Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici Levy Cloud Drive Photos cliquez_ici. Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Profil de Jean-pascal Guillet > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Jean-pascal Gu...
Classement des meilleurs critiques: 216
Votes utiles : 2622

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Jean-pascal Guillet "bluegrass and Co" (lot)
(MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Bébés Animaux, calendrier 2017
Bébés Animaux, calendrier 2017
par Collectif
Edition : Broché
Prix : EUR 9,95

4.0 étoiles sur 5 Un calendrier qui ravira les petits!, 29 novembre 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bébés Animaux, calendrier 2017 (Broché)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Un joli calendrier qui ravira les petits pour les fêtes de fin d'année! On le sait les enfants raffolent de ce genres de clichés. De plus le calendrier est de taille qui permet un affichage sur le mur de la chambre, les photos sont bien sympathiques, bref si dans votre entourage vous avez des gosses de moins de 10 ans, pas d'hésitation!


Toutes ces grandes questions sans réponse
Toutes ces grandes questions sans réponse
par Douglas KENNEDY
Edition : Broché
Prix : EUR 21,50

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Philosophie à la petite semaine!, 29 novembre 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Toutes ces grandes questions sans réponse (Broché)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Pour être tout à fait honnête , je reconnais d'emblée que je ne suis pas un grand lecteur de Douglas Kennedy bien que féru de littérature anglo-saxonne....Je me souviens avoir lu il y a quelques années "Cul de sac" et puis guère enthousiasmé par cet ouvrage je me suis arrêté à ce livre. Aussi lorsque la lecture de ce nouveau Kennedy m'a été proposé, je me suis dit pourquoi pas, sachant que nous avons affaire à un essai littéraire et non à un roman.
Verdict plus que mitigé! Certes Kennedy fait preuve d'érudition, son écriture est fort plaisante mais là j'ai eu l'impression que le monsieur nous assénait des vérités que la vie nous a fait découvrir depuis belle lurette, nous n'avons hélas pas attendu ce bouquin pour les découvrir! Douglas Kennedy se livre ici, relatant maints épisodes de sa vie (d'auteur privilégié, ne l'oublions pas!), revenant sur son enfance privée d'amour parental, sur ses déboires sentimentaux, etc.....Oui bon pas la peine de disserter deux heures sur le constat qu'un divorce c'est deux versions opposées de ce que fût le mariage....Ah bon tu m'étonnes! Merci Douglas!
Savez vous que c'est dans son propre intérêt que l'on pardonne à l'autre! Merci de me le rappeler, j'avais oublié! Ce qu'a vécu Douglas Kennedy , on l'a tous plus ou moins vécu, avec l'argent et tout les avantages qu'il procure pour régler pas mal de problèmes , en moins.....

Les fans de l'écrivain en auront sans doute appris un peu plus sur Kennedy , les autres risquent de rester quelque peu dubitatifs.


Blue Highways
Blue Highways
Proposé par LABELSTORE DIRECT FRANCE
Prix : EUR 10,31

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Blues-rock classieux et virtuose!, 25 novembre 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Blue Highways (CD)
S'il est un exercice périlleux , c'est celui auquel se livre ici Colin James avec ce "Blue Highways", à savoir un disque de reprises de standards du blues.Proposer pour la centième fois une nouvelle version de "Going Down" (Don Nix) ou de "Watch out" (Peter Green) peut risquer de lasser l'aficionado , même le plus accro au blues. La dernière fois que cet exercice fût réussi est à ma connaissance le "Bound to the blues" de Sonny Landreth (2015). Mais il convient d'ajouter le dernier Colin James, car comme Landreth , le guitariste canadien est un musicien hors-pair et reprendre des titres maintes fois entendus ne pose aucun problème , car Colin James sait à merveille se ré-approprier ces standards.
Méconnu par ici, James quinquagénaire flamboyant en est à son 18eme disque, pas étonnant donc que l'envie et le besoin de rendre hommage à ses maîtres se soit fait sentir après tant d'années.

Le disque s'ouvre sur un furieux boogie instrumental emprunté à Freddie King, suivi du délicat "Watch out" de Peter Green que James nous fait à la BB King (classieux) . S'il reprend des morceaux hyper connus, Colin James a le flair d'exhumer des titres moins joués comme "Bid Road Blues" (Thomas Johnson) ou le "Last Fair Ddeal" de Robert Johnson qui est loin d'être son morceau le plus connu !
Colin James est accompagné d'une formation assez classique pour ce genre de musique: section rythmique, claviers et guitare rythmique. Tout ce beau monde joue avec classe et distinction!
Voilà donc l'occasion de découvrir un guitariste qui se place nettement au-dessus du lot dans le domaine tant fréquenté du blues-rock. Aussi discret que talentueux Mr Colin James.
PS: Lorsqu'il laisse sa LesPaul pour un dobro, James est tout aussi impressionnant! Qu'on se le dise!
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (8) | Permalien | Remarque la plus récente : Dec 17, 2016 6:22 PM CET


