undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose
Profil de Gibbons-Haynes > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Gibbons-Haynes
Classement des meilleurs critiques: 5.799
Votes utiles : 119

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Gibbons-Haynes

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5
pixel
Lady in Gold CD+DVD DIGIPACK
Lady in Gold CD+DVD DIGIPACK
Prix : EUR 15,99

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 un nouvel album parfait!, 5 août 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Lady in Gold CD+DVD DIGIPACK (CD)
Blues Pills réalise ici un opus extraordinaire.La progression musicale du groupe est dantesque.Tout le monde a progressé individuellement et cela s'entend collectivement.Il y a une fusion entre les musiciens qui éclate ici.
Il n' y a aucun titre faible et l'ensemble de l'album rappelle une BO d'un film pas encore réalisé.
Un très gros travail sur les arrangements a été fait notamment sur les refrains avec plusieurs lignes vocales, la présence parfois lead sur la mélodie de différents claviers, orgue etc, une harmonie sonore des différents instruments avec un bel équilibre etc...Dorian Sorriaux est ici au service des mélodies par un jeu fin, tendu et inspiré, moins de lead guitare (malgré i gotta cry ou elements and something par ex), la rythmique est fantastique (le nouveau batteur André Kvarnstorm a un jeu très beau et inspiré) et le tout fait qu'Elin Larsson peut s'exprimer comme jamais avec sa voix magnifique.Elle est peut être la reine de cet album.
A posseder absolument!


Perfectamundo
Perfectamundo
Prix : EUR 14,99

5.0 étoiles sur 5 un album superbe mais qui laissera pas indifferent!, 24 juillet 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Perfectamundo (CD)
Ce premier effort en solitaire s'intitule Perfectamundo et est une brillante réussite.Doté d'un son explosif, il comporte 11 titres dont trois covers.

Les arrangements sont somptueux et mettent en avant tout le travail fait par le guitariste.Des titres comme sal y pimiento, Hombre sin nombre rappellent sans aucun souci ZZ Top et ses tentatives d'expérimentations fin XXème siècle avec l'album XXX.

Ce qu'il y a de remarquable dans cet album c'est que la voix rauque du Texan passe très bien dans cet album latino, avec des touches hip hop et technoide, et que son jeu de guitare est toujours mis au service de la musique et non pas pour prouver une fois de plus qu'il est un guitariste monstrueux.Tous les soli sont parfaits, sont réellement mis au service du titre et de la musique et il n'y a aucune épate guitaristique!
D'ailleurs, un des credo de Gibbons en studio est "less is best" (moins on en met mieux ça vaut!) ce qui donne une clarté aux titres remarquables.

Il n'y a aucun titre faible et même la cover de Baby please don't go, est superbement arrangé.Autres Highlights: Perfectamundo et you're what's happening baby!
Tous les instruments sont parfaitement enregistrés et ainsi on decouvre une rythmique basse/batterie de très haute volée.Toutefois le second instrument roi de l'album et quelques fois même le premier est l'Hammond B3 et les Keys utilisés qui apportent par leur son une valeur musicale supplementaire à l'album.


The book of souls (2CD)
The book of souls (2CD)
Prix : EUR 12,68

4 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 un très bel album d'un groupe toujours au top!, 6 septembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : The book of souls (2CD) (CD)
Cinq ans que l'on attendait avec impatience ce nouvel opus.Cette nouvelle offrande est double et se nomme "the book of souls".Les dernières news du groupe nous avait annoncé le cancer (maintenant guérit) de Dickinson.Quel serait alors ce nouveau studio dont on savait notamment que deux titres étaient composés par Dickinson seul, chose qui ne s'était pas vu depuis le célèbre et fameux Powerslave (1984).
Voici mon track by track:

1) If eternity should fail.
Premier titre composé par le chanteur, il annonce par son introduction, une belle surprise: celle de la presence d'un synthé et d'un son digne des eighties (un peu à la Rainbow).La voix de Dickinson est nickel et le titre s'envole petit à petit avec de bons riffs et un appui indéniable sur le refrain du Jeu de Nicko qui pulse le titre à la perfection.La partie de gratte est très bien faite.5/5

