undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose
Profil de Thychat > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Thychat
Classement des meilleurs critiques: 7.936
Votes utiles : 180

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Thychat (france)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-14
pixel
Insaisissable Hors-série: Ne me résiste pas
Insaisissable Hors-série: Ne me résiste pas
Prix : EUR 5,99

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 une nouvelle qui nous en apprend beaucoup plus sur Warner, 14 décembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Insaisissable Hors-série: Ne me résiste pas (Format Kindle)
Ayant beaucoup aimé le tome 1 d’Insaisissable, malgré une fin un poil décevante, j’étais impatience de découvrir la face cachée de Warner qui m’avait paru assez superficielle lors de cette première lecture.
Nous sommes donc dans la tête de Warner et redécouvrons l’histoire à travers ses yeux, ses véritables intentions au sujet de Juliette et ses sentiments à son égard, qu’il a même du mal à accepter.
Warner est un homme torturé dont le père a toujours été plus ou moins maltraitant. J’ai été assez surprise de découvrir à quel point Warner était sensible sous ses apparences froides et un poil sociopathes. Je trouve que la situation est assez dure pour lui puisque Juliette entretient des sentiments totalement opposés aux siens.
C’est une nouvelle assez courte qui fait à peine plus de 100 pages. Il est difficile d’en dire plus, mais la suite risque d’être intéressante et cela m’a donné envie de me replonger dans l’univers de Tahereh Mafi.
En résumé, une nouvelle qui nous en apprend beaucoup plus sur Warner.


Dublin Street
Dublin Street
Prix : EUR 9,99

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 une belle romance pleine de tension et de sensualité que je recommande à tous les amateurs du genre qui fuient le vulgaire !, 7 décembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dublin Street (Format Kindle)
Dublin Street fait partie des livres qui m’intriguaient et c’est en tombant sur la chronique de London Road sur le blog dans notre petite bulle qui met toujours quelques extraits en fin de chronique, que j’ai acheté ce premier tome. Mais c’est Meloufoka qui m’a fortement conseillé de le sortir de ma Pal.
Le prologue est assez tragique pour notre héroïne, Jocelyn, qui persiste à se faire appeler Joss depuis. Nous la découvrons 8 ans plus tard, au moment où sa vie prend un nouveau tournant. Elle va rencontrer de nouvelles personnes et redécouvrir ce côté familial qui lui a tant manqué. Si le début est un peu prévisible, on a envie de voir comment va se dérouler la relation entre Braden et Joss. Le style est soutenu, fluide et devient vite addictif.
J’ai beaucoup apprécié l’humour de certaines situations, d’autant que tout est vraiment crédible. On prend plaisir à lire cette histoire qui nous transporte dans une ambiance chaleureuse et joyeuse, malgré quelques côtés dramatiques.
Braden est un personnage charismatique, arrogant, fiable, romantique et sensible. J’ai adoré son sens de l’humour. À vrai dire, tous les personnages arrivent à nous faire rire à un moment ou un autre par leurs dialogues percutants et drôles. Joss, quant à elle, se bat avec ses démons et lutte pour sortir de sa coquille. Si je l’ai appréciée et que je comprends ses réactions, j’aurais aimé qu’elle fuie moins à la fin du roman. Malgré tous, les émotions passent bien, il y a énormément de tension, certains moments sont poignants et les scènes érotiques sont très sensuelles, sans être vulgaires.
Ellie, Adam et tous les autres personnages secondaires sont très attachants et aussi bien travaillés que les principaux. J’ai adoré découvrir la personnalité de chacun qui est bien approfondie et nous présente des personnages vraiment crédibles. Le scénario tient également très bien la route, c’est vraiment agréable de lire un livre aussi bien construit. La fin est un peu trop happy end à mon goût, mais clôture parfaitement l’histoire.
Le petit plus, c’est que Joss veut devenir écrivain et nous raconte ses ressentis au sujet de l’écriture. Les différentes interactions avec sa psy sont très intéressantes et nous permettent d’en apprendre plus sur elle. Même si parfois, on se demande si elle raconte toute l’histoire à sa psy puisqu’on se retrouve avec un petit dialogue entre Joss et sa psy en plein milieu d’une scène.
Petit point négatif, j’ai eu un peu de mal à me repérer dans le temps à certains moments.
En résumé, une belle romance pleine de tension et de sensualité que je recommande à tous les amateurs du genre qui fuient le vulgaire !


