undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose
Profil de Quer > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Quer
Classement des meilleurs critiques: 1.775
Votes utiles : 97

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Quer

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5
pixel
God Fodder
God Fodder
Proposé par westworld-
Prix : EUR 16,87

5.0 étoiles sur 5 Premier album et un sans faute ., 29 août 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : God Fodder (CD)
Les Ned's Atomic Dustbin font partie des groupes qui ont trouvé une formule gagnante dès le premier disque .
Effectivement les 13 titres de cet excellent " God Fodder " forment un édifice homogène et réussi .
La formule est simple : On prend l'accroche immédiate de la pop anglaise et on la couple avec l'énergie punk .
Alors jeunes , les Ned's ne se posent pas de question . Par rapport aux multiples autres groupes de la scène anglaise et à compétences musicales identiques , ils possèdent le don de composer le titre qui capte l'attention , mélodique et nerveux .

Presque auto-produit , la production assez réussie possède l'avantage de laisser la guitare un peu en retrait ce qui met en valeur la qualité des compositions , le chant plein d'assurance et les lignes de basse mélodiques .
D'ailleurs l'album à venir reproduira la même formule avec moins de bonheur , le son de la guitare plus fort au détriment des autres instruments et les compositions donnant un sentiment de répétition .

En conclusion , " God Fodder " s'impose comme l'album des Ned's le plus abouti sur tous les plans , les suivants loin d'être mauvais n'arrivant pas à égaler cette première oeuvre parfaite .


Come On Feel
Come On Feel
Prix : EUR 8,55

5.0 étoiles sur 5 Grand disque ., 28 août 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Come On Feel (CD)
Les Lemonheads sont les dignes héritiers de Neil Young pour le côté éclectique et synthétisent une multitude d'influences :
Fleurtant parfois avec la country ( " Being Around " ," Big Gay Heart " ) , le folk ( " Favorite T " ) , le hardcore ( " Style " ) , la pop punk ( " Rest assured " , " Down about it " , " Dawn can't decide " ... ) , la pop tout court ( " Into your arms " ) , voir même composant un titre dans l'esprit des Doors ( " Rick James style " ) , l'album se trouve varié mais malgré tout cohérent et qualitativement réussi .

On sera un peu septique sur l'utilité du dernier morceau , " The Jello fund " , alternant de la musique semblant improvisée et du silence à la façon du " Something in the way " de NIRVANA sur " Nevermind " .
D'ailleurs , avec le recul on s'aperçoit combien les Foo Fighters de Dave Grohl ( ancien Nirvana ) sonnent parfois pratiquement pareil que les Lemonheads .

En conclusion , mis à part la dernière composition , The Lemonheads ont produit un excellent album sans titre faible .


Marshall MS2C Micro amplificateur classic
Marshall MS2C Micro amplificateur classic
Proposé par Sound Affects
Prix : EUR 26,94

5.0 étoiles sur 5 Pour le prix et la taille , c'est vraiment pas mal ., 25 août 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Marshall MS2C Micro amplificateur classic
Rectification : Amazon précise que le pays producteur est la Corée du Sud alors qu'au fond du carton est marqué " Vietnam " ( voir photo ) .

Sinon 2 Watts de puissance , d'avance on sait que les lois de la physiques interdisent un rendu sonore digne d'un JVM 410 donc ne pas attendre un son monstrueux de ce MS2C .
Le résultat correspond au montant de la dépense , ceux déçus n'avait qu'à acheter plus puissant et plus cher .

Pour le son clair je continue de jouer sur mon Yamaha THR10X car le MS2C fait du mieux qu'il peut mais ce n'est vraiment pas terrible .
Donc le MS2C en son clair c'est définitivement l'ampli à réserver au camping ou à la résidence secondaire juste pour dépanner parce qu'il ne prend pas de place dans les bagages .
Par contre heureuse surprise de constater que ce petit Marshall couplé avec ma pédale Digitech , pour rajouter un peu de distorsion , ça rend pas mal . Bon après pour une méga puissance il faudrait empiler 200 MS2C ce qui ferait un peu cher .

Autre bon point , mes alimentations de pédales d'effets 9V conviennent pour ce Marshall MS2C , la connectique et la tension se révèlent être les mêmes donc au revoir la pile qui va rapidement tomber à plat .

Une utilisation sympa aussi pour ce MS2C en voyage il se transforme en ampli pour IPOD , IPHONE ou Mp3 ...
Il suffit d'avoir un conecteur 6,3mm/3,5mm et un câble 3,5mm/3,5mm et pour obtenir une amplification correcte afin de délivrer un son possédant plus de relief passez en canal OD .

