undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose
Profil de De la Côte > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par De la Côte
Classement des meilleurs critiques: 127.618
Votes utiles : 129

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
De la Côte

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4
pixel
Adamo Chante Becaud
Adamo Chante Becaud
Prix : EUR 15,03

6 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Pauvre A damo, 16 janvier 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Adamo Chante Becaud (CD)
Quel désastre ! Mais que va faire ce brillant auteur-compositeur ( il y a 40 ans) dans cette galère ? Qu'est-ce qu'il lui a pris ? Il n'a absolument ni le style, ni la voix qui se traîne pour chanter Bécaud. Il n'a plus de souffle malgré les techniques d'enregistrements actuelles et son grand âge en est l'explication. A-t-il besoin d'argent malgré une carrière bien remplie ? A-t-il perdu l'inspiration comme semble le prouver ces derniers albums ? A quoi servent ces soi-disant
hommages ?
Ecoutons plutôt ces premiers albums emplis de fraîcheur, de poésie, de spontanéité. Emplissons-nous de la beauté de "J'aime". Rêvons sur la délicatesse des flocons de "Tombe la neige". Sourions à l'humour de "A vot' bon coeur". Laissons-nous porter par les vagues de "Et sur la mer". Dansons sur "Petit bonheur". Là est son talent.
Fuyons cet album inutile, sans intérêt, mal chanté, mal orchestré. Sa reprise de "Et maintenant" n'a aucune consistance. Bécaud n'est pas fait pour Adamo. Bécaud est fait pour nous. Ecoutons-le. Savourons ses versions originales facilement disponibles. Retournons à la source de la beauté.
Pauvre Savatore qui se traîne de plateaux en plateaux pour essayer de survivre. Nous t'avons tant aimé. Tu as droit de te reposer, de te retirer, de mener une vie quiète et douce et nous, nous continuerons à te rendre hommage en fredonnant "Mes mais sur tes hanches" ou "Notre roman".
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (5) | Permalien | Remarque la plus récente : Aug 15, 2015 9:33 PM MEST


Entre elle et lui
Entre elle et lui
Proposé par dodax-online-fr
Prix : EUR 9,21

6 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Quand on a 2 noms, on peut tout se permettre, 14 janvier 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Entre elle et lui (CD)
Après ses prestations douloureuses dans l'opéra de Verdi, La Traviata, tessiture qui n'est absolument pas adaptée à son type de voix, après sa déclaration de se mettre en réserve du monde lyrique, notre grande cantatrice Natalie Dessay s'allie à l'éternel Michel Legrand pour revisiter son oeuvre. On comprend que madame Dessay cherche un second souffle et second public, elle n'est hélas pas la seule à le faire, mais alors là ! Comment cete adepte du bel canto peut-elle se fourvoyer à ce point. Sa voix est méconnaissable, tout son style est maniéré. Une bluette. M. Legrand, qui n'a plus les moyens de chanter, mais qui reste un immense technicien, fait ce qu'il peut pour sauver le navire du naufrage, mais rien n'y fait : Ils sont obligés de trop en faire : et je chante une phrase et tu chantes une phrase. Et je chante un mot et tu chantes un mot. C'est insupportable.Tout est affecté, technique, anti-naturel. Ecoutez plutôt les enregistrements originaux de Michel Legrand alors qu'il avait encore de la voix. Faut-il croire qu'ils ont toujours besoin de plus d'argent ? Ce CD est un massacre fait par deux noms qui peuvent tout se permettre, alors qu'il existe tant de belles voix qui ont du mal à exister. Par pitié, messieurs-dames les vedettes fatiguées, place aux jeunes, place aux talents.


Legend
Legend
Prix : EUR 22,01

4.0 étoiles sur 5 L'opérette allemande à son summum, 14 décembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Legend (CD)
Album Hänsler en 2 CD. Evitez les extraits chantés en allemand d'opéras italiens : Cavalleria rusticana, Madame Butterfly, La Bohème et précipitons-nous sur les extraits de Zaide et d'opérettes allemandes auxquelles Fritz Wunderlich a donné ses lettres noblesses. Du grand art. Qu'importe les orchestres et les chefs, la présentation minimale sans livret, l'élu des dieux du lyrique est là et toujours là.


Sacred Songs
Sacred Songs
Prix : EUR 19,76

2.0 étoiles sur 5 Inoubliable fritz wunderlich, 14 décembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sacred Songs (CD)
La plus belle voix de tous les temps au service de chants religieux. Une voix lumineuse pour un répertoire difficile et oublié à juste titre, d'autant plus que l'on ne peut plus écouter ces accompagnements lourds et démodés. Reste la voix, unique, lumineuse.


Bach : Passion selon Saint Jean
Bach : Passion selon Saint Jean
Prix : EUR 15,39

2 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Une seule étoile, 14 décembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bach : Passion selon Saint Jean (CD)
Une seule étoile pour Fritz Wunderlich dans cette version de 1962. Il est le meilleur évangéliste de tous les temps : Simple, sensible, aux récitatifs qui coulent de source. La vérité est là. Que n'a-t-il chanté les airs de ténor ! Ces airs sont confiés à un certain Josef Traxel, inécoutable, brutal, à bout de souffle et de voix. Quel mauvais choix ! Grümmer est décevante, Ludvig est en deça.
Les choeurs et l'orchestre sont inécoutables. On ne peut plus supporter cela aujourd'hui. Ecoutons plutôt la ferveur et la simplicité de Philippe Herrewege chez Harmonia Mundi avec des chanteurs moins célèbres mais plus en phase avec la partition. La version de référence.
Dommage pour l'irremplaçable, l'inoubliable Wunderlich, mais une version à fuir.


