Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos cliquez_ici. nav_BTS17CE Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Profil de Manageris > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Manageris
Classement des meilleurs critiques: 1.081
Votes utiles : 511

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Manageris

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
La méthode Value Proposition Design : Comment créer les produits et les services que veulent vos clients
La méthode Value Proposition Design : Comment créer les produits et les services que veulent vos clients
par Alexander Osterwalder
Edition : Broché
Prix : EUR 39,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Concret et motivant !, 30 juin 2016
Les auteurs avaient déjà réussi le tour de force de simplifier et d’enrichir l’élaboration d’un business model sans le moindre tableur. Ils récidivent avec le même type d’outils visuels, appliqués cette fois-ci à la value proposition, ou proposition de valeur. Vous retrouverez dans cet ouvrage tous les derniers concepts et outils qui irriguent l’innovation : cycles courts de tests, prototypage, importance accordée au design et à l’expérience client. Pour concrétiser le modèle présenté, les auteurs analysent la proposition de valeur d’entreprises connues et appartenant à des secteurs très divers comme Nespresso, Swatch, Hilti ou Airbnb. C’est bien le caractère concret et pratique qui prédomine dans cet ouvrage : vous y trouverez par exemple six techniques différentes à combiner pour recueillir la vision des clients. Elles sont classées par ordre de difficulté. Elles invitent ainsi à multiplier et à combiner les angles de vue selon que vous incarnez le détective, le journaliste, l’anthropologue, le client lui-même, le co-créateur ou le scientifique !
La combinaison d’un design ludique et d’une structuration rigoureuse du contenu donne envie de tester la méthode. Le lecteur se sent constamment guidé au fur et à mesure des étapes. Il a à sa disposition tous les outils, concepts, facteurs clés de succès et schémas nécessaires pour initier et mener des réflexions au sein de son équipe. Vous refermez le livre en ayant envie de prendre vos post-it et de pratiquer, ne serait-ce que pour vérifier que votre value proposition répond bien aux conditions de succès !


The Experience: The 5 Principles of Disney Service and Relationship Excellence
The Experience: The 5 Principles of Disney Service and Relationship Excellence
par Bruce Loeffler
Edition : Relié
Prix : EUR 18,34

4.0 étoiles sur 5 L'excellence du service client selon Disney, 30 juin 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
L’excellence du service client est une priorité pour les entreprises, qui sont 80 % à penser que leur service est au-dessus de la moyenne. Or seules 3 % des entreprises du classement Fortune 500 disposent d’un service client exceptionnel selon leurs clients… Chacun gagnerait à s’inspirer des parcs Disney, souvent cités en exemple pour l’excellence de leur expérience client.
Les auteurs ont voulu en analyser la recette, qu’ils résument par l’acronyme « I CARE » : Impression, Connection, Attitude, Réponse, Exceptionnel. Chacun de ces thèmes est explicité, appuyé par des études et illustré de suggestions d’action. La plupart des conseils et recommandations sont très concrets, comme la distance à partir de laquelle engager le contact visuel et dire bonjour : 3 mètres ! Cela pourrait
sembler trop basique, mais ces principes fonctionnent. Ils sont validés à la fois par la psychologie sociale et l’expérience terrain. Vous apprendrez ainsi que vous disposez d’à peu près une minute pour retourner de façon positive une situation où le client commence à s’énerver et à agir de façon irrationnelle. Il vaut mieux disposer de procédures bien rodées et s’être entraîné à gérer ces situations !
Cet ouvrage s’appuie sur d’autres exemples de services client, comme celui de Starbucks, et outillera utilement les responsables d’équipes au
contact du client.


