Profil de lire-une-passion > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par lire-une-passion
Classement des meilleurs critiques: 514
Votes utiles : 294

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
lire-une-passion
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Rose Morte, Tome 3 : Flétrissures
Rose Morte, Tome 3 : Flétrissures
par Céline Landressie
Edition : Broché

4.0 étoiles sur 5 Une excellente suite !, 30 juin 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rose Morte, Tome 3 : Flétrissures (Broché)
[.....]

Sachez tout d'abord que ce tome 3 allait forcément rejoindre ma PAL, qu'importe l'époque cité, parce que c'est l'une de mes sagas chouchou et que Céline Landressie a une grande place dans mon cœur. Alors quand on a su que ça traitait à l'époque de la seconde guerre mondiale, là, j'avais hâte que la sortie arrive. Et, évidemment, je ne regrette pas du tout ma lecture, au contraire !

Après les événements du tome 2, nous retrouvons Rose, Artus, Adelphe et Vassili au milieu du Xxè siècle, pendant la seconde guerre mondiale. Le monde des mortels comme des immortels vit une époque dans la violence et la cruauté qui met à mal beaucoup de choses. Pour essayer d'arranger les chose, Artus, Adelphe et Olaf partent pour essayer de mener à bien une mission, tout en laissant de côté Rose, qui n'apprécie pas vraiment. Mais suite à des nouvelles peu reluisantes, elle est obligée de sortir de chez elle pour... eh bien je ne vous le dirai pas, à vous de le lire !

Comme dans les deux premiers tomes, Céline Landressie met nos nerfs à rude épreuve ! Mais j'ai trouvé encore plus mise en condition ici, vu le sujet principal. Certaines scènes sont vraiment atroces à lire et donnent des sueurs froides et du dégoût. Car oui, on le sait tous, le joug d'Hitler était atroce, et ici, l'auteure les retranscrit à merveille ! On s'y croirait presque revenus au milieu du Xxè siècle, tant les descriptions sont assez horribles et malheureusement réalistes (même sous fond de roman).

Ce que j'ai particulièrement aimé, c'est que malgré le fait que nos personnages évoluent d'une époque à l'autre, ils gardent tous leur caractère même s'ils évoluent aussi avec le temps, ce qui est normal. Mais leur psychologie du début reste la même, ce qui est vraiment bien. Rose reste la jeune femme impétueuse de ses débuts, Artus, le comte le plus mystérieux et un poil goujat (au grand malheur de nous, lecteurs!), Adelphe, le prince peu sûr de lui, mais qui au fond à un cœur énorme et Vassili, avec son caractère haut en couleurs !

Avec ce sujet particulièrement difficile moralement, on sent que les relations entre les quatre protagonistes prennent un envol conséquent et soudent encore plus leur amitié commune. Même si entre Artus et Vassili, l'entente n'est pas si cordiale que cela, ils se respectent tout de même. Les événements qui se passent dans ce troisième opus sont parfois très difficiles à accepter. L'époque de la guerre m'a toujours intéressée, et je dois dire qu'avec ce tome 3, cet intérêt n'a pas baissé.

On sent à travers de sa plume, qu'elle est touchée et énervée par ce qui s'est passé, par les pertes qu'il y a eu mais surtout les injustices. À travers ses mots, on sent toute sa colère et son affliction, qu'elle nous traduit par un roman de haute qualité, avec toujours sa plume si délicate et fluide. Ce tome 3 est un livre qui ne vous laissera pas indemnes, que ce soit sur le thème de la seconde guerre mondiale, ou encore sur les événements que vivent nos personnages.

Et la fin... Brrr. J'ai juste envie de secouer un certain personnage pour ses réactions et sa façon de réagir ! Même si je pense qu'il est touché par ce qui se dit, il montre une lueur de je m'en foutisme qui est très désagréable ! (mais je l'aime quand même beaucoup!)

En résumé, un tome 3 à la hauteur des deux premiers, avec une époque dure émotionnellement, ajoutée à cela la plume de l'auteure qui ne cesse d'éblouir et à la fois de foutre des frissons durant les scènes plus difficiles. Un tome 3 que j'ai savouré, avec une fin qui pousse à lire la suite maintenant ! En espérant voir un rapprochement plus concret entre quatre personnes (séparées, quoi) ! Vivement le tome 4 !

Justine P.


Let the Sky Fall
Let the Sky Fall
par Shannon Messenger
Edition : Broché
Prix : EUR 15,00

4.0 étoiles sur 5 Un bon premier tome, 30 juin 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Let the Sky Fall (Broché)
[...]

Quand j'ai su que la trilogie de Shannon Messenger allait être traduite en France, j'étais super contente et très intriguée. J'avais adoré « Gardiens des cités perdues » dont j'attends la suite avec impatience, et ce livre m'avait attirée, avec sa très belle découverte et l'avis positif de mon amie Charlène. J'avais hésité à me le prendre en VO, mais je suis bien contente d'avoir attendu ! Et donc mon verdict... j'ai beaucoup aimé, ce livre et entraînant et on a du mal à le lâcher, même si Audra peut vite devenir agaçante à souvent se plaindre.

Vane Weston a survécu, plus jeune, à l'ouragan qui a tué ses parents. Dix ans après, personne ne s'explique ce fait et qu'il en soit sorti autant indemne. Il aurait dû, lui aussi mourir, et à la place, il est vivant avec seulement quelques blessures peu graves. Il ne se souvient de rien de son passé, si ce n'est une jeune fille qui vient de temps en temps lui rendre visite dans ses rêves. Il espère qu'elle est bel et bien vivante, et non un fantôme car elle fait partie de son passé et la seule chose dont il se souvient.

Les années passent, jusqu'au jour où il va enfin la croiser et se rendre compte qu'elle est bel et bien vivante mais pas que. En effet, si elle est de chair et de sang, elle a aussi une particularité : elle est une syphe, un être qui peut commander le vent et tous ses dérivés. Cependant, Audra va encore faire l'erreur de montrer leur position à un homme voulant étendre sa loi dans ce monde. Les voilà donc repartis pour essayer de sauver leur vie, mais surtout à Vane de découvrir qui il est et d'éviter la mort à tout prix.