Clairement un produit à recommander mais ne peut pas se substituer à un ampli de travail de 15W .
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire | Permalien


Honour Fashion Casquette de Baseball Unicolore Visière Longue Homme chameau
Honour Fashion Casquette de Baseball Unicolore Visière Longue Homme chameau

1.0 étoiles sur 5 Produit fait pour durer à peine le temps d'un été, 24 août 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Honour Fashion Casquette de Baseball Unicolore Visière Longue Homme (Vêtements)
Le passant métallique se déforme facilement au bout d'1 mois , le métal est de qualité moyenne .
La doublure intérieure qui fait tout le tour de la tête part en lambeaux .
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire | Permalien


Slow Buildings
Slow Buildings

5.0 étoiles sur 5 En 1994 , 4AD ajoute encore un excellent disque à son catalogue ., 14 août 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Slow Buildings (CD)
1993 , les Pale Saints ont perdu leur leader le chanteur / bassiste Ian Masters , en conséquence Meriel Barham devient l'unique voix du groupe ( elle chantait en alternance avec Ian Masters sur le disque précédent ) .

" Slow Buildings " alterne les longs moments de calme ( excellent passage planant sur " Henry " ) avec des rythmes plus enlevés ( " Angel " , " Under your nose " ... ) et au final on constate qu'il n'y pas de passage faible sur le disque même lorsque les compositions dépassent les 6 minutes ( " Henry " , " Suggestion " , " Gesture of a fear " , " Song of Salomon " ) .

Dans la lignée des très bons albums de Lush , Ride , My Bloody Valentine , Throwing Muses .... les Pale Saints mettent un terme à leur discographie avec un " Slow buildings " fidèle au style des opus précédents , gagnants grâce à la voix et aux compositions de Meriel Barham , en profondeur et en qualité d'atmosphère .


Moog Indigo
Moog Indigo
Prix : EUR 12,17

4.0 étoiles sur 5 Mine d'or pour les monteurs & publicitaires en recherche d'instrumentaux originaux ., 4 août 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Moog Indigo (CD)
" Moog Indigo " dont on a tous entendu de cours extraits lors de reportages , pub ou autres , ne contient pas de paroles , uniquement de la musique exécutée avec une orchestration typique de l'époque de la fin 60's , début 70's .

Le plus de cet album réside dans l'exploitation et l'exploration sonore variée & ingénieuse du potentiel sonore du synthétiseur Moog .
Le clavier électronique est mixé très en avant ce qui a pour avantage de reléguer un peu en arrière plan l'orchestration parfois très " Kitsch " car l'album de Jean Jacques Perrey possède en 2016 un aspect suranné .
Certains titres font plus sourire que réellement provoquer l'admiration :
Par exemple avec le titre " Gossipo Perpetuo " , on se croirait à un bal du samedi soir dans la France Pompidolienne ou " Hello Dolly " fait très Charlie Oleg avec son orgue Farfisa .
Quant aux sympathiques " Country Rock Polka " , " The Elephant Never Forgets " & " 18th Century Puppet " , ils se révèleront idéals en bande son de dessins animés .
Pour finir , les franches réussites de l'album sont évidemment les classiques " Soul City " & " E.V.A. " ainsi que le très beau titre " Passport to the Future " .

En conclusion ,Jean-Jacques Perrey a réalisé une succession d'instrumentaux aux styles très hétéroclites , remarquables d'un point de vue créatif mais n'arrivant pas toujours à susciter d'intérêt profond .
" Moog Indigo " se veut avant tout une intéressante curiosité archéologique plus qu'un incontournable disque de la culture pop .


Running in the Family
Running in the Family
Prix : EUR 8,07

4.0 étoiles sur 5 Un UZEB très grand public qui a eu son heure de gloire ., 1 août 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Running in the Family (CD)
Typique d'une époque où les musiciens férus de technique ( maintenant c'est le métal ) ne juraient que par UZEB , Jaco Pastorius , John McLaughlin , Pat Metheny ...
Level 42 incarnait la version très grand public de ce mouvement Jazz Fusion avec un petit ajout funky dû au jeu de basse slappé , mais bon les gars de Île de Wight ne possèdaient aucun groove , il s'agissait juste de technique .

Avec des partitions jouables uniquement après au minimum 3 ans de pratique , Level 42 réussissaient à aligner beaucoup d'accords souvent jazzy et des arrangements complexes sans oublier la mélodie pop imparable qui fait mouche à l'oreille du grand public .
Niveau paroles , rien de social , pas de traité de philosophie , aucun propos révolutionnaire , uniquement des histoires d'amour très conventionnelles ou des récits somme toute banals .

La production se trouve parfaitement calibrée pour les radios FM de l'époque , aucune fréquence ne vient vraiment s'imposer , tous les instruments se révèlent parfaitement dosés .
Le son " easy listenning " est complété par l'ajout non négligeable de l'agréable voix de Mark King qui ne se contente pas que de n'être qu'un excellent musicien .

En conclusion , un album idéal à diffuser en soirée si vous recevez des amis car vous aurez l'assurance qu'il n' heurtera la sensibilité auditive de personne .


