undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose
Profil de F. Stephane > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par F. Stephane
Classement des meilleurs critiques: 19.719
Votes utiles : 729

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
F. Stephane (france)
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Hey Man
Hey Man
Proposé par EliteDigital FR
Prix : EUR 26,42

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Where do they fit in ? 4,5 / 5, 2 juillet 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Hey Man (CD)
Passée la première époque fun/permanentes/rock 80's, Mr Big prodique depuis l'album précédent une musique plus raffinée et plus riche en ambiances.
Exit ici les relents de gros rock encore présent sur Bump Ahead (colorado Bulldog), place ici à du rock raffiné, avec des morceaux qui pourraient pour la plupart être écoutés par des amateurs de pop.

D'un point de vue écriture, ce dernier album avec le line up origninel constitue le plus abouti à mon sens. Eric Martin est au top, les zicos pondent des plans sacrément complexes sans en avoir l'air, sasn aucune esbrouffe inutile. Cerise sur le gateau, le son est excellent, naturel, chaleureux. Probablement la meilleure prod de leur carrière.

Beaucoup de passages calmes sur cet album, mais de toute beauté, à l'image de la 2e piste, la sublime "Take cover" qui peut surprendre en seconde position. La splendeur des ballades entrevue sur Bump Ahead prend ici toute sa dimension, et c'est un sans faute, elles sont magnifiques (un bémol à the Chain tout de même).

Les passages plus rock, qu'on sent davantage provenir des influences 70's des compositeurs sont eux aussi très réussis. "Trapped in toyland" et son intro au piano est irrésistible, et l'enchainement "Fool us Today" / "Little Mistake" clot le Cd de façon magistrale.

Un bel album, trouvant un parfait équilibre entre beauté et rock'n'roll.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Jul 14, 2009 7:54 PM MEST


Japandemonium
Japandemonium
Prix : EUR 11,99

3.0 étoiles sur 5 Un live encore complémentaire, mais du coup moins palpitant, 2 juillet 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Japandemonium (Téléchargement MP3)
Ne pas paraphraser la critique de Blaster va être délicat, aussi je me contenterai de dire que je suis en tout point d'accord avec lui.

Ce live nous propose de découvrir live 7 des 11 titres du très bon "Bump Ahead", et "Wind me Up", exhumée du premier album.

Un trop gros penchant pour les ballades / soli fait perdre son rythme au Cd, qui aurait pu être excellent avec 2-3 chansons rock en plus.

Très sympathique néanmoins, d'autant que les deux inédites valent franchement le cout.


Bump Ahead
Bump Ahead
Proposé par EliteDigital FR
Prix : EUR 29,95

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Le début de la deuxième période de groupe., 2 juillet 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bump Ahead (CD)
En effet, on distique ici un net changement par rapport aux deux premiers opus, très typés hard rock 80's, et assez similaires dans le style.

Ici, le tout sonne moins 'fun'
Les mid tempos sont de vrais chef d'oeuvres, des trésors de mélodies avec des choeurs envoutants. "What it's gonna be" ou "Whole World's gonna know" en sont de parfaits exemples.
Les ballades magiques font leur apparition : Des compositions tout en subtilité et en émotion (Ain't seen love like that, Promise her the moon...)
Paradoxalement, "Colorado Bulldog" qui ouvre l'album est la chanson la plus bastonnante qu'ait jamais écrit le groupe...

Le son a subi un gros lifting également, moins 80's, plus authentique et naturel, et gagne au final en qualité.

Mr Big a mué, évolué pour ne pas de répéter, et c'est tant mieux car ce Bump Ahead, bien qu'un peu plus calme que ses deux prédecesseurs reste tout aussi digne d'intérêt.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Jul 3, 2009 6:20 PM MEST


Live
Live

4.0 étoiles sur 5 Addicted to that stuff !, 2 juillet 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Live (CD)
Ayé, on a le droit d'entendre ce fameux groupe en live, nous pauvres occidentaux toujours servis en dernier !

Pour compenser, on a le droit à un "vrai" live, avec 12 vraies chansons, soit autant que sur les deux "raw like sushi" réunis.
Quelques chansons diffèrent cependant, notamment en ce qui concerne le 1er album, dont seules deux chansons sont présentes : dommage.

