undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose
Profil de papabordg > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par papabordg
Classement des meilleurs critiques: 819
Votes utiles : 540

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
papabordg "Papa bordg" (Vernon, France)
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-19
pixel
Metsutan - Songs of the Void
Metsutan - Songs of the Void
Prix : EUR 9,99

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Nos samourais finlandais signe là un troisième "STRIKE" d'affilé., 5 juillet 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Metsutan - Songs of the Void (Téléchargement MP3)
WHISPERED est un groupe formidable, exceptionnel et très original venu du fin fond de la FINLANDE(crée en 2004 RIIHIMAKI) déversant un DEATH mélodique complètement atypique, symphonique aux influences japonaises(samourai DEATH métal mélodique) avec ses instruments typiques et sa culture samourai prononcée! Après un premier album particulièrement épique et intense(THOUSAND SWORDS 2010) et un second volet plus violent et surpuissant(SHOGUNATE MACABRE 2014) le groupe finlandais nippon nous assène un troisième coup de sabre japonais derrière la nuque avec ce magnifique METSUTAN-SONGS OF THE VOID. Des comtes traditionnels, la mythologie japonaise ou le vaillant guerrier samourai est placé au centre des débats, en héros fier, robuste et indétronable.Ici nous est offert une œuvre forte, riche, palpitante, exitante dont le concept fait voyager à travers le temps dans des contrées, des mœurs et coutumes assez méconnues permettant de faire travailler l'imagination.Les morceaux semblent s'enchainer formidablement bien pour former un tout très cohérent servis avec maestria par des voix narrées, des cris guerriers, et des chœurs symphoniques donnant une profondeur hallucinante à ce nouveau chef d'œuvre.Comme peuvent l'attester la somptueuse intro "CHI NO ODORI" intronisant METSTAN-SONGS OF THE VOID" avec beauté et l' hymne terrifiant qui suit qu'est "STRIKE". Mais les sentiments profonds et l'émotion grandiloquente font parti intégrante du grand concept WHISPERED.D'ailleurs cela semble plus qu'évident à l'écoute de titres aussi fabuleux,intenses que sont "EXILE OF THE FLOATING WORLD","SAKURA OMEN","TSUKIAKARI","WARRIORS OF YAMA","VICTORY GROUNDS NOTHING"dotés de plus d'une grande dramaturgie.La fin de ce nouvel opus résume parfaitement tout ce que j'ai pu écrire avant concernant le potentiel incroyable de WHISPERED.Une longue pièce musicale de plus de 11 minutes "BLOODRED SHORES OF ENOSHIMA" découpée en cinq actes s'appuyant sur la légende du dragon de l'ile d'ENOSHIMA et la déesse BENZAITEN dont la magnifique pochette de TOK s'est inspiré, cloturant magistralement l'album.Celui-ci s'avère etre une œuvre totalement inépuissable,inlassable pour son auditoire tant sa richesse parait infinie et sans limite.De plus sa construction est sans faille et l'émotion y transpire a chaque instant.Nos samourais finlandais signe là un troisième "STRIKE" d'affilé.Note:9.99/10.(la note n'est pas usurpé).
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Jul 5, 2016 7:04 PM MEST


