Cliquez ici RentreeLitteraire undrgrnd nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose
Profil de Alatriste > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Alatriste
Votes utiles : 1079

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Alatriste

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
La Planète des Singes : L'Affrontement [Blu-ray]
La Planète des Singes : L'Affrontement [Blu-ray]
DVD ~ Andy Serkis
Prix : EUR 14,99

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Equilibre parfait, 14 décembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Planète des Singes : L'Affrontement [Blu-ray] (Blu-ray)
Ce second volet sorti fin juillet sur les écrans, après un premier destiné à poser les bases d'une nouvelle histoire en 2011, constitue un remarquable blockbuster estival dans lequel le réalisateur très appliqué, a su trouver l'équilibre parfait entre action et émotion.

10 ans après l'émergence du virus ayant anéanti la race humaine, les singes menés par Caesar vivent à présent dans la forêt, à l'écart des villes, où ils ont bâti une civilisation structurée autour de la nature, jusqu'à ce qu'un groupe d'humains faisant partie d'une colonie de rescapés entre accidentellement en contact avec eux. Dès lors, une succession d'évènements tragiques va menacer l'équilibre voulu par Caesar et l'existence même des 2 races, les conduisant vers une inévitable confrontation. Humanisme et intégrisme présents chez les deux espèces vont ainsi finir par se mêler dans un combat destructeur...

Inscrit dans la continuité directe de "La planète des singes, les origines", ce second volet étonne encore davantage que le premier par le jeu d'acteurs des singes- pour la plupart virtuels- encore plus abouti que dans le précédent volet, conférant aux personnages"simiesques" davantage de substance et de relief qu'aux humains. Choix qui n'a rien d'involontaire bien sûr!

Pour la technique
-Sur cette édition blu-ray l'image est totalement exempte de défaut : couleurs éclatantes, détails foisonnants de jour comme de nuit (les décors post-apocalyptiques de San Francisco sont réellement impressionnants) image lisse et propre. Un sans-faute.

-Film visionné en VO anglais DTS HD 7.1. Son puissant, clair, aéré et donnant toute son authenticité à l'interprétation des acteurs. A nouveau un sans-faute.Le discours des singes est beaucoup plus structuré en VO qu'il ne l'est en VF. Ainsi la perception du spectateur est toute autre.

- Enfin ,bonus fournis et variés que je n'ai pas encore pris le temps d'explorer mais qui devraient rassasier les amateurs. Rien à redire non plus.

Un excellent film qui fait trépigner d'impatience en attendant la sortie d'un prochain volet relayé par une excellente édition.


Los Pasajeros Del Tiempo (Import) [1979]
Los Pasajeros Del Tiempo (Import) [1979]
Proposé par Arco Celeste Dvd
Prix : EUR 9,50

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Science-fiction romantique, 14 décembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Los Pasajeros Del Tiempo (Import) [1979] (DVD)
Réalisé en 1979 par Nicholas Meyer, avec Malcolm Mac Dowell, Mary Steenburgen et David Warner, ce long-métrage intitulé en VO "Time after time " et "C'était demain" en VF reste inédit à ce jour sur support numérique dans l'hexagone.
Pour pouvoir le découvrir il vous faudra donc opter pour une édition importée, comme celle-ci qui vient d'Espagne.

Mêlant adroitement SF, romance et thriller policier, avec parfois de subtiles touches d'humour, l'histoire imagine un affrontement improbable entre l'écrivain HG Wells et Jack l'Eventreur dans le San Francisco de la fin des années 70, après que le premier se soit fait voler par le second sa machine à voyager dans le temps, qu'il décide d'utiliser pour poursuivre son adversaire. Au cours de son périple, il trouvera un monde futuriste bien différent de celui qui nourrissait son utopie, mais aussi et surtout l'amour en la personne d'Amy, employée de la Bank of London en charge de l'échange des devises. Il n'aura de cesse de vouloir la protéger lorsque celle-ci se verra à son tour menacée par le criminel qu'il est venu neutraliser.

Toujours introuvable à ce jour sur le territoire français, "Time after time " est une jolie histoire de SF à voir au moins une fois pour le jeu remarquable des acteurs, les effets spéciaux kitsch mais encore de belle facture et la plongée aux prises de vues soignées dans le San Francisco des années 70.

A propos de cette édition:
-Une édition correcte d'un point de vue visuel : image propre malgré le grain présent, couleurs relativement fraîches et arrière-plans convenables avec un peu de fourmillement. Le temps se fait sentir, mais ça passe.

