undrgrnd Cliquez ici Litte Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose
Profil de Nagar > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Nagar
Classement des meilleurs critiques: 33.250
Votes utiles : 444

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Nagar

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Le drôle de Noël de Scrooge
Le drôle de Noël de Scrooge
DVD ~ Jim Carrey
Prix : EUR 9,99

2.0 étoiles sur 5 Trop sombre pour les enfants, 10 avril 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le drôle de Noël de Scrooge (DVD)
Réalisé selon la technique du performance capture, qui transpose les prestations des acteurs en un dessin numérique en relief, cette adaptation du célèbre Chant de Noël de Dickens ne manque pas d'impressionner par la qualité de ses images, mises hélas au mauvais goût habituel du réalisateur Robert Zemeckis qui tombe par ailleurs dans l'erreur commune des adapteurs de Dickens : ne retenir que son portrait de la misère humaine en oubliant son humour et sa magie, le transformant en un auteur sinistre. Ce qui donne un film qui, par sa noirceur ténébreuse, se coupe du public enfantin auquel il est destiné. Je rappelle d'ailleurs que le conte original est bien moins effrayant que ce film. Aussi, je préfère de loin le Noël de Mickey, moins spectaculaire, mais plus attachant et attendrissant.


La Piel que habito
La Piel que habito
DVD ~ Antonio Banderas
Proposé par Expédition sous 24H
Prix : EUR 7,49

1.0 étoiles sur 5 Intégralement dépourvu du moindre intérêt, 10 avril 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Piel que habito (DVD)
On voit ici que le très tordu Almodovar s'est surpassé avec ce film, long délire malsain, dément et insane. Ce mélodrame alambiqué, laborieusement filmé, rejoint la longue liste de navets dont abonde la carrière du cinéaste. Qu'on ait imaginé de sélectionner cette poussive absurdité au festival de Cannes, sans même susciter de polémique, en dit long sur le désarroi intellectuel des milieux cinéphiles. Définitivement aucun intérêt.


Mercenario, El
Mercenario, El
DVD ~ Franco Nero
Prix : EUR 12,59

3.0 étoiles sur 5 Assez correct, 6 avril 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mercenario, El (DVD)
Après la sortie de son chef-d'oeuvre à savoir le Grand Silence, Sergio Corbucci offre sa vision de la révolution mexicaine avec un regard assez ironique dans El Mercenario. Cependant, après un début plutôt convaincant, le film s'essouffle assez vite et manque de suspense et d'enjeux malgré la présence de quelques bonnes scènes d'action. La musique de Ennio Morricone est de grande qualité, mais elle est utilisée de manière disproportionnée. Franco Nero ne parvient jamais à renouer avec le côté charismatique et fascinant que son personnage possédait dans Django. Il n'est guère aidé par la présence plutôt insignifiante de Tony Musante qui passe une bonne partie du film à rire bêtement. Jack Palance, lui, se révèle trop en retrait et, à vrai dire, assez ridicule avec cette perruque bouclée. En vrai, le meilleur acteur du film reste Giovanna Ralli, incarnation de la conscience des deux héros. Haut en couleur, El Mercenario reste assez sympa à visionner, sans être du niveau d'un western de Leone, ni du Grand Silence ou de Django.


Le Dollar troué
Le Dollar troué
DVD ~ Giuliano Gemma
Prix : EUR 12,50

1.0 étoiles sur 5 Le nanar trouvé, 6 avril 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Dollar troué (DVD)
Le scénario est tiré par les cheveux avec cette histoire de héros qui abat un type sans savoir qu'il s'agit de son propre frère, qui a la vie sauve grâce à un dollar amortissant la balle et qui vient à bout sans peine de 7 truands qu'il libère peu après sans qu'ils ne lui règlent ensuite son compte. Et comme souvent dans ses films, Giuliano Gemma est inexpressif et le reste des acteurs l'est tout autant. Un western médiocre comme il s'en est fait beaucoup dans le cinéma italien.


Colorado
Colorado
DVD ~ Lee Van Cleef
Prix : EUR 10,00

3.0 étoiles sur 5 Colorado, 2 avril 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Colorado (DVD)
Le western spaghetti est un genre qui a eu une influence considérable non seulement sur le western mais aussi sur le cinéma tout bonnement. Cette influence se fait encore ressentir de nos jours avec par exemple Quentin Tarantino. Toutefois, comme pour le péplum italien, tout les westerns spaghetti ont rarement été bons. On en retiendra des très bons certes comme avec Leone ou de Corbucci, mais la plupart variaient du correct au mauvais.

Colorado se situe plus dans la première catégorie. Son point fort demeure la présence de Lee Van Cleef qui trouve ici à la mesure de son talent et qui n'est pas sans rappeler celui qu'il tenait dans Pour quelques dollars de plus, si ce n'est que la vengeance n'est plus le motif de son personnage dans Colorado. Ici, le héros agit seulement par soif de justice.

Face à lui, un autre acteur typé du western italien, Tomas Milian, qui pour une fois, dans ce film, n'en fait pas des tonnes, hormis pour une ou deux séquences. Son tandem avec Lee Van Cleef marche assez bien.

Le film possède une grande variété de décors : désert, camp d'émigrés mexicains, prison, bordel, salon mondain, forêt et j'en passe. Le final est également assez étonnant et le duel couteau/revolver est une belle trouvaille.

Moins emballant que les oeuvres de Leone ou de Corbucci, et restant un cran en dessous du Dernier Face à face (réalisé par le même cinéaste, Sergio Sollima), Colorado fait cependant partie du panier des bons films du western italien.


