undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cliquez ici Cloud Drive Photos Acheter Fire Rentrée scolaire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose
Profil de lire-une-passion > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par lire-une-passion
Classement des meilleurs critiques: 568
Votes utiles : 539

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
lire-une-passion
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Le Cauchemar du chien (Animae tome 3)
Le Cauchemar du chien (Animae tome 3)
par Roxane Dambre
Edition : Poche
Prix : EUR 7,60

5.0 étoiles sur 5 Encore une très bonne suite !, 23 août 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Cauchemar du chien (Animae tome 3) (Poche)
http://lireunepassion.blogspot.fr/2016/08/animae-tome-3-le-cauchemar-du-chien.html

RISQUES DE SPOILERS DES TOMES PRECEDENTS !

Cette suite de série, il me tardait de la lire, mais je n'ai jamais trouvé le temps de le sortir de ma PAL. Et pourtant, c'est une saga que j'aime beaucoup, qui fait rire et passer de bons moments, avec un univers très original. Comme ses précédents petits frères, j'ai adoré ce troisième opus, mais cela, je n'en doutais pas.

Nous retrouvons donc Lou et ses amis, après les événements du second opus. Ils pensaient avoir quelques temps de douceur et de calme, mais c'était sans compter sur leurs ennemis, les Chalcrocs, qui sont en train de préparer une liste de chaque Daïerwolfs habitant Paris, afin de les éliminer. Lou est donc sur les dents, et va tenter par tous les moyens de sauver son peuple et ses proches. Sa relation avec Joshua évolue elle aussi, pour le plus grand bonheur de ses lecteurs.

Comme d'habitude, j'ai été prise dans cette suite dès les premières pages. Je me suis rendu compte que cet univers m'avait manqué, ainsi que Lou et son caractère. Ça m'a fait un bien fou de revoir tous ces personnages hauts en couleurs et de mener une nouvelle enquête à leurs côtés.

Ils n'ont jamais été aussi en danger, et Lou le sait. Bien qu'elle garde encore cette part d'humour et d'auto-dérision, elle s'inquiète pour ceux qu'elle aime, d'autant plus qu'elle ne sait pas encore vraiment comment arrêter leurs ennemis. Elle n'aime pas tuer, mais elle va se rendre compte que si elle veut se sauver, elle n'aura pas le choix. Des victimes collatérales pour sauver beaucoup de gens.

Bien sûr, elle ne sera pas seule. Tout d'abord, il y aura Joshua, son fiancé. Bien qu'il connaisse sa condition, il a encore du mal à s'y faire et passe son temps à essayer de la protéger. Ce dont il ne se rend pas compte, c'est que Lou sait se débrouiller toute seule. Elle essaye bien de le lui faire confiance, mais un homme est borné et a un certain ego qu'il ne faut pas toucher. Ensuite bien sûr, nous avons notre petit Arthur ! (que serait Animae sans ce personnage, hein?). Il nous fait beaucoup rire, mais sans le vouloir vraiment. C'est un informaticien de talent, mais il est aussi beaucoup sur son nuage et croit à l'invasion des extra-terrestres. A-t-il tort ? A-t-il raison ? C'est un peu le personnage chouchou de cette série. On a envie de le protéger coûte que coûte, mais on a aussi un grand respect pour lui et ses capacités. C'est un peu le bébé du groupe, à qui on voudrait faire un câlin dès qu'on le voit.

Il y a bien sûr aussi le meilleur ami de Lou, Camille, qui est toujours là pour l'épauler, et qui est prêt à l'aider. Il prend plus d'importance dans ce tome-ci, car il va avoir des responsabilités bien plus hautes qu'il ne le pensait. Évidemment, il y a encore plein de personnages, mais ils sont à découvrir au fil de la lecture, donc je vous laisse la surprise...

En ce qui concerne l'intrigue, c'est assez compliqué de vous en parler, parce que le résumé n'en dévoile pas beaucoup (et tant mieux!). Sachez juste que, certes, vous avez une intrigue principale, mais l'auteure fait preuve de talent et nous offre plein de sous-intrigues qui nous tiennent en haleine. Nous n'avons pas le temps de souffler, et les actions et bouleversements s'enchaînent. Ce tome trois est comme les précédents : addictif. Impossible de le reposer avant d'avoir le fin mot de l'histoire, ce qui prouve à quel point Roxane Dambre est douée !

En résumé, un tome trois aussi bien que les précédents, mais cela, je n'en doutais absolument pas. De l'action, de l'humour, des retournements de situation, des révélations, des sous-intrigues qui tiennent en haleine. Bref, le cocktail parfait pour passer de bonnes heures de lecture. Mon seul regret est de ne pas avoir le dernier tome sous la main, car j'aurais sans aucun doute enchaîné avec !

Justine P.


Jusqu'à l'aube - T1
Jusqu'à l'aube - T1
par Perrine Rousselot
Edition : Broché

3.0 étoiles sur 5 Un bon univers, mais qui mériterait d'être plus étoffé, 22 août 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jusqu'à l'aube - T1 (Broché)
[...]
Encore une fois, pour ce livre, c'est la couverture qui m'a attirée. Je la trouvais assez intrigante pour tenter l'expérience, et même si j'ai trouvé certains événements trop rapides et pas vraiment logiques, j'ai passé de bons moments de lecture et je suis tout de même curieuse de découvrir la suite.

Tom MacPherson, un ancien chasseur de démons, a été banni de son rang, pour être devenu l'un de ceux qu'il chassait. Mais trente ans plus tard, il va pouvoir se racheter, en compagnie d'une jeune chamane de quinze ans, qui semble attirer toutes les créatures surnaturelles vers elle. Le combat et la quête ne semblent pas de tout repos, d'autant plus que cette jeune fille ignore qui elle est.

