undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose
Profil de gringo > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par gringo
Classement des meilleurs critiques: 3.500
Votes utiles : 376

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
gringo

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Histoire de la Rome antique : Les armes et les mots
Histoire de la Rome antique : Les armes et les mots
par Lucien Jerphagnon
Edition : Broché
Prix : EUR 23,90

5.0 étoiles sur 5 Entre le roman et le manuel d'histoire., 18 août 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Histoire de la Rome antique : Les armes et les mots (Broché)
Il ne faudra pas s'attendre à un manuel d'histoire avec ce livre. En effet, l'auteur nous raconte surtout la succession des différents dirigeants de Rome et de son empire mais ne nous parle pas beaucoup de la vie du citoyen lambda ou des enjeux économiques et sociaux de l'empire romain. On est centré sur la longue liste des dirigeants qui se succédèrent à la tête de l'empire ainsi que des relations avec le sénat et de la façon dont ils voyaient l'empire et dont ils étaient perçus par le peuple et l'armée. Jerphagnon prend le temps de nous parler de leur règne, des différentes guerres qu'ils ont menées ainsi que de leurs croyances religieuses et philosophiques, en prenant soin de nous les expliquer.
Ce n'est pas non plus un roman historique car l'auteur ne prête pas aux différents protagonistes des propos qu'ils n'auraient pas tenus et s’appuie sur un vrai travail d'historien pour nous donner les moments clés de leurs règnes.
Alors pourquoi 5 étoiles me direz-vous? Et bien parce qu'il arrive à restituer de façon succincte les points forts de la vie des différents empereurs qui se sont succédés durant presque 1000 ans ainsi que de leur politique au sein du pouvoir à Rome mais aussi des différentes politiques mises en place pour protéger l'empire ou l'étendre. Le style de l'auteur est agréable et vivant et sera donc susceptible de ne pas rebuter des gens pour qui un manuel d'histoire serait rébarbatif.
En bref, un très bon début pour qui s'intéresse à la Rome antique et qui donnera certainement envie d'aller encore plus loin dans la lecture d'ouvrages plus pointus.


Verdun, ils ne passeront pas
Verdun, ils ne passeront pas
DVD ~ De Sampigny Serge
Prix : EUR 16,99

5.0 étoiles sur 5 Très bon documentaire., 18 août 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Verdun, ils ne passeront pas (DVD)
On a dans ce dvd, le déroulement de la bataille de Verdun qui a vu s'affronter les forces françaises et allemandes.
Ce qui fait la force de ce documentaire est, tout d'abord, le récit raconté par Jacques Gamblin qui est agréable, ainsi que la lecture des différents courriers de combattants (français ou allemands) qui sont lus avec d'autres voix, ce qui nous immerge dans cette bataille hors du commun et qui nous fait entrer dans l'intimité des différents protagonistes.
On a aussi la musique qui ajoute à l'intensité du documentaire. L'orchestre symphonique de la garde républicaine a enregistré la musique.
Il y a également les cartes qui sont très claires ainsi que l’utilisation de la 3 D qui nous aide à nous repérer et indique les différentes avancées des deux armées.
Un documentaire qui est donc hautement recommandable et qui n'a rien a envier au documentaire "apocalypse verdun".