2) Speed of light
Le seul titre connu avant le 4 septembre, il est ici parfaitement positionné dans l'album car son riff très rock tranche complêtement avec le titre plus prog de son prédécesseur.Un très bon titre, bien interprété.4.5/5

3) The great unknown.
Ce titre contient là aussi un bon riff avec un McBrain impérial et surtout une partie instrumentale parfaitement orchestré par los tres amigos.Dickinson est toujours en pleine forme.5/5

4) the red and the black
Seul titre composé par le Boss, il nous a rappelé, et à juste titre, ROTAM, par son rythme, ses cavalcades, une partie instrumentale très bien faite.Il y a aussi des references du côté de Dance of death avec le côté celtique et sautillant qui rappele No more lies ou Dance of Death.Taillé pour le live avec ses "ohohoh" chanté par le groupe, n'aurait-il pas fallu faire avec ce titre un faux accompagnement live (applaudissements en debut de titre et fin de titre etc) pour donner une dynamique plus juste à ce titre? 4.5/5

5) when the rivers deep
Placé comme speed of light derrière un long titre à tendance prog, ce titre tranche par son côté rock et son riff bien remuant.Un des meilleurs titres de l'album.5/5

6) the book of souls.
Ce titre composé par Gers et son intro acoustique, nous renvoit un peu en orient par son riff principal (Mais Gers aime ce genre:avec Fear is the key ou the Pilgrim) et nous rappele aussi Powerslave avec Losfer Words.Rien à dire c'est du tout bon! 5/5

7) Death and glory
A nouveau un beau clin d'oeil à Powerslave avec un faux air d'Aces High et un Dickinson toujours en grande forme.Le jeu de cymbales de Nicko fait merveille et aide au rythme du titre.4.5/5

8) Shadow of the valley
Pour moi, le titre le plus faible de l'album malgré une très belle partie instrumentale.Un titre classique (qui rappele Wasted Years mais aussi plus indirectement Lord of the Flies ou Gates of tomorrow) mais qui ne s'envole jamais.3/5

9) tears of a clown
Après cette légère déception, ce titre en hommage à Robin Williams est tout simplement superbe avec un riff de grande qualité, un chant nickel et un jeu de cymbales toujours impréssionnant de Nicko.5/5

10) Man of Sorrows
Seul titre composé par Murray, il est très bon avec un rythme assez vicieux et de belles melodies.Les soli sont superbes.Un très beau titre: 5/5

11) Empire of the clouds
Le titre le plus attendu par les fans.Composé par Bruce, le plus long de la carrière du groupe, ce titre est tout simplement fabuleux!.D'une grande richesse, parfaitement agencé et orchestré, cette oeuvre est une merveille.L'ambiance centrale rappele aussi par instant Wishbone Ash et des titres comme Phoenix et ses jams magifiques.A écouté les yeux fermés et les oreilles grandes ouvertes! 6/5

En conclusion, un des meilleurs albums de la Vierge de Fer et son meilleur depuis Brave new world.c'est un album riche aussi bien au niveau musical (par ses rappels aux eighties mais aussi à leurs influences) qu'au niveau des instruments (synthé, cors,orchestration...).Dickinson réalise une de ses meilleures performances vocales depuis son retour en 1999.La production de Shirley est sa meilleure réalisée à ce jour et met parfaitement en valeur les differents musiciens.Sa prod' donne un côté direct et live aux compositions et une fraicheur indéniable à l'album.Les trois guitaristes sont en pleine bourre et la rythmique tient bien sûr largement la route.Le jeu de McBrain est très aérien et dynamique, et développe sur l'album une précision remarquable notamment au niveau des cymbales appuyant parfaitement les refrains des titres de l'album.
Au bout de 35 ans de carrière, il est bon de voir que des artistes ont encore des choses à dire.


