undrgrnd Cliquez ici Litte Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose
Profil de Thychat > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Thychat
Classement des meilleurs critiques: 10.469
Votes utiles : 182

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Thychat (france)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-14
pixel
La maison de la baie
La maison de la baie
par Sherryl Woods
Edition : Poche

2.0 étoiles sur 5 Une romance qui n’a malheureusement pas réussi à me captiver, 2 septembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : La maison de la baie (Poche)
Si le début a été un peu long à démarrer, je m’attendais à une jolie romance, mais l’histoire stagne, et au bout de 150 pages la romance n’est toujours pas lancée.
Les personnages et le scénario sont assez classiques, promettant une lecture détente, mais je me suis beaucoup trop ennuyée dans cette histoire qui tourne principalement autour des frasques de la sœur de l’héroïne et n’avance pas d’un iota au fil des pages, malgré quelques passages sympathiques.
Pourtant, l’auteur nous présente une flopée de personnages qui auraient pu être intéressant, mais le tout manque cruellement de suspense et l’histoire en devient inintéressante au possible, c’est dommage.
Au final, j’ai dû abandonner ma lecture au , car cela ne décollait pas et les quelques échangent entre les deux héros ne présageaient rien de transcendant.
En résumé, une romance qui n’a malheureusement pas réussi à me captiver.


Une semaine avec lui, Tome 1
Une semaine avec lui, Tome 1
par Monica Murphy
Edition : Poche
Prix : EUR 8,20

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Une romance mignonne qui se laisse lire, 26 août 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Une semaine avec lui, Tome 1 (Poche)
J’ai lu ce livre sur les conseils d’une amie, bien que le titre et le résumé me tente bien. C’est donc avec une certaine curiosité que je l’ai entamé.

Si l’histoire parait un peu cliché, l’auteure a su amener son sujet avec réalisme et émotions. En effet, on découvre deux personnages attachants à travers l’alternance des points de vu qui n’est pas trop redondante, ce dont j’avais un peu peur au début.

Fable est une jeune fille qui se sent inutile, sauf pour s’occuper de son petit frère pour lequel elle joue le rôle de mère puisque la leur n’est pas capable de le faire. Sa vie est assez misérable, elle enchaine les petits boulots pour subvenir aux besoins de sa famille et elle est souvent qualifiée de fille facile par les garçons de son âge. C’est d’ailleurs pour cette raison que Drew lui propose un job : devenir sa petite amie pour une semaine. Vu la somme proposée en échange, Fable ne peut s’empêcher d’accepter. Pourtant, aux côtés de Drew nous découvrons une âme en peine qui ne supporte pas la solitude.

Drew quant à lui parait très superficiel pour les autres, puisque c’est un gosse de riche auquel tout réussi. Il est beau, joue dans l’équipe de foot et a un bon niveau scolaire. Pourtant, on découvre peu à peu ses failles. Il voit en la personne de Fable une sorte de bouée de sauvetage.

Malgré leur engagement, ils vont découvrir que leurs sentiments sont réels et se sauver mutuellement.

Si l’ensemble se lit bien et est sympathique, j’ai trouvé dommage que les tergiversations des personnages prennent trop de place au détriment de l’action. Ils ressassent souvent les mêmes pensées au lieu d’agir et cela tourne un peu en rond par moment. Toutefois, le sujet abordé par l’auteur est grave car elle dénonce l’abus sexuel de jeunes adultes et la manipulation à leur égard, même si cela est traité de façon un peu légère à mon gout. J’ai d’ailleurs deviné la plupart des secrets de Drew bien avant les révélations, c’est dommage.

Ce tome aurait pu se suffire à lui-même, bien que la fin se termine en ouvrant d’autres portes.

En résumé, une romance mignonne qui se laisse lire.


