undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose
Profil de Louis T > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Louis T
Classement des meilleurs critiques: 115.022
Votes utiles : 40

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Louis T

Afficher :  
Page : 1 | 2
pixel
Transmettre, apprendre
Transmettre, apprendre
par Marcel Gauchet
Edition : Broché
Prix : EUR 19,00

4.0 étoiles sur 5 Faut-il continuer à opposer l'apprentissage et la transmission ?, 7 avril 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Transmettre, apprendre (Broché)
Ce livre écrit par trois auteurs complémentaires est d'une très grande érudition. Si vous vous intéressez aux questions d'éducation, et cherchez à les conceptualiser, n'hésitez pas !

Ce livre essaie d'expliquer la construction des savoirs en les abordant par des angles de vue très divers, qu'ils soient liés à l'histoire, aux traditions ou à des courants philosophiques et politiques : notre relation au savoir, l'émancipation de l'individu, la famille, la théorie de l'évolution, les facteurs culturels, l'apprentissage du langage, le fonctionnement du cerveau, jusqu'aux conséquences supposées d'Internet sur l'apprentissage donnent autant de pistes de réflexions.

Face à deux conceptions opposées, celle de l'école traditionnelle qui transmet les savoirs détenus par Le Maître ("transmettre"), et celle de l'émancipation où l'Enfant devient acteur de la construction de ses savoirs ("apprendre"), ce livre tente une réconciliation qui parait aujourd'hui inévitable. Il relève les incohérences de nos sociétés, où l'acquisition des savoir devient un tel enjeu qu'elle ne peut que difficilement concilier le besoin d'émancipation des élèves, qui demande de la patience, et un apprentissage de plus en plus exigeant et compétitif. Faire bien et mieux, mais en a-t-on la volonté, surtout de se donner du temps ?

Une phrase d'anthologie : la récapitulation de la phylogenèse par l'ontogenèse ;-) Surtout, que cela ne vous dissuade pas de la lecture de ce livre passionnant !


Algorithmes de graphes
Algorithmes de graphes
par Philippe Lacomme
Edition : Broché

3.0 étoiles sur 5 Bonne synthèse sur la théorie des graphes, 7 avril 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Algorithmes de graphes (Broché)
Recherchant une synthèse sur la théorie des graphes afin de mieux comprendre les mécanismes mis en oeuvre dans les nouvelles technologies (big data, recherche de chemins optimum), dopées par des capacités des calcul phénoménales, je me suis tourné vers cet ouvrage.

Technique, il nécessite quelques bases solides. Après un effort initial pour se plonger dans la lecture (l'introduction est très bien faite et doit être lue attentivement), le propos est clair et intéressant. Ce livre permet de faire le tri entre les techniques de graphes et de choisir les algorithmes les plus adaptés. Pour les mettre en oeuvre, ce livre devra fort probablement être complété d'autres lectures.


Here Comes Everybody: The Power of Organizing Without Organizations
Here Comes Everybody: The Power of Organizing Without Organizations
par Clay Shirky
Edition : Broché
Prix : EUR 10,00

4.0 étoiles sur 5 La collaboration à un coût quasi-nul, 7 avril 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Here Comes Everybody: The Power of Organizing Without Organizations (Broché)
Clay Shirky est un journaliste américain spécialiste des nouvelles technologies.

Le sous-titre "the power of organizing without organizations" résume le livre : comprendre le fonctionnement de nos organisations, puis comment les nouvelles technologies bousculent ces organisations, avec quels effets ? Le bilan reste positif vu de l'auteur, même s'il cite les "pertes" (emplois, conventions sociales et utilisation à des fins mafieuses et terroristes).

La conclusion à retenir :
1. ce qui compte n'est pas combien de personnes je connais, mais combien de genres (diversité vs. nombre) ;
2. les systèmes ouverts fonctionnent admirablement bien car ils diminuent le coût de l'échec, et permettent d'intégrer les contributions de ceux qui n'apportent qu'une idée (l'expression "failure for free" est admirable est prend tout son sens!) ;
3. il faut faire tomber les obstacles à la coopération, aller contre les idées reçues.

