undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose
Profil de Jean-pascal Guillet > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Jean-pascal Gu...
Classement des meilleurs critiques: 167
Votes utiles : 2174

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Jean-pascal Guillet "bluegrass and Co" (lot)
(MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Ballade pour Leroy
Ballade pour Leroy
par Willy Vlautin
Edition : Broché
Prix : EUR 22,00

4.0 étoiles sur 5 Born in the USA, 2 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ballade pour Leroy (Broché)
Avec ce "Ballade pour Leroy" c'est l'univers des naufragés du rêve americain qui nous est dévoilé. L'auteur Willy Vlautin n'a pas son pareil pour nous plonger dans le monde des petites gens, des laissés pour compte qui luttent chaque jour pour survivre.
L'histoire débute dans un institut pour handicapés mentaux où réside Leroy Kervin , revenu d'Irak après que son véhicule ait sauté sur une mine , le laissant avec un grave traumatisme qui lui a fait perdre une partie de ses facultés mentales. Une nuit retrouvant sa lucidité , il tente de se suicider et loupe son coup, et donc se retrouve à l'hôpital.
Mais ce superbe roman n'est pas que l'histoire de Leroy, c'est aussi (et surtout) une belle galerie de personnages tous plus attachants les uns que les autres. Freddie le gardien de nuit de l'institut, Pauline l'infirmière et d'autres encore.....Vlautin décrit là toute une génération en perdition, qui lutte avec courage pour survivre dignement.
Dès son premier roman "Motel Life" il était évident qu'il fallait compter sur ce nouvel écrivain tellement talentueux, et la suite n'a fait que confirmer ce sentiment.Willy Vlautin signe un petit chef d'oeuvre, à l'écriture simple, chargée d'émotion évitant tout pathos. Le talent du monsieur ne s'arrête pas là, car non content d'admirablement bien écrire , Vlautin est aussi le leader chanteur du groupe Richmond Fontaine, formation de folk/américana dont la musique colle parfaitement à ses textes.
A lire ses précédents ouvrages: "Cheyenne en automne" (13e note éditions) "Motel Life" beau road-movie et "Plein nord" tous les deux chez Terres d'Amérique/ Albin Michel, collection qui n'a de cesse de nous faire découvrir les nouveaux talents de la littérature US, tout comme Gallmeister!


Grossir le ciel
Grossir le ciel
par Franck Bouysse
Edition : Poche
Prix : EUR 6,90

4.0 étoiles sur 5 Une hallucinante plongée au coeur des Cévennes. Gros coup de coeur!, 31 mai 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Grossir le ciel (Poche)
Enorme coup de coeur pour cet auteur que je découvre avec ce "Grossir le ciel", un court mais fulgurant roman que l'on peut classer dans le thriller rural français.
Plus rural, tu meures! Bouysse nous plonge au coeur des Cévennes en compagnie de deux taiseux , Gus et son chien Mars et Abel de 20 ans son ainé. Ils sont voisins, et trimbalent chacun de leur côté de lourds secrets familiaux, des non-dits (ce sont des taiseux je vous dit!). La vie dans le massif des Cévennes est rude, rythmée par les saisons, pas tendres non plus les saisons! .....elles vous rabotent les hommes! L'auteur nous entraine dans un huis-clos époustouflant au milieu des neiges et de la froidure de l'hiver 2007, celui de la mort de l'abbé Pierre, seul repaire dans le temps que daigne nous livrer Bouysse.
Franck Bouysse est doué d'une remarquable écriture, possédant une belle élégance, une poésie folle. Les dialogues sont rares (évidemment) mais brillants et percutants. Les influences du nature-writing américain ne sont pas loin,il y a chez cet écrivain du Jim Harrison mâtiné de Giono. Excusez du peu! On pense aussi à Pierre Lemaître pour la poésie et la qualité d'écriture et puis à Ron Rash , Larry Brown pour l'ambiance.
Je vais me jeter sans tarder sur le dernier ouvrage de l'auteur "Plateau" paru récemment.