La Gioconda
La Gioconda

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Une équipe hétérogène, 14 décembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Gioconda (CD)
Enregistrement Decca de 1981 avec 5 monstres sacrés. Cela ne fait pas toujours une grande réussite. Pavarotti en pleine forme et même brillant. Milnes en voix. Mais Madame Caballé impossible dans le rôle-titre. Elle n'en a pas les moyens et minaude. Quel dommage ! Ecoutons plutôt La Callas qui elle se donne à fond dans un album réédité par Naxos : Unique et oublions Montserrat Caballé et son chant extatique et démodé. Un orchestre et un chef qui font leur travail. Comme toujours dans cette série, bonne présentation de Decca avec un livret qui fait son poids. Mais il y a mieux ailleurs.


Sternstunden Einer Glanzvollen
Sternstunden Einer Glanzvollen
Prix : EUR 8,33

5.0 étoiles sur 5 Unique, 12 décembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sternstunden Einer Glanzvollen (CD)
Ce CD est une compilation Eurodisc d'enregistrements divers de Fritz Wunderlich. On peut naturellement regretter que les airs d'opéras italiens soient en langue allemande, ce qui est difficilement supportable mais c'était l'habitude à l'époque et tous les grands chanteurs germaniques s'y sont pliés. Mais quelle voix ! Inégalée ! Une vrais voix de ténor que même les plus grands ténors modernes n'ont pu approchée, L'immense Pavarotti compris. Et dans Mozart, ne cherchez pas, il n'y a que Fritz Wunderlich. Unique !


Ein Lied Geht Um die Welt
Ein Lied Geht Um die Welt
Proposé par Smaller World Future FR
Prix : EUR 59,26

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 La classe !, 12 décembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ein Lied Geht Um die Welt (CD)
Ce CD Polydor est la copie conforme du 33t original. 12 chansons populaire que Fritz Wunderlich aimait chanter. Il y atteint un niveau difficilement égalable malgré ses difficultés avec la langue italienne que sa mort trop précoce ne lui a pas permis d'approfondir. Une "Mattinata" gorgée de soleil. Une "Tiritomba" amusée et entraînante où seul Joseph Schmidt peut lui être comparé.Tout est enjoué et plein de vie. Les 12 chansons sont reprises dans le merveilleux coffret DG " The art of, Original Masters". Un enchantement !


Wunderlich in Wien
Wunderlich in Wien
Proposé par thebookcommunity_fr
Prix : EUR 47,99

5.0 étoiles sur 5 Eblouissant !, 12 décembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Wunderlich in Wien (CD)
Le grand Fritz Wunderlich dans un de ses répertoires de prédilection qu'il affectionnait tant : La chanson allemande. Des versions insurpassées, d'une facilité d'expression, d'une simplicité désarmante. Tout y est, la grâce, le charme. " Wien, Wien nur du allein" chanté avec un naturel inégalé. 12 chansons Polydor à chérir qui ont été reprises dans le merveilleux album Deutsche Grammophon "The art of, original masters". La pochette CD respecte la présentation originale 33t. Unique, unique. La joie, l'émotion pure.


New
New
Prix : EUR 13,99

3 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 When I'm seventy-one, 8 novembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : New (CD)
En 1967, Paul MCCARTNEY chantait "When I'm sixty-four". A 71 ans, il revient avec un nouvel album NEW après 6 années de dérives où il a perdu son temps en créations soi-disant classiques, en un album de reprises de jazz complètement fourvoyé où il s'est pris pour un crooner, talents qu'il ne possède absolument pas.
Cet album de 14 chansons plus une fantôme à 3'28 est chargé de rythme et de sève. C'est un album fait pour la scène. Il ne nous laisse aucun répit et aucune respiration. Tout est survolté, jeune. Un son fort, trop poussé, avec beaucoup de punch, des riffs rock que l'on rencontre ailleurs.
De bonnes chansons : "Save us, New, Looking at her, I can bet"
Mais trop de chansons dispensables : "Road, Turned out, Get me out of there, Scared la chanson fantôme où il continue à s'essayer maladroitement au piano.
La ballade "Early days" aurait pu être réussie, mais la voix est brisée, les harmoniques sont irrémédiablement atteintes, le passage à l'octave est douloureux, tout déraille. Trop de tournées, trop de projection, la voix est blessée. Dans "Looking at her", il émet des reprises de souffle douloureux, les aigus sont perdus. Mais tout cela est normal à 71 ans ! Comment pourrait-il en être autrement. Il a beau faire semblant, y croire encore, l'âge est là. Tout cela n'est que moyen. La magie a disparue. Bien-sûr, avec un tel nom, il peut continuer encore longtemps.
MCCARTNEY s'engouffre dans des tempi effrénés en courant à sa perte. Dans "Road" il fait des efforts désespérés pour tenir la mélodie. Dans "Get me out of there", il se prend pour un chanteur du sud de la Louisiane qui gratte sa guitare sèche.
Il est grand temps pour ce merveilleux créateur de se reposer. Son oeuvre est immense et si belle. Aucun chef-d'oeuvre, ici. Ne cherchez pas. Vous ne trouverez pas de "Hey Jude" ni de "For noone" et encore moins de "Penny Lane".
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Feb 28, 2014 12:23 PM CET


Page : 1 | 2 | 3 | 4