L'énigme 2 + 0 = 3 (Saison 1)
L'énigme 2 + 0 = 3 (Saison 1)

5.0 étoiles sur 5 Une très belle découverte que je vous invite à lire si ce n’est pas déjà fait !, 30 novembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'énigme 2 + 0 = 3 (Saison 1) (Format Kindle)
C’est en discutant avec Rachel Berthelot que j’ai eu envie de découvrir l’énigme qui, d’après le résumé, avait l’air de correspondre à ce que j’aime lire. Et je ne suis pas déçue, bien au contraire !
L’histoire racontée à quatre mains alterne les points de vue entre Lou et Charlie. Le style des auteurs se fond bien l’un avec l’autre, fluide, plein d’humour et addictif. Les pages se tournent toutes seules et on se surprend à pouffer de rire assez souvent, face à la personnalité de Charlie et à son égo surdimensionné. Les idées sont très originales et redonnent un souffle d’air frais à la romance paranormale.
Les personnages sont bien travaillés et ont pas mal de répartie, ce qui donne des situations intéressantes et crédibles. La romance est vraiment bien amenée, la tension monte crescendo jusqu’à devenir carrément torride et les émotions passent vraiment très bien. Rien de vulgaire, tout reste dans le sensuel, exactement ce que j’aime lire. On peut dire que les deux auteurs ont un réel talent.
Le scénario est assez simple dans l’ensemble, mais les caractéristiques des personnages sont vraiment bien exploitées. Du pouvoir de Charlie qui change de sexe à celui de Lou qui devient invisible, le cocktail est vraiment réussi et cocasse par moment. Et une fin qui donne envie de se jeter sur le tome 2.
Le seul petit point négatif est qu’on relit la même scène à chaque changement de point de vue. Certes cela amène les sentiments de l’autre personnage, mais ça ralentit aussi beaucoup le rythme et frustre le lecteur qui a hâte de découvrir la suite. On sent quand même le renvoi de balle des deux auteurs, ce qui est assez marrant à lire. Mais je vous rassure, Rachel Berthelot m’a dit que ce défaut serait gommé lors de la réédition et que les autres tomes de cette série se sont améliorés sur ce point.
En résumé, une très belle découverte que je vous invite à lire si ce n’est pas déjà fait !