Rural noir
Rural noir
par Benoît Minville
Edition : Broché
Prix : EUR 18,00

3.0 étoiles sur 5 Un petit tour à la campagne?, 31 mai 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rural noir (Broché)
Premier roman adulte pour Benoit Minville, un thriller qui comme son titre l'indique se passe à la campagne. Oui mais pas une campagne bucolique et verdoyante, non plutôt une campagne en voie de désertification, abandonnée des pouvoirs publiques , avec ses magasins qui ferment à la chaîne, ses usines qui disparaissent....bref les exemples ne manquent pas!
"Rural Noir" c'est l'histoire d'une bande de potes inséparables qui vadrouillent à vélo sur les chemins de leur campagne natale avec l'enthousiasme et les rêves inhérents à leur âge. Un évènement va tout faire basculer, brisant ainsi l'harmonie qui régnait au sein de la petite bande.
On retrouve les protagonistes 15 années plus tard. Envolée le climat bucolique, bonjour les tensions sociales et le traffic de came venu de la ville pour pourrir ce coin de la Nièvre.
L'auteur nous promène d'une période à l'autre un chapitre sur deux: passé/présent. Minville est évidemment influencé par le thriller rural américain, seul le décor change, on troque les montagnes de Caroline du Nord pour celles du Morvan, et pour la bande son présente tout au long du roman, le heavy métal (Black Sabbath, Metallica....) remplace le country-rock!
L'histoire ces ados est certes attachante mais le récit est alourdi par une écriture que j'ai trouvé plate, des dialogues laborieux qui parfois donnent dans le pathos, ce qui explique les trois étoiles .


La frontière sud
La frontière sud
par José Luis Muñoz
Edition : Broché
Prix : EUR 22,00

3.0 étoiles sur 5 On the border!, 31 mai 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : La frontière sud (Broché)
"La Frontière Sud" dont il est question est celle qui sépare le Mexique des States, ce thriller noir et très violent nous plonge même plus précisément dans la petite ville frontière de Tijuana, lieu de toutes les dérives.
Mike Damon est un agent d'assurance qui écume la Californie du sud à la recherche de nouveaux contrats à faire signer. Tout irait bien pour ce quadragénaire américain s'il ne pratiquait pas l'adultère de façon compulsive, car Mike est sérieusement accro au sexe et mène une double vie. C'est ce qui va sérieusement lui compliquer l'existence. Au cours d'une virée de l'autre côté de la frontière, à Tijuana notre homme rencontre une prostituée mexicaine dont il va tomber amoureux et lui promettre de passer la frontière ! C'était sans compter sur Fred Vargas le chef de la police de Tijuana, un flic véreux et cynique prêt à toutes les magouilles pour saigner les gringos qui viennent s'encanailler dans sa ville.

Damon va tomber dans les filets du flic et plonger dans un enfer qu'il était loin d'imaginer en s'amourachant de sa petite mexicaine.....
L'auteur qui n'est pas mexicain mais espagnol, retranscrit parfaitement l'ambiance de la petite ville frontière. Violence, drogue et sexe habitent ce thriller sans concessions. Les personnages ne sont pas franchement sympathiques même Mike Damon est pathétique avec ces obsessions et ses dérives.
Ce roman vous accroche très vite avec son écriture brute de décoffrage. Difficile de ne pas penser à James Carlos Blake dans la manière de décrire le monde de la frontière américano/mexicaine. Bref de l'excellent thriller.
Une petite réserve cependant, la fin semble un peu précipitée et convenue, dommage, on reste un peu sur sa faim.....d'où le trois étoiles et pas quatre.


Pierced Arrow
Pierced Arrow
Prix : EUR 15,99

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une totale et jouissive réussite!, 29 mai 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pierced Arrow (CD)
"Pierced Arrow" second disque du trio The Rides distille un blues-rock classique certes mais d'une remarquable et brillante efficacité. Il faut dire que ces types ne sont pas des perdreaux de l'année c'est le moins que l'on puisse dire! Pensez dont, Steve Stills et Barry Goldberg un ex-Buffalo Springfield qui s'associe à un ex Electric Flag (pour faire court, parce que.....) et qui s'adjoignent un petit blanc-bec virtuose de la guitare, Kenny Wayne Shepherd. Je dis "blanc-bec" car Shepherd n'a que la quarantaine alors que les deux autres sont septuagénaires!
Depuis quand Stills n'avait-il été aussi inspiré, aussi brillant? Ce type peut être tout bonnement génial quand il est en forme et dieu sait s'il nous l'a maintes fois prouvé par le passé. Sur le déclin ces dernières années, l'homme semble avoir retrouvé une nouvelle jeunesse, son jeu a retrouvé la vivacité et l'inspiration perdues un temps.
Quant à Shepherd son style plus académique mais néanmoins lumineux et virtuose vient compléter admirablement celui de Steve Stills. Barry Goldberg sans doute plus discret , n'en demeure pas moins un élément essentiel, dont les claviers soutiennent avec classe les deux guitaristes.