Metal Meltdown
Metal Meltdown
Proposé par dodax-online-fr
Prix : EUR 14,75

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 A quand un vrai live de la tournée d'adieu digne de ce nom?, 18 août 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Metal Meltdown (Blu-ray)
Je dois dire que "twisted sister" incarne totalement l'esprit du hard rock. En plus d'avoir des titres taillés pour être joués en concert, le groupe se donne vraiment à fond sur scène et dégage une telle énergie que l'on se prend une claque pendant et après le concert. Après avoir vu le groupe pour la première fois au "alcatraz festival", je voulais un souvenir de cette tournée d'adieu qui m'avait tellement plu. Ce qui fait beaucoup au succès du groupe, c'est la présence de Dee Snider, le chanteur, qui en plus de courir partout, parle beaucoup. Il parle beaucoup, il jure beaucoup et déconne vraiment avec le public. Le problème avec ce live, c'est qu'on a coupé toutes les parties où Snider parle, jure et déconne. Le pire, c'est que le son est coupé à chaque fin de chanson. Les dvds (un blu-ray et un dvd) sont eux, entrecoupés de divers intervenants (membre du groupe ou pas qui parle du groupe). On a donc un cd live qui, même s'il bénéficie d'un bon son ne vous fait pas revivre la magie du concert dû aux absences d'interventions de Snider et des dvds lives entrecoupés de courtes interviews sans le blabla drôle à souhait du chanteur. Il faudrait mieux sortir le live que j'ai vu en Belgique même si ce que dit Snider n'est pas politiquement correct que la présente version édulcorée. On aura peut-être la chance d'avoir un dernier live digne de ce nom dans les mois ou les années à venir. En tout cas, merci à "twisted sister" et à l'ambiance belge (je n'avais pas vu autant de slameurs depuis longtemps) qui ont mis le feu ( le groupe à dû rejoué la fin de "we're not gonna take it", cinq fois tellement la foule chantait. En tout cas, l'ambiance était bien plus impressionnante que le public de Las Vegas filmé pour ce concert. En somme, un live en demi-teinte qui ne comblera que les gros fans du groupe. Pour les autres, il y a toujours le "live at the astoria" qui date un peu mais, qui lui, est complet.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Aug 23, 2016 9:55 AM MEST


We'Re All Somebody from Somewhere
We'Re All Somebody from Somewhere
Prix : EUR 15,99

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Steven Tyler en solo ou comment se tirer une balle dans le pied!, 15 août 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : We'Re All Somebody from Somewhere (CD)
Avec tout le respect que j'ai pour "aerosmith", je dois avouer que cet album que j'ai eu l'occasion d'écouter n'est vraiment pas bon. On jongle difficilement entre le rock, la pop pour pucelle et la country. Si quelqu'un d'autre que Steven avait sorti cet album, personne ne l'achèterait. Ayant encore du respect pour le bonhomme, je n'achèterai pas l'album dès fois qu'il pense que ce qu'il fait est encore valable. Steven, si tu m'entends, arrête les frais et ne fais pas comme aznavour qui chante encore à 90 piges.


Powerslave
Powerslave
Prix : EUR 7,00

5.0 étoiles sur 5 Enorme., 26 juillet 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Powerslave (CD)
Et oui, il est énorme cet album et fait partie de mes préférés. Il faut dire que le groupe enchaîne ses deux meilleurs albums à deux ans intervalle : respectivement "number of the beast" 1982 et "powerslave" en 1984 qui se traduiront d'ailleurs par le meilleur live de maiden: "live after death". Ce" powerslave" atteignit la deuxième place des charts anglais et se plaça également très bien dans beaucoup d'autres pays du monde mais pas en France, bien sûr, qui était réputée pour son exception culturelle et c'est parfois bien dommage. Il faudra se pencher en priorité sur les titres suivants: "aces high", "powerslave" et "rime of the ancient mariner".


Number of the Beast
Number of the Beast
Prix : EUR 7,00

5.0 étoiles sur 5 Le meilleur, mais que vient faire le titre "gangland" sur cette pépite?, 26 juillet 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Number of the Beast (CD)
Premier album chanté par Bruce Dickinson et qui propulsa un des plus gros groupe de métal (et oui on ne dit plus hard rock paraît-il) de tous les temps en tête des charts anglais (score qui ne sera jamais égalé ou presque par l'album "powerslave" sorti 2 ans plus tard. Adrian Smith participa à la composition de cet album contrairement aux précédent ainsi que le batteur de l'époque: Clive Burr.
Bref, tous les titres de cet opus sont des hits potentiels (sauf "gangland"), mais il faudra bien sûr se pencher en priorité sur les titres suivant: "the prisoner", "number of the beast", "run to the hills" et "hallowed by thy name".
"Gangland" est malheureusement le titre qui gâche un peu la fête. De l'avis d'Harris lui même, l'album aurait été meilleur si le titre "total eclypse" qui n'était pas sur l'opus d'origine, avait figuré sur l'album à la place de "gangland." Mais bon, mis à part ça, l'album reste une vraie réussite et reste pour moi le meilleur du groupe. Il ne faudra pas négliger les 2 suivants que sont "piece of mind et "powerslave".


