undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose
Profil de NikkiSixx66 > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par NikkiSixx66
Classement des meilleurs critiques: 5.454
Votes utiles : 333

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
NikkiSixx66 (Paris)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10
pixel
Hairgum Baume Coiffant Vanille 100g
Hairgum Baume Coiffant Vanille 100g
Proposé par Coiffdiscount
Prix : EUR 7,35

4.0 étoiles sur 5 Superbe cire, 31 juillet 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Hairgum Baume Coiffant Vanille 100g (Beauté et hygiène)
Ok vos cheveux sentent un peu la vanille et attirent les abeilles l'été. Mais outre ce petit désagrément, la cire est très efficace sur des cheveux fins comme les miens qui réagissent à peine au gel, même le plus "hard".

Le pakaging est superbe, la contenance assez importante pour durer assez longtemps.

Conseil d'ami : bien faire chauffer entre les doigts la cire avant de la passer dans les cheveux. Et bien rincer les doigts après, qui restent un peu collants.


Tintin - L'intégrale de l'animation - Coffret 7 DVD
Tintin - L'intégrale de l'animation - Coffret 7 DVD
DVD ~ Stéphane Bernasconi
Proposé par DVDMAX
Prix : EUR 43,00

4.0 étoiles sur 5 Tout est parfait, 28 juillet 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tintin - L'intégrale de l'animation - Coffret 7 DVD (DVD)
La qualité du DVD dans ce très beau coffret, la qualité de cette série qui rend tellement bien l'atmosphère de l'univers de Tintin, tout concourt à une grande réussite. 7 DVD, 21 histoires (3 par DVD, bravo !).

Au prix où il était proposé (25 euros), il y avait de quoi se jeter dessus.

Puis envoi rapide et soigné, Merci M. Amazon ou la personne qui a vendu ça.


The Rose
The Rose
DVD ~ Bette Midler
Proposé par Expédition sous 24H
Prix : EUR 7,20

2.0 étoiles sur 5 Excessivement déçu, 28 juillet 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Rose (DVD)
En plus de l'image pas excellente malgré la remastérisation et les concerts qui font trop cinéma, pas assez authentiques, trop stylisé, ne rendant pas compte de ce qu'éytait un concert de Joplin dont le personnage The Rose est censé s'inspirer, c'est surtout le film, la mise en scène, la direction des acteurs qui est mauvais.

En star hystérique et capricieuse et en quête perpétuelle d'amour, Bette Middler est vite lassante.

C'est mal joué, mal dirigé.

Seule la musique est réussie, les compos excellentes. Pour moi, le conseil est simple : jetez-vous sur la B.O. si elle existe.


Woodbrass KST20 Support pour Clavier Noir
Woodbrass KST20 Support pour Clavier Noir
Prix : EUR 15,90

4.0 étoiles sur 5 Satisfaisant, 28 juillet 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Woodbrass KST20 Support pour Clavier Noir (Appareils électroniques)
Nous nous en servons en ce qui nous concerne pour y mettre un clavier-piano électrique.

Il supporte très bien ce piano. Il est maniable, léger, se plie, s'emêne partout si besoin. . . que dire d'autre ? Parfait


Ac/Dc : Tours de France 1976-2014
Ac/Dc : Tours de France 1976-2014
par Baptiste Brelet
Edition : Relié

5.0 étoiles sur 5 Merci les gars !, 28 juillet 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ac/Dc : Tours de France 1976-2014 (Relié)
Fan du groupe depuis 1976 et la sortie de Let There Be Rock (je me rappelle le choc à la FNAC quand j'ai vu cet album en "facing" sur le mur où étaient exposés les vinyls à l'époque (j'avais 9 ans et je croyais que le groupe s'appelait ACSOC ah ah), j'ai appris des milliers d'anecdotes sur la conception des albums, sur les lieux où ont eu lieu ces concerts depuis le premier à Besançon, je crois.

C'est tellement énorme de lire ces anecdotes, pouvant passer pour des détails pour les profanes, mais tellement essentiels pour nous. Comme, par exemple, de connaitre les chanteurs qui ont été auditionnés pour remplacer Bon Scott ou cet épisode à mourir de rire où le management de AC/DC doit virer du Parc de Verdure d'Aix les Bains ou d'Annecy les petits vieux tranquillement assis sur leurs bancs parce qu' "un groupe de rock va bientôt jouer".