À travers des dialogue remplis d'humour et de sarcasmes et d'entraînements prenants, l'auteure nous envoie dans un univers très bien ficelé avec peu de temps mort, bien que ce ne soit que des « entraînements ». À travers ses mots, on s'identifie rapidement aux personnages et on s'attache vite à eux, ce qui est très plaisant et intéressant. Cependant, ma préférence a vite été pour Vane, qui m'a paru plus « adulte » que Audra. Bien que cette dernière lui annonce qui il est, il reste pourtant à ses côtés, alors qu'il aurait pu fuir et nier la vérité. Malgré cela, il veut aussi savoir ce qui est réellement arrivé à ses parents, et pour cela, seule Audra en a la réponse.

Si au début, je trouvais Audra assez forte, j'ai vite compris qu'en fait, c'était assez le contraire. Elle se plaint beaucoup, se pose trop de questions, et même si elle est celle qui doit entraîner Vane, on sent que c'est souvent le contraire qui opère. Lui a la tête sur les épaules, il sait ce qu'il veut et le fait bien comprendre. Elle est tout son contraire. Bien évidemment, je comprends qu'elle soit rongé par son passé et le fait qu'elle s'en veuille de la mort des parents de son ami, mais elle ne se remet que rarement en question et passe un peu pour la gamine pleurnicharde. Heureusement que Vane est là pour lui secouer les puces. On pourrait alors croire que c'est lui qui mène la barque, que c'est lui qui sait tout de cette vie de Sylphe. Malgré ce petit point négatif sur son caractère, j'ai tout de même apprécié de la suivre.

Concernant l'intrigue et l'action, j'ai trouvé que tout était bien dosé et que le choix de faire plusieurs points de vue était intéressant car ainsi nous apprenons à mieux les connaître et les appréhender. Honnêtement, en voyant que les entraînements s'éternisaient, j'ai vraiment cru que ça allait enlever beaucoup de l'histoire et de l'univers. Eh bien je me suis trompée : car on ne respire quasiment jamais, tellement on est pris dans la lecture. Pour vous dire, j'ai manger 300 pages en une journée, parce que je ne pouvais pas lâcher mon roman. Et c'est qui fait un bon livre : l’addiction. Même si j'ai tout aimé dans ce roman (sauf le caractère d'Audra), je dois dire que les 100 dernières pages m'ont vraiment tenue en haleine et les révélations de la fin étaient surprenantes. Même si je n'aimais pas un certain personnage, je ne pensais pas que l'auteure allait tourner une situation ainsi, et franchement, j'adhère ! Ça ajoute un gros plus, je dois bien l'avouer.

En résumé, un premier tome qui m'a beaucoup plu, surprise et m'a tenue en haleine du début à la fin. Croyez-moi, quand vous l'aurez fini, vous verrez que 495 pages ce n'est pas assez ! Il me tarde donc de pouvoir lire la suite, car je suis curieuse de voir comment ça va se passer, vu la fin que nous offre l'auteure. Ne vous inquiétez pas, elle n'est pas mortelle, juste que... bah on veut la suite, quoi ! Un livre que je conseille donc à tout le monde, vraiment.

* Je remercie Lumen et Emily pour leur confiance et la découverte ! *

Justine P.


Five Kingdoms - Tome 1 - Les Pirates du ciel
Five Kingdoms - Tome 1 - Les Pirates du ciel
par Brandon Mull
Edition : Poche
Prix : EUR 15,90

4.0 étoiles sur 5 Un très bon premier tome jeunesse !, 29 juin 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Five Kingdoms - Tome 1 - Les Pirates du ciel (Poche)
http://lireunepassion.blogspot.fr/2015/06/five-kingdoms-tome-1-les-pirates-du.html

Quand j'ai commencé ce roman, je ne savais pas trop où j'allais, mais j'avais besoin d'une lecture légère, car ma fatigue ne me permettait pas de trop réfléchir. C'était donc le livre parfait pour passer du bon temps, et je confirme : j'ai adoré ce roman ! J'ai d'ailleurs hâte que la suite sorte, parce que je suis curieuse de découvrir le tome 2. c'est donc un livre jeunesse, mais qui fait passer de bons moments et qui est très prenant.

Cole est un adolescent qui voulait juste passer la soiré d'Halloween en compagnie de ses amis. Mais voilà qu'une visite dans la maison hantée de la ville va changer tous ses plans. Il voit ses collègues enlevés par des hommes venus d'un monde parallèle. Mais ce monde a une particularité : on ne revient pas sur Terre. Une fois dans cet univers, impossible de rentrer chez soi, on y est captif. Divisé en cinq royaumes, chacun à ses codes, ses façons de vivre et Cole risque d'avoir plusieurs surprises qui ne seront pas forcément toutes positives.

Il faut le dire : j'ai été embarquée dans ce livre dès les premières pages. La plume de l'auteur y est certes pour beaucoup, mais je dois dire que l'univers prend aussi une grande part. On peut dire que l'auteur a une imagination débordante et qu'il la décrit très bien pour que le lecteur puisse s'immerger totalement dans le récit. J'ai trouvé qu'il faisait beaucoup voyager, que les lieux et paysages étaient très bien décrits, ce qui fait que je me retrouvais presque à la place de nos personnages.

Ce que vivent ces enfants dans cet univers n'est pas vraiment un grand moment de plaisir, bien au contraire. Cole découvre vite que pour survivre et pouvoir sauver ses amis, il va devoir obéir et faire tout ce qu'on lui dit, même si plusieurs événements ne l'aideront pas à être bon et serviable. Durant son voyage, il fera la rencontre de plusieurs personnes, mais surtout de trois jeunes, plus ou moins de son âge, qui deviendront vite de bons compagnons, en qui il pourra avoir confiance.

