undrgrnd Cliquez ici HPALLL nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Profil de Bruno R > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Bruno R
Classement des meilleurs critiques: 4.223
Votes utiles : 304

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Bruno R (Belgique)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
pixel
Les Dents de la mer 2ème partie [Blu-ray]
Les Dents de la mer 2ème partie [Blu-ray]
DVD ~ Roy Scheider
Prix : EUR 14,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Un bon blu-ray pour une suite honorable, 23 juillet 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Dents de la mer 2ème partie [Blu-ray] (Blu-ray)
Le passage à la HD de ce deuxième volet des dents de la mer, filmé quatre ans après le chef d'œuvre de Spielberg, accouche d'un résultat qui vaut assurément la mise à jour par rapport à l'édition DVD préalable. La précision est assez bonne pour un film de cet âge, les contours précis, et la restauration a conservé ce léger aspect flouté dans la photographie, typique du cinéma des années '70, en particulier sur les plans larges où l'aspect ciselé des décors n'atteint forcément pas celui des transferts les plus récents. Il y a bien l'une ou l'autre séquence plus problématique où se note un grain plus envahissant, principalement dans les plans sous-marins plus sombres, telle la séquence d'ouverture, mais ces scènes sont heureusement assez minoritaires dans un film où l'essentiel des plans se déroule en plein jour et sous forte luminosité. C'est ce qui permet de profiter d'un visionnage à la précision confortable et à la colorimétrie généreusement baignée de lumière naturelle. Sans égaler la qualité de la restauration opérée sur le premier volet, ce deuxième opus atteint un niveau honorable et gagne assurément de son passage à la HD.
Note image : 3,5/5.


Au coeur de l'ocean [Blu-ray + Copie digitale]
Au coeur de l'ocean [Blu-ray + Copie digitale]
DVD ~ Chris Hemsworth
Prix : EUR 11,69

4.0 étoiles sur 5 Un blu-ray haut de gamme, 5 juillet 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Au coeur de l'ocean [Blu-ray + Copie digitale] (Blu-ray)
Le film de Ron Howard nous est servi dans un écrin HD de premier choix; filmée en caméras digitales en 2K et affichée dans un généreux ratio de 1:85 permettant une immersion complète dans ce drame marin, l’image est tout simplement somptueuse. La colorimétrie, à dominante sépia et mordorée, affiche un étalonnage de haute facture et une jolie carnation des visages, tout en proposant, à de rares exceptions près, des noirs intenses et des dégradés sans fards sur les plans où s’entremêlent les teintes contrastées. La séquence de l’attaque du cachalot et de l’incendie du navire qui s’en suit constitue à ce titre un bel exemple de réussite, où le large éventail de couleurs entremêlées entre feu et eau est rendu sans effet « baveux » ni solarisation. Servie par des contrastes appuyés et une densité de haute facture, l’image profite indéniablement des qualités propres au digital et contribue à une expérience visuelle de premier choix. Pas certain que l’édition UHD (laquelle, rappelons-le, ne constitue qu’un upscaling de la version 2K et non du 4K natif) rajoute un gain qualitatif notable à cette édition HD. A consommer sans modération par les puristes de l’image.


Les couloirs du temps: Les visiteurs II [Blu-ray]
Les couloirs du temps: Les visiteurs II [Blu-ray]
DVD ~ Christian Clavier
Prix : EUR 10,99

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Passage convaincant à la HD pour ces visiteurs, 9 avril 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les couloirs du temps: Les visiteurs II [Blu-ray] (Blu-ray)
Ma critique ne porte que sur la qualité technique du blu-ray, non sur le film que chacun appréciera individiduellement. A l'instar du travail effectué sur le premier volet, ce second opus des aventures temporelles de Godefroy le Hardi et son écuyer livre une fort bonne copie pour son passage en haute définition. Les (presque) 20 ans de l'ouvrage ne se remarquent guère. La restauration a pris soin de procurer un lifting de bonne facture à l'image qui, le plus souvent, propose un rendu d'une fort bonne qualité, avec des contours ciselés, peu ou pas de flous, des couleurs à l'éclat ravivé et une bonne définition générale qui confère au visionnage un confort fort appréciable. Techniquement,hormis peut-être - comme souvent - dans certaines séquences nocturnes, le travail opéré sur le film accouche d'un très bon résultat et mérite amplement l'acquisition en blu-ray pour les fans. Une agréable surprise, qui fait d'autant plus regretter l'absence de travail similaire de restauration HD sur d'autres titres du catalogue Gaumont. A croire qu'une certaine sélectivité, pas toujours compréhensible, s'opère dans le chef de l'éditeur dans la manière de déterminer ceux qui méritent ou non un lifting HD digne de ce nom pour leur sortie en blu-ray.