50 réponses aux questions que vous n'osez même pas poser ! Signaux faibles et scénarios dynamiques pour vitaliser la prospective
50 réponses aux questions que vous n'osez même pas poser ! Signaux faibles et scénarios dynamiques pour vitaliser la prospective
par Philippe Cahen
Edition : Broché
Prix : EUR 24,97

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Comment penser en prospectiviste ?, 30 juin 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Victimes d’infobésité, nous avons bien du mal à prendre du recul et à distinguer quelles pourraient être les tendances émergentes des années à venir. C’est précisément le défi que relève Philippe Cahen. Dans cet ouvrage, il nous donne à voir sa façon de raisonner et partage des signaux faibles qu’il a dégagés. Difficiles à repérer dans tout ce bruit, ces signaux faibles sont précurseurs de tendances et ruptures à venir pour qui sait les lire. Or ils vont bien souvent à l’encontre de nos représentations et projections. Ainsi, l’auteur se demande quel peut être l’avenir des hypermarchés alors que la composition des foyers est passée de 3,3 personnes lors de l’ouverture des premiers commerces de ce type en
1963 à 2,3 personnes aujourd’hui. En outre, la population vieillit : aurons-nous encore la force de pousser un chariot dans ces immenses espaces ? De la même manière, comment peuvent évoluer nos habitudes alimentaires ?
Quel serait l’aliment de l’avenir ? Les questions, souvent provocatrices, balaient à la fois des sujets de société, d’économie et d’anthropologie, et ne manqueront pas d’intéresser le lecteur un peu curieux de décrypter les futures tendances. Cet ouvrage est aussi une opportunité d’aiguiser sa sagacité intellectuelle et de s’essayer aux scénarios dynamiques : amusez-vous par exemple à prévoir quelle pourrait être la « question inverse », qui conclut chacune des 50 questions traitées. À la fois ludique, étonnant et stimulant, ce livre est une mine d’informations
mises en perspective. Il peut constituer un excellent point de départ pour un brainstorming sur l’avenir de votre secteur d’activité.


China's Disruptors : How Alibaba, Xiaomi, Tencent, and Other Companies are Changing the Rules of Business
China's Disruptors : How Alibaba, Xiaomi, Tencent, and Other Companies are Changing the Rules of Business
par Edward Tse
Edition : Broché
Prix : EUR 13,99

4.0 étoiles sur 5 Complexe mais intéressant pour comprendre les start up chinoises, 30 juin 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Vous commencez à être lassé des histoires de start-up californiennes devenues en quelques années de colossaux empires ? Allez voir du côté des entrepreneurs chinois, leur trajectoire gagne à être connue !
Au début des années 2000, eBay envisage de s’implanter en Chine, pressentant un marché colossal. Jack Ma, l’entrepreneur chinois déjà fondateur d’Alibaba, décide de les prendre de court. Il lance en premier un équivalent : Taobao. Il rend les frais de transaction gratuits pour s’assurer une position dominante. Mais, à l’époque, à peine 1 % des Chinois détiennent une carte de crédit, ce qui oblige Jack Ma à créer de toutes pièces un système de paiement en ligne adossé à des agences bancaires.
Les anecdotes d’audaces incroyables, de croissances exponentielles et d’ambitions démesurées ne manquent pas.
Elles aident à prendre conscience de la complexité du système chinois, où cohabitent entreprises d’État et entrepreneuriat. Mais il n’existe pas
réellement de frontière entre les deux systèmes : parfois, par le biais de montages financiers, celle-ci disparaît. Enfin, les entrepreneurs chinois ne peuvent pas s’affranchir de négociations avec les officiels, mais ils bénéficient aussi de coups de pouce, comme la création de zones économiques spéciales. L’auteur montre bien combien réussir en Chine, tant pour les entrepreneurs locaux que pour les entreprises occidentales, nécessite une étonnante capacité à tirer parti d’un environnement où chaos et règles strictes cohabitent constamment ! Il s’agit de chercher en permanence les domaines les moins régulés et d’y être le premier, même dans la précipitation et l’approximation.
Cet ouvrage est parfois difficile à lire pour qui n’est pas familier du système économique chinois, mais il gagne à être lu pour ne pas rester sur une vision erronée d’une Chine qui se contenterait de copier à bas coûts.


