undrgrnd Cliquez ici HPALLL nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_PhotoM16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Profil de J. E. Labbe > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par J. E. Labbe
Classement des meilleurs critiques: 7.100
Votes utiles : 228

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
J. E. Labbe
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10
pixel
Comprendre les châteaux forts Décoder l'architecture des forteresses médiévales
Comprendre les châteaux forts Décoder l'architecture des forteresses médiévales
par Malcom Hislop
Edition : Broché
Prix : EUR 13,90

4.0 étoiles sur 5 Bonne introduction, livre petit et un peu succinct, 16 mars 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Livre de format un peu petit nécessitant bonne vue (ou bonnes lunettes).
Plan un peu déroutant de prime abord, mais complété par un bon index et un glossaire. On peut toutefois regretter que le glossaire n'indexe pas - lui aussi le livre, cela aurait été plus pratique que de passer du glossaire à l'index en faisant deux recherches au lieu d'une.
Nombreuses illustrations (en N&B ou grisé) certaines reprises d'ouvrages antérieur (Viollet-le-Duc,…)
Manque : le pourquoi de certains choix architecturaux et un fil-guide sur l'évolution de l'architecture fonction du couple poliorcétique/fortification (Pour cette vision, préférer les Mesqui, , ou les Châtelain et Faucherre [Rempart, PUR, …] et l'encyclopédie médiévale de Viollet-le-duc)
Considérer l'ouvrage comme permettant une très bonne première découverte - mais succincte (250 petites pages) - à approfondir par des ouvrages un peu plus spécialisés.


Places fortes : Bastions du pouvoir
Places fortes : Bastions du pouvoir
par Nicolas Faucherre
Edition : Broché

4.0 étoiles sur 5 Du bastion, à la Vauban, 14 mars 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Places fortes : Bastions du pouvoir (Broché)
Même si le titre ne le dit pas explicitement, il s'agit d'un ouvrage traitant - surtout - des fortifications, de leur évolution (en corrélation avec les progrès des armes de jet, de l'artillerie).
Il est avant tout centré sur Vauban, mais ce n'est pas exclusif des avants, et des après (même si plus sommairement traités).
Rien que la présentation du concept des trois parallèles (siège) vaut le détour.

À compléter, par une visite des plan-reliefs (le musée), pour 'voir' un certain nombre de cas d'applications et pour appréhender l'adaptation des concepts à la réalité du terrain.
Seule la distinction entre les trois systèmes de Vauban me semblerai mériter un peu plus d'explications, mais - en l'état - un excellent ouvrage sur les fortifications de l'époque.
Un petit regret : le glossaire des termes techniques est incomplet et ne sert pas d'index, j'ai du rajouter les renvois 'à la main'.


Jules Verne : Oeuvres complètes entièrement illustrées (160 titres et 5400 gravures)
Jules Verne : Oeuvres complètes entièrement illustrées (160 titres et 5400 gravures)
Prix : EUR 1,79

5.0 étoiles sur 5 Très bonne compilation, à coût correct, 14 mars 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Quand on cherche une compilation d'un auteur tombé dans le domaine public, on attend :
- une certaine exhaustivité;
- une bonne transcription;
- un accès facile (table des matières) et une bonne navigation
- un prix correct (les textes étant du domaine public, les sources souvent disponibles, mais séparément)
Le livre produit est 'immense' et - comme tel - en mesure de combler par son exhaustivité.
Les titres que j'ai lu sont corrects, même s'il reste quelques rares petites coquilles résiduelles. (Mais l'éditeur, propose un lien pour signaler les erreurs sachant très bien que celles-ci sont inévitables sur un ensemble aussi imposant.)

Autant certains traitent les lecteurs avec légèreté, autant d'autres soignent le lectorat, cela mérite d'être différencié.
Sur le rapport qualité/prix : il est bon, cela dénote une bonne compréhension des attentes des lecteurs. Autant payer pour du domaine public peut être frustrant, quand le travail est… déficient, autant payer - modérément - pour une bonne compilation ne paraît pas scandaleux ;)

Je recommande, sans réserve.


