Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici Levy Cloud Drive Photos cliquez_ici. nav_CD Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Profil de Dune21 > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Dune21
Classement des meilleurs critiques: 9.383
Votes utiles : 101

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Dune21 "ericlerouge" (Paris, France)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5
pixel
Mozart: Don Giovanni
Mozart: Don Giovanni
Prix : EUR 59,90

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Très belle édition, renouvelle les codes du genre, production magnifique (vinyle), 13 mars 2017
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mozart: Don Giovanni (Album vinyle)
Je souhaite témoigner et encourager ceux qui hésiteraient à acheter la version vinyle de ce Don Giovanni de Currentzis et MusicAeterna. Je l'ai achetée sur Amazon il y a environ deux mois, et je l'ai écouté pratiquement une fois par semaine.

Je considère que ce disque mérite une note maximum sur le plan technique et artistique. C'est un des meilleurs achats (disque vinyle, mais musicalement en général) que j'ai pu réaliser depuis un an - soit environ sur 100 disques achetés en un an. (le seul disque que je recommande plus que celui-ci est la version vinyle 3xLP de Carmen/Callas chez Warner)

L'objet : Tout d'abord, la production de Sony est tout simplement magnifique - le coffret est très luxueux (impression noir sur noir gaufrée, superbe), et le coffret est magnifique, nous sommes aux plus belles heures de l'édition vinyle. Le livret est imprimé en très haute qualité, nous sommes dans une édition luxueuse à tous points de vue, à la fois sur plan technique et sur le plan des choix artistiques, photo, typo, etc.

Pressage : Les quatre disques sont parfaitement pressés, sans aucun bruit de surface (c'est rare) et bien emballés, dans une pochette antistatique.

Concernant la musique et l'écoute - l'écoute est claire, le son est parfait, et la musique est très engagée - et engageante. On aime ou on déteste Currentzis, mais on est obligé de reconnaitre qu'il y a un vrai travail et un vrai discours. A ce titre, pour l'auditeur un peu de travail est nécessaire pour profiter pleinement de cette version - il est utile de lire les interviews de Currentzis, et notamment ce qu'il dit à propos de ce Don Giovanni (il considère que les chefs classiques qui ont livré leur Don Giovanni ont été inhibés par l'importance de l'oeuvre et ont été retenus dans leur interprétation (!)). On peut considérer le Chef quelque peu délirant, certainement narcissique, néanmoins il y a des idées révolutionnaires dans son discours - et notamment l'idée que la musique de Mozart comportait une dimension "populaire" (ou dans le discours d'aujourd'hui, de "musique vivante") - en tout cas d'une musique populaire contemporaine à son époque, ce qui est largement conforté par certaines déclarations de Mozart lui-même, et de nombreux travaux récents autour de ses rééditions. J'aime bien cette idée, qui permet de ré-écouter Mozart une nouvelle fois.

Ce concept de musique classique/populaire, ainsi que le travail de réclusion à Perm/Molotov et le concept de travail "total" qui a été réalisé avec MusicAeterna sur ce projet, conduisent -malgré les apparences- à un travail qui est tout sauf intellectuel - on a une présentation très vivante, légèrement dépouillée (presque baroque), mais très physique, presque charnelle (un paradoxe) de ce Don Giovanni.

Est-ce que ce Don Giovanni rivalise avec, ou remplace, les grandes versions de Kripps, Kleiber, Giulini, etc ? Certainement pas.
Le travail de Currentzis se situe ailleurs. On peut lire le livret qui intègre une interview de Currentzis, et où l'on comprend que cette version de Don Giovanni a été portée par les musiciens de MusicAeterna, plus que par lui-même, mais qu'il a fait corps avec son orchestre (Currentzis était fasciné par Cosi Fan Tutte, mais n'a pas obtenu le soutien de l'orchestre, de son propre aveu). On se rappelle par ailleurs que dans le livret des Noces de Figaro, on apprenait que la musique de Mozart n'avait pratiquement jamais été jouée en Russie, et que c'était la première version de la trilogie jouée en Russie (fascinant, si l'on songe à ce qui s'est passé au XXème siècle).