-Son de meilleure qualité en VO anglaise dolby surround : mieux découpé, mieux aéré et plus puissant que sur toutes les autres versions sonores présentes (espagnol et portugais mono) beaucoup plus étriquées. Sous-titres proposés : anglais, espagnol, portugais et, ô surprise, français.

- Désert absolu en matière de bonus pour un film pourtant récompensé en son temps à Avoriaz. Rien d'autre à se mettre sous la dent qu'une simple bande-annonce. Là encore l'édition européenne ne brille pas par sa générosité.


L'Homme de l'année T6 - 1492 - L'homme grâce à qui on découvrit les Amériques
L'Homme de l'année T6 - 1492 - L'homme grâce à qui on découvrit les Amériques
par Céka
Edition : Album
Prix : EUR 14,95

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Agréable découverte, 7 décembre 2014
Amateur de la série "jour j" , mes recherches connexes sur le site me suggéraient souvent cette série de BD que je ne connaissais pas. J'ai donc choisi de me laisser tenter par l'achat et la lecture de cet album à l'occasion d'une visite en librairie et je qualifierais ma découverte d'heureux hasard.

Alors que "Jour J" adopte le principe de l'uchronie (ou réalité alternative) "L'homme de l'année" préfère rester dans la vérité historique, mais en mettant en lumière des anonymes ayant contribué à de grands faits historiques par leur action ou leur influence sur un personnage illustre, mais dont l'histoire n'a pas retenu forcément le nom.

Dans ce volume, l'hommage est rendu à un pilote portugais du nom de Salvador, que l'on croyait disparu au large des côtes d'Afrique, revenu d'un mystérieux périple à l'ouest de la mer océane en compagnie de sa femme indigène et ami de Christophe Colomb, qui va lui révéler un secret déterminant que les hautes instances du Portugal aimeraient étouffer. Car bien sûr, nous sommes quelques années avant 1492, date déterminante dans l'histoire des découvertes et de la navigation et L'Europe rêve d'expansion par la voie maritime.

BD indéniablement originale et inédite dans son genre, "L'homme de l'année" m'a séduit par ses planches colorées et attrayantes, ses personnages aux traits harmonieux et aux visages parfaitement découpés, évoluant dans des décors souvent splendides, mais aussi par son intrigue bourrée d'indices qui ne prennent sens que progressivement (à la manière d'un puzzle) et par son final émouvant en forme d'hommage à ce mystérieux "inspirateur" de l'aventure maritime du Génois.

Une lecture agréable et qui mêle petite et grande Histoire.


Predestination [Blu-ray + Copie digitale]
Predestination [Blu-ray + Copie digitale]
DVD ~ Ethan Hawke
Prix : EUR 13,09

23 internautes sur 26 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Hallucinant quand on y repense., 5 décembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Predestination [Blu-ray + Copie digitale] (Blu-ray)
Ce film inédit en salles issu de l'imagination débordante des réalisateurs de "Daybreakers" est purement et simplement vertigineux d'un point de vue scénaristique. Sans dévoiler les surprises que recèle l'histoire, celle-ci exploite le thème du voyage dans le temps pour mieux illustrer les notions de paradoxe temporel et de destin inéluctable, si chers à la SF.

Littéralement portée par Ethan Hawke et la jeune Sarah Snook dans un double rôle, l'intrigue prend le temps de se mettre en place et finit par captiver tout en douceur, en ne se dévoilant que peu à peu comme dans un puzzle où l'assemblage des pièces finit par former un tout expressif. Amateurs d'histoires élaborées et complexes, voilà une pépite à côté de laquelle il serait dommage de passer. Attention et concentration sont de rigueur, mais le jeu en vaut vraiment la chandelle.

En HD l'image est parfaite : couleurs éclatantes, absence totale de défauts, contours lisses. Un vrai plaisir pour les yeux
Bien que modéré en effets , le son est impeccable sur les trois versions sonores proposées : anglais VO, français et espagnol.Rien à redire.Là encore le label HD n'est pas usurpé

Les bonus, classiques et à l'intérêt limité : court bêtisier pas forcément très drôle, journal du tournage détaillé et un module sur le thème du voyage dans le temps.