Oeuvres de Jonathan Swift
Oeuvres de Jonathan Swift

1.0 étoiles sur 5 Des textes de wikisource (domaine public) rassemblés sans aucun soin ni respect de l'oeuvre, 14 mars 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Oeuvres de Jonathan Swift (Format Kindle)
J'avais déjà les voyages de Gulliver, dans une version très correcte.
Je me faisais un plaisir de relire Swift et de découvrir des textes de lui que je ne connaissais pas.
Catastrophe.
Une mise en page désastreuse :
- Transformation de chaque ligne initiale d'un scan (ou d'un pdf) en paragraphes (sur Gulliver) ce qui hache le texte quand on a une largeur faible et laisse des blancs (à droite), quand on a une largeur supérieure. Perte donc d'une des qualités attendue d'un livre électronique : la flexibilité ('flow' inexistant.) Il suffit de lire l'extrait en faisant varier la largeur de la page, pour s'en apercevoir.
- Notes de bas de page interrompant le texte, tirets soulignés en plein milieu du texte,
- Une table des matières réduite à "Démarrer" / "Couverture" / "Début" .
Alors qu'il y a plusieurs 'livres' ou essais, il est impossible d'aller directement à l'un d'entre eux. Ne parlons même pas des chapitres, encore moins accessibles.
- Des notes de bas de page, renvoyant aux textes d'origine de wikisource'
- … j'en passe.
L'"éditeur", manifestement est un amateur (au sens péjoratif du texte). Non éclairé', car il existe beaucoup de vrais amateurs (au sens 'amar') ciselant amoureusement un livre produit.
Le seul atout du livre, son prix faible, est normal sur des textes libre de droits. Encore eut-il fallu au minimum que la récupération des textes soit correcte. Devoir refaire tout le travail d'édition (suppression des retour ligne, table des matières ) que n'a pas fait l'"éditeur", pour obtenir un livre utilisable est inacceptable.
Autant reprendre directement les textes - non déformés de leur origine wikisource.

À déconseiller fortement tant qu'il est dans cet état affligeant. Un travail (sic) peu digne du … minimum requis
Même un simple travail de compilation se devrait d'être - au minimum - respectueux des lecteurs.


Les Manteaux de gloire
Les Manteaux de gloire
Prix : EUR 12,99

4.0 étoiles sur 5 Des héros meurtis, désenchantés, une quête de la justice, de l'équité., 14 février 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Manteaux de gloire (Format Kindle)
Le mélange des genres est agréable : des héros de cape et d'épée 'Renaissance' à la recherche de la justice.
Justice pour le peuple, apportée par les juges itinérants qu'ils sont : Manteaux de gloire, manteaux de juges.
Justice contre les grands barons médiévaux que sont restés les ducs du pays quelque peu … non éclairés.
Justice - et rédemption - pour eux, pris dans la tourmente, ayant du trahir ce qui était cher à leur yeux : leur roi, sur l'ordre impératif de ce dernier.
Même en l'abandonnant - sur ordre - ils se pardonneront difficilement d'avoir du obéir, pour préserver la seule chose qui pouvait avoir plus d'importance pour eux que la fidélité portée à leur souverain et ami : le retour d'une justice équitable pour tous.
Commence alors le cheminement plein d'embûches pour restituer à tous cette justice désirée, combattre les 'méchants' (Ducs un peu trop typés, sans nuances - aucun pour racheter l'autre), avec l'aide des 'gentils' (Les "Trattori") un peu plus travaillés, un peu plus complexes, relativement diversifiés, un peu plus humains, beaucoup plus crédibles.
Et bien sûr, quelques surprises de taille (ou d'estoc ?), mais chut, laissons la place au roman…


L'Exil: Les Kerns de l'oubli, T1
L'Exil: Les Kerns de l'oubli, T1
Prix : EUR 5,99

