undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose
Profil de Peer Gynt > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Peer Gynt
Classement des meilleurs critiques: 17.711
Votes utiles : 518

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Peer Gynt (Suisse)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
pixel
Flagrants délits sur les Champs-Élysées: Les dossiers de police du gardien Federici (1777-1791)
Flagrants délits sur les Champs-Élysées: Les dossiers de police du gardien Federici (1777-1791)
par Ferdinand de Federici
Edition : Poche
Prix : EUR 7,60

4.0 étoiles sur 5 Rigolo et grave, 29 octobre 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce livre est une délice pour connaitre les bas-fonds de Paris à la fin du XVIII siècle. Les Champs-Élysées, endroit malfamé et dangereux la nuit, devient pendant la journée un lieu à la mode, où se côtoient mendiants et princesses. Non sans mal!

Beaucoup de rixes et bagarres, des nobles hautains qui ne respectent pas les règles des lieux (ce sera bientôt leur fin)
Beaucoup de vendeurs à la sauvette qui essaient de survivre dans un Paris extrêmement pauvre
Beaucoup d'étudiants turbulents et violents, beaucoup de gens ivres
Beaucoup de couples illicites en pleine action,ainsi que des homos (et, entre eux, des militaires et religieux...)

Mais la fin d'un monde est proche: quand éclate la révolution, il règne une immense pagaille; le nombre de putes explose et les malfrats infestent librement la ville; le petit monde si ordonné de Federici éclate en mille morceaux, et il disparaît sans qu'on sache plus sur son destin.


Le Virtuose
Le Virtuose
DVD ~ Dustin Hoffman
Proposé par Expédition sous 24H
Prix : EUR 8,91

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Prévisible, 13 octobre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Virtuose (DVD)
Typique film plein de bonnes intentions jusqu'à la nausée. Tout y est tellement prévisible que même de bons acteurs ne peuvent pas enlever cette sensation de déjà-vu.
Quelques-uns des principaux sujets du cinema américain y sont exploitées: les méchancetés entre écoliers, le loser qui devient le winner, le mauvais père qui devient meilleur (certes, seulement quand il est sûr que son bâtard ait réussi) ...
Mais le plus inacceptable ce sont les bêtises dites par les personnages: Haendel "aimait la grande musique" (????) ou la théorie farfelue concernant un contrechant ridicule dans le Hallelujah du Messie, pourtant le clou du film
Sans parler des choix musicaux assez pauvres: des bribes de Fauré, de Britten, un peu plus de Tallis...et c'est tout
Bref un petit film destiné aux spectateurs à la recherche d'une larme facile


Game of Thrones (Le Trône de Fer) - L'intégrale des saisons 1 à 4
Game of Thrones (Le Trône de Fer) - L'intégrale des saisons 1 à 4
DVD ~ Peter Dinklage
Prix : EUR 63,36

6 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 M... américaine, 17 août 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Game of Thrones (Le Trône de Fer) - L'intégrale des saisons 1 à 4 (DVD)
Cette série pourrait être superbe, mais tombe assez vite dans le grand guignol du plus mauvais goût. Il y a ici tout ce que le cinéma américain raffole le plus: la violence sans bornes, sans limite, sans retenue.
C'est trop facile de dire que GoT est le portrait du monde actuel; ce ne pas vrai, car la violence a toujours existé, au même titre que l'amour et la générosité.
L'Être Humain vaut beaucoup plus que des têtes coupées et des enfants violés en série!!!

Le plus affligeant c'est de voir le succès et l’espèce de consensus favorable autour de cette série; mais, comme dit le dicton; toute unanimité est stupide
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Oct 28, 2015 12:44 AM CET


Lost : Intégrale Saisons 1 à 6 - Coffret 37 DVD
Lost : Intégrale Saisons 1 à 6 - Coffret 37 DVD
DVD ~ Naveen Andrews

