undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose
Profil de D. Cohen > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par D. Cohen
Classement des meilleurs critiques: 155
Votes utiles : 2956

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
D. Cohen
(TOP 500 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
La Fille du train
La Fille du train
par Paula HAWKINS
Edition : Poche
Prix : EUR 7,80

2.0 étoiles sur 5 Décevant, 23 septembre 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Fille du train (Poche)
L'immense succès de ce roman était prometteur. Je ne fais pas partie des gens qui pensent que le succès est forcément un gage de médiocrité, bien au contraire. Je dois avouer que je suis resté sur ma fin, la suite de personnages est caricaturale dans cette banlieue de Londres. Rachel picole et est sans emploi, elle vit chez cathy, une amie ; elle s'est séparée de Tom qui s'est remis avec Anna. Il y a aussi Megan et Scott. Megan trompe Scott avec Kamal et elle disparait. On retrouve sont corps dans un bois. Qui a fait le coup ? Rachel a des pertes de mémoire mais elle était dans le coin ce jour là.

Bref un peu jeu de Cluedo avec le Colonal Moutarde et Madame Pervenche. J'avoue avoir eu du mal à terminer ce long, très long roman que je déconseille.


De profundis
De profundis
Prix : EUR 13,99

5.0 étoiles sur 5 La mode du Post-Apocalyptique annonce-t-elle la fin du monde ?, 23 septembre 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : De profundis (Format Kindle)
Un excellent roman qui fait froid dans le dos. Un virus variant du virus Ebola (type III) a détruit en quelques mois une grande partie de la population mondiale. Nous sommes à Bruxelles devenue une sorte de mouroir. Roxanne l'héroïne sort de chez elle en niqab dans des rues vides et dangereuses. Mais jour, son passé resurgit avec le père de sa fille qui, mourant, va lui confier l'enfant.

Je n'en dirai pas plus pour ne pas dévoiler l'intrigue. Ce roman comme beaucoup d'autres est très pessimiste. Il y a eu Soumission de Houellebecq, les Evènements de Rolin, l'excellent Demain les barbares de Poupart qui annonçait les attentats e masse islamistes et dans une veine proche le récent Guérilla de Obertone que j'ai lu récemment.

Dans tous les cas, le futur se conjugue dans un temps apocalyptique : virus (De Profundis), Zombies (Z war, L'excellent Le passage de Cronin), guerre ethno-religieuse (Demain les barbares, Guérilla), l'arrivée d'un pouvoir islamiste (2084 de Sansal, Soumission).

Bref, pas très réjouissant. J'espère que ces romanciers ne sont pas des visionnaires. Reste des livres pleins de talents comme celui de Emmanuelle PIROTTE.


Guerilla - Le jour où tout s'embrasa
Guerilla - Le jour où tout s'embrasa
par Laurent Obertone
Edition : Broché
Prix : EUR 19,95

84 internautes sur 87 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Extension du domaine de la guerre civile, 22 septembre 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Guerilla - Le jour où tout s'embrasa (Broché)
Laurent Obertone a connu le succès avec la France Orange mécanique : un ouvrage fort où il révélait la réalité de la criminalité en France abordant frontalement le laxisme judiciaire, l'ultra-violence que subissait une partie du pays sans éluder le rôle d’une partie de la population immigrée dans la délinquance.

Cette approche du réel avait fait cataloguer Obertone comme d'extrême-droite par des milieux médiatiques persistant à nier une réalité dérangeante. Je n’ai pas lu ses ouvrages suivants ; mais j’attendais celui-ci avec impatience tant la guerre civile me semble désormais du domaine du possible. Je l'ai dévoré.
Ce roman haletant se déroule sur quelques jours, L'auteur nous décrit comment à partir d’un incident avec la police dans un quartier sensible, une réaction en chaîne va se produire et conduire à une véritable guerre civile qui va toucher tous les secteurs de l’économie (coupures d’électricité, plus d’eau, plus de nourriture, plus de réseau).

Les magasins sont pillés, les forces de l’ordre sont harcelées, débordées. Même les campagnes sont touchées par les pillages, les meurtres sordides. Les voyous de banlieue s’en donnent à cœur joie et les terroristes islamistes vont s’inviter à la fête avec des attentats de masse. Face à ce désastre, la population désemparée tente de survivre et de s’organiser.

Guérilla n'est pas le premier ouvrage évoquant la possibilité d'une guerre civile ethno-religieuse en France. Il y avait déjà eu :

- « Les événements » de Jean Rolin, un roman contemplatif sur le pays après le cessez-le-feu avec ses casques bleus.
- « Soumission » de Michel Houellebecq qui évoquait la possibilité d’un affrontement entre identitaires et islamistes avant de bifurquer au milieu du roman vers la soumission à l'islam d'une classe politique veule.
- « Demain les barbares », très proche de Guérilla dans la thématique post-apocalyptique et guerrière. Un roman ultra-violent qui décrivait en 2028 une twilight zone confrontée à l'effondrement de ses structures étatiques et à une guerre civile entre d'une part la mouvance identitaire et d'autre part les groupes salafiste. Un voyage au bout de l’enfer et de la barbarie.

Dans Guérilla, nous sommes dans un époque plus proche que chez Poupart. Ce pourrait être dans quelques mois. La succession d'événements commence un peu comme ce qui s'était passé le 27 octobre 2005 à la suite de la mort de Zied et Bouna : deux jeunes électrocutés dans un transformateur EDF à Clichy-sous-Bois. Les émeutes urbaines avaient été très violentes et l'état d'urgence a été déclaré le 8 novembre 2005, puis prolongé pour une durée de trois semaines consécutives, conduisant à une quasi-guerre civile (8 973 véhicules incendiés, 2 888 personnes interpellées, des bâtiments incendiés). On avait tiré sur les policiers mais par mirackle il n'y avait pas eu de morts. le roman "Ils sont votre épouvante et vous êtes leur crainte" de Thierry Jonquet décrit très bien cette période de 2005.

Seule différence : les émeutes urbaines ne s’arrêtent pas mais s’amplifient et dégénèrent en une véritable guerre civile entre un islam conquérant et une société en déroute. L'ensemble décrit avec beaucoup de réalisme est glaçant. L'auteur a travaillé sur la criminalité en banlieue, il sait décrire comment une jeunesse passe de la criminalité à la guérilla puis à la guerre civile. Tout cela est haletant et visionnaire.

J'imagine déjà le choeur des médias montrer du doigt l'auteur en l'accusant de "mettre de l’huile sur le feu", pourtant tout ce que décrit l'auteur existe déjà dans nos banlieues, la seule différence c'est l’échelle d'événements qui atteignent dans le roman un point de non-retour qui va conduire à l'effondrement du pays.

Vous aurez compris que je recommande VIVEMENT ce roman qui dessine un possible qui nous plonge dans une sidération. On en ressort en se disant : Comment en est-on arrivé là ?
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (6) | Permalien | Remarque la plus récente : Sep 24, 2016 6:53 PM MEST


Le Principe de Lucifer
Le Principe de Lucifer
par Howard Bloom
Edition : Broché
Prix : EUR 24,90

4.0 étoiles sur 5 Le mème égoïste : des défauts mais beaucoup de vérités, 15 septembre 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Principe de Lucifer (Broché)
L'auteur avance dans sa thèse à coups d'exemples auxquels il fait parfois dire plus qu'ils ne peuvent. Toujours cette volonté de démontrer coûte que coûte sa thèse, un peu comme René Girac avec le mimétisme, mais au delà de cet excès, ce livre contient beaucoup de vérités et amène le lecteur à reconsidérer sa vision de l'humanité sous un angle assez terrifiant. Le gène égoïste de Dawkins est supérieur dans sa construction mais les deux ouvrages se complètent assez bien car Bloom s'intéresse plus aux mèmes alors que c'est la conclusion de Dawkins.


Riquet à la houppe
Riquet à la houppe
par Amélie Nothomb
Edition : Broché
Prix : EUR 16,90

6 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Amélie Nothomb ou le degré zéro de la créativité., 7 septembre 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Riquet à la houppe (Broché)
Moins de deux cent pages écrit gros, une histoire calquée sur le conte éponyme. Après avoir "revisité" Barbe bleue et Oscar Wilde, l'auteure s'en prend à Charles Perrault. Les personnages sont rebaptisés de prénoms à la con, un classique Nothombien, ici Déodat et Trémière. On avait déjà eu droit à : Hazel, Pannonique, Ethel, Plectrude, Zdena, Aliénor, Astrolabe, Prétextat, Palamède, Textor, Epiphane, Zoïle. Parait que c'est un signe d'humour.
Bref, Déodat est très laid, mais intelligent. Trémière est très belle, mais simple d'esprit. On sent déjà qu'on va se faire c.... grave. Seul avantage, c'est court, très court même. Un pseudo-livre pour de pseudo-lecteurs. A l'image de l'époque.
Une question me vient en reposant ce court fascicule : pourquoi continuer à encombrer ainsi les étals des librairies avec des remakes quand on n'a rien à dire ?


Americanah
Americanah
par Chimamanda Ngozi Adichie
Edition : Broché
Prix : EUR 8,70

4.0 étoiles sur 5 Lettres nigérianes, 1 septembre 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Americanah (Broché)
Ifemelu, une intellectuelle nigériane partie aux USA, porte un regard tendre et cruel sur les Américains qu'ils soient libéraux et pleins de bonne intention ou racistes. C'est souvent juste parfois énervant (on a envie de lui demander pourquoi rester dans ce pays si détestable) notamment dans les extraits de son blog mais on ne peut dénier un sens de l'observation et un certain humour à l'auteur.

Cette trajectoire de vie très autobiographique va être une réussite avec une bourse à Princeton alors qu'Obinze, son ancien amoureux, se heurte à une vie de labeur en Grande-Bretagne avant d'être expulsé.

Un roman qui permet un regard différent sur ce que vivent les immigrés en Occident mais aussi une schizophrénie assumée entre la corruption africaine qui interdit tout futur, l'envie et la fascination pour cet Occident dominateur et paternaliste mais aussi sa détestation. Parfois, la description de certains protagonistes forcément très beaux et pleins de charisme comme Shan la soeur de Blaine (mais pas que) est un peu excessive. On a l'impression que la plupart des amis de l'auteur sont exceptionnels.

Il n'en demeure pas moins que ce roman est intéressant, peut-être un peu long mais il s'agit d'une vie, et que sa lecture vous permettra de comprendre le monde et d'avoir un regard différent sur la "négritude" si ce terme n'est pas désuet.


Babylon Babies
Babylon Babies
par Maurice G. Dantec
Edition : Poche
Prix : EUR 9,70

1.0 étoiles sur 5 Un roman raté, 29 août 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Babylon Babies (Poche)
Autant j'avais aimé les racines du mal et la sirène rouge, autant ce roman fumeux m'a profondément ennuyé. Il annonce un Dantec qui part en vrille dans un délire futuro-psycho-post-moderne sans queue ni tête. on y croise toute la smala des mafias post-soviétiques, des milices balkaniques dans un chaos qui n'a aucun sens. On a du mal à se repérer dans les personnages qui manquent d'épaisseur.

J'avoue avoir décroché sans réussir à le finir. Bref si vous voulez découvrir le Dantec talenteux, évitez ce roman. je conseille les Racines du mal. Le plus abouti.


Sur les traces des serial killers : A chaque époque son tueur
Sur les traces des serial killers : A chaque époque son tueur
par Fabrice d' Almeida
Edition : Broché
Prix : EUR 29,90

5.0 étoiles sur 5 Si vous avez aimé Dexter ou Hannibal Lecter..., 28 juillet 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sur les traces des serial killers : A chaque époque son tueur (Broché)
... cet excellent livre vous guidera dans une réalité encore plus terrifiante que celle des romans. Le réel dépasse la fiction. Un ouvrage excellent pour tous ceux qui sont intrigués par la monstruosité des serial killers. La lecture est facile et passionnante.

On ressort de cette lecture en frissonnant et sans pouvoir d'empêcher de jeter un coup d'oeil par dessus son épaule... au cas où...


Jeûne intermittent, mode d'emploi: comment retrouver votre poids de forme, la technique anti-régime
Jeûne intermittent, mode d'emploi: comment retrouver votre poids de forme, la technique anti-régime
Prix : EUR 2,99

12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un véritable guide, plaisant et d'une efficacité remarquable., 21 juin 2016
On ne compte plus les ouvrages de régime promettant la méthode miracle depuis Montignac en passant par Dukan. La plupart se traduisent par des déséquilibres alimentaires et les pertes de poids sont le plus souvent aussitôt suivies d'une reprise avec parfois un poids final supérieur au poids de départ.

La méthode décrite dans cet ouvrage est à la fois très plaisante à lire et réellement efficace, elle se base sur le jeûne intermittent permettant à l'organisme d'alterner des phases de déstockage pour respirer et perdre les calories accumulées pendant les phases de prise alimentaire.

Loin de se complaire dans une théorie un peu fumeuse, l'auteur part d'exemples concrets dans lesquels chacun peut se reconnaître. La femme cadre qui enchaine les repas d'affaires, celui qui grignote entre les repas.

Le manuel se lit avec plaisir, un peu comme un conte. L'écriture est fluide et claire. J'ai beaucoup appris. C'est facile à mettre en application et pas du tout fastidieux.
Le seul problème de ce régime c'est qu'il sonne la fin des régimes miracles que nous vendent les charlatans qui passent à la télé.
Il suffit de faire sauter le petit déjeuner. L'ouvrage m'a tellement plu que je l'ai offert à un ami qui se bat avec son surpoids depuis des années.

Un regret quand même. Il n'existe pas encore en version papier. Espérons que devant le succès de la version électronique, l'éditeur supplée à cette lacune.


StilGut Book Type avec clip, housse en cuir pour Samsung Galaxy S6, en noir
StilGut Book Type avec clip, housse en cuir pour Samsung Galaxy S6, en noir
Proposé par StilGut
Prix : EUR 29,99

2.0 étoiles sur 5 Très vite déchiré, 21 juin 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Le produit présente un aspect assez flatteur avec son toucher cuir, on croit avoir un beau produit en mains et qui va durer au moins deux ans. Grave erreur. L'aspect promet beaucoup mais ll ne tient pas sur la durée. Au bout de quelques mois, l'ensemble était en piteux état.

Bien sûr, on manipule souvent un smartphone mais justement, l'étui doit être adapté à cette utilisation intensive. Ce n'est clairement pas le cas. J'ai dû en racheté un autre...


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20