The Old Rush: Marketing for Gold in the Age of Aging
The Old Rush: Marketing for Gold in the Age of Aging
par Peter B Hubbell
Edition : Relié
Prix : EUR 22,89

4.0 étoiles sur 5 Conquérir le marché des Baby Boomers, 30 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Old Rush: Marketing for Gold in the Age of Aging (Relié)
Quel discours tenir pour conquérir la manne que représentent les Baby-Boomers, cette classe d’âge nombreuse née après la Seconde Guerre mondiale ? C’est la question que s’est posée l’auteur, en constatant que les Baby-Boomers, désormais retraités très actifs, ont un pouvoir d’achat conséquent, avec 70 % du revenu total disponible. Ils sont nombreux et ont du temps à consacrer aux achats. D’où l’analogie que Peter
Hubbell fait avec la Ruée vers l’or. Il existe un filon encore insuffisamment exploité en marketing : les seniors !
Pourtant, les publicités s’adressent en majorité aux jeunes : L’auteur réalise qu’il ne comprend plus certaines références ou ne connaît pas les acteurs mis en scène. De fait, la moyenne d’âge au sein des agences de publicité est de 29 ans. Il est difficile à ces jeunes collaborateurs
d’adopter les codes de communication pertinents.
Tout au long de l’ouvrage, l’auteur suit les carnets d’un vrai chercheur d’or, tenus de 1850 à 1852, lorsqu’Alfred T. Jacskon rejoint la Ruée vers l’or en Californie. La comparaison peut sembler au premier abord un peu artificielle. Toutefois elle s’avère assez éloquente sur les difficultés
incessantes que rencontrent les pionniers et sur les ressources à mettre en oeuvre pour les surmonter : créativité, ténacité, optimisme, sens de la débrouillardise, expérience sont autant de qualités qui permettent à Jackson de tirer parti de ce filon – et qui seront utiles aux pionniers
du marketing à destination des seniors ! Au-delà de ce parallèle historique, cet ouvrage présente aussi des ressources utiles, comme une segmentation en 6 profils. Elle permet par exemple de discerner le « toujours jeune », qui valorise l’optimisme, la tranquillité d’esprit, la
prospérité, et l’« ascenseur », qui privilégie la reconnaissance, la fortune, la compétition et le labeur.
Cet ouvrage est plutôt original par ce parallèle avec la Ruée vers l’or en Californie, mais il constitue aussi une vraie alerte pour tous ceux qui passent à côté du marché considérable de ces seniors hyperactifs.


Curious Mind: The Secret to a Bigger Life
Curious Mind: The Secret to a Bigger Life
par Brian Grazer
Edition : Relié
Prix : EUR 23,91

4.0 étoiles sur 5 Travailler sa curiosité, 30 juin 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Curious Mind: The Secret to a Bigger Life (Relié)
Brian Grazer a produit des films très différents, comme Splash A Beautiful Mind. Ces films ont en commun d’avoir souvent connu beaucoup de succès. Grazer attribue sa réussite à sa curiosité sans limite. Dès qu’il a commencé à travailler dans le domaine du cinéma, il s’est attaché
à rencontrer une fois par semaine une personnalité complètement en dehors de ce domaine. Ses objectifs : poser des questions, découvrir d’autres univers, tester ses idées, comprendre comment le concepteur de la bombe H ou Eminem voient le monde. Il regrette que la curiosité ne soit pas étudiée ni même enseignée, car elle nourrit notre capacité à innover.
Comment tirer parti de sa curiosité ? L’auteur dégage plusieurs points clés : apprendre à poser des questions et à écouter soigneusement son interlocuteur. Si nous avons posé de bonnes questions, nous devrions être surpris par les réponses. Sinon, c’est probablement le signe que nous n’avons fait que chercher la confirmation de nos idées. Enfin, il recommande aussi de savoir adopter l’« anti-curiosité » – c’est-à-dire la capacité à savoir arrêter de creuser un sujet pour enfin passer à l’action ou, au moins, partager ses connaissances fraîchement acquises.
Un ouvrage distrayant qui peut aussi servir de manuel sur les meilleures méthodes pour rencontrer des personnalités de tous domaines !