Hollow Bones
Hollow Bones
Prix : EUR 14,99

2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Nos légendaires héros réapparaissent au grand jour! Eblouissant., 22 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Hollow Bones (CD)
RIVAL SONS est un fantastique groupe américain(LOS ANGELES CALIFORNIE) pratiquant un rock aux multiples influences tel le HARD-ROCK,le BLUES-ROCK,la SOUL. Il vit le jour en 2008 en CALIFORNIE et ce splendide HOLLOW BONES est leur cinquième albums.Parlons un peu du line-up composé de JAY BUCHANAN(chant),SCOTT HOLIDAY(guitares),DAVE BESTE(basse),MICHAEL MILEY(batterie).Le groupe s'inspire du blues-rock des années 1950-1970 dont fait parti évidemment les légendes LED ZEPPELIN,DEEP PURPLE,THE ANIMALS,FREE et meme flirtant avec le spectre du grand PINK FLOYD comme sur le monumental "FADE OUT" d'une beauté sombre,implacable,incroyable morceau qui fait palpiter et tressaillir nos coeurs de simples mortels par mille sentiments(le jeu de MICHAEL MILEY proche de feu BONHAM est dithyrambique).Le jeu de SCOTT HOLIDAYS semble nous rappeler au combien maitre GILMOUR est un guitariste venu des cieux étoilés,comblé par la grace et le talent divin.Fantastique moment qui semble éternel. Mais le TALENT, cet album en semble bourrer jusqu'à la moelle.Comment ne pas succomber sur "BLACK COFFEE" ou le blues-hard à la LED ZEPPELIN se mélange aux choeurs souls,cette gratte aux notes gigantesques respirant la douleur mais aussi la foi et l'espoir,portée par un chant pleinement possédé à la ROBERT PLANT fusionné avec un JAMES BROWN de folie.Oh my GOD.Ca groove,ca claque et la folie vocale s'empare de JAY BUCHANAN sur la fin(ROBERT PLANT).Evidemment l'influence LED ZEPPELIN transpire à chaque instants,à chaque notes comme l'atteste le faramineux HOLLOW BONES PART 1 et 2.La possession est comme à l'époque,presque irréelle mais RIVAL SONS en est envahi et par conséquent nous également.Le refrain dans la première partie est indiscutable,fédérateur de plus le groupe se permet de jouer avec les standards établis avec quelques fantaisies bien senties. Quand "TIED UP" débarque on ne peux s'empécher d'exulter et de voir l'émotion d'un vieux film noir américain défilait un soir sous nos yeux éberlués .La voix de JAY y est troublante proposant une très grande palette de sentiments.Effarant."THUNDERING VOICES" déboule avec un riff proche du grand DEEP PURPLE toujours avec ce chant transpirant les trémolos spectraux du grand PLANT.Mais avec "BABY BOY" la soul reprend totalement ses droits avec un groove énorme qui m'anime de puissants et réels frissons.Ce chef d'oeuvre et je pèse mes mots se conclu avec douceur sur "ALL THAT I WANT" qui nous fait voyager dans le monde de la transparence,de l'inaccessibilité.Quelle voix chaude et prenante que le king ELVIS PRESLEY himself n'aurait pu renier, quelques notes acoustiques, arrangements classiques suffissent à l'embellir inexorablement.RIVAL SONS accouche là d'une oeuvre éblouissante faisant date dans l'histoire musicale du grand ROCK.Le rock dans tous ses états(et ses ébats).Note:10/10.(La pochette est, elle aussi sculpturale).
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 28, 2016 12:02 AM MEST


Unden!Able
Unden!Able
Prix : EUR 18,68

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Entrainant, énergique, efficace avec la furieuse envie d'y revenir., 21 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Unden!Able (CD)
HELLYEAH sort aujourd'hui sa cinquième offrandes UNDEN!ABLE,le groupe composé et emmené de main de maitre par ses deux "stars" CHAD GRAY(chant MUDVAYNE),VINNIE PAUL(batterie ex:PANTERA),mais aussi de KYLE SANDERS(basse),CHRISTIAN BRADY(guitares),et KEVIN CHURKO(producteur, parolier) qui a produit(ROB ZOMBIE) et participer à l'écriture intégrale de l'album. D' ailleurs le son apporté est toujours aussi piquant,puissant,compacte et sans détours.Un vrai régal mettant parfaitement les qualités du groupe en place de choix! BLOOD FOR BLOOD(2014) avait décu lassant son auditoire plutôt rapidement car manquant quelque peu d'inventivité,de mordant,de bestialité.Ici la déception n'est plus de mise UNDEN!ABLE a de nombreuses qualités à faire valoir,en tout cas nettement plus que son prédécesseur!Les riffs sont très bons(le riff fantastique à 2m30 de BLOOD PLAGUE pourrait figurer dans MASTER OF PUPPPETS),plus tranchants et les refrains(HUMAN,X,LEPER OF FAITH,LOVE FALLS, BLOOD PLAGUE,) sont plus marquants qu'auparavant.Les qualités du groupe jouant tour à tour dans le HEAVY,THRASH,NEO-METAL (la voix évidemment) et quelques petites surprises supplémentaires fonctionnant parfaitement sur toute la longueur de l'œuvre.L' étonnante reprise de monsieur PHIL COLLINS I DON'T CARE ANYMORE avec sa section rythmique puissante,lourde, tribal est magnifique.Que dire des énormes "X" et "LIVE OR DIE" aux riffs déjantés avec une touche TOWNSENDIENNE évidente, criante sans parler de refrains complètement inaltérables!Quelle claque,quel uppercut!Le groupe approche aussi le terrain conquis par ROB ZOMBIE avec l' excellent "BE UNDEN!ABLE" aux relents indus.On peut retrouver sur ce nouvel album des sonorités nouvelles comme sur la très belle intro de "LOVE FALLS" super entrainant ou sur le terrifiant "LEPER OF FAITH" avec des cordes discrètes mais du plus belle effet(sur GRAVE aussi) sans compter son refrain tout bonnement jouissif chanté avec grande émotion par CHAD GRAY possédé.Beau,très beau moment de UNDEN!ABLE.Celui-ci se termine par deux missiles "STARTARIOT" lancé par l'interlude "10-34" au groove irrésistible et l'énorme "GRAVE"(VINNIE PAUL se déchainant sur la fin) et son début lancé de nouveau par des arrangements synthés pour partir comme de la poudre à canon.Deux titres ravageurs complètement fédérateurs pour une salle en furie venant assister à la prestation live du combo ricain.A reprendre en cœur impérativement.Il faut souligner la belle performance d'ensemble des musiciens qui techniquement semblent etre très à l'aise qui plus ait avec un talent d'écriture certain s'exprimant par des refrains qui ne cessent de tourner dans la mémoire.Très belle surprise pour ma part d'un style de métal dont je ne suis pas forcément friand mais là j'en redemande tous les jours.Entrainant,énergique,efficace, technique(les superlatifs ne manquent pas) avec la furieuse envie d'y revenir.L'oeil du tigre je vous dis,l'oeil du tigre(belle pochette).Note: 9/10.