Une excellente découverte vendue à un prix modéré (10,49 € lors de la publication de ce commentaire) qui ne me fait pas du tout regretter mon achat.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Feb 20, 2015 4:15 PM CET


Godzilla - Blu-Ray + DIGITAL Ultraviolet [Blu-ray + Copie digitale]
Godzilla - Blu-Ray + DIGITAL Ultraviolet [Blu-ray + Copie digitale]
DVD ~ Aaron Taylor-Johnson
Proposé par cinebox
Prix : EUR 6,99

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Godzilla revisité!!!, 3 novembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Godzilla - Blu-Ray + DIGITAL Ultraviolet [Blu-ray + Copie digitale] (Blu-ray)
Avec aux commandes l'anglais Gareth Edwards -qui, déjà en 2010 dans "Monsters" avait su faire voguer la SF vers la contemplation plutôt que l'action pure et basique- "Godzilla version 2014" revisite totalement le mythe et c'est pour le moins surprenant.

Certes, les combats, destructions et action tant attendus dans les films de "Kaijus" sont là, mais pas seulement et surtout très modérés. En effet ils ne sont présents qu'à certains moments voulus du film, bien qu'ils restent impressionnants.

Pourtant "Godzilla version 2014" se veut davantage réaliste et surtout beaucoup plus modéré que son prédécesseur de 1998, en laissant une grande place aux humains et aux émotions. C'est à ce dosage minutieux que tient sa réussite, qui le rapproche davantage du Godzilla d'origine.

Bien sûr, on pourra reprocher une photographie sombre, où l'obscurité domine, qui fait que l'on devine plus les silhouettes des monstres qu'on ne les voit vraiment. Là encore c'est probablement volontaire pour prendre à contre-pied tous les clichés de ce genre de films et insister sur l'impuissance de l'humanité face à ce désastre qui s'abat. Tout comme l'étendue des destructions qui est souvent rendue par le biais d' images TV que diffusent les chaînes d'infos couvrant l'évènement, où comment la SF rejoint l'hyper-réalisme.
Sans oublier un environnement sonore très immersif où la HD se met là encore au service du réalisme quand il faut : dialogues clairs et parfaitement intégrés aux ambiances (sirènes,tsunami, destructions, survol d'engins militaires, cris des monstres). Pas de mauvaise surprise avec la VO.

Pour résumer, dans "Godzilla 2014" Gareth Edwards nous réserve une surprise de taille avec ce mythe du cinéma qu'il dépoussière et revisite. Sans être un grand film, son oeuvre reste un bon film avec un message pour l'humanité : "L'arrogance de l'homme consiste à croire qu'il peut contrôler la nature, alors que c'est l'inverse qui se produit". Pas si mal pour un film à l'esprit pop-corn.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Nov 16, 2014 11:37 AM CET


Prisoners [Combo Blu-ray + DVD]
Prisoners [Combo Blu-ray + DVD]
DVD ~ Hugh Jackman
Proposé par Neobang
Prix : EUR 6,49

10 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Remuant!, 28 octobre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Prisoners [Combo Blu-ray + DVD] (Blu-ray)
Très fortement inspiré par ses aînés "Le silence des agneaux" ou encore "Seven"mais sans en être la copie conforme, "Prisoners" est un étonnant mélange de thriller et de drame qui secoue autant qu'il surprend et ceci d'un bout à l'autre. Car tout n'y est que faux-semblants et fausses pistes dans un paysage semi-urbain aussi déprimant que fascinant qui compose un cadre idéal dans ce genre d'intrigue, avec un compte à rebours insupportable pour les familles affectées et le spectateur qui vit avec elles ce calvaire.

Sans dévoiler les éléments-clé d'un scénario qui peut choquer et bouleverser (car l'enlèvement d'enfants est toujours un sujet sensible au cinéma) le réalisateur de ce thriller au très fort accent dramatique a su s'entourer d'un casting d'acteurs épatants et littéralement habités par leurs rôles : Hugh Jackman, Jake Gyllenhal, Maria Bello et Paul Dano sont tout simplement remarquables de justesse dans leurs interprétations et donnent vie à une histoire chargée d'émotion et de frissons.

La seconde réussite de ce film tient aussi à sa photographie rigoureuse et sans défaut qui installe de façon pointilleuse à l'écran une ambiance : sombre et délavée pour rendre compte des conditions climatiques hivernales dans le nord-est des USA et prolonger le désespoir ambiant dans lequel baignent tous les personnages ;ou encore douce et réconfortante lors de la scène de veillée avec cierges pour soutenir les familles des disparues. A l'image du film qui est un va-et-vient entre désespoir et espoir.

