undrgrnd Cliquez ici Litte Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose
Profil de Miedj50 > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Miedj50
Classement des meilleurs critiques: 1.113
Votes utiles : 731

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Miedj50 (France)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Tudo
Tudo
Prix : EUR 20,99

4.0 étoiles sur 5 Tudo (2014) - Bebel Gilberto, 29 septembre 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tudo (CD)
Son dernier album, All In One, datait de 2009. Après cinq années de silence, Bebel Gilberto nous revient en 2014 avec un nouvel album, Tudo. Avec Bebel Gilberto, peu de surprises sur le fond et sur la forme. Son registre musical, depuis quelques albums, est toujours à peut près le même, un mélange de Soft-Jazz, de Samba et de Bossa Nova modernes, de Pop..., avec des chansons en anglais, en français et en portugais. Plus une chanson hommage à Antônio Jobim Carlos Jobim et au temps béni de la Bossa Nova ("Vivo Sonhando"), une reprise d'un titre de Neil Young ("Harvest Moon") et un duo avec Seu Jorge qui nous gratifie d'un délicieux Scat ("Novas Idéias"). Pas de réelles surprises, mais cette merveilleuse faculté chez Bebel Gilberto à envouter son auditoire grâce à sa voix si caractéristique, douce et sensuelle, et l'univers/atmosphère qu'elle parvient à générer. Artiste discrète, voire confidentielle, Bebel Gilberto cherche à se faire plaisir en compilant intelligemment ses humeurs sur ce Tudo (neuf co-écritures). Mention spéciale à deux titres assez opposés : "Areia" (aérien comme il se doit) et "Nada Não" (bossa-normandie.over-blog).


Ana Canas - To Na Vida (Digipack)
Ana Canas - To Na Vida (Digipack)

3.0 étoiles sur 5 Tô Na Vida (2015) - Ana Cañas, 28 septembre 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ana Canas - To Na Vida (Digipack) (CD)
Tô Na Vida (2015) est le quatrième album d'Ana Cañas après les très prometteurs Amor e Caos (2007) et Hein? (2009) et Volta (2012) que je ne connais pas. Ses deux premiers albums mélangeaient habilement Pop-Rock et MPB. Avec Tô Na Vida, la posture d'Ana Cañas est beaucoup plus Rock avec une alternance entre du bon et du moins bon. Parmi le bon, "Feita de Fim" e "Madrugada Quer Você", deux excellents titres Rock contrebalancés par le moins bon, "Bandido" qui n'est pas sans rappeler le style de Zélia Duncan (que j'apprécie), ou "Um Dois um Só", sorte de titre à la U2 en plus guimauve. Pour réaliser Tô Na Vida, Ana Cañas, omniprésente à la composition, s'est entourée d'une équipe choc : Lúcio Maia de Nação Zumbi à la guitare et à la composition, Arnaldo Antunes à la composition, Mario Caldato à la production, Marcelo Jeneci aux claviers, Dadi à la composition... Je me prends à regretter la douceur et la spontanéité des premiers albums, l'alternance Pop/MPB. Le parti pris Rock beaucoup plus affirmé, mais irrégulier, sur Tô Na Vida, un album peut être plus mature, ne m'a pas pleinement convaincu (bossa-normandie.over-blog).


Music of Brazil : Sinfonia do Rio de Janeiro by Antonio Carlos Jobim & Billy Blanco (1954)
Music of Brazil : Sinfonia do Rio de Janeiro by Antonio Carlos Jobim & Billy Blanco (1954)
Prix : EUR 8,99