En premier lieu, Mira, une petite d'une dizaine d'années, qui malgré son jeune âge est très perspicace et adulte dans ses gestes et ses mots. C'est une petite très attachante, qui montre son caractère dès le départ, ce qui nous conforte dans l'idée de lui donner notre confiance. Ensuite, vient Jace. Ce personnage est un peu plus difficile à cerner, mais pas inintéressant à suivre, bien au contraire ! Il a caractère difficile, c'est vrai, mais j'ai senti que malgré ce qu'il voulait faire montrer de l'extérieur, au fond de lui il est bien différent, ce qui m'a touchée. Et vient ensuite Tic, un garçon qui cache son plus gros secret et qui est prêt à tout pour le garder encore longtemps. Assez discret, il est cependant d'une grande aide pour Cole.

Concernant l'intrigue et l'action, j'ai trouvé qu'elles étaient toutes les deux très bien menées. On a pas vraiment le temps de souffler, car il y a toujours des retournements de situation, sans que ces derniers ne soient trop lourds. L'auteur a très bien su les doser et nous prenons plaisir à les découvrir. Concernant l'intrigue... eh bien je dois dire que même si j'avais découvert l'une des révélations très rapidement, cela n'a gâché en rien le reste du récit, car Brandon Mull a su me surprendre en ajoutant quelque chose de plus dans cette révélation.

En résumé, un premier tome qui m'a convaincue et bien plu ! Je lirai la suite avec plaisir, car je suis très curieuse de savoir ce que va nous offrir l'auteur et comment il va amener les choses. Les personnages sont tous attachants, avec chacun leur caractère. Les actions sont présentes du début à la fin et l'intrigue est très bien ficelée. La plume de l'auteur et aussi très agréable et fluide. Un premier tome que je conseille donc à tout le monde, jeunes comme adultes.

* Je remercie Hachette et Betty pour leur confiance et cette découverte *

Justine P.


Red Rising - Tome 1 - Red Rising
Red Rising - Tome 1 - Red Rising
par Pierce Brown
Edition : Poche
Prix : EUR 18,00

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Trop peu d'action pour un univers trop mis en avant..., 26 juin 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Red Rising - Tome 1 - Red Rising (Poche)
[...]

À la base, ce livre ne me tentait pas du tout et j'étais surprise de l'avoir quand même reçu. Malgré le fait qu'il ne m'intéressait pas, j'ai été très vite intriguée avec les avis unanimes sur la blogosphère qui parlaient presque d'une grosse bombe et qui était très prenant. Malheureusement, avec moi ça ne l'a pas fait. Manque d'action, trop de temps passé sur l'univers et peu sur la psychologie des personnages. Bref, un abandon à 230 pages (oui, je lui ai quand même laissé sa chance!)

Darrow est un jeune homme comme les autres. Il souhaite juste vivre normalement, auprès de l'amour de sa vie. C'est sans compter sur les Ors, les dirigeants de la Société, qui vont tout lui enlever. Dès lors, et malgré le fait qu'il souhaite rester éloigné de toute cette politique, il va devoir faire front pour assouvir sa vengeance. Cette vie sur Mars est loin d'être la meilleure, et même s'il avait une certaine idée de cette dernière, ses convictions vont être rapidement mises à mal. Pour pouvoir les détruire, il n'a qu'un seul choix : devenir l'un d'eux et rejoindre l'élite et être accepté au légendaire Institut. Là-bas, il va apprendre la dure vie des Ors (autant psychologique que physique) et devoir faire des choix qui ne seront pas toujours sans conséquence.

Honnêtement, cette chronique ne sera pas entièrement négative malgré mon abandon, parce que malgré tout, il y a quand même du bon et de l'original, ça je ne peux pas dire le contraire ! Tout d'abord, l'univers qui est complet, complexe et décrit (trop, même). On sent que l'auteur a mis des mois avant de l'apprendre par cœur et de savoir exactement toutes les ficelles de ce monde. Vivre sur Mars n'est pas pareil que sur Terre, et il nous le fait bien ressentir. Ensuite, ce que vivent les personnages (notamment Darrow) n'est vraiment pas facile. Ils sont soumis à de rudes épreuves, que personne ne voudrait avoir, qui joueront forcément sur leur personnalité et sur ce qu'ils ressentent au quotidien.

Malgré ces points positifs, avec moi ça ne l'a pas fait. D'où cet abandon. Je m'explique. Même si le début est assez dense (et donc très long) et que l'univers se met en place (trop lentement), j'ai vite décroché. Je ne me suis pas vraiment attachée aux personnages, même Darrow, où je trouvais que sa psychologie était mise de côté pour vraiment parler de l'univers, ce que j'ai trouvé dommage. Bien sûr, il est important de nous expliquer dans quoi on s'embarque, mais, pour moi, il ne faut pas oublier les personnages, leurs caractères, leur façon d'être, de vivre, leurs points vue. Bref, les personnages, quoi. Du fait que l'univers était trop présent, il manquait du coup beaucoup d'action, de bouleversements, de suspense. Peut-être que j'en demande trop, que je deviens trop difficile, mais avec un résumé tel que ce que l'on a, pour moi, il était évident que l'action allait être présente bien sûr, pas le pilier central, mais qu'elle soit au moins là. Et pour moi, elle est quasiment inexistante et c'est franchement dommage.

En résumé, parce que je ne vais pas rester des heures dessus, c'est une déception pour moi du côté de l'action inexistante et de l'univers bien trop développé et donc un manque de psychologie des personnages. Malgré cela, c'est un univers très riche, complet et complexe qui pourrait plaire à beaucoup, je suis sûre. Donc même si pour moi c'est un abandon (à qui j'ai donné ma chance), je le conseille quand même à ceux qui sont tentés de le lire !

* Je remercie tout de même Hachette et Betty pour leur confiance ! *

Justine P.


De chair et de sang
De chair et de sang
par Christie Bronn
Edition : Broché
Prix : EUR 19,94

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Un très bon premier tome !, 21 juin 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : De chair et de sang (Broché)
[...]