Skechers EQUALIZER 2.0 True Balance, Sneakers basses homme, Bleu - Blue (Nvlm - Navy Lime), 45
Skechers EQUALIZER 2.0 True Balance, Sneakers basses homme, Bleu - Blue (Nvlm - Navy Lime), 45
Prix : EUR 69,95

5.0 étoiles sur 5 Quel confort . Matériaux et finitions impeccables !, 1 août 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Skechers EQUALIZER 2.0 True Balance, Sneakers basses homme (Chaussures)
Déjà Sketchers n'oblige pas à porter des lacets fluo vert en proposant en alternative des lacets bleus . Il faudra quand même enlever les lacets fluo déjà mis en place .
Je n'avais jamais eu de Sketchers et j'ai halluciné de voir l'excellent niveau d'amorti sans que cela ne nuise à la stabilité du pied pour les appuis latéraux ( Important pour les personnes sujettes aux entorses ) .
La matière laisse bien respirer les pieds surtout par forte température , rien à dire , ces chaussures ne font pas étuve .
Par contre le prix à payer pour que les pieds puissent respirer doit surement être une mauvaise étanchéïté par temps de pluie , chose que je n'ai pas pu encore constater .
Question poids , ces Sketchers se révèlent ultra légères tout en dégageant une impression de solidité .
Rien à dire au sujet des finitions : Pas de colle bavant entre les jointures de matériaux , ni de coutures râtées , voir des fils dépassant oubliés d'être coupés .
En tout cas , marcheurs ou coureurs , ces Equalizer 2.0 s'imposent comme l'atout idéal pour optimiser ses efforts .


Marc & Robert
Marc & Robert
Proposé par dvdpromo
Prix : EUR 28,90

5.0 étoiles sur 5 L'excellence de la pop française ., 1 août 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Marc & Robert (CD)
Dans la continuité du précédent disque , " Marc & Robert " est produit par Tony Visconti lequel joue aussi sur plusieurs titres .
L'accrocheur " Hip Kit " ouvre l'album , une sorte de pop industrielle façon Ministry : Une rythmique bien lourde et des accords plaqués qui impriment bien .
Suivent le country blues " Smog " et " Mandolino City " , une valse avec de la mandoline jouée au synthé ( J.B. Mondino en guest musicien ) , 2 magnifiques chansons aux harmonies vocales originales & sympathiques .
Puis le gros tube de l'album , " Le petit train " , demeure toujours aussi touchant même après de très nombreuses écoutes .
Ensuite viennent , " Perfect eyes " , une pop song en anglais à l'orchestration riche et captivante puis le funky & dansant " Tongue Dance " que les Red Hot Chili Peppers auraient pu composer .
Retube avec " Singing in the shower " chanté et joué avec les Sparks .
8ème titre , " Petite fille princesse " raconte une histoire d'adoption par des souverains , un moment de grâce mélodique porté par un tempo lent .
Ensuite , l'enchantement continue avec les excellents " Harpie & Harpo " et " Ailleurs " sur lesquels les Rita déclament des textes surréalistico-humoristiques reposant sur de la musique guillerette et accrocheuse .
Pour clore l'album , l'auditeur se voit proposer de nouveau un duo avec les Sparks , " Live in Las Vegas " , une composition typique de la pop des années 80 avec essentiellement de la boîte à rythme et des synthétiseurs , la guitare se contentant là d'un solo .

En conclusion , pas un titre faible sur " Mac & Robert " qui se révèle musicalement varié avec un son qui a très bien vieilli .

Certes le carton de " The No Comprendo " n'a pas été réédité, mais vu la mine d'or en tubes qu'était le précédent album il était difficile de renouveler cet exploit ce qui n'enlève rien à l'excellence de " Marc & Robert " .


Remain in light
Remain in light
Proposé par dodax-online-fr
Prix : EUR 2,86

5.0 étoiles sur 5 " Remain in light " un disque lumineux ., 18 juillet 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Remain in light (CD)
" Remain in light " des Talking Heads , une oeuvre originale dans la continuité de " Fear of Music " avec un détail notable : Toute référence à la pop musique classique d'ascendance Beatles ou Beach Boys est désormais bannie .
Sans tomber dans des délires musicaux complexes façon Zappa , les Talking Heads réussissent , tels des Manu Dibango blancs , à captiver l'auditeur en grande partie grâce à la force hypnotique de la rythmique .
Ils ont créé de la musique qui se synchronise directement avec notre rythme cardiaque sans passer par les oreilles & le cerveau .

Le nouveau guitariste , l'atypique Adrian Belew , joue des licks & des solos dans le même style que ceux qu'il exécutait sur l'album " Lodger " de David Bowie .
A noter la présence de Brian Eno producteur de ce " Remain in light " comme sur le " Lodger " de Bowie .
Tout ceci nous permet de constater que les 2 albums , " Remain ..." & " Lodger " , possèdent de nombreux points communs sur la forme tout en étant très différents sur le fond .

Pour ceux qui ne connaitraient pas les Talking Heads , mieux vaut les découvrir via leur 1er disque 77 qui contient des compositions où les mélodies , très accrocheuses comme " Psycho Killer " , reposent sur des structures rythmiques plus basiques .


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5