Pour ceux qui souhaitent aborder cette version vinyle, je conseille de commencer par la Face 3, puis 4-5-6, qui permet de se familiariser avec le travail de Currentzis et MusicAeterna, et avec l'esthétique particulière de cette version (fantastique à mon sens), puis de revenir à la première partie - Face 1-2, plus attendue et moins créative (toujours à mon sens), mais très énergétique dans cette version de Currentzis.

Pour les enfants qui n'ont jamais écouté Don Giovanni, je pense qu'ils peuvent très bien commencer par cette version, la qualité sonore extraordinaire permettra plus facilement d'entrer dans cette oeuvre et dans ce domaine musical.

Globalement, un superbe coffret, un livret de grande qualité, une version fantastique (selon moi), très moderne, des interprètes extraordinaires, des innovations géniales.

Bref : Je recommande vivement ce disque (NB - je l'ai acheté et payé de ma poche, je suis donc assez libre pour en parler).

PS - Pour les aficionados du vinyle : La dynamique, la qualité audio, le travail de mastering de cette version sont très au-delà des versions vinyle précédentes de Don Giovanni, quelles que soient les qualités musicales intrinsèques de ces versions. Pour un fan de vinyle, c'est un très bon achat.


Bizet:Carmen (Vinyle)
Bizet:Carmen (Vinyle)
Prix : EUR 49,90

5.0 étoiles sur 5 Magique, tout simplement (version vinyle), 13 mars 2017
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bizet:Carmen (Vinyle) (Album vinyle)
J'ai publié un commentaire sur Fnac.com car je l'ai acheté sur ce site, mais je souhaite également attirer l'attention ici sur ce coffret, que je considère comme une des meilleures rééditions vinyle que j'ai pu acheter à ce jour.

Si vous aimez cette version de Carmen, n'hésitez pas une seconde à acheter cette réédition vinyle, c'est tout simplement la meilleure édition à ce jour - et de très loin. Autant les premières éditions vinyle chez EMI étaient agréables (elles ont fait les belles heures de nombreux dimanche après-midi pour des milliers de familles), autant le son était confus, voire saturé sur certains passages (forte de la face 1 notamment), et globalement très ascendant (presque criard par endroits).

Cette nouvelle version vinyle est magique, tout simplement. Elle est claire, lumineuse, légère et en même temps très puissante. Elle est gravée à partir des nouveaux master qui ont été réalisé par Warner pour la réédition intégrale des oeuvres studio... et quelle réédition !!!! Tout est plus clair dans cette version, sans que l'on soit jamais dans une écoute analytique comme dans les éditions numériques. A ce titre, vous pouvez oublier les éditions CD (catastrophiques) de ce Carmen, en fait vous pouvez les jeter. Cette version est supérieure sur le plan technique, mais elle aussi très - incroyablement - musicale, on découvre littéralement l'oeuvre. Tout coule, tout est simple, sensuel et parfaitement humain, on se sent dans la représentation, on a l'impression d'une captation récente - jamais on ne ressent que l'enregistrement à plus de 50 ans, et on se laisse porter par l'histoire et par le rythme délirant du livret.

J'insiste sur la qualité audio, qui tout simplement stupéfiante : à la fois la voix de Maria Callas est plus claire, plus nette, un peu rocailleuse par moments (comme je l'ai dit ailleurs, plus humaine), les chants sont clairs, précis, totalement intelligibles (la différence avec la première édition vinyle est à ce titre édifiante - on comprend parfaitement les paroles), et l'orchestre de Georges Prêtre est parfaitement présent, sans se perdre dans l'arrière plan. Encore une fois, on pourra préférer la version de Karajan et Price, mais je garantis que cette version vinyle de Carmen transporte l'auditeur dans un autre monde sur le plan musical et sonore (je recommande par ailleurs la réédition de Karajan/Price qui a été incluse dans le coffret dédié à Leontyne Price, mais on est loin de la magie de cette version)

J'avoue que j'achète parfois des rééditions audiophiles sur des labels relativement confidentiels (Analogue Productions, Mobile Fidelity, Speakers Corner, etc), à des prix délirants, et je dois admettre que cette réédition grand public de Carmen par Warner pulvérise littéralement les repères dans ce domaine - pour moins de 50 euros, il est possible d'accéder à une écoute extraordinaire, et parfaitement exécutée sur le plan de la production (coffret luxueux, livret de très grande qualité, pressage parfait). S'il faut suggérer des repère, je considère que cette version vinyle de Carmen se situe au dessus des rééditions (vinyle et SACD) de Fritz Reiner / CSO chez RCA Living Stereo réalisées par Sony pour Analogue Productions.