7 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Désenchantement, 14 février 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Exil: Les Kerns de l'oubli, T1 (Format Kindle)
Au départ, j'ai été accroché par la quatrième de couverture et son résumé promettant un monde de fantasy et de fureur. J'avais cru y voir - à tort - une réminiscence d'un Gemmell, du barbare héroïque…
J'ai déchanté.
J'ai abandonné la lecture de ce livre, deux fois.
La première fois au début du chapitre 4. Dérangé par l'écriture emphatique, ampoulée :
"Odieuse puissance, objet de spoliation, tu émanes des tréfonds de cette île, et oses te refuser à mes sens ?"
Une tragédie cornélienne, sans Corneille, sans El Cid campeador ;)
Laissant passer ma désaffection jugée temporaire, j'ai retenté, quelques jours plus tard.
J'ai là, cette fois atteint le chapitre suivant (32e page / 461).
Mêmes conclusions.
Le style particulier de l'auteur annihile le plaisir que j'aurais pu prendre à la lecture d'un roman de fantasy relativement classique. Il fait parler chaque personnage de manière analogue " Je pousse mon esprit sénescent […] Par ailleurs, j'ai bon souvenir d'icelle pour avoir croisé un jour ses prunelles…"
On est dans un pseudo langage médiéval, qui - plus sagement dosé, voire réservé à un seul des locuteurs - aurait pu apporter un parfum d'authenticité, mais qui, généralisé à l'extrême, dessert en finale le texte.
Beaucoup plus de simplicité, et/ou un plus savant dosage, aurait rendu le livre attractif. Ici, l'excès, l'emphase, détruit le plaisir.
Le livre n'est pas "détestable" et ne mérite donc pas une seule étoile. Ne l'ayant pas terminé, loin s'en faut, il n'atteint pas non plus les 3 d'un "C'est OK".
Toutefois, ce premier livre d'un jeune auteur promet - dès lors que ce dernier se débarrassera de ses exagérations, cette affectation qui le dessert. À vouloir trop en faire, on obtient l'effet inverse et cela est dommage, car il y a sans doute du potentiel dans cet auteur, même s'il est gâché en partie par le style emphatique choisi et utilisé.


TP-Link CPE210 Point d'Accès Extérieur WiFi 2.4GHz 300Mbps 9DBi
TP-Link CPE210 Point d'Accès Extérieur WiFi 2.4GHz 300Mbps 9DBi
Prix : EUR 43,99

4.0 étoiles sur 5 AP externe étanche, 31 décembre 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : TP-Link CPE210 Point d'Accès Extérieur WiFi 2.4GHz 300Mbps 9DBi (Accessoire)
seul léger défaut perturbant lui coûtant la 5e étoile : a nécessité un 'reset' afin d'avoir accès à la page web interne (sinon, est protégée par mot de passe)
portée très correcte, testé utilisé non en 'bridge', mais en AP


Adaptare Adaptateur angle avec fiche micro-USB type B coupleur AB
Adaptare Adaptateur angle avec fiche micro-USB type B coupleur AB
Proposé par adaptare
Prix : EUR 3,62

1.0 étoiles sur 5 connecteur micro usb inopérant, 31 décembre 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Adaptare Adaptateur angle avec fiche micro-USB type B coupleur AB (Accessoire)
le connecteur micro-usb ne fait pas un bon contact et ne permet pas la recharge d'un appareil, sauf en bougeant la prise
contact fugitif (instable) du à une réalisation peu précise


Mumbi Câble USB enroulable 2.0 Type A vers fiche Micro B
Mumbi Câble USB enroulable 2.0 Type A vers fiche Micro B
Prix : EUR 5,99

1.0 étoiles sur 5 connecteur micro usb inopérant, 31 décembre 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mumbi Câble USB enroulable 2.0 Type A vers fiche Micro B (Accessoire)
le connecteur micro-usb ne fait pas un bon contact et ne permet pas la recharge d'un appareil, sauf en bougeant la prise


La Sonate hydrogène
La Sonate hydrogène
Prix : EUR 12,99

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Incitation au piratage?, 12 décembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Sonate hydrogène (Format Kindle)
Le cycle de la culture est l'un de ceux que je relis, souvent.
Cela mériterait un 5*, si l'éditeur n'était pas si…inconséquent quand il s'agit d'ebooks et des prix de ceux-ci.
Jugeons : poche : 8,6€, ebook 13€. Soit une fois et demi le prix du poche. (yes, 151%…)
Certes, il faut payer le papier électronique (velin électronique supérieur ?), l'encre de seiche d'enfumage, sans compter le prix du stockage (un serveur par livre?), des retours, du pilon électronique, de l'écriture de la transaction, de l'emballage…
à moins que je ne fasse une erreur d'interprétation ;)

Tant que certains éditeurs ne songeront qu'à (barrer la forme incorrecte) : abuser ?, arnaquer?, ou simplement prendre les acheteurs pour des idiots congénitaux, les pirates auront des jours bénis devant eux.
Ah oui, mais vous comprenez, il faut payer - aussi - les chaînes que l'on utilise pour contraindre le client (DRM).
Si en plus il pouvait prêter à sa famille, cela nous empêcherai de lui vendre trois fois la même chose, plus cher, avec moins de service. Sans compter de la revente devenue impossible !
Vous avez dit progrès ? N'exagérons pas, il s'agit simplement d'améliorer la marge… Tant qu'on peut le faire, puisque des écrivains nous ont donné - bêtement - l'exclusivité, autant en profiter pour bloquer le marché… officiel.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10