undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire cliquez_ici Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose
Profil de Antoine > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Antoine
Classement des meilleurs critiques: 1.018
Votes utiles : 371

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Antoine (France)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11
pixel
Masquerouge, tome 1
Masquerouge, tome 1
par André Juillard
Edition : Comic
Prix : EUR 15,00

5.0 étoiles sur 5 Du très haut niveau, 13 novembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Masquerouge, tome 1 (Comic)
L'un des plus grands dessinateurs de notre époque et un scénariste qu'on ne présente plus, cela vous donne Masquerouge. Le graphisme est d'une maîtrise absolu, sans fioritures ni excès. Les scènes de duel sont tout simplement magistrales. Impossible de ne pas tomber sous le charme de cette réincarnation du mythe de Robin des bois (en plus beau!). Ce qui impressionne également c'est les rebondissements qu'arrive à donner Cothias sur des formats aussi courts. Il s'agit de plusieurs petites histoires d'une quinzaine de pages qui s'enchaînent. Juillard et Cothias reprendront ce personnage pour le faire évoluer dans un nouveau cycle à plus grande échelle dans Les sept vies de l'épervier.

En bref, du très classique mais du très efficace. On s'émerveille comme quand on avait 8 ans. Que demander de plus?


diggin' in the crate - special sampling
diggin' in the crate - special sampling

5.0 étoiles sur 5 Le jazz-rock à la française, 12 novembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : diggin' in the crate - special sampling (CD)
Un disque acheté presque par hasard dans les rayons de feu Virgin. La pochette rétro m'avait attiré et je me demandais ce que cachait cet ovni. Ce fut une révélation...

Il s'agit de morceaux instrumentaux issus de plusieurs albums de Jean Claude Pierric et Yvan Latuca et leurs musiciens parus dans les années 70. La recette est souvent la même: une basse, une batterie, une guitare, un saxophone, du synthé, de l'orgue Hammond et surtout du swing! Il y a dans ce disque une énergie et une chaleur incroyable! Un grain nostalgique tout à fait envoûtant, une sensation que je n'ai retrouvé nul part ailleurs sur un disque. En fait c'est une sorte de bal musette version psychédélique. La french-touch dans toute sa splendeur! C'est un disque idéal pour une soirée tranquille entre bons potes. Il y a du festif, de la douceur, du planant, de la nostalgie. Jean-Claude Pierric tenait un blog - peut-être existe t'il toujours? - où il postait généreusement ses albums de l'époque. J'ai pu découvrir son univers si riche et retrouver les morceaux en VO issus de cette compilation. Mais une question me vient à l'esprit: Comment se fait-il que des virtuoses comme ces gens-là soient aujourd'hui à la trappe au point de brader leur musique comme ça?

Je ressens un immense gâchis quand je vois ce que l'on promeut aujourd'hui et ce qu'on ignore ici dans notre patrimoine musical. Je dis donc bravo au label Hifly pour cette parution et évidemment si par le plus heureux des hasards vous tombez sur ce disque, n'hésitez pas une seule seconde!


Bizu, Tome 1 : Le chevalier Potage
Bizu, Tome 1 : Le chevalier Potage
par Albert Fournier
Edition : Album

5.0 étoiles sur 5 À mettre entre toutes les mains, 6 novembre 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bizu, Tome 1 : Le chevalier Potage (Album)
La série la plus personnelle de Fournier. On sent qu'il s'est vraiment amusé à créer ce petit monde bucolique. C'est drôle, joyeux et ça respire la nostalgie et la vie tranquille au coeur de la forêt de Brocéliande. J'ai pu lire toutes les aventures de Bizu et cette histoire de chevalier potage, heureux mariage d'un bonhomme de neige et d'un épouvantail, est pour moi la plus réussie.

Ces aventures cessèrent après 4 albums chez Dupuis, et 3 chez Fleurus. Un pur scandale!


L'Assembleur de rêves
L'Assembleur de rêves
par Gustave Moreau
Edition : Broché

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un livre qui fait du bien, 11 octobre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Assembleur de rêves (Broché)
Les réflexions de Gustave Moreau nous emmènent dans des sphères lointaines. Je n'ai pu m'empêcher de penser aux descriptions qu'a fait Huysmans de ses toiles dans A rebours tant ces deux esprits se rejoignent. Ils étaient, chacun dans leurs domaines, les contempteurs de leurs siècles, des âmes comme égarés de leurs époques, des hautes intelligences qui n'ont jamais cédé aux modes et aux facilités de leurs siècles. Ces pages littéraires transpirent le labeur, le goût du travail bien fait mais aussi l'ivresse. Moreau était un esprit idéaliste, un homme empreint de religiosité mais aussi de passion. De cette dernière découla toutes ces visions qui semblaient ne pas tenir en lui-même et qui nous ont offert des peintures au caractère intemporel. Beaucoup de passages ressemblent aux théories baudelairiennes sur l'esthétique. Moreau y ajoute de précieux conseils sur la meilleure façon de peindre et d'observer. Ses jugements sont parfois sévères sur ses contemporains, Gustave Doré et Delacroix n'y échappent pas, mais cela traduit bien la vision singulière de l'artiste. Moreau a également fait des commentaires de ses oeuvres peu avant sa mort qui nous dévoile un peu du mystère qui auréole chacune d'elles.