Live
Live
Prix : EUR 20,90

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Quel live du grand Beck!, 20 août 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Live (CD)
Jeff Beck a 71 ans est toujour aussi exceptionnel.Considéré, à juste titre, comme l'un des derniers dieux vivant de la guitare, il nous délivre ici un live absolument remarquable.Entouré d'un line up impeccable (notamment Rondha Smith à la basse et surtout Jimmy Hall au chant), la set list mélange compos et covers.Si Beck brille de mille feux dans tous les titres, la très grande et agréable surprise du live est la prestation extraterrestre de Jimmy hall sur des titres comme Rollin and Tumblin (où Beck est complêtement déchainé à la slide!), ou a change is gonna come de Sam Cooke (mon Dieu quelle voix mais quelle voix!).
Sorti en cd ( a quand une realisation en lp?), ce live brûle du début à la fin et montre que le géant anglais a encore beaucoup à nous apporter et à apporter à la musique.
PS: les deux nouveaux titres studios sont monstrueux!
A bon entendeur....


Little Victories +3 [Deluxe ed
Little Victories +3 [Deluxe ed
Prix : EUR 55,80

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le grand retour de nos quatres irlandais!, 20 août 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Little Victories +3 [Deluxe ed (CD)
Cet album est le second des quatres irlandais.Leur premier album rendait hommage à leur héros (Yardbirds, Kinks, animals and co) et fut une véritable révélation auprès de la presse et du public (album [u]Snapshot [/u]sorti en 2013), adoubé notamment par des artistes comme jeff Beck.Ce qui était impréssionnant c'était leur maitrise du blues des sixties (tant au niveau du feeling que de la musicalité) d'autant plus qu'ils étaient tous mineurs à l'époque (de 15 à 17 ans)!
Le succès de ce premier album leur permit de tourner aux USA, en Europe avec les Artics Monkeys et de se faire un nom.
En cette belle année 2015, les jeunes irlandais nous reviennent avec leur second album.Je vais être clair: cet album est tout simplement impréssionnant: ils ont progréssé à tous les niveaux (au chant particulièrement brillant sur l'album, mais aussi dans la maitrise de leurs instruments respectifs) et c'est absolument remarquable!

L'album cd version deluxe comporte 16 titres (sur la version japonaise il y a deux titres supplémentaire et une version courte de kick out the jams des MC5).Les titres oscillent au niveau du temps entre 2'30 et 4' (sauf i wanna be your everyday 5'35).Faire un track by track ne servirait pas à grand chose.On peut constater que le son de leur rock se veut plus moderne et actuel mais que les racines sixties sont encore très présente.Certains titres comme get into it, Eighty four (remarquable riff!) et scumbag cityétaient déjà connu et dispo notamment sur la toile via you tube!.D'autres titres sont très rock, limite punk et hard, beaucoup plus durs comme: now you're gone, i need to be your only, best manavec de belles parties de gratte bien incisives et mordantes et un chant tout aussi bon.Des titres comme cruel brunette, three streets ou Queen of the half crown sont du même niveau et sont un vrai plaisir auditif.Par contre il y a un titre qui certes est réussi mais lorgne beaucoup trop vers les charts c'est a good night's sleep, la seule déception du disque malgré un bon break en fin de titre.Mais le sommet en tout cas de cet opus est la ballade i wanna be your everyday qui montre à quel point ce groupe a évolué, gagné en maturité et sait faire de superbe mélodies: une vraie petite perle avec un solo de gratte génial à la fin du titre!
En conclusion, nos jeunes irlandais avancent à grands pas, confirment très clairement tout le bien que l'on pensait d'eux et méritent vraiment un très grand respect! quant on voit l'âge qu'ils ont et la progréssion qu'ils ont devant eux cela fait peur!
pourvu que cela dure!


