undrgrnd Cliquez ici HPALLL nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Profil de ça m'interpelle > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par ça m'interpelle
Classement des meilleurs critiques: 104.630
Votes utiles : 486

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
ça m'interpelle (PARIS France)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
pixel
Go Go Power : The Complete Chess Singles 1961-1966
Go Go Power : The Complete Chess Singles 1961-1966
Prix : EUR 19,00

10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 l'age d'or de la soul, 2 juin 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Go Go Power : The Complete Chess Singles 1961-1966 (CD)
Sugar pie desanto est une chanteuse soul qui a eu son succès dans les années 60. La grande époque avec Etta James et toutes ces fabuleuses chanteuses et groupes genre Ikettes, Ronettes, supremes etc etc.
La voix de sugar pie est rauque, puissante, chaude, son groove, comme pour toutes les chanteuses black ou métisses, est imparable. Tout ça dans une toute petite nana format de poche. Cette compilation est excellente car très documentée : beaucoup de photos et une bio assez complète. Les premiers titres s'enchainent avec le rythme d'un train de marchandises qui traverse le nord des US, à commencer par "soulful dress", son plus grand hit.
C'est un mélange de soul et de rythm and blues, puissant et inspiré. Bien sur sur il y a quelques titres plus commeriaux que d'autres et sans intérêt, mais ne passez pas à coté de cette compil si vous aimez la soul et le R'n'B. et la nostalgie bien sur !


The Story Of Bo Diddley (The Very Best Of)
The Story Of Bo Diddley (The Very Best Of)
Prix : EUR 18,90

9 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 IL ETAIT UNE FOIS BO DIDDLEY, 19 avril 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Story Of Bo Diddley (The Very Best Of) (CD)
Bo diddley et sa guitare rectangulaire....
Son rythme légendaire. Tous, mais absolument tous les guitaristes de rock ont été influencés par ce géant.
Jimi Hendrix par exemple. Diddley est une rock star absolue. Son attitude, son intégrité et sa simplicité en font la référence absolue, le maître.
En exergue de cette compilation il est dit qu'on peut suivre un ouragan à la trace qu'il laisse sur son passage et qu'il en va de même pour Bo Diddley et l'empreinte qu'il a laissée sur le rock depuis 1955. On ne saurait mieux dire !
Son génie est multiforme car non seulement il a créé le "diddley beat", mais il a tout inventé en matière de jeu de scène et ses qualités de compositeur sont incroyables. Il est également un redoutable technicien du son qui va imposer la guitare électrique "rock". Diddley put the rock into rock 'n' roll.
Est-il besoin de parler de la bête de scène ? Personne ne pouvait rivaliser avec lui, aucun groupe même les plus grands (who, hendrix expérience etc)
Cette compilation regroupe tous les premiers hits de Bo diddley chez chess records depuis 1955 jusqu'à 1958 essentiellement mais également quelques titres des sixties et un ou deux titres du début des seventies. Egalement un petit livret (trop court hélas) avec quelques photos et une courte bio ainsi que les dates d'enregistrempent des titres de cette compil.
Ellas Bates Mac Daniel alias Bo Diddley est "larger than life"
Découvrez le. Vous ne le regretterez jamais.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : May 17, 2010 8:41 PM MEST


Van Halen II
Van Halen II
Proposé par Discos Totem
Prix : EUR 9,14

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L'ATTENTE ETAIT IMMENSE, 19 mars 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Van Halen II (CD)
Evidemment après le premier album, l'attente était immense, trop peut être ?
Du coup, le II a été reçu avec un peu de déception à l'époque.
Trop court, même son que le premier, apparemment pas de morceau "killer" comme sur le premier.
En fait, l'effet de surprise était passé.
Maintenant avec le recul, et même à l'époque avec le recul, on se rend compte que des albums comme ça, ça ne court pas les rues.
C'est exceptionnel ce que l'on entend là. Tous les titres, dès la reprise de "you're no good" qui s'impose comme un classique d'emblée sont remarquables et n'ont pas vieilli (ecoutez la version originale de Linda Rondstadt qui est très bien mais, comment dire heu... différente !).
Eddy Van halen est un monument. Sur Spanish Fly, il utilise une guitare classique comme personne avant lui. Une minute de bonheur total. Il a bouleversé la guitare mondiale. Il y a un avant et un après c'est incontestable. Orgie guitaristique résultant d'une combinaison entre un son monstrueux (le "brown sound")mais totalement contrôlé, et une précision de jeu au laser, doublée d'un sens du rythme inégalable dans ce style de guitare.
Honnêtement, chaque album de VH est à posséder. POur ceux qui n'aiment pas le hard rock, je suis sur qu'ils en ont quand même un ou deux.
C'est quand même un classique notre Eddy Quooaaaaa !
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : May 11, 2011 6:46 PM MEST


