undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose
Profil de Jorian 132 > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Jorian 132
Classement des meilleurs critiques: 889
Votes utiles : 2731

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Jorian 132 "lire, quel plaisir!" (Paris, France)
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Les droits de l'homme contre le peuple
Les droits de l'homme contre le peuple
Prix : EUR 9,99

30 internautes sur 32 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Absolument remarquable, 16 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les droits de l'homme contre le peuple (Format Kindle)
Après l'excellent "Revenir à la nation", Jean-Louis Harouel nous propose une analyse clairvoyante et irrévocable des méfaits qu'engendre en Europe et notamment en France la folle idéologie - religion des droits de l'homme, qui entraine la civilisation européenne vers un suicide face à un islam conquérant qui lui, nie totalement le moincre droit de l'homme!

Voilà un livre qui nomme les choses, loin de l'insignifiant politiquement correct, et qui met en évidence l'invraisemblable entreprise d'auto destruction que les "élites" européennes, contournant hypocritement les peuples, sont en train de mettre en oeuvre. On comprend tout de la cléricature des juges, prêtres de cette religion millénariste, du comportement des gauchistes islamolâtres qui scient consciencieusement la branche qui les maintient, de dirigeants politiques sourds et aveugles, qui ne pensent qu'à leurs intérêts immédiats, des médias aux ordres qui n'osent presque jamais contrarier la police de la pensée qu'impose l'idéologie dominante, quitte à masquer des faits par l'omission ou la langue de bois, et surtout de la stratégie de conquête de l'islam, qui joue sur le cheval de Troie que constitue la religion des droits de l'homme, pour affaiblir, conquérir et dominer l'Europe, notamment avec une folle immigration de peuplement...

Il est bien évident que l'Europe n'est plus une démocratie: depuis le éférendum constitutionnel, chaque fois que le peuple est interrogé, il vote contre cette idéologie - religion destructrice, mais comme le dit cyniquement le Président de la Commission européenne, "si c'est oui, tant mieux, sinon on continue quand même"!!! Et la chancelière allamande va cirer les babouches du néo sultan de Turquie! Et en France la gauche et hélas une partie de la droite gardent les yeux bien fermés (ou font semblant) car in ne faut bien sur ni "stigmatiser", ni "amalgamer"! Pauvre Europe, pauvre France...
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Aug 1, 2016 5:20 PM MEST


Turquie, année zéro
Turquie, année zéro
par Kadri Gürsel
Edition : Broché
Prix : EUR 5,00

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Les turpitudes du néo-sultan mises à nu, 10 juin 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Turquie, année zéro (Broché)
Excellent petit livre, qui dévoile la dérive totalitariste du Président turc Erdogan, les manipulations qu'il mène pour asservir la Turquie, refouler l'héritage kémaliste, tenter d'islamiser l'Europe. Lorsque des leaders européens (Mme Merkel, Mr Juncker,...) s'agenouillent devant ce triste sire, cèdent à ses chantages, ils sont des dhimmis en puissance, ils trahissent l'Occident. Les droits de l'homme ne sont bons que pour préserver les intérets des immigrés et de minorités violentes en Europe, ils sont bafoués en Turquie où les opposants laiques sont pourchassés, emprisonnés, assassinés par les nervis du régime: la Turquie d'Erdogan compte le plus grand nombre de journalistes emprisonnés!

Et dire qu'il y en a encore qui aimeraient voir cette Turquie intégrer l'Union Européenne, au mépris évidemment de ce que pensent les peuples européens (à quand un référendum sur ce sujet en Europe? Hélas on sait que nos "élites" multiculturalistes deviennenr réfractaires à la démocratie dès que leurs intérêts ou leur idéologie risque d'en prendre un coup!

Merci Kadri Gursel pour cet essai éclairant, courageux, et avec vous nous regrettons cette belle Turquie qui disparait...


L'Etat islamique est une révolution
L'Etat islamique est une révolution
par Scott Atran
Edition : Broché
Prix : EUR 14,00

5 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Pas grande chose de neuf, peu consistant, 10 juin 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Etat islamique est une révolution (Broché)
Beaucoup d'effets de manche de l'auteur pour un petit opuscule inconsistant, qui ne nous apprend rien de neuf sur l'Etat Islamique. Bien sur quelques formules ou descriptions sonnent juste: "sauver le monde" est l'idéologie affichée de l'EI, comme de toute secte messianiste; le vide de l'Occident en matière spirituelle, l'absence de sacré, de sens, d'exaltation, sont bien mis en évidence (c'est à cela que s'alimente l'embrigadement de jeunes nés en Occident); la "tragédie de la cognition" ( le fait de savoir qu'on va mourir), spécificité de l'être humain...