J'ai beaucoup apprécié la capacité de l'auteur à relier des fondamentaux sur le fonctionnement des organisations à des phénomènes nouveaux et émergents. A recommander !


Stratégie spatiale. Penser la guerre des étoiles : Une vision française
Stratégie spatiale. Penser la guerre des étoiles : Une vision française
par Jean-Luc Lefebvre
Edition : Broché

3.0 étoiles sur 5 Exhaustif avec quelques longueurs, 24 septembre 2012
Le colonel Jean-Luc Lefebvre est un aviateur spécialisé dans les questions spatiales et stratégiques. Il est responsable de recherche, et passionné, à l'Institut de Recherche Stratégique de l'Ecole Militaire (IRSEM).

Ce livre est une introduction aux questions spatiales. Le plan est bien construit. Pédagogique, il aborde progressivement les caractéristiques de l'espace avant d'aborder son utilisation à des fins stratégiques. Dommage que l'auteur se perde parfois dans des digressions qui rallongent le propos sans réelle plus-value pour la compréhension globale.

J'ai apprécié l'exhaustivité de ce livre. Elle permet de bien appréhender le défi constitué par l'accès à l'espace. C'est un milieu hostile, très bien expliqué, et un défi technologique permanent afin d'y accéder, de l'explorer et de s'y maintenir. Il ouvre également des perspectives intéressantes sur le futur de l'utilisation de l'espace et les différents scénarii possibles entre coopérations, hostilités et intérêts stratégiques. Car l'espace ne se résume ni à l'utilisation actuelle des orbites (basses à géostationnaires) ni aux satellites et fusées construits jusqu'à présent. Seul regret : les digressions (parfois étonnantes), et il manque un chapitre un peu plus fourni sur l'apport de l'espace dans le quotidien du civil et militaire.


Continuer l'Histoire
Continuer l'Histoire
par Hubert Védrine
Edition : Broché
Prix : EUR 13,20

4.0 étoiles sur 5 Pour prolonger la réflexion historique et politique dans la prospective, 7 juillet 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Continuer l'Histoire (Broché)
Hubert Védrine est un diplomate français, ancien conseiller du président François Mitterrand, secrétaire général de l'Elysée et ministre des affaires étrangères.

Dans cette analyse datant de 2008 sur l'évolution du monde, Hubert Védrine nous propose une voie médiane entre choc des civilisations (Samuel Huntington) et fin de l'histoire (Francis Fukuyama). Il réfute ces deux théories et essaie de tracer une voie pour l'avenir de la France, l'Europe et les organisations internationales. Il récuse les analyses trop idéalistes, par exemple sur l'Europe sans nations ou une gouvernance mondiale de type associatif au détriment des Etats. Il tente de trouver les éléments fondamentaux, et surtout acceptables et réalistes, à prendre à compte dans un futur proche et à moyen terme dans lequel les Etats ont encore un bel avenir devant eux.

Très facile à lire et riche de l'expérience de Hubert Védrine, ce livre offre un bon résumé des évolutions récentes de notre histoire et perspectives d'avenir. Cinq après, la réflexion est toujours d'actualité même si certains exemples historiques ne sont plus à jour (par exemple au sujet de la ratification du traité de Lisbonne).


Rien ne s'oppose à la nuit - Grand prix des Lectrices de Elle 2012
Rien ne s'oppose à la nuit - Grand prix des Lectrices de Elle 2012
par Delphine Vigan (de)
Edition : Broché
Prix : EUR 20,00

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Poignant, 7 juillet 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rien ne s'oppose à la nuit - Grand prix des Lectrices de Elle 2012 (Broché)
Delphine de Vigan est une écrivain et romancière française (le terme de "roman" est très imparfait pour ce livre).