Il faudrait d'ailleurs saluer le travail des équipes des majors qui depuis plusieurs années aujourd'hui rééditent en version vinyle très luxueuse (et sans doute à perte) les plus grands titres de leur catalogue (c'est vrai pour Warner, mais également Universal-Decca-DG et Sony Classics). J'avoue que je craignais que la concentration dans ce secteur conduise à un appauvrissement de l'offre, mais force est de constater que pour l'auditeur, un vrai résultat qualitatif s'est fait sentir depuis quelques années, nous vivons sans doute un deuxième âge d'or du vinyle classique.

Bref : Je considère tout simplement que cette version vinyle 2015 de Carmen chez Warner Classics est (A) la meilleure version de ce Carmen/Callas, mais (B) également une des meilleures éditions vinyle que j'ai pu acheter depuis longtemps (sans conteste dans le domaine classique-opéra, mais même au-delà).

Si le prix vous rebute, n'hésitez pas une seconde - cette édition est un vrai délice - à écouter et à déguster sans modération. (Et si vous n'avez pas de platine vinyle, achetez-en une, ce coffret le justifie à lui seul.)

PS - je rappelle que je ne pas lié aux sociétés, produits et marques que je cite, et que je ne travaille pas dans l'industrie musicale ni dans le commerce de la musique. J'ai payé mon exemplaire de ce produit (et je ne le regrette pas un instant :-). Mon avis n'engage que moi, je vous encourage à vous faire votre propre opinion.


RAVPower 10400mAh Chargeur Portable Universel avec la Technologie iSmart (Batterie Externe de Secours, Sortie 3.5A, Double Ports USB) - Blanc
RAVPower 10400mAh Chargeur Portable Universel avec la Technologie iSmart (Batterie Externe de Secours, Sortie 3.5A, Double Ports USB) - Blanc
Proposé par Sunvalley-FR
Prix : EUR 45,99

5.0 étoiles sur 5 Excellente batterie, 7 octobre 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Cette batterie externe est excellente, je l'ai utilisée pour compenser la faiblesse d'un vieil iphone 4S qui se décharge trop rapidement. Cette batterie permet de tenir sans problème une à deux journées entières, voire plus en utilisant un GPS, une appli de musique, eMail etc etc.

Je l'ai utilisée tous les jours pendant plus d'un an, et elle a fini par faiblir (une LED ne s'allume plus, et elle ne tient plus la charge), donc il est temps de la changer. Mais compte tenu du nombre de charges que j'ai pu réaliser (sans doute plus de 300) je ne regrette pas du tout mon achat et je vais en acheter une autre.


SODIAL(R) Vide Atomiseur de Pulverisation Bouteilles Contenant Reutilisable 180ml Parfum
SODIAL(R) Vide Atomiseur de Pulverisation Bouteilles Contenant Reutilisable 180ml Parfum
Proposé par Trend Mall
Prix : EUR 1,62

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Article endommagé, 5 juillet 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Je n'ai pas réalisé au moment de la commande que les atomiseurs venaient d'Asie, et lorsqu'ils sont arrivés ils étaient écrasés dans le paquet... et complètement déformés, aplatis, quasiment inutilisables. J'ai essayé de les remettre en forme avec de l'eau chaude, mais sans succès.
Il est à noter que le plastique n'a pas cassé, il s'est simplement déformé dans le transport.
Donc c'est sans doute un bon produit, simplement le transport n'est pas fiable.


Folk Singer
Folk Singer

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Folk Singer (DVD-Audio, SACD et vinyl 1xLP et 2xLP 45rpm), 30 avril 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Folk Singer (DVD audio)
Bonjour à tous,

J'ai acheté au cours des 15 dernières années plusieurs versions de Folk Singer, au départ un peu par hasard... j'ai vite compris que c'était un des seuls enregistrements de (très) haute qualité de Muddy Waters, et un des meilleurs enregistrements de delta blues en général. De Muddy 'Mississippi' Waters, tout le monde connait 'Hard Again', un disque enregistré avec le soutien de grandes vedettes du rock de l'époque, et sur lequel on trouvait l'éternel Mannish Boy (1977). En dehors de ce disque, les disques de Muddy Waters étaient (comme tous les disques des grans bluesmen) totalement sous-produits et relativement mal enregistrés.