Ce livre m'a tapé dans l’œil dès que j'ai vu sa couverture, et ensuite lu son résumé. Cela faisait quelques semaines que je n'avais pas lu de dystopie, donc cette lecture tombait vraiment bien ! Et je dois dire que j'ai été embarquée dans le récit du début à la fin. C'était le premier livre de l'auteure que je lisais, et ce ne sera pas le dernier (car de toute manière, je lirai la suite avec plaisir!)

Nous sommes en 2033 et Ebola a ravagé notre planète. Les Evolutis tentent de protéger la population qu'il reste. Parmi cette dernière, vit Emma, traquée pour son sang. Elle doit leur échapper et est prête à tout pour. Dans sa fuite, elle croise le chemin d'un jeune homme qui semble bien la connaître alors que lui est inconnu à ses yeux. Peut-elle lui faire confiance ? Que cache-t-il ? Qui es-il, tout simplement ? Peut-elle lui faire confiance ? Est-il un ami ou un ennemi ?

C'est un résumé très court, mais comme beaucoup de livres, ce premier tome est bien rempli en action et en révélations. Tout ce que je peux vous dire, c'est que pour un premier opus, on ne s'ennuie pas. L'auteure prend tout de même le temps de mettre son univers en place, mais tant le suspense et les actions sont présents, tout passe vite. On ne peut pas s'empêcher de tourner les pages, de vouloir en savoir plus et d'être frustrés quand on doit s'arrêter !

On pourrait croire en le commençant, que l'intrigue est simple et expliquée en quelques lignes dans le résumé. Mais que nenni ! C'est bien plus complexe que cela, et j'ai apprécié en apprendre plus au fil des pages. Même si au début, l'auteure nous fait patienter en distillant par-ci, par-là des indications, sans toutefois donner des explications (ce qui m'a frustrée, évidemment, et poussée à continuer ma lecture!), on a quand même plusieurs réponses assez rapidement.

Concernant les personnages, j'ai beaucoup aimé Emma. J'ai été quand même assez déstabilisée à certains moments, car j'avais l'impression de croiser une adultes, alors qu'elle quitte tout juste sa vie d'adolescente. De ce fait, les réactions qu'elle a sont tout à fait censées, et on comprend facilement les coups de mou qu'elle a et les questions qu'elle se pose. Elle est certes très importante dans la survie des habitants, enfin, son sang, mais comme elle on veut savoir le pourquoi du comment. Ce qu'elle vit n'est pas du tout facile, mais sa détermination fait qu'on s'attache vraiment à elle.

Quant à l'homme qu'on rencontre (non, je ne vous dirai pas le prénom!), on ne sait pas trop quoi penser de lui, mais bizarrement, je me suis vite attachée à lui. Il a des humeurs changeantes, qui peuvent vite agacer certains, c'est clair, mais moi, j'ai senti quelque chose en lui qui m'a plu. Je ne saurais pas mettre de mots dessus, mais c'est un personnage très complexe et qui est bien amené dans le récit. C'est surtout le fait qu'il mène une guerre interne entre tous les sentiments qui le font vivre. Il ne sait pas vraiment comment réagir, et quand il sent qu'il va craquer, son humeur devient morose. Il peut passer de la gentillesse incarnée au bloc de glace incassable. C'est cette particularité que j'ai vraiment aimé chez lui.

Évidemment, il y a encore d'autres personnages, mais dont je ne parlerai pas ici, par peur de spoiler et de gâcher la découverte. Ils ont chacun leur particularité, et pour certains, on apprend à les détester et les apprécier à la fois, ce qui est très déstabilisant par moment, mais qui ajoute aussi pas mal de piquant !

En résumé, un premier tome que j'ai lu très rapidement, tant l'intrigue est complexe et très prenante. Les personnages principaux ont beau être différents, ils n'en sont pas moins complémentaires à certains niveaux. Tout comme Emma, nous apprenons des choses qui sont parfois difficiles à digérer, et d'autres tout autant intéressantes. Un premier tome qui pose certes les bases, mais qui n'est pas du tout en manque d'action et de suspense ! Une suite que je lirai avec grand plaisir !

* Merci aux éditions de la Reine pour leur confiance ! *

Justine P.


Madrugada - A l'aube du jour, tome 1
Madrugada - A l'aube du jour, tome 1
par Christine Béchar
Edition : Broché

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Un triangle amoureux qui a éclipsé le côté fantastique..., 16 juin 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Madrugada - A l'aube du jour, tome 1 (Broché)
[...]
Lorsque l'auteure m'a gentiment proposé de lire le premier tome de sa trilogie, j'avoue que le résumé m'a de suite intriguée et intéressée. De ce fait, j'ai accepté avec plaisir de lui donner mon avis et je partais donc très positive quant à la commencer. Peut-être un peu trop, malheureusement... Si l'idée de base était intéressante et qu'elle est vite arrivée dans le roman, elle s'est aussi très vite vue mise de côté pour... un triangle amoureux, ce que je déteste le plus dans un roman. De ce fait, et au fil de ma lecture, mon côté positif s'est transformé en négatif. Certes, un triangle amoureux peut encore passer quand il est bien décrit, et bien amené, or, ici, j'ai trouvé plusieurs choses qui m'ont dérangée et qui ne rendent pas la chose très réelle.

Lilly est une jeune fille qui vit avec son père et sa sœur, depuis la mort de sa mère. Elle mène une vie normale, jusqu'au jour où un événement va bousculer tout ce qu'elle croyait. La voilà transformée en félin et complètement perdue. Elle ne sait pas ce qu'il s'est passé ni qui elle est vraiment. À l'aide d'une connaissance, elle va pouvoir en apprendre plus, mais va aussi devoir s'éloigner de sa famille et de personnes qui lui veulent du mal. Elle se sépare donc de Manuel, un jeune garçon plus jeune qu'elle, qu'elle considère comme son petit frère. Évidemment, lui est très amoureux d'elle, et ces sentiments lui font assez peur pour que cette fuite obligatoire devienne une échappatoire pour elle.

