undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose
Profil de jacobson > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par jacobson
Classement des meilleurs critiques: 12.186
Votes utiles : 601

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
jacobson

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-16
pixel
Dokpav®SAMSUNG Galaxy J5 Housse, Ultra-mince Etui En Cuir PU Couvercle Rabattable Pour SAMSUNG Galaxy J5 Avec Des Poches De Glissement Intérieures Pour Cartes(Loxodonta africana)
Dokpav®SAMSUNG Galaxy J5 Housse, Ultra-mince Etui En Cuir PU Couvercle Rabattable Pour SAMSUNG Galaxy J5 Avec Des Poches De Glissement Intérieures Pour Cartes(Loxodonta africana)
Proposé par Dokpav
Prix : EUR 5,29

3.0 étoiles sur 5 aspet décevant ...., 16 juillet 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Achat reçu très rapidement mais quand même decue. Le prix très bas justifie certes le materiel plastique mais les couleurs sont vraiment très ternes, contrairement à ce que laissent penser les photos. De plus le materiau granuleux gâche un peu le motif... la coque protège tout de même très bien mon galaxy J5 ( de 2015) ce qui reste sa fonction première. Intérieur pratique pour y ranger de l'argent ou des cartes. La petite languette aimantée marche plutôt bien et ce que l'on voit du dessin est fidèle à la description...


La troisième génération
La troisième génération
par Chester Himes
Edition : Poche
Prix : EUR 9,70

3.0 étoiles sur 5 Himes inhabituellement faiblard, 18 avril 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La troisième génération (Poche)
Ce chester Himes est décevant . Le début est extraordinaire avec le portrait de la mère. L'enfance au Mississippi est également valable . Puis le récit se fourvoie : Il substitue à un roman un long récit de son enfance privé de tout enjeu dramatique clair. Le texte de regrets sans repentir - son autobiographie - semble un copié /collé de ces pages. La vie des deux frères est complètement oubliée puisque le livre devient autobiographique. Le destin croisé et divers des frères -que l'on attendait - n'est pas traité. La méditation sur la " guerre raciale " que laissait présager le portrait de la mère n'est abordée que superficiellement . La fin est forte avec la réconciliation du père et de la mère mais ce n'est pas assez approfondi. En réalité il donne l'impression , passé le chapitre 10, de ne plus trop savoir ce qu'il a à dire.


Waldo's Bar
Waldo's Bar
par Blutch
Edition : Album
Prix : EUR 11,95

4.0 étoiles sur 5 Ivresse visuelle, 14 avril 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Waldo's Bar (Album)
Très belle édition de fluide glacial. Grand format, beau papier ivoire épais et mat. L'idéal pour goûter l'extrême virtuosité de Blutch. Ses trouvailles. Ses mélanges graphiques. Ses lavis et ses griffures. Ses femmes sublimes. Ses caricatures. Ses compositions de cases et de planches. Une délectation visuelle. Pour ce qui est des histoires il y a une ambiance et un rythme. Quelques brèves séquences fortes et drôles. Sinon le poético-absurde au kilomètre c'est un peu lassant et surtout aussi facile et convenu que le dessin est inventif et surprenant.


Le Survivant
Le Survivant
DVD ~ Charlton Heston
Proposé par cinebox
Prix : EUR 5,44

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 J'ai survécu jusqu'à la fin du film, 22 mars 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Survivant (DVD)
Il faudrait inventer une nouvelle catégorie en deçà du navet. Ce film y rentrerait à la première place. Difficile de trouver pire sinon dans les production Cannon à deux balles des années 80. Scénario, dialogues, cohérence et vraisemblance, rythme, conduite d'acteurs,image, décors, scènes d'action, propos philosophique : tout est en dessous de affligeant . Pour couronner le tout l'actrice principale est un thon. On sauvera les cinq premières minutes si on est bon public.
Je voulais comparer avec le premier et le will Smith. En 1 le Will Smith pour les belles images de New York vidé de ses habitants , en 2 celui de 61 et en 100 em position ce sous produit complètement ratatiné qui n'est même pas à la hauteur visuelle d'un Starsky et Hutch .