Frank Zappa'S 200 Motels
Frank Zappa'S 200 Motels
DVD ~ Frank Zappa

7 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 foutraque, 5 mars 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Frank Zappa'S 200 Motels (DVD)
oh la oh la on se calme
Pas besoin de monter sur ses grands chevaux. 200 motels, la video, peut s'acheter pour une poignée d'euros. Qu'est ce qu'on a pour ce prix ?
On a un truc foutraque, qui énerve au premier abord.
Il ne s'agit pas vraiment d'un film, mais d'une sorte de hapenning psychedelique. Déjà si vous acceptez le postulat, vous êtes plus indulgent. L'image n'est pas terrible, très très datée début des années 70. IL y a la musique. Inégale certes mais avec des éclairs par ci par là. Rien que pour les éclairs, achetez le DVD ! On ne voit pas Frank Zappa. Cherchez pas. On voit Jimi carl Black qui chante "Lonesome Cow boy Burke". On voit d'autres bizarreries. Du genre de celles qu'on aime bien chez FZ. Des images étranges, envoutantes, irritantes et attachantes à la fois. Zero commerce, Zero business. De la créativité. Du sens. Du feeling. Vous aimerez ces étrangetés, ces bizarreries vidéo.
Et puis il y a l'ambiance et peu naufragesque du tout qui, ma fois, donne un certain cachet. On sent le manque de moyens, et on le regrette. Le genre "Making of don quichotte", vous voyez ce que je veux dire ?
Et puis il y a la valeur, ouvrez les guillemets, "historique", de l'oeuvre. 1970/1971 eh oui.
Non ce qui m'irrite le plus, c'est la présence des deux vocalistes ratés qui accompagnaient Zappa à cette époque, j'ai oublié leur nom c'est dire, genre tom et jerry un truc comme ça. Bref deux nuls qui ont fait un bout de chemin avec Zappa qui les adorait. Il n'y a pas Roy Estrada ni Ray collins sur ce DVD, sauf erreur de ma part. Good bye les premiers mothers. A part, donc, Jimi carl Black.
C'est le genre de DVD que vous devez regarder seul, un vendredi soir, vers minuit /1h du mat, quand la ville dort, un bon verre de vin a portée de main, une guitare pas très loin pour les temps creux, et il y en quelques uns.Le jeu consiste à essayer de trouver quelques images qui vous évoqueront quelque chose. Quoi ? on ne sait pas. Mais vous trouverez forcément quelque chose qui va rester. Mais si, cherchez bien !


You Are What You Is
You Are What You Is
Proposé par thebookcommunity_fr
Prix : EUR 21,97

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 AIIIIIIIIIIIIIEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE, 26 février 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : You Are What You Is (CD)
Depuis l'intro du premier titre, la voix d'un type chantant comme une ado prébubère en pleine crise :"it's a miserable friday night and I'm so lonely" et jusqu'à la dernière éructation qui cloture "drafted again" ("leave my nose alone please !" pour les curieux) vous n'allez pas être déçus du voyage !
Hilarant, énorme, corrosif, subversif, comme toujours.
Musicalement un chef-d'oeuvre (la wha wha est là aussi vous inquiétez pas), YAWYI s'inscrit dans la droite ligne de Sheik Yer bouti et joe's garage.
Vous allez vous éclater en écoutant les voix qui parcourent l'album. Pas une composition en dessous de l'autre, mais il y en a pour tout les gouts. Une mention spéciale à "Suicide chump", ou comment mieux vaut ne pas rater son suicide, suivi dans une logique toute Zappaïenne par "jumbo go away" et "drafted again" dans un de ces enchainements de haute voltige dont seul le grand Frank avait le secret.
Merci Monsieur Zappa !


Ammonia Avenue
Ammonia Avenue
Prix : EUR 7,00

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 faites plaisir a votre chaine stereo, 26 février 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ammonia Avenue (CD)
Dans ce très bon disque, plusieurs titres sont devenus des classiques. Tenez Ammonia avenue par exemple. En voila une belle chanson. Tou APP y est : composition, orchestration, voix, et la "patte' du duo Parson Woolfson, unique et précieuse. Egalement One good reason, let me go home par exemple. Les autres titres ne déméritent pas avec un instrumental Parsonnien, qui va faire plaisir à votre autoradio : Pipeline.
Pas le meilleur APP, mais pas le moins bon non plus.


Sunday Walk [Re-Issue]
Sunday Walk [Re-Issue]

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 les débuts d'un grand, 22 février 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sunday Walk [Re-Issue] (CD)
Ca doit être un des premiers disques de JLPonty.
piano basse violon batterie et c'est tout. Un son plein, léger, présent, reconnaissable.
Du jazz, mais avec cette touche particulière qui préfigure la carrière à venir. Des compositions originales, créatives, pas de lassitude à l'écoute avec un bon équilibre entre les musiciens.
A l'écoute, on comprend ce qui a séduit Zappa et qui allait amener la collaboration.