Si j'ai aimé l'univers et l'intrigue imaginés, je dois dire que tout s'enchaîne trop vite. On a à peine le temps de comprendre les choses, qu'elles sont de suite mises de côté, pour une nouvelle indication, qui elle aussi passe rapidement. Quant à Célia, même si j'ai aimé son caractère et sa façon de voir les choses, je dois dire qu'elle accepte trop vite ce qu'elle est. Elle arrive dans un monde surnaturel et, au lieu d'être choquée par ce qu'elle vit, de poser des questions et surtout, de ne pas y croire dès le début, elle est d'accord avec tout ce qu'on lui dit et accepte en quelques minutes le fait qu'elle soit une chamane... J'ai trouvé ça trop précipité car quelle personne serait prête à accepter un tel Destin sans explications et en un claquement de doigts ? Personne, je pense.

Néanmoins, l'histoire est bien pensée. Les événements s'enchaînent les uns les autres, et malgré ces quelques points négatifs, le lecteur ne peut s'empêcher de faire défiler les pages, pour en apprendre plus. Il faut dire aussi que l'auteure sait mettre la dose de suspense qu'il faut, fin de tenir le lecteur en haleine. Il est vrai que parfois elle va trop vite en besogne, mais l'intrigue principale est tout de même bien menée pour laisser quelques points de doutes et de suspicion.

Quant aux personnages, l'auteure sait aussi instaurer le doute sur certains d'entre eux. Tout d'abord, nous avons évidemment Célia. Elle plonge dans un univers qu'elle ne connaît pas, et va devoir faire avec ses nouvelles responsabilités. Là où quelqu'un de sensible aurait pu tout laisser tombe, elle, elle va au bout des choses et est prête à protéger ses amis et sa famille. Ensuite vient Tom. Le chasseur devenu démon. C'est d'ailleurs ici que l'auteure laisse assez longtemps planer le suspense autour de lui. On ne sait pas tout de suite pourquoi il est devenu ce qu'il est, et c'est très bien. Nous apprenons à le connaître petit à petit, et il en devient touchant et attachant. Il sait ce qu'il veut, mais surtout ce qu'il doit faire. Il est déterminé à former Célia, même si cette dernière est une novice. Et pour finir, nous avons David. Je dois dire qu'avec lui, je ne savais pas sur quel pied danser. Son introduction dans l'histoire est trop soudaine, et sans forcément de raisons apparentes. Il prendra évidemment plus d'ampleur par la suite, mais la relation entre lui et Célia, ressemble à une amourette d'enfants, au lieu de lycéens, ce qui m'a un peu agacée, je dois l'avouer. En plus de cela, il est très mystérieux et je ne savais pas si on pouvait lui faire confiance ou non.

Concernant l'intrigue, il est vrai qu'une centaine de pages en plus ne m'aurait pas dérangée, parce que tout s'enchaîne trop vite, et surtout, l'auteure passait d'une révélation à l'autre, sans forcément expliquer plus en profondeur. Après, l'histoire est assez simple pour comprendre son fond, mais il est vrai que j'aime quand tout est décrit et expliqué, même s'il faut pour cela rajouter plusieurs pages. Néanmoins, comme dit plus haut, nous n'avons pas le temps de nous ennuyer, et les pages défilent toutes seules.

En résumé, un premier tome d'introduction, où les révélations s'enchaînent trop vite, où Célia accepte trop rapidement sa condition, sans poser de questions, ce qui m'a le plus dérangée. Cependant, l'intrigue tient la route, et on se retrouve en plein cœur de l'action. Les pages défilent sans qu'on s'en rende vraiment compte, et il est vrai qu'une centaine de pages en plus n'aurait pas été pour me déranger. Je lirai la suite, parce que je suis assez intriguée de savoir ce que l'auteure nous réserve, surtout avec cette fin assez triste, mais qui va dans l'ordre des choses.

Justine P.


Atlantia
Atlantia
par Ally Condie
Edition : Broché
Prix : EUR 16,50

3.0 étoiles sur 5 Quelques manques mais une bonne légende abordée, 21 août 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Atlantia (Broché)
[...]

Cela faisait un moment que ce livre me tentait, mais je n'osais pas me lancer, tout simplement parce que les retours sur la trilogie de l'auteure n'étaient pas forcément positifs. Et puis, comme on l'a acheté au boulot, je me suis dit que je ne perdais rien à tenter, et si le début a été assez compliqué, la suite a réussi à me happer. Donc je ressors de cette lecture contente, même si certains points m'ont dérangée.

Atlantia est une cité sous la mer, où vit une communauté d'humains. Parmi eux, certains sont même des sirènes, mais ces dernières ne sont tout simplement pas acceptées. Dès que l'une d'elles est découverte, elle est mise de côté, pour le bon fonctionnement de la cité. L'année de leurs dix-huit ans, chaque jeune passe devant le Ministre, pour décider d'un choix : rester à Atlantia, ou aller dans le monde du haut. Lors de ce choix, Bay, la sœur de Rio, décide de monter, trahissant ainsi le vœu de sa sœur, qui ne rêvait que d'une chose : pouvoir aller à la surface. Malheureusement, un seul membre par famille peut aller en haut. Dès lors, la seule préoccupation de Rio est de rejoindre sa sœur. Mais son envie n'est pas aussi forte que ce qu'elle va apprendre. Accompagnée d'un jeune homme mystérieux, elle va en découvrir plus sur sa cité, mais aussi sur elle-même et sa famille et les secrets qui l'entoure. Mais va-t-elle parvenir à rejoindre la surface et sa sœur ? Rien n'est moins sûr.

