undrgrnd Cliquez ici Litte Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose
Profil de Didier Lalli > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Didier Lalli
Classement des meilleurs critiques: 543
Votes utiles : 919

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Didier Lalli
(MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS)    (TOP 1000 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Tayogo 2014 amélioré MP3 étanche casque lecteur de musique, 8 Go de mémoire Salut-fi stéréo de, écouteurs pour piscine, surf, Courir, Sport, Design primé confortable mode rechargeable Plus de temps de batterie, Soutenez la plupart des fichiers audio Blanc
Tayogo 2014 amélioré MP3 étanche casque lecteur de musique, 8 Go de mémoire Salut-fi stéréo de, écouteurs pour piscine, surf, Courir, Sport, Design primé confortable mode rechargeable Plus de temps de batterie, Soutenez la plupart des fichiers audio Blanc
Proposé par Zicheng Electronics
Prix : EUR 32,99

3.0 étoiles sur 5 Testé en piscine, 20 septembre 2016
Ce lecteur MP3 étanche est intéressant pour plusieurs raisons. Déjà, son design astucieux basé sur l’élasticité du plastique des branches permet à la fois de le maintenir sur la tête, tout en bloquant la partie électronique et son connecteur USB. Il est conseillé de bien lire la notice avant de comprendre comment accéder au lecteur lui-même.

Le fait qu’il soit flottant n’est pas superflu. En effet, après l’avoir placé sur ma tête, j’ai plongé et il n’a pas tenu. Pas grave, j’ai pu le récupérer facilement, en train de remonter doucement vers la surface. Il faudrait peut-être indiquer ce risque dans la notice.

À l’usage, il faudra bien choisir la taille des embouts et les enfoncer de façon optimum dans les oreilles afin d’obtenir un son très correcte. Le but étant de maintenir constamment un peu d’eau dans les oreilles pour que les basses musicales soient présentes. Par ailleurs, si ces embouts ne sont pas enfoncés correctement, il est possible qu’ils soient déplacés lors du passage du bras près de la tête en crawl et sur le dos.

Petite amélioration possible concernant les boutons de contrôles, situés à l’arrière de l’appareil, et donc nécessitant une manipulation « en aveugle » : une petite excroissance sur le bouton central (pause/lecture) faciliterait énormément son usage ; il m’est arrivé plusieurs fois d’appuyer sur le bouton « morceau suivant » au lieu de « pause ».


NUTRILOVERS Blender / Mixeur à Smoothie et Milkshake - Machine pour réaliser Smoothies et Jus de Fruits + Bouteille Mix & Go sans BPA - violet
NUTRILOVERS Blender / Mixeur à Smoothie et Milkshake - Machine pour réaliser Smoothies et Jus de Fruits + Bouteille Mix & Go sans BPA - violet
Proposé par NUTRILOVERS
Prix : EUR 39,90

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Adopté par la famille, 4 septembre 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce petit blender a trouvé sa place très rapidement sur notre plan de travail. Il prend relativement peu de place, et les couleurs proposées sont plutôt sympas (le notre est violet). Le récipient est en plastique et il se rince en un clin d’œil après utilisation. Nous n'avons pas eu l'usage du bouchon qui permet de fermer la bouteille et de partir avec son smoothie sous le bras.
Nous avons testé des smoothies avec des fruits que nous avions sous le coude, quelques glaçons et obtenu systématiquement des résultats dépassant toutes nos espérances. Le bidon se charge par le fond, donc il faut mettre les fruits sommairement coupés, puis terminer par 3 ou 4 glaçons et ajouter un liquide (selon l'épaisseur souhaitée), puis retourner la bouteille, la fermer avec le bouchon qui supporte aussi les lames, et bien serrer. La bonbonne se place ensuite en un tour de main sur le bloc moteur, et en tournant la bonbonne sur le bloc, on lance le moteur. Quelques secondes plus tard on peut servir 2 smoothies délicieux.
On a testé avec succès des assemblages à base de raisin, de figues, de melon, de pastèque, de brugnons, de bananes. Des feuilles de menthe fraîche du jardin apportent un délicieux petit goût, je le recommande. Pour les milk-shakes, nous avons ajouté du lait de coco, et le résultat a été "ouf-issime". Je recommande cet appareil pour réveiller les créateurs de smoothies qui sommeillent en vous. Je recommande aussi pour les parents qui ont des soucis à faire manger des fruits à leurs enfants.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire | Permalien


