Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici cliquez_ici. TopNYP Cloud Drive Photos nav_BTS17CE En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici cliquez_ici
Profil de Cécile > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Cécile
Classement des meilleurs critiques: 32.519
Votes utiles : 107

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Cécile (France)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9
pixel
NouveLife Lot de 4 Gabarit Pochoir Règle Pochoir Bullet Journal Gabarit Scrapbooking Marque-page Inox 3-en-1 pour Bullet Journal Planner Agenda Planificateur
NouveLife Lot de 4 Gabarit Pochoir Règle Pochoir Bullet Journal Gabarit Scrapbooking Marque-page Inox 3-en-1 pour Bullet Journal Planner Agenda Planificateur
Proposé par NouveLife Boutique
Prix : EUR 9,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Des accessoires à double usage bien pratiques tout en étant esthétiques, 1 septembre 2017
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ces marque-pages qui font aussi office de pochoirs sont juste parfait pour se glisser dans un Bullet Journal. De plus, étant emballés individuellement, on peut facilement les séparer pour en faire de petits cadeaux d'appoint. Pratiques, esthétiques, rien à dire de plus : c'est exactement ce dont j'avais besoin.


Le petit guide de la robe vintage
Le petit guide de la robe vintage
par Cécile Guillot
Edition : Broché
Prix : EUR 11,96

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le petit guide qui donne envie de craquer..., 22 septembre 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le petit guide de la robe vintage (Broché)
Ce guide se veut avant tout un outil de découverte de la mode "populaire" allant des années 1940 aux années 1970.
Pour chaque décennie, l'autrice précise et illustre les grandes tendances sans trop entrer dans les détails, indique les morphologies que chaque style met le plus en valeur, puis donne ses trucs et astuces pour chiner, choisir et entretenir ses vêtements vintage sans se ruiner, loin des vêtements de créateurs et de grands couturiers (pour la plupart inaccessibles au commun des mortels).
Au passage, Cécile explique bien la différence entre les "vrais" vêtements vintage (= vêtements d'époque) et les vêtements rétro (= vêtements actuels réalisés avec des patrons d'époque ou imitant le style).
Ce guide n'est clairement pas à destination des amateurs qui ont déjà une solide connaissance de la mode de la 2ème moitié du XXème siècle. Par contre, je le recommande à toute personne qui a envie de s'y initier. Vous risquez juste, en guise d'effet secondaire, de ressentir l'envie de sortir un vêtement vintage de son cocon au doux parfum de naphtaline ! Avouez qu'il y a plus désagréable.


Les Tribulations d'une Gothique Amoureuse
Les Tribulations d'une Gothique Amoureuse

5.0 étoiles sur 5 Une romance fraîche et gourmande !, 27 décembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Tribulations d'une Gothique Amoureuse (Format Kindle)
Ces tribulations sont sympathiques à suivre, surtout qu'elles permettent de découvrir une jolie ville, une héroïne loin d'être une miss perfection et d'apprendre à aimer l'une par les yeux de l'autre.
Il y a bien quelques détails qui m'ont chiffonnée, mais c'est une romance contemporaine qui se mange sans faim, exactement comme les cupcakes dont Lily se régale, alors je ne ferai pas la fine bouche !


Le dernier apprenti sorcier, Tome 1 : Les rivières de Londres
Le dernier apprenti sorcier, Tome 1 : Les rivières de Londres
par Ben Aaronovitch
Edition : Poche
Prix : EUR 7,60

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Quand les esprits de rivières mettent leur grain de sel..., 20 février 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le dernier apprenti sorcier, Tome 1 : Les rivières de Londres (Poche)
Très belle découverte que ce roman ! De la pure urban fantasy contemporaine, menée comme un polar, avec Londres et ses rivières en toile de fond (et même en acteurs principaux...).
Le personnage principal atypique est juste parfait !


Étui universel vert pour appareil photo Gecko Covers - Grande
Étui universel vert pour appareil photo Gecko Covers - Grande

5.0 étoiles sur 5 Hyper pratique !, 20 février 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Étui universel vert pour appareil photo Gecko Covers - Grande (Appareil-photos)
Idéal pour transporter en toute sécurité son APN sans pour autant s'encombrer.
La couleur est discrète, passe partout, c'est exactement ce que je voulais.


Renard, les Yeux Dans les Yeux
Renard, les Yeux Dans les Yeux
par Fabrice Cahez
Edition : Relié

5.0 étoiles sur 5 Pour les beaux yeux des amateurs de renard..., 20 février 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Renard, les Yeux Dans les Yeux (Relié)
Cet artbook photo m'a été offert et j'ai adoré découvrir les renards par ce biais.
Déjà, rien que la couverture, qui ne craquerait pas ?
Le contenu est à la hauteur, que ce soit dans les photos (superbes et diverses) ou dans les textes et légendes.
Pour les amateurs de photo animalière en général et de renards en particulier, c'est un titre à découvrir.