Mick Morrison 11233 - T-shirt - Homme
Mick Morrison 11233 - T-shirt - Homme
Prix : EUR 19,95

3.0 étoiles sur 5 Bonne qualité., 25 novembre 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mick Morrison 11233 - T-shirt - Homme (Vêtements)
Un lot de trois T-shirts basiques certes mais d'excellente qualité. La coupe est correcte, ce qui n'est pas toujours le cas avec les produits en provenance de Chine et ces T-shirts de dérogent pas (hélas ) à la règle! Fabriqués dans un coton épais et agréable au toucher. Si vous aimez les fringues discrètes (ils sont de couleur noire et pas bleu comme sur la photo) et fonctionnelles ces T-shirts devraient vous convenir.


The Marcus King Band
The Marcus King Band
Prix : EUR 14,99

9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 The Marcus King Band: une des grandes révélations de l'année!, 25 novembre 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Marcus King Band (CD)
Ce disque éponyme du Marcus King Band est la seconde très bonne surprise de l'année en matière de blues-rock, après le remarquable "West of Flushing south of Frisco" du Super Sonic Blues Machine , cd paru au printemps. Pour situer d'emblée ce petit génie qu'est Marcus King, sachez que le disque est produit par Warren Haynes himself, et que celui-ci fait une apparition sur un titre, de même que Derek Trucks, et quand je vous aurais dit que ces deux derniers guitaristes ont laissé une empreinte tenace sur la façon qu'a Marcus King de pratiquer son instrument.....
A tout juste 20 ans le garçon fait preuve d'une belle assurance et d'un jeu de guitare d'une maturité exceptionnelle. Musicalement King se balade entre blues/rock/soul et jazz, la présence de cuivres qui sans être envahissante apporte cette couleur musicale très soul. L'influence de Warren Haynes est prégnante dès le second titre "Devil's Land", celle du Derek Trucks Band sur "The man you didn't know" qui semble tout droit sorti du répertoire de ce dernier. Outre la présence de Derek trucks, on notera aussi celle de Kofi Burbridge (flute) sur plusieurs morceaux, ce dernier membre du DTB, ceci expliquant cela!
Je ne vais pas passer tous les titres en revue, tous sont excellents, les chorus de Marcus King absolument réjouissant et percutants. Le garçon ne dédaigne pas s'asseoir derrière une pedal steel pour des titres plus country-rock comme "Guitar in my hand" et sachez que ce type n'est pas manchot, maîtrisant parfaitement l'instrument. Le titre suivant "Thespian Espionage" nous replonge dans les longues suites jazzy qu'affectionnait particulièrement l'Allman Brothers Band, "Nobody Knows" ou "Whipping Post" . Ah nostalgie quand tu nous tiens!

Fans de Gov't Mule, du Tedeschi Trucks Band et de Southern Rock pas d'hésitations, le Marcus King band est une des révélations de l'année, sans conteste!
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (4) | Permalien | Remarque la plus récente : Jan 18, 2017 2:25 PM CET


Finale:An Evening With...
Finale:An Evening With...
Proposé par Fulfillment Express
Prix : EUR 20,65

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L'ultime adieu d'un grand groupe., 22 novembre 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Finale:An Evening With... (CD)
"Finale" est le dernier témoignage d'un groupe essentiel de la musique folk . En 2008 pour célébrer les 40 ans de la sortie de "Sweet Child" les membres du groupe entament une ultime tournée anglaise de 12 dates. Séparés depuis des années John Renbourn , Bert Jansch (guitares) Jacquie McShee (vocals) , Terry Cox(drums) et Danny Thompson (bass) de retrouvent donc et vont revisiter leur mythique répertoire.
La set-list fait la part belle aux trois premiers disques , soit la période 68/69. Deux titres viennent de "Cruel Sister" (1970) deux autres de "Reflection" (1972).
21 titres interprétés avec la même fraîcheur , la même virtuosité qu'il y a quelques décennies, tout juste si la voix de Jacquie McShee semble un poil plus grave, mais toujours aussi limpide et cristalline!
Pentangle fût le seul groupe de British folk à intégrer des sons jazzy dans sa musique, et avec quel bonheur! La version de "Goodbye Pork Pie Hat" (Charlie Mingus) que nous délivrent ici Renbourn et Jansch est là pour en témoigner, splendide! "Wedding dress" et "Will the circle be unbroken" nous rappellent que le bluegrass ne faisait pas peur à ces anglais/écossais , la version studio de "Will the circle" sur "Reflection" est à ce titre époustouflante tant le groupe s'approprie ce classique du folk US pour en faire une version toute personnelle.