Remedy Lane Re:Visited (Re:Mixed & Re:Lived)
Remedy Lane Re:Visited (Re:Mixed & Re:Lived)
Prix : EUR 20,99

5.0 étoiles sur 5 Re:chef d'œuvre !, 1 septembre 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Remedy Lane Re:Visited (Re:Mixed & Re:Lived) (CD)
Dans la plus grande discrétion, Pain Of Salvation a sorti un joli petit package composé d'un remix d'un album datant de 2002, Remedy Lane, et d'une version live de ce même Remedy Lane, enregistrée au ProgPower USA Festival de 2014. Alors, pour ceux qui connaissent déjà Remedy Lane (quatrième album du groupe) je n'ai pas besoin d'expliquer, mais pour les autres, sachez que ce Remedy Lane est un chef d'œuvre du genre metal progressif, l'équivalent d'Operation:Mindcrime de Queensrÿche ou du Metropolis Pt 2 - Scenes From A Memory de Dream Theater. Une tuerie avec des morceaux mythiques comme Ending Theme, Fandango, Undertow, Rope Ends, Chain Sling ou encore Beyond The Pale.

Pas la peine de revenir sur un chef d'œuvre vous allez me dire ? Peut-être mais Daniel Gildenlöw (le génie créateur derrière PoS) a croisé la route d'un certain Jens Bogren, qui lui a proposé il y a un certain temps déjà de rebosser sur le mixage de l'album. Aujourd'hui c'est chose faite : c'est le Re:Mixed. Et le résultat et superbe. C'est simple, certains instruments sont transcendés (la basse par exemple). Le chant est encore plus cristallin, on dirait qu'une fée a jeté un sort d'embellissement global sur la chose.

Le résultat est bluffant. Les puristes se surprendront à des écoutes side-by-side pour vraiment comprendre les différences. Les autres n'en auront cure, et tous n'écouteront plus que cette version. Rendons hommage aux musiciens de l'époque, puisque seul Daniel Gildenlöw est encore présent dans le line up 2016 de Pain Of Salvation. Ils étaient Johan Hallgren, le guitariste aux dreadlocks, Fredrik Hermansson aux claviers, Kristoffer Gildenlöw à la basse et le phénoménal Johan Langell aux fûts.

Avance rapide de douze ans et nous voilà sur les planches du USA ProgFest 2014. Daniel vient de sortir de quatre mois à l'hôpital, terrassé par une bactérie, qui a bien failli avoir sa peau. Ils ont décidé de rejouer Remedy Lane dans son intégralité. La vache, ce que j'aurais adoré y assister ! Je suis comblé de trouver cet enregistrement sur le deuxième CD de cet album : c'est le Re:Lived. Le line up est l'actuel avec Ragnar Zolberg à la guitare, Daniel Karlsson aux claviers, Gustaf Hielm à la basse et bien sûr Léo Margarit qui n'a pas lâché Daniel durant les années compliquées.
A l'écoute de ce concert, on regrette que ça ne soit pas un DVD, car le groupe semble exploser d'énergie positive, ils semblent crier "Enfin sur scène !" En plus ils sont là pour réinterpréter avec les nouveaux venus un chef d'œuvre. Ils ont la pression, mais ils sont très bons, et le résultat est irréprochable. On apprécie les apports des nouveaux, notamment aux voix (Ragnar et Léo en voix aiguës).

Voilà, c'est à acheter les yeux fermés, même si vous avez l'original et surtout si vous ne l'avez pas encore. Tout le génie de Pain Of Salvation (et de Daniel) est concentré dans le premier CD, et toute la spontanéité ainsi que la totale maitrise des musiciens est résumée dans le second. En attendant le prochain album de Pain Of Salvation prévue pour novembre et dont le titre est maintenant connu (In The Passing Light Of Day), voilà qui est un excellent présage.