3.0 étoiles sur 5 Sinfonia do Rio (1954) - Antônio Carlos Jobim, 28 septembre 2016
"Ce petit Cd de dix titres est le premier album de Jobim sorti en 1954. Réjouissez-vous, fans de ce jazz quelque peu suranné des années 50, ce disque va vous éclairer la journée. Par contre, ne pensez pas trouver ici un recueil de ses poignantes bossa novas, genre dont il est, au passage, le co-fondateur. L'époque est ici plus ancienne d'une décennie et c'est donc un tout autre Jobim que vous trouverez, très occupé à arranger des sambas à la mode Gershwin, tout en conservant très présents l'accordéon et la guitare, si chers à la musique populaire brésilienne. Certains titres ne font pas partie de l'album d'origine et complètent le Cd avec des morceaux d'époque : "Teresa da praia" est ici chantée par Lucio Alves et Dick Farney, et nous met dans l'ambiance estivale de Rio. "O que vai ser de mim" est chantée par Nora Ney et ressemble beaucoup aux comédies musicales des années 40. Parfois, les arrangements de cuivre et violons à outrance font réellement penser à des musiques de Walt Disney de l'époque version Brésil ("Sinfonia do Rio de Janeiro : a montanha, o sol e o mar") mais on pardonne aisément à ce maître qui a tant apporté à la musique brésilienne". Article de Nadège Boinnard le 05/01/2008 dans[...]/ (bossa-normandie.over-blog).


Beach Samba Extra tracks Edition by Gilberto, Astrud (1993) Audio CD
Beach Samba Extra tracks Edition by Gilberto, Astrud (1993) Audio CD
Proposé par thebookcommunity_fr
Prix : EUR 818,61

4.0 étoiles sur 5 Beach Samba (1966) - Astrud Gilberto, 28 septembre 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Beach Samba Extra tracks Edition by Gilberto, Astrud (1993) Audio CD (CD)
Beach Samba (1966), interprété par Astrud Gilberto, a une forme de fraîcheur et de naïveté, voire de candeur, propre aux années 60. On s'image aisément siroter un martini dry au bar d'un hôtel de Bahia, style James Bond des années 60. Beach Samba est avant tout un album de Jazz Samba léger et un brin kitch porté par la délicieuse voix d'Astrud Gilberto, égérie de la Bossa Nova. Un subtil mélange de mélodies "occidentales" ("Misty Roses" de Tim Hardin e "My Foolish Heart", chantées en anglais) et de chansons orientées Jazz Samba ("Bossa Na Praia" ou "Oba, Oba"). L'alternance entre paroles portugaises et anglaises internationalise le tout. Pour l'anecdote, aucun des grands compositeurs de la Bossa Nova (Antônio Carlos Jobim, João Gilberto, Vinicius de Moraes) n'est présent sur ce disque. Je note la reprise plus musclée que l'original de "A banda" de Chico Buarque De Hollanda. Musicalement, mes préférences vont vers "Oba, Oba", "Canoeiro" (en lien) e "Nao Bate O Corocao". Pour la petite histoire, Astrud Gilberto (née Astrud Weinert) a épousé le chanteur et guitariste brésilien João Gilberto, mais elle n'est pas la mère de Bebel Gilberto... Au final, Beach Samba est un album suave, sucré et intimiste, sans prétention, mais tellement nostalgique et apaisant (la voix d'Astrud Gilberto y étant pour beaucoup) (bossa-normandie.over-blog).


Ana Carolina by Ana Carolina (1999-04-04)
Ana Carolina by Ana Carolina (1999-04-04)

4.0 étoiles sur 5 Ana Carolina (1999) - Ana Carolina, 28 septembre 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ana Carolina by Ana Carolina (1999-04-04) (CD)
En 1999, une nouvelle voix s'impose sur le devant de la scène musicale brésilienne, Ana Carolina. Son album éponyme débute avec "Tô Saindo" du compositeur Totonho Villeroy, une chanson Pop Rock portée par la voix rauque, puissante, voire "agressive" de la chanteuse, et un accompagnement cuivres/cordes terriblement efficace. Ne parlant pas le portugais, je suis toujours demandé si cette chanson était un hommage aux Beatles (vs HELP). Au niveau vocal, nous sommes loin de chanteuse toute en retenue de la Bossa Nova. Ana Carolina va ensuite alterner des compositions plus "soft". Le deuxième titre percutant de l'album, à savoir "Garganta", également du compositeur Totonho Villeroy, a véritablement lancé sa carrière. Mention spéciale à "A Canção Tocou na Hora Errada" composé par Anna Carolina. Notons que, pour cet album, Ana Carolina s'est entourée de compositeurs très tendance tels que Lulu Santos et Arnaldo Antunes. Plus un hommage reprise à Chico Buarque ("Beatriz") et Tom Jobim avec ("Retrato em Branco e Preto"). Certains critiques reprochent à Ana Carolina son manque de "brasilitude", sa tendance à lorgner vers la variété et d'être devenue au fil de ses albums sa propre caricature. Je peux vous rassurer, il y a pire dans la musique brésilienne (à l'instar de la Variété française ou de la Pop anglaise). Peu connue en France et desservie par une discographie trop peu "world" qui s'est quelque peu liquéfiée au fil des albums, Ana Carolina est un phénomène musical et vocal qui mérite sa place dans l'univers de la MPB. Cet album vaut largement le détour (bossa-normandie.over-blog).