Dust
Dust
Prix : EUR 16,69

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 DUST vient clore de fort belle facon ce double album des plus divertissant., 17 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dust (CD)
MARK THOMAS TREMONTI(ALTER BRIDGE,CREED) forma son propre projet US TREMONTI en 2008(DETROIT MICHIGAN). Le groupe porté par son leader à la voix emblématique, au grain magnifique et au jeu virevoltant (guitares) nous propose déjà sa troisième œuvres. ALL I WAS(2012), CAUTERIZE(2015), et la suite de ce dernier avec DUST, car ces deux là ne faisant qu'un à la base puisqu'il s'agit d'un double album. Parlons succinctement du line-up actuel: GARRET WHITLOCK(batterie), WOLKANG VAN HALEN(basse), et bien évidemment son frontman MARK THOMAS TREMONTI(chant,guitare). Aucunes surprises DUST est similaire bien entendu à son grand frère CAUTERIZE en y développant encore plus toutes les qualités de son illustre ainé. Les refrains sont terriblement accrocheurs(DUST) et les mélodies particulièrement bien senties. Et que dire du jeu de MARK, qui est toujours aussi étincelant avec des solos ébouriffants(THE CAGE, ONCE DEAD, DUST, BETRAY ME, RISING STORM) et des riffs bondissant à la limite du THRASH métal(le génial CATCHING FIRE). Musique ultra puissante, technique avec des refrains calibrés FM, mettant parfaitement en valeur la voix de MARK TREMONTI. voilà exactement la marque de fabrique du groupe américain et ca fonctionne toujours aussi bien sans lassitudes possibles tellement tout est bien ciselé et bien pensé. Comment ne pas se levé le poing brandi vers le ciel devant ses riffs tonitruants à la TESTAMENT sur "MY LAST MISTAKE", "ONCE DEAD", "BETRAY ME"(des riffs MESHUGGEST). Que dire de ses superbes mélodies embrassées par des refrains possédant l'ame comme sur le sublime "DUST"(aux relents SOUNDGARDENNIEN), "TORE MY HEART OUT", ou l'intrépide "CATCHING FIRE"(à la basse percutante et aux rythmiques époustouflantes) sans perdre une once d'intensité. Comment ne pas évoquer d'avantage ce chant qui vous ensorcelle s'imbriquant parfaitement à la musique construit par TREMONTI, la transcendant encore un peu plus à chaque fois comme le montre le magnifique "DUST" ou bien l' hypnotisant "NEVER WRONG". D'ailleurs "UNABLE TO SEE" ponctuant avec beauté la fin de DUST toujours avec cette voix si parfaite et merveilleuse.Maintenant après trois petits albums le combo réussi l' exploit d' etre désormais une des valeurs sures du HEAVY US ayant un avenir teinté de belles promesses musicales pour un futur radieux. DUST vient conclure ce double album de la plus belle des facons! Note: 9/10.


