undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_W10 Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Cliquez ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose
Profil de F. Stephane > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par F. Stephane
Classement des meilleurs critiques: 22.839
Votes utiles : 728

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
F. Stephane (france)
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Live At Shepherd'S Bush
Live At Shepherd'S Bush
DVD ~ Europe
Prix : EUR 14,44

13 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Superbe live, 4 décembre 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Live At Shepherd'S Bush (Blu-ray)
Un beau concert, de nouveau à Londres, mais cette fois avec des caméras professionnelles et une qualité BluRay, ça change du VHSrip filmé avec le camescope de papy de la dernière fois.
Il fallait bien ça pour faire oublier la piètre qualité visuelle du "live from the dark", très bon sur les autres plans au demeurant.

Un concert plus court en revanche, 1h30 bien tassées pour 16 titres (et deux soli), MAIS, un autre concert filmé en Suède figure également en bonus, avec 4 titres ne se recoupant pas. Le son est un peu moins percutant, mais la qualité est au rendez-vous.

La presta est excellente, et il semble bien loin le temps des coupes péroxidées, tant le groupe parait dans l'air du temps. Joey fatigue un peu ça et là sur les plus vieilles compos il est vrai, mais il assure tout de même haut la main. A noter que bassiste chez Europe doit être la planque ultime, car le brave John Levén ne fait pas grand chose à part être beau gosse...
Trève de mauvaise langue, le groupe assure sévère et nous délivre une presta sans faille, ainsi qu'un setlist judicieux. Les trois meilleures chansons de "Last Look at Eden" y figurent, et moins d'une dizaine de classiques font doublon avec le live précédent.

Les bluray musicaux sont encore rares, encore plus dans le hard, alors ne vous privez pas d'une perle comme celui là.

Voilà la fiche détaillée puisque Amazon ne la propose pas :

"Last Look at Eden"
"The Beast"
"Rock the Night"
"Scream of Anger"
"No Stone Unturned"
"Carrie"
"The Getaway Plan"
Guitar Feature: "The Loner" (tribute to Gary Moore)
"Seventh Sign"
"New Love in Town"
"Love is Not the Enemy"
"More Than Meets the Eye"
Drum Feature: William Tell Overture
"Always the Pretenders"
"Start from the Dark"
"Superstitious"
"Doghouse"
"The Final Countdown"

Live photo gallery

Live footage from Stockholm ice stadium "Hovet" Dec. 28th 2009:
"Prelude/Last Look at Eden"
"Love is Not the Enemy"
"Superstitious"
"Gonna Get Ready"
"Scream of Anger"
"No Stone Unturned"
"Carrie"
"Start From The Dark"
"New Love in Town"
"Let The Good Times Rock"
"Cherokee"
"The Beast"
"Seven Doors Hotel"

Live footage from Gröna Lund in Stockholm Sept. 17 2010:
"Last Look at Eden"
Guitar Feature
"Seventh Sign"
"Start from the Dark"

Live photo gallery

Documentary: interviews and rehearsals

Music videos:
"Last Look at Eden"
"New Love in Town"
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : May 29, 2012 9:32 AM MEST


The Road To Or Shalem (2 DVD + CD) [(limited edition) (+CD)]
The Road To Or Shalem (2 DVD + CD) [(limited edition) (+CD)]
DVD ~ Orphaned Land
Proposé par moviemars-amerique
Prix : EUR 10,22

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un live exemplaire, 4 décembre 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Road To Or Shalem (2 DVD + CD) [(limited edition) (+CD)] (CD)
Voilà un bel exemple de live !
Quand certains groupes se contentent d'un live chiche de 80 minutes (chose de plus en plus rare il est vrai, le piratage aura au moins eu ça de bon) Orphaned Land nous en donne pour notre argent !

2 DVDs et 1 Cd donc.
D'habitude on a l'inverse, et le râleur que je suis n'aurait pas craché sur un second Cd, car il manque pas mal de chansons en audio. MAIS, en groupe intelligent, ils se sont rappelés, à l'inverse de beaucoup d'autres, que ça ne coute pas plus cher de le remplir ras la gueule. C'est le cas ici avec presque 79 minutes au compteur.

Concernant la vidéo, c'est superbe. Sobre et bien filmé, avec des plans de caméra amusants (notamment sur le pied de micro), et une excellente compression, le concert se regarde comme un film sur mon 47". Et rares sont les DVDs musicaux à offrir une telle qualité visuelle. Le son n'est pas en reste, puissant, clair malgré la complexité des morceaux, les samples, les invités etc...
Les 110 minutes filent à toute vitesse, et on met le 2e DVD.
On rempile pour 40 minutes supplémentaires du même concert, avec la même qualité, soient presque 30 morceaux !
Seul petit regret, les morceaux sont tous entrecoupés de noir, dommage pour l'"immersion".
Un docu sympa d'une demi heure sous titré en anglais, et trois clips figurent également au menu.
Le genre de 2e DVD vraiment justifié en somme.