Le bluray respecte donc à la lettre les effets visuels recherchés par le réalisateur : image exempte de défaut, en basse lumière comme de jour, avec des couleurs souvent volontairement ternes et une absence totale de grain. C'est impeccable.
Le film a été visionné en VOST français : son irréprochable, dialogues absolument clairs et effets bien supportés par les enceintes. L'immersion est totale.
Bonus classiques mais appréciés : making-of du film, entretiens avec le réalisateur et certains acteurs sont modérés et ne frisent pas l'overdose.

Un film dans lequel on se laisse prendre pour frémir, s'émouvoir et propice à la discussion après l'avoir vu.. Très fortement recommandé, mais pas aux plus sensibles d'entre vous.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Nov 15, 2014 8:14 PM CET


Tonnerre sous les tropiques [Non censuré]
Tonnerre sous les tropiques [Non censuré]
DVD ~ Ben Stiller

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 A prendre au 5ème ou 6ème degré, 25 octobre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tonnerre sous les tropiques [Non censuré] (Blu-ray)
Réalisée et interprétée par Ben Stiller, secondé par Jack Black et Robert Downey Jr, "Tropic Thunder" est une décapante comédie d'action bourrée à la testostérone où la finesse, l'élégance et le raffinement sont copieusement mis de côté au profit du politiquement incorrect et du "gros jet d'hémoglobine qui tâche". Soit une comédie volontairement choquante dans les images et les dialogues pour se moquer du "star system" et de l'ego surdimensionné de stars hollywoodiennes, balancées par un jeune réalisateur dépassé au milieu de la jungle du sud-est asiatique et au coeur du triangle d'or, par souci de réalisme cinématographique et pour finir un film annoncé comme une catastrophe financière.

Sans dévoiler l'intrigue, Ben Stiller y parodie à la fois les standards de l'action comme "Rambo", "Apocalypse now", "Platoon", "Portés disparus" tout en écornant la machine de guerre hollywoodienne et les requins qui gravitent dans ce microcosme avec de remarquables interprétations secondaires de Matthew Mac Conaughey et surtout Tom Cruise vraiment méconnaissable et à mille lieues de son registre habituel.
En résumé, c'est souvent incisif, décapant, "gros sabots",incorrect et sanglant mais c'est aussi foncièrement méchant et surtout très drôle. J'adore.

Cette édition blu-ray réserve de belles surprises sur le plan technique :

-L'image HD est remarquable, en pleine lumière comme en basse-lumière. La jungle éclate de couleurs et les détails foisonnent, donnant fière allure à l'ensemble.
-J'ai, comme toujours, opté pour la VO au niveau du son : Le Dolby 5.1 True HD anglais réveille littéralement les enceintes et immerge au sein d'un univers guerrier où musique épique, explosions, rotors d'hélicoptères et répliques viriles remplissent totalement l'espace sonore.
- Enfin, les bonus (que je n'ai pas pris le temps d' explorer plus par fainéantise que par désintérêt) sont nombreux et relayent assez bien l'esprit parodique voulu par le réalisateur. Je vous laisse les découvrir par vous-même.

Une comédie déjantée, incisive et à prendre surtout au 5ème ou 6ème degré.


Expérience mort : Intégrale : La barque de Râ ; Cimetière céleste
Expérience mort : Intégrale : La barque de Râ ; Cimetière céleste
par Jean-Michel Ponzio
Edition : Relié
Prix : EUR 27,80

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Etonnant, substantiel et magnifiquement illustré, 21 octobre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Expérience mort : Intégrale : La barque de Râ ; Cimetière céleste (Relié)
Ce coffret à l'allure simple, mais soignée regroupe l'intégrale de l'aventure déclinée en 2 tomes.

Fruit d'une collaboration entre Denis Bajram, Valérie Mangin pour l'histoire - Si si vous les connaissez forcément car ils sont derrrière UW1 et UW2, tous deux monuments de la BD de SF française- et Jean-Michel Ponzio pour la mise en forme et les illustrations, "Expérience mort" se caractérise par un travail soigné aussi bien dans le fond que dans la forme. A la fois remplie de science, fiction, ésotérisme, philosophie et métaphysique, l'histoire conserve pourtant une grande simplicité et se suit avec un intérêt constant grâce à un suspense qui va crescendo, jusqu'à la fin ouverte, qui réserve une surprise de taille. Sans oublier des personnages tous plus torturés les uns que les autres dont les origines nous sont rapidement dévoilées, parfois sous forme de bribes, mais qui ont tous une raison pour participer à ce genre d'expérience collective qui ébranlera définitivement leurs croyances.