Magma
Magma
Proposé par FLASH
Prix : EUR 11,48

5 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Libérez-vous et goutez-moi à ce pur MAGMA d' émotions intenses., 17 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Magma (CD)
En 2012 GOJIRA sortait son cinquième album l'ENFANT SAUVAGE dans l'absolue continuité de ses précédents efforts, mais en peauffinant particulièrement son coté mélodique pour parfaire des atmosphères bien sombres, profondes, pénétrantes sur un rythme infernal, brutal, passionnant, parfois meme tribal le tout servi par une production éclatante. Pour MAGMA(sixième opus) les choses sont bien différentes car la musique semble etre gouvernée par un maitre mot: les EMOTIONS! Ce qui parait logique puisque MAGMA a été composé et enregistré pendant des faits de vie importants pour les deux frères DUPLANTIER: la mort, avec le décès de leur MAMAN mais aussi la naissance et l' arrivée de leurs enfants. MAGMA fusionne ces éléments de vie pour en faire une entité toute particulière que le groupe n'avait encore jamais connu laissant une empreinte nouvelle, plus marquante sur leur discours musical. On peut aussi se rendre compte que le son de MAGMA est moins produit, moins massif sonnant plus naturelle, le groupe ayant là aussi posé son affect, sa sensibilité, ses émotions sur sa production car l'ayant prise en main dans leur nouveau fief le SILVER CORD construit pour l'occasion. Ce qui saute aux yeux à la première écoute c'est l'aspect plus direct des morceaux, refrains terriblement accrocheurs, salvateurs étant mis en relief par ce chant clair, bien maitrisé par JOE (LOW LANDS) et qui prend une importance capital donnant une toute autre dimension à l' univers GOJIRESQUE. Les deux titres dévoilés "SILVERA" et "STANDED" étayant parfaitement mon analyse. Le premier morceau ouvrant MAGMA "THE SHOOTING STAR" est très intrigant complètement déroutant faisant penser à TOOL et ses sons mystiques, langoureux nous emportant dans les méandres de l'imagination. Mais GOJIRA sait rester percutant et violent comme sur "THE CELL" ou cette fois le riff s'approche d'un MESHUGGAH énervé et ou la voix crache sa haine aux mauvais éléments du temps passé. On retrouve cette agressivité MESHUGGESTE sur l'énorme "PRAY" titre traversé par de sublimes arrangements,percussions, flute traversière au début pour se débrider par la suite. Quelle édifiante maitrise. Du grand art. Il faut mettre également le doigt sur ses guitares aux sons originaux sifflant comme des lames de rasoirs comme sur l'excellent "ONLY PAIN" ou l'étincellant "STANDED" qui détruit tout sur son passage laissant une empreinte indélébile dans notre mémoire. Le titre éponyme "MAGMA" disposant lui aussi des ses notes stridentes, grincantes, couinantes, totalement enivrantes prenant possession de notre etre intérieur. Les deux frères DUPLANTIER démontre une grande force créatrice sur le somptueux "LOW LANDS" MARIO y jouit d'un jeu très subtil, fin tout en toucher et délicatesse(sur tout l'album d'ailleurs) qu'on lui connaissait moins et JOE y déclame quelques paroles en langue hexagonal du meilleur effet, la fin se veut inattendue servant quelques notes acoustiques bien discrètes. Celles-ci se prolongeant admirablement sur "LIBERATION" instrumental à la prise live n'ayant qu'une guitare acoustique et de simples percussions. Conclusion magistral de ce magnifique MAGMA. GOJIRA signe là son oeuvre la plus intimiste, personnelle et mature de sa déjà colossale carrière. Elle est d' une beauté rare, poignante, touchante mais toujours aussi percutante permettant au groupe de pénétrer dans une autre sphère qu'il n'avait pas encore ne serait-ce qu'effleurer. Libérez-vous et goutez-moi à ce pur MAGMA d'émotions intenses. Note: 9.5/10.