Delphine de Vigan essaie de retracer la vie de sa mère, décédée. Elle est partagée entre le désir de fidélité à sa mémoire et celui de lever le voile sur ses secrets personnels afin de mieux la comprendre.

Ce livre s'articule autour de deux éléments :
1. la narration autour de la vie de sa mère, issue d'une famille nombreuse, de ses joies et moments de douleur ;
2. le travail d'écriture partagé avec le lecteur : rassembler des éléments autour d'une personne, essayer de la comprendre et surtout le retranscrire par écrit, d'autant plus difficile quand cela concerne un très proche parent.

Le style est très personnel. Il y a d'un côté le talent de l'auteur à préparer le lecteur, l'installer dans une ambiance joyeuse ou tragique, à l'amener progressivement vers une issue d'autant plus poignante qu'elle est empreinte d'événements vécus. D'un autre côté, ce style très particulier, fait d'alternances, entraîne une lecture en accordéon que j'apprécie moins.

Cela reste cependant un très beau livre, plein de vitalité mais aussi tragique. A l'image d'une vie mouvementée...

Le travail de l'auteur sur un sujet personnel est remarquable.


Décider dans l'incertitude
Décider dans l'incertitude
par Vincent Desportes
Edition : Broché

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une bonne synthèse, 19 juin 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Décider dans l'incertitude (Broché)
Le général Desportes est un officier français, de l'armée de terre. Il a commandé le centre de doctrine d'emploi des forces, ainsi que l'école de guerre (appelé collège interarmées de défense à l'époque).

Ce livre est une très bonne synthèse sur les ressorts de l'action en temps de guerre.

Dans la première partie, l'auteur rappelle la permanence de l'incertitude dans l'action militaire, due autant aux facteurs humains qu'à l'environnement. Le modèle clausewitzien (chapitre 4) est omniprésent : "brouillard" de la guerre, phénomène de friction, hasard et désordre sont irréductibles.
L'une des qualités du chef est donc d'être capable d'agir et de tirer parti de cet état de fait.

La deuxième partie est ainsi consacrée aux principes guidant l'action du chef militaire : diminuer l'incertitude (chap 7), gérer l'incertitude (chap 8) et utiliser l'incertitude (chap 9). C'est une réflexion étayée de nombreux exemples historiques.

Cet ouvrage est très bien documenté et illustré de nombreuses citations, autant classiques (Sun Tzu, Jomini, Clausewitz) que contemporaines (Foch, guerre du Golfe). Facile à lire, ses nombreuses références historiques servent d'autant de points de départ afin d'approfondir les thèmes abordés.
Enfin, même s'il traite exclusivement de sujets militaires, le caractère général des principes énoncés en font une lecture utile et pertinente pour toute personne exerçant de hautes responsabilités.


Penser la diversité du monde
Penser la diversité du monde
par Philippe d' Iribarne
Edition : Broché
Prix : EUR 16,20

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Existe-t-il des marquants culturels permanents ?, 11 mai 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Penser la diversité du monde (Broché)
Philippe d'Iribarne est un chercheur français (X-Mines-IEP Paris) spécialiste de l'approche culturelle des organisations.

"Les organisations et sociétés ont-elles des marquants culturels ?" sous-tend la recherche de Philippe d'Iribarne.

Cette étude est très riche et documentée. En recherchant les marquants culturels des sociétés et organisations, Philippe d'Iribarne nous emmène dans une longue réflexion auprès de philosophes (les Lumières, Kant, Locke, Toqueville), d'ethnologues, de sociologues et même de dirigeants politiques et syndicalistes. Il identifie des différences culturelles qui résistent à l'histoire (chapitre 1) liées à ce qu'il appelle des scènes de péril et de salut (chapitre 2). Celles-ci sont illustrées à travers de grands pays (France, USA) qui constituent la trame, et des exemples plus épars comme le Vietnam, le Cameroun ou l'Indonésie. Cette démonstration lui permet d'identifier des éléments de pluralité et d'unité (chapitre 3).

