undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose
Profil de Samuel Pierre > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Samuel Pierre
Classement des meilleurs critiques: 1.618
Votes utiles : 809

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Samuel Pierre "Samuel Pierre"

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11
pixel
Debussy : L'oeuvre pour piano (Coffret 5 CD)
Debussy : L'oeuvre pour piano (Coffret 5 CD)
Prix : EUR 20,89

5.0 étoiles sur 5 Clarté et simplicité, 24 mai 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Debussy : L'oeuvre pour piano (Coffret 5 CD) (CD)
Un autre commentateur a déjà très bien qualifié le jeu de Ciccolini dans ses Debussy. La prise de son accentue la clarté un peu dure de son piano, avec un fond un peu assourdi. Pour répondre à une question, l'interprétation de Ciccolini n'a pas vraiment le pouvoir évocateur des versions Gieseking ou Michelangeli. Le pianiste français s'éloigne de la tradition dite impressionniste et ne vise nullement l'expressivité du maître italien. Pour caractériser son approche de Debussy, il faut penser à un autre compositeur dont il a enregistré une intégrale. Il semble placer son piano sous l'égide d'Erik Satie, adoptant une approche minimaliste. Cette simplicité vient tempérer la perfection un peu glacée des enregistrements à La Chaux-de-Fonds. Et très souvent, elle va droit au cœur de l'émotion.


Béla Bartók - Complete Works
Béla Bartók - Complete Works
Prix : EUR 79,90

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une intégrale entre cohérence et nouveauté, 24 mai 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Béla Bartók - Complete Works (CD)
Parmi toutes les intégrales autour de grands compositeurs, un coffret consacré à Bartók s'imposait. Que Decca se lance était tout aussi évident. Le label possédait déjà l'intégrale de ses œuvres pour piano par Zoltán Kocsis, ainsi que les beaux enregistrements pour orchestres dirigés par Georg Solti. Par-delà ce point de départ, comment Decca allait-il construire une intégrale cohérente ?
Ce coffret reprend ainsi les 7 CD gravés par Kocsis, mais pour le reste, il favorise les versions les plus récentes, panachées par d'autres reconnues depuis plus longtemps. Ainsi, pour les œuvres pour orchestre, c'est Iván Fischer (Philips) qui se taille la part du lion, privilégiant une lecture hongroise idiomatique de manière tout à fait judicieuse. Des versions par Dorati ou Boulez viennent compléter avec une grande pertinence cet ensemble. Du côté concertant, cependant, des discordances commencent à apparaître : si Kocsis pour les concertos de piano s'impose dans la même logique, les concertos de violon sont tiraillés entre le premier, céleste, par Kyung-Wha Chung, et la version certes pleine de vigueur mais plutôt moyenne de Mullova. Le principal intérêt de ce choix semble être une différence de partition pour la fin, avec des cuivres sifflants. Heureusement, on peut se consoler en bondissant jusqu'aux derniers CD, "Celebrated performances", où nous attend l'enregistrement de la création de l'œuvre. Zoltán Székely y est impérial, et Mengelberg insuffle à son orchestre une inspiration visionnaire.
Autre petite incohérence : le choix de la version pour le Château de Barbe-Bleue. Si la version avec Christa Ludwig et Walter Berry est sans conteste magnifique, elle ne comporte pas le prologue avec narrateur. Un peu gênant, pour une intégrale qui n'est de ce fait plus tout à fait complète. Il faut reconnaître que les amateurs de la musique de Bartók ont de toutes façons forcément déjà d'autres versions de l'opéra.
La musique de chambre bénéficie comme le reste de versions récentes, qui se caractérisent toutes par la grande qualité des interprétations, qui rivalisent de pénétration et de finesse dans des œuvres parfois difficiles, réalisant de véritables prouesses. On remarque la présence de versions plus anciennes, avec Martha Argerich ou Janos Starker, qui font référence.
Pour les œuvres chorales et vocales, Decca a abondamment puisé dans le catalogue unique de Hungaroton. Mais il n'a pas résisté à la tentation de placer des versions par des artistes anglais de son propre catalogue lorsqu'elles existaient, sacrifiant là encore la cohérence à des enregistrements plus récents et plus facilement séduisant.
L'ensemble reste de toute manière extraordinaire et constitue un effort unique à saluer. Toutes les informations utiles se trouvent dans un épais livret, accompagnés par un autre livret tout aussi épais, dédié lui aux textes chantés (une initiative assez rare dans les intégrales pour être signalée). Et la compagnie n'a pas été avare de compléments : d'étonnantes versions pour deux pianos avec Chick Corea, et les "Celebrated performances" un peu routinières (qui n'a pas déjà les concertos pour piano avec Anda et Fricsay ?) mais toujours bienvenues.
En définitive, à travers ces choix où la recherche de cohérence le dispute à la nouveauté, cette intégrale sait se montrer indispensable en offrant une véritable alternative à l'ensemble des versions que les passionnés ont déjà accumulées. Et c'est une porte d'entrée somptueuse pour les néophytes !
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Aug 24, 2016 5:18 PM MEST