Jorge Ben - 1969 - Jorge Ben
Jorge Ben - 1969 - Jorge Ben

5.0 étoiles sur 5 Jorge Ben (1969) - Jorge Ben Jor, 28 septembre 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jorge Ben - 1969 - Jorge Ben (CD)
J'ai une grande admiration pour le travail de Jorge Ben Jor et pour la qualité de ses compositions et de ses arrangements. Certainement, selon moi, le plus grand dans la hiérarchie MPB, un cran au dessus de Caetano Veloso et de Chico Buarque. Je passe ses très bons premiers travaux Samba Esquema Novo (1963), Sacudin Ben Samba (1964), Ben E Samba Bom (1964) et Ben E Samba Bom (1964), pour m'appesantir, après l'excellent O Bidú - Silêncio no Brooklin (1967), sur Jorge Ben (1969), certainement l'un de ses meilleurs albums, voire le meilleur. Jorge Ben est un mélange inventif et détonnant de Samba-Pop, Samba-Soul, Samba-Funk, transcendé par l'esprit Tropicalia et l'énergie et la fantaisie du Trio Mocotó. Rogerio Duprat, un des papes du Tropicalia, est d'ailleurs aux arrangements. "Barbarella" en est un exemple débridé et psychédélique. L'album comprend quelques bijoux comme l'intemporel "País Tropical" que Jorge Ben interprète en partie le nez pincé, le génial "Take It Easy My Brother Charles" ou le superbe "Que pena". Sublime!!! 5bossa-normandie.over-blog).


guilherme lamounier LP
guilherme lamounier LP

3.0 étoiles sur 5 Guilherme Lamounier (1970) - Guilherme Lamounier, 27 septembre 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : guilherme lamounier LP (Album vinyle)
J'avoue avoir choisi d'écouter cet album pour deux raisons : il date des années 70, j'adore cette période musicalement parlant au Brésil et ailleurs et le nom du chanteur à consonance française m'a interloqué. Guilherme Lamounier est le petit-fils de Gastao Lamounier, compositeur brésilien. Compositeur, interprète et acteur, on ne sait que peu de chose de la carrière de Guilherme Lamounier. Son dernier enregistrement date de 1983. Guilherme Lamounier (1970) est son premier album studio, un mélange de Po-Rock post-Jovem Guarda, de Soul/Funk, de Jazz et Pop Psychédélique. A la composition et à la production l'incontournable Carlos Imperial avec la participation de Dom Salvador et Maestro Cipó. L'approche vocale de Guilherme Lamounier peut surprendre, une sorte de pot-pourri mélangeant classicisme emphatique ("Linda"), démonstration langoureuse à la Roberto Carlos ("O Adeus"), posture Soul ("Cristina", chanson écrite par Carlos Imperial et Tim Maia et présente sur l'album Tim Maia - 1970). Guilherme Lamounier est un album plus variété que kitsch sans grand relief et typique de cette MPB peu imaginative en quête d'identité (bossa-normandie.over-blog).
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire | Permalien