Grande réussite donc que ce "Pierced Arrow" , sur le plan musical, bien-sûr , parce que sur le plan graphique la pochette est à ch...! Pas un titre faiblard ici, des moments intenses et lumineux, tel ce "I've got to use my imagination" signé Goldberg, chanté par Shepherd et traversé par des solo à tomber! On ne s'en lasse pas;
Tout ceci vient confirmer ce que l'on pensait lors de la découverte de "Can't get enough" en 2013, leur premier effort, The Rides est un trio blues-rock sur lequel il va falloir compter, pourvu que ça dure.....!!!!!
La section rythmique est assurée par l'inusable Chris Layton (drums) de Double trouble et Kevin Mc Cormick (bass), tous les deux déjà présents sur le précédent opus.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Jul 6, 2016 7:32 PM MEST


I Still Do
I Still Do
Prix : EUR 15,96

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 HE STILL DOES !, 29 mai 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : I Still Do (CD)
On entend ça et là quelques critiques déplorant que Clapton n'est plus le guitariste flamboyant qu'il fût par le passé, critiques venant de fans qui attendent sans doute que notre génial musicien nous refasse un autre "Layla" !!!!! De toutes façons pour les longs chorus qui ont fait la réputation de l'homme, on a encore les live, comme le récent "Live at the Royall Albert Hall" . He still do!
Pour ce nouvel opus Clapton la joue laid-back , comme son défunt ami JJ Cale dont il reprend le "Can't let you do" et par la même occasion le phrasé si caractéristique du roi du hamac!
Le blues est le carburant privilégié de Clapton et il excelle dans le genre, témoins les trois reprises magistrales, d'abord "Alabama Woman Blues" de Leroy Carr qui ouvre le disque. Plus loin on trouvera "Cypress Grove" de Skip James et "Stones in my passway" de Robert Johnson, classique déjà repris sur le dvd de "Sessions for Robert" en 2004. Force est de constater que l'ambiance sur ces reprises est assez proche du climat du disque "Me and Mr Johnson" (2004).
Seuls deux titres sont originaux "Spiral" et "Catch the blues". Le "I will be there" de l'excellent Paul Brady vous pénètre le cerveau d'emblée et ne vous lâche plus.....Un titre me semble en trop, le traditionnel "I'll be alright" entendu des millions de fois et là franchement l'ami Eric aurait pu se passer de nous en livrer une version de plus! En revanche le "I dreamed I saw St Augustine" de Dylan dans une version chaloupée avec accordéon, ne manque pas de charme.
Autour du maître, on retrouve le carré de fidèles dont les inévitables et oh combien indispensables Andy Fairweather Low et Chris Stainton et surtout on y retrouve la marque de fabrique de Clapton, faite d'aisance et de délicatesse.
PS: L'Angelo Mysterioso qui joue de la guitare sur "I will be there" serait le fils de Georges Harrison....a vrai dire on s'en fout un peu non? en tout cas ça fait causer dans les chaumières.....Ce même pseudonyme ayant été utilisé par Clapton pour jouer le chorus de "While my guitar gently weeps" sur l'album blanc des Beatles, mais ceci est une autre histoire.....
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (6) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 13, 2016 5:19 PM MEST


Austin City Limits Radio Broadcast Texas 1995
Austin City Limits Radio Broadcast Texas 1995
Prix : EUR 10,34

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 L'Allman Brothers Band en 1995, 28 mai 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Austin City Limits Radio Broadcast Texas 1995 (CD)
Encore des bandes exhumées d'archives qui semblent inépuisables! Cette fois ci c'est un concert donné dans le cadre de l'émission bien connue Austin City Limits. Au moins on est assuré que le son sera acceptable et c'est le cas, j'ai dit acceptable, pas extraordinaire non plus!. Ce concert date de 1995 soit une des meilleures périodes de l'Allman Brothers Band avec le duo Betts/ Haynes aux guitares. Certes cette période est déjà bien couverte avec les officiels "An evening with" vol. 1 et 2 et le live "Beacon Theatre 1992" paru en 2014, mais quand on aime.....
La set list oscille entre classiques du groupe et titres des disques sortis à l'époque, à savoir les excellents "Where it all begins " et "Shades of two worlds".
Force est de constater une fois de plus que le duo Dickey Betts/ Warren Haynes fonctionnait à merveille, hormis le duo d'origine Duane Allman/ Betts, celui-ci est incontestablement celui qui vient juste derrière, bien supérieur à mon avis ce qui suivi plus tard.....

Ce genre d'enregistrement est sans doute dispensable, à moins d'être fan inconditionnel , surtout si vous possédez un des live cités plus haut. Par contre si comme moi vous étes insatiable en matière d'ABB.......