Autumn Songs
Autumn Songs
Prix : EUR 20,00

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Egorov, tour à tour héroïque et pensif, 24 mai 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Autumn Songs (CD)
Après un coffret de 10 CD, Etcetera poursuit son entreprise de redécouverte de Youri Egorov avec un double CD d'enregistrements radiophoniques inédits. Ce choix complète parfaitement le coffret, en révélant d'autres facettes de son répertoire. Ce sont des œuvres un peu moins connues, souvent de compositeurs absents des deux coffrets déjà parus.
Le premier CD montre un Egorov plutôt héroïque passer du romantisme de Tchaïkovski à Prokofiev, en passant par la suite de Bartók et quelques intermezzos de Brahms. Dans tous ces morceaux, la douceur vient à bout de tout, semble nous dire le pianiste, qui offre également une version originale de la Campanella de Liszt.
Le deuxième CD est consacré à deux ensembles dissemblables et l'un comme l'autre admirablement interprétés. Comme le remarque un critique cité dans le livret, jouées par Egorov, les suites de Scarlatti ne ressemblent pas à du Scarlatti. Malgré quelques fausses notes (tributaires du direct), cette lecture romantique ne les dénature pas : elle montre leur plasticité et leur universalité tout en leur donnant pour cette fois une autre âme. Les Miroirs de Ravel engagent le pianiste dans un autre univers, sans doute plus proche de lui, dont il restitue à merveille la poésie et le mystère parfois presque angoissant. On ne peut que regretter qu'il n'ait pas pu enregistrer Gaspard de la nuit !


Chopin : Etudes op.10 et op.25
Chopin : Etudes op.10 et op.25
Prix : EUR 5,00

5.0 étoiles sur 5 Une lecture âpre, 24 mai 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Chopin : Etudes op.10 et op.25 (CD)
Grand interprète de Chopin, Samson François opte avec les études pour une approche audacieuse. Un jeu étrangement saccadé, un rythme énergique, qui dépouille ces pièces de leurs apprêts les plus séduisants au profit d'une lecture plus sobre. Une version âpre, peut-être davantage destinée aux initiés que propre à faire découvrir cette œuvre. En tout cas, l'occasion de la réentendre de manière neuve.


12 Etudes Opus 10 - 12 Etudes Opus 25 - Trois Nouvelles Etudes
12 Etudes Opus 10 - 12 Etudes Opus 25 - Trois Nouvelles Etudes
Prix : EUR 6,99

5.0 étoiles sur 5 Une version à connaître en priorité, 24 mai 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : 12 Etudes Opus 10 - 12 Etudes Opus 25 - Trois Nouvelles Etudes (CD)
Les études de Chopin, marquées par nombre de versions aussi différentes que celles de François ou Arrau, trouvent-elles sont les doigts de Nikita Magaloff leur version idéale ? Il serait injuste de trancher ainsi. Mais c'est sans aucun doute l'une des meilleures versions par lesquelles découvrir cet ensemble somptueux. Magaloff mise sur la fluidité et la poésie du début à la fin. Sa virtuosité sert de façon exemplaire une approche directe des études : une musique faussement studieuse, et vraiment fascinante.


Intégrale de la musique pour piano
Intégrale de la musique pour piano
Prix : EUR 38,56

5.0 étoiles sur 5 Une approche démonstrative pour une intégrale vraiment complète, 24 mai 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Intégrale de la musique pour piano (CD)
Alléché par le commentaire le plus développé, j'ai voulu écouter cette intégrale. De fait, l'interprète montre un jeu énergique et plein de santé. Elle sait faire gronder son Steinway comme le faire ronronner. Son parti-pris de poésie démonstrative s'avère idéal dans des pièces comme les préludes, et son côté parfois un peu scolaire est parfait pour les études. Il est cependant moins approprié pour certains morceaux qui demandent une attaque moins franche ou une subtilité plus évanescente : les épigraphes antiques me semblent ainsi manquer de mystère. J'aurais tendance à préférer d'autres intégrales, mais celle-ci reste un excellent investissement. D'abord parce que c'est globalement une réussite, et ensuite parce qu'à la différence de beaucoup d'autres intégrales, celle-ci semble réellement complète. C'est donc un bon ensemble auquel comparer d'autres intégrales.