Yer Album
Yer Album

1 internaute sur 10 a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 c'est du lourd !, 22 février 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Yer Album (CD)
Eh ben mes aieux !
A lire le précédent commentaire vous vous attendez à un chef d'oeuvre les amis. Hélas, je me dois de rectifier le tir.
Certes, nous avons là la présence de Joe Walsh. La guitare des eagles, excusez du peu. Mais regardez la date de cet album : 1969. Bien avant les eagles donc.
Ne pas confondre et éviter le piège.
Connaissez vous le nom de James Gang ? Non bien sur. Le problème est que si ce disque se laisse écouter sans problème, il est passe partout. Le son est terriblement daté. La batterie sonne comme une batterie genre Martin Circus si vous voyez ce que je veux dire.La basse est omniprésente, genre : "salut les gars j'ai acheté une basse écoutez ce son !" pénible....Remarquez le bassiste connait quand même quatre notes, vous allez vite le savoir !
C'est terriblement daté, irrémédiablement daté. Dès les première notes, vous êtes en 1969. Cela aurait pu passer si les compisitions étaient originales. Mais hélas...c'est lourd, lourd
Joes Walsh joue de façon très classique, genre "j'improvise sur du blues les gars." Le problème c'est qu'il n'y a pas de cadre, pas de compositeur dans l'avion.
La voix du chanteur est quelconque sans être atroce.
LA section ryhtmique après vous avoir énervé avec ce son de la mort, vous endort au bout d'1/4 heure.
Et puis ces morceaux qu'on arrive pas à terminer et qui s'étirent, s'étirent, interminables et creux (et en plsu ça s'appelle "stop" ils l'ont fait exprès ou quoi ?).
Au revoir James Gang et merci d'être venus....


Coffret 2 CD et 1 DVD : Blue Wild Angel - Edition limitée
Coffret 2 CD et 1 DVD : Blue Wild Angel - Edition limitée

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 LE CREPUSCULE DE JIMI HENDRIX, 23 novembre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Coffret 2 CD et 1 DVD : Blue Wild Angel - Edition limitée (CD)
Chaque fan a son concert d'hendrix fétiche.
L'experience tournait à plus de 300 concerts par an à l'époque. Et tout reposait sur la guitare de Hendrix, appuyé par le plus grand batteur rock avec Keith Moon, j'ai nommé Mitch Mitchell.
Live at WInterland par exemple, me semblait contenir la meilleure version de Hey Joe. Woodstock et l'Ile de whight sont particuliers car filmés et exceptionnels d'un point de vue historique.
600.000 personnes à l'Ile de wight.
Il faut impérativement acheter ce coffret, car il s'agit d'un des plus grands concerts de Hendrix. Le DVD, qui ne semble pas pouvoir être lu sur tous les lecteurs de salons, mais pas grave car il y a les ordi, vous plonge de manière incroyable dans l'ambiance.
Le groupe joue de nuit. Rien à voir avec Woodstock. L'ambiance est différente. Le coté documentaire rend ce concert crépusculaire.
Sur voodoo child, Hendrix répète plusieurs fois les paroles : "If I don't meet you in this world..." Ecoutez, il répète ces paroles au moins trois fois, le titre semble suspendu. Un frisson glacé vous parcours le dos...Je vais paraître mystique à deux balles, mais on a presque l'impression que hendrix "sait". Qu'il dit adieu.
Mais pas de tristesse. Au contraire, une force et une chaleur intactes. Carpe Diem est son message.
Il y a aussi dans ce coffret une version de Machine Gun de 22 minutes tout simplement inoubliable. A pleurer d'émotion. l'humanité résumée en 22 minutes.
Un grandiose "all along the watchtower". Un "Ezy rider" groove et "Hey Baby" neufs et d'emblée classiques incontournables.
Le son est clair, précis, puissant.


I Got Dem Ol' Kozmic Blues Again Mama
I Got Dem Ol' Kozmic Blues Again Mama
Prix : EUR 7,00

10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L'APOGEE, 21 septembre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : I Got Dem Ol' Kozmic Blues Again Mama (CD)
Pour la première fois de sa vie, Janis Joplin dispose d'un groupe de professionnels confirmés et d'un vrai producteur et est entourée d'une section de cuivre qui, accompagnée d'un excellent clavier (piano, orgue) va constituer le plus bel écrin qui ait jamais entouré une chanteuse.
Ce virage est du à elle seule, car elle savait précisément où elle voulait aller après la période de son premier groupe.
Les compositions sont inoubliables et resteront gravées dans votre mémoire ad vitam : "one good man" blues définitif composé par Janis, dont la voix rauque et sensuelle vous scotchera ou que vous soyez quand vous entendrez ce titre.
"Kozmic blues" magnifique. Janis sait composer des textes. Rien n'est futile, sans âme. Tout est essentiel, inspiré, émotion.
"Little girl blue" Janis atteint l'apogée. Impossible de rester insensible devant la gràce de cette chanson.
Il faudrait citer tout l'album.
Les notes intérieures sont précieuses.
Janis a connu la gloire et a vu Kozmic blues rencontrer un succès planétaire.
Un dernier album allait suivre, à titre posthume. A la même hauteur que ce chef d'oeuvre.
Et,comme on dit dans ces cas là, la mort (qui résulterait d'un shoot d'héroïne trop pure)la fera entrer dans la légende....


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7