La voilà donc arrivée chez sa grand-mère, en compagnie de sa sœur, pour passer des vacances loin des nouveaux soucis qui rythment sa vie. Mais la rencontre avec Yannick va tout changer. Mystérieux et semblant très vite épris d'elle, elle ne sait pas trop quoi faire ni quoi penser de lui. Même s'il lui semble cacher des choses, elle est aussi très attirée par lui. Qui est-il réellement ? Réussira-t-elle à lui cacher longtemps qui elle est vraiment ?

Et c'est à partir de cet instant que tout a « basculé » pour moi. Comme vous le savez, je ne suis pas du tout fan des triangles amoureux, qui, pour la plupart, sont trop superficiels et aussi très stéréotypés (une fille pour deux garçons). Ce que nous retrouvons donc ici-même... Ce qui est bien dommage, car comme je le disais plus haut, l'intrigue de base était vraiment intéressante et j'étais très intriguée de savoir où l'auteure allait nous mener. Malheureusement, le côté romance a trop pris le pas sur le surnaturel.

Vous savez aussi que j'aime beaucoup la romance, et que donc ça n'aurait pas dû me déranger outre mesure. En effet. Sauf que là, il y a eu plein de petites choses qui ont fait que... ça ne l'a pas fait. Tout d'abord, Lilly rencontre pour la première Yannick. Bon, elle a une réaction censée, elle l'envoie chier devant sa technique de drague (ce que j'aurais aussi très bien fait!). Jusque là, tout va bien. Le lendemain, elle le retrouve et là, tout change : elle est sous son charme, n'essaie même pas d'apprendre à le connaître et lui fait confiance dans la foulée... Euh, personnellement, moi, un garçon que je ne connais pas, je ne lui fais pas confiance au bout d'un jour, bien au contraire. Ce qui fait que pour moi, cette relation qui aurait pu passer dans le temps, à enlever tout son réalisme avec une confiance trop vite acquise. Après, l'auteure aurait pu continuer ainsi, tout en dévoilant peu à peu Yannick et ses secrets mais... et là, je dois bien l'avouer, ça été la goutte d'eau de trop, pour moi... au bout de deux jours, ils se disent « je t'aime ». Dans ma tête j'étais là : « STOP ! » non, là c'est plus possible pour moi. Peut-être que je suis terre à terre, mais un je t'aime ne se dit pas comme ça, comme si on parlait de la pluie et du beau temps.

Bref, je ne vais pas épiloguer là-dessus, je pense que vous avez compris où je voulais en venir, et je ne suis pas là pour faire une chronique assassine, mais bien pour dire ce qui m'a dérangée. Un autre point aussi qui m'a déstabilisée (mais là, ce n'est que mon avis personnel, ça peut ne pas déranger grand-monde). Le fait qu'à certains moments, pour appuyer un mot ou un groupe de mots, l'auteure a pris la décision d'écrire ces derniers en majuscules... Autant dire que, de mon côté, je me sentais plus agressée qu'autre chose... Je pense que pour les dissocier du reste des phrases, les mettre en italique aurait été plus judicieux. Mais après, ce n'est évidemment que mon avis, je le répète !

Outre tous ces points négatifs, il y a quand même du bon. Tout d'abord l'intrigue que j'ai trouvée originale et qui s'intensifie au fil des chapitres. Si ça peut paraître simple et banal au début, on se rend vite compte que l'auteure à une imagination débordante, et qu'elle veut la partager avec nous, petit à petit. Et j'ai beaucoup aimé le fait qu'elle ne veuille pas tout dévoiler d'un coup, ce qui aurait eu certainement un effet négatif. Trop d'informations aurait tuer le récit, je pense. Le second point positif est la plume de l'auteure : fluide et très bien menée, malgré le triangle amoureux, on est tout de même happé par l'histoire et on veut en savoir plus sur cette intrigue et sur ces transformations.

En résumé, un roman qui partait sur de bonnes bases, avec une intrigue intéressante et originale, mais qui m'a vite fait retomber ma curiosité. Le triangle amoureux était vraiment trop mis en avant, avec des questionnements de la part de Lilly qui étaient soit inexistants, soit bien trop présents. On aurait dit que ses relations amoureuses passaient bien avant ses transformations qui semblaient tout de même plus importantes à mes yeux. Je ne pense pas poursuivre cette série, et j'en suis vraiment désolée, mais si c'est pour partir négative dès le départ, je n'en vois pas l'utilité, surtout si c'est pour en faire un avis négatif, ce qui n'est pas le but...

* Je remercie tout de même l'auteure de sa confiance et de la découverte *

Justine P.


Les 100, tome 3
Les 100, tome 3
par Kass MORGAN
Edition : Broché
Prix : EUR 17,90

4.0 étoiles sur 5 Un très bon tome 3, malgré une fin un peu trop rapide et facile à mon goût..., 16 juin 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les 100, tome 3 (Broché)
[...]

RISQUE DE SPOILERS DES TOMES PRECEDENTS !

Je ne vais pas vous mentir, j'avais un peu peur de lire ce tome 3, vu les avis mitigés de la blogo. J'avais lu que la fin était assez décevante, bien que le reste était très prenante. Je suis assez d'accord, en fait. Je n'irai pas jusqu'à dire que la fin m'a déçue, mais il est vrai que je l'ai trouvée bien trop simple, par rapport à ce que je m'attendais, et il reste encore des réponses à certaines questions que j'ai. Cependant, dans sa globalité, j'ai beaucoup aimé ce tome 3 et je conseille vraiment cette trilogie !

La fin du tome 2 nous laissait un peu sur notre faim. En effet, dans les dernières phrases, nous découvrions qu'une partie de la population était montée dans les capsules, étant donné que l’oxygène qui les tenait en vie devenait de moins en moins présent. J'étais donc bien contente d'avoir ce tome 3 sous la main, pour pouvoir lire assez rapidement la suite et fin et enfin avoir les réponses aux questions que je me posais.

