undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose
Profil de Kéckeucavo... > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Kéckeucavo...
Classement des meilleurs critiques: 1.162
Votes utiles : 422

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Kéckeucavo... "hey" (france)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-12
pixel
Close To Seven
Close To Seven
Prix : EUR 9,12

4.0 étoiles sur 5 Un album de Sandra prétexte à un add-on d'enigma ?, 17 juillet 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Close To Seven (CD)
Comme à son habitude m.cretu est allé piocher dans des samples de rythmiques connus (c&c music factory, Phil Collins, toto etc...) pour construire 10 titres léchés et agreables avec de belles orchestrations, de bonnes infra basses, agrémentés de la voix de sandra...

Cet album, loin des titres qui ont fait connaître sandra dans les années 80 et de leur structure (avec des backing vocals de crétu dans les refrains ici moins systématiques) s'apparente plus à une suite d'énigma de part son style, qu'à un réel nouvel album de la chanteuse...
il y a peu de titres qui se démarquent pour avoir un statu de hit, et peu de chansons à proprement parler, avec une structure conventionnelle.
cela ne m'a pas dérangé car C'est surtout "l'ambiance enigma" qui m'a séduit dans cet album et qui me motive à l'écouter puisque c'est sont créateur aux commandes. Sans la voix de sandra on pourrait être unanimes, C est du enigma...
On y retrouve donc tous les sons et bidouillages si chers à crétu. .. les synthés, les memes sons mystiques, quelques rytmiques insérées, l'empreinte enigma est donc omniprésente mis à part que les titres ici, ne sont pas enchaînés. Dommage j'aurais apprécié.

Les fans de sandra risquent de rester sur leur faim, quant aux adeptes de la secte enigma ils y trouveront tout ce qui a fait le succès de cette saga.
Cet album est un mix entre des deux mais aux fortes empreintes d'énigma avec de bons titres planants aux sonorités gothico-mystiques et sensuelles. Vous l'aurez compris, je me suis procuré cet album, plus pour le style "enigma" que par engouement pour la chanteuse et j'aime beaucoup l'ambiance de ce disque qui vient grossir à l'oeuvre globale de crétu depuis l'album mcmxcad
... et pourtant je n' avais pas été très réceptif à "close to seven" lors de sa sortie... comme quoi...c'est comme le bon vin...


Deep Africa
Deep Africa
Proposé par musicplus75
Prix : EUR 13,00

5.0 étoiles sur 5 Un bien beau disque..., 14 juillet 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Deep Africa (CD)
Deep forest a bien évolué depuis leur premier album.
Avec deep Africa ils sortent des sentiers battus et quittent la facilité qui teintait leurs premières compositions.
On trouve dans cet opus généreux de très belles compositions accessibles même si elles ne sont pas notre culture, vraiment bien travaillées et variées qui nous offrent un voyage intéressant grâce aux voix, aux rythmiques, aux instruments, aux sons riches et variés ...
J ai écouté deep brasil et je dois reconnaître que je préfère de vraiment très très loin deep Africa... qui me parle bien plus.
Pour avoir visité quelques pays d Afrique j'ai retrouvé dans ce disque, les ambiances chaleureuses, les couleurs et les contrastes d'un champs de mil posé au pied d'une falaise ocre, les files de femmes porteuses d'eau, les paysages semi désertiques à perte de vue sur lesquels ont servecus, par le miracle de la nature, quelques baobabs ou épineux , des villages où palabrent les habitants à l ombre d une Togona. .. des ethnies.... une calebasse qui arrose un champs d'oignon ou une pirogue qui flotte sur le fleuve niger avec en second plan un magique coucher de soleil qui teinte le ciel et la terre d' or... un gamin mélancolique pensif sur une balançoire faite d'une vieille chambre à air...
Bref un bien beau disque qui rend hommage et met en valeur les chants et musique du berceau de l'humanité.
Certains reprochent la présence de sons trop modernes, boîte à rythme etc... au contraire je trouve personnellement qu'ils trouvent leur place avec subtilité et se marient parfaitement aux styles.
Un très beau travail de composition qui magnifie un continent déjà riche en couleurs, en paysages, faune et flore, en ethnies et en traditions...