Dommage également que comme beaucoup de live de cette époque, le CD soit amputé de 3 titres par rapport à la vidéo (Voodoo Kiss, Rock & Roll Over, et Take a Walk, excusez du peu) alors qu'encore une fois, ça rentrait à l'aise !!! En plus ça enlève deux titres du 1er album ultra sous représenté, ce qui en fait un choix encore plus débile.

Mais que ça ne vous fasse pas passer à côté de cet excellent live de rock.
"Daddy Brother", "Alive & Kickin" ou "Addicted to that Rush" entre autres sont explosives et sonnent encore mieux en live.
Les zicos s'en donnent à coeur joie avec moultes intros/modifications qui donnent un réel intérêt à ce live. Le public bien présent parachève le tableau.

Allez, back to 92 et enjoy !


Raw Like Sushi (live Vol 2)
Raw Like Sushi (live Vol 2)
Proposé par YES!JAPAN
Prix : EUR 20,41

4.0 étoiles sur 5 Un bon complément au 1er live, 2 juillet 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Raw Like Sushi (live Vol 2) (CD)
Deux albums,et déjà deux live, dont un à sortir bientôt pour l'occident.
On se dit que Mr Big doit être un sacré groupe de scène....et on aura raison !

Un deuxième live donc, bien complémentaire de Raw like Sushi 1 (qui ne contenait que des morceaux du 1er album) et qui contient même "Voodoo Kiss", absent sur le "live", pendant européen.
7 morceaux dont deux reprises, et deux (trop) longs solos composent ce live énergique, où je trouve que le groupe s'en sort mieux que sur "Live".
En particulier Eric Martin, qui livre probablement là sa meilleure prestation.
Comme pour tous les Eps, on se dit que c'est dommage qu'on n'ait pas le concert en entier !

note : la réédition contient le single "not one night", qui offre en plus "Take a Walk" et une seconde version de "Daddy Brother..." en live.


Lean Into It
Lean Into It
Prix : EUR 9,51

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 My kinda CD, 30 juin 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Lean Into It (CD)
Quoi ? Pas un seul comm' sur le meilleur album de Mr.Big et de fait un des meilleurs albums de rock de la planète ! C'est une blague ?

En effet, la recette de ce "Lean into it" est quasiment la même que celle du premier album éponyme, si ce n'est qu'elle est améliorée.
Un meilleure prod, et surtout une meilleure écriture font de cet album un bijou de rock US, qui sera le dernier du groupe dans le style.

C'est bien simple, il n'y a aucun titre à jeter, tout juste certains un peu plus faibles que les autres, mais le niveau général reste incroyable.
Bien sur, le chaland connait surtout "To be With You", mais le connaisseur retiendra davantage la fantastique "Daddy, Borther..." et son solo à la perçeuse électrique (!) "Green Tinted 60's Mind" et son refrain magique, ou "Road to Ruin" au groove génial.

Une pierre angulaire venait d'être créée dans l'univers du rock 'fun', et le groupe n'avait d'autre choix que d'évoluer, car il n'aurait probablement pas pu surpasser "Lean into it" dans le même registre.

note : 3 bonus figurent sur la réédition 'Expanded', des enregistrements très crus en studio "Alive and kickin", "Green Tinted" et une courte version reggae amusante de "To be with you"
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Nov 27, 2012 11:31 PM CET


Raw Like Sushi Live/Take Cover
Raw Like Sushi Live/Take Cover
Prix : EUR 21,82

4.0 étoiles sur 5 réédition anachronique d'un live culte, 30 juin 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Raw Like Sushi Live/Take Cover (CD)
Mr Big ou le groupe aux 57 live.
C'est bien simple, c'est à ma connaissance le seul groupe qui ait plus de live que d'albums !
Seul Maiden et Dream Theater se rapprochent du record :-)

Nn 90 le groupe tourne en première partie de Deep Purple. Le succès est tel que le label japonais édite un live. Un live au bout d'un seul album ? Et oui, un record, ça se travaille dès le départ.