Comme je le disais plus haut, les 100 premières pages ont été assez difficiles pour moi. Je trouvais que l'intrigue mettait du temps à se mettre en place, mais surtout, Rio se plaignait et se répétait trop souvent. Bien sûr, être séparée de la seule personne de sa famille qui lui reste est horrible, mais une seule fois suffit. Or, ici, à chaque page, elle répétait la même chose, comme quoi elle voulait retrouver Bay, qu'elle se sent seule et trahie. Au bout d'un moment, ça peut devenir très lourd.

Néanmoins, les 100 pages passées, l'intrigue se met bien en place, et Rio commence à prendre sur elle et à moins se plaindre. Elle grandit mentalement, aussi, vu ce qu'elle apprend. Elle se rend vite compte que monter à la surface ne sera pas aussi simple qu'elle ne le pense. Pleins de facteurs vont se mettre en travers de son chemin pour l'empêcher d'y arriver. Mais elle est déterminée à réussir ce qu'elle entreprend, et son mental va jouer un grand rôle dans cette histoire. Mais elle ne sera pas seule, et sera accompagnée par True, un garçon qui va vite devenir un pilier pour elle.

D'ailleurs, j'ai beaucoup aimé ce personnage. Même si nous somme du point de vue de Rio, on apprend tout de même à le connaître assez pour s'attacher à lui. Il est certes mystérieux, mais il a un grand cœur et la sincérité est ce qui ressort le plus chez lui. Il s'attache vite à Rio, et fait tout pour l'aider au mieux qu'il le peut. Quant à Rio, une fois que l'on passe au-dessus de ses plaintes, on se rend compte qu'elle est forte malgré tout ce qu'elle vit. Néanmoins, je ne me suis pas aussi attachée à elle que je l'aurais voulu.

Concernant l'intrigue, j'ai beaucoup aimé comment l'auteure amenait le mythe des sirènes et leur histoire. Concernant l'histoire de la cité, elle aussi est bien menée. On est pris rapidement dans la tourmente de Rio et dans son cercle vicieux. Néanmoins, je me demande toujours comment les sirènes – qui se cachent – font pour respirer sous un dôme. D'après ce que je sais, les sirènes ont besoin d'être sous l'eau pour respirer et vivre... Je n'ai pas encore eu ma réponse.

En résumé, c'est une bonne lecture, malgré le début difficile et les questions que je me pose encore. L'intrigue est bien mené, la légende des sirènes est bien amenée et assez bien remaniée et les personnages sont motivés à parvenir à leur quête. La plume de l'auteure est aussi très belle, et elle a réussi à me faire rêver avec ses descriptions. J'ai finalement passé un bon moment, et la fin est bien amenée et douce comme on s'y attend.

Justine P.


Raven Hale 1 : âme soeur
Raven Hale 1 : âme soeur
par Françoise Gosselin
Edition : Broché
Prix : EUR 14,50

4.0 étoiles sur 5 Un très bon premier tome, 19 août 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Raven Hale 1 : âme soeur (Broché)
[...]

En commençant cette lecture, je savais que j'aimerai, étant donné que j'avais été bêta dessus quelques années plus tôt. Mais je tenais à le relire, pour me mettre toutes les situations en tête, pour pouvoir en faire une bonne chronique. Et sans surprise, j'ai adoré ma lecture, à tel point que je l'ai lu en un seul jour !

Raven Hale a un destin particulier. Issue d'une puissante lignée de sorcières, elle suit leur destin en tant qu'Exécutrice. Elle est à la fois adulée et crainte. Tous les êtres surnaturels connaissent son nom et savent que quand elle se trouve en face d'eux, ce n'est jamais bon pour eux et pour leur destin. Elle ne tolère aucune erreur, et fait marcher son autorité sans aucun compromis. Sa vie était toute tracée, jusqu'au jour où plusieurs rencontres vont changer sa vie et sa vision des choses.

L'histoire ne dispose d'aucun temps mort. Raven a toujours une mission à faire, elle est toujours sur le terrain et des retournements de situations inattendus vont la mettre plus en danger que jamais. En compagnie de ses nouveaux compagnons, elle va essayer de démembrer une sorte de secte qui sévit dans l'université où elle doit se rendre, pour le bien de son enquête.

Je me suis de suite attachée à Raven. Elle a un caractère fort, n'hésite pas à se mettre dans la panade quand il le faut, et sait faire preuve de bon sens et de sentiments à la fois. Son « métier » fait qu'elle est crainte, et souvent elle joue de ça pour que ceux qui la croisent fassent tout pour ne pas faire une nouvelle erreur. Elle leur laisse une seule chance, mais elle les marque pour avoir toujours une trace d'eux.

En dehors de cela, il y a aussi Erwan et Adam. Le premier, j'ai tout de suite accroché avec lui. Il est attaché à Raven, bien qu'il soit dans sa ligne de mire. Il fait tout pour l'aider, et devient vite ami avec elle. Ensuite, Adam. Avec lui, j'ai eu plus de mal. Je le trouvais assez arrogant, mais surtout agaçant à plusieurs reprises. J'ai eu l'impression qu'il avait deux personnalités. Une où il est lucide, l'autre où il s'énerve pour aucune raison, et où il joue son jaloux sans aucune raison. La seule chose qui m'a un peu dérangée, c'est le triangle amoureux qui se crée, alors qu'il n'était pas forcément utile.

Quant à l'action et l'intrigue, comme je le disais plus haut, il n'y aucun temps mort. On est pris dans l'action, tout comme Raven. Nous aussi on essaye de comprendre ce qu'il se passe et pourquoi tout lui tombe sur la tête. Mais surtout, pourquoi elle est tombée dans une telle panade et comment elle va s'en sortir. Il est assez difficile de vous en raconter plus, car même si c'est un premier tome, il y a énormément d'actions et de révélations qui nous indiquent les choses qu'on attendait... ou pas.