Bad Boy
Bad Boy
par Helena Hunting
Edition : Broché
Prix : EUR 17,95

3.0 étoiles sur 5 une romance érotique qui plaira aux amateurs du genre, 23 novembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bad Boy (Broché)
Bad boy est un livre qui m’intriguait et qui m’a fortement été conseillé par une copine. Dès le début, j’ai été envoutée par cette histoire, une romance contemporaine qui se déroule dans le milieu des tatouages et des piercings.
Nous découvrons Tenley et Hayden à travers une narration alternée qui réussit à nous raconter l’histoire sans trop de redondances. La passion entre eux est palpable et nous tient en haleine. L’histoire des cupcakes est inattendue, mais tellement mignonne et drôle qu'on aime encore plus Hayden. J’avoue que ce livre m’a fortement donné envie d’en cuisiner au vu de l’ampleur que prennent ces petits gâteaux.
Pendant les 2 tiers du livre, nous découvrons une Tenley avec un fort caractère, qui est loin de se laisser faire et sait ce qu’elle veut. Hayden quant à lui semble perdre tout contrôle dès qu’il la voit et cela est vraiment mignon à voir, même s’il parle un peu trop de ses érections à tout va. Leurs rapprochements sont pleins de tension et de tendresse jusqu’à ce qu’ils finissent par conclure.
C’est à partir de ce moment-là que le livre prend un nouveau tournant qui ne m’a vraiment pas plus. Fini la tendresse, nous passons à des scènes de sexe sur les 50 pages suivantes où la vulgarité est de mise. Il y a aussi beaucoup de longueurs. J’ai eu du mal à reconnaitre le Hayden charmant et tendre du début. Quant à Tenley, elle perd toute personnalité et devient trop naïve.
J’ai eu la désagréable impression que le début du roman nous présentait des personnages qui avaient l’air intéressant avec une histoire profonde et crédible, puis une fois qu’on gratte la première couche, tout devient creux…
Je pensais que la dernière partie du livre rattraperait un peu les pages de sexe intempestif, mais ce n’est pas le cas, certaines scènes ne sont pas cohérentes dans les réactions des personnages et la fin ne clôture pas le roman, elle laisse l’histoire en suspens.
Je suis assez mitigée sur ce roman qui s’annonçait très prometteur, mais qui, au final, se termine par une petite déception. Toutefois, je n’aime pas rester sur une déception quand le début m’a vraiment plu, je lirais donc certainement le tome 2 par curiosité.
En résumé, une romance érotique qui plaira aux amateurs du genre.


Sidhe, Tome 2: Éclats de chaos
Sidhe, Tome 2: Éclats de chaos
par Sandy Williams
Edition : Poche
Prix : EUR 8,20

4.0 étoiles sur 5 Un univers toujours plus riche et intéressant, un roman à découvrir !, 16 novembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sidhe, Tome 2: Éclats de chaos (Poche)
Après un premier tome très prometteur, j’étais curieuse et impatiente de découvrir comment Mackenzie allait évoluer.
C’est avec plaisir qu’on retrouve le style fluide et agréable de Sandy Williams qui nous fait tourner les pages toutes seules. Nous entrons avec Mackenzie dans son univers si particulier et riche puisque le roman oscille toujours entre fantasy et urban fantasy. Toutefois, le côté fantasy était peut-être un peu trop abstrait pour moi à certains moments. Je ne suis pas une grande fane du genre.
Les personnages sont de plus en plus attachants, même les secondaires tels que Paige, une fille pétillante qui n’a pas froid aux yeux, Naito ou encore Lee. Mon préféré reste de loin Kyol qui parait beaucoup plus charismatique qu’Aren. Ce tome nous explique un peu mieux les choix de Mackenzie, même si je ne suis pas d’accord avec elle ^_^. Ça rattrape largement ma déception du tome 1 sur ce point. C'est beaucoup plus cohérent que je ne le pensais. Heureusement pour moi, la fin ouvre de nouveaux horizons concernant sa vie amoureuse et je m’en réjouis. J’aurais aimé un peu plus de romance, mais les émotions étaient tout de même au rendez-vous. Les échanges entre Aren et Mackenzie sont parfois à couper le souffle, même s’il n’a pas ma préférence.
Le scénario est très bien construit et plein de rebondissements. Pourtant, ce livre contient de légères longueurs par moment. Je regrette un peu que les scènes d’actions soient souvent assez brouillonnes et rendent le tout assez confus.
Autre petit point négatif, les descriptions. En effet, il m’a manqué pas mal de détails dans le monde des Fays, notamment lors de l’attaque des murs du palais, j’ai eu du mal à visualiser ce qui se passait exactement.
En résumé, un univers toujours plus riche et intéressant, un roman à découvrir !