Ce livre est très riche et sa lecture demande un peu de concentration pour les lecteurs irréguliers d'ouvrages philosophiques ou sociologiques. Il contient cependant de bonnes surprises et aborde sans tabous et avec objectivité un sujet parfois difficile à aborder, puisqu'il compare les cultures entre elles. Le propos reste intelligent, sans verser dans le jugement des cultures. Il donne quelques clés de compréhension des façons d'agir et organisations de nos sociétés.


Temps des crises
Temps des crises
par Michel Serres
Edition : Broché
Prix : EUR 12,90

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un belle analyse de notre monde, 11 mai 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Temps des crises (Broché)
Michel Serres est un académicien et philosophe français, ancien élève de l'école navale et de l'école normale supérieure de la rue d'Ulm.

Le sous-titre de "Temps des crises" est un excellent résumé de l'idée qui sous-tend ce livre : "Une crise aucun retour en arrière n'est possible. Il faut donc inventer du nouveau".

Dans un style limpide et très agréable à lire, Michel Serres nous invite à mieux comprendre l'évolution radicale du monde qui s'opère actuellement et s'intitule "crise". Son livre est constitué de trois chapitres sur :
1. les nouveautés millénaires, ces événements qui changent radicalement notre monde et touchent l'agriculture, les transports, la santé, la démographie, les connexions et les conflits.
2. les choses du monde qui révèlent l'importance de prendre en compte un troisième acteur, le monde (et la nature) sur lesquels et avec lesquels l'homme agit.
3. le savoir et les conduites qui proposent des idées et pistes pour une nouvelle gouvernance. Celle-ci permettrait à l'homme de mieux prendre en compte le troisième acteur cité ci-dessus, de vivre dans un monde mieux protégé des agressions humaines.

C'est un excellent livre pour s'initier à quelques thématiques chères à Michel Serres comme le contrat naturel ou l'hominescence. Son style didactique et la simplicité avec laquelle il suscite la réflexion du lecteur suscitent toujours l'admiration.

Un livre à lire !


Le meilleur des ambassadeurs
Le meilleur des ambassadeurs
par Hervé Coutau-Bégarie
Edition : Broché

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un ouvrage de référence sur l'utilisation politique de la marine, 13 septembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le meilleur des ambassadeurs (Broché)
Hervé Coutau-Bégarie est directeur du cours de stratégie à l'enseignement militaire supérieur. Il a écrit une quinzaine d'ouvrages sur la stratégie, générale et maritime.

Ce livre est le premier ouvrage français sur la diplomatie navale. La première étude sur le sujet a été réalisée par Sir James Cable, diplomate britannique, dans "Gunboat diplomacy" (1971), point de départ des travaux de Hervé Coutau-Bégarie. L'ouvrage s'appuie ensuite sur une importante réflexion et recherche personnelle et quelques études auxquelles l'auteur a eu accès dans le cadre de ses fonctions d'enseignant et chercheur. Les références sont nombreuses, en particulier de la fin des années 1960 à aujourd'hui.

Le livre, articulé en neuf chapitres, aborde les sujets suivants :
1. histoire et typologie de la diplomatie navale ;
2. la diplomatie navale française ;
3. étude comparative des diplomaties navales (USA, URSS puis Asie et Océanie) ;
4. les diplomaties navales européennes.

Ce livre montre comment la diplomatie navale peut appuyer ou renforcer l'action diplomatique des Etats à travers des actions de routine, humanitaire, de protection ou de puissance. Il est éclairant dans la définition de la diplomatie navale, exhaustif sur l'action de la France, instructif sur l'usage de la diplomatie navale par les autres pays de la guerre froide à aujourd'hui. Les listes de déploiements navals peuvent paraître longues au lecteur, et donnent parfois l'impression de lire une thèse. Elles appuient davantage le discours qu'elles ne sont un frein à la lecture.

Cet ouvrage, véritable étude et première 'bible' de la diplomatie navale française, est une référence sur le sujet. Il n'existe pas d'ouvrage comparable.


Page : 1 | 2