Aucun internaute (sur 7) n'a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Violence, sacrée violence, 23 janvier 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Lost : Intégrale Saisons 1 à 6 - Coffret 37 DVD (DVD)
J'ai arrêté de visionner la série quand l'un des personnages principaux décède, vers la fin de la première saison. Jusqu’à-là, malgré une ambiance toujours lourde, imprégnée de mort et des souvenirs douloureux de chaque personnage, l'histoire était intéressante et le mystère de cette île tenait bon.
Mais voilà, beaucoup de violence, de sang, des drames proches du grand-guignol m'ont finalement lassé. La série manque d'humour et de lumière pour se concentrer dans une ambiance psychologique proche de Dostoïevski, tellement elle devient insoutenable. Et franchement, ceux qui cherchent de l’ésotérisme là-dedans, ça me fait rire...
Il faut dire que le traumatisme post-11 septembre s'exprime ici par tout ce que je déteste le plus dans la culture américaine: la violence et le bigotisme.
De toute façon, d'après plusieurs personnes qu'ont tout vu, ça commence à foirer à partir de la troisième saison.
LOST est un portrait de notre époque qui sied à plus d'un. Profitez bien, alors!


Star Trek: Enterprise Complete [Import anglais]
Star Trek: Enterprise Complete [Import anglais]

5.0 étoiles sur 5 Très bonne suite (et préquelle), 14 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Star Trek: Enterprise Complete [Import anglais] (DVD)
Star trek surprend toujours. Nous voici à bord d'une enterprise un peu rudimentaire et plus étroite, à la technologie balbutiante, bien avant les aventures de la série originale des années 60 (chronologiquement parlant)
Nous avons un capitaine sympathique mais un équipage pas toujours très soudé ni obéissant: Trip, par exemple, est insubordonné et a toujours un mot de contestation à la bouche.

Pendant les deux premières saisons, il y a la naïveté et l'enthousiasme des débuts, l'émerveillement de découvrir l'Univers, même si, en tant que spectateurs, on s'y ennuie un peu. Toutefois ils comprennent vite que il n'y a pas que des amis et des découvertes agréables dans l'infini...

La troisième saison atteint une noirceur et une violence rarement vue dan ST. Toutefois, il y a beaucoup de nouveautés agréables aussi, dont des effets spéciaux hallucinants.
Les situations difficiles obligent Archer à prendre plusieurs décisions polémiques, comme faire recours à la torture. Le 11 septembre et Abou Ghraib ne sont pas loin! Dans cette saison, rares sont les épisodes à jeter. Du très haut.

Finalement, dans la quatrième saison, Archer est plus dur et aigri, mais aussi plus lucide. Finie la phase copain-copain avec les extraterrestres, avec qui l'humanité entretient dorénavant une relation équitable et de force. Les conflits avec les Vulcains s'élucident. La future Fédération des Planètes Unies peut naître!

Le doublage est, comme toujours, magnifique. BRAVO!

Cette série pourra plaire énormément tant aux trekkies débutants que à ceux qui ont tout vu.
ST Enterprise clôt - pour l'instant - avec brio l'une de plus longues sagas de l'histoire de la télé.


Les 100 Plus Belles Mélodies : Richard Clayderman (Coffret 5 CD)
Les 100 Plus Belles Mélodies : Richard Clayderman (Coffret 5 CD)

4 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Pourquoi lui jeter la pierre?, 14 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les 100 Plus Belles Mélodies : Richard Clayderman (Coffret 5 CD) (CD)
Clayderman agace les mélomanes puristes et réfractaires au crossover. Mais il faut placer le musicien dans le contexte d'une époque. La banalisation de la musique classique et son rhabillage kitch ont chez lui une pureté enfantine qu'a séduit plus d'un à partir des années 70.
J'ai reçu de mon père dans les années 80 une K7 avec ses tubes et j'aimais vraiment beaucoup son travail. A l'époque de mon adolescence je ne connaissais rien en musique classique, étant perdu au milieu de nulle part dans un village industriel anonyme et gris, et cette musique me réchauffait le coeur. J'ai vite compris que la musique classique n'était pas tout à fait "ça" et me suis mis à écouter Karajan & cia comme un bon et honnête mélomane débutant.
Toutefois je garde une grande place dans mon coeur pour Clayderman qui m'a grandement et généreusement ouvert les portes de ce monde merveilleux et dans lequel j'ai trouvé ma profession.


Heinrich Himmler d'après sa correspondance avec sa femme
Heinrich Himmler d'après sa correspondance avec sa femme
par Katrin Himmler
Edition : Broché
Prix : EUR 22,00

4 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Bon document, 14 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Heinrich Himmler d'après sa correspondance avec sa femme (Broché)
La lecture de ce livre n'est pas indispensable à ceux qui connaissent déjà l'affreux personnage