Mais à côté de cela, tant de banalités et d'erreurs, avec une écriture dans un style brouillon et parfois confus. Quelques remarques: L'EI n'est pas une révolution, c'est un retour au passé le plus violent et le plus traditionnel de l'islam; p 64, l'auteur dit que la démocratie peut coexister avec les islamistes: mauvaise blague ou naiveté: voir l'évolution de la Turquie; pp 77-78: l'auteur propose d'accueillir encore plus de réfugiés en Europe: Veut-il détruire définitivement la civilisation européenne?; p 83, le mythe de la sur représentation parmi les terroristes des gens éduqués: l'auteur oublie, par exemple, que les assassins de Paris et Bruxelles étaient tous des enfants d'immigrés le plus souvent délinquants; p 47, l'auteur évoque "la domination musulmane sur l'Eurasie": uchronie, erreur, ou désir refoulé?; etc, etc...

Il y a bien mieux que ce livre pour comprendre l'Etat Islamique...
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 12, 2016 1:55 AM MEST


La France Djihadiste
La France Djihadiste
par Alexandre Mendel
Edition : Broché
Prix : EUR 18,00

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Edifiant!, 5 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : La France Djihadiste (Broché)
Malgré la verve et l'humour de l'auteur, ce livre est tout simplement effrayant. Déconseillé à ceux qui veulent faire l'autruche, vivre dans le déni du réel, croire à une fausse paix sociale et à un utopique vivre ensemble. La réalité de la France d'aujourd'hui, gangrénée par le salafisme et le djihadisme, trahie par l'égoisme des bobos et des "élites" qui trahissent leur propre culture, affaiblie par une ultra gauche post soixante huitarde qui ne cherche qu'à en découdre et à faire avorter toute réforme, est qu'on va tout droit vers une guerre civile qui risque d'être très violente.

Des décennies d'abandon de nos dirigeants, le rôle néfaste des médias qui s'acharnent à occulter la situation dramatique d'une jeunesse immigrée laissée en pature aux islamistes, ont conduit à une situation inextricable. Peut-on encore espérer un sursaut? Difficile de le croire!Merci à l'auteur pour ce reportage saisissant mais aussi accablant.


Vous n'aurez pas ma haine
Vous n'aurez pas ma haine
par Antoine Leiris
Edition : Broché
Prix : EUR 12,90

9 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Bisounours est-il la bonne réponse?, 26 mai 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Vous n'aurez pas ma haine (Broché)
L'auteur a vécu un drame épouvantable. Il a éprouvé le besoin de s'exprimer. Certains penseront que le deuil doit être plutot vécu dans l'intimité, avec une grande pudeur. Cela n'a pas été le choix de Leiris, c'est son droit le plus strict.

Par contre, comment peut-on être céder face à l'ennemi qui s'est clairement déclaré? Comment peut-on croire que c'est en renonçant à tout combat qu'on pourra le vaincre, voire lui résister? Comment peut-on faire semblant qu'il faut choisir entre sécurité et liberté, alors que les exigeances de la bien pensance et du poiltiquement correct ont abattu toutes les défenses des sociétés occidentales? Comment ne pas se rendre compte que les islamistes veulent la soumission de l'Autre, et rien d'autre, que cet argumentaire complaisant et compassionnel ne peut que les encourager à fustiger encore et encore l'Occident. "Si vous donnez un doigt à un fanatique, il vous prendra le bras".

Non, on ne peut que refuser le chemin de la dhimmitude proposé par l'auteur, tout en déplorant amèrement son drame. Ce livre ressemble au syndrome de Stockholm...Il faut savoir être plus courageux que ses ennemis!
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 5, 2016 3:11 AM MEST


Décomposition française: Comment en est-on arrivé là ?
Décomposition française: Comment en est-on arrivé là ?
par Malika Sorel-Sutter
Edition : Broché
Prix : EUR 18,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Edifiant!, 26 mai 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Décomposition française: Comment en est-on arrivé là ? (Broché)
Avec une lucidité exemplaire, l'auteur, qui a connu "de l'intérieur" le fonctionnement des instances qui gouvernent la France, met à nu l'hypocrisie, les mensonges, l'égoisme avec lesquels les "élites", notamment politiques, mais aussi les décideurs non élus (Conseil d'Etat, Commissions innombrables,...), bien des intellectuels, les médias, le monde du spectacle, mènent la France à l'abime.