John Renbourn est décédé en 2015, Bert Jansch en 2011, deux virtuoses de la guitare disparus et avec eux bien-sûr tout espoir de revoir le Pentangle, c'est pourquoi ce "Finale" revêt une importance toute particulière. Ultime témoignage d'un groupe distillant un incomparable mélange de folk médiéval et groove jazzy.


Take It on Faith
Take It on Faith
Prix : EUR 16,32

5 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Dale et Gary Rossington : un retour salutaire!, 22 novembre 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Take It on Faith (CD)
Tout fan de Lynyrd Skynyrd qui voit apparaître au chapitre des nouveautés un disque signé Rossington ne peut qu'aller y jeter un oeil et même les deux oreilles tant qu'a faire. "Take it on faith" est donc l'oeuvre du couple Rossington, Gary guitariste historique et seul survivant de la formation initiale Lynyrd et Dale choriste du même Skynyrd et par la suite chanteuse du Rossington Collins Band.
C'est d'ailleurs plus à ce dernier groupe que fait penser cette collection de 12 titres , tous de très haut niveau. On retrouve avec plaisir le son si caractéristique du maître Gary et la splendide voix de Gale qui décidément est une sacrée chanteuse de blues à la vois puissante qui peut se faire tantôt agressive tantôt enjôleuse, sa présence illumine littéralement cette oeuvre. Gary Rossington dont la santé donne quelques sueurs froides aux fans depuis plusieurs années semble en forme si l'on en juge la qualité de ses chorus!
Cela peut certes être trompeur, le disque a sans doute été enregistré il y a quelques temps car on y trouve la présence de Richie Hayward (ex-Little Feat) aux drums, hors celui-ci est décédé en 2010......donc!
Mais qu'importe ce disque est une belle surprise qui nous fait oublier les dernières productions fadasses de Lynyrd Skynyrd et c'est tant mieux.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (4) | Permalien | Remarque la plus récente : Dec 25, 2016 12:10 PM CET


Live
Live
Prix : EUR 29,00

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 King-King le Roi-Roi du blues-rock européen!, 17 novembre 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Live (CD)
King-King le groupe d'Alan Nimmo est une valeur sûre du blues-rock européen et ce live vient confirmer cet état de fait. Bienvenu ce double cd enregistré à Glasgow , le fief des frangins Nimmo. Après trois disques studio il est bon de voir un peu ce que donne le groupe en live. On est d'emblée complètement rassuré, l'énergie décelée sur les opus studio est retrouvée ici, intact et décuplée par l'enthousiasme d'un public écossais totalement acquis à la cause!
King-King c'est le blues-rock dans ce qu'il a de plus séminal, un lead guitar, une solide section rythmique et cerise sur le gâteau un clavier , hammond B3 omniprésent qui soutient efficacement son leader.
Alan Nimmo est un guitariste qui sait envoyer des soli concis et mélodiques,sans se répandre inconsidérément, alternant Statocaster et Gibson Lespaul selon les morceaux. La setlist est composée de titres issus des différents disques du groupe. Le show ouvre sur "Lose Contol" premier morceau de "Take my hand" paru en 2011 et début de la carrière de King-King. Une seule reprise , "Jealousy" de F. Miller déjà présent sur le studio "Standing in the shadows". Titre qui fait aussi partie du répertoire de Joanne Shaw Taylor autre représentante du blues-rock européen.
Avec les deux cd, on trouve un dvd , concert enregistré dans un autre lieu à Holmfirth (West Yorkshire) , avec une setlist pratiquement identique au concert de Glasgow, seule différence notable le "Old Love" de Clapton joué en rappel, titre qu'affectionne Alan Nimmo, puisqu'il le jouait déjà avec son frangin Steve au sein des Nimmo Brothers;
Si comme moi les disques précédents de King-King vous ont enthousiasmés pas d'hésitation sur ce live, vous serez comblés. N'oubliez pas non plus les autre productions familiales, les Nimmo Brothers et les oeuvres solo de Steve Nimmo, tous ces disques hautement recommandables à tout amateur de bon blues-rock.

PS: Alan Nimmo monte toujours sur scène en kilt, on est écossais ou on ne l'est pas! Petit détail, l'homme a dû prendre deux ou trois tailles de plus qu'il y a deux ans, (vu en live au festival Cahors Blues) , si ca continue il va faire de la concurrence à Poppa Chubby......

PS2: J'insiste mais mention spéciale à Bob Fridzema l'homme au Hammond, dont la présence s'avère capitale dans le groove que développe King-King.