Ashes & Dust
Ashes & Dust
Prix : EUR 19,99

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 le chef d'oeuvre de l'année 2015!!, 2 août 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ashes & Dust (CD)
En 2011, le guitariste de la Mule sortait un album teinté de soul et de blues avec le génial Man in motion.4 ans plus tard, il revient en surprenant ses fans avec un album très orienté americana, bluegrass et country.Au cours des interviews promotionnelles, il a avoué avoir toujours aimé ce genre de musique et d'avoir souvent composé de cette façon!
Soyons clair, ce contre pied musical est en tout point exceptionnel et classe Ashes and dust comme l'un des plus réussis de ce XXIème siècle débutant.Accompagné de l'ensemble Railroad Earth, Haynes délivre une performance vocale et instrumentale (surtout acoustique et slide) absolument phénoménale!
Composé de 4 covers et de 8 compositions, les arrangements sont tout simplement parfaits, toujours au service de la mélodie et du chant.Il faut savoir que certains titres sont vieux de plusieurs dizaines d'années comme"Is It Me Or You", un des titres les plus intimes du guitariste et qui ouvre l'album.Le chant de Warren y est déchirant et hyper émotionnel. Superbe!
Le titre suivant est "Coal Tattoo", cover de Ed Wheeler, à nouveau parfaitement interprété dans une belle version country avec un fiddle qui soutient très bien le chant de Haynes.
Arrive ensuite "Blue Maiden's Tale", superbe ballade composé par Warren, qui met en avant la finesse et la classe de Railroad Earth. Chanson belle et douce comme sait si bien les écrire le leader de Gov't Mule.
La chanson "Company Man, nouvelle composition, est un des sommets de l'album, assez rythmée (pour l'album!) et où Warren brille à la slide.
le titre"New  Year's Eve" arrive ensuite. Titre d'une grande douceur, intimiste, le chant est mis en avant parfaitement.
Voici maintenant un des autres sommets (le sommet ultime?) de l'album: la cover d'un titre de Larry Rhodes, "Stranded In Self Pity". Vieux titre de jazz blues, chanté divinement par Warren, dont le jeu de guitare brille ici de feu de dieu! La présence du violon et du fiddle nous renvoie aux années 30 et 40 avec une partie instrumentale (après les 3 minutes 30) extraordinaire! virtuosité et musicalité sont au sommet!
l'acoustique slide annonce le titre "Glory Road"(de Raymond Sick)... que dire sinon que le niveau reste très élevé avec les instruments à cordes présent (ahh ce banjo!)...
La chanson "Gold Dust Woman" de Steve Nicks que Warren interprétait souvent avec Grace Potter en live est enfin joué en studio...le résultat est étincelant avec un parfait duo avec Grace Potter. Il s'agit d'une version acoustique remarquable.
Une nouvelle composition de Haynes déboule avec "Beat Down The Dust" qui continue a laisser un niveau superbe à l'album avec une guitare acoustique bien mise en avant.
Nouvelle ballade avec "Wanderlust" écrite par Warren, avec un rythme lancinant, country ancienne, très bien joué.Très beau jeu de slide !
Le titre "Spots Of Time" fut joué quelques fois par les ABB et fut le premier "single" de l'album. Rien à dire si ce n'est que c'est toujours aussi divin. La partie de gratte instrumentale vaut largement le détour ."Halleluyah Blvrd" est l'avant dernier titre de l'album...aucun signe de faiblesse !
Et enfin "Word On The Wind" conclut magnifiquement l'album !
En conclusion, cet album est une vraie merveille, parfaitement interprété et mise en valeur au niveau des arrengements par le railroad earth.
Sns aucun doute un des albums ultime de cette belle année 2015!