L'ideologie multiculturaliste/droits de l'hommiste/immigrationniste prévaut, et depuis 40 ans fait tout pour défavoriser les français de souche. L'égalité réelle est bafouée pour privilégier les membres de la diversité. L'identité et la culture françaises sont sacrifiées aux intérêtes sordides des "élites". Grands patrons et politiques favorisent une immigration délirante de populations qui ne veulent (peuvent?) pas s'intégrer, pour trouver de la main d'oeuvre bon marché ou des élécteurs dociles. La faute est rejetée sur la France qui serait raciste et xénophobe, alors que c'est un des pays les plus accueillants du monde!

Cette idéologie sournoise use de mensonges permanents, refusant d'admettre le réel qui montre le résultat catastrophique qu'entraine l'application de ses dogmes, mais aussi une novlangue aberrante qui cache le sens des choses (voir notamment par exemple le fameux et fumeux rapport Tuot (p 264...), ou le rapport de refondation (sic, c'est une véritable entreprise de destruction) (p 275...).On croit rêver, mais c'est un cauchemar!

Félicitations à Mme Sorel-Sutter pour son analyse implacable, documentée, sérieuse et incontestable. Sa conclusion est pessimiste, et au départ j'avais pensé que le terme "décomposition" dans le titre était peut-être exagéré. Aprés lecture, je crois qu'il correspond hélas à la stricte réalité.

Une seule remarque: parfois, l'auteur semble considérer que cette politique désastreuse a été volontairement mise en oeuvre, ce qui est effectivement le cas, elle a été menée par idéologie, ou par intérêt. Mais souvent (ex: p 185, p 205), elle semble penser que c'est par erreur, par manque de compréhension de la réalité, par légèreté que les "élites" ont conduit le pays à ce désastre. Non, cela a bien été pensé et voulu par la cléricature dominante de ce nouveau totalitarisme "soft" que la France et l'Europe subissent, en contournant la volonté du peuple chaque fois qu'il vote "mal" (exemple typique: le non au référendum constitutionnel, contourné par le traîté de Lisbonne). C'est moins l'incompétence que le désir profond de défaire la civilisation européenne qui a conduit à l'impasse actuelle.


Penser l'islam
Penser l'islam
par Michel Onfray
Edition : Broché
Prix : EUR 17,00

6 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Inégal!, 22 mai 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Penser l'islam (Broché)
Il y a dans ce petit livre d'Onfray un fond philosophique connu: la raison et la pensée doivent primer sur les idéologies et les religions, et une intéressante reflexion (en gros pp 110 à 130) sur le sens de l'islam et son positionnement doctrinal. Il y a aussi, éparses dans l'ouvrage, des analyses pleines de bon sens et des appels contamment renouvelés de ne pas céder aux modes et de rechercher le réel à travers le fatras des discours éculés de la bien pensance et des prédicateurs islamiques ("ça n'a rien à voir avec l'islam", "pas d'amalgame","l'islam religion d'amour, de tolérance et de paix",...).