Lux, Tome 1 : Obsidienne
Lux, Tome 1 : Obsidienne
par Jennifer-L Armentrout
Edition : Broché
Prix : EUR 13,00

4.0 étoiles sur 5 une lecture sympathique et originale qui vous fera passer un très bon moment de lecture, 9 novembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Lux, Tome 1 : Obsidienne (Broché)
Encore une fois, ma curiosité n’a pas résisté à lire ce roman NA. Toutefois, le sujet change un peu de ce que je lis d’habitude puisqu’ici nous ne sommes pas dans un roman contemporain, mais dans un roman de science-fiction.
Dès le début, nous découvrons le style fluide de Jennifer Armentrout. Katy est un personnage assez banal, mais qui devient attachante au fil des pages. Elle se lit d’amitié avec Dee, une jeune fille assez émotive qui a la larme facile, malgré sa nature. Quant à Daemon, je l’ai trouvé assez cliché, même s’il devient également attachant au fur et à mesure.
Par contre, j’ai beaucoup apprécié que Katy tienne un blog littéraire et nous raconte ses différentes impressions sur le sujet. Cela fait un petit clin d’œil aux blogueuses et c’est assez inédit dans le genre.
Concernant le scénario, je l’ai trouvé assez creux durant les  du livre. Il y a de bonnes idées et l’univers est plutôt original, mais le suspense n’est pas assez présent. Nous suivons la vie de Katy, sans grand intérêt, même s’il y a de jolies scènes, pleines de tension, entre elle et Daemon. J’ai trouvé dommage que tout soit dévoilé d’un bloc en plein milieu du roman. Heureusement, la fin rattrape un peu les points négatifs, puisque les 100 dernières pages sont très addictives et éveillent la curiosité du lecteur. L’action est haletante et les échanges entre Daemon et Katy sont encore plus palpitants, même s’il y a parfois une surenchère dans certains dialogues du style « je t’aime, moi non plus ».
Parfois les descriptions un peu confuses dans la position des personnages sont assez gênantes, puisqu’on a du mal à imaginer leur position. Il y a également beaucoup de scènes coupées et résumées par la suite. On passe souvent d'un moment intéressant à autre chose sans transition et ça nous laisse sur notre faim. C’est aussi ce qui fait le creux du scénario. Comme si l’auteure ne savait pas comment articuler son histoire pour arriver à cette fin exaltante.
En résumé, une lecture sympathique et originale qui vous fera passer un très bon moment de lecture.


Anita Blake, Tome 16: Sang Noir
Anita Blake, Tome 16: Sang Noir
par Laurell K. Hamilton
Edition : Poche
Prix : EUR 9,20

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un très bon tome dans la lignée du précédent, bien qu’un peu moins intense, 26 octobre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Anita Blake, Tome 16: Sang Noir (Poche)
Ayant eu un gros coup de cœur pour le tome 15 d’Anita, c’est avec impatience que j’ai continué la série.
Ce tome s’oriente plus sur la vie de Jason, un personnage dont on n’avait pas entendu parler depuis bien longtemps. Si ce n’est pas mon personnage préféré, il semble avoir un rôle important dans la vie de notre héroïne.
Le début est un peu long à démarrer, nous entrainant dans la ville de Jason et nous présentant une partie de sa vie. Néanmoins, comme toujours, Laurell K. Hamilton sait créer de la complexité là où on ne l’attendait pas. L’histoire est assez originale et sort un peu des sentiers battus, même si la fin, au même titre que le début, est un peu longue.
Anita et Richard développent de nouveaux pouvoirs et, si certaines choses pourraient arranger leurs relations, l’ardeur vient compliquer la situation...
Comme dans le tome 15, l’action est présente, mais je l’ai tout de même trouvée moins intense et un peu prévisible, c’est dommage. J’avoue avoir été un peu déçue par le dénouement de la situation, un peu comme si la conclusion arrivait trop vite. Je crois que j’en voulais plus, peut-être qu’Olaf et Edward me manquent, parce que quand ils sont là, c’est synonyme d’action, de situations bordéliques et de gros problèmes pour Anita.
J’ai hâte de lire la suite pour découvrir le fin mot de l’histoire, concernant Marmée Noire, et de continuer à voir évoluer les pouvoirs d’Anita et de ses deux triumvirats.