Born to Play Guitar
Born to Play Guitar
Prix : EUR 6,99

19 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 du très grand Buddy Guy, 2 août 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Born to Play Guitar (CD)
Buddy Guy reste le dernier monstre sacré du blues depuis que le dernier des King nous a quitté recemment.Considéré comme un des plus grands guitaristes du blues il influença un nombre incalculable de guitaristes (Beck, Clapton, Page etc..).Ses années de gloires datent des années 60 et 70 en solo et avec Junior Wells (voir des albums tels que Man and the blues, left my home to san francisco, hoodooman blues, plays the blues ou encore this is Buddy Guy et hold that plane etc).Entouré de son producteur/batteur/compositeur habituel (Hambridge), il confirme son net regain de forme âprès le très beaude 2012.Les albums précédent (Skin deep, Loving proof) étaient surtout réalisés pour mettre en avant le côté "guitar hero" de Buddy ce qui a pu déplaire à certains...Ici au contraire, sur cet album"born to play guitar",  les compositions tiennent la route et surtout le jeu de Buddy est parfaitement mis en valeur pour jouer du blues tout en retenu et pas du tout pour étaler son immense technique!
l'album commence avec la chanson titre qui est un blues de facture classique mais parfaitement éxécuté.Rien à dire cela commence fort!
la chanson "wear out you" voit en invité Billy F Gibbons, leader de ZZ Top, venir chanter et ferrailler avec Buddy: c'est un des sommets de l'album et une grande reussite!.
On enchaine avec"back up Mama" où le chant de Buddy est superbe et,  avec une partie instrumentale tout en finesse.Le blues y est superbe avec un piano au fond qui alimente très bien le tout!
"too late" est la première participation de l'harmoniciste kim Wilson très bien mis en valeur sur ce titre remuant.
Déboule ensuite un super riff de Buddy, simple mais hypnotique, avec "whiskey, beer and wine".Il sagit d'une grande reussite au jeu rythmique remarquable.Le solo de Buddy y est superbe!.
Le titre "kiss me quick" voit le retour de Kim Wilson.Rien à dire, c'est toujours aussi bon avec un harmo et une guitare en parfaite osmose!.
La première ballade de l'album apparait avec"crying out of one eye: la mélodie est appuyé par des cuivres superbe.Grande classe et grand moment garanti!.
La chanson "Baby you got what it takes"met en valeur le duo Guy/Joss Stone au chant.Là aussi le duo fonctionne parfaitement et la cover est une vraie belle surprise.
le titre "turn me wild" est un beau rock blues avec un solo de wah wah nickel de Buddy.
La chanson "crazy world" est une petite merveille et se demarque du reste de l'album par son côté un peu pop blues très bien fait.Une des grandes reussites de cet album.La voix  de Guy fait merveille.
Arrive ensuite "smarter than i was" d'Hambridge et son côté rock mis en avant.Le jeu de Buddy est remarquable et en soutient parfait de son chant.
Le titre"thick like mississippi Mud" est le second extrait issu de l'album.Rien à dire si non que l'apport des cuivres est primordial!.
"Flesh and bone" est l'hommage (obligatoire?) à BB King et est absolument superbe grâce à van Morrison qui est en grande forme (quelle voix!)avec la guitar de Buddy en arrière.Féérique!
L'album se conclut par un titre acoustique de haute volée "come back Muddy"où Buddy brille de mille feux!

Cet album est une des belles surprises de cette année 2015 (au même titre que le Pretty Things) avec un Buddy Guy en grande forme au chant et à la guitare (je voudrais tellement joué comme cela à près de 80 ans!).Son jeu est toujours bien présent, fin et inspiré, plus à l'appui des mélodies et des compos que pour mettre en avant sa virtuosité.Bravo Monsieur et à bientôt!


Sweet Pretty Things [Are in Be
Sweet Pretty Things [Are in Be
Prix : EUR 13,00

18 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 le grand retour d'un des plus grands groupes des sixties!, 27 juillet 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sweet Pretty Things [Are in Be (CD)
The sweet pretty things (are in bed now) est le dernier effort studio du groupe depuis Balboa island il y a 7 ans.Il ne reste plus que deux membres originaux (Phil May et dick taylor).Holland est aussi un ancien membre du groupe.Par contre la section rythmique est nouvelle et apporte une vraie dynamique au groupe (woosey/greenwood).
Cette album est tout simplement une pure tuerie.Il n'y a que des compos et deux covers:
Le premier titre "the same sun" est génial avec un riff remarquable de Taylor et un chant tout aussi exceptionnel de May: on revient totalement à la grande période sixties.la chanson "And i do" est tout aussi étincelante avec des choeurs très bien arrangés.;Arrive les deux hommages aux Byrds et aux Seeds: à nouveau un sans faute avec une petite préférence pour la version bien rock punk de "you took me by surprise" de Saxon.
Ensuite vient "turn my head" écrite par le groupe en 1967 et qui est totalement modernisé notamment par le jeu flamboyant des deux gratteux Taylor/Holland."Dark Days" est un nouveau sommet avec une belle mélodie et une atmosphère psyché.Arrive alors le premier titre instrumental "Greenwood tree" avec une mélodie imparable et un solo de batterie énergique et très bien fait de Greenwood.La chanson "hell, here and nowhere" ecrite par le bassiste est parfaite avec un jeu de guitare tout aussi bon, puis s'en suit le deuxième instrumental "in the Soukh" qui nous emmène vers un univers plus oriental.Enfin, le titre "Dirty song" clot de façon remarquable ce chef d'oeuvre conçut par un des plus grands groupes des sixties!
Il faut préciser que le groupe, à travers son disque enregistré en analogique, est frais et vraiment au top de sa forme.La rythmique apporte un plus indéniable au son du groupe, la paire guitaristique (Taylor/Holland) exceptionnelle aussi bien en rythmique qu'en solo, mais le grand vainqueur par K.O. de l'album est Phil may qui a su conserver , malgré des décennies d'abus divers, ce qui lui a valu de tomber gravementr malade au début de l'année, une voix absolument hors du commun: une puissance, une classe et un feeling que peu de chanteurs peuvent pretendre avoir à plus de 70 ans!
Bravo messieurs et vivement la tournée!!
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Sep 19, 2015 5:55 PM MEST