Elon Musk: Tesla, SpaceX, and the Quest for a Fantastic Future
Elon Musk: Tesla, SpaceX, and the Quest for a Fantastic Future
par Ashlee Vance
Edition : Relié
Prix : EUR 19,50

5.0 étoiles sur 5 Passionnant !, 30 juin 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Elon Musk: Tesla, SpaceX, and the Quest for a Fantastic Future (Relié)
Voilà un innovateur au parcours décoiffant ! Passionné de jeux et développeur talentueux, Elon Musk se refuse d’abord à créer des jeux, considérant que cette activité ne lui permettra pas d’avoir un impact sur l’humanité. De fait, son rêve ultime est de coloniser Mars. En attendant d’y parvenir, il est capable de complètement révolutionner des secteurs d’activité auxquels il ne connaît rien de prime abord. Alors que
l’industrie automobile était moribonde aux États-Unis, il conçoit une voiture de sport puis une berline électriques au design révolutionnaire et aux performances inédites. Les premières voitures se sont vendues 100 000 $ avant même d’être construites !
En parallèle, pour contribuer à son rêve ultime, il s’attaque à l’aérospatiale et se donne comme objectif de devenir le premier lanceur low cost de satellites de taille moyenne. Il ne parvient pas à négocier l’achat de fusées aux Russes et conçoit sa première fusée dans le vol de retour de Moscou, après avoir lu un manuel technique. En 2012, il réussit à envoyer un ravitaillement à la station en orbite ISS et à faire revenir la fusée sur terre. Son dernier projet consiste à créer l’Hyperloop, une sorte de tube électromagnétique qui permettrait de relier Los Angeles et San
Francisco en 30 minutes. Il pourrait bien y parvenir !
Elon Musk s’avère attachant par sa capacité à innover de façon radicale dans des secteurs qui ne connaissaient plus que des améliorations marginales. Mais la biographie est également très transparente sur son exigence hors pair qui le rend tyrannique avec ses collaborateurs.
Ne lisez pas cet ouvrage comme un manuel de management, mais plutôt comme un stimulant à l’innovation si vous avez le sentiment d’avoir fait le tour de votre secteur d’activité !


The Stay Interview: A Manager's Guide to Keeping the Best and Brightest
The Stay Interview: A Manager's Guide to Keeping the Best and Brightest
par Richard P. Finnegan
Edition : Broché
Prix : EUR 13,74

4.0 étoiles sur 5 Retenir et motiver ses collaborateurs, 30 juin 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Stay Interview: A Manager's Guide to Keeping the Best and Brightest (Broché)
Même si les proportions sont variables selon les études et selon les pays, il n’en demeure pas moins que l’engagement des collaborateurs est faible et qu’il baisse constamment… Vous avez dans vos équipes une majorité de personnes qui sont démotivées et/ ou sur le départ : comment renverser la tendance ? L’auteur pointe l’impact discutable des initiatives qui visent à faire de l’environnement de travail une
« Great Place to Work » et fait le choix de remettre le manager au cœur des actions à mener.
L’ouvrage encourage les managers à prendre l’initiative d’entretiens en tête-à-tête qui n’ont rien à voir avec les entretiens annuels ou les plans de développement.
Ils reposent sur le présupposé que votre collaborateur est le mieux placé pour savoir ce qui le motive à rester et à s’engager pleinement. Plutôt
que de mener de grandes enquêtes annuelles de satisfaction, commencez par poser la question directement à vos équipes ! L’auteur recommande ainsi de poser des questions ouvertes et franches, d’oser demander : « Qu’est-ce qui te fait rester dans ce poste ? », « La
dernière fois que tu as eu envie de partir, qu’est-ce qui en a été le déclencheur ? » et enfin : « Que puis-je faire pour améliorer ta vie professionnelle ? ». Bien évidemment, ces entretiens nécessitent d’être préparés, par exemple en recensant les ressources disponibles au sein de votre entreprise. Pour autant, efforcez-vous d’en faire un entretien de découverte en évitant de vous appuyer sur vos hypothèses. Vous pourriez être très surpris par les sources de motivation de vos collaborateurs ! La réussite de ces entretiens repose en grande partie sur
le climat de confiance que vous aurez su établir auparavant.
Cet ouvrage se veut très concret, il propose de nombreux exemples de mises en situation et de questions à utiliser. C’est un rappel utile du rôle clé joué par le manager de proximité dans l’engagement de ses collaborateurs, là où certains pensent parfois que « c’est le travail des RH » !