C'était le cas de la plupart des bluesmen à l'époque, il faut se rappeler que John Lee Hooker, après sa période fast, jouait dans les pubs et dans les universités (parfois dans des auditoriums quasi-déserts) ou que Sony Terry et Brownie McGhee jouaient parfois dans des salles vides. Pour l'anecdote, il y a une dizaine d'années je suis allé faire une écoute dans un magasin de Hifi parisien, et lorsque j'ai demandé à écouter ce disque, le vendeur fit la moue et essaya de me dissuader, en me disant que les disques de blues sont en général mal enregistrés. Quand il entendit la qualité de l'enregistrement, il était stupéfait et me demandait une copie du disque.

Bref. Ce disque a été enregistré en 1964 avec une formation simple mais de très grande qualité, c'est une période où un certain nombre de labels constatent que le public achète des disques stéréo et demandent de la qualité, et ils prennent des risques en faisant enregistrer des vedettes du circuit blues pour leur faire enregistrer un disque (c'est à cette période qu'on voit Impulse financer "Serve You Right to Suffer" de John Lee Hooker), il en restera un disque de très grande qualité audio publié par Chess, puis re-édité par Classic Records (en version DVD-Audio et 1xLP), et plus récemment par Analog Productions en version vinyl 1xLP et 2xLP 45rpm. Sur ce disque, Muddy Waters prend beaucoup de liberté, il enregistre un disque très aéré, très simple entièrement acoustique, dans la pure tradition du blues du delta du Mississippi (ses racines). Sur ce disque, assez grassement payé sans doute, il invite Buddy Guy et Willie Dixon, et le résultat est exceptionnel.

Les critiques publiées ici (à mon avis) sous-estiment la qualité audio de cet enregistrement, sa valeur historique, et surtout le fait que c'est un des meilleurs enregistrements du delta blues de tous les temps (récemment, on a eu droit à plusieurs albums de Terry Evans, Hans Theesink de très bonne qualité). Ce disque est proprement fascinant, tout le monde est excellent (Muddy Waters dirige, mais tout le monde est à sa place et fait son job), la scène sonore est quasiment holographique, on a l'impression d'entendre un enregistrement de 2000 ou 2010 mais pas un un enregistrement qui date de 50 ans. Les guitares (Muddy Waters et Buddy Guy) et la basse (Willy Dixon) sont totalement limpides, on entend la rythmique (parfois en foot tapping, c'est étonnant) parfaitement claires, bref on se sent dans le studio, à 2 ou 3 mètres des musiciens.

En revanche, j'ai au cours des années acheté la version DVD-Audio de Classic Records (commercialisée comme un "DAD"), puis la version SACD du début des années 2000 publiée par MCA (moyenne), puis plus récemment une version vinyle 2x45rpm (Analog Productions), extraordinaire, et une version vinyle 1xLP 33rpm (Analog Productions). Il existe également une version SACD de Analog Productions réalisée à partir des remasters les plus récents, mais je ne la connais pas.

Toutes les versions que je connais sont excellentes. Je recommande toutefois la version Classic Records en DAD (24/96) et surtout la version Analog Productions 2x45rpm qui atteint un niveau de transparence que je n'avais jamais vu sur un disque (on perd légèrement en niveau de basse par rapport à la version de Classic Records, mais on gagne en profondeur et en transparence de façon exceptionnelle). J'ai pu la comparer avec la version 1x33rpm de AP, et franchement, il n'y a aucune comparaison possible, la version 2x45rpm est la meilleure. La version DVD-Audio en 24/96 est disponible auprès de certains sites spécialisés.

Voilà, à vous de jouer, bonne écoute à tous. Un disque exceptionnel, si vous ne possédez que 100 disques de blues, Folk Singer doit en faire partie. A+

(+ Je tiens à préciser que selon certains forums audiophiles, il existe une version "dry" (sans reverb) qui aurait été publiée par Chess, et une version avec reverb, celle que nous connaissons. Je ne connais pas cette version "dry". Si certains la connaissent, je suis intéressé d'entendre vos commentaires.)