Un très beau concert, avec notamment un final magnifique, qui illustre bien la mentalité du groupe : partage, joie et respect entre les peuples.

Petit coup du gueule cependant, mais à l'égard de la maison de disque : un sticker où l'on peut lire "featuring Steven Wilson from Porcupine Tree" C'est juste un invité, sur deux morceaux c'est donc mensonger pour les fans du groupe, et insultant pour les Israeliens qui n'ont vraiment pas besoin de son nom pour susciter l'intérêt !
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Dec 6, 2011 1:55 PM CET


Tales Of The Sands
Tales Of The Sands

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Metal original et intelligent, 4 décembre 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tales Of The Sands (CD)
Les autres commentaires très complets présents sur cette page se sont déjà chargés de détailler l'album, aussi ne vais-je pas en rajouter 30 lignes.
Je tenais seulement à confirmer l'impression générale, à savoir celui d'un excellent groupe qui mêle intelligemment des influences et gammes orientales (et même un peu d'arabe chanté parfois) à un metal progressif, racé et couillu.
La prod' est excellente, les musiciens également, et le chant est bien spécifique. Il répond à tous les canons du genre tout en étant bien personnel, une petite prouesse.

D'excellentes compos (rares sont les disques où je ne zappe aucune chanson !) qui vous font voyager et vous file la pèche, car prog ne rime pas ici avec mou du genou.
Quand en plus les membres du groupe sont adorables...

Un réel coup de coeur venant d'un pays peu prolixe en matière de rock !


Lulu (2 CD)
Lulu (2 CD)
Proposé par mrtopseller
Prix : EUR 6,03

10 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 L'invention du slam métal ? Pas si loin !, 15 novembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Lulu (2 CD) (CD)
Je me suis pas mal renseigné avant d'émettre un avis sur cette galette...
Je crois comprendre ce qu'ils ont voulu faire, à savoir plus mettre en musique un récit que réellement composer un album, et à ce titre, retransmettre cette ambiance oppressante, pesante...
C'est plutôt réussi, et les longues compositions, parfois n'utilisant qu'un ou deux riffs lourds et lancinants derrière la voix déclamative de Lou Reed illustrent bien le propos.
Réussite artistique si l'on peut dire.

Sauf que voilà.
Je suis vieille école.

Quand j'écoute de la musique, c'est pour entendre des compositions justement, et pas juste un vieux gars déclamer (car le peu de parties chantées nous fait vite espérer qu'il va s'arrêter) sur une musique minimaliste.
Déjà sur "Brandenburg Gate" qui ouvre l'album, on s'attend à chaque mesure à un changement, on espère un refrain ou une variation qui n'arrivera jamais...et encore, ce qui est pénible sur un titre qui ne dure que 4 minutes devient de la torture quand on dépasse les 10.
Non je veux écouter de vraies chansons bien écrites et élaborées, et à défaut, quand je me repais de musique plus "easy listening", j'attends des mélodies catchy et souvent un excellent chanteur.
Lulu ne possède AUCUNE de ces qualités.

Alors autant je respecte l'audace, la volonté artistique de proposer quelque chose de différent, et tout simplement l'envie des musiciens de sortir de leur ordinaire.
Autant mon point de vue d'auditeur est tout aussi respectable. Et celui-ci est irrévocable à l'écoute de cet album :

JE M'ENNUIE !
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (4) | Permalien | Remarque la plus récente : Jan 4, 2012 11:48 AM CET


Worship Music
Worship Music
Prix : EUR 20,16

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Prometteur à première vue mais...., 14 novembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Worship Music (CD)
L'arlésienne Anthrax on ne va pas revenir dessus, ici seule nous intéresse la musique.
D'après les dires du groupe, ils ont eu l'occasion de revenir maintes et maintes fois sur l'album, le remanier, l'améliorer, réécrire des parties etc...
J'ai envie de dire : Tout ça pour ça ?

Ne vous méprenez pas, l'album est bon.
Mais juste bon.
A la limite je suis sûr que j'aurais préféré les 'anciennes' versions peut-être moins travaillées, mais surement plus spontanées.

L'album commence bien mais pas top comme diraient les Nuls. Earth on Hell est certes une bonne chanson, mais pas capable de rivaliser avec...TOUTES les autres chansons d'ouverture d'Anthrax en fait ! Crush, What Doesn't die ou Among the living, c'est quand même d'un autre calibre. La faute à un rythme trop haché, ce qui fait que la chanson ne décolle jamais vraiment.
Ensuite comme d'habitude chez Anthrax, la deuxième chanson "single" est excellente, probablement la meilleure du disque cette fois. Un rythme rouleau compresseur, un refrain ultra catchy, ça va être du pur bonheur en concert !
Le titre d'après "Fight em til you can't" pète aussi comme il faut et se révèle bien jouissif avec de bons passages bien bas de plafond comme on aime chez Anthrax.