Le social selling expliqué à mon boss - Comment développer les ventes en utilisant les médias sociaux?
Le social selling expliqué à mon boss - Comment développer les ventes en utilisant les médias sociaux?
par Hervé KABLA
Edition : Broché
Prix : EUR 29,90

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Les réseaux sociaux pour les nuls, 30 juin 2016
Le social selling consiste à utiliser les réseaux sociaux dans sa démarche de vente, notamment pour capter des clients. Les auteurs présentent de façon didactique cette tendance émergente et pointent deux prérequis : il est important, pour s’y lancer, de disposer d’une stratégie numérique et d’une forte présence marketing. Le scepticisme reste parfois fort en entreprise et bien des DSI ont verrouillé les accès aux réseaux sociaux. Or c’est se priver d’un moyen de communication efficace. En effet, les personnes qui utilisent les réseaux sociaux pour prospecter ont réussi à initier des conversations avec des clients ciblés dans 61 % des cas. De même, les experts peuvent y trouver des échanges d’idées et de contenus instructifs.
La seconde partie se veut pratique et pédagogique. Elle présente les fonctionnalités et intérêts des réseaux les plus pertinents pour l’entreprise et alerte sur les points clés à contrôler et les erreurs à éviter pour tirer le meilleur parti de ces outils.


L'âge de la multitude - 2e éd. - Entreprendre et gouverner après la révolution numérique
L'âge de la multitude - 2e éd. - Entreprendre et gouverner après la révolution numérique
par Nicolas Colin
Edition : Broché
Prix : EUR 22,50

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Comprendre la révolution numérique et passer à l'action !, 30 juin 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
La lecture de cet ouvrage joue un rôle d’électrochoc. Pour les auteurs, c’est acquis : la révolution numérique est déjà derrière nous ! Elle a généré ce qu’ils appellent la « multitude », c’est-à-dire une foule d’acteurs outillés et connectés, agissant en dehors des organisations traditionnelles. Les auteurs font le parallèle avec les Barbares nomades qui ont provoqué la chute d’une Rome établie et sûre
d’elle. Ils montrent combien la révolution numérique va bien au-delà d’une simple révolution technique : elle résulte en partie d’une contre-culture
et touche aussi les domaines philosophiques, politiques et sociaux. Un bon nombre des entrepreneurs de la Silicon Valley aspire certes à créer de la valeur, mais aussi tout simplement à changer le monde. Cela peut nous faire sourire, car leurs méthodes sont parfois moins nobles ! Ainsi, la valeur est bien souvent créée par le consommateur lui-même et non plus par un produit ou un service. C’est la logique de plateformes comme
Wikipedia ou YouTube, qui préfèrent capter le contenu généré et partagé par les utilisateurs plutôt que de créer le contenu elles-mêmes…
Cet ouvrage présente également l’intérêt de sortir de discours parfois convenus sur le numérique. Les auteurs reviennent ainsi sur la description
habituelle de la génération Y et des digital natives. Ils montrent combien ce découpage par générations est réducteur et caricatural : l’âge moyen de l’utilisateur de Facebook est supérieur à 40 ans !
Ce livre vise plus particulièrement ceux qui veulent « entreprendre et gouverner après la révolution numérique ». En réalité, il passionnera tous ceux qui souhaitent dépasser les réflexions habituelles sur l’économie numérique. À la fois conceptuel et abondamment illustré d’exemples et de chiffres frappants, il ne manquera pas d’enrichir le lecteur.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20