Si l'aspect petit-bourgeois du personnage vous fait enlever de sa grandeur, il faut savoir que le seul privilège de Moreau fût qu'il put consacrer sa vie entière à son oeuvre, car selon ses contemporains il vécut très modestement dans son atelier qu'il fit agrandir pour en faire le musée que l'on connait. Si vous êtes sensible au peintre des rêves et des mythes, ces écrits ont une valeur inestimable.


L'arbre à soleils : Légendes du monde entier
L'arbre à soleils : Légendes du monde entier
par Henri Gougaud
Edition : Poche
Prix : EUR 7,80

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Des voyages, 14 août 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'arbre à soleils : Légendes du monde entier (Poche)
J'aime picorer certains soirs ces contes issus des cinq continents. On sort un peu des thèmes classiques chers aux frères Grimm pour explorer des mondes où le divin et les forces magiques dominent. Il n'y a parfois pas de morale précise et des mystères règnent sur le fondement de ces histoires et c'est pour moi une fascination. Merci à Henri Gougaud pour ces parcelles de rêves.


Les instruments à cordes pincées - Harpe, luth et guitare
Les instruments à cordes pincées - Harpe, luth et guitare
par Hélène Charnassé
Edition : Broché

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Belle somme d'informations, 4 août 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les instruments à cordes pincées - Harpe, luth et guitare (Broché)
Après quelques recherches je dois dire qu'il s'agit d'une des seules source d'information concernant le luth. Une trentaine de pages y sont consacrées. C'est une synthèse pas un ouvrage spécialisé. À mon avis d'autres sources sont disponibles dans les méthodes d'apprentissage consacrées à l'instrument, quand celles ci ne sont pas épuisées! Il doit s'en trouver également dans les livres sur l'histoire de la musique mais il demeure quand même un gros manque pour les amoureux du luth. Si vous avez connaissance d'autres sources sur l'instrument merci de le partager en commentaire ici ;)


Senilità
Senilità
par Italo Svevo
Edition : Poche
Prix : EUR 6,70

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Sénilité amoureuse, 14 juillet 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Senilità (Poche)
Le roman de l'ennui et de l'impuissance. L'histoire d'un frère et d'une soeur que leurs quêtes d'amour finira par séparer. L'histoire de deux êtres trop purs finalement. Senilita est une plongée sans oxygène dans le désespoir amoureux. Celui de Emilio Brentani, écrivain presque raté qui se croit assez fort pour aimer physiquement, sans attachement, la jeune Angiolina, grande coqueluche de la ville de Trieste... Emilio finira par toucher son but, mais pour plonger plus profondément encore dans son désespoir. Son grand malheur est de vouloir mettre des sentiments là où il n'y en a aucun. Pour couronner le tout, son plus fidèle ami, sculpteur, beau parleur, semble avoir tout compris à ce grand jeu ou plutôt cette grande mascarade qu'est devenu l'amour, et ce, au détriment de la tendre soeur d'Émilio, son unique repère affectif. Pour les deux Brentani, une seule issue: la folie. Svevo a mis toute l'ironie qu'il convenait de mettre pour ne pas entacher son roman de l'ennui de ses propres personnages et c'est parfois très drôle!

« Angiolina reprit la pose et Stefano se remit au travail. Pendant une demi-heure, elle posa en toute conscience, se figurant qu'elle priait, comme le lui avait recommandé le sculpteur, pour se donner une expression suppliante. Cette expression n'était d'ailleurs pas au goût de Stefano qui, vu du seul Emilio, eut un geste d'exaspération. Cette garce ne savait pas prier. Plutôt que de tourner pieusement les regards vers le ciel, elle les y lançait avec impertinence. Elle essayait de séduire le bon Dieu! »

Une chose est sûre, après avoir lu ce roman on se dit qu'il vaut mieux ne pas prendre la vie trop au sérieux. Ceux qui s'en sortent le mieux ne font pas de sentiments. C'était valable en 1898, ça l'est plus que jamais aujourd'hui.