Encyclopédie du Western
Encyclopédie du Western
par Brion Patrick
Edition : Broché

4.0 étoiles sur 5 Une référence littéraire de l'univers du western, 29 mars 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Encyclopédie du Western (Broché)
Cet admirable ouvrage divisé en deux parties se doit d'être possédé par tout fan du western. On a un lot de belles images, de résumés des films et de critiques venant de la part de Patrick Brion qui, par ailleurs, présentait les westerns de la collection dvd "Western de légendes". Toutefois, ce dernier aurait pu s'intéresser un peu plus au western italien en donnant son avis sur des films tels Et le vent apporta la violence, 4 de l'apocalypse ou encore Tire encore si tu peux, qui, sans être des chefs-d'oeuvre, ne sont pas dénués d'intérêt et auraient mérité d'être retenus.


Le Crapaud et le maître d'école
Le Crapaud et le maître d'école
DVD ~ Eric Blore
Prix : EUR 18,15

1.0 étoiles sur 5 Inintéressant, 24 mars 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Crapaud et le maître d'école (DVD)
Peu divertissant, peu attachant, Le Crapaud et le Maître d'Ecole rejoint la liste des pires ratages du grand Walt Disney. Les personnages et l'histoire n'ont à vrai dire rien d'étonnant ni d'intéressant. La magie des classiques disney n'y est absolument pas présente. Très passable.


The Proposition
The Proposition
DVD ~ Guy Pearce
Proposé par Expédition sous 24H
Prix : EUR 7,95

2.0 étoiles sur 5 Une intrigue plate, 17 mars 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Proposition (DVD)
Le fan de western que je suis n'a guère été marqué par ce film. Le scénario s'avère peu passionnant, comportant des personnages à la psychologie sommaire et trop de longueurs, à la limite de l'ennui. Oui, un film ennuyeux dont le seul élément que l'on retient est ses scènes violentes. Autant se tourner tout de suite vers les vrais bons westerns crépusculaires tels la Horde Sauvage ou Impitoyable. Un film très dispensable.


Far west story
Far west story
DVD ~ Tomas Milian
Prix : EUR 13,00

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 Insupportable, 9 mars 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Far west story (DVD)
Un western vraiment décevant. Pourtant, l'idée de départ était originale (Un Bonnie et Clyde au Far West, pourquoi pas ?). Et puis un western réalisé par un cinéaste culte en la personne de Sergio Corbucci, le réalisateur des chefs-d'oeuvre que sont Django et le Grand Silence... de quoi allécher le grand fan de western que je suis.

Hélas, Far West Story se révèle être vraiment fatiguant avec ce scénario basé la relation chaotique d'un bandit et d'une femme garçon manqué qui ne cessent de s'engueuler durant la majeure partie de l'histoire, avec notamment une Susan Georges qui peine à s'affirmer. Son personnage n'est pas assez attachant. C'est encore pire pour celui de Jed, joué par Tomas Milian (qui au passage surjoue à mort) qu'on finit par le trouver détestable, abject et insupportable à force de mauvais coups, d'irrespect, de méchanceté et de bassesse. Ce qui au tout début faisait sourire finit par lasser puis complètement énerver. Cette idée de couple truand à la Bonnie et Clyde aurait pu être vraiment plaisante si ce couple avait été un minimum uni et fusionnel. De plus, le film se complaît inutilement dans la vulgarité verbale, la grossièreté dans les dialogues qui se révèle vraiment excessive et pénible.

Ne cessant d'accumuler les scènes déplaisantes, Far West Story n'est en fin compte rien d'autre qu'un film désespérément brouillon et abrutissant. Il n'a qu'un seul mérite, celui de nous montrer à quel point les réalisateurs, les scénaristes et les producteurs italiens se sont débrouillés pour dénaturer le western sitôt la période Leone passée. Sergio Corbucci nous avait habitués à de biens meilleurs westerns comme Django, le Grand Silence ou encore Companeros. À éviter.

Si vous voulez voir un western de la même époque qui ait vraiment de l'intérêt, regardez la Chevauché Sauvage, Josey Wales hors-la-loi ou encore Keoma. Même 4 de l'apocalypse vaut dix fois ce navet.


Dracula
Dracula
DVD ~ Gary Oldman
Prix : EUR 5,99

Aucun internaute (sur 2) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 "J'ai traversé des océans d'éternité pour vous retrouver", 9 février 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dracula (DVD)
Francis Ford Coppola adopte une nouvelle approche en adaptant à son tour le célèbre roman de Bram Stoker. Ici, le personnage de Dracula n'est plus seulement relégué au rang d'antagoniste. C'est avant tout un guerrier qui servait Dieu, mais, se sentant trahi par celui-ci, a choisi de s'abandonner aux forces des ténèbres. C'est un personnage qui apparaît sous plusieurs facettes : jeune dandy romantique, vieillard inquiétant ou encore homme-loup à la figure repoussante. Cette dimension romantique n'est pas sans antécédent comme en témoigne la version de John Badham. Avec une telle relecture du personnage, le comte nous paraît ici plus humain, capable d'aimer, suscitant à la fois la compassion et l'inquiétude.

Sur le plan esthétique, le film est splendide avec des images de toute beauté et une ambiance baroque, sombre et romantique. Fort d'une distribution d'acteurs remarquables (Gary Oldman en premier), il respecte d'ailleurs plus le roman que de nombreuses autres adaptations, même si le vrai personnage de Dracula est loin d'avoir cet aspect séduisant et ce côté romantique que Coppola lui a conféré. Le seul vrai point négatif que je relève est le fait que le film insiste un peu trop sur l'érotisme, élément qui n'était présent que de manière suggestive ou métaphorique dans le roman.

Au final, ce Dracula demeure une authentique et envoûtante réussite. Personne n'aurait pu mieux faire et ne fera sans doute mieux.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20