Sur Terre, le groupe des 100 découvrait qu'il n'était pas le seul à vivre ici, que les Nés-Terre existaient et avaient réussi à vivre après la catastrophe planétaire. Comment ils s'en étaient sortis ? Par quel moyen ? Comment et quand avaient-ils su que l'air était de nouveau viable ? Malgré cette découverte très positive, ils s'étaient vite rendu compte qu'ils n'étaient pas forcément les bienvenus et que deux clans de Nés-Terre étaient nés : les gentils et ceux qui acceptent les nouveaux, et, au contraire, les réfractaires à ce que leur Terre soit envahie d'étrangers.

Pour Clarke, Bellamy, Wells et Glass, les difficultés s'intensifient, alors que le vice-chancelier décide de mener la barque et de conserver le pouvoir qu'il avait dans la Colonie. Ce dont il ne semble pas se rendre compte, c'est que sur Terre tout est différent, qu'il n'y connaît rien, et que tout ce qui a été mis en place et qui perdure n'est uniquement dû qu'aux 100 qui ont tout fait pour survivre dans un lieu qu'ils ne connaissaient pas.

Je dois dire que ce troisième tome m'a vraiment plu. Tant du côté de l'action que de la psychologie des personnages. Nos quatre compères gardent les mêmes idées et sont prêts à tout pour survivre, quitte à partir loin du camp qu'ils ont créer. Quant au vice-chancelier, on en apprend plus sur lui, étant donné qu'il devient l'un des personnages principaux. On apprend à le détester et on aime presque ça. Beh oui, c'est qu'il met du piquant, ce bougre !

J'ai vraiment eu du mal à lâcher le livre, tant le suspense est bien présent et les actions assez nombreuses pour nous tenir en haleine. Il est vrai que le côté politique est bien mis en avant, mais j'ai trouvé que ça apportait un plus à l'histoire. La fin du livre est assez déchirante, quand un événement imprévu débarque. J'en ai même eu les larmes aux yeux, tant j'étais triste et surprise. Cependant, la toute fin du roman est vraiment arrivée trop vite et les idéaux de certains personnages changent beaucoup trop vite à mon goût. J'ai eu l'impression que l'auteure voulait vite terminer pour passer à autre chose, ce qui est vraiment dommage. De plus, il reste encore des questions sans réponse, que justement, j'aurais aimé avoir. Si un tome 4 était prévu et qu'on n'est pas au courant, pour le coup, je ne dirai pas non, parce que pour moi, l'univers est assez complexe pour avoir encore plusieurs tomes (ou au moins un, essayons de ne pas être trop gourmands!).

Même si ça peut paraître bête, j'aimerais savoir comment ils réussissent à tous vivre sur Terre, comment ils s'y prennent, s'ils s'en sortent, comment ils font pour se venger de ce qu'ils ont vécu, s'il y a eu des altercations entre les membres. Bref, encore plein de questions en tête qui restent en suspend, et c'est dommage. Et encore, ce n'est qu'une petite partie des interrogations que j'ai.

Malgré une fin bien trop rapide pour moi du côté action ou encore psychologie des personnages, c'est tout de même une trilogie que je conseille grandement pour sa richesse et son originalité. Comment nous, nous survivrions si jamais la Terre devenait inhabitable par manque d'air sain ? C'est une question importante qui est le sujet principal de cette trilogie. J'ai donc passé un très bon moment aux côtés de Clarke et compagnie, même si j'aurais aimé que tout soit plus poussé.

* Je remercie Babelio et la Collection R pour leur confiance ! *

Justine P.


L ELITE T.2 SOUS SURVEILLANCE
L ELITE T.2 SOUS SURVEILLANCE
par Joëlle Charbonneau
Edition : Broché
Prix : EUR 13,90

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Un second tome encore meilleur !, 15 juin 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : L ELITE T.2 SOUS SURVEILLANCE (Broché)
[...]

RISQUE DE SPOILERS DU PREMIER TOME !

Après ma grosse surprise du premier tome, j'étais vraiment curieuse de lire la suite des aventures de Cia, et ceux qui l'ont lu me donnaient encore plus envie, en disant que ce tome 2 était meilleur que le un. Et je dois dire que je suis assez d'accord ! C'est un tome que l'on a du mal à lâcher où beaucoup d'explications arrivent et nous prennent dans un cercle vicieux qu'on ne peut pas quitter.

Cia a réussi le test. Elle est enfin entrée à l'université, et va pouvoir « choisir » le métier qu'elle voudrait faire plus tard. Elle pensait qu'après ce fameux test, la vie serait plus facile et qu'elle oublierait ce qu'elle a vécu. C'est sans compter sur une aide que l'on découvre dans le premier tome qui lui permet de retrouver son passé et lui faire poser encore plus de questions. Elle sait désormais qu'elle est encore plus surveillée, que son esprit très intelligent n'est pas forcément bien vu par ceux qui les gouvernent et ont mis en place toute cette société. Elle découvre aussi que le gouvernement condamne les plus faibles. Comment ? Avec quels outils ?

Déterminée à en savoir plus, elle va se mettre en danger, mais avec toujours la même optique : découvrir la vérité et pouvoir se relever et mettre à bas ces politiciens qui ont pris le pouvoir. Déjà que j'aimais beaucoup Cia dans le premier tome, je dois dire que j l'apprécie encore plus dans ce second opus. Elle garde la même vision d'esprit et surtout, elle ne fait pas dépasser par les événements. Même si elle souffre et qu'elle découvre des horreurs, elle garde son caractère de dure à cuire, mais essaye aussi de cacher qu'elle a recouvré la mémoire, pour ne pas être mise de côté et peut-être éliminée.

Dans cette suite, nous découvrons un peu plus le côté politique, nous rencontrons de nouveaux personnages, auxquels on s'attache ou encore qu'on apprend à détester. Tout comme elle, nous avons du mal à faire confiance, et c'est ce qui fait la force de ce récit. L'auteure a une manière de nous plonger dans l'univers grâce à sa plume gracieuse et incisive. Elle arrive parfaitement à nous mener dans l'esprit de Cia et presque de devenir elle, ce que j'ai vraiment aimé. Ainsi, nous sommes aux premières loges, et on peut nous aussi se dire quoi faire, même si nous ne sommes que spectateurs.