PS - On trouve sur cet album le légendaire "Big Leg Woman" auquel Led Zeppelin faisait une référence dans Black Dog


S'organiser pour réussir : la méthode GTD ou l'art de l'efficacité sans le stress
S'organiser pour réussir : la méthode GTD ou l'art de l'efficacité sans le stress
Proposé par Audible FR

18 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Très, très, lent, 30 avril 2016
Bonjour,
J'ai pris ce livre qui m'était suggéré par le système de recommandation d'Amazon, un peu sur une impulsion.
J'ai lu quelques livres dans le même genre, développement personnel, time management, etc., et franchement, ce sont (en général) toujours de bons livres, qui ont le mérite de proposer des solutions très pratiques à des problèmes de la vie quotidienne.

En ce sens, les livres anglo-saxons sont souvent les plus pratiques, et les plus utiles (au risque d'être un peu simplificateurs parfois, mais dans le bon sens du terme, cela a quelque chose de rassurant).

Comme je marche 1h à 2h par jour avec mon chien, je me suis laissé tenter par l'idée d'écouter un livre sur mon iPhone en
marchant en forêt. D'habitude, j'écoute des podcasts ou j'écoute de la musique téléchargée sur Qobuz (un opéra en 2 heures en forêt, génial).

Bref, je me suis laissé tenter par l'idée d'écouter des livres en marchant. Et là, franchement, catastrophe. Le "livre audio" de David Allen dure plus de 10 heures selon la description, mais le contenu du livre ne démarre pas avant environ 1 heure - Toute une série de commentaires, préface, 2ème préface, introduction, etc. sont là pour expliquer pourquoi la méthode GTD (getting things done, au passage c'est un peu comme si on appelait une méthode ADB - abattre du boulot) est géniale, pourquoi elle va changer la vie, etc.

Soyons clairs = je suis certain que la méthode est géniale, et qu'elle change la vie de plein de gens, elle ne fait pas repousser les cheveux mais elle empêche de se les arracher, etc. Mais il faut attendre le 8ème chapitre du livre audio (au bout d'environ 1h20) pour commencer à entrer dans le vif du sujet.

Au bout d' 1h20 d'habitude je suis plus que dans le vif du sujet si j'écoute un podcast de France Culture sur Kant ou Freud, je suis en plein Acte II dans un opéra, etc. Là, je viens de passer 80 minutes d'auto-promo et d'auto-congratulations de l'auteur sur sa méthode, sans comprendre qu'il y a dans la méthode sinon qu'elle va changer ma vie.

J'ai acheté d'autres livres du même genre sur Amazon (en format Kindle) et franchement on allait beaucoup plus vite au coeur du sujet. En fait, même dans un roman de Proust, un documentaire sur les Varans de Komodo, ou dans un livre sur les herbes aromatiques, on va plus vite au coeur du sujet.

Parfois j'étais intéressé mais c'était tellement lent que je pensais à autre chose, et quand je réalisais que quelque chose d'intéressant avait été dit, j'étais obligé de revenir 30s ou 2x30s en arrière pour reprendre le fil des conseils.

Je suggère donc aux spécialistes de cette méthodologie de poster (par exemple dans les commentaires sur Amazon) la liste des chapitres essentiels, ou aux éditeurs du groupe GTD de réfléchir à une version "DAB" (Droit Au But) permettant de gagner du temps.

Sinon, sur les 10 minutes "utiles" que j'ai pu entendre au cours des deux premières heures, j'ai trouvé que le contenu était assez intéressant. Pas renversant (ce n'est pas le but, évidemment), mais assez bien réfléchi. Toutefois, vraiment trop lent dans la construction, et en tout cas beaucoup trop lent pour capter durablement l'attention d'un auditeur - même captif.

Bref j'en suis au chapitre 10 de la version Audible. J'attends d'avoir écouté les 10 heures pour écrire une suite à ce premier avis. Je vais essayer de mettre en action certains conseils pour comprendre où ça mène.