Séduis-moi si tu peux
Séduis-moi si tu peux
par Jennifer Crusie
Edition : Poche
Prix : EUR 8,20

4.0 étoiles sur 5 Une romance mignonne, drôle et rafraichissante, parfaite pour lire en vacances, 23 août 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Séduis-moi si tu peux (Poche)
Séduis-moi si tu peux est un livre qui semblait rafraichissant et parfait pour lire en vacances. En le commençant, je m’attendais donc à une histoire légère, sans plus, mais j’ai été agréablement surprise.
Dès le début, nous rencontrons Min, une femme toute en rondeur qui se croit repoussante, d’autant que sa mère ne l’aide pas puisqu’elle lui répète sans cesse qu’elle est grosse et qu’elle doit faire un régime.
De l’autre côté, nous avons Cal, un personnage masculin qui réussit tout ce qu’il entreprend, notamment en ce qui concerne les femmes. D'ailleurs, sa réputation de coureur et de briseur de cœur vont faire fuir Min. Mais derrière cette façade on découvre un homme humain, qui n’a rien à voir avec le cliché qu’il véhicule.
Tout commence avec un stupide pari de 10 000 dollars lancé par l’ex de Min qui n’a pas supporté qu’elle ne veuille pas couché avec lui après 3 mois de relation. Bien sûr Min découvrira dès le début les intentions de Cal et fera tout pour lui en faire voir de toutes les couleurs. J’ai beaucoup aimé les réparties cinglantes et les joutes verbales qui m’ont souvent fait rire. Les personnages secondaires sont tous excellents dans leur genre et complètent assez bien l’ensemble.
Les divers rebondissements mettent un peu de piment, bien que sur la fin j’ai trouvé que ça tournait un peu en rond. Cal et Min ont chacun leurs failles et on comprend assez vite ce qui leur fait peur. D’autant que leur ex sont prêts à tout pour les récupérer. J’ai également beaucoup aimé les analyses psychologiques de Cynthia qui, au final, se révèlent un peu à côté de la plaque.
La fin est mignonne et un peu guimauve, mais ça rentre dans l’esprit du livre.
En résumé, une romance mignonne, drôle et rafraichissante, parfaite pour lire en vacances.


Jamaica Lane
Jamaica Lane
par Samantha Young
Edition : Broché
Prix : EUR 14,00

5.0 étoiles sur 5 Un vrai coup de cœur ! Une série à ne pas manquer, donc, et à lire sans modération., 16 août 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jamaica Lane (Broché)
Après avoir eu un presque coup de cœur pour London Road et un vrai coup de cœur pour Fountain Bridge, je me suis empressée de continuer sur ma lancée avec Jamaïca Lane. Je dois dire que Samantha Young est devenue officiellement une de mes auteures préférées après cette lecture.
Si le début est un peu long à se mettre en place et qu’Olivia semble moins intéressante que Jo, Joss ou même Ellie, une fois que les cours de « séduction » commencent avec Nate, le livre rend vraiment accro. J’avais l’impression que les heures se transformaient en minute tant le livre est immersif et je me suis couchée très tard pour n’avoir qu’une envie à mon réveil : connaître la suite. J’en ai même rêvé la nuit, lol. Une situation qui ne m’arrive pratiquement jamais !
La tension est à couper le souffle entre Nate et Olivia, c’est vraiment appréciable. L’auteur à beaucoup de talent pour nous tenir en haleine tout au long du roman. Ses personnages se révèlent toujours aussi profonds et crédibles quant au scénario, il reste réaliste et original. La tension est bien présente tout au long de l'histoire et nous retenons plusieurs fois notre souffle lorsqu’Olivia tente d'approfondir sa relation avec Nate qui n'est pas facile à déchiffrer avec son comportement contradictoire. Et pourtant, il semble avoir beaucoup plus de sentiments qu’il veut l’admettre, car on ressent bien son conflit intérieur.
Toutefois, j’ai eu un peu de mal à me repérer dans le temps par moment et les nombreux flash-back du début m’ont un peu perdue, cela cassait le rythme du livre, c’est dommage.
J’ai aussi trouvé un peu long le fait qu’Olivia ne cesse de repousser Nate sans lui laisser le temps de s’expliquer et comme je n’aime pas le manque de communication, ça m’a légèrement agacée. Mais au final, tout est bien qui finit bien avec une note un poil guimauve sur la fin, mais après avoir lu plusieurs livres de la série, on se rend compte que ça fait partie intégrante du style de l’auteure et on finit par s’y habituer.
On retrouve également toute la flopée de personnages qu’on a rencontrés dans les tomes précédents et nous continuons à suivre leur évolution. Je me demande comment ça va se terminer si le groupe s’agrandit à mesure qu’on rencontre de nouveaux personnages, car j’ai trouvé que ça commençait à faire beaucoup. D’autant que la table d’Élodie n’est pas non plus extensible à l’infini, lol.
Pour finir, j’ai littéralement adoré ce livre, malgré les quelques points négatifs cités plus haut. C’est un vrai coup de cœur ! Une série à ne pas manquer, donc, et à lire sans modération.