L'Aventure intérieure [Blu-ray]
L'Aventure intérieure [Blu-ray]
DVD ~ Dennis Quaid
Prix : EUR 15,00

4.0 étoiles sur 5 Bonne qualité HD pour une comédie d'action déjantée, 1 mars 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Aventure intérieure [Blu-ray] (Blu-ray)
Un pur produit de l'atmosphère déjantée des années 80 comme on n'en fait plus, amusant mélange d'action, de science-fiction, de mélo et de bons sentiments. Cela démarre sur un ton de comédie avant que les scénaristes se lâchent progressivement la bride pour proposer une action de plus en plus déjantée et burlesque, dans un joyeux mélange de genres qui confère finalement au film sa particularité dans le paysage des films d'action de la décénnie 80. Côté HD, le format 1:85 permet de profiter pleinement d'une image assez bien remastérisée, même si elle continue à porter l'empreinte de son époque avec la présence d'un grain modéré typique, et qui tend à virer parfois au bruit vidéo dans les plans plus sombres. Mais l'apport HD mérite néanmoins l'acquisition par rapport au DVD, en offrant un confort de visionnage sensiblement amélioré et une définition agréablement accrue sur les nombreux plans rapprochés. On décèle d'ailleurs assez bien l'application d'Edge enhacement dans le travail de remastérisation mis en oeuvre, qui se centre principalement sur l'affinage et la ciselure des gros-plans, heureusement assez nombreux dans le film, ce qui justifie sans doute assez bien au final le parti-pris de restauration. Un bel écrin donc pour des retrouvailles avec une comédie qui aura marqué la jeunesse de beaucoup, et que la nouvelle génération redécouvrira sans doute avec plaisir.


The Revenant [Blu-ray + Digital HD]
The Revenant [Blu-ray + Digital HD]
DVD ~ Leonardo DiCaprio
Prix : EUR 19,99

5 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Une esthétique séduisante pour un beau récit un peu trop linéaire, 26 février 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Revenant [Blu-ray + Digital HD] (Blu-ray)
Un film qui laisse un sentiment un peu mitigé. Au-delà d'une esthétique et d'une forme certes soignées par le biais d'une profusion de séquences aussi impressionnantes et brutes que la nature qui leur sert de toile de fond, le récit pêche quelque peu par une linéarité et une prévisibilité assez classiques. L'histoire, inspirée de faits réels, suit le cheminement d'un trappeur blessé dont la haine et le désir de vengeance à l'encontre de celui qui l'a trahi (remarquable Tom Hardy), cimentent l'instinct de survie dans un Missouri sauvage et inhospitalier. Du fait de son classicisme, le récit suscite la fascination à défaut de surprise. Le dénouement - différent de celui de la véritable histoire d'Hugo Glass, soit dit en passant - semble une énième déclinaison d'une scénographie du « combat pour la vengeance » déjà vu à l'identique dans des dizaines de films antérieurs, et ne propose finalement rien de très novateur au niveau du style. Tant qu'à prendre des libertés scénaristiques, peut-être aurait-il mieux valu le faire en se risquant également à une certaine créativité de forme. Mais au-delà de cet aspect, le film réussit néanmoins pleinement à immerger le spectateur dans l'atmosphère paroxysmique de la survie quasi-animale du personnage, en créant une véritable empathie avec celui-ci par le biais d'une mise en scène crue, dure et sauvage à l'instar des plaines glacées et hostiles où elle se pose.

Du côté de l'interprétation, il y a peu à redire. Tom Hardy est parfait en trappeur fourbe à l'accent yankee appuyé, et Di Caprio à la hauteur du rôle-titre. Même si - et paradoxalement peut-être - il remporte un oscar pour ce qui n'est sans doute son rôle ni le plus marquant ni le plus convaincant ; certes la copie livrée est irréprochable, mais pour un rôle qui, au-delà des éprouvantes conditions de tournage que l'on devine aisément, n'est pas forcément le plus varié ni le plus élaboré qu'il ait jamais eu à tourner. Expressions douloureuses, yeux injectés de sang et de haine, masque de douleur face au froid, visage crispé,... . Le registre de jeu, plutôt répétitif, est essentiellement ici celui de la souffrance obstinée d'un personnage affrontant les aléas d'une nature sauvage, mais n'offre pas vraiment de diversité au-delà de la tonalité de la survie ou de la vengeance. On n'est pas vraiment dans un rôle de composition pluriel et évolutif tel qu'a pu l'être par exemple celui d'Howard Hughes dans « Aviator », qui eût sans doute davantage mérité un oscar.