MCMXC A.D. , ENIGMA 1 - Compact Disc
MCMXC A.D. , ENIGMA 1 - Compact Disc
Prix : EUR 6,99

5.0 étoiles sur 5 Un évènement musical..., 13 juillet 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : MCMXC A.D. , ENIGMA 1 - Compact Disc (CD)
M.cretu le mentor et mari de la chanteuse de variété des années 80, Sandra, a eu l'idée de réaliser un album conceptuel mélangeant les synthés, les chants grégoriens, de la tripop, quelques passages parlés aux accents gothiques et lubriques faisant références à l'oeuvre du marquis de Sade... pour les textes c'est justement sandra qui s'y colle, quand lui est aux commande du vaisseau qui va vous faire voyager sur 45 minutes...

bref il arrive dans les années 90 avec cet album totalement dingue à l'ambiance unique qui devaste tout sur la scene musicale....
Personne ne s'etait encore aventuré ce terrain là, ce qui en fait un album de référence. Au même titre qu'"oxygene" de jarre par exemple.

Totalement immersif, il propose des titres d'une homogénéité absolue, enchaînés, c'est un album cohérent qui ne trahit pas ses prétentions...teinté de mystère, à l'ambiance parfois sombre ou mélancolique, parfois subjectif, il laisse l'imagination faire le reste ayant pour but offrir un voyage dans l'espace et dans le temps, une expérience musicale unique jamais proposée jusque là... et ça fait forcément un carton.
Je me souviens d avoir été literallement scotché à la première écoute du titre "sadeness" soutenu par un clip sombre et étrange dans un décors gothique. Je me rapelle avoir appelé une amie pour lui dire ; va vite sur M6, y a un morceau qui passe C'est un truc totalement dingue, C est hypnotisant!!! Génial !!
Je trouvais ce morceau vraiment très beau en plus de soulever des questionnement sur l'arrivée de cet ovni addictif !
Un son renversant, une ambiance totalement unique, crétu vient de mettre au monde un nouvel univers musical, un concept qu'il agrémentera avec les six albums originaux suivants, plus ou moins inégaux. Meme s'il n'est parvenu à renouveler l'impact de ce premier opus que l'on pourrait qualifier de mémorable, enigma restera enigma sans trahir le concept.

Cet album trône dans ma liste du top 10, et garde toujours la même place dans mon coeur depuis l'année de sa sortie ... ça fait plus de 25 ans... !!!! Un album unique, intense, d'une grande originalité et d'une grande classe !


Purgatoire des innocents
Purgatoire des innocents
par Karine Giebel
Edition : Poche
Prix : EUR 8,20

5.0 étoiles sur 5 Bong sang !!! ... encore une que je n'ai pas vu venir ! !!, 10 juillet 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Purgatoire des innocents (Poche)
"Juste une ombre" m'avait secoué. "Jusque ce que la mort nous unisse" m avait passionné.
"Purgatoire des innocents" est une claque de plus qui m' a fait plonger dans un état de stress du niveau de "misery" du grand Stephen King, mais aussi dans un certain malaise durant la lecture.

Giebel y va sans ménagement aucun, il n'y a pas de limite aux actes ignobles et la violence est à son paroxysme tant dans les actes que dans les mots. Elle au moins, ne vit pas dans le déni c'est certain, et ose dénoncer l'inavouable, l'inacceptable.

Certains l'accusent d' avoir abusé gratuitement de cette violence à en devenir vomitive. Peut être cette violence aurait pu elle être mieux "comprise" si l'auteur avait un peu plus approfondi les névroses et la colère qui ont pu être à l'origine de ces actes.

Seules les personnes qui connaissent de près un ami qui a vécu l' inseste(ou ceux qui l'on vécu eux mêmes) sont à même de comprendre ce que pourrait devenir une victime de cet acte si elle ne travaillait pas sur elle même grâce à une thérapie. A ceux - là, la colère et la violence leur parlera et il leur en faudra plus pour être choqué par la lecture de ce livre... et cela me surprendrait que k.giebel ait écrit ceci par hasard...