En ce qui concerne la plume de l'auteure, je l'ai trouvée très belle, ordonnée et poétique. On sent qu'elle aime son univers, et que quand elle écrit, elle est complètement immergée pour nous offrir le meilleur de son histoire. Et c'est cela que j'ai le plus aimé : ressentir la passion de l'auteure, au-delà de l'histoire qu'elle raconte.

En résumé, c'est un premier tome que j'ai adoré, et il est évident que je lirai la suite avec plaisir. D'ailleurs, la fin donne vraiment envie de poursuivre l'aventure, l'auteure est assez sadique pour nous laisser sur notre faim. Elle nous promet aussi plein de nouvelles aventures, et des bouleversements auxquels on ne s'attend pas forcément.

Justine P.


Coeur de Flammes, Tome 2: L'heritier
Coeur de Flammes, Tome 2: L'heritier
par Iman Eyitayo
Edition : Broché
Prix : EUR 15,90

4.0 étoiles sur 5 Un second tome encore meilleur que le premier !, 12 août 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Coeur de Flammes, Tome 2: L'heritier (Broché)
[...]

RISQUE DE SPOILERS DU PREMIER TOME !

J'ai honte de n'avoir lu ce livre que maintenant, car je l'ai dans ma PAL depuis 2014. Pas qu'il ne me faisait pas envie, au contraire : j'étais pressée de savoir la suite, vu la fin que nous proposait l'auteure avec le premier opus. Mais je n'ai jamais trouvé le temps de le sortir, et il a fallu d'un challenge, pour qu'enfin, je jette mon dévolu dessus. Et je dois dire que je ne suis pas déçue de cette lecture, et qu'il me tarde de lire la suite !

Après les événements survenus dans le premier opus, les affrontements sont terminés et le calme est revenu sur Cristallia. Le prince Willan est proche d'être couronné, un bouleversement auquel il ne s'attendait pas, et de choisir sa reine. Elena, quant à elle, à présent bien placée, use de ses pouvoirs pour faire enfermer son beau-père, tandis que de son côté, Beth est persuadée que son autre sœur n'est pas morte, et la seule capable de sauver son père. Elle est donc prête à tout pour la retrouver, quitte à se mettre en danger. Mais les trahisons et les secrets ne sont jamais loin, et nos personnages tomberont vite dans des difficultés qui pourraient leur causer plus de torts qu'ils ne le pensaient...

Je dois l'avouer : bien que j'ai adoré le premier tome, je l'ai lu voilà deux ans, de ce fait, j'avais oublié beaucoup de choses passées. Heureusement que l'auteure avait prévu le coup en préparant un résumé spoilant. Il y a avait juste un événement marquant (celui de la fin) que je n'avais pas réussi à oublier, tant il m'avait marquée. Une fois que j'avais tous les événements en tête, j'ai commencé ma lecture et ai eu beaucoup de mal à lâcher le livre !

L'auteure ne nous épargne pas. Son univers est ficelé de telle sorte que chaque révélation vient avec son temps, petit à petit. Elle a pris le bon choix de ne pas tout dévoiler d'un seul coup, ce qui tient le lecteur en haleine à chaque nouveau chapitre. On sent qu'elle connaît cet univers par cœur, ce qui est vraiment très appréciable ! Chaque personnage a son rôle à jouer, et rien n'est laissé de côté ou au hasard. Bien qu'il y ait un panoplie de personnages, l'auteure a fait en sorte que l'on ne s'y perde pas, qu'on comprenne immédiatement à qui l'on avait affaire. Parfois, dans la fantasy, les univers sont si complexes, qu'au bout d'un moment, on finit par s'y perdre. Alors qu'ici, c'est tout le contraire : chacun sait ce qu'il a à faire, et les lecteurs ne se sentent pas perdus en se demandant qui est l'un ou l'autre.

D'autant plus que pour montrer que son univers est bien plus complexe qu'on ne le pense, elle a inclus plusieurs points de vue, ce qui permet ainsi de voyager dans chaque contrée du royaume. Et sachez qu'il y a plein de choses à découvrir et à apprendre ! Bien qu'il n'y ait pas vraiment d'action, tout est bien ficelé et le psychologique est à l'honneur. Des questions existentielles demeurent à chaque page, les personnages se remettent souvent en question, et surtout, assument leurs actes.

Parlons un peu des personnages, d'ailleurs. Tout d'abord, Willan. Mis en avant par son rôle de roi qui tombe trop rapidement pour lui, il se voit contraint de revoir son jugement sur certains faits, mais surtout il doit constamment se remettre en question. Il ne doit plus penser en prince, mais bien en roi, et on peut dire que cela l'agace un peu. Il ne se sent pas prêt à gouverner, mais il n'a pas le choix. Héléna, quant à elle, je la déteste encore plus que dans le premier tome. Elle n'a pas réussi à m'émouvoir, et on ne peut pas dire qu'elle essaye de le faire, non plus ! Néanmoins, elle va au bout des choses, et c'est une qualité qu'on ne peut pas lui enlever. Quant à Aluna, eh bien... il serait difficile de parler d'elle sans trop vous spoiler. Sachez juste qu'elle devient de plus en plus surprenante, qu'elle grandit énormément même si elle se sent perdue assez régulièrement. Néanmoins, j'ai adoré son évolution, et je suis curieuse de voir ce que ça donnera par la suite ! Et pour finir, Beth. Elle, par contre, m'a beaucoup touchée. Se retrouvant seule et voulant sortir son père des soucis dans lesquels il se trouve, elle mène une vraie quête sur elle-même. Elle se remet beaucoup en question, mais va au bout des choses. Elle est déterminée, et c'est cela qui rend son personnage à la fois aussi fort, mais un peu naïf.