Sword Songs
Sword Songs
Prix : EUR 15,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 les cieux, la nature, et les éléments sont avec le GRAND MAGUS qui gagne encore sa nouvelle bataille., 16 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sword Songs (CD)
Avec TRUIMPH AND POWER(2014) GRAND MAGUS brandissait haut, et fermement le glaive d'ODIN avec fierté, puissance pour donner envie à ses guerriers vikings d'aller aux combats pour s'assurer la victoire absolue et la gloire éternelle. Aujourd'hui de retours avec ce SWORD SONGS(2016) nos valeureux Suédois ne changent pas et érigent un face à face( avec son auditoire) encore plus intense et valeureux. On se retrouve en pleine mythologie nordique, dans les histoires vikings de batailles sanglantes ou l'on peut percevoir la morale d'un grand guerrier du nord. Le groupe ouvre les hostilités avec le nerveux "FREJA'S CHOICE", le son est superbe, massif, rond avec une batterie(LUDWIG WITT est terrifiant de talent) complexe parfaitement mis en relief et en avant par la production de NICO ELGSTRAUD(ENTOMBED). On peut également rapprocher ce titre du lourd et dévastateur "MASTER OF THE LAND" ou GRAND MAGUS pratique un métal épique virulent proche de ses compatriotes d'AMON AMARTH. Les refrains, les hymnes y sont grandioses,entrainants comme sur "VARAGIAN"(hymne à la MANOWAR), "FORGED IN IRON"(JUDAS PRIEST), BORN FOR BATTLE, FROST AND FIRE ou plane l'ombre des très grands du HEAVY, JUDAS PRIEST et MANOWAR en tete bien évidemment. En revanche j'ai trouve "LAST ONE TO FALL" bon certes mais un peu plus anecdotique et moins abouti que les autres titres de SWORD SONGS faisant descendre quelque peu l'intensité et la fièvre de ce nouvel effort. Mais la suite enfonce l'ennemi complétement dans les profondeurs des lacs gelés scandinaves, brisant la glace avec effroi. "HUGR" interlude folklorique magnifique, hypnotisant tout comme son remonte temps(réveil), pour laisser place à "EVERYDAY THERE'S A BATTLE TO FIGHT" un médium tempo, lourd, sombre ou la voix géniale de JANNE CHRISTOFFERSSON vous hérisse les poils à coup sure. Voilà la bataille s'achève, les cieux, la nature, et les éléments sont avec GRAND MAGUS qui l'emporte encore une nouvelle fois haut la main. Et ce GRAND MAGUS possède quelque chose de spécial dégagé par la voix atypique et charismatique de son chanteur, mais aussi de ce groove si particulier qu'il déclame à chaque riffs et roulements de tambour. Notons deux titres supplémentaires en bonustracks dont la reprise surprenante et plutot réussie de "STORMBRINGER" du géant DEEP PURPLE. Note: 8/10.


Seal The Deal And Let's Boogie (Édition Deluxe 2CD)
Seal The Deal And Let's Boogie (Édition Deluxe 2CD)
Prix : EUR 19,99

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Addictif jusqu'au bout des ongles., 9 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Seal The Deal And Let's Boogie (Édition Deluxe 2CD) (CD)
J'ai beau ne plus avoir l'effet de surprise du premier album, j'ai beau entendre ici et là(NONO sort de ce corps) que VOLBEAT se répète inlassablement sans se renouveler, la sortie de ce sixième effort me fait saliver au plus haut point tant le groupe reste graver dans ma mémoire quel que ce soit la recette appliquée. Celle-ci semble tellement unique que l'usure du temps n'est pas pour aujourd'hui, ni demain, ni jamais d'ailleurs. ELVIS reste une des légendes universelles, mythiques et METALLICA l'est tout autant. Et VOLBEAT est assurément le chainon manquant, presque improbable a ces deux entités! MICHAEL POULSEN(chant, guitare) a désormais intégrer ROB CAGGIANO(guitare, ex: ANTHRAX) de facon définitif à son line-up et ce pour notre plus grand bonheur. Mais quand est-il exactement de ce nouvel album de nos amis DANOIS? SEAL THE DEAL AND LET'S BOOGIE caractérise l'esprit américain, sa culture, ses mœurs, son histoire pendant 12 titres qui à mon humble avis risque de ne pas faire l'unanimité! Et pourtant, et pourtant....... dès le début la messe est dite: THE DEVIL'S BLEEDING CROWN nous transporte totalement, cette voix magnifique, ce groove si particulier, ce sens du riff qui fait totalement mouche et peu importe si le discours du groupe se veut parfois plus commercial(MARIE LAVEAU,LET IT BURN,BLACK ROSE,MARIE JANE KELLY,YOU WILL KNOW ) la force, le caractère du combo et sa sensibilité sont inclassables et inlassables. De plus ces moments là sont équilibrés par d'autres instants beaucoup plus prenants et coriaces comme le monstrueux FOR EVIGT( guest:JOHAN OLSEN) et son banjo totalement dément donnant un aspect folklorique étonnant, morceau époustouflant squattant ma mémoire sans cesse et ce toute la journée. Cette bonne dose de PUNK(REBOUND) ajoutée à leur métal ELVIS meets METALLICA est un pur régal auditif. En plus un autre instrument peut conventionnel est utilisé sur le puissant THE LOA'S CROSSROAD(la cornemuse) au riff percutant avec une basse qui décoiffe. Notons aussi les chœurs souls utilisés sur GOODBYE FOREVER permettant à celui-ci de prendre une toute autre dimension. De plus les harmonies de guitares sont ici des plus ennivrantes. On arrive au déchirant SEAL THE DEAL à la rythmique qui balance grave, hit simple mais des plus efficace qui nous assomme inéxorablement. MICHAEL POULSEN y est magnifique. HALLELUJA scande t-il. Une seule envie nous vient: le rejoindre pour le reprendre en cœur. Avec BATTLESHIPS CHAINS VOLBEAT sort la SLIDE pour des couleurs sudistes non négligeable, au groove bluesy. Voilà ce SEAL THE DEAL terminé seul une chose nous vient en tete le réécouter sans cesse. Et malgré une musique plutôt simple d'aspect celle-ci est comme une vraie vague de fraicheur sur ce vieil édifice qui est le métal et n'en demeure que plus captivante. Addictive jusqu'au bout des ongles. Note: 8.5/10.