Les autres n'y verrons qu'une succession d'actes de barbarie gratuits et écoeurant sans fondement.
Pour comprendre ce livre donc, il est impératif non seulement d'avoir le coeur et l'estomac bien accrochés certes, mais aussi d'être capable de lucidité et de discernement et de vivre dans un monde en dehors de celui où les gens préfèrent s'accommoder de leur environnement en se voilant la face, dans le déni, parce que trop de vérités derrangent.

Non, La pédophilie n'est pas un délire sorti de l'imagination d'une auteur pour étaler tous ses aspect les plus abjects histoire de faire le "buzz"... et pour connaître des victimes d'insectes, je sais que la colère, si elle n'est pas encadrée, peut prendre des formes auxquelles personne ne peut s'attendre ou anticiper.

L inceste existe . Les victimes de ces incestes sont des gamins salis pour une vie entière, puis ils deviennet tant bien que mal des adultes, dont l'enfant interieur reste partagé entre le désir de tuer leurs parents et celui de ne pas leur faire de mal car la manipulation dont ils ont été victimes touchent un affect... l'amour inconditionnel.
De ce conflit en découle une colère qui peut s'exprimer en violence ou en souffrance interne, souvent étouffée, qui finira bien par ressurgir d'une manière ou d'une autre...

Peut être que Giebel effectivement aurait dû s'épancher plus sur cet aspect de la chose que sur la description successive d'une barbarie pour nous éclairer sur certaines motivations...
Elle a su le faire sur l'enfance des frères braqueurs par le biais de flash back, dommage qu'elle ne l'ai pas fait avec patrick et sa nièce pour éclaircir la trame qui a conduit ces deux personnes à l'inimaginable.

Il n'en reste que dès les premières pages on tombe dans ce piège sordide, qu'à la 250 ème C' est une douche glacée qui s'abat littéralement sur vous . Moi je ne l'ai pas vu venir...
ce bouquin fait plus de 600 pages et parvenir à ériger un "page - Turner " d'une telle intensité sur un tel "pavé" relève de l'exploit,m. il n'y a aucun instant de répit et les atrocités ne sont pas là que pour faire grimper la pression, car ce n'est pas ce qui fait que le lecteur reste en haleine. Une seule question nous taraude tout au long de la lecture ; qui et comment s'en sortira et à quel prix ? ...Jusqu'à son dénouement .
On est surpris, manipulés, piègés par cette histoire infernale et en plus, tout tient la route.

Ce livre m'a aspiré d'une force peu commune... j' en ai fait qu'une bouché en 72h... à en perdre le sommeil et à en faire de l'arythmie cardiaque...
Je vais poursuivre l'exploration du travail de Giebel... mais vais avant cela opter sur un style plus "leger" histoire de me remettre de mes émotions... en tout cas c'est un livre que je ne suis pas près d'oublier...


Angor
Angor
par Franck Thilliez
Edition : Poche
Prix : EUR 8,50

3.0 étoiles sur 5 Un peu lourd...et long..., 5 juillet 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Angor (Poche)
Le sujet est intéressant, mais l'intrigue bon sang !!??! Était- il nécessaire de sortir une histoire aussi tirée par le cheveux avec des protagonistes liés aux 4 coins du monde ? ... à faire trop tordu, ça en devient improbable voire laborieux à lire, tellement on s' y perdrait...même si l'on n'ignore pas que le reseau du traffic d'organe soit tentaculaire.
Et puis 500 pages de palabres motivées par une enquête sur au total de 600, ça ne fait plus qu' une centaine de pages avec un tout petit peu de suspens, pour une fin prévisible.
Enfin la théorie de l'homme en noir aux commandes du mal est tellement usée... thilliez nous propose une enquête farfelue, sur fond de traffic d'organes construite autour du spectre du mal...
S.king a déjà son Randall Flag... dommage que thilliez se perde là dedans...
Déçus.