En résumé, c'est un second tome qui m'a énormément plu. Tout prend plus d'ampleur, on se rend compte que l'univers est fouillé et complexe, que l'auteure le connaît sur le bout des doigts. Quant aux personnages, chacun prend une route différente, mais qui pourtant semble mener sur le même chemin. Ils font chacun leur vie, et grandissent en conséquence. Il me tarde vraiment de lire le troisième tome, pour ma part ! Quant à vous, je vous conseille vraiment de vous attarder sur cette saga qui vaut le détour !

Justine P.


De l'autre côté de l'eau
De l'autre côté de l'eau
par Sarah Clain
Edition : Broché

4.0 étoiles sur 5 Un très bon roman !, 7 août 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : De l'autre côté de l'eau (Broché)
[...]

J'ai commandé ce livre quasiment dès sa sortie, et depuis, il restait dans ma PAL. Pourquoi ? Je n'ai même pas de réponse à vous donner, étant donné que les livres de cette maison me tentaient tous. Et je dois dire que j'ai aussi beaucoup aimé celui-là, même s'il est vrai qu'au début, je ne voyais pas le lien entre la couverture et l'intrigue en elle-même. Néanmoins, ça ne m'a pas empêchée d'être prise dans cette aventure, et d'avoir apprécié ma lecture !

Enor vit dans une ville merveilleuse, aux habitations faites d'arbres gigantesques et protégée par cinq grands Sages. Il y coule une vie heureuse et insouciante en compagnie de ses parents. Mais l'arrivée de Shadrack, un garçon mystérieux et qui parle peu, risque de changer tout ce qu'il pensait de cette vie posée. Il remettra tous ses fondements en cause, et Enor sera embarqué dans une aventure aussi improbable que dangereuse. Mais en ressortira-t-il indemne et que va-t-il découvrir sur lui-même et les autres ? Mais surtout, qu'est-ce qui se cache de l'autre côté de l'eau ?

J'ai été transportée dans cet univers dès le début, même si parfois j'étais un peu perdue. Néanmoins, la plume poétique de l'auteure a réussi à m'envoyer dans un univers particulier, rempli de magie et complètement orignal. Même si au début, je ne savais pas trop où elle voulait nous emmener, elle a réussi le pari de m'intriguer assez pour que je veuille continuer, mais surtout ne pas lâcher ma lecture.

Si au départ, Enor est un personnage un peu effacé, innocent, qui ne se doute aucunement de ce qui l'attend, son voyage va le forger et il va devenir plus fort, plus sûr de lui, et plus perspicace. C'est vrai qu'il garde souvent sa part de naïveté, mais c'est ce qui fait de lui un personnage complet, avec ses qualités et ses défauts qui deviennent vite très attachants. En compagnie de ses nouveaux compagnons, il va apprendre une part sombre de l'Histoire de son peuple, et beaucoup plus sur lui. Leur quête est évidemment semée d'embûches, mais il n'en est pas moins qu'elle est remplie de révélations. L'auteure joue aussi avec les nerfs de ses lecteurs et prend son temps pour avouer les choses, ce qui rend le récit addictif, car comme Enor, on veut tout savoir, et tout de suite. Elle laisse quelques petits indices, même si moi je n'ai rien vu, ce qui a rendu la fin aussi étonnante que bien pensée !

Quant à Shadrack, je l'ai apprécié, j'ai douté de lui, et puis je l'ai apprécié de nouveau. Il est tellement mystérieux, que l'auteure reste vague sur lui, ce qui ajoute du piment à l'histoire. Il parle très peu de lui, très peu tout court, en fait. C'est aussi ce qui fait son charme, parce que plus les pages défilent, plus on veut creuser son personnage et sa psychologie. Mais l'auteure tient bon et ne lâche le morceau qu'à la toute fin ! Évidemment, il y a d'autres personnages, mais je vous laisse le plaisir de les découvrir par vous-mêmes !

En dehors du côté fantastique, l'auteure nous conte la quête d'identité d'un jeune garçon qui voit sa vie bouleversée par des révélations qui ne cessent de le faire doute de lui-même et de ce qu'il entreprend. L'adolescence n'est jamais simple, alors si en plus on rajoute des questionnements, la confiance en soi n'est pas simple à garder.

Évidemment, cette quête d'identité n'est pas le seul filon de l'histoire. À travers la plume et les mots de l'auteure, vous allez trembler et craindre pour nos personnages, mais vous allez aussi découvrir des univers magiques, et merveilleux. Durant ma lecture, j'avais envie d'être avec eux pour découvrir tous ces paysages fantastiques qu'elle nous décrivait. À plusieurs reprises, j'avais vraiment l'impression d'y être, et c'est aussi ça qui fait un bon roman fantastique : l'évasion, au sens propre du terme, et c'est bien ce que j'ai ressenti.

En résumé, c'est un roman qui m'a vraiment plu et m'a permis de m'évader en visitant des endroits tout aussi féeriques les uns que les autres. L'auteure à une plume douce, poétique, qui transporte très vite dans son univers. Elle nous partage sa passion de l'écriture, et nous apprécions vraiment le voyage. Les personnages, bien qu'ils soient différents les uns des autres, se complètent finalement beaucoup. En tout cas, c'est un roman que je vous conseille de découvrir, rien que l'évasion et le final, qui peut en surprendre plus d'un ! Moi je me suis faite avoir, et j'en suis bien contente !

Justine P.


Sunshine - Épisode 2 - Le réveil de Sunshine
Sunshine - Épisode 2 - Le réveil de Sunshine
par Paige McKenzie
Edition : Broché
Prix : EUR 15,00

5.0 étoiles sur 5 Une suite aussi addictive que le premier tome !, 31 juillet 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sunshine - Épisode 2 - Le réveil de Sunshine (Broché)
[...]

RISQUE DE SPOILERS DU PREMIER TOME !

Qu’est-ce qu’il me tardait de lire cette suite ! Ayant été happée par le premier opus, il était évident que cette suite serait lue. Et j’ai autant aimé que le premier, voire plus ! Ici, tout se dévoile petit à petit, pour notre plus grand plaisir, saupoudré de quelques frissons.