Jeu de patience
Jeu de patience
par Jennifer Armentrout
Edition : Poche
Prix : EUR 13,00

2 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Un livre qui plaira plus aux adolescents, 2 août 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jeu de patience (Poche)
Jeu de patience est un livre qui m’intriguait et ayant lu Lux du même auteur que j’avais trouvé assez sympa, j’étais curieuse de découvrir la plume de Jennifer Armentrout dans un autre registre.

L’histoire commence de façon assez classique, nous présentant des personnages qui se rencontrent de façon un peu clichée à la fac. Si l’ambiance est agréable et que le livre se laisse lire, j’ai trouvé dommage que l’auteur use de facilité dans le scénario auxquelles on s’attend.
Le personnage de Cam est charmant et attachant au premier abord, mais devient vite trop parfait à mon goût. Il ne s’énerve jamais et ses réactions sont parfois trop neutres par rapport à la situation.

Avery quant à elle est un personnage qui a subi un traumatisme à l’âge de 14 ans, mais si je la trouvais sympathique au début du roman, elle a fini par me taper sur les nerfs. J’ai trouvé les personnages principaux et secondaires assez caricaturaux, c’est dommage. L’histoire avait du potentiel, mais la façon de la traiter m’a un peu ennuyée. Certains passages sont tout de même mignons à lire.

Au final, les "je t’aime, moi non plus" m’ont lassée et n’ont été qu’un prétexte à retarder le rapprochement de Cam et d’Avery. Le scénario manquait trop de suspense à mon goût, c’est assez prévisible, surtout dans la dernière partie qui n’est qu’une succession de scènes entre Cam et Avery qui font des sorties de couple. J’aurais aimé plus de tension et d’intrigue amoureuse, quelque chose d’un peu plus mature.

En résumé, un livre qui plaira plus aux adolescents.


Fountain Bridge
Fountain Bridge
Prix : EUR 3,99

5.0 étoiles sur 5 Un vrai coup de cœur, 30 juillet 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fountain Bridge (Format Kindle)
Après avoir terminé London Road, j’ai découvert qu’il y avait un tome intermédiaire qui se déroulait juste après Dublin Street et qui était axé sur le couple Adam / Ellie, mon couple préféré de la série.
C’est donc avec impatience que j’ai entamé cette petite nouvelle qui retrace les moments forts du couple à travers les différents journaux intimes d’Ellie. Si les émotions sont au rendez-vous et que l’auteur arrive toujours à écrire d’une façon fluide et addictive, j’aurai aimé que ce couple fasse l’objet d’un tome entier tant il y avait à en dire à mon avis.
En effet, l’amour entre Adam et Ellie ne date pas d’hier, ils ont traversé beaucoup de périodes mignonnes, mais se sont également fait beaucoup de mal sans vraiment le savoir. Nous assistons donc à leurs différents rapprochements, mêlés de tension et d’émotions. Certains passages sont entrecroisés avec la relation Braden / Joss, dont mes souvenirs ne sont pas intacts vu que je l’ai lu il y a un moment, du coup, il était difficile de me remémorer tous leurs différents.
Cette nouvelle m’a tiré quelques larmes au moment où on découvre la maladie d’Ellie et la réaction d’Adam. Un moment particulièrement poignant qui m’a beaucoup touchée.
Malgré tout, l’auteur sait intégrer des instants d’humour très appréciable qui font sourire. Décidément, Samantha Young est en bonne voie pour devenir un de mes auteurs préférés.
En résumé, cette nouvelle est un vrai coup de cœur, je la conseille vivement à tous les amateurs de la série et, pour les autres, qu’attendez-vous pour vous y mettre ? Vous ne serez pas déçus !