Aiho 100ml diffuseur d'huiles essentielles, purifier l'air avec 7 couleurs LED lampe d'ambiance, arrêt automatique quand il y a peu d'eau, silencieux et ultrasonique, parfait pour la chambre, le bureau, etc. AD-P5
Aiho 100ml diffuseur d'huiles essentielles, purifier l'air avec 7 couleurs LED lampe d'ambiance, arrêt automatique quand il y a peu d'eau, silencieux et ultrasonique, parfait pour la chambre, le bureau, etc. AD-P5
Proposé par xiao long
Prix : EUR 29,99

5.0 étoiles sur 5 Esthétique et performant, 28 juin 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Haut de 14cm donc peu encombrant, ce diffuseur se fait discret grâce à un esthétisme sobre. Son habillage d'un blanc velouté permet une diffusion opacifée de la couleur de son choix avec deux niveaux d intensités pour chacune d entre elles, mais toujours douce...
On est dans la relaxation ... aucun doute là dessus.
La diffusion de vos huiles peut se faire soit par intervalles de 30 secondes sur une durée totale de 6h... soit en continue 3h durant... l'appareil est peu bruyant et diffuse correctement sans excès, la diffusion de monopolise pas l'atmosphère... ce n est pas envahissant à donner des maux de têtes.
Point fort : un récipient gradué sert de
Doseur pour l eau ... point faible; sa graduation maximale dépasse celle recommandée à verser dans le diffuseur.
Autre bémol ; pourquoi avoir rendu les touches de réglages (couleurs et modes de diffusion), sonores avec un "bip" franchement pas des plus discrets ??... si on "pinaille" il n'y a que ça à est à deplorer sinon c est un joli produit... à confirmer dans la longévité.


Au cœur de moi
Au cœur de moi
Prix : EUR 12,99

4 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Et un de plus... un!, 26 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Au cœur de moi (CD)
On croyait en avoir terminé après son élimination dans the voice, nous voilà qu' il revient formaté pop en véritable produit marketing... et pire encore ! Carrément un album.!!!
Ca commence par Une promo eurovision avec une chanson qu'on aurait pu croire écrite par un môme de 7 ans tellement le texte est niais et vilain... c est sur qu'en terme d'écriture ; C est pas du Goldman!!! Puis la musique franchement, même avec music maker vous pouvez faire mieux ...
Et ça continue avec une propagande de malade, puisque on nous le basarde à la moindre occasion sur tous les plateaux et scènes au moindre prétexte... c'est déjà l'overdose !
Si encore il y avait pour compenser, la voix ou au moins un charisme, mais il n'y a ni l'un, ni l'autre.
Voici donc encore un pseudo phénomène, dont abuseront les dj des soirées campings et mariages après avoir agacé tout le monde pendant tout l'été et que tout le monde finira par zapper aux premières fraîcheurs automnales... sauf peut être s'il sera lui aussi recruté pour faire le pitre aux concerts des enfoirés, vitrine de ceux dont la carrière a sombré dans l oubli.
Remarquez, il lui restera au mieux, toujours l'option d'ouvrir de nouveau un cabinet pour recommencer à poser des composites sur de mauvaises carries...
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (4) | Permalien | Remarque la plus récente : Aug 8, 2016 6:41 PM MEST


Electronica Volume 2: The Heart of Noise
Electronica Volume 2: The Heart of Noise
Prix : EUR 15,99

13 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Réussite totale ... Doublé gagnant ! Voici le Graal de la musique électronique !, 6 mai 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Electronica Volume 2: The Heart of Noise (CD)
Surement en clin d'oeil au groupe londonien new wave des années 80 qui porte le même nom, "the art of noise", ​suit la même voie qu' Electronica 1, le même principe, tout en sonnant plus "années 80" ...
Une boule à facette en mode météorite illustre l'album. En écoutant le disque on s'aperçoit de l'adéquation avec ce choix graphique, et l'audace du projet; Ce second opus se veut puissant et encore bien meilleur que le premier ...