Enterrement de Mes Ex (l')
Enterrement de Mes Ex (l')
par Gauthier
Edition : Album
Prix : EUR 15,00

5.0 étoiles sur 5 Superbe, 22 janvier 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Enterrement de Mes Ex (l') (Album)
Au long de trois chapitres (primaire, collège et lycée), Charlotte raconte ses premiers émois érotiques et ses premières relations amoureuses. Ses premières déceptions, surtout, car elle est attirée par les filles et découvre vite que si les relations semblent réciproques, elles ne sont que des passades pour les autres. En parallèle, l'album raconte aussi plus largement la difficulté de la vie sociale durant les années scolaires, la recherche de popularité ou d'amitié. Le tout avec beaucoup d'humour, d'empathie et de justesse. Petits drames, humiliations, chagrins d'amour sont montrés dans leur dimension à la fois triviale et fortement émotionnelle. Le tout fait un album prenant et touchant, jusqu'à un très beau final.
L'un des meilleurs albums de 2014, à ranger avec "Le Bleu est une couleur chaude" et "Slash et moi", et tous les bons récits de formation en BD.


Bye mélanco
Bye mélanco
Prix : EUR 5,99

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Toujours aussi attachante, 22 janvier 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bye mélanco (Téléchargement MP3)
A soixante-treize ans, la toujours populaire chanteuse à textes continuait à écrire et composer. Juste après "Les Chemins du vent", un de ses meilleurs albums même en comptant une carrière exceptionnellement longue et d'une qualité très égale, "Bye mélanco" n'atteint pas le même niveau d'engagement et de poésie. Mais c'est toujours un plaisir de retrouver la voix caractéristique d'Anne Sylvestre, ici certes parfois plus limitée, un peu voilée, mais plus attachante que jamais. Il n'est pas exagéré de dire que sa voix a même acquis un supplément de tendresse.
Malgré son titre, l'album ne délaisse pas entièrement la mélancolie. Il alterne plutôt entre douceur et enjouement. L'humour domine dans "Gay marions-nous", soutien au mariage homosexuel cinq ans avant sa promulgation en France, dans "Les Rescapés des fabulettes", hommage rieur à ses jeunes fans, et même dans "Ah l'amour l'amour", complainte tour à tour grinçante et allègre. Toutes les chansons montrent son ouverture au monde qui l'entoure et sa capacité intacte à restituer émotions et sentiments.


Œuvres
Œuvres
par Robert Desnos
Edition : Poche
Prix : EUR 32,00

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Indispensable, 22 janvier 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Œuvres (Poche)
Du poète au sort tragique, mort du typhus au camp de Terezin à l'âge de quarante-cinq ans, il reste en fait beaucoup d'écrits. Il faut dire qu'il a commencé à publier des poèmes dès l'âge de dix-neuf ans, et qu'il n'a jamais cessé ensuite. Une œuvre fragmentaire et variée, qu'il n'est possible de vraiment estimer qu'en la considérant dans son ensemble, sans compter les nombreux dessins, les lettres de toute une carrière d'auteur. Mais peut-on parler de carrière, dans le cas d'un surréaliste pour qui la poésie, c'est la vie, et inversement ?
C'est grâce au travail de Marie-Claire Dumas que voilà rassemblés ses écrits, accompagnés de nombreux documents : dessins et lettres, mais aussi photographies, critiques de Desnos qui s'est aussi adonné à cette activité, et même slogans publicitaires alimentaires. Le résultat est éblouissant : dans un seul volume à la couverture souple, une mise en page agréable et pertinente, est désormais disponible l'éventail complet de ses œuvres. Tous les jeux de mots, la recherche expérimentale, les textes ludiques ou sérieux, engagés, lyriques ou érotiques d'un poète complet. Une voix bien connue déjà, mais dont il est indispensable de connaître l'ampleur.


Pierre Monteux - la Selection Diapson
Pierre Monteux - la Selection Diapson
Prix : EUR 12,00

3.0 étoiles sur 5 Beau programme sur un CD cassé, 22 janvier 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pierre Monteux - la Selection Diapson (CD)
C'est une excellente initiative que ces sélections Diapason chez Sony. Des boîtiers de 3 CD regroupant des œuvres plus ou moins connues par de grands interprètes au meilleur d'eux-mêmes.
Le programme d'œuvres dirigées par Pierre Monteux est ici particulièrement alléchant : à côté d'un Sacre du printemps légendaire et bien connu des discographies, on trouve la symphonie en ré de César Franck, la symphonie Antar de Rimski-Korsakov ou encore deux concertos pour piano de Mozart avec Lili Kraus.
La déception est à la mesure des attentes : le premier CD ôté du boîtier se révèle fendu sur tout le rayon.
Cela reste un beau cadeau à (se) faire, mais en comptant le temps de remplacement de l'objet (une petite semaine), aussi mieux vaut ne pas être pressé. Un CD cassé n'a aucun intérêt. Dommage que Sony n'y ait pas pensé avant.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11