Retrouvez cette chronique et bien d'autres, sur notre webzine, auxportesdumetal.com


Bouteille d'eau, Blusmart 750ml Portable Silicone Bouteilles Pliable Boissons-Bouteille pour Vélo Sport Camping Randonnée sans BPA et FDA Certification
Bouteille d'eau, Blusmart 750ml Portable Silicone Bouteilles Pliable Boissons-Bouteille pour Vélo Sport Camping Randonnée sans BPA et FDA Certification
Proposé par hojyuk
Prix : EUR 12,99

5.0 étoiles sur 5 Astucieuse, 28 août 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Cette gourde est très astucieuse. En position rangée, le bidon se roule et se bloque avec un petit cordon en caoutchouc de sorte qu'elle occupe un tout petit volume. Une fois dépliée et remplie c’est portant bien un bidon de 750ml qui devient assez rigide, ce qui permet par exemple de le placer dans un porte bidon de vélo. Aucune fuite n'est a signaler, la pipette pour boire étant munie d'une valve, et le capot, qui vient refermer le tout, ayant une partie siliconée qui vient plaquer contre l'embout. La gourde est aussi muni d'un petit anneau (en plastique). Le l'ouverture du capot se déclenche par un petit bouton blanc très facile à actionner. Une bague en métal vient se clipper par dessus pour empêcher une ouverture intempestive. J'ai pu tester cette gourde lors d'un sortie bateau, et elle s'en avérée super stable, même en navigation, grâce à sa matière en silicone. L'eau est resté relativement fraîche malgré la chaleur ambiante. Au fur et à mesure que l'on boit, il faut faire rentrer un peu d'air en dévissant le couvercle, car la valve est bien étanche et la bouteille se retrouve sous vide. Je n'ai pas remarqué de goût désagréable à la première utilisation. Je vais la tester en montagne d'ici quelques jours, et je reviendrais sur ce commentaire en cas de mauvaise surprise. Mais je reste très optimiste.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire | Permalien


Brosse Barbecue Fivanus Brosse Weber Accessoires Nettoyage Barbecue Grille Brosse Metallique Barbecue Long de 40CM Plus 30CM Robuste Brosse de Barbecue 3 en 1 Acier Inoxydable Portable Brosse Outils de Weber Grilles Parfait pour Festival et Pique-nique en Plein Air
Brosse Barbecue Fivanus Brosse Weber Accessoires Nettoyage Barbecue Grille Brosse Metallique Barbecue Long de 40CM Plus 30CM Robuste Brosse de Barbecue 3 en 1 Acier Inoxydable Portable Brosse Outils de Weber Grilles Parfait pour Festival et Pique-nique en Plein Air
Proposé par Fivanus E
Prix : EUR 25,00

5.0 étoiles sur 5 Fait le boulot, 24 août 2016
L'offre comprend 2 brosses, une petite à rouleau unique et l'autre plus grande, plus longue, à triple rouleaux. Le tout est fourni dans une housse en tissu. Pour mon barbecue à gaz Weber, la grosse brosse est parfaite, car je peux l'utiliser à deux mains. Le manche à l'air solide (l'avenir le dira). Le résultat est excellent. Les manches sont équipés de petits lacets pour les suspendre au barbecue. Franchement, rien à reprocher.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire | Permalien


The Wayside
The Wayside
Prix : EUR 12,45

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Brillant !, 3 août 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Wayside (CD)
La première fois que j’ai entendu parler de Tyler Bryant And The Shakedown, c’était pour apprendre que ce serait eux qui assureraient la première partie de AC/DC en France, donc à Marseille et à Paris. Sacré coup de pouce, qui m’a rappelé le même épisode sur la tournée de Black Ice avec nos Irlandais de The Answer. A l’époque The Answer n’avait sorti que son premier album Rise - 10th anniversary edition, et c’est un peu la même histoire pour Tyler et ses amis, puisque eux nous proposent un EP six titres prénommé The Wayside. Je ne sais pas qui prend les décisions en ce qui concerne les premières parties d’AC/DC mais je trouve la démarche de propulser de jeunes groupes sur des scènes énormes face à des foules tout aussi énormes plutôt sympatique. Si à l’époque, à Bercy, j’avais découvert avec bonheur The Answer (que j'adore depuis), j’ai pu découvrir au Vélodrome Tyler Bryant And The Shakedown et j’en ai été assez content, au point de m’attaquer à la chronique de The Wayside, datant de la fin d'année dernière, pour vous faire découvrir ce groupe.