On retrouve avec un immense bonheur ces sons old-school reconnaissables entre milles par les puristes, signature de jarre des tous premiers albums, qui viennent ponctuer subtilement 18 nouvelles compositions variées souvent solaires ou parfois étranges... mais toujours réussies. Jarre a ressorti les vieux séquenceurs et synthés du placard et nous offre un gros dépoussiérage, l'effet est vraiment spectaculaire.

Mais qu'est- il arrivé à Jarre après toutes ces années de traversé du désert ? On se le demande !!
Avec Electronica 1, Jarre marquait d'un grand coups son retour... Electronica 2, m'a mis K.O. de part son originalité, son ambition, la variété et la richesse étourdissante des titres...

Il faut croire que ses collaborations, ses rencontres avec les dinosaures de la musique électronique ont du lui insuffler une nouvelle vision des choses, une nouvelle approche musicale pour le sortir de son carcan. Ce second volet est de nouveau une oeuvre musicale complète, aussi généreuse que l'opus précédent et nul doute que ces deux albums réunis et indissociable deviendront des oeuvres majeures dans la discographie de Jarre au même rang qu' Oxygène ou Equinoxe.

Un peu moins facilement accessible que le premier opus de la série, différent, mais non moins réussi, the art of noise ne trahi ni l'ambition de Jarre, ni la prétention dans ce projet et selon moi, vient magnifiquement compléter le premier jet, parce que là encore, il n'y a rien à jeter.
L'opus s'ouvre sur un superbe morceau très spacial et orgasmique où se mêlent les vieux claviers aux récents, puis arrivent quelques titres chantés et dansants (c'est là qu'on devient dubitatif car on se demande si jarre n'est pas tombé dans le piège de la facilité en orientant son nouvel opus vers ce style...justement non).
s'il parvient à dépoussiérer au passage les "stéréotypés" pet shop boys sur des beats qui rappellent un tube des dépeche mode, (au point de me faire parvenir à écouter en entier un titre chanté par ce groupe sans m'en lasser), s'en suivent d'étranges titres, parfois spirituels, parfois totalement survoltés dont un qui ne vas pas sans me rappeler le morceau "révolution" ... composé cette fois sous amphétamines !!
On découvre des titres très 80's façon "Orchestral Manoeuvre in the Dark" qui alternent avec des compos très impressionnantes, pure produit Jarre, selon le même principe de l'utilisation du mélange de ces sons qui ont traversé au moins quatre décennies..., Jarre se frotte au mélange des styles et des genres avec audace, et offre aussi des moments de grâce ou des moments de grande classe avec des arrangements à tomber le c.. par terre. c'est vraiment très bon dans l'ensemble, très inspiré, souvent "fun"... le résultat est (pour moi en tout cas) très euphorisant...

Cindy Lauper (avec tube en puissance qu'est swip to the right), Christophe (à l'ambiance massive Attack), hans zimmer et pleins d'autres se sont prêtés au jeu, au plus grand bonheur du quadra que je suis, tout ceux la font partie de ma génération et à l'écoute de l'oeuvre entière, je pars presque en pélérinage ! C'est un régal et grâce à Jarre je retraverse des époques sans que cela ne soit ringard à l'écoute... c'est presque de la magie...

Au travers de ces deux opus, jarre laisse un bel héritage musical très représentatifs de l'évolution des machines et des styles qui avaient pourtant pris la poussière, en nous mettant au détour une claque monumentale... Les tomes 1 et 2, extrêmement réussis, riches en styles et en références sont un magnifique cadeau pour nous, amateurs du genre et constituera un beau trésors pour les générations futures qui auront envie de se procurer des albums de choix en musique électronique...Jarre et ses acolytes ont vraiment bien bossé et offrent un généreux hommage aux Quarante dernières années de musiques électroniques sans sombrer dans la ringardise, avec des choix assumés et qui ont surtout pour objectif de ne pas vous faire passer à côté de certaines références musicales, je parle de celles qui constituent le patrimoine de la musique électronique depuis ses débuts.
Une réussite totale qui produit son effet à l'écoute !!! bravo Jarre !