Et puis...c'est tout !

Ben oui, passé ce bon début d'album, plus rien ne nous fera vibrer...
"I'm alive" est bien entrainante, "in the end" apporte une touche d'originalité, "the giant" la patate, et "Revolution Screams" évoque même la période 'Sound of White Noise' mais honnêtement, rien ne rivalise avec le début de l'album.
Alors Anthrax a (presque) toujours fait des albums inégaux avec pas mal de remplissage, mais là le désiquilibre est trop flagrant pour tenir l'auditeur en haleine 55 minutes.
A signaler tout de même l'excellente prestation de Belladona, grosse surprise pour moi, qui n'a jamais aussi bien chanté depuis "Spreading the Disease"

Dommage, on se rattrapera en concert, où là, Anthrax ne déçoit jamais !


Comeblack
Comeblack
Proposé par cultureatoutprix ex dvdatouprix
Prix : EUR 8,30

14 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Alors oui mais..., 14 novembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Comeblack (CD)
Scorpions sont en train de nous faire le même coup que Judas "c'est notre dernière tournée mais en fait on va peut-être encore faire des concerts après et aussi des albums pourquoi pas" Priest....
On se fait un peu prendre pour des pigeons, mais si la qualité est là je pardonne.
"Sting in the Tail", bien que sympathique, clôturait tout de même beaucoup moins bien leur carrière que l'ambitieux "Humanity" n'en déplaise aux fans permanentés restés coincés en 84.

Que vaut-il ce Comeblack ? Hé ben il est très bon, mais il n'offre RIEN de nouveau.
Les 7 classiques sont une relecture fidèle avec un son énorme et accordées bien plus bas, ce qui les rend bien heavy (et permet à Klaus de les chanter correctement aussi, ben oui la voix vieillit c'est normal). Je suis d'ailleurs rassuré que la version de "Still loving You" soit entièrement chanté par le nain teuton et non ce duo pathétique avec mademoiselle Bourgeois. Rien que d'y repenser j'en frémis...
Les 6 reprises sont super sympas, mais là aussi sans grande liberté par rapport aux originales, si ce n'est un son pachydermique, ce qui ravit toujours le fan de rock ^_^ que je suis.
Et pourquoi seulement 54 minutes du coup ? Quitte à réenregistrer des classiques qu'ils doivent pourvoir joue en dormant tant ils les connaissent par coeur, pourquoi ne pas gaver la galette de 25 minutes de plus ? J'aurais bien écouté quelques chansons période 70's avec un super son moi !
Marrant cette propension qu'ont les groupes à laisser plein de place quand ils sortent des live ou des best of non ?
A défaut de rendre le disque beaucoup plus intéressant, on aurait au moins eu un peu plus à se mettre sous la dent...
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Nov 15, 2011 7:30 PM CET


Space Battleship (L'ultime espoir) [Blu-ray] combo [Combo Blu-ray + DVD + Copie digitale]
Space Battleship (L'ultime espoir) [Blu-ray] combo [Combo Blu-ray + DVD + Copie digitale]
DVD ~ Takuya Kimura
Proposé par MEDIA PRO
Prix : EUR 9,98

13 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 un bon candidat pour nanarland !, 6 août 2011
Un space opera c'est rare.
Un BON space opera c'est encore plus rare.

De bons moyens, une esthétique sympa et un film commençant direct dans le feu de l'action malheureusement gaché par un jeu et une psychologie japonaise risible pour un occidental.
Aussi cliché qu'on ID4 & co, mais sur d'autres points.

Quelques exemples : le commandant donne ses ordres à travers le haut parleur, tout le monde se fige en prenant des pauses de bioman, se regarde et repart en courant dans l'autre sens une fois le message fini.
Le capitaine malade offre le commandement au héros en faisant fi de toute hiérarchie militaire.
Et la liste est longue !
Impossible à prendre au sérieux...mais en fin de compte très divertissant pour peu qu'on le regarde comme un bon nanar.

Le jeu d'acteur n'est pas en reste, extrêmement pénible et outré, typique de la plupart des productions asiatiques.

Alors, soit on est baigné dans la culture asiatique et dans ce cas ça peut passer, soit on est un occidental 100% et dans ce cas le moindre moment peut prêter à sourire.

Il parait qu'un remake ricain (déjà?) est en cours...catastrophe ou bénédiction ?


Live On The Edge Of Forever
Live On The Edge Of Forever
Proposé par dodax-online-fr
Prix : EUR 16,92

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Un grand groupe, un(tout) petit live, 5 mai 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Live On The Edge Of Forever (CD)
Ou comment sortir un produit probablement dans la précipitation et se tirer une balle dans le pied.