D’abord le nom m’a fait un peu sourire, il me semble que ce genre de nom semble tout droit sorti des années 60 ou 70. Le groupe est constitué, ça ne vous aura pas échappé, de Tyler Bryant. C’est un artiste/chanteur/guitariste texan, à la base guitariste de blues talentueux, avec qui Eric Clapton a joué lors d'un festival alors qu'il n'avait que seize ans. Il bouge sur Nashville et se tourne ensuite vers le rock'n'roll (plutôt sudiste). Il rencontre Caleb Crosby (batterie) avec qui il décide de s'associer et de former The Shakedown. Quelques mois plus tard, The Shakedown se complète avec Graham Whitford (guitare) et Noah Denney (basse). Les plus vifs d'entre vous devraient tiquer sur le nom du guitariste, Graham Whitford, puisqu’il n’est autre que le fils de Brad Whitford, le guitariste d’Aerosmith (pas Joe Perry, l’autre, évidement). Le style musical du groupe est rock vintage, avec de sonorités blues, hard rock, plutôt inspiré.

L’EP ouvre sur un morceau assez stoner, Criminal Imagination, très réussi. Les sons de basse, guitare et même voix sont saturés, ce qui accentue ce côté vintage. Les deux guitaristes se font un petit duel de solos, la section rythmique est au top. Sur le morceau suivant, Loaded Dice & Buried Money, les distorsions sont encore poussées d’un cran. Le refrain est accrocheur, le riff excellent, la voix de Tyler se fait plus douce, c’est le tube de l’EP. Devil’s Keep est un morceau coolos, très psychédélique, les guitares sont acoustiques, on est transposté qurante ans en arrière, le morceau aurait pu être joué par Fleetwood Mac. Les chœurs qui accompagnent Tyler accentue aussi cette sensation. C’est bien chanté et le solo de guitare est très inspiré. En bref : calme et posé, mais réussi. Sur Mojo Workin', Tyler passe sa voix à travers un peu plus d’effet. Le morceau fait penser au Doors, d’autant que, au deux tiers, il bascule en rockabilly effréné avant de finir sur le gros riff du départ. Cette originalité sauve un peu le morceau du manque d'originalité. Stitch It Up est probablement le morceau le plus heavy, bien que mid tempo. Les riffs de guitare y sont plus aggressifs, le solo de guitare assez psyché. The Wayside, sur lequel se termine l’EP, est une ballade acoustique surprenante. La voix de Tyler y est carrément bluffante, très soul, les autres assurent des chœurs très années 60. Je trouve que c’est étonnant et assez réussi.

Au final, le groupe nous propose ici un EP très attrayant. Ils prouvent qu’ils ont du talent, et que celui qui les a proposés pour les premières parties d’AC/DC a eu du flair. On guettera la suite avec attention.


Second Sun
Second Sun
Prix : EUR 19,68

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Gros son vintage !, 3 août 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Second Sun (CD)
Vous avez aimé la fougue du Pays de Galles à l'Euro 2016 ? Vous allez adorer celle des Gallois de Buffalo Summer. Aucune trace de bisons, ni d'été d'ailleurs au Pays de Galles, et pourtant ce jeune groupe fleure bon le rock sudiste des années 70, comme je l'adore. Ca parle de filles, d'alcool, de pognon... bref, du rock'n'roll sans prise de tête. Le groupe est constitué d'un power trio de musiciens (Johnny Williams à la guitare, Darren King à la basse et Gareth Hunt à la batterie) et d'un chanteur, Andrew Hunt, frère de Gareth semble-t-il. Le groupe n'a que quelques années et pourtant il est déjà signé sur UDR Music. Second Sun est leur second album, après un album éponyme sorti en 2013. Déjà à la sortie de ce premier album, l'accueil avait été chaleureux : Led Zeppelin par ci, The Black Crows, Hendrix ou Lynyrd Skynyrd par là. Après, tout s'est accéléré pour les Gallois, avec pas mal de dates en ouverture de Ugly Kid Joe, Soundgarden, Black Sabbath ou Walking Papers. C'est en supportant ces derniers qu'ils rencontrent Barett Martin, batteur de Walking Papers et producteur, qui insiste pour produire leur second album. Ce qu'il fit.