Iñárritu infuse encore son ouvrage du même goût pour les longs plans-séquences ininterrompus qui immergent le spectateur au coeur d'une action ressentie dans toute sa virulence, jusqu'à substituer au rôle de témoin celui de quasi-protagoniste. La qualité du résultat est au rendez-vous, certaines scènes sont réellement impressionnantes par leur réalisme sauvage congruent à celui d'une nature hostile où les enjeux sont juste de tuer ou d'être tué. Personnellement, j'aurais néanmoins apprécié un supplément de créativité dans la façon de dérouler le récit au-delà de la manière - très réussie - de le mettre en images. Un défi pourtant déjà bien mieux réussi dans "Babel" il y a quelques années. Iñárritu est un magicien de l'image, et "The revenant" un bon film, mais auquel fait défaut ce petit supplément de singularité qui l'eut rendu vraiment unique au-delà de son stylisme.


Le Tout Nouveau Testament [Blu-ray]
Le Tout Nouveau Testament [Blu-ray]
DVD ~ Benoît Poelvoorde
Prix : EUR 14,99

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Si l'accroche est là..., 9 février 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Tout Nouveau Testament [Blu-ray] (Blu-ray)
Le genre de film que l'on aime ou que l'on déteste, selon qu'on est sensible ou pas à l'univers un peu décalé de son auteur. A certains, le côté un peu lunatique et pittoresque des personnages dépeints et de leurs mésaventures, paraîtra comme irritant, voire parfois grotesque. D'autres seront plus sensibles à l'aspect de rêverie allégorique qui émane de la cocasserie parfois burlesque d'un récit fortement imagé. Au final, personne n'aura vraiment raison ou tort d'aimer ou non. Un type de film qui cible son public et qui, par son essence stylistique et son parti-pris esthétique, ne suscitera naturellement pas d'unanimité critique.


Nous trois ou rien [Blu-ray]
Nous trois ou rien [Blu-ray]
DVD ~ Kheiron
Prix : EUR 12,66

5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Une conjuguaison mitigée entre gravité et légèreté, 12 janvier 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nous trois ou rien [Blu-ray] (Blu-ray)
Un sujet grave traité avec légereté et humour... le pari était risqué et le résultat pas forcément abouti. Le parti-pris de dépeindre sur un ton éthéré et un peu folâtre la réalité de l'intégrisme politico-religieux iranien, puis celle des problèmes d'intégration et de chocs culturels liés à l'immigration, résulte au final en un film qui cherche un peu son genre et manque d'unité stylistique. En plus de ne pas éluder le piège - inéluctable sans doute dans ce genre de sujet - d'un rendu parfois trop aseptisé d'une thématique sociale (la vie dans certaines cités) bien plus diversifiée et problématique que ce qui en est illustré de façon un peu feutrée. Un film qui louvoie donc entre deux genres, jouant au funambule par le choix de traiter avec une certaine impesanteur un sujet qui ne s'y prête pas forcément. Ce qui engendrera sans doute aussi une pluralité de ressentis dans le chef des spectateurs, selon l'état d'esprit et le regard propre que chacun portera sur les thèmes abordés.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Jul 7, 2016 3:42 PM MEST


Le Voyage d'Arlo
Le Voyage d'Arlo
DVD ~ Boris Rehlinger
Prix : EUR 17,99

9 internautes sur 28 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 L'un des Disney les plus mièvres de ces dernières années, 8 janvier 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Voyage d'Arlo (DVD)
OK, l'intention était bonne de proposer en ces temps mouvementés une histoire qui aborde les thèmes universels d'amitié, de tolérance et de compréhension de l'autre. Encore fallait-il le faire en évitant l'excès de mièvrerie nunuche qui, même dans un film pour enfants, confine à une naïveté qui risque de n'émouvoir que les moins de 5 ans. Or le film n'échappe pas à cette fadeur sirupeuse, qui laisse un peu le même arrière-goût pâteux qu'un excès de sucreries. La faute à un scénario peu inventif, qui ne réussit rien de plus original que d'être une énième déclinaison anthropomorphique plaidant pour les sempiternelles belles valeurs humaines. On nous sort pour le coup l'histoire d'une improbable amitié entre un dinosaure et un petit garçon, qui se contente de recycler toute l'artillerie des poncifs ultra-mélos du genre, moyennant une afféterie lourdaude et puérile à souhait. Mais on est vite gavés de bons sentiments, d'émotion-gnangnan et de clichés doucereux devant une telle surenchère. Le tout écrasé de surcroît par une musique mélo qui en rajoute dans les violons, histoire de bien souligner à quels moments on est censé être ému...