Ghost of a Blood Tie
Ghost of a Blood Tie
Prix : EUR 8,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Une nouvelle oeuvre de talent de niveau mondial pour un groupe hexagonal., 1 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ghost of a Blood Tie (CD)
Formé en 1993 à NANCY, ELVARON sortit quatre beaux albums avant de splitter en 2008 après l' opus GRAVITATION CONTROL SYSTEM qui vit le jour en 2007. Neuf longues années(2016) se sont écoulées pour un retour des Nancéiens sur le devant de la scène progressive francaise et on le souhaite, on l'espère, mondiale avec un nouvel album cinquième du nom: GHOST OF BLOOD TIE. Tout d'abord petit mot sur cette superbe pochette rappelant(mon imagination) les cavalcades nocturnes de BATMAN dans son fief de GOTHAM CITY à la recherche des impures avides de méfaits et crimes en tous genres. En fait il s'agit ici d'une œuvre conceptuelle(comme le groupe en a l'habitude), une introspection de l'ame humaine mettant en musique les textes de l'auteur de fantasy/fantastique MELANIE FAZI(grand prix de l'imaginaire, prix masterton) récit concu et écrit spécialement pour GHOST OF BLOOD TIE. Œuvre musicale aux multiples facettes, d'une grande originalité, très riche, sombre et poétique retracant l'histoire d'un homme dont le poids d'une mort fraternelle le mène sur le chemin de la rédemption! De magnifiques orchestrations(THE JOURNEY WITHIN,SILENT WINDOWS, A PRICE TO PAY, THE MAN WHO WEARS MY FACE) amenant des sonorités originales, noires sur des mélodies abouties, puissantes portées par une technique ahurissante. Parlons un peu du maitre à penser se nommant MATHIEU MORRAND éclaboussant de son grand talent ce bijou du métal progressif par son organe frénétique, chaud, éraillé, éclectique et surpuissant(se rapprochant quelque peu de TOM S. ENGLUND EVERGREY). Apportant également de superbes lignes guitaristiques complexes, ultra techniques rayonnantes de noirceur intersidérale(RUN AWAY IN FRIGHT, THE MAN WHO WEARS MY FACE) avec un savoir faire certains dans l'écriture des chansons(de très beaux refrains). On peut malgré la forte personnalité de l'album y déceler quelques grandes influences majeurs du prog métal et pas des moindres: ZIERLER FINN(BEYOND TWILIGHT, ZIERLER) pour le coté baroque et les plus anciens albums d' EVERGREY(IN SURCH OF THE TRUTH) dans la dramaturgie sombre et inquiétante. Effectivement comment ne pas penser au génie Danois(ZIERLER) sur l' exceptionnelle introduction pianistique du superbe instrumental démarrant GHOST OF BLOOD TIE. Fou, baroque(PIANO, ORGUE) du temps jadis ou les rois dominaient, regnaient, festoyaient sur le monde. Quelques réminiscences MAIDENNIENNES sont à noter sur les harmonies de fin de ce THE JOURNEY WITHIN. De plus ELVARON fournit à ses différentes et magnifiques ambiances de biens beaux instruments aussi variés que accordéon, clarinette pour SILENT WINDOWS long périple exceptionnel de plus de 9minutes. Une cantatrice incroyable et redoutable sur le monumental A PRICE TO PAY(le plus beau morceau pour ma part). Mais attention l'émotion est aussi présente chez nos frenchies notamment sur le planant et merveilleux DISTANT SHORE, piano superbe d'une présence rare avec des lignes de chant d'une profondeur incroyable. GHOST OF BLOOD TIE se clot par la très longue pièce musicale(15 minutes) THE MAN WHO WEARS MY FACE démontrant à tous le potentiel énorme d'ELVARON. Immense talent créatif et technique de tout ses musiciens avec un pianiste éblouissant tout du long donnant un écrin et une profondeur d'ame supplémentaire au groupe. Une nouvelle œuvre(avec le nouveau HYPNO5E) de talent de niveau mondial pour un groupe hexagonal. Note: 9/10.