Walls Of Jericho (Expanded Edition)
Walls Of Jericho (Expanded Edition)
Prix : EUR 10,00

4.0 étoiles sur 5 Naissance d'un groupe mythique., 23 juillet 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Walls Of Jericho (Expanded Edition) (CD)
Premier album du groupe allemand "helloween" originaire de la ville de Hambourg. Ce "walls of jericho" est un classique du "speed metal" et n'est pas encore considéré comme l'inventeur du "power metal" puisque leur marque de fabrique qui fera d'eux des célébrités n'a pas encore été inventé. Je trouve pour ma part que l'album est très bon mais en dessous des "keepers of the seven keys" car moins mélodique et surtout moins bien chanté. Et oui, on peut dire ce que l'on veut mais Hansen n'est pas un très bon chanteur avec sa voix éraillée. Kiske est bien meilleur.
Bref, un très bon album mais qui aurait gagné à être mieux chanté et aussi mieux enregistré même si le remaster est de bonne qualité.


Keeper of the Seven Keys Part II
Keeper of the Seven Keys Part II
Prix : EUR 9,99

5.0 étoiles sur 5 Peut-être bien mon préféré., 23 juillet 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Keeper of the Seven Keys Part II (CD)
Après l'énorme succès de "keepers of the seven keys vol.1" écrit surtout par Hansen, le groupe avait décidé de laisser plus de place au travail d'écriture de Weikath et Kiske. On a ainsi, sur ce "keepers of seven keys Vol II", les titres "eagle fly free","rise and fall","dr stein" et keeper of the seven keys" écrites pas Weikath et "you always walk alone" et "we got the right" écrites pas Kiske. Hansen se vit crédité de "march of time" "i want out" et "save us". On peut dire que l'apport de Weikath et Kiske furent très positif et apportèrent un peu de légèreté au style du groupe avec des chansons comme "rise and fall" ou "dr stein".
Idem que pour le premier opus, on a que des hits sur cet album à part peut-être "save us" qui est moins bonne mais qui n'entame en rien la beauté des mélodies des autres titres. A écouter en priorité: "eagle fly free", "rise and fall", "dr stein", "i want out" et "keeper of the seven keys".
Pareil que pour le "keepers vol I", le "keepers vol II" fut un gros succès commercial perçant dans les charts US, suisse, allemand, suédois, japonais,autrichiens, hollandais, norvégiens et anglais. Il se place comme le premier dans mon panthéon des 10 meilleurs albums jamais écrit.
On ne peut regretter qu'une seule chose, c'est que Kai Hansen se soit tiré du groupe. Il avait invoqué des tensions au sein du groupe et des problèmes de management. Kiske ne trouvait pas que le groupe souffrait d'une mauvaise entente et pense que le seul a trouvé qu'il y ait eu un problème c'est Hansen lui-même. Kai avait-il juste envie de rechanter? Trouvait-il mauvais le tournant musical que prenait le groupe? Voulait-il être le seul maître à bord? Probablement, mais je crois qu'il emportera ce secret dans sa tombe. Dommage en tous cas, car le groupe a réussi ce que peu de groupes ont réussi, c'est-à-dire à être connu dans le monde entier et à vendre beaucoup de disques. Bizarre que des mecs quittent le navire à l'apogée de leur succès. On ne serra jamais où le groupe aurait pu allait s'il était resté. En tout cas, Hansen, avec "gamma ray" n'atteignit jamais le niveau qu'il avait atteint avec les 2 keepers et les 2 albums suivant d'helloween furent des échecs commerciaux, avant l'arrivée providentiel d'un nouveau chanteur en la personne de Andi Deris qui vit le groupe renouer peu à peu avec le succès.