En résumé, un très bon tome dans la lignée du précédent, bien qu’un peu moins intense.


Easy
Easy
par Tammara Webber
Edition : Poche
Prix : EUR 13,90

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 une romance qui plaira certainement à un public jeune adulte et aux fans du genre., 17 octobre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Easy (Poche)
Easy est un livre qui m’intriguait puisque, comme Indécent, il a fait l’objet de beaucoup de chroniques coup de cœur.
Encore une fois, je me suis laissé avoir par le style New Adulte qui nous présente ici un Young Adulte, mettant en scène des personnages un poil plus vieux. Comme je n’aime pas spécialement le YA, j’ai eu un peu de mal avec le côté trop adolescent par moment.
La première moitié du livre est assez longue et n’a pas réussi à me captiver, même si on sent que l'auteur met son histoire en place pour aboutir à un événement qui fera la trame principale du livre. Malheureusement, j’ai trouvé le style laborieux et maladroit, pas assez fluide à mon goût. Peut-être est-ce un problème de traduction ? J’ai eu aussi un peu de mal avec la façon dont sont amenés les flashbacks, cela rend l'histoire confuse par moment.
Dans l’ensemble le scénario est assez creux, surtout les trois quarts du livre qui racontent principalement la vie d’une étudiante (l’ayant vécu, c’est un sujet qui ne m’intéresse pas plus que ça :/ ). Malgré beaucoup de répétitions et d’explications qui ralentissent le rythme déjà lent, le dernier tiers est un peu plus captivant, nous présentant de bons passages, notamment la confrontation de la fin, qui reste un moment poignant, et quelques échanges entre Lucas et Jacqueline.
En lisant ce livre, j’ai trouvé que beaucoup de choses étaient amenées de façon maladroite et j’ai été frustrée que l’auteure coupe souvent des scènes qui commençaient à être intéressantes pour passer sans transition à autre chose. Durant les trois quarts du livre, j’ai trouvé l’histoire fade et clichée, malgré le sujet important évoqué. Le message véhiculé est bon, mais la façon de l’exploité manque de profondeur. Je pense que c’est plus destiné à un public adolescent qui pourrait méconnaître certaines choses de la vie, mais cela laisse passer un message à tout le monde.

J’ai malheureusement eu le même sentiment en ce qui concerne les personnages, je les ai trouvés très superficiels et clichés pendant les trois quarts du livre. Pourtant, Lucas avait du potentiel et certains mystères l’entourant semblaient prometteurs, mais les interactions étaient souvent maladroites, même si la fin a rattrapé un peu ce sentiment, malgré le côté happy end un peu facile.

Tout ça pour dire que je ne suis pas le bon public pour ce genre de roman, comme il est classé dans la catégorie NA, je m'attendais à quelque chose de plus adulte, justement...

En résumé, une romance qui plaira certainement à un public jeune adulte et aux fans du genre.


Sidhe, Tome 1: La Diseuse d'ombres
Sidhe, Tome 1: La Diseuse d'ombres
par Sandy Williams
Edition : Poche
Prix : EUR 8,20