Et surtout, les auteurs ont tout retrouvé sur chaque concert d'AC/DC depuis le premier ! C'est juste inimaginable. Quel travail, quelle persévérance ! Et forcément, en plus, pour nous, fans de la première heure, des souvenirs nous reviennent comme ce concert au Pavillon de Paris qui a servi au film "Let There Be Rock", où ma mère n'a pas voulu que j'accompagne mon frère qui y allait en moto depuis la banlieue parisienne. Ahurissant de détails et de photos, en-veux-tu-en-voilà (celle du public de La Rotonde du Bourget pour le 1er concert à Paris de Brian Johnson : on y voit précisément l'endroit où j'étais ce soir là). Vous aussi, "kid" de 15 ans au début des années 80, vous y retrouverez tant de souvenirs. Ce sont ces détails qui font la force de ce livre. Travail titanesque.

Quel plaisir de lire en long, en large et en travers chaque détail de chaque concert donné par AC/DC dans ces villes de France où les groupes tournaient alors (Brest, Lille, Annecy, Besançon, Metz . . .) quand, maintenant, la plupart du temps, ils ne passent plus que par Paris ou les gros festivals.

Quel pied toutes ces anecdotes sur les services d'ordre bien chant-mé de l'époque (KCP pour ne pas les citer qui n'hésitaient pas à user du poing sur les jeunes agneaux que nous étions). Mais tout était alors différent. Les auteurs rappellent très justement les conditions dans lesquelles se déroulaient certains shows (Lyon en 1980 ou 81où la scène a carrément bougé sous les avancées du public). C'étaient les premiers gros concerts dans notre pays où les salles étaient à moitié inadaptées, avant les constructions des Zénith, Accord-hôtel Arena et ce genre de salles.

Respect intégral les mecs.


Les Eygletière
Les Eygletière
par Henri Troyat
Edition : Broché

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 En poche original, 25 avril 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Eygletière (Broché)
Je n'ai pas eu entre les mains cette version brochée rassemblant les trois tomes des Eygletière et je ne peux donc pas en parler.J'ai la chance, en revanche, d'avoir gardé de chez mes grands-parents les volumes 1 et 3, et d'avoir trouvé le volume 2 chez un bouquiniste d'Antibes à 1 euro ! ! !
Personnellement, j'adore les versions "poche" avec leurs couvertures dessinées, tellement années 60-70. Je vous les conseille si vous les trouvez. C'est un vrai plaisir, ça sent le papier jauni, légèrement moisi. C'est, je trouve, la magie des vieux livres de poche.

Pour l'histoire, tout est dit dans le résumé qu'en fait Amazon plus haut : une famille apparemment modèle en plein coeur de Paris, années 74-75 avec un père avocat d'affaire (remarquablement interprété par Paul Guers à l'époque de l'adaptation en série -c'est somme ça que je l'ai découverte (malheureusement quasiment introuvable en DVD)- dont la famille se délite complètement sans qu'il s'en aperçoive, trop égoïste pour être humain, ne fonctionnant qu'avec des principes dont les enfants prennent l'exact contre-pied juste pour s'en affranchir.

Le style de Troyat est forcément un peu marqué (avec des expressions des jeunes de l'époque comme "formidable" ou "au plumard, c'est pas folichon", ou encore "c'est bath" . . .) mais pas vieillot pour autant car il se livre à une analyse très juste de ses personnages, un peu à la Claude Sautet avec des détails très bien sentis qui rendent des scènes banales excellentes.

Mais tout cela ne peut que mal finir comme le laisse malicieusement supposer le titre du volume 3 "La malandre", qui est une sorte de pourriture qui s'immisce dans les bois de construction et qui fait s'effondrer les charpentes les plus solides . . . .


Odditorium Or Warlords Of Mars
Odditorium Or Warlords Of Mars
Prix : EUR 14,28

4.0 étoiles sur 5 Super compositeurs, 25 janvier 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Odditorium Or Warlords Of Mars (CD)
OK on pourrait "reprocher" aux Dandy de vouloir "faire genre" : genre, on retrouve l'esprit fin années 60 avec des passages psychédélico-ambiance-bruits-zarbi sur des morceaux qui durent des plombes. Mais tout ça est réfléchi, s'inscrit dans une logique musicale assez recherchée tout en restant accessible. Et surtout, les Warhols sont de super compositeurs, il y a de vraies trouvailles et des passages extraordinairement sophistiqués et simples à la fois qui font de cet album un moment jouissif et rare.