Concernant les personnages, je dois avouer que je suis assez déstabilisée. Autant dans certains romans, on sait de suite à qui on peut se fier et de qui il faut se méfier. Ici, c'est tout le contraire ! Mis à part Cia, on ne sait pas qui ment ou qui dit la vérité. On se méfie de tout et de tout le monde. C'est un gros point fort, pour moi, car, ainsi, on a du mal à lâcher notre lecture, car on veut savoir la vérité et les tenants et aboutissants. Même si l'auteure ne nous dit pas encore tout, elle nous dévoile tout de même des secrets et des révélations.

Cependant, même si je disais qu'on doutait de beaucoup, je me suis attachée à un personnage, je lui ai fait confiance et... ça été rapidement la dégringolade. Cette révélation m'a choquée, à tel point qu'à la fin, à la dernière phrase, j'ai posé le livre et suis restée quelques minutes à fixer ma fenêtre et à ne pas pouvoir bouger. Ça peut paraître idiot, d'ailleurs, ma collègue a bien ri quand je le lui ai dit, mais c'est exactement ce qui s'est passée. Je ne m'attendais pas du tout à ce retournement de situation et j'ai même eu les larmes aux yeux... de tristesse et de colère.

Je peux donc dire que ce second tome est une réussite pour moi. Autant du côté de l'univers, de la politique, des secrets que des personnages et des actions qui en découlent. Cia est une fille forte qu'on apprécie suivre et dans ses actions, et dans ses pensées. Elle ne se laisse pas faire et son intelligence est le gros point qui la caractérise. Elle essaye malgré tout de survivre mais aussi de faire tomber les gens qui font souffrir la population. Il me tarde à présent de lire le troisième et dernier tome de cette trilogie que je conseille à tous ceux qui aiment ce genre de lecture ! Et même aux autres ! Malgré une fin assez triste, les dernières phrase promettent une certaine lueur d'espoir. C'est du moins ce que je souhaite !

Justine P.


Les 100, tome 2
Les 100, tome 2
par Kass MORGAN
Edition : Broché
Prix : EUR 17,90

4.0 étoiles sur 5 Un très bon second tome !, 12 juin 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les 100, tome 2 (Broché)
[...]

RISQUES DE SPOILERS DU PREMIER TOME !

Il est vrai que le tome 1 avait été lu il y a de cela un petit moment déjà. Cependant, en attendant ce second opus, j'avais commencé la série, et même si elle n'est pas du tout fidèle, je me rappelais tout de même certaines choses qui m'ont permis de ne pas trop me perdre. En plus de cela, l'auteure n'hésite pas à faire quelques petits rappels, nous permettant de nous rappeler ce qui s'est passé précédemment, ce qui est un gros point fort.

Nous quittions les personnages, alors que plusieurs événements c'étaient produits. Octavia était dans une mauvaise situation, et son frère, Bellamy, pour qui elle est tout, était justement prêt à tout pour la sauver et la retrouver au plus vite. En compagnie de Clarke, il décide de la retrouver, au péril de sa vie et de celle de ses collègues. Toujours aussi impétueux et sûr de lui, il ne se rend pas compte qu'il met en danger toute la colonie, ayant trop en tête la survie de sa sœur. De son côté, Wells tente tant bien que mal de survivre mais surtout d'instaurer une cohésion dans le groupe, qui s'effrite de plus en plus. Quant à Glass, qui est dans la Colonie, elle ne sait pas combien de temps il lui reste à vivre, et compte bien vivre ses derniers instants auprès de Luke, l'homme qu'elle aime.

Certes, c'est un résumé assez succinct, mais il se passe tellement de choses importantes dans ce second opus, que je préfère en dire peu, que trop ! Sachez juste, qu'encore une fois, c'est un roman qui se lit très vite, de part ses chapitres assez courts, mais surtout très rythmés et accompagnés de bouleversements qui peuvent surprendre. J'aimerais vous en dire plus, croyez-moi, mais la surprise est encore meilleure à la lecture !

Comme je le disais plus haut, même si cela fait un moment que vous avez lu le premier tome, n'ayez pas peur d'avoir oublié, car l'auteure fait des petits retours en arrière, nous permettant de nous souvenir des actions et des retournements de situation vécus. En plus de cela, et c'est encore un point positif, à presque tous les chapitres, qui sont une fois de plus découpés en différents points de vue, les personnages remontent dans leur passé, ayant eu un impact avec ce qu'ils vivent dans le présent, et qui nous offre encore quelques réponses. C'est surtout très agréable de voir ce qu'ils ont vécu avant cette aventure, et pourquoi ils sont là aujourd'hui.

Je dois bien avouer que mon coup de cœur personnage va à Bellamy. Il a un très fort caractère, et même si on apprend à le détester dans le premier tome, ici, il se dévoile un peu plus et devient très attachant. Aux côtés de Clarke, il s'assagit et comprend que s'il veut vivre et avoir le respect des autres (même si pour la plupart il s'en fiche), il lui faut prendre sur lui et accepter les retours qu'on lui fait sur son comportement. C'est vraiment le personnage que j'ai trouvé intéressant à suivre, avec une personnalité et une psychologie très fortes et poussées. Les autres sont aussi intéressant (surtout une nouvelle qui arrive) mais... lui a vraiment quelque chose en plus qui fait que...

Concernant l'action et les retournements de situation, j'ai vraiment beaucoup aimé comment tout cela était tourné et l'auteure nous offre peu à peu des réponses que l'on se pose depuis assez longtemps. Évidemment, il reste encore plein de zones d'ombre, mais il reste aussi un tome pour les découvrir ! Si je n'ai pas sorti ce tome 2 plus tôt, ce n'est pas par manque d'envie, mais surtout parce que je sentais que je serai frustrée de ne pas avoir la suite. Ainsi, je vais pouvoir enchaîner avec le troisième et dernier tome, qui j'espère me plaira autant que les deux premiers !