Fall of Hearts
Fall of Hearts
Prix : EUR 19,68

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Grands étaient-ils, grands sont-ils redevenus!, 31 mai 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fall of Hearts (CD)
KATATONIA est un groupe magnifique au magnétisme exceptionnel qui nous a souvent époustoufler par de nombreux albums fantastiques à la beauté rare et touchante. Comment ne pas se pamer devant les derniers bijoux que sont THE GREAT COLD DISTANCE(2006) et surtout NIGHT IS THE NEW DAY(2010) à la noirceur étincelante touchant droit au coeur. Mais malheureusement depuis la flamme s' est un peu ternie manquant singulièrement d' inspiration ne proposant plus la large palette d' émotions diffusée autrefois avec autant de personnalité, de charisme et de classe. Les suèdois se répétant avec maladresse sur le moyen DEAD END KINGS(2012) et recyclant ses idées acoustiques sur le dispensable DETHRONED AND UNCROWNED(2013). De plus le départ de deux de ses membres(DANIEL LILJEKVIST, PER ERICKSSON)) dont l' incroyable DANIEL LILJEKSVIT(1999), batteur d' une technique incroyable et d'un groove aérien et pénétrant ayant apporté un souffle nouveau depuis 1999, n' était pas là pour rassurer la meute de fans quant à l' avenir de KATATONIA et de la qualité de son nouveau bébé: THE FALL OF HEARTS. Parlons un peu donc de ce nouveau line-up, le guitariste ROGER OJERSSON ne placant finalement que quelques solis sur l' oeuvre mais le nouveau marteleur DANIEL MOILANEN (un DANIEL en chassant un autre) participant quant à lui à l' écriture des morceaux et aussi à l' enregistrement de THE FALL OF HEARTS. Et salutaire fut-elle! Celui-ci faisant meme parler la double pédale en réponse à quelques riffs bien appuyés(TAKEOVER,SERAC, THE NIGHT SUBSCRIBER, PASSER). Aujourd' hui le groupe nous livrant un disque plus complexe, voir progressif distillant à merveille ténèbre et lumière. L' univers mélodique et mélancolique reste à l' identique mais la musique du groupe se veut moins simpliste, plus recherchée, plus alambiquée. Ce onzième effort se veut beaucoup plus varié, disposant de nombreux moments de pure intensité émotive, pimenté par de nombreux arrangements métal(RISIDUAL, SERAC, PASSER) qui permettent d' élever considérablement et de nouveaux les débats. Les rythmes sont plus enlevés, les mélodies transcendant notre esprit, le possédant comme jamais avec de nombreux titres: TAKEOVER, OLD HEART FALLS, DECIMA, LAST SONG BEFORE THE FADE celui-ci s'approchant des fondamentaux jazzy tout comme le splendide SHIFTS. KATATONIA fleuretant meme par instant avec les sons récent 70 prog de son célébre compatriote suèdois OPETH sur les divins SEREIN, DECIMA, SANCTION, SERAC. La musique est d' une richesse majuscule, totalement controlée, pensée, maitrisée, parfaitement réfléchie on peut meme y trouver quelques percussions ici et là (SANCTION, RESIDUAL, SERAC, PALE FLAG). Les ambiances y sont MAJEURS absolument imprégnantes, envoutantes, sombres, parfois presque symphonique avec le génial THE NIGHT SUBSCRIBER, donnant encore plus d' attractivité, de beauté, et de cachet a ce formidable ouvrage. Soulignons aussi le beau moment calme acoustique PALE FLAG. Voilà ce bijou se savoure donc avec le temps et les écoutes successives tant il est subtil et travaillé mais ceci sans perdre l' essentiel: la flamme. KATAONIA réussit donc un coup de force, que dis-je de maitre que je n' attendais plus ou que je n'oser espérer. Il redevient grand, essentiel dans l' essaim de l' élite métal. Les surprises ne sont pas toujours bonnes mais que dire de celle-ci si ce n' est qu' elle est inattendue et purement jouissive. Grands étaient-ils, grands sont-ils redevenus. Note: 9.5/10.