Mais hélas il y a aussi dans ce texte trop court et assez superficiel, aussi un peu baclé (des fautes de français tout à fait inhabituelles chez cet auteur), des erreurs, des parti pris, des lacunes qui affaiblissent l'ensemble. Quelques exemples:
- Onfray attribue la responsabilité des attentats des djihadistes en France à la politique française et au fait que la France et l'Occident bombardent en Syrie. C'est absolument faux. Les djihadistes ne répondent pas, ils attaquent délibérément. Les premiers attentats islamiques en France datent des années 1980! C'est faire l'autruche de ne pas vouloir voir que l'islam salafiste a déclenché une guerre de civilisation à l'Occident et à la France. Que l'arme de cette conquête soit la mitrailette (EI,...), le prédication (frères Ramadan,...), ou l'invasion migratoire organisée par la Turquie, le but est le même, il est clairement revendiqué: c'est soumettre l'Occident! La France est attaquée pour ce qu'elle est, pas pour ce qu'elle fait!
-Onfray évoque la nécessité de négocier avec l'Etat islamique. Belle utopie. Naiveté? Manque de réalisme?
-Onfray insiste lourdement sur le fait qu'il y a dans le Coran des versets durs (il en cite plusieurs,(pp 80 - 82 par exemple), certains d'une violence inouie, qui montre bien que l'islam est un messianisme ultra violent, pour qui l'existence même de l'Autre est une agression. Mais il évoque aussi les rares versets que les islamolâtres et les salafistes ressortent pour faire croire que le Coran contient aussi des paroles de paix. Or, les deux versets cités dans ce sens sont présentés de façon tronquée, incomplète, pour tromper et enfumer les "mécréants". Etonnant qu'Onfray relaie ce piège grossier à la pensée. Il y a le fameux S 2, 256 "pas de contrainte en religion..." dont la version complète précise que cette absence de contrainte concerne seulement le moment où les mécréants adopteront l'islam (voir l'excellente analyse de MT Urvoy dans "Entretiens sur l'islam", p 29). Puis il y a le S 5, 32 "celui qui a tué un homme c'est comme si il a tué tous les hommes..." sauf que le verset précise aussi que l'homme tué ne devait pas faire scandale - donc, il devait être musulman -, et que ceci ne s'applique qu'aux fils d'Israel dont le Coran considère que les juifs et les chrétiens n'en sont pas puisqu'ils ont faussé (recouvert) les écritures...
-A deux reprises, on sent une sympathie de l'auteur pour Chevènement. Il ne faut pas oublier que c'est lui qui a renoncé à inclure le droit de choisir sa religion, donc le droit à l'apostasie dans l'accord qu'il a jadis passé avec des oulemas en France!
-ET c'est trop facile de rejeter la responsabilité sur l'extrême droite, alors que nos (très) chères élites ont tant fait depuis 40 ans, pour en arriver là où nous sommes, en sacrifiant à une pseudo paix sociale les revendications outrancières de l'islam.

Au total, on attendait d'Onfray une reflexion plus approfondie, moins influencée par quelques idées à la mode.


LE LOUP DANS LA BERGERIE
LE LOUP DANS LA BERGERIE
par Eva Joly
Edition : Broché
Prix : EUR 15,00

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Histoire d'un escroc anti démocratique, 20 mai 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : LE LOUP DANS LA BERGERIE (Broché)
Ce petit livre consacré aux malversations et à l'hypocrisie de Jean-Claude Juncker, actuel Président de la Commission européenne, apporte bien des informations et quelques révélations sur un politicien véreux, tricheur, un de ces membres actifs de l'oligarchie qui a mené le projet européen dans l'impasse où il se trouve aujourd'hui. L'auteur, qui connait les arcanes bruxelloises, analyse très pertinemment deux des trois malfaisants aspects du personnage: celui d'un fraudeur fiscal, et celui d'un pseudo démocrate qui tient pour rien la volonté populaire, si elle s'exprime contre la doxa du politiquement correct ou contre les intérets du Luxembourg. Mais, sans doute en raison de ses convictions politiques, elle oublie le troisième, tout aussi grave pour l'Europe: l'obstination multiculturaliste, sans frontiériste, immigrationniste de Juncker.

Premier point: il est désormais bien connu que Juncker est un truand fiscal. Il était premier Ministre du Luxembourg lorque cet 2tat a accordé à de très nombreuses multinationales des avantages fiscaux indus, au détriment des autres pays européens, et donc finalement aux frais de leurs contribuables. Quand on pense que cet homme, en même temps, se faisait le héraut de la lutte en Europe contre la "concurrence déloyale", on croit rêver, et on comprend pourquoi l'Europe, aux mains d'une oligarchie dévoyée, est dans cet état de faiblesse et de désamour. Voir aussi les privilèges insensés des fonctionnaires des instances européennes par rapport aux salariés d'entreprises normales et concurrentielles...

Deuxiéme point, le déni de la démocratie. Voici ce que dit Juncker au sujet d'une éléction ou d'un référendum dans un pays de l'Union: "Si c'est oui, on y va, et si c'est non, on continue"!!! Et cette Europe là, qui fait fi de la volonté populaire, qui contourne par mille arguties, traîtés, comités, à la merci de lobbies, se prétend encore démocratique! Exemple typique: le clair "NON" francais et néerlandais au référendum sur la Constitution européenne, contourné par le traîté de Lisbonne. La dérive autoritaire est évidente.