All Things the Valley
All Things the Valley
Prix : EUR 11,73

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 un second opus plus mature et grandiose!, 16 juillet 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : All Things the Valley (CD)
POA est le side project de la rythmique de Gov't mule (Abts/Carlsson).
Ce second album est une petite merveille. il mélange agréablement et superbement, le blues rock avec une belle influence floydienne.
Je vais tenté un track by track:
1)Down for the count est un blues rock pur et dur avec un riff d'excelelnte facture et parfaitement chanté par Andersson.5/5
2)Revolution: un des grands moments de l'album.Les arrangements sont somptueux et l'influence du groupe de Gilmour indéniable mais parfaitement assimilé par POA.La presence des Beattles est aussi réelle sur ce titre.Les cordes donnent une dimension magique et supplémentaire à ce morceau..un vrai chef d'oeuvre! 5/5.
3) friend looked rather sad: un autre sommet remarquable de cet album.Le duo complementaire entre les cordes d'un côté et le jeu sublime et tout en finesse de Warren haynes à la slide est tout bonnement génial!.Ce titre est indéniablement une réussite artistique! 5/5
4) I call you whiskers. Retour à du très bon blues rock de haute volée.Rien à dire, c'est simple, mais très bien arrangé une fois de plus.Le chant est excellent! 4.5/5
5) Planet pt3: Voici un titre phénomenal.Les 4 premières minutes (le titre est long de plus de 7 minutes) nous plonge un peu beaucoup (sic!) dans l'univers zappaien (notamment le décalage entre les parties vocales et la musique) avant de partir vers une jam space rock d'excellente tenue . Danny Louis y est remarquable à la trompette!5/5
6) i'm telling you: retour au bon vieux blues rock.Rien à jeter: un riff parfait, une ligne de chant parfaite, bref du tout bon.4.5/5
7) i remember that: alors là gros bémol.Voici le titre le plus faible de l'album (il est d'ailleurs situé en deuxième partie de l'album là où les titres sont en général moins bon)...pas inspiré sur le coup les gars là dessus! 2/5!
8) l'instrumental de l'album.Un titre qui aurait pu atterir en outake de meddle du Floyd!Une ambiance typique de Pink Floyd du début 70's et parfaitement maitrisé par le groupe!4.5/5
9) Yesterday seemed fine: dernier tirtre de l'album et il est absolument dantesque.Des arrangements nickels, des cordes parfaits et un titre parfaitement composé! 5/5

Sur cet album, la rythmique de la mule est en parfaite osmose et met en avant le jeu remarquable et inspiré d'Andersson.Son chant est tout aussi brillant.Matt Abts y est brillant notamment sur son jeu de symbale.Sa musicalité et sa finesse sont toujours au top.Mais le grand vainqueur reste Andersson dont le jeu de guitare est bien mis en avant par le mix de l'album.Il se montre virtuose et surtout au service des compos du groupe...Un guitariste à suivre assurément!


Golden Grass
Golden Grass
Proposé par Fulfillment Express
Prix : EUR 65,02

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 un super retour aux seventies!, 29 décembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Golden Grass (Album vinyle)
Un power trio vraiment excellent avec un batteur à la Ginger Baker (roulements, breaks etc), de très bons arrangements et une bonne musicalité! tout ça dans un bel esprit 70's!!


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5