(PS - je ne fais partie d'aucune société liée à ce type d'activité et je n'ai aucune activité professionnelle dans ce domaine, et personne ni aucune société n'ont financé cette critique directement ou indirectement)
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Apr 1, 2017 11:44 PM MEST


Câble Optique / Mini Toslink de 1m QED Performance
Câble Optique / Mini Toslink de 1m QED Performance
Proposé par EasyLounge
Prix : EUR 59,90

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Excellent câble, 9 avril 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Câble Optique / Mini Toslink de 1m QED Performance (Accessoire)
J'ai acheté ce câble QED Toslink / Mini-Toslink sur le marketplace auprès de Son-Video.com (et laissé un avis dans le même sens que celui-ci sur leur site) et j'ai noté une très nette amélioration de la qualité (netteté et musicalité améliorées, arrière plan sonore reculé) par rapport à mon ancien câble sans marque (acheté dans une grande surface). Il est en général difficile d'expliquer le gain qualitatif d'un câble audio, mais dans le cas présent la différence de qualité est évidente.

Je l'utilise pour écouter Qobuz sur ma chaine à partir de mon MacBook en passant par une borne Apple Airport Express (la sortie audio peut être utilisée en sortie mini-jack analogique aussi bien qu'en sortie numérique en mini-toslink - le résultat est très supérieur en numérique et je bénéficie de mon convertisseur à l'écoute).

NB - Je signale toutefois (comme je l'ai fait sur Son-Video) qu'il existe des adaptateurs Toslink-Mini-toslink qui coûtent une dizaine d'euros, et à mon avis il vaut mieux acheter le modèle Toslink-Toslink avec un adaptateur mini-Toslink, ce qui permet un usage plus polyvalent du câble. Si c'était à refaire, je choisirais plutôt cette option. Quoi qu'il en soit, un très bon achat.

(Ce commentaire est libre de tout lien commercial)


Don't Smoke in Bed
Don't Smoke in Bed
Prix : EUR 54,45

4.0 étoiles sur 5 Excellente version d'un excellent disque (SACD), 19 mars 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Don't Smoke in Bed (CD)
Cet album est très plaisant, c'est au départ un peu un exercise de style de Holly Cole au début des années 90 (ses autres albums sont sensiblement diffférents), ici elle joue un peu sur un côté jazz-trio (en fait l'album est signé de Holly Cole Trio)... et cet album publié initialement par Groove Note eut rapidement une réputation de grande qualité d'enregistrement dans les milieux audiophiles, les collectionneurs etc.

J'ai eu la chance d'acheter à un prix "raisonnable" (i.e. normal) la version vinyle publiée par Classic Records au milieu des années 2000 et même si je ne l'écoute qu'une ou deux fois par an, je ne m'en lasse pas. Il existe une version (délirante) en 4 x Single Sided 45rpm mais qui n'apparait que rarement en dessous de 300-400 euros, mais à envisager avec circonspection car beaucoup d'acheteurs ont signalé, malgré la qualité musicale indéniable de cette version, des problèmes de pressage (bruit de surface), comme beaucoup d'autres titres de cette série limitée (série qui entrainera en grand partie de par ses problèmes de production et ses retours la faillite de Classic Records d'ailleurs).

J'ai donc été très heureusement surpris de voir une nouvelle édition (SACD) de cet album. J'ai écouté cet album dans différentes configurations, en écoute normale, puis en en écoute "late night" et enfin au casque, etc. Je ne l'ai écouté qu'en stéréo 2CH.

Globalement : Mon impression est très positive, l'album ressort beaucoup plus "fin" ou "détaillé" dans sa présentation qu'auparavant, je découvre de nouveaux détails... mais à mon avis cette version est un peu moins chaleureuse, moins rythmique (et surtout moins amusante) que dans la version vinyle Classic Records 33rpm, globalement je soulignerais surtout un peu moins de sens du rythme dans cette version. L'exemple le plus évident est Get Out of Town mais il y en a d'autres.

Globalement, un très bon disque (en SACD), mais (à mon avis) un meilleur disque en vinyle. J'aimerais qu'Analogue Productions fasse le même travail (fantastique) sur les bandes d'origine et puisse ré-éditer cet album en version 33rpm et 2x45rpm comme ils le font magistralement aujourd'hui avec d'autres albums, j'espère que ce sera le cas.