Quelqu'un comme toi
Quelqu'un comme toi
par Kay Stockham
Edition : Poche

4.0 étoiles sur 5 Une belle romance que je conseille à tous les amateurs du genre, 23 juillet 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Quelqu'un comme toi (Poche)
Quelqu’un comme toi est la suite de Qu’importe le passé, un livre que j’avais particulièrement adoré, un vrai coup de cœur. J’avais donc hâte de découvrir la suite, axée sur d’autres personnages de l’histoire.
La plume de Kay Stochkam est toujours aussi addictive et pleine d’émotions. On comprend rapidement les enjeux des personnages et leurs blessures avec lesquelles ils devront composer au fil des pages.
Melissa est meurtrie par sa double mastectomie suite à un cancer du sein génétique, qui a emporté sa grand-mère et sa mère. Malgré sa rémission, elle se voit déjà mourir et refuse de vivre pleinement sa vie. Un personnage profond et attachant qu’on voit progressivement se reconstruire, bien que cela soit extrêmement dur pour elle. Notamment envers la gent masculine. Elle ne se voit plus comme une femme et pense que tous les hommes la trouvent repoussante.
Bryan quant à lui se fait passer pour un play-boy et enchaine les conquêtes, mais derrière cette façade nous apprenons qu’il essaye lui aussi de se reconstruire face à son passé. Il a déjà perdu une femme qui a succombé au cancer.
Ce livre qui présente un sujet dramatique a quelque chose de très réel, ce qui plonge le lecteur à la place des personnages. Certains passages sont poignants, remplis de tension et d’émotions. Surtout lorsqu’on connait le passé de Melissa, découvert dans le premier tome, vis-à-vis de sa petite fille Josie. Encore une période assez triste de sa vie qui ne laisse pas indifférent.
Ce livre n’est pas triste pour autant, il nous réserve des passages humoristiques et sympathiques. C’est avec plaisir qu’on retrouve le couple du premier tome, Ashley et Joe. Les rapprochements entre les personnages sont progressifs et sensuels.
Toutefois, la fin est un peu fade comparé au reste du livre et même un peu clichée. C'est dommage, car ce livre avait tout pour devenir un coup de cœur. Melissa tergiverse trop sur son refus de vivre son amour, ce qui fait que certaines scènes sont un peu longues.
En résumé, une belle romance que je conseille à tous les amateurs du genre.


Double-vue: Sidhe, T3
Double-vue: Sidhe, T3
Prix : EUR 5,99

4.0 étoiles sur 5 L’auteur a su encore une fois manier les émotions et le scénario avec brio, même si j’aurai aimé une fin différente, celle-ci es, 14 juillet 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Double-vue: Sidhe, T3 (Format Kindle)
Après avoir beaucoup aimé les deux premiers tomes de cette trilogie, c’est avec impatience que j’ai continué avec ce dernier opus.

Nous reprenons l’histoire pratiquement où nous l’avions laissée, Mackenzie essaye de composer entre son lien avec Kyol et son amour pour Aren tout en continuant sa lutte pour mettre Lena sur le trône. Elle tente tout de même de mener une vie normale, mais se rend vite compte que cela lui est impossible.

Si le style est toujours aussi fluide et agréable, je regrette toujours les quelques longueurs qui se glissent dans le scénario. Toutefois, l’univers est toujours aussi riche et plaisant. Par contre, j’ai été vraiment surprise de voir que l’auteur n’hésitait pas à sacrifier ses personnages en quelques coups d’épée. Cela m’a beaucoup contrariée pour l’un d’eux en particulier. Mais rappelons-le, l’histoire mentionne quand même une guerre de pouvoir et cela parait logique, mais j’ai été triste d’assister à certaines scènes.