Mazie, sainte patronne des fauchés et des assoiffés
Mazie, sainte patronne des fauchés et des assoiffés
par Jami ATTENBERG
Edition : Broché
Prix : EUR 21,90

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 SAINTE MAZIE priez pour nous!, 16 novembre 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mazie, sainte patronne des fauchés et des assoiffés (Broché)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Plongez dans le New-York du début du XXeme siècle et suivez les pérégrinations de la jeune Mazie! Mazie grandit sous la protection de Rosie la grande soeur qui l'a arrachée au milieu familial, elle et sa petite soeur Jeanie, fuyant des parents indignes. Rosie rencontre Louis qui devient son mari. Louis "fait des affaires", entendez par là qu'il gagne beaucoup d'argent parfois à la limite de la légalité......mais Louis est un type bien qui n'aura d'autres soucis que le bien-être des trois frangines. Il possède un cinéma et c'est tout naturellement que Mazie se retrouve derrière le guichet, poste d'observation privilégié s'il en est pour cette jeune fille pétillante et forte en caractère qui a bien l'intention de croquer la vie à pleines dents!
Une rencontre importante aura lieu pour Mazie, soeur Ti une religieuse qui vient au secours des clodos et des sans-abri nombreux après la crise de 1929. La vie de la jeune femme va basculer.....la suite vous la lirez!
Sachez seulement que ce roman chorale se présente sous la forme du journal intime de cette Mazie, avec de temps à autres l'intervention de personnages satellites.
Une belle ballade dans le New-York de l'entre deux guerres, une galerie de personnages hauts en couleur, le tout servi par une écriture simple et directe qui ne s'embarrasse d'aucune fioritures ou figures de style.Un très bon moment de lecture que ce roman sans toutefois avoir eu l'impression de lire le chef d'oeuvre de l'année, faut pas exagérer non plus. Mais des livres comme celui-ci font du bien, comme un bon film populaire (rien de péjoratif dans mon propos) comme un Jean Becker par exemple.
PS: pourquoi avoir changé le titre de Sainte Mazie en ce titre à rallonge qui n'apporte strictement rien au roman! Ah les mystères de la traduction.....


Dear Jerry:Celebrating Music [Import anglais]
Dear Jerry:Celebrating Music [Import anglais]
Prix : EUR 29,39

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Célébrons le maître!, 13 novembre 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dear Jerry:Celebrating Music [Import anglais] (CD)
1995-2015 soit 20 ans que le maître est parti, belle occasion pour sa famille musicale de réunir du beau monde et célébrer ainsi la mémoire de ce phare de la musique californienne. Ce concert fût enregistré le 14 mai 2015, organisé sous la houlette de Blacbird production déjà responsable du "All my friends" hommage à Greg Allman et du "one more for the fans" célébrant la carrière de Lynyrd Skynyrd.

Quand on sait l'éclectisme dont faisait preuve Jerry Garcia, on ne peut être étonné par la brochette de musiciens divers qui sont conviés pour ce concert. Le set-list comprend bien sûr des titres du Dead, des morceaux joués avec le Jerry Garcia Band et des reprises qu'affectionnait particulièrement Garcia.
Donc pas étonnant de trouver Allen Toussaint et Jimmy Cliff, de nombreuses fois interprété par le groupe de Jerry Garcia. Le concert ouvre avec un impérial Phil Lesh et son groupe Communion pour un époustouflant "The Wheel/ Uncle John's Band". L'ancien bassiste du Dead a su bien s'entourer d'une bande de jeunots habités par l'esprit du Dead, pas moins de 3 guitares qui envoient une myriade de soli que montent, s'entrecroisent , virevoltent, un pur délice! Le bluegrass trouve aussi sa place, Garcia jouait du banjo 5 cordes au sein de Old and in the Way avec Davis Grisman vieux compagnon de route présent pour un "Shady Grove" qui fleure bon les collines du Kentucky. Autre moment très fort ; l'apparition de ce bon vieux Jorma Kaukonen , Jazzmaster en bandoulière pour nous propulser un "Sugaree" d'anthologie , parsemé de chorus lumineux et virtuoses, avec ce timbre de voix si caractéristique du bonhomme, à peine altéré par les ans! Un autre grand moment!
On ne peut citer tout le monde, mais sachez que sont aussi présents les ex-Dead , Bill Kreutzman et son band (excellent) Mickey Hart grand sorcier des percus et Bob Weir, l'indispensable! . Widespread Panic l'excellent jam-band pour un très beau "Morning dew" et puis et puis il y en a trop......Seule fausse note , la présence de Peter Frampton dont on se demande ce qu'il fout là? Il est vrai qu'il était déjà présent sur l'hommage à Lynyrd Skynyrd......pas encore trouvé le lien ! Doit avoir besoin de fric le gars pour s'incruster partout comme ça! Si ça continue on va le voir dans un tribute à Celine Dion ou à Joe Dassin!

Avec les deux cd, est joint le dvd du concert soit 2h30 de bonheur! ah oui ça se termine par un "Ripple" collectif mais vous deviez bien vous en douter !


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20