(as of March 2016) - Il y a d'autres titres SACD actuellement sur le marché qui me semblent plus indispensables que celui-ci (les rééditions Analogue Productions des séries Living Stereo par exemple). Mais si vous n'avez jamais eu l'occasion d'acheter les deux premières éditions vinyle de cet album, cette version SACD me semble indispensable. Je n'ai pas écouté la version SACD de Temptation, donc à vérifier également.


Scheherazade
Scheherazade
Prix : EUR 54,45

5.0 étoiles sur 5 Extra-ordinaire - édition Analogue Productions (version SACD et version vinyle), 6 mars 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Scheherazade (CD)
Tout d'abord je voudrais rappeler que les disques publiés par RCA sous la bannière "LIVING STEREO" sont une sorte de légende dans le domaine de la musique enregistrée, car ils ont représenté un absolu dans la rigueur d'enregistrement et la volonté d'offrir à l'auditeur le meilleur son possible. On se situe au début de la reproduction stéréo (inventée dans les années 40 mais mise sur le marché en 1956) et RCA utilise alors les meilleurs matériels et les meilleurs techniciens pour enregistrer (sur 3 micros) les meilleures performances - Fritz Reiner, mais aussi Elvis Presley, et opte pour un mastering très en avance sur son temps (17 à 20 minutes par face le plus souvent, ce qui, en utlisant des vinyles très épais et des sillons profonds, permet une dynamique exceptionnelle sur ces disques). Au même moment, les sociétés traditionnelles et notamment Decca, qui contrôle à cette époque environ 35% de la production musicale classique, essaient d'enregistrer le plus de musique possible sur chaque face d'un disque (soit 30mn ou même 35mn), avec une dynamique très diminuée naturellement. En fait, RCA inventait, avec 30 ans d'avance, les EP et maxi-45t avec une dynamique plus importante que les 33t les plus répandus, que l'on devait (re-)décrouvrir dans les annes 70 et 80. Quand on les écoute aujourd'hui, ces disques ont une qualité unique, et un son qui vous "saute à la figure", mais dans le bon sens du terme, sans aucune agressivité.
Une grande partie des enregistrements de RCA "Living Stereo" les plus cotés ont été réalisés entre 1956 et 1961 (c'est à dire avant l'utilisation du transistor dans les micros, c'est à dire que les micros utilisés étaient encore à lampe, et bénéficiaient d'une chaleur et d'une présence unique), qui constituent aujourd'hui ce que beaucoup ont appelé "l'âge d'or" du vinyl. Dans cette série, environ 50 albums restent aujourd'hui des références absolues pour les aficionados du vinyl et en particulier deux ou trois titre dans le domaine classique, dont ce Scheherazade (l'autre titre le plus convoité par les collectionneurs est le Reiner Sound avec la Rapsodie Espagnole et l'Ile des Morts).
La plupart de ces enregistrements ont été remasterisés par BMG / Sony à la fois pour la première édition SACD et pour l'édition CD qui est disponible en coffret 50 CD (fantastique, pour ceux qui ne l'ont pas encore achetée).
Une grande partie de ces disques sont également publiés dans l'édition intégrale de Fritz Reiner avec le CSO (55 CD), également indispensable si on s'intéresse à cette période.
Je tiens à souligner que j'ai acheté plusieurs version de ce disque : plusieurs éditions vinyle RCA européennes ou américaines en vinyle, puis la version SACD (BMG) publiée il y a une dizaine d'années, qui était la première à proposer une version stéréo (basée sur un transfert PCM) et une version tri-canal ou 3ch Stereo (soi-disant basée sur un transfert DSD) basée sur la technique d'enregistrement de l'époque.
Je ne pensais pas acheter une autre version - lorsque j'ai lu les critiques (élogieuses) des ré-éditions faites par Analogue Productions, j'ai fait un premier essai en achetant un disque (via le Marketplace auprès de Audiotone.LLC) J'étais franchement dubitatif sur le gain éventuel par rapport à la première version SACD (qui ne m'avait pas renversé pour être honnête) - En réalité ce disque, dans cette version, est proprement stupéfiant.
Stupéfiant si vous ne connaissez pas ce disque, et encore plus stupéfiant si vous le connaissez. Tout d'abord il n'y a aucun bruit de fond, l'arrière plan est totalement noir, en fait il recule au point de laisser la musique se libérer (enfin) devant nous, on a l'impression d'être dans le studio d'enregistrement, de laisser se dérouler l'intrigue et les rebondissements, et surtout de s'amuser avec les musiciens. Toute la finesse, l'humour (certains observateurs ont émis l'hypothèse que Reiner et le CSO ont délibérément joué de façon légère cette oeuvre... impossible à dire (très possible si l'on considère la psychologie de Fritz Reiner), pour ma part je trouve cette version assez "tongue in cheek" dans le bon sens du terme (qui peut penser que RK ait écrit cette oeuvre sérieusement et sans un trait d'humour?) mais en tout cas cette version de Scheherazade est aujourd'hui la plus connue dans la communauté audiophile ou discophile, et elle est toujours très entrainante, légère, dans le bon sens du terme, en un mot, enivrante.
Bref - Que penser de cette ré-édition Scheherazade par Analogue Productions ? Tout simplement fantastique (au sens premier du terme) ou extra-ordinaire. Tout est parfait dans ce disque, l'orchestre est parfaitement en place, la musique se place de façon naturelle, et chaque mouvement est totalement entrainant, réel, devant vous, comme si vous étiez présent au moment de l'enregistrement (il y a 55 ans environ).
Ce disque est fascinant, car il donne raison à tous les commentaires qui depuis plus de 50 ans en faisaient un enregistrement de très haut niveau (à juste titre) et il prouve qu'il est possible de donner une deuxième jeunesse à des enregistrements (même anciens) en les confiant à des professionnels passionnés par leur métier et qui font un vrai travail d'amour de la musique en faisant un transfert de ces bandes vers des supports numériques de haute résolution (DSD ou PCM HD, ce qui revient au même en réalité).
Toutefois, si vous possédez une platine vinyle, je pense que la version vinyle est encore supérieure à la version SACD, je sais que cela peut paraître étrange mais c'est évident à l'écoute (l'investissement dans les deux supports est prohibitif, donc si vous avez le choix entre les deux, privilégiez la version vinyle si vous pouvez l'obtenir - je pense que la version SACD pourra être rééditée, mais pas forcément cette version vinyle).
Est-ce que 40€ est un prix élevé pour un disque qui a plus de 50 ans et qui a été publié de nombreuses fois ? Oui, c'est certain, mais cette édition est à ma connaissance la meilleure édition, et la plus extraordinaire à l'écoute.