Evaluer un scénario
Evaluer un scénario
par Yves Lavandier
Edition : Broché

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 A lire !, 26 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Evaluer un scénario (Broché)
Court, synthétique et clair, "Evaluer un scénario" contient des informations et des pistes de travail utiles, et pas uniquement dans le cadre d'une évaluation de scénario. Il peut aider à évaluer et travailler n'importe quel type d'écrit et surtout... à bien aborder la relation avec les auteurs de ces écrits.
Non seulement je ne regrette pas cet achat et sa lecture, mais je compte en recommander pour offrir.


Mary's blues (HQN)
Mary's blues (HQN)
Prix : EUR 4,99

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une très belle surprise !, 26 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mary's blues (HQN) (Format Kindle)
Le week-end au cours duquel j’ai lu ce roman, j'ai bu autant de thé que Mary... Et des chocolats au lait, aussi. Ça c'est la faute du voisin ! (tout est toujours la faute du voisin...)
Mary’s blues est un coup de cœur pour différentes raisons.

Tout d’abord, ce n’est pas une simple romance, et l'auteur a fait un choix atypique, certains lecteurs vont apprécier cette surprise, d’autres seront déçus parce qu’ils attendront autre chose qui ne leur sera pas offert sur un plateau. Pour ma part, j’admire le choix assumé de l’auteur et j’ai adoré cette fin qui va à contresens de la plupart des romans urban fantasy.

Ensuite, j’ai beaucoup aimé l’équilibre entre l’omniprésence de Paris et l’intrigue urban fantasy. Celle-ci est extra, juste assez "déjantée" pour m’avoir emballée, juste assez sérieuse pour ne pas tomber dans le ridicule pour autant. Il y a bien quelques facilités, mais elles sont mineures et ne m’ont pas dérangée.

Surtout, il y a Mary. Ce roman est avant tout un beau portrait de femme. Mary est entière et atypique. Sous le vernis de perfection qu’elle entretient, citadine jusqu’au bout des ongles, professionnelle et cultivée, elle est en réalité sauvage, solitaire, et sort les griffes dès que l’on tente de percer la bulle qu’elle a développée autour d’elle pour protéger son indépendance.
De plus, cette bulle lui sert aussi à profiter seule de ses mondes intérieurs, qui prennent de plus en plus d’importance car elle n’attend plus rien de la vie qu’elle n’ait déjà obtenu… elle s’isole de plus en plus, se coupe de la réalité. C’est là qu’interviendra Riv, ondin qui va prendre un aspect très agréable afin de tenter de faire reprendre pied à Mary… alors qu’elle sera évidemment bien plus attirée par le monde enchanteur qu’il lui fait découvrir. Elle ne lui rendra pas la tâche facile, alors qu'il l'approche pour lui demander son aide sur une mission très importante pour lui et son peuple !
Je me suis attachée à Mary car elle est tout sauf lisse, tour à tour attachante, agaçante, tout simplement humaine car elle fait des erreurs.

Ce roman me confirme que la combinaison féérie + Paris peut décidément me faire vibrer. Et que Marie-Anne Cleden est une auteure à suivre !


Flashback
Flashback
par Dan SIMMONS
Edition : Poche
Prix : EUR 9,30

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Avant tout un excellent thriller, 29 janvier 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Flashback (Poche)
Il y a des dystopies qui restent relativement superficielles, voir assez caricaturales, et d'autres qui vous font flipper par leur réalisme et leur vision d'ensemble. Flashback se positionne clairement dans la deuxième catégorie, tout en étant avant tout un excellent thriller.
Ce roman m'a accrochée, tenue en haleine, marquée. En un mot, c'est un coup de coeur.

Je tiens à préciser, pour commencer, que Flashback n'est pas un simple thriller, cependant je ne m'attarderai pas plus que nécessaire sur cet aspect. D'autres ont clairement mentionné le côté réac. de la vision de l'auteur dans leur commentaire, je n'en rajouterai pas, j'ai pour ma part décidé de ne pas le laisser me gâcher ma lecture.
En effet, l'intrigue de Flashback est très prenante et portée par des personnages que j'ai eu envie de suivre d'un bout à l'autre, quand bien même le noeud de l'intrigue en question tient à peu de chose et peut paraître léger (mais sans ça, pas de roman, donc j'aurais mauvais goût de m'en plaindre).