American Desperado
American Desperado
par Jon Roberts
Edition : Broché
Prix : EUR 9,10

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 American pipeau, 19 janvier 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : American Desperado (Broché)
Lit on une histoire vraie ? Ou les racontars d'un gros mytho ? On a presque tout le temps l'impression de lire Parodie de C. Zyke , qui avait au moins le mérite, dans ce dernier opus "autobiographique", de nous révéler ironiquement la supercherie.
Ici les scènes du Vietnam relèvent du plus pur délire. L'enfance , où rien n'est vérifiable, semble inventée par un conteur adolescent qui cherche à épater la galerie. A la fin des raisons opportunes et loufoques justifient l'évaporation des ses centaines de millions de dollars proclamés .
Le fond est véridique, l'homme est réel ainsi que ses deux compères Max et Mickey , et son rôle important dans l'histoire de la cocaïne aux US, mais perdu dans le baratin on ne s'y retrouve pas. Pour tout dire on sent qu'il a déjà raconté cent fois ces histoires , qu'il en rajoute et joue son rôle de "Monsieur criminel "avec application . Apparemment il est populaire aux US et a dû faire bien des interviews et des passages télés pour être reconnu et applaudi comme il l'est lors d'un match de basket ( introduction). Il connaît son public et lui donne ce qu'il réclame.
Les efforts philosophiques de réflexion sur sa vie restent au ras des pâquerettes. La justification de l'argent au nom de la jouissance et de la pure et simple efficacité est vraiment affligeante. En réalité ce type est un peu un gros c... Il n'a aucun humour et avec ses chiens chiens, ses voitures et ses chevaux pour unique souci il fatigue vite. Son idéal de vie intense est une partouze ridicule dans un restaurant hideux qu'il décrit comme le comble de la classe ( il y a une photo) . Quant à ses femmes elles passent rapidement du statut de déesse intelligente et complice à celui d'hystérique qui lui pèse sur les pieds et dont il faut se débarrasser.
Le journaliste qui recueille le témoignage ne réclame jamais aucune justification ,prend toutes les invraisemblances pour argent comptant et se pâme aux propos ridicules de Roberts comme s'il s'agissait des paroles d'un grand maître spirituel. Il se comporte non à la manière d'un journaliste sérieux mais à celle d'un animateur de talk show qui vend son invité .
Tout ceci n'est guère convaincant.
Le bouquin de Pileggi - les Affranchis- (témoignage d'un mafieu repenti d'où a été tiré le film de Scorcese ) semble cent fois plus crédible . Par ailleurs il est plus drôle. Plus sincère. Mieux écrit. Infiniment plus enlevé.
Ce livre de Pileggi est à American Desperado ce qu'un combat de Cassius Clay est à un match de Catch pour rire . On est ici dans une atmosphère de télé-réalité.
Qui croît qu'une idylle surjouée dans l'île de la tentation est une véritable histoire d'amour ?
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Aug 4, 2016 2:49 PM MEST


Intégrale Alexis & Gotlib
Intégrale Alexis & Gotlib
par Gotlib
Edition : Album
Prix : EUR 29,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Indispensable et bête., 21 juillet 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Intégrale Alexis & Gotlib (Album)
Bravo et merci à Fluide Glacial pour cette édition de haute qualité !!! Un grand format. Du beau papier crème mat et moelleux qui fait parfaitement ressortir le trait , le modelé noir et blanc virtuose d'Alexis. Au contraire de tant d'éditeurs bousilleurs avec leur papier glacé blanc hôpital et leur scan saturé de contraste.
Il est difficile de trouver un dessinateur plus talentueux qu'Alexis. La facilité . La grâce . Le mec sait toujours où mettre les noirs et les gris pour obtenir la plus grande force. La précision aussi , la respiration de la planche et la sensualité de ses femmes ( on est assez loin des demi-guenons d'un Hermann par exemple ). Tout est bon et ce type force l'admiration. Son dessin est littéralement éblouissant. Il se balade au ciel du dessin de BD avec Chaland, Franquin , Gir et quelques autres...
Il est d'autant plus dommage que son immense talent ait été mis au service de la seule dérision ou de l'absurde stéréotypé un peu con-con de la contestation bien-pensante. Il y a beaucoup à voir ici mais beaucoup moins à lire. A l'image de la couverture lourdement potache et même laide à force d'être stupide.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Sep 1, 2015 9:36 PM MEST


