forme. Sur ce dernier point on n'échappe malheureusement pas à des longueurs un peu ennuyeuses et un ton qui se veut décalé mais qui tombe parfois à plat et dans l'invraisemblance.Le décalage pour le décalage...bof.
Ironie, ce médiocre roman aura eu au moins un avantage, et c'est un comble, celui de me faire connaitre les concerti K 622, K 313 (K 285c) et K 191 ( K186e) superbement dirigés par Karl BÖHM ( Wiener Philharmoniker) chez Deutsche Grammophon ! ! ! un bijou ni mièvre ni "papier glacé".


Les évaporés du Japon
Les évaporés du Japon
par Léna Mauger
Edition : Broché
Prix : EUR 20,90

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Evanouissements, 28 août 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les évaporés du Japon (Broché)
Bien sur ce livre, par ailleurs, magnifiquement illustré de superbes et originales photos, ne plaira pas à tous le monde et surtout ne rencontrera pas une unanime compréhension. C'est inévitable....et presque souhaitable. La plongée en apnée dans un monde, le Japon profond, où les repères sociaux et les coutumes ne sont absolument pas les nôtres, a de quoi surprendre l'occidental moyen dont les valeurs d'honneur et d'être se délitent au profit de celles de L'AVOIR. Cet avoir qui, au fond ici initie la fuite et son compagnon: le paraître imposé.
Le style glacé et chirurgical sur papier glacé décrivant la fuite et la vie de ces êtres humains qui vivent en marge d'une société aux relents de féodalités et pourtant 3 em puissance économique mondiale est paradoxalement boulversant d'humanité. Ici pas de pathos. Des faits. On ne ressort pas indemne d'un tel ouvrage si unique par son thême, à la riche pâte humaine et où la désespérance la plus complête se mêle à la joie, la paix intérieure et la foi en des jours meilleurs.
Hors du commun et superbe, un ouvrage à haute valeur humaine ajoutée
Conseillé à celles et ceux dont la condition et l'aventure humaine sont des centres d'intérêts.


The 6 Sonatas For Violin & Harpsichord Bwv 1014-1019;
The 6 Sonatas For Violin & Harpsichord Bwv 1014-1019;
Prix : EUR 9,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Servir Bach, 3 août 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : The 6 Sonatas For Violin & Harpsichord Bwv 1014-1019; (CD)
Au sujet de JS BACH, opposer une soi-disant interprétation "classique" et/ou "hétérodoxe" à une soi-disant interprétation nommée avec une certaine forme de mépris comme étant "baroque" est un combat dépassé, certainement d'arrière garde et de vieux "schnocks" (eussent ils 20 ans !).qui n'ont rien compris au sens profond et intemporel de l'oeuvre du Cantor. Mais ils restent là, campés sur des postures qui les rassurent et imbus de leur bon droit.
L'essentiel est de bien saisir ce que JS BACH veut exprimer et de le bien restituer. Gustav LEONHARDT nommait cela "servir la musique"
Ici, même s'il s'accorde quelques libertés, GOULD joue/chante l'âme profonde de la musique du Cantor. Celle que les HARNONCOURT, LEONHARDT et KOOPMAN, entre autres, ont aidé à retrouver. Il en devient le serviteur original.
Le contrepoint est ici magnifié et tissé point par point. La trame est là. Et jouer du JS BACH ainsi apparaît bien rafraîchissant par rapport à des centaines de CD dont les auteurs prétendent nous faire saisir l'indicible beauté de l'oeuvre du Maître de LEIPZIG.
Fortement conseillé
Bonne écoute


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20