Les personnages sont toujours très attachants et on prend vraiment plaisir à les suivre. Ma préférence va toujours vers Kyol qui souffre beaucoup dans ce dernier tome. Aren a sa part de souffrance également, mais Mackenzie saura le réconforter, contrairement à Kyol qui, en plus de porter le poids de ses responsabilités, devra faire face à la situation qu’il a créée au moment de sauver Mackenzie. J’ai trouvé dommage que Paige soit si peu présente alors que c’est un personnage frais et dynamique que j’apprécie beaucoup également.

Pour finir, l’auteur a su encore une fois manier les émotions et le scénario avec brio, même si j’aurai aimé une fin différente, celle-ci est mignonne et clôture bien l’histoire.


The Giver [Version Longue]
The Giver [Version Longue]
DVD ~ Jeff Bridges
Prix : EUR 12,09

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Un très bon film de dystopie que je vous conseille fortement, 26 avril 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Giver [Version Longue] (Blu-ray)
Un film qui rappelle un peu Divergente sur certains points, mais qui est exploité de façon différente.
Le début est assez intrigant, nous laissant découvrir un monde en noir et blanc pour illustrer le manque d’émotions qui règne. En effet, les habitants de cette ville, qui semble la dernière sur terre, sont contrôlés pour éviter de répéter les mêmes erreurs du passé, comme la violence, les guerres…

Mais cela veut aussi dire que le bonheur et les émotions fortes comme l’amour ont disparu. Des choses que notre héros va découvrir puisqu’il va devenir une sorte de gardien des souvenirs, lui seul aura accès à ce qu’est réellement l’émotion. Le film devient progressivement coloré à travers ses yeux. Jonas va prendre des risques et essayer de réveiller cette population anesthésiée.

Bien que le film soit un peu lent, il réussit à nous tenir en haleine du début à la fin. Le scénario et l’univers sont très bien construits, tout est exploité à la perfection.

J’ai adoré la morale du film qui nous fait réfléchir sur les plus petits bonheurs de la vie comme la neige ou d’autres choses insignifiantes qu’il serait triste de nous enlever sous prétexte de nous garder sous contrôle, en sécurité.

Seul petit bémol sur la fin quand Jonas s'enfuit avec un bébé et traverse le désert puis la neige alors qu’il n’a rien pour subvenir à ses besoins… Cette scène m’a paru un peu surréaliste et peu crédible.

En résumé, un très bon film de dystopie que je vous conseille fortement.


Interstellar [Warner Ultimate (Blu-ray)]
Interstellar [Warner Ultimate (Blu-ray)]
DVD ~ Matthew McConaughey
Prix : EUR 14,50

Aucun internaute (sur 2) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un film exceptionnel qui ravira les amateurs de trous de ver et de vie dans l'univers que je vous conseille fortement, 26 avril 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Interstellar [Warner Ultimate (Blu-ray)] (Blu-ray)
Un film qui commence tout doucement nous amenant progressivement à l'intrigue générale. Si le style de Nolan reste un peu lent, il sait toutefois nous tenir en haleine du début à la fin, nous présentant un scénario original et bien exploité.
Le jeu des acteurs sonne juste, ils réussissent à nous émouvoir et on arrive facilement à se mettre à leur place. L'enjeu est tout de même de taille pour le héros de l'histoire : doit-il rester égoïste et ne penser qu'à sa famille ou au contraire voir plus loin, tout abandonner pour sauver la race humaine ?
J'ai adoré le thème de l'histoire qui traite les aspects du temps et de la relativité. Ce film est pour moi le fantasme de tout scientifique, à savoir, trouver une nouvelle planète favorable au développement de la race humaine.
La fin est inattendue et clôture très bien le film.
Seul petit bémol, le passage de la bibliothèque qui paraît peut crédible.

En résumé, un film exceptionnel qui ravira les amateurs de trous de ver et de vie dans l'univers que je vous conseille fortement.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-14