Les Aventures de Tintin, Tome 23 : Tintin et les Picaros
Les Aventures de Tintin, Tome 23 : Tintin et les Picaros
par Hergé
Edition : Relié
Prix : EUR 10,95

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Tintin au bout de l'ennui, 26 février 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Aventures de Tintin, Tome 23 : Tintin et les Picaros (Relié)
Deux étoiles par ce que c'est Tintin. Sinon Rien. Un document sur l'effondrement créatif d'Hergé à la fin de sa vie. Etait-il trop occupé à manger des petits fours , répondre à des interviews , faire des pubs et signer des licences ? Je l'ignore. Un album qui est dommageable à son oeuvre immense et cent fois géniale ( au moins !!!).


Le goût du chlore
Le goût du chlore
par Bastien Vivès
Edition : Album
Prix : EUR 18,00

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L'inverse de Marvel : C'est à dire l'inverse du laid, de l'agité et du stupide., 21 février 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le goût du chlore (Album)
Très belle BD. On y goûte un dessin qui s'inspire de l'esprit épuré et géométrique de l'art deco. Il y a une forte et envoutante unité graphique du début à la fin. Certains corps sont VRAIMENT beaux. Des mains . Des bras. Des visages. Des gestes. Les activités lentes et silencieuses de la piscine donnent un rythme doux et intense à cette exposition des corps. Donnent aussi le temps de la contemplation. L'histoire est minimale - la tension entre une rencontre amicale pour elle amoureuse pour lui- mais même sur le plus élémentaire il y a tant à montrer... Un regard, un mouvement de tête, une démarche... Tout fait sens quand on sait voir...et ça pourrait durer encore 100 pages qu'on ne serait pas lassé. Il y a ( presque ) de la poésie dans ce livre.


Le Fléau, tome 1
Le Fléau, tome 1
par Stephen King
Edition : Poche
Prix : EUR 8,60

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 La fin du roman n'est pas pour demain..., 20 janvier 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Fléau, tome 1 (Poche)
Comment peut on écrire autant de pages pour dire aussi peu de choses ? Le premier volume est assez prenant même si il y en a trop. Les débuts de l'épidémie sont irrésistibles. On s'attache aux personnages. Puis quand maman Mystico gnan gnan prend la place d'honneur ça commence à saouler. Le second volume , gigantesque boursouflure sans enjeu dramatique clair , est inutile et vain.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : May 30, 2015 6:36 PM MEST


Burn out
Burn out
par Mikkel Sommer
Edition : Album
Prix : EUR 18,00

5.0 étoiles sur 5 Black country, 20 décembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Burn out (Album)
Très bonne BD. Le dessin est torché, crade et vivant. Il colle à l'histoire mais sait se faire précis et sensuel pour un beau visage ou des hanches de femme. Heureux contraste ! L'histoire est très bien ficelée avec ce qu'il faut de clichés et de surprises. Elle se déroule sans temps morts. Et comme le dit l'auteur - dans une des nombreuses et plaisantes connotations métatextuelles - on y appréciera une vraie fin. On sait que c'est ce qu'il y a de plus dur à trouver !
L'ambiance est celle d'un polar sombre dans lequel la solitude et le non-sens tiennent les premiers rôles. On connaît. Et on ne désire rien d'autre.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-16