Samba Esquema Noise
Samba Esquema Noise

4.0 étoiles sur 5 Samba Esquema Noise (1994) - Mundo Livre S/A, 26 septembre 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Samba Esquema Noise (CD)
Du Manguebeat, je ne connais que les travaux de Chico Science e Nação Zumbi (Da Lama Ao Caos - 1994 et Afrociberdelia - 1996) et Chico César (Beleza Mano - 1997). Je découvre avec intérêt une nouvelle formation, Mundo Livre S/A, apparue dans les années 80, mais qui ne connaîtra le succès que dans les années 90 avec l'explosion du Manguebeat. Elle sort son premier album au milieu des années 90, Samba Esquema Noise (1994). Le rendu est totalement sauvage et décomplexé, à l'image des Beastie Boys dans un autre registre. La musique de Mundo Livre S/A s'apparente à une MPB / Rock qui puiserait ses sources et son énergie dans le Rock Alternatif, la musique Electronique et bien sûr et heureusement dans la musique brésilienne de la Samba aux musiques régionalistes. L'album alterne rythmes effrénés et plages apaisées avec néanmoins une pointe d'électricité (le Reggae "Rios (Smart Drugs) Pontes & Overdrives"). Mundo Livre S/A se compose de Fred Zero Quatro, Fábio Malandragem, "Chefe" Tony Regalia et Otto (bossa-normandie.over-blog).
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire | Permalien


Moraes Moreira
Moraes Moreira
Prix : EUR 9,99

4.0 étoiles sur 5 Moraes Moreira (1975) - Moraes Moreira, 26 septembre 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Moraes Moreira (Téléchargement MP3)
Moraes Moreira (1975), premier album solo de Moraes Moreira, auteur - compositeur - interprète, échappé des Novos Baianos. Moraes Moreira a composé l'essentiel de l'album Acabou Chorare (1972) des Novos Baianos, album classé parmi les plus importants de la MPB. Moraes Moreira marque les débuts convaincants de Moraes Moreira. Grosse qualité de compositeur et variété dans le matériel proposé : la Bossa Nova ("Violão Vagabundo" e "Nesse Mar Nessa Ilha"), la Pop-Rock avec une reprise de "Se Você Pensade" Roberto Carlos, mais surtout une immense part laissée à une expérimentation où sonorités Prog-Rock se mélangent aux influences régionalistes et principalement la Samba de Bahia ("Sempre Cantando"). Avec une alternance convaincante entre lguitare électrique et instruments acoustiques. Beaucoup de douceur dans la voix si originale de Moraes Moreira qui n'est pas sans me rappeler celle de son illustre condisciple Caetano Veloso. Moraes Moreira est une belle réussite pour un compositeur assez extraordinaire. L'album trouvera son prolongement dans le superbe Cara E Coracao (1977) (bossa-normandie.over-blog).


Gambito Budapeste
Gambito Budapeste
Prix : EUR 6,99

4.0 étoiles sur 5 Gambito Budapeste (2012) - Nina Becker e Marcelo Callado, 25 septembre 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Gambito Budapeste (Téléchargement MP3)
Il existe dans la musique brésilienne une tradition du couple dont voici quelques exemples : Eliane Elias et Randy Brecker, Flora Purim et Airto Moreira, Banda Calypso, Mariana Aydar et Duani... Gambito Budapeste (2012) est un album réalisé par Nina Becker et son mari Marcelo Callado. Il s'inscrit dans la lignée du précédent, Vermelho (2010), atmosphère semblable, douce et décontractée à l'image des voix calmes et posées de Nina Becker et Marcelo Callado. Alors que Vermelho m'avait quelque peu anesthésié, Gambito Budapeste, tout en restant léger, est certainement plus Pop. "Marco Zero", l'un des titres les plus intéressants de l'album, lorgne vers la Brit Pop/Shoegaze. Mais Gambito Budapeste propose également une MPB teintée de Tropicália ("Futuro"), de Folk /Country ("Armei a Rede"), de Bossa Nova ("Sem Lei")... Et des Ballades/Berceuses (telles que "Saudade Vem" e "Só"). Gambito Budapeste est un album saudade, doux et varié, propice au vagabondage. Un joli projet de couple musical et personnel (les berceuses?) et une pochette d'album délicieusement décalée (bossa-normandie.over-blog).


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20