Les planches brillent par leur élégance et le raffinement du trait numérique : plus que des dessins, on a davantage l'impression de contempler des photos tant le sens du détail et la précision des touches de couleurs sont remarquables. Pour de l'art c'est carrément du grand art.

Une aventure à lire et relire avec passion, dont on ne ressort pas franchement indifférent ni forcément indemne au niveau des émotions et du plaisir visuel.


CAPITÁN RILEY (Las aventuras del Capitán Riley nº 1) (Spanish Edition)
CAPITÁN RILEY (Las aventuras del Capitán Riley nº 1) (Spanish Edition)
Prix : EUR 3,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 L'aventure a désormais un nouveau visage., 8 octobre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Si, comme moi, vous avez été lecteur conquis par les deux premiers romans d'aventures de Fernando Gamboa « La última cripta » et «Ciudad Negra», alors celui-ci devrait également vous plaire car « Capitán Riley » est aussi palpitant que les deux précédents, mais avec de nouveaux personnages.

L'histoire mélange l'aventure sur terre, en mer et dans le désert avec l'espionnage. L'action ne faiblit jamais d'un chapitre à l'autre et ne laisse que peu de répit au héros et aux lecteurs. Imaginez que vous embarquez sur un navire de contrebande en 1941 pour une mission visant à récupérer dans l'épave d'un navire allemand coulé au large de Tanger une machine Enigma qui pourrait changer le cours de la guerre et que vous découvrez une odieuse machination menaçant d'anéantir l'humanité toute entière. C'est ce qui arrive au Capitaine Riley et à son équipage placés malgré eux au coeur de la conspiration et qui n'auront de cesse de lutter pour sauver leurs vies et celles de victimes innocentes.

De nouveaux personnages aux caractères bien trempés font une apparition remarquée et la suite des aventures devrait voir le jour, car le succès est au rendez-vous avec ce roman aussi relaxant qu'exaltant. L'auteur avait promis d'écrire un roman d'aventures inédit et surprenant... La promesse a été tenue.

Le tout est écrit dans un espagnol agréable à lire, au style fluide et à la langue légère, parfois non dénuée d'humour, et où l'action reste le maître mot.
Vous avez en main une édition kindle soignée, sans faute notable de typographie et pour un prix très abordable. Ne boudez pas votre plaisir. Laissez vous porter et ne la refermez pas avant d'en connaître la fin.


Universal War Two, Tome 2 : la Terre Promise
Universal War Two, Tome 2 : la Terre Promise
par Bajram Denis
Edition : Album
Prix : EUR 13,95

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La voie s'ouvre enfin., 4 octobre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Universal War Two, Tome 2 : la Terre Promise (Album)
Lorsque le tome 1 de cette nouvelle saga est sorti l'an dernier, je me suis demandé vers quoi on allait? Sans vraiment ressembler à UW1, cette nouvelle aventure y faisait de très claires allusions et semblait chercher sa route, jusqu'à la fin du tome qui voyait enfin se mettre en marche les rouages de l'intrigue.

Dans ce tome 2 qui constitue, sans exagération aucune, l'une des sorties BD les plus attendues de cet automne, les promesses sont tenues : comme dans un gigantesque puzzle où les pièces se mettent en place peu à peu pour former un tout cohérent, les éléments de l'intrigue prennent forme et s'accélèrent avec pour résultat une seule remarque de la part du lecteur, logique par ailleurs : vivement la suite!!!

En tant qu' architecte indéniable de la saga, maîtrisant totalement la forme- planches splendides au rendu visuel épatant, aux couleurs éclatantes- et le fond - une intrigue à nouveau remplie de mystère, de crainte pour le devenir de la civilisation rebâtie sur Canaan- Denis Bajram maîtrise son art d'un bout à l'autre et sait déjà vers quoi il veut emmener le lecteur (ou le nouveau lecteur).
Avec les éléments qui ont forgé le succès d'UW1 - le voyage temporel, les paradoxes temporels et encore et toujours Kalish- l'auteur parvient à se démarquer de la saga originelle et à élargir une intrigue déjà extrêmement bien tissée auparavant. Sans être du tout une pâle copie d'UW1, UW2 fait exister et vivre de nouveaux personnages, aux caractères bien définis, confrontés à de nouveaux enjeux. C'est à tout ça que tient sa réussite.

A la lecture de ce deuxième tome en tous points réussi, l'envie de poursuivre l'aventure s'accélère.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20