Imaginez donc un avenir relativement proche au cours duquel l'économie de l'Europe, des États-Unis d'Amérique et de la Chine s'est effondrée. Un avenir dans lequel le pouvoir, à l'échelle mondiale, s'est complètement déporté sur d'autres nations (Japon, Russie, Inde) ou communauté de nations (le Califat Global). Maintenant, zoomez sur ce qu'il reste des USA, en ruines à presque tous les niveaux.
Dan Simmons vous emmène à Denver, sur les traces de Nick Bottom, ex-flic accro au flashback, une drogue qui lui permet de revivre à loisirs les bons moments passés auprès de son épouse Dara, décédée 6 ans plus tôt. Cette drogue fait des ravages dans une population qui a tout perdu (ou presque). Nick est soudain tiré de sa torpeur par Nakamura, un riche japonais qui veut le faire travailler sur sa dernière enquête importante (classée sans avoir été résolue), à savoir le meurtre de son fils unique. Nakamura lui colle dans les jambes Sato, qu'il présente comme l'ancien garde du corps de la victime, qui a tout du samouraï moderne (avec toutes les options de suréquipement incluses, il ne fait pas dans la dentelle) et dont Nick n'avait jamais entendu parler à l'époque où il gérait l'enquête.
En parallèle, l'auteur nous transporte à Los Angeles, sur les traces de Val, le fils de Nick, qui menace de mal tourner à cause du flashgang avec lequel il traîne. Le concept d'un flashgang est simple et sans bavure : revivre sous flash les « coups » qu'on a fait (ou tiré...). Je vous laisse imaginer le genre de dérives que cela entraîne. Val est encore en équilibre précaire, trop éduqué pour abandonner son sens critique et suivre aveuglément le leader de son flashgang, mais dévoré par la colère.
Pendant que Nick se retrouve obligé de revivre sous flash des évènements qu'il ne demandait pas à revivre et qui lui font (re)découvrir des détails troublants, son fils glisse sur la mauvaise pente.
Mais alors que Los Angeles menace d'exploser dans une guerre des communautés, c'est le personnage le plus inattendu, le plus inadapté, qui va jouer le rôle le plus important. Léonard, universitaire et père de la défunte Dara, en charge de son petit fils depuis que Nick le lui a confié 5 ans plus tôt, va sortir l'ado de la ville à temps pour rallier Denver. Sans se douter un instant que Val porte sur lui des informations capitales dont il n'a même pas conscience...

La question intéressante posée par le roman, de mon point de vue, c'est de savoir comment nous réagirions, en tant qu'individus, dans une situation similaire. En cas de crise, on peut choisir de se retrousser les manches, afin de reconstruire et de poser de nouvelles bases pour l'avenir. Ou s'accrocher au peu qu'on parvient à sauver du marasme et continuer à s'aveugler. Mais lorsque l'on a perdu tout espoir ? Refuse-t-on une fiole de flashback ?


À l'eau de rose
À l'eau de rose
par Gwyn Cready
Edition : Poche
Prix : EUR 8,20

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Une chouette romance qui s'amuse de ses propres codes, 29 janvier 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : À l'eau de rose (Poche)
Ce petit roman est arrivé sur ma pile à lire un peu par accident, alors que je cherchais un autre titre et que je me suis amusée à regarder quelle romance pourrait venir compléter la liste de mes découvertes 2013 en la matière. Je voulais un truc pétillant, qui échapperait si possible à certaines ficelles.
À cause des blagues partagées avec des amies au sujet du potentiel érotique (ou pas...) des kilts, la couverture m'a évidemment attirée, mais plutôt par esprit de contradiction que par réel intérêt.
Puis j'ai lu la quatrième de couverture et je me suis laissée tentée. Ça promettait d'être drôle, de jouer avec les clichés que j'avais moi-même relevés et j'avais besoin d'une lecture qui me permette de déconnecter. Je n'ai pas été déçue... j'ai dévoré le roman le soir même de son achat (ce qui m'a valu une nuit plutôt courte).

On retrouve quelques ficelles du genre, mais vraiment pas bien méchantes dans le cas présent. Ellery change un peu trop vite son fusil d'épaule et son avis évolue de façon un peu trop radicale à mon goût, mais j'ai trouvé ça d'autant plus drôle. Je trouve juste ça triste pour elle qu'elle n'ait jamais été « accro » à ce point à un roman, avant de découvrir "Kiltlander", ou plutôt "Le chaudron et le tartan" puisque ce titre de référence existe vraiment (je me demande d'ailleurs s'il ne faudrait pas que je le lise, au moins le tout 1er de la série...). J'ajoute même, pour en revenir à ma remarque précédente, que le plaidoyer de l'auteur m'a laissée dubitative : il n'y a pas que les romances qui soient des page-turner qu'on ne peut pas lâcher...
Pour le reste, cette romance contemporaine est pétillante, Axel est craquant à souhait, les personnages secondaires joliment dessinés, les passages avec l'éditeur d'Ellery m'ont bien fait rire. Puis ce roman plaide pour le respect de tous les genres, toutes les formes littéraires, et de leurs lecteurs. Ce qui n'est pas du luxe !


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9