Boro reporter, tome 2. Le Temps des cerises
Boro reporter, tome 2. Le Temps des cerises
par Franck
Edition : Broché
Prix : EUR 21,60

3.0 étoiles sur 5 Remarquablement manichéen, 8 janvier 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Boro reporter, tome 2. Le Temps des cerises (Broché)
Chez Franck et Vautrin, pas de demi-mesure : il y a les bons et les méchants. Les "gentils" sur lesquels s'attardent les deux écrivains, sont décrits comme des braves p'tits gars qui sont gais, qui aiment la vie, mais les méchants messieurs de droite et d'extrême droite (car c'est finalement la même chose) vont essayer de contrarier leurs desseins humanistes.
Excepté ce parti pris qui est un eu chiant à vrai dire à la longue, le roman est superbement documenté sur l'époque (1935-38), la part belle étant faite à l'atmosphère des guinguettes, des bars popu de "Ménilmuche", les pavillons de banlieue qui donnent sur les gares de triage etc . .
Les deux auteurs sont de vrais écrivains et leur style est remarquable et transcende un roman d'aventure qui aurait pu être plat sans leur style qui rend le tout fluide et excessivement agréable à lire.
Dommage, donc, à mon sens, que les deux bougres n'aient pas mis leurs convictions politiques de côté. Il faut voter à gauche, on a compris.


Intouchables - Edition simple (César 2012 du Meilleur Acteur pour Omar Sy)
Intouchables - Edition simple (César 2012 du Meilleur Acteur pour Omar Sy)
DVD ~ François Cluzet
Proposé par Expédition sous 24H
Prix : EUR 6,22

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Pour François Cluzet, 2 novembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Intouchables - Edition simple (César 2012 du Meilleur Acteur pour Omar Sy) (DVD)
C'est ahurissant ce que, dans ce film parfois insupportable de caricaturalité, François Cluzet, avec son seul visage, arrive à vous arracher des larmes d'émotion (lorsqu'il regarde Omar Sy quittant le restaurant et comprenant que . . .). Dans son regard, il parvient à exprimer exactement tout ce qu'il veut.
Ce qui en fait un acteur immense.
Omar Sy non plus n'est pas mauvais. Mais dans un autre registre : en en faisant des tonnes.
Pour le reste, le gars des cités, en fait tellement humain et vrai, par rapport au monde aseptisé et menteur des gens riches, c'est juste à rire, pleurer, on ne sait plus trop.
Difficile, du coup, de noter ce genre de film, qui côtoie le meilleur et le pathétiquement caricatural.


Siogo
Siogo
Prix : EUR 10,90

4.0 étoiles sur 5 Hard FM qui déchire, 2 novembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Siogo (Téléchargement MP3)
OK, je sais. Les fans de rock sudiste, moi le premier, ne s'y sont pas retrouvés lorsqu' est sorti cet album au nom bizarre.
Surtout après un Live furieux de boogie-hard-sudiste, toutes guitares dehors, sorti quelques mois plus tôt, le légendaire "Highway Song Live".

Et puis, passés ces a priori du style "un groupe sudiste n'a pas le droit de nous faire ça !", quelle claque les amis ! Non, ce n'est plus "Good Morning", "Road Fever", "Everyone should know Queenie", "Train train", "On The Run" ou autre brûlot que nous avons tant adoré sur la géniale trilogie d'albums studios "Tomcattin", "Strikes", "Marauder", période conclue par ce live ébouriffant, donc. Ce n'est plus ça, mais malgré les synthés de Hensley, ça a une pêche incroyable, des riffs assassins ("Crossfire").

OK il y a ces intros au synthé un peu partout ("Send Me An Angel", "Teenage Idol" . . .), mais cela reste hyper rock. On n'est pas dans la soupe FM que tant de groupes sudistes nous ont servi au début des années 80, Blackfoot les premiers, d'ailleurs, avec l'album suivant, l'abominable "Vertical smiles", pour le coup hypra mou du genou et aux compos indignes.

Non, ici, c'est hyper péchu, entre rock et hard rock. C'est autre chose que les premiers albums, mais prenons le pour ce que c'est, avec son côté jubilatoire, sans faire la fine bouche ni se lamenter sur le sudiste en perte de vitesse.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10