On a déjà connu Disney bien plus inspiré côté scénario. Ce film n'est rien d'autre qu'un produit facile, formaté, peu imaginatif, qui se borne juste à réemprunter sans innovation les sentiers déjà maintes fois battus du sentimentalisme familial sucré. A voir pour les tout-petits qui en seraient encore à leur premier film du genre. Pour les autres, ce Voyage d'Arlo risquera bien de paraître d'une fadeur sirupeuse et répétitive, qui ne leur donnera pas envie de le suivre bien loin...
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (5) | Permalien | Remarque la plus récente : Apr 4, 2016 4:24 PM MEST


Star Wars : Le Réveil de la Force [Blu-ray + Blu-ray bonus] [Blu-ray + Blu-ray bonus]
Star Wars : Le Réveil de la Force [Blu-ray + Blu-ray bonus] [Blu-ray + Blu-ray bonus]
DVD ~ Harrison Ford
Prix : EUR 18,04

16 internautes sur 40 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un retour aux sources réussi, 22 décembre 2015
Impossible de parler de l'intrigue sans trahir celle-ci, ce qui, au vu de l’engouement populaire suscité par le film, constituerait un crime de lèse-Force. Je me contenterai donc d’une critique sur la qualité scénaristique et visuelle de ce nouvel opus Star Wars, qui renouvelle avec vigueur et entrain une saga à laquelle les trois plus récents épisodes (dans l’ordre de leur réalisation) avaient quelque peu ôté une part de la magie originelle. Suffisait-il que Tonton Georges quitte la saga pour lui faire retrouver des couleurs et une originalité scénaristique quelque peu égarée ? Ce septième opus semble en tout cas le confirmer. « Le réveil de la Force » combine avec brio les ingrédients qui ont fait le charme des épisodes 4,5 et 6, en alliant action, humour et rebondissements familiaux dans un univers où la magie parvient à se renouveler. Exit la pauvreté scénaristique des épisodes 1 à 3 et leurs personnages aussi fantasques qu’inutiles. L’histoire - plus élaborée - de cet opus parvient à captiver en ne laissant jamais les effets digitaux la noyer sous une surenchère gratuite. L’action et les scènes de poursuite à la Star Wars sont certes présents, mais ne dominent fort heureusement jamais l’humanité des personnages, pas davantage qu’ils ne s’imposent par rapport à l’émotion du récit. C’est en cela sans doute que le film réussit pleinement son pari : en alliant la richesse d’un scénario inventif avec une primauté bienvenue conférée aux personnages. En un mot, allez le voir sans hésiter ; « Le réveil de la Force » ressuscite la magie Star Wars avec enthousiasme, et augure d’une nouvelle trilogie de grande qualité dont on attend déjà impatiemment les prochains opus.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (9) | Permalien | Remarque la plus récente : Jan 4, 2016 5:08 PM CET


Spartacus [Édition 55ème anniversaire - Blu-ray + Copie digitale - Boîtier SteelBook]
Spartacus [Édition 55ème anniversaire - Blu-ray + Copie digitale - Boîtier SteelBook]
DVD ~ Kirk Douglas
Prix : EUR 22,90

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L'un des plus impressionnants blu-ray de ces dernières années, 30 novembre 2015
Le format blu-ray dans ce qu'il a simplement de plus magnifique et de plus convaincant. L'image issue de ce nouveau transfert 4K est tout simplement somptueuse, la qualité de restauration égalant sans nul doute celle opérée il y a quelques années sur "Les 10 commandements" ou "Ben-Hur". Il est juste dommage qu'il aura fallu deux éditions pour arriver à un résultat qui soit digne du prestige de l'oeuvre, là où d'autres films le proposent d'emblée. Ce qui fera quelque peu grincer les dents aux acquéreurs de la première édition- dont je suis. Mais l'on oublie vite ses griefs devant la beauté visuelle et sonore du résultat produit. Cette édition de Spartacus égale tout simplement les meilleurs transferts blu-ray jamais produits. Les visages sont ciselés, les arrière-plans d'une netteté impressionnante, et les couleurs chatoyantes. Les scènes noctures s'en sortent également avec tous les honneurs et proposent des niveaux de noirs saisissants. Une réussite totale que cette édition 55ème anniversaire qui en met plein les mirettes. Du grand art devant lequel on s'incline en disant "merci", tout simplement.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6