Trilogy
Trilogy
Prix : EUR 16,99

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Superbe "Trilogy", 28 mai 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Trilogy (CD)
La somptueuse Ana Popovic nous revient avec cet ambitieux projet "Trilogy" soit 3 cd , chacun possédant sa propre couleur musicale. Le premier cd intitulé "Morning" vous permet de vous réveiller au son du blues mâtiné de soul/funk, avec solide section de cuivres omniprésente et, virevoltant au-dessus la strato enflammée d'Ana Popovic. Une façon on ne peut plus dynamique de commencer sa journée!
Plage 5, un invité ......Mister Bonamassa lui-même! (il est partout) pour un blues-rock brûlant qui se termine par un superbe chorus signé Joe....je vous dit que ça! Un peu plus loin, c'est Robert Randolph et sa lap steel que l'on retrouve sur "Hook me up".40 mn explosives, ça démarre fort!

Le second cd "Mid-Day" nous ramène vers le blues-rock auquel nous sommes coutumier avec Ana Popovic. On retrouve la guitariste des précédents opus, c'est à dire une des meilleures guitaristes de blues-rock de la planète. 25 petites minutes certes mais oh combien réjouissantes.Ma préférence "Johnnie Ray" plage 2, blues lent sur lequel plane le fantôme de Stevie Ray Vaughan.
La journée avec la belle serbe se termine tout en douceur avec le troisième et dernier cd ""Midnight". L'artiste nous avait déjà par le passé fait comprendre que le jazz ne lui faisait pas peur en plaçant ça et là quelques petites pépites dans le genre, mais là c'est 28 mn de coolitude absolue avant d'aller dormir......Ana troque sa Strato pour une Gibson au son velouté, sa voix se fait enjoleuse et séductrice, la tension tombe de 10 crans et c'est parti avec une reprise de Tom Waits "New coat of pain" que Joe Bonamassa interpréta également en 2012 sur son "Driving towards the daylight". La guitariste est époustouflante , ses chorus tout en finesse, cuivres et piano dans une ambiance feutrée....;un seul mot CLASSE (grande classe!).
Le packaging est à l'image du reste! Il n'aura échappé à personne que Madame Popovic sait poser devant un objectif........cette fois ci encore....bon mais avec des atouts pareils, faut bien qu'ils "serbent" à quelque chose!......Bon je m'égare: Ana Popovic guitariste de blues-rock, rien d'autre!
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : May 30, 2016 7:12 PM MEST


Tout n'est pas perdu
Tout n'est pas perdu
par Wendy Walker
Edition : Broché
Prix : EUR 21,00

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Moi je me suis perdu en route!, 27 mai 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tout n'est pas perdu (Broché)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Fait extrêmement rare chez moi, j'ai abandonné la lecture de ce "prétendu thriller" en cours de route , incapable de rentrer dans cette histoire. Je suis quand même allé jusqu'à la page 126! Il parait, à la lecture de quelques commentaires ou chroniques que l'intrigue décolle après la page 150......Non c'est vrai? Il faut donc se taper plus de la moitié du bouquin avant d'y voir quelque chose ! Désolé je marche pas.
Plusieurs raisons à cet abandon; le style d'abord, ampoulé qui rend la lecture fastidieuse. Les trop nombreux flash-back qui perdent régulièrement le lecteur. Autre petit problème, le personnage principal, un psychiatre qui est le narrateur de ce récit, se trouve être pénible avec ses jugements définitifs et sa morale à deux balles, bon j'avoue j'ai jamais pu blairer les psy......(nul n'est parfait)
Bon vous l'aurez compris ça l'a pas fait......mais c'est pas grave, il semblerait que ce roman rencontre un certain succès auprès des lecteurs, donc tout n'est pas perdu !


Ravensburger - 22009 - Jeu d'habilité "Make 'N' Break Junior"
Ravensburger - 22009 - Jeu d'habilité "Make 'N' Break Junior"
Proposé par SEDIVA FR
Prix : EUR 28,28

4.0 étoiles sur 5 Un classique revisité avec bonheur, 10 mai 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ravensburger - 22009 - Jeu d'habilité "Make 'N' Break Junior" (Jouet)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Un grand classique revisité ici par Ravensburger. Qui n'a pas joué dans son enfance avec ces cubes et ces rouleaux de bois de toutes les couleurs! Petite nouveauté, le fabricant y a ajouté des cartes qui proposent aux enfants des formes à reproduire dans un temps donné. Cejeu est accessible aux bambins dès l'âge de 4 ans.
Une excellente initiative.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20