J'avais zappé le premier album et je découvre donc ce groupe qui, étrangement, me fait plutôt penser à Triumph, notamment avec ce premier morceau, Money, mais encore avec Heartbreakin' Floorshakin' ou même Into Your Head. Pour la voix, le groove, les riffs à la Rik Emmett. Le morceau Money est assez stoner, psychédélique, avec un bon groove, la basse et la guitare sonnent bien, le chant d'Andrew colle bien au style. Mêmes remarques pour Heartbreakin' Floorshakin', avec même encore plus de groove imprimé par une bonne batterie et un riff entêtant. On remarque l'apparition subtile d'un orgue Hammond, joué par Barett Martin dans le rôle du producteur qui touche à tout. Les morceaux s'enchaînent comme ça sans aucune faute de goût : Make You Mine aux sonorités assez sudistes ; Neverend (mon préféré de l'album) mid-tempo, bluesy, super bien chanté, super ligne de basse ; As High As The Pines, super groovy, excellente interaction entre batterie et guitare, refrain super accrocheur, super solo de guitare.

Il faut arriver à Light Of The Sun pour trouver un premier morceau moins essentiel, plus pop et un poil gentillet musicalement. Rien de gravissime puisque Levitate, qui suit, est une petite tuerie de guitare slide. Sortez les bottes de croco, ça pouire le fumier par ici. Into Your Head est plus hard rock, pas super original, alors que Little Charles est bien plus intéressant avec l'apparition d'une section cuivre. La basse déroule encore une belle ligne, le refrain est accrocheur, une des réussites de l'album. Le travail de Johnny Williams à la guitare sur Priscilla (et le reste de l'album, par ailleurs) est remarquable ; le morceau, pas forcément essentiel. Bird On A Wire est un peu moins original même si le refrain est bien trouvé. On remarque encore un solo de guitare typé Rik Emmett (Triumph). L'album se termine par Water To Wine, très southern rock, appuyé par de la guitare acoustique. Ca me rappelle un peu le dernier Black Stone Cherry, Kentucky que je viens de chroniquer. On termine en beauté, le coude à la portière, sur les routes du Texas Pays de Galles.

Au final, une belle découverte, qui risque bien d'être, avec ravenEye Breaking Out (EP), dans mon tableau de chasse 2016. Sur leur page Facebook, ils décrivent leur musique comme du "Feelgood Rock 'n' Roll". Je confirme donc que j'ai testé pour vous et que ça marche !

PS : Ils tourneront en France à la rentrée avec Monster Truck, grosse affiche à ne pas rater pour les amateurs de gros son vintage !


Prayers for the Damned
Prayers for the Damned
Prix : EUR 18,00

5.0 étoiles sur 5 Vivement Vol 2 !, 3 août 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Prayers for the Damned (CD)
J'avoue que je suis, à la base, fan de Nikki Sixx (l'homme, le composition, le bassiste) déjà depuis longtemps, et c'est justement lui qui est l'âme de ce projet initié en 2007. Il est accompagné depuis l'origine par DJ Ashba à la guitare et par James Michael au chant. Les trois lascars sont restés fidèles, et comme DJ Ashba a quitté Guns N' Roses (Axl Rose, en fait) et que Nikki Sixx est devenu heureux jeune retraité de Mötley Crüe, voilà que le side project est devenu un vrai groupe. Et c'est tant mieux car, du coup, ils ont pu tourner pour Modern Vintage déjà et on les retrouve cette année sur le planche du Hellfest où ils ont été monstrueux.
Mais revenons à ce Prayers For The Damned Vol 1, car il s'agit, comme le titre le laisse entendre, d'un double CD sorti en deux temps, preuve que niveau composition Nikki Sixx et ses acolytes (tous les morceaux sont cosignés par les trois musiciens contrairement aux autres albums) ont encore des choses à livrer. Je pense pouvoir déjà dire que les compositions de cet album sont encore un cran au-dessus des trois premiers opus. Le groupe s'est aussi étoffé, car pour la tournée de Modern Vintage, un batteur et deux choristes avaient été embauchés ; ils sont restés, sont crédités et en photo sur le booklet de Prayers For The Damned Vol 1. Ils sont donc Dustin Steinke (batterie), Melissa Harding et Amber Vanbuskirk aux chœurs. Ils étaient aussi présents sur les planches du Hellfest 2016 et participent à la tournée de Prayers... C'est encore James Michael qui est à la production et au mixage.
Quasiment pas de maillon faible sur cet album. C'est soit du génial (les sept premiers morceaux), soit du bon (le reste). Les refrains vont vous bouffer le bulbe en juste deux écoutes (You Have Come To The Right Place, Prayers For The Damned, When We Were Gods...), les textes sont devenus intéressants (Rise, I'm Sick, Prayers For The Damned), les solos de DJ Ashba son archi-inspirés, utilisant souvent de la wah-wah, les lignes de basse de Nikki sont ronflantes à souhait, et la voix de James est juste magnifique de bout en bout. Le niveau émotionnel transmis pas la combination voix, paroles, riffs est incroyable (Better Man, When We Were Gods, You Have Come To The Right Place, Prayers For The Damned). Même la ballade de service (Better Man) est une réussite totale. Des morceaux comme Rise ou Can't Stop sont des hymnes rentre-dedans (qui font un peu penser à certains morceaux de Five Finger Death Punch) qui vont défoncer sec en live (hélas, pas joués sur le court set du Hellfest).

J'avais exprimé quelques doutes lors de l'album précédent, par rapport au virage entamé et au style 30STM, très grand public. Là, je suis obligé de dire que le petit dérapage a été totalement maîtrisé. Le groupe a aujourd'hui presque dix ans, il est aujourd'hui mature, séduisant et possède une réelle ambition doublée d'une indéniable motivation. Cet album est une tuerie de hard rock mélodique, et d'ores et déjà un des mes favoris 2016.

Retrouvez cette chronique et bien d'autres sur notre webzine, auxportesdumetal.com
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Sep 23, 2016 11:11 PM MEST


ivencase 13-13.3 Pouces Néoprène Dreamcatcher Etui de Protection Housse Sleeve Ordinateur Portable Bag pour Tablette / Laptop / Notebook / Ultrabook / Macbook Air / Macbook Pro / Pro Retina 13.3" ( Noir )
ivencase 13-13.3 Pouces Néoprène Dreamcatcher Etui de Protection Housse Sleeve Ordinateur Portable Bag pour Tablette / Laptop / Notebook / Ultrabook / Macbook Air / Macbook Pro / Pro Retina 13.3" ( Noir )
Proposé par esy4pets
Prix : EUR 12,99

5.0 étoiles sur 5 Parfait, 10 juillet 2016
Le dessin est sympa, la pochette à l'air de bonne qualité. Une double fermeture permet d'ouvrir la housse sur toute la longueur plus la moitié de chaque largeur. Les parties de la housse qui ne s'ouvrent pas, sont dans une matière plus rigide, sorte de simili cuir ou de plastique qui protège bien la partie que l'on pose pour sortir le PC. Je l'utilise avec un PC HP Envy, 13' et extra fin, donc cela convient parfaitement. Le bon achat !


Aucun titre disponible

5.0 étoiles sur 5 Un kit très complet pour l'Outdoor, 25 avril 2016
Je trouve ce kit vraiment très complet. Il comporte cinq verres interchangeables dont 2 polarisés, un jaune, un bleuté et un transparent. La manipulation prend quelques secondes quand on a pris le coup (quelques minutes au début). Il inclut aussi une cordelette pour attacher ses lunettes par les branches, de quoi les nettoyer et une belle pochette rigide pour tout ranger. J'ai bien aimé aussi le système d'élastique qui vient carrément remplacer les montures en quelques secondes. J'utilise ça en marche nordique, c'est parfait. Je pense que ça doit être aussi pas mal pour les sports nautiques (voile, planche, kite, SUP, canoë) mais je n'ai pas testé. J'ai pu aussi utiliser les lunettes, en verre jaune (grisaille) et polarisé maximum (grand beau) lors de mes sorties VTT. Là encore idéal, et confortable. Le nez est réglable en écartement, ce qui permet d'ajuster les lunettes à sa morphologie. Je n'ai pas eu de soucis de buée non plus. Le kit fourni aussi un accessoire pour monter des verres correcteurs (si j'ai bien compris), que je n'ai pas utilisé. Je recommande ce kit pour le sport en plein air.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire | Permalien


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20