Pas la faute au groupe non non. Enfin si un peu quand même. Symphony X n'a jamais un excellent son en live. Bon parfois, médiocre la plupart du temps. Souvent les premières parties ont un son plus percutant que les stars, c'est un fait et c'est gênant. La faute principalement à Michael Romeo et son matos, qui, s'il sonne bien en studio car mixé et choyé aux petits oignons, passe mal le cap de la scène.

Mais fallait-il pour autant doter cet album live d'un son aussi POURRI ????
C'est bien simple, j'ai des live pirates avec un son meilleur que ça. Pas de Symphony X cela dit :-)

Alors voilà, oui les morceaux sont bons (encore que coller tous les morceaux de V à la suite n'est pas une super idée selon moi), les musiciens tuent, Russel est le meilleur chanteur du monde....tout ça pour rien, comme si l'ingé son s'était servi du mange disque de votre petite nièce pour enregistrer le bouzin.
Vous n'iriez pas regarder un film avec l'image floue ? Ben là c'est pareil, écouter un concert de metal avec un son plat, indistinct et sans relief ça ne vaut pas un clou.

Probablement le live le plus raté (comparativement au talent du groupe) que je connaisse avec "Tokyo Showdown" d'In Flames


Astronomy
Astronomy

2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Bonne surprise !, 5 mai 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Astronomy (CD)
Ha ha ha ! Dragonland ! Rien que le nom je sais que je vais me poiler.

Tiens, une intro et une mid tempo assez classe pour commencer l'album. Moi qui m'attendait à une speed avec refrain con con, j'en suis pour mes frais.
Et mais il se débrouille bien ce chanteu ! Respectant bien les codes du genre (voix assez haute et claire) il se démarque néanmoins par une certaine prestance et une bonne puissance.
Un petit zeste d'orchestration pas envahissant sous de grosses guitares bien en avant finissent d'achever la bonne impression de cette première chanson.

Mouais méfiance quand même, voyons voir la seconde piste.
Petite intro Kamelotienne, un peu orientalisante, avec chant féminin. Sympa. La damoiselle vient s'inviter sur le reste de la chanson, elle aussi mid tempo bien classe.
"Contact" passe la 5e est propose une chanson bien speed, répondant elle aussi aux codes du genre, mais suffisamment énergique et classe pour être séduisante.
La très bonne 'antimatter', heavy bien rythmée achève de convaincre avec son excellent refrain (le meilleur de l'album) que non ce n'était pas une erreur sur les premiers titres, Dragonland n'est pas un groupe de rigolos avec un nom ridicule (ha si ça par contre c'est vrai).

Sans faire un track by track, on peut dire que l'album baisse un peu dans sa seconde moitié, mais se termine par une suite orchestrale d'excellente tenue, qu'on imagine bien en BO de quelque film épique.

L'habit ne fait pas toujours le moine, et si vous cherchez du heavy classique, qui ne réinvente pas le genre, mais qui apporte sa pierre à l'édifice, qui fait passer les guitares avant les orchestration, classieux (pas Dragonforce donc) et efficace, vous pouvez sans risque investir dans cette excellente galette qui m'a surpris.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 15, 2011 11:32 AM MEST


Coat Of Arms
Coat Of Arms
Proposé par thebookcommunity_fr
Prix : EUR 23,81

1 internaute sur 8 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 non non et NON !, 5 mai 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Coat Of Arms (CD)
Non mais sérieux ?
Pourquoi tel groupe à du succès et tel autre non ?
C'est souvent à n'y rien comprendre, et honnêtement ça m'arrive avec Sabaton.
Hammerfall par exemple, archétype du groupe pathétique, est arrivé au bon moment, et a apporté quelque chose de frais en 1997, a relancé un genre presque éteint.

Je n'ai rien contre ces petits gars mais franchement, le mot qui me vient à l'esprit quand j'écoute n'importe quel album de ce groupe est : ANECDOTIQUE.

Un chanteur limité (euphémisme), pas de guitariste spécialement volubile, pas de batteur défiant les lois de la vitesse lumière, en fait rien, RIEN qui les différencie des centaines d'autres formations.
Certes, ce sont de bons musiciens tout de même, et s'ils étaient dotés d'un sens de la composition aigüe, on se moquerait aisément qu'ils n'aient rien de 'spécial' à offrir, les chansons seules suffiraient.

Mais c'est loin d'être le cas. Tout est à sa place, les riffs guerriers, les choeurs sur les refrains, une petite chanson rapide par ci par là, et on met le jambon dans le torchon.

J'aurais bien aimé appuyer mes propos en parlant de telle ou telle chanson, mais je ne peux pas. La raison ?
J'ai déjà oublié ce que je viens d'écouter !


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20