4.0 étoiles sur 5 Un roman qui tient en haleine et un univers prometteur, malgré une fin un peu précipitée, 12 octobre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sidhe, Tome 1: La Diseuse d'ombres (Poche)
Sidhe est une série dont j’avais vu de nombreux avis positifs, mais comme à chaque fois dans ces cas là, je me suis méfiée. C’est donc par curiosité que je l’ai entamé et j’ai été agréablement surprise.
Sandy Williams nous entraine dans un univers original et vraiment bien trouvé. Même si elle n’est pas la seule auteure à nous présenter le monde des fées, elle a su aisément se démarquer de ce qui existe déjà.
Le scénario est bien ficelé et nous tient en haleine. Nous découvrons au fil des pages l’univers fantastique et les différents enjeux sous une plume fluide et addictive. Un style que j’ai beaucoup apprécié et qui nous fait rapidement tourner les pages.
Ce roman regroupe beaucoup de choses que j’aime : de l’aventure, de la complexité et bien sûr de la romance. Tous les ingrédients étaient réunis pour en faire un coup de cœur, et pourtant cela n’a pas été le cas. J’ai eu l’impression que les cent dernières pages avaient été précipitées, un peu comme si l’auteure avait voulu se dépêcher de finir son roman. Du coup, il y a beaucoup de facilités et c’est vraiment dommage, car il y avait énormément de potentiel. J’aurais aimé moins de longueurs sur la bataille finale et plus de détails sur le nouveau rôle de Lena. Peut être que cela sera développer dans le tome 2, mais j’ai trouvé que c’était un peu mal amené, alors que l’idée de base était bonne.
En ce qui concerne la romance, Sandy Williams sait manier les émotions et nous faire ressentir la tension qui existe entre ses personnages. Pourtant, je trouve dommage qu’elle nous présente un triangle amoureux, alors que l’héroïne aime Kyol depuis plus de dix ans. Pourquoi tourner la page au moment précis où tout devient possible entre eux ? (Oui, elle en a marre d’attendre, mais quand même…) Pourquoi se jeter la tête la première dans une relation avec un homme qu’elle connait à peine ? Du coup, elle se pose plein de questions et marche sur des œufs pour ne pas leur faire trop de mal, mais semble tout de même très indécise. D’autant que Kyol et Aren ne sont pas si différents l’un de l’autre. On sent que McKenzie a fait une sorte de transfert sur Aren.
En résumé, un roman qui tient en haleine et un univers prometteur, malgré une fin un peu précipitée.


Indécent
Indécent
par Colleen Hoover
Edition : Poche
Prix : EUR 13,90

3.0 étoiles sur 5 Une belle romance, 5 octobre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Indécent (Poche)
Voyant les chroniques positives fleurirent sur la blogosphère, je me suis empressée de me procurer cette romance New Adulte. La présentation du livre pourrait porter à confusion, puisque la citation sur la couverture est totalement sortie du contexte. Si vous cherchez une romance érotique, passez votre chemin puisqu’ici, il n’y a aucune scène de ce genre.
Dès les premières pages, nous sommes envoûtés par le style de Colleen Hoover. Un style simple, mais addictif qui nous fait dévorer le livre en quelques heures.
Les personnages sont charismatiques et attachants, aussi bien les principaux que les secondaires. J’ai beaucoup aimé Will qui est très mature pour son âge, puisqu’il a traversé une grosse épreuve dans sa vie. L’histoire est racontée du point de vue de Layken qui nous entraine avec elle dans une vie qui n’a rien de rose, mais dont certains moments avec son frère nous arrachent un sourire. L’auteure a su mettre de l’humour dans le dramatique, ce qui est appréciable.
La meilleure amies de Layken est également un personnage très intéressant et émouvant. Un passage en particulier m’a tiré quelques larmes.
Le cours de slam rappelle un peu l’ambiance du cercle des poètes disparus, ce qui est assez sympathique adapté dans un contexte contemporain. Certains textes sont très beaux et donnent envie de s’intéresser de plus près à cette discipline.
Si la romance entre Will et Layken est remplie de tension et d’émotions, la fin m’a un peu déçue. Le scénario se résume en quelques lignes et manque de complexité. J’ai eu l’impression que l’auteure a fait du travail de Will un faux prétexte à une romance impossible qui au final se conclut trop vite après 282 pages d’attente et de tension.
Pour finir, j’ai trouvé certains passages assez flous, ce qui m’a obligée à les relire plusieurs fois, c’est dommage.
En résumé, un livre qui aurait pu être un coup de cœur si le scénario avait été plus complexe et la fin plus approfondie, mais une belle romance tout de même.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-14