Si vous souhaitez accéder à une version vinyle moins chère, de nombreux collectionneurs vendent actuellement leurs éditions antérieures, et en particulier les éditions de Classic Records et de Chesky Records, souvent entre 30 et 40 euros (certains de ces disques en état neuf ou quasi neuf valaient encore 50 à 100 euros il y a quelques années.. Ces deux versions sont proprement excellentes, et souvent les disques sont en très ton état, alors que les disques RCA Living Stereo proposés sur le marché sont souvent plus chers et en état d'usure très avancée).

(PS - je précise que je ne suis lié à aucune des sociétés citées, que je travaille pas dans l'industrie musicale, et que j'ai payé de ma poche tous les produits que je cite ici).


aricona N°446 - Toslink 2 mètre à câble vers mini Toslink premium 3,5 mm, câble optique Toslink, câble très flexible, parfait pour les transmissions audio
aricona N°446 - Toslink 2 mètre à câble vers mini Toslink premium 3,5 mm, câble optique Toslink, câble très flexible, parfait pour les transmissions audio
Prix : EUR 8,47

5.0 étoiles sur 5 Très bien (pour une borne Airport Express), 26 août 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Aucun problème, ce câble est très bien construit (il semble solide) et fonctionne parfaitement. Je m'en sers pour relier une borne Airport Express en sortie optique sur un DAC et ainsi bénéficier d'un meilleur son sur ma chaine hifi à partir de mon ordinateur portable... et ça marche. Le niveau de qualité audio en utilisant cette sortie optique est très bon (je n'ai pas de points de comparaison avec des câbles audiophiles très haut de gamme, mais pour cette utilisation (les bornes AE sont limitées à 16/44.1 en débit de toutes façons), c'est parfait.

Quant au prix il est très abordable. Je recommande sans hésiter.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5