Le premier point négatif que je ressors de cette lecture, c'est la traduction et les prénoms qui ne sont pas les bons dans certains points de vue, surtout celui de Glass. En effet, ce dernier est changé à plusieurs reprises par celui de Clarke, et si au début ça m'a déboussolée, ça m'a aussi très vite irritée, car dans le premier tome, le même souci se posait. Et le second (mais cela n'engage que moi), c'est le fait d'avoir choisi le présent en narration. Autant, dans le premier tome cela ne m'avait pas dérangée.... autant là, si. Je ne sais pas pourquoi, mais je n'ai pas trouvé cet emploi adéquate avec le roman. J'avais justement tendance à tout passer au passé simple, par habitude. J'aime beaucoup quand des romans sont au présent, mais ici, non, ça m'a déstabilisée.

En résumé, un tome 2 qui se lit vraiment d'une traite, avec des personnages beaucoup plus poussés dans leur psychologie et des bouleversements qui tiennent en haleine. Des découvertes surprenantes et une fin qui pousse vraiment à avoir la suite sous la main (ce qui est mon cas, ouf!). Une saga que je conseille vraiment ! Si jamais vous avez vu la série avant, oubliez-la, elle n'a vraiment rien à voir avec les romans ! (même si elle est aussi très bien!)

Justine P.


Le pays des contes - tome 3 L'éveil du dragon
Le pays des contes - tome 3 L'éveil du dragon
par Chris Colfer
Edition : Broché
Prix : EUR 16,95

4.0 étoiles sur 5 Vivement le prochain !, 10 juin 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le pays des contes - tome 3 L'éveil du dragon (Broché)
[...]

RISQUES DE SPOILERS DES TOMES PRECEDENTS !

Étant donné que j'avais adoré les deux premiers tomes, il était évident que je lirai le tome 3 (et les autres à venir). Retomber en enfance en côtoyant de nouveau les personnages de contes fait vraiment du bien et nous permet aussi de replonger plusieurs années en arrière. Même si j'ai bien aimé ce troisième opus, à cause de la fatigue et du manque de temps, j'ai eu un peu plus de mal à me mettre dedans, du moins pour le début !

À la fin du tome 2, nous découvrions avec tristesse que les jumeaux allaient être séparés. En effet, Alex devait rester au Pays des Contes, pour apprivoiser son nouveau pouvoir et devenir l'une des fées de cet univers. Quant à Conner, il devait retourner sur terre, en compagnie de sa famille et reprendre une vie normale sur Terre. Cependant, il va vite se rendre compte qu'une menace plane sur le Pays des Contes, lorsqu'il va avoir la chance d'aller en Allemagne, afin de pouvoir découvrir trois histoires inédites des frères Grimm. Dès lors, il n'aura qu'une chose en tête : trouver le moyen de se rendre dans le Pays des Contes, afin de prévenir ses amis et sa sœur qu'ils sont en grand danger. En effet, une armée piégée entre les deux mondes depuis près de deux cents ans a enfin réussi à trouver la porte qui relie les deux mondes, et compte bien asseoir son autorité sur ce nouveau monde qui s'ouvre à elle.

De son côté, Alex est débordée de travail. Entre ses entraînements et ses cours qu'elle suit auprès de sa grand-mère, elle ne trouve pas beaucoup de temps pour échanger avec son frère. Bien qu'elle soit assez prise, l'absence de son jumeau se fait ressentir, ce qui lui fait souvent penser à sa vie d'avant. Cependant, une nouvelle rencontre pourrait la rendre plus heureuse qu'elle ne le pense et lui faire peu à peu oublier ses soucis et ses tracas.

Dans ce troisième opus, plusieurs nouveaux personnages arrivent, avec chacun leur caractère, leur priorité et leur façon d'être. Chacun à leur manière nous fait passer des messages forts et on s'attache beaucoup à eux et on espère même les revoir dans la suite. Si le début du roman est loin d'être axé sur le côté action, mais plutôt sur la façon dont Conner peut retrouver sa sœur, la suite est, quant à elle, très prenante ce qui fait que l'on a beaucoup de mal à lâcher le roman, car les retournements de situation sont divers et bien présents.

Si le premier tome était un tome d'introduction avec tout simplement le Pays des Contes en global et quelque chose de simple, plus on avance dans la saga, plus on se rend compte que l'auteur a beaucoup de suite dans les idées, ce qui rend son univers bien plus complexe qu'on ne le pense. Même s'il garde les personnages phares des contes, j'apprécie beaucoup qu'il leur invente une nouvelle vie, apportant quelque chose de nouveau sur ce qu'on connaît déjà. Alex et Conner sont toujours autant attachants, mais surtout de plus en plus déterminer à sauver leur seconde maison et instaurer la paix dans cet univers. Mais arriveront-ils ? Que cachent certains personnages qui pourrait avoir un impact sur toutes les personnes les côtoyant ? D'où vient cette brèche et pourquoi avoir bloqué une armée autant de temps ?

Avec ce troisième tome, l'auteur nous montre qu'il a de l'imagination à revendre, et nous le prouve à chaque fois, avec une intrigue différente à chaque tome, mais qui se relie parfaitement à chacun des opus. Une nouvelle intrigue qui engendre encore plus de soucis, avec une fin très surprenante qui donne évidemment envie de lire la suite dès maintenant. Il est des séries qu'on ne veut jamais voir se terminer, eh bien « Le Pays des Contes » en fait partie pour moi. Retomber en enfance fait toujours du bien, mais quand l'originalité s'ajoute à quelque chose que l'on connaît déjà, ça ne peut que rajouter un gros plus ! Une série que je conseille évidemment avec grand plaisir, qui peut plaire aux plus jeunes, comme aux moins jeunes !

* Je remercie Camille et les éditions Michel Lafon pour leur confiance ! *

Justine P.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20