La bible du hibou : légendes, peurs bleues, fables et fantaisies du temps où les hivers étaient rudes.
La bible du hibou : légendes, peurs bleues, fables et fantaisies du temps où les hivers étaient rudes.
par Henri Gougaud
Edition : Relié
Prix : EUR 23,10

2.0 étoiles sur 5 Coupé trop court, 27 mai 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Toutes ces histoires inquiétantes sont classées selon leur région d'origine en France. Du coup, en faisant honneur à chacune on se retrouve avec des histoires qui ont sans doute dû être écourtées. Les plus longues font cinq pages. En général on tourne à deux ou trois. Le suspense est maigre... Mais cela incombe peut-être à l'éditeur. Je recommanderai plutôt L'arbre à soleils, plus étoffé, du même Henri Gougaud, notre frère Grimm à nous.


Le Mur de Pan, Tome 1 : Mavel coeur d'élue
Le Mur de Pan, Tome 1 : Mavel coeur d'élue
par Philippe Mouchel
Edition : Album
Prix : EUR 14,50

5.0 étoiles sur 5 Objet littéraire, 27 mai 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Mur de Pan, Tome 1 : Mavel coeur d'élue (Album)
Le commentaire de Tornado décrit bien l'univers de cette série vraiment à part. Le parti-pris graphique donne à cette oeuvre toute son intemporalité. Sans doute à double tranchant car elle n'a pas eu le succès escompté au vu de ses immenses qualités. Enfin, le succès ne fait pas les chefs-d'œuvre, cela se saurait. C'est de mon avis une bd-livre. Elle se digère, se lit comme un livre mais en se laissant contempler. C'est par des séries comme Le mur de pan que la bande dessinée peut se considérer dignement comme un pan, justement, de notre littérature. L'écriture n'est pas négligée, ni décorative. Elle accompagne le graphisme avec une cohérence exemplaire qui donne toute sa puissance à cet univers aux couleurs éteintes mais paradoxalement très oniriques. Il ne suffit pas d'être original pour prétendre renouveler le genre ou apporter sa pierre à l'édifice. Avec cette histoire classique de prophétie, Philippe Mouchel nous en fait une belle démonstration.

Cette oeuvre vieillira comme un vin noble c'est pour moi une certitude. L'imagination, la reine des facultés disait Baudelaire, et cela suffit...


Les Disciples à Saïs, Hymnes à la nuit, Chants religieux
Les Disciples à Saïs, Hymnes à la nuit, Chants religieux
par Georg-Friedrich Novalis
Edition : Poche
Prix : EUR 7,20

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une oeuvre à découvrir, 18 mai 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Disciples à Saïs, Hymnes à la nuit, Chants religieux (Poche)
Avant de commencer je voudrais signaler la qualité d'édition des livres Gallimard de plus en plus catastrophiques. L'impression de mon exemplaire ressemble à ce que vous obtenez quand votre imprimante est bientôt à cours d'encre. Au fil des pages on se demande si la prochaine sera encore lisible. Je pourrais me rassurer en me disant que mon cas est anecdotique mais non, même chose pour l'édition des poèmes de Verlaine ou des pensées de Pascal. C'est certain le livre électronique est promis à un grand avenir! Et on dirait que les grands éditeurs sont en train de signer l'armistice.

Mais pour revenir à l'oeuvre on peut se féliciter de cette édition qui regroupe tous les écrits poétiques de Novalis. Elle contient également les poèmes contenus dans le roman Henri d'Ofterdingen. Les hymnes à la nuit, parus en 1800, sont comme le point de départ du romantisme. D'une mystique presque effrayante, tant elle fait front avec la mort, et d'une beauté et d'un idéal indépassable car inspiré d'un amour disparu ou plutôt prêt à être rejoint au sein des jours évanouis. Novalis noue ces deux extrêmes et va donner ainsi à ses poèmes un sentiment d'éternité et d'universel à la manière de Dante et sa Béatrice, Sainte inspiration de tout son voyage d'initiation. Évidemment la traduction nous fait perdre l'hymne et sa mélodie intérieure car tout est déconstruit, et l'on doit se faire à l'idée que ce que nous lisons en français est défini autrement en allemand. Les interprétations sont larges, la comparaison avec l'édition La différence est assez significative. Mais il faut tenter de s'imaginer la somme de beauté que cela représente en langue originale car ces hymnes nous touchent par le sentiment de pureté qu'ils dégagent. Un sentiment d'élévation aussi assurément. Les visions de Novalis furent peut-être trop puissantes pour lui seul. Il mourra dans sa vingt-neuvième année. C'est en tout cas une bouffée d'oxygène que ce romantisme au parfum d'éther en comparaison du nôtre plus orienté sur les bonheurs terrestres.

Je reviendrai sur cet avis pour parler des autres écrits. Novalis est encore trop peu connu en France. Trop mystique, trop illuminé peut-être. Intraduisible en somme...


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11