6 morceaux plus un solo pour une demi heure de musique, un menu plus que réjouissant, sachant que 5 des 6 morceaux sont indisponibles sur le "live" sorti pour l'occident.
Ils nous sont livrés ici avec une énergie brute, un son un poil approximatif mais néanmoins agréable, et une déjà grande maitrise de l'interprétation.

Curieux mélange, cette réédition nous est livrée avec le Ep "Take Cover", qui contient deux chansons studio, une très bonne inédite et deux live. Le tout date de l'époque "Hey Man", sorti 6 ans plus tard...Etrange démarche, mais après tout c'est du bonus et les deux Ep étant très rares, pourquoi pas...

Le tracklist pour compléter la fiche amazon :
- Blame It On My Youth (live)
- How Can You Do What You Do (live)
- Merciless (live)
- Rock & Roll Over (live)
- Paul Gilbert Guitar Solo (live)
- Take A Walk (live)
- Addicted To That Rush (live)

- Take Cover
- Going Where The Wind Blows
- Shoot The Moon (non album track)
- Just Take My Heart (live)
- The Whole World's Gonna Know (live)


Mr Big
Mr Big
Prix : EUR 8,96

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 c'est graaaand, 30 juin 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mr Big (CD)
"A quand une reformation ?" Ainsi s'achève la précédente chronique du 1er album de Mr Big. Et bien justement c'est maintenant, et c'est en ces temps de reformation que m'est venue l'envie de réécouter un de mes groups de rock préférés, aux côtés de Aerosmith, Extreme et quelques autres.

Les groupes ce de style que j'affectionne n'ont jamais (ou peu) versé dans le glam. Je n'ai jamais accroché à Posion, Motley Crue & co.
Mon coeur m'a toujours guidé vers Skin, Pure inc, et Mr Big justement.

Alors que reste t'il des débuts de Monsieur Grand presque 20 après ?
Et bien il est toujours grand !
Il faut dire que commencer une carrière avec "Addicted to that Rush", ça en impose tout de suite.
On sait qu'on a à faire à une bande de musiciens ultra chevronnés, et qui plus est douée d'un sens de la mélodie qui fait mouche.
La voix éraillée et légèrement enfantine (comme sa tronche d'ailleurs!) d'Eric Martin colle très bien aux compos, et les choeurs, qu'on pourrait croire réservés au studio, rendront aussi bien si ce n'est mieux en live !

Des hits il y en a sur ce premier essai. "RockNRoll Over", "How Can you do..." ou "Take a Walk" sont irrésistibles.
Les ballades par contre ont pris un petit coup de vieux, et sonnent très 80's. Elles n'ont pas encore la finesse que le groupe leur insufflera à partir de Bump Ahead, 4 ans plus tard.

Qu'importe, c'est un excellent début pour une excellente carrière !

note : la réédition 'expanded' dispose de "merciless" et "how can you do" en version démo, quasiment identique. Rien d'essentiel donc.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Jan 20, 2011 8:42 PM CET


Demons & wizards
Demons & wizards
Prix : EUR 12,00

3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Une dream team en roue libre, 24 juin 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Demons & wizards (CD)
1999.
Blind Guardian a sorti le monstrueux "Nightfall in Middle Earth".
Iced Earth a commis son "Something Wicked".
Les deux groupes ont alors accouché de leurs classiques et sont au pic de leur créativité (ou presque).
L'annonce de l'alliance des deux têtes pensantes de chaque entité est annoncée : joie immense de ma part.

Un an après, le bébé est enfin là et offert à nos esgourdes avides.
Avec une parternité comme celle là, on va être salement exigeant !

Et bien les fans venus assister à l'accouchement me semblent réagir comme la famille qui vient voir le petit dernier : Même quand il est moche, tout frippé et plein de cheveux, on dit qu'il est beau. Parfois pour faire plaisir aux parents, et parfois même pour s'autopersuader.

Car il s'agit bien là d'aveuglement, ni plus ni moins.
Non l'album n'est pas mauvais loin de là, bien des formations rêveraient d'un rejeton comme ça, mais soyons sérieux, on parle de Jon Schaffer et Hansi Kursch là !
C'est pas Yves Duteil et Anny Cordy !

Alors oui, le savoir faire est là, et le début d'album fait illusion, avec 5 pistes réussies, mais l'impression globale pour qui ouvre un peu les yeux est quand même mitigée.