Madonna : Confessions tour
Madonna : Confessions tour
DVD ~ Madonna
Prix : EUR 17,14

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 L' extase !!!, 24 avril 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Madonna : Confessions tour (DVD)
Les concerts de Madonna je les connais tous. Soit pour les avoir vu en vrai quand j'avais la chance d'y assister, soit en dvd.
Pour moi les meilleurs sont le Girlie Show, le MDNA tour et celui-ci, le confession tour.

Ici Madonna comme à son habitude très pro, s'est entourée des meilleurs perfomers, cascadeurs, danseurs, mais pas que...
La track-list regroupe aussi des titres de choix génialement revisités pour les plus anciens, grâce à des arrangements de haute volée et enchaînés, appuyés par une mise en scène somptueuse, des lumières et de splendides effets spéciaux..

Comme à son habitude le show est divisé en quatre parties. Tantôt sophistiqué, tantôt plus grave (car les shows de Madonna c'est aussi l'occasion de faire passer des messages pour procurer d'inoubliables moments d'émotions et nous faire réfléchir), tantôt déjantés où Madonna se donne sans retenue à nous faire oublier son âge, Tantôt festif pour clôturer magistralement l'un de ses plus grands concerts avec une maestria jamais atteinte chez ses concurrentes!
Madonna c'est la "Queen" et ce show d'un niveau exceptionnel en est la preuve.

Ce spectacle magnifiquement filmé, sans trop d'ajouts d'images et d'effets immortalise une de ses plus belles tournées. On en prend plein la vue, pleins les oreilles. C'est de très loin un des plus beaux concerts qu'il vous sera donné de découvrir, ou revoir...

Il n'y a plus qu'une seule artiste encore en vie avec un tel cursus qui soit capable d'offrir ce niveau de spectacle... si vous doutez encore, et s'il n'y avait qu'un seul show de Madonna que vous souhaiteriez découvrir pour vous convaincre, je vous invite à visionner le confession-tour, vous m'en direz des nouvelles. Si vous êtes amateurs du genre et que vous n'êtes pas debout à danser dans votre salon, en visionnant le final de ce Show démentiel c'est qu'on ne peut plus rien pour vous. lol


Cadres noirs
Cadres noirs
par Pierre Lemaitre
Edition : Poche
Prix : EUR 7,60

3.0 étoiles sur 5 Malsain, terriblement accrocheur... et très déstabilisant., 26 février 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Cadres noirs (Poche)
Ici les méthodes de recrutement sont extrapolées certes pour atteindre ce qui peut se faire de pire en terme d'humiliation. Ici les manipulations sont poussées à l'extrême tout comme les démarches d'un homme au chômage en déroute qui veut sauver son honneur...
La lecture de ce livre provoque autant d'effarement que de colère au point que je la déconseillerais radicalement à tous ceux qui traverserait une période difficile dans leur emplois, où leurs démarches pour trouver un emploi.

S'il ne s'agit là que d'une fiction Pierre Lemaitre ne fait pas l'autruche sur la dénonciation des comportements les plus abjects de collaborateurs en quête de reconnaissance, prêts à tout pour garder un poste ou se voir promu.

Ce livre noir est révoltant et l'on a droit à tout ; stratèges, trahisons, coups-bas, manipulations, chantage, bref ... finalement tout ce qui constitue
nos environnements de travail, sauf qu'ici ça va vraiment très très loin...

Accrochez-vous, ce "page turner" est intense mais laisse aussi un goût amer sur notre société parce que tout ce que l'on ne préfère pas voir, ni entendre pour se préserver soi-même sur les réalités du monde du travail, vous explose à la figure au fil des pages et ne vous fera plus voir votre supérieurs du même oeil.

Après l'histoire vaut ce quelle vaut et j'ai trouvé la fin rocambolesque, dommage car la première moitié du livre et menée d'une main de maître et s'avère passionnante. Vous êtes prévenus...


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-12