Divak
Divak
Prix : EUR 16,61

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Du heavy métal classique mais vraiment haut de gamme., 24 mai 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Divak (CD)
Ah JEFF SCOTT SOTO(chant) que de vieux et bons souvenirs pour ma petite gouverne. Oui je pris ma petite fessée sévère sévère la première fois que mes oreilles ont osé se poser sur sa voix des plus puissante. C'était en 1985 avec ce qui demeure encore aujourd'hui mon album préféré(MARCHING OUT) de notre viking adoré YNGWIE MALMSTEEN(suède). Le duo magique hélas ne durera que le temps de ce superbe opus des plus dévastateur. Majesté MALMSTEEN retournant à ses extravagances et notre père SOTO participant à de multiples projets pour commencer à lancer sa propre carrière solo en 1994 avec LOVE PARADE. Aujourd' hui fort de cinq albums studio plus un LIVE AT THE QUEEN(live) sous le nom JEFF SCOTT SOTO, l' ultra talentueux nous sort sa deuxième montures S.O.T.O au métal plus sombre, avec un line-up de feu: JORGE SALAN( lead guitar), EDU COMINATO(batterie), DAVID Z(basse), BJ(keys,guitars). DIVAK est un plaisir pour nos esgourdes en mal de sensations fortes purement HEAVY METAL certes, classique mais vraiment haut de gamme. Ultra Technique, tranchant comme la lame d' un samourai TARANTINIEN,puissant comme la foudre et doté d'une interprétation sans failles avec aussi d' excellentes compositions faisant son petit bout de chemin dans le cycle tordu et complexe de notre mémoire. DIVAK est lancéé par une superbe intro(DIVAK), dès lors l' efficacité(les tubes heavy) n' aura de cesse de se meler avec complexité divine. Et Vous voulez les entendre ces morceaux vous implosant la face à coup de riffs pachydermiques(FORGOTTEN,SUNCKERPUNCH), de groove mortel, de leads fulminants, pas de soucis le groupe n' en manque pas. WEIGHT OF THE WORLD, FREAKSHOW tout simplement magnifique ou SOTO(le trimbre souvent proche d'un JORN notamment sur MISFIRED) se déchire la voix avec jouissance, le déchirant UNBLAME, le solo de basse vertigineux de CYBER MASQUERADE. Parlons également de cette splendide ballade proposant de belles touches acoustiques, IN MY DARKEST HOUR(la basse y est génial) nous replongeant dans le passé de SOTO auprès du géant suèdois(YNGWIE MALMSTEEN). Mais le groupe peut se montrer beaucoup plus subtil comme le démontre l'intro du sublime MISFIRED(mon titre préféré) avec cette petite touche du grand IRON MAIDEN, titre qui par la suite se veut plus aérien, le solo est grandiose, très inspiré par YNGWIE LE MAGNIFIQUE. AWAKENED enfonce le clou de la subtilité pour terminer le skeud en toute beauté. Soulignons la grande performance collective du groupe emmener par des guitares exceptionnelles sacralisées par l' oeuvre. Cependant DIVAK n' aborde qu' une seule réelle couleur ce qui renforce son coté compact, puissant mais qui pourra en lasser certains. Moi je fais parti de ceux qui pensent que le clan SOTO à réaliser avec DIVAK une merveille de heavy métal qui marquera aux fers rouges l' année 2016. Note: 8.5/10.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-19