Keeper Of The Seven Keys /Vol.1
Keeper Of The Seven Keys /Vol.1
Prix : EUR 10,00

5.0 étoiles sur 5 Indispensable!, 23 juillet 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Keeper Of The Seven Keys /Vol.1 (CD)
Il y a peu d'albums que je considère comme des réussites absolues et que je pourrais qualifier d'intemporels. Celui-ci en fait partie. Certains pensent même que c'est avec cet album que le "power metal" est né. Je ne suis pas loin de me ranger du côté de ceux-là même si je n'aime pas trop les classifications surtout quand elles touchent ce genre d'albums uniques en leur genre.
Après leur premier album: "walls of jericho" sorti en 1984 , Kai Hansen chanteur et guitariste du groupe éprouve, à la fin de la tournée, des difficultés à chanter et à jouer de la guitare en même temps. Et oui, d'après ces dires, je cite: " je ne prenais pas le chant au sérieux et n'avait pas assez d'entrainement ni assez de discipline. Je fumais et buvais trop". Le résultat fut que ça voix en pâtit. Le groupe de Hambourg se mit donc à la recherche d'un chanteur dont la voix pourrait se rapprocher de celle de "judas priest" ou encore "queensryche". Le poste fut d'abord proposé à Ralf Scheepers du groupe "tyran' Pace" mais qui déclina l'offre ( tant pis pour lui). Puis, sur proposition de Michael Weikath, Michael Kiske ( originaire de Hambourg comme le groupe) arriva dans Helloween à l'âge de 18 ans avec son timbre unique et sa puissance vocale. Il n'a d'ailleurs pas tout de suite accepté l'offre en écoutant "walls of jericho" qu'il trouvait trop "thrashy et pas pour lui". Finalement Kiske finit par intégrer le groupe six semaines plus tard préférant les chansons écrites sur ce qui allait être "keepers of the seven keys vol 1" (tant mieux pour nous).
L'album sortit en 1987 est connu un très grand succès avec un million d'albums vendus et perça même aux Etats-Unis pour atteindre la position 104 dans les charts américains ce qui est une réelle performance pour un groupe européen. L'album fut encore mieux placé dans les charts allemands, suisse, suédois et japonais. Bref, ce "volume 1" se vendit 10 fois plus que "walls of jericho".
"Keeper vol 1" est très court mais ne contient que des bons titres. 2 titres à écouter en priorité pour se faire une idée: "future world" et "halloween".
A posséder à tout prix et fait partie de mon top 10 des meilleurs albums de tous les temps.


Toxicity
Toxicity
Prix : EUR 6,99

5.0 étoiles sur 5 Un classique du genre!, 19 juillet 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Toxicity (CD)
Plutôt fan de métal qu'on pourrait qualifier de "old school" (metallica, megadeth...etc), je dois bien avouer que les années 90 ont été compliqués tant le style "nu métal" me les brisaient menues. Riffs simplistes, solos inexistants...etc. Bref, ça sentait le sapin mais c'était sans compter sur cette pépite parue en 2001 qui mélange riffs très lourds, rapidité d'exécution, mélodies et rage. Bref, un groupe qui ne m'avait pas enchanté à l'écoute du premier album mais qui m'a totalement conquis à l'écoute du deuxième album qui est sans doute mon préféré avec "mezmerize". Les mélodies sont bien travaillées et les voix de Serj et Daron se marient parfaitement. Bref, c'est un album à posséder dans sa cdthèque. Il est bien dommage que le groupe se soit séparé (hormis quelques concerts de temps en temps) et ne compose plus rien. Serj Tankian fait quand même du bon boulot en solo mais est peut-être trop investi pour la cause arménienne pour être prolifique sur le plan musical ces dernières années.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20