Sunshine a hérité de son père de pouvoirs assez particuliers : elle peut voir les esprits qui ne veulent pas passer de l’autre côté. En un simple toucher, elle arrive à leur faire passer cette étape dont ils ne se sentent pas prêts. Elle vit toujours auprès de sa mère et de Nolan, son seul ami. Et pourtant, son pouvoir est immense et dangereux. Elle va devoir apprendre à le contrôler, et pour cela, suivre son père… au Mexique. Là où elle pourra en apprendre plus sur elle, mais surtout sur l’abandon de son père dès sa naissance.

Autant dire qu’à peine la première page tournée, j’étais déjà complètement dans ce second tome. J’ai retrouvé toute l’ambiance du premier, avec quelques frissons en plus. Sunshine est auprès de son père, loin de ceux qu’elle aime, et va vivre des moments assez compliqués et difficiles. Et pourtant, elle garde toujours cette rage de vaincre et de comprendre qui la caractérise vraiment. En effet, même en compagnie de son père qu’elle n’a jamais vu, elle veut comprendre, savoir pourquoi il l’a abandonnée et déposée devant un hôpital alors qu’elle n’était qu’un bébé.

Bien sûr, ce dernier n’est pas prêt à se confier, au contraire. Il est froid, distant, et n’est là que pour l’aider à se contrôler et… pour autre chose. Car Sunshine va aller de surprise en surprise, et le lecteur aussi. L’auteure ne nous épargne pas en révélations, et c’est aussi ça qui rend cette lecture autant addictive. On ne peut pas s’empêcher de tourner frénétiquement les pages, car on veut en savoir plus ! Et je peux vous dire que si je n’avais pas travaillé le lendemain, c’est certain que j’aurais fait une belle nuit blanche, rien que pour le lire d’une traite.

Honnêtement, je ne sais pas trop quoi penser de son père. Si par moments il a réussi à me toucher, il n’en est pas moins qu’à d’autres il m’a purement et simplement agacée. Il est froid et distant, mais j’ai aussi ressenti qu’il cache quelque chose de lourd à porter, et que même s’il ne le montre pas, il veut le partager avec sa fille. Mais il n’ose pas, trop habité par les démons de son passé. D’autant plus que pour lui, ce qui importe, c’est l’entraînement de Susnhine, et il ne laissera aucune distraction passer à travers. Il a un but, un projet, qu’il compte bien amener jusqu’au bout.

Même s’il est loin de Sunshine, Nolan n’en est pas moins à essayer de l’aider et de comprendre ce qu’il se passe. Au courant de son pouvoir et étant son protecteur, il se sent plus proche d’elle que jamais. Mais parfois, faire confiance à ce que l’on voit et entend n’est pas forcément la bonne solution… Même loin d’elle, les problèmes affluent quand même.

En résumé, un second tome qui m’a rendu accro à cette série (encore plus qu’avec le premier tome). J’ai adoré retrouver Sunshine & Co, et de suivre son entraînement pour réussir à contrôler ses pouvoirs. Rien de très facile, cependant, et elle l’apprendra à ses dépends. La fin est juste horrible, et il me tarde de pouvoir lire le troisième tome !
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Aug 7, 2016 6:33 AM MEST


Le Bâtard de Kosigan : L'ombre du pouvoir
Le Bâtard de Kosigan : L'ombre du pouvoir
par Fabien Cerutti
Edition : Broché
Prix : EUR 20,00

4.0 étoiles sur 5 Un très bon premier tome !, 26 juillet 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Bâtard de Kosigan : L'ombre du pouvoir (Broché)
[...]

Ce livre, cela faisait un moment que je me tâtais à l’acheter. Il me faisait très envie, mais en même temps, je n’osais pas sauter le pas. Et pourtant ! Lors des imaginales, j’ai enfin osé. (Il faut dire aussi que Supy m’a suppliée de l’acheter !). Finalement, je n’ai pas tardé à le commencer, et même si au début j’ai eu un peu de mal à comprendre, je ressors de cette lecture contente ! J’ai passé un très bon moment, et il me tarde de me procurer la suite et fin !

Le chevalier assassin Pierre Cordwain de Kosigan, dirige une compagnie de mercenaires d’élite. Surnommé aussi le « bâtard », il est exilé de son royaume et parcourt les contrées afin de trouver des missions à lui confier. En ce mois de novembre 1339, son arrivée en Champagne en déplaît beaucoup. Sous fond de tournois officiels et de politiques, sa vie est réellement en danger. Néanmoins, il est là dans un but bien précis, et il compte bien y parvenir, au risque d’en ressortir blessé… ou mort.

Comme je le disais plus haut, le début a été assez compliqué, car je ne comprenais pas encore assez l’univers pour être totalement dedans. Néanmoins, cette difficulté est vite partie, et dès lors, j’ai été happée dans cet univers, et me suis surprise à tourner frénétiquement les pages sans m’en rendre compte. Kosigan est un personnage auquel on s’attache assez rapidement. Doté d’une intelligence or norme et soif de réussite assez forte, il a la particularité d’avoir aussi beaucoup d’humour et de dérision. Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai gloussé devant ses réparties ou ses pensées, ce qui allège pas mal l’ambiance assez froide et dérangeante.

Ce premier tome se concentre particulièrement sur les tournois organisés en Champagne. Et je suis vraiment contente que l’auteur s’y soit attardé autant, car cela nous permet d’être au cœur de l’action, et de voir vraiment comment ces derniers se déroulent. Car souvent, ce genre de tournois est vite abordé dans les romans, ce que je trouve assez dommage. Ici, l’auteur prend son temps, et cela devient vite la principale intrigue du roman. En dehors de ces tournois, la politique, les mensonges et les trahisons sont aussi au cœur de l’action.