Dès "Heaven Denies", on est coupé dans notre élan dès la moitié du titre ! Une fin interminable achève ce morceau qui débutait sur les chapeaux de roue, quel dommage !
C'est pour camper l'ambiance diront certains. Je n'ai pas de problème avec les moments atmosphériques, mais pas comme ça, pas aussi longs, et surtout aussi mal intégrés !
Ce problème de rythme et de construction étrange se retrouvera tout au long du disque, coupant systématiquement l'entrain qui commence à saisir l'auditeur : frustrant !

Alors, oui "Fiddler on the Green" est superbe, "Poor Man's Crusade" est bien classe, "My Last Sunrise" en impose, mais la majorité des pistes fleure quand même bon les chutes du studio pas assez bonnes pour un album d'Iced Earth...
Même le son caractéristique de Mr Morris est un peu décevant, avec cette batterie un poil 'baril de lessive', qui sera hélas bien pire sur le 2e opus.

Qui aime bien chatie bien, je suis peut-être dur, mais ces chroniques dithyrambiques qui donnent 5* à cet album me semblent incroyablement injustifiées !
A l'époque j'avais lu "Jon Schaffer a enfin trouvé sa voie(x). J'en avais perdu la mienne de lire une bétise pareille, et je la retrouve aujourd'hui pour crier haut et fort contre cette injustice !
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 26, 2009 12:25 PM MEST


Demons & Wizards
Demons & Wizards
Proposé par Funkingdom
Prix : EUR 29,00

3.0 étoiles sur 5 Une dream team en roue libre, 24 juin 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Demons & Wizards (CD)
1999.
Blind Guardian a sorti le monstrueux "Nightfall in Middle Earth".
Iced Earth a commis son "Something Wicked".
Les deux groupes ont alors accouché de leurs classiques et sont au pic de leur créativité (ou presque).
L'annonce de l'alliance des deux têtes pensantes de chaque entité est annoncée : joie immense de ma part.

Un an après, le bébé est enfin là et offert à nos esgourdes avides.
Avec une parternité comme celle là, on va être salement exigeant !

Et bien les fans venus assister à l'accouchement me semblent réagir comme la famille qui vient voir le petit dernier : Même quand il est moche, tout frippé et plein de cheveux, on dit qu'il est beau. Parfois pour faire plaisir aux parent, et parfois même pour s'autopersuader.

Car il s'agit bien là d'aveuglement, ni plus ni moins.
Non l'album n'est pas mauvais loin de là, bien des formations rêveraient d'un rejeton comme ça, mais soyons sérieux, on parle de Jon Schaffer et Hansi Kursch là !
C'est pas Yves Duteil et Anny Cordy !

Alors oui, le savoir faire est là, et le début d'album fait illusion, avec 5 pistes réussies, mais l'impression globale pour qui ouvre un peu les yeux est quand même mitigée.

Dès "Heaven Denies", on est coupés dans notre élan dès la moitié du titre ! Une fin interminable achève ce morceau qui débutait sur les chapeaux de roue, quel dommage !
C'est pour camper l'ambiance diront certains. Je n'ai pas de problème avec les moments atmosphériques, mais pas comme ça, pas aussi longs, et surtout aussi mal intégrés !
Ce problème de rythme et de construction étrange se retrouvera tout au long du disque, coupant systématiquement l'entrain qui commence à saisir l'auditeur : frustrant !

Alors, oui "Fiddler on the Green" est superbe, "Poor Man's Crusade" est bien classe, "My Last Sunrise" en impose, mais la majorité des pistes fleure quand même bon les chutes du studio pas assez bonnes pour un album d'Iced Earth...
Même le son caractéristique de Mr Morris est un peu décevant, avec cette batterie un poil 'baril de lessive', qui sera hélas bien pire sur le 2e opus.

Qui aime bien chatie bien, je suis peut-être dur, mais ces chroniques dythirambique qui donnent 5* à cet album me semblent incroyablement injustifiées !
A l'époque j'avais lu "Jon Schaffer a enfin trouvé sa voie(x). J'en avais perdu la mienne de lire une bètise pareille, et je la retrouve aujourd'hui pour crier haut et fort contre cette injustice !


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20