Troisième point, que l'auteur n'aborde pas: Juncker est un des promoteurs de l'idéologie droits de l'hommiste, multiculturaliste, immigrationniste, défaitiste, islamolâtre, qui sévit en Europe. Cette idéologie, devenue une véritable religion, dont les officiants sont les "élites" (sic) politiques, médiatiques, artistiques, souvent aussi universitaires (hélas), nous conduit tout droit vers l'effacement de la civilisation occidentale, vers la fin de la culture européenne. Les compromissions avec un islam obscurantiste et violent, qui se veut conquérant, la mansuétude envers une extrême gauche nihiliste et souvent très violente, la destruction de la mémoire et de l'identité des nations européennes (lire Sarrazin, Scruton, Sorel-Sutter, Zemmour,...), le pouvoir donné aux juges pour contourner la volonté populaire, le recours systématique au dénigrement et aux tentatives d'exclusion sociale des opposants, sont les moyens d'agir de ce totalitarisme "soft", qui certes pour l'instant n'envoie pas ses détracteurs au bucher, mais n'en est pas moins profondément un totalitarisme. Juncker et sa Commission, qui s'obstinent à nier les racine gréco-romaines et judéo-chrétiennes de l'Europe sont le fer de lance de cette guerre contre la vraie Europe.

Merci à l'auteur d'avoir dans ce livre levé le voile pudique que les médias aux ordres ne veulent pas troubler (Médiapart a-t-il jamais parlé des turpitudes fiscales de Juncker?), dommage qu'elle n'aborde pas le troisième volet de la supercherie...
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 11, 2016 6:43 AM MEST


Etat Islamique, le fait accompli
Etat Islamique, le fait accompli
par Wassim NASR
Edition : Broché
Prix : EUR 12,00

4 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Un fatras confus et indigeste, 19 mai 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Etat Islamique, le fait accompli (Broché)
Certes l'auteur donne des informations originales sur l'Etat islamique, certes ses contacts lui permettent d'apporter quelques informations originales. Mais le livre est tellement désordonné, brouillon, mal écrit, empli de répétitions, que sa lecture devient laborieuse. Atran, Servent, Salazar (pour ne citer qu'eux) fournissent des essais bien mieux construits, même si c'est avec moins d'anecdotes, mais avec une vraie reflexion sur ce qu'est l'EI, ses façons de penser, d'agir, de communiquer.

De plus, il y a sous jacent à l'exposé, une posture de mansuétude envers l'Etat islamique et sa sauvagerie, qui laisse perplexe. Il faut aussi dire que les alliances et trahisons entre factions islamiques en Syrie et Irak sont si courantes, que fournir un exposé clair de cet écheveau n'est pas évident. Mais sur ce sujet, il y a bien mieux...


Le monde au défi
Le monde au défi
par Hubert Védrine
Edition : Broché
Prix : EUR 13,50

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Survol de la situation du monde, 16 mai 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le monde au défi (Broché)
Ce petit livre de Védrine, un peu succint, est fort intéressant dans ses trois premiers chapitres. Le dernier, qui porte aux nues l'écologie, place l'environnement comme principal danger qui guette l'humanité, alors que des conflits terrifiants traduisent le grave conflit des civilisations, désormais en cours, et suggère des solutions utopiques qu'à l'évidence les égoismes des puissances (et des puissants), et des idéologies totalitaires en progrès hélas permanent, ne cherchet même pas à appliquer.

Sur la partie vraiment géopolitique de l'ouvrage, on apprécie la bonne compréhension par l'auteur des (tristes) réalités actuelles. Sa critique de la bien pensance européenne est plus affirmée que dans ses précédents ouvrages. On peut lui reprocher d'hésiter encore parfois à appeler un chat un chat, ainsi cette obstination à dire Daech au lieu de Etat Islamique, comme pour atténuer l'implication de l'islam, qui par ailleurs est bien mise en évidence. On s'étonne aussi des éloges injustifiés pour JC Juncker (p 64, p 115), quel espoir peut-on mettre sur un homme qui, lorsqu'il était premier ministre du Luxembourg, a plumé les autres pays européens en favorisant la fiscalité de bien des multinationales en Europe, et qui aujourd'hui favorise veulement l'immigration de peuplement de l'Europe!

Sur la dernière partie sur l'écologie, on ne peut que regretter que cette préoccupation, certes importante, mais visiblement obsessionnelle (voir les innombrables références au succès-sic- de la COP21) ait empêché l'auteur de fournir une vision plus large et plus diversifiée de ce qu'il faudrait faire dans l'avenir. Dommage, on aurait aimé des perspectives plus consistantes, plus réalistes.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20