Kosigan n’est pas au bout de ses surprises, et nous non plus. Très vite appelé pour une mission particulière, sans le vouloir, il va se mettre en danger et passer plusieurs fois proche de la mort. Mais il ne faut pas croire que ce fait le rebut ou le fasse reculer, bien au contraire. Il en est d’autant plus motivé à parvenir à ses fins, mais surtout à acculer ses ennemis, qui prennent un malin plaisir à le mettre dans des situations difficiles.

La psychologie des personnages est aussi un point très important dans l’intrigue. Ils ont chacun une personnalité très forte, et ça se ressent au fil de la lecture. Kosigan est évidemment celui que j’ai préféré, étant de son point de vue, mais nous rencontrons aussi beaucoup de personnages qui prennent pas mal d’importance au fil du récit, et qui ont eux aussi des choses intéressantes à découvrir.

Mais l’intrigue ne tourne pas totalement autour de ce chevalier. Nous avons aussi des échanges de lettres quelques années plus tard, avec un autre personnage dont je ne vous en dirai pas plus. Néanmoins, il apporte lui aussi, un peu plus d’explications. J’ai beaucoup aimé cette alternance de points de vue, qui pour moi apportent quelque chose en plus et rend la lecture plus addictive.

En résumé, c’est un premier tome qui m’a beaucoup plu. J’ai passé de très bons moments en compagnie de Kosigan, avec sa personnalité particulière, et son humour et son sarcasme à toute épreuve. Le côté tournois était aussi pour moi un point fort, car l’auteur a vraiment pris le temps de les décrire, et de nous amener, nous, lecteurs, au cœur de ces « jeux », parfois trop peu décrits. Il me tarde donc de lire la suite et fin de cette série !

Justine P.


D'un commun accord
D'un commun accord
par Sophie Jomain
Edition : Poche
Prix : EUR 11,90

4.0 étoiles sur 5 Un bon second tome !, 26 juillet 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : D'un commun accord (Poche)
[...]

Ayant beaucoup aimé le premier tome, il était évident que j’achèterai la suite, parce que j’étais intriguée d’être du point de vue de Martin et Jane, bien qu’ils étaient insupportables dans le premier opus. Je ressors de cette lecture ravie, bien que Martin m’ait vraiment très énervée à faire le mec et parfois à être violent.

Jane et Martin sont les opposés. Et pourtant, ce n’est pas pour autant qu’ils ne se voient pas pour assouvir leur libido. Mais un accident causé par Jane va tout faire basculer. Martin lui en veut, la déteste, et il est hors de question pour lui de lui pardonner son geste. Et pourtant, leurs chemins vont encore se croiser. Qu’est prête à faire Jane pour expier ses fautes ? Martin va lui proposer une chose à laquelle elle en pensait pas. Si pour elle, ça lui permettra peut-être de se faire pardonner, pour lui, c’est une façon de l’humilier et de la mettre plus bas que terre. Et si derrière toute cette horreur, se cachaient en fait quelques sentiments ?

J’ai été agréablement surprise par Martin et Jane. Dans le premier opus, je ne pouvais pas les voir, soyons clairs. Martin était arrogant, égoïste et prêt à tout pour gagner de l’argent. Il n’était pas fréquentable. Jane, elle, était obsédée par le sexe, et tentait de draguer son collègue avocat, alors qu’il était amoureux d’une autre. Autant dire que le tableau peint était tout sauf positif. Je pense que pour mieux les comprendre, ce tome 2 est parfait. Et il permet même aussi de s’attacher à eux, contre toute attente.

Jane est très touchante. Bien qu’elle ait fait des erreurs dans sa vie, celle qui a causé l’accident est la pire de toutes. Elle s’en veut terriblement, et de ce fait, son caractère et sa façon d’être changent diamétralement. Evidemment, elle toujours aussi poussée sur sa carrière, mais le sexe est mis de côté depuis quelques temps. Concernant Martin, elle essaye de se racheter, de lui montrer qu’elle s’en veut beaucoup, elle est très patiente, et presque soumise à lui. Cependant, la colère qu’il a contre elle est plus forte que tout.

Quant à Martin, il s’est rangé. Il a arrêté ses délits, à monté son entreprise et essaye tant bien que mal de se remettre de son accident. Bien qu’il ait eu lieu quelques années plus tôt, son souvenir est encore trop présent, surtout quand Jane revient dans sa ville chez les de Bérail, ses amis. La colère qu’il pouvait refouler revient au centuple, et il compte bien se venger d’elle, par n’importe quel moyen. Il est tellement aveuglé, qu’il en devient méchant, violent et insupportable. Bien sûr, certaines de ses réactions sont compréhensibles, et je suis justement ravie que l’auteure ait pris ce temps pour que Martin se reconstruise comme il faut, mais parfois, il avait des réactions exagérées, mais ne s’en rendait pas compte.

Il ne se remettait jamais en question, et surtout, il était persuadé d’une chose : qu’il la haïssait au point de la faire souffrir. Sauf que plus il pensait la détester, plus il se détestait lui-même, ce qui ne l’empêchait pas de continuer son petit manège. C’est cela en fait qui m’a dérangée : il allait trop dans les extrêmes, sans se remettre lui-même en questions. Il avait des réactions qu’il n’aurait pas dû avoir, il aurait dû plus réfléchir aux impacts mais lorsqu’on est en colère, on dit ou fait des choses sans réfléchir. C’est une fois au calme qu’on se rend compte (ou pas) de ses erreurs.

Mais en dehors de leur relation tumultueuse, ce que j’ai adoré, c’est que l’auteure n’en oublie pas le couple que nous avons rencontré dans le premier tome. Bien sûr, ils ne sont pas aussi présents, mais nous avons quelques moments de douceur qui apaisent grandement l’ambiance. Au-delà de cela, une autre relation se crée au fil des pages. En fait, ce que j’ai aimé, c’est qu’il n’y a pas qu’une romance qui est décrite, mais bien plusieurs. Ça apporte, à mon sens, un gros plus à l’histoire en elle-même !

En résumé, c’est un second tome que j’ai beaucoup aimé, malgré le caractère un peu fort de Martin. Le fait d’être de leur point de vue est important et permet ainsi de nous attacher à eux, ce qui était très mal parti avec le premier opus. Ils sont attachants à leur manière, mais je dois dire que Jane m’a énormément touchée ! c’est donc un roman que je vous conseille de découvrir, si ce n’est pas déjà fait.

Justine P.


Ugly Love
Ugly Love
par Colleen Hoover
Edition : Broché
Prix : EUR 17,00

4.0 étoiles sur 5 Moins bien que les autres mais aussi addictif, 25 juillet 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ugly Love (Broché)
[...]

Comme tout Colleen Hoover, il me tardait de lire celui-ci. En plus de cela, c’était une lecture commune avec ma copine Letty, alors que demander de mieux ? Même s’il est vrai que ce roman n’est pas mon préféré, il n’en est pas moins que je suis ressortie bouleversée, comme à chaque fois. Il est aussi addictif que les autres, bien que le sujet m’ait moins transportée.

Tate emménage tout juste chez son grand frère Corbin, le temps de trouver un empli et un appartement. Elle vient d’arriver dans cette ville qu’elle ne connaît pas, et l’une des premières personnes qu’elle croise, se trouve être une jeune, complètement bourré devant la porte de chez son frère. Très vite, elle apprend qui il est, mais surtout que c’est un proche de Corbin. Il s’appelle Miles, n’est pas très souriant et avare en discussion. Cependant, ils sont tous les deux très vite attirés l’un par l’autre, et décident seulement de coucher ensemble. Miles y tient, et met deux règles à suivre : ne pas parler du passé, et ne pas avoir d’espérance pour le futur. Tate s’y tient, mais très vite, ce jeu va se retourner contre eux…

Autant dire que le côté érotique (mais soft), n’est pas ce qui m’a le plus plu. Néanmoins, je tournais frénétiquement les pages, parce que leur relation était intéressante, mais surtout, Miles m’avait intriguée. Il était blessé par un passé très sombre, et je voulais savoir pourquoi et surtout, ce qu’il avait vécu. J’ai pris mon mal en patience, car cette révélation n’arrive qu’à la fin, et je me suis plutôt attardée sur leur relation à tous les deux. Bien qu’il ait été clair dès le début, à savoir qu’il ne ressentira jamais rien pour Tate, cette dernière commence à s’attacher à lui, et même si elle ne l’avoue pas vraiment, cette situation lui pèse et la fait souffrir.

Cependant, elle est aussi curieuse de savoir ce que cache Miles. Car sous ses airs « je ne suis là que pour coucher », elle sent qu’il souffre. Il ne veut pas en parler, mais on sent aussi que tout cela lui pèse, qu’il aimerait se confier, mais il n’y arrive pas, encore bloqué dans son passé. Elle y va en douceur, ne pose que des questions réfléchies, mais Miles n’en est pas dupe pour autant. Il dévie sur d’autres discussions, ce qui crée quelques tensions entre eux.

Mais en-dehors de leur relation, j’ai aussi adoré un autre personnage, qui n’est pas si présent que ça, mais est une bouffée d’air frais quand on le retrouve : le cap’taine. En d’autres termes, le concierge de ce bâtiment. Une personne âgée, qui comprend parfaitement les soucis des jeunes, qui les connaît bien plus qu’ils ne le croient tous, et qui est, en quelques sortes, à l’affût de nouveautés. Il est proche d’eux, sans pour autant le montrer et être envahissant. Il a aussi beaucoup de vécu, et essaye comme il peut d’aider ces jeunes pour lesquels il s’est vite attaché. C’est un peu le grand-père qu’ils n’ont pas, et c’est en cela qu’il est aussi attachant.

A vrai dire, j’ai lu ce livre, mais sans plus. J’ai bien aimé, la plume de l’auteure est toujours aussi vivante, belle et incisive, mais je ne sais pas… ce côté plus érotique et brut m’a un peu dérangée. Jusqu’à… ce que j’arrive à 100 pages de la fin… Et là… Ohlala ! On a enfin la révélation du passé de Miles, et je n’ai pas pu m’empêcher de pleurer et d’avoir encore plus de compassion pour lui. Il m’avait déjà touchée, par son côté rustre et nounours à la fois, mais avec ces révélations, on comprend vite pourquoi il est devenu ainsi, pourquoi depuis tant d’années il ne laisse plus la chance à l’amour de frapper à sa porte. Bien que la toute fin soit belle, il n’empêche que j’ai été bouleversée et je n’ai gardé en tête que ce passé qui fait souffrir. Je ne sais pas pourquoi, mais c’est bien ce qu’il s’est passé.

En résumé, un nouveau roman de cette auteure qui m’a plu, bien que le côté érotique brut m’a le plus dérangée. Leur relation évolue au fil des pages, et c’est aussi ça qui m’a fait tenir et poursuivre ma lecture. Miles est rongé par le passé, et quand celui-ci est révélé, on l’est tout autant, comprenant enfin pourquoi il a des réactions assez bizarres. Tate est aussi attachante, parce que malgré le fait qu’elle sache que rien n’arrivera entre eux, elle ne lâche pas l’affaire, et veut surtout que Miles aille mieux dans sa vie, que ce soit avec elle, ou sans elle. En somme, cette fin et cette révélation ont remonté ma note en deux secondes, et je ressors chamboulée de cette histoire.

Justine P.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20