Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici RentreeScolaire Cloud Drive Photos cliquez_ici. nav_BTS17CE cliquez_ici Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Profil de D. Cohen > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par D. Cohen
Classement des meilleurs critiques: 184
Votes utiles : 3811

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
D. Cohen
(TOP 500 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Maria
Maria
par François Cavanna
Edition : Poche

3.0 étoiles sur 5 Un cran en dessous des deux chefs d'oeuvre de Cavanna, 17 janvier 2017
Ce commentaire fait référence à cette édition : Maria (Poche)
J'ai à peu près tout lu de la partie biographique de l'oeuvre de Cavanna. Maria c'est cette prisonnière russe dont François Cavanna tombe amoureux pendant son STO en Allemagne. Un amour perdu qu'il va essayer de retrouver après la chute de l'URSS. Mais on ne recherche pas les fantômes de son passé sans risques.

Bon roman pour les fans de l'auteur, ceux qui ne connaissent pas commenceront par Les Ritals et les Russkoffs... Ses deux chefs d'oeuvre.


Les russkoffs
Les russkoffs
par François Cavanna
Edition : Poche
Prix : EUR 7,10

5.0 étoiles sur 5 Avec les Ritals, le chef d'oeuvre d'un grand auteur, 17 janvier 2017
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les russkoffs (Poche)
... François Cavanna est un véritable écrivain. Il nous restitue avec talent son STO en Allemagne et son histoire d'amour avec Maria, une belle prisonnière russe.
Si votre enfant n'aime pas lire, offrez-lui les Ritals et les Russkoffs et il changera d'avis. C'est tendre plein de verve et d'émotion.


Décadence
Décadence
par Michel Onfray
Edition : Broché
Prix : EUR 22,90

145 internautes sur 170 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Faire-part de décès, 14 janvier 2017
Ce commentaire fait référence à cette édition : Décadence (Broché)
Les étudiants britanniques étudient encore le classique "Histoire de la décadence et de la chute de l'Empire romain" de Gibbon. Il n'est pas impossible qu'un jour lointain des étudiants d'une époque future se penchent sur tous ces textes qui annonçaient au début du XXIème siècle la fin de l'Occident.

Je pense aux nombreux romans apocalyptiques ou post-modernes qui de "Demain les barbares" à "Soumission" en passant par "Guérilla" annoncent la guerre civile (ou la mise en tutelle d'une Europe asservie) entre un Islam conquérant animé d'une vigueur démographique et un Occident devenu incapable de protéger ses frontières, ses valeurs et dont les propres lois protègent ceux-là même qui souhaitent sa mort.

Je n'ai pas encore terminé l'essai de Michel Onfray. Certains le diront exagérément pessimiste. Que cet Occident a de beaux restes, que le monde islamique (fossoyeur annoncé de l'Occident) n'a rien inventé depuis des siècles, que ce sont les avions occidentaux qui bombardent le Moyen-Orient et pas l'inverse. Que d'aileurs le monde arabo-musulman n'a jamais été capable d'inventer un seul avion, ni même une seule automobile.
Après tout, l'Occident judéo-chrétien ne s'est-il pas relevé des deux guerres mondiales ? N'a-t-il pas gagné la guerre froide ? Israël, nain démographique, n'a-t-il pas vaincu les multitudes de tous ses voisins arabes ?

Pourtant, si on y regarde de plus près, Michel Onfray ne dit pas dans Décadence que nous n'inventons plus rien, que nous sommes les plus faibles militairement. Rome, au moment où elle pliait face aux hordes barbares venues d'Outre-Rhin, restait infiniment supérieure techniquement et même militairement à ces cavaliers casqués. Mais cette supériorité n'a pas empêché l'inéluctable.

Michel Onfray ne parle pas de ce qui dort dans nos arsenaux mais de ce qui ronge nos cerveaux. Il évoque un affaissement moral, une lassitude que l'on retrouve dans le suicide démographique. En cela, Onfray rejoint le Houellebecq de "Soumission". Se soumettre pour ne pas avoir à se battre même si on pouvait gagner.

Cet affaissement qui nous empêche de retirer un passeport français à des traitres terroristes qualifiés "d'enfants de la République" par une gauche atteinte de cécité et de démence sénile.

Tout comme les agonies, les décadences ne sont jamais linéaires, il existe des phases de sursaut, des rémissions passagères.
Je crois qu'il faut voir le livre très sombre de Michel Onfray comme un avertissement, une mise en demeure. Si vous ne faites rien, vous disparaîtrez. Je conçois que cela peut déplaire, il est tellement plus agréable de cacher la vérité au malade, mais Onfray et tous les autres auteurs d'essais, de romans nous interpellent depuis des années. Le Camp des Saints de Jean Raspail date de 1973...

Qu'avons-nous fait depuis pour échapper à l'inéluctable ?
Rien ou si peu
Comment donner tort à Michel Onfray ?
Lisez Décadence comme un faire-part, celui des combats que nous n'avons pas su mener.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (4) | Permalien | Remarque la plus récente : Apr 7, 2017 2:50 AM MEST


Les cinq stades de l'effondrement
Les cinq stades de l'effondrement
par Dmitry Orlov
Edition : Broché
Prix : EUR 21,00

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Autopsie de l'Apocalypse, 10 janvier 2017
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les cinq stades de l'effondrement (Broché)
Nos sociétés sont devenus hétérogènes, pauvres et violentes. Nous sentons tous que l'Occident est au bout du rouleau. Ce qui se passe dans certains quartiers n'est qu'un préambule à la guerre civile et il paraît clair que nos états paupérisés ne pourront longtemps continuer à acheter la paix sociale à coups d'allocations sociales empruntées. De l'autre côté de la Méditerranée, des masses d'hommes jeunes et affamés se pressent sur les côtes pour entrer dans le Camp des Saints européen et nos élites paraissent désemparées face à cette submersion.

Dmitry Orlov a connu l'effondrement de l'Empire soviétique. Il explique dans ce livre les différents stades de l'effondrement qui commence comme dans le roman "Demain les barbares" par un effondrement financier et qui se propage en écho à ce sombre roman en un effondrement des valeurs et à une guerre de tous contre tous.

Un must avec les ouvrages de Piero San Giogio pour se préparer au futur violent qui nous attend.


Une seconde après
Une seconde après
par William R. Forstchen
Edition : Poche
Prix : EUR 7,60

4.0 étoiles sur 5 Retour vers le passé, 10 janvier 2017
Ce commentaire fait référence à cette édition : Une seconde après (Poche)
Une bombe à impulsion électromagnétique qui fait griller les composants électriques de la plupart des appareils électriques, plus de courant, de téléphone et l'Amérique plonge vers la préhistoire, on se chauffe au bois, on se bat contre des hordes affamées pour tenter de survire. L'impression de se retrouver dans "La route" ou "Demain les barbares" (la guerre islamiste en moins et le décor passant de la France aux USA).

Des bémols sur le style perfectible et le côté très ricain des personnages. Langage parlé qui peut rebuter, scènes larmoyantes comme dans des feuilletons américains, du God bless America. Mais au-delà de ces défauts, la barbarie qui palpite en chacun de nous sous le mince vernis culturel est bien rendu.

Pour les amateurs de romans post-apo.


Celui qui hantait les ténèbres
Celui qui hantait les ténèbres
Prix : EUR 0,00

5.0 étoiles sur 5 Immense Lovecraft, 9 janvier 2017
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Celui qui hantait les ténèbres (Format Kindle)
J'ai tout lu de Lovecraft et ce texte est dans la ligne de son monde terrifiant et plein d'imagination. Entrez dans son univers et vous n'en sortirez plus.


Shantaram
Shantaram
par Gregory David Roberts
Edition : Poche

4.0 étoiles sur 5 Superbe roman malgré quelques longueurs, 9 janvier 2017
Ce commentaire fait référence à cette édition : Shantaram (Poche)
Un roman fleuve sur Lin alias Shantaram, repris de justice australien ayant trouvé refuge à Bombay et découvrant la faune locale. Des pages superbes, quelques longueurs parfois et une multitude de personnages dans lesquels on se perd parfois. Ce roman ambitieux demeure un des meilleurs sur ce pays-continent. Prévoyez pas mal de temps car il est assez long.


Phrom Thep
Phrom Thep
par Marc Lasnier
Edition : Broché
Prix : EUR 23,21

8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un bon policier sur la Thaïlande, 9 janvier 2017
Ce commentaire fait référence à cette édition : Phrom Thep (Broché)
Je dévore tout ce qui parle de ce pays que j'aime beaucoup. Les classiques bien sûr comme les romans de John Burdett ou la belle trilogie de Poupart (Pattaya, Bangkok, Patong) mais aussi des romans plus récents (Guénier au style superbe, Orengo).

Dans cette liste qui commence à être fournie, Phrom Thep avec l'histoire de la belle Wannapa ne déçoit pas. On y retrouve dans un contexte différent les sublimes paysages de Phuket que j'avais tant aimé dans Patong beach, autre thriller sur un thème très différent.

Marc Lasnier a réussi ce premier roman entre la lumière de l'île et l'ombre du passé de Wannapa.


Les Robinsons de l'Apocalypse
Les Robinsons de l'Apocalypse
Prix : EUR 2,99

4.0 étoiles sur 5 Bon moment de lecture, 9 janvier 2017
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Robinsons de l'Apocalypse (Format Kindle)
J'ai un faible pour les romans post-apocalyptique que ce soit après un désastre mondiale (Ravage, Malevil, la Route) ou parce que la société sombre dans la guerre, à cause d'une épidémie type zombie (Le très bon "Le passage" de Cronin) ou que la société se désintègre dans une guerre civile ethnique comme dans l'excellent "Demain les barbares".
Le roman de Joël Moreau tient tout à fait la comparaison avec les classiques du genre : personnages attachants, rebondissements de l'intrigue, psychologie des survivants qui me fait penser à Rick de Walking dead hésitant entre être un type bien pu protéger son groupe.
Une bonne base pour une série. Bravo à l'auteur.


Guerre à l'Occident - Guerre en Occident
Guerre à l'Occident - Guerre en Occident
par Lieutenant-Colonel Jean-François Cerisier
Edition : Broché
Prix : EUR 19,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Introduction au chaos, 8 janvier 2017
Ce commentaire fait référence à cette édition : Guerre à l'Occident - Guerre en Occident (Broché)
Avec ce livre, j'ai eu l'impression de lire ce que les Américains nomment un prequel à plusieurs romans d'anticipation.

Le témoignage de cet officier fait froid dans le dos, il nous montre que la guerre civile que décrivent les romanciers dans "Les évènements" (Rolin), "Guérilla" (Obertone), le début de "Soumission" et plus encore "Demain les barbares" (Poupart) est déjà en gestation.

La bête islamiste est très féconde et son projet de conquête semble bien arrêté et nous conduit tout droit à un conflit civil majeur. Le titre parle bien de la DOUBLE menace : extérieur et surtout intérieure. L'existence d'une cinquième colonne constituée d'une multitude dans nos cités rend cette lutte beaucoup plus dangereuse que ce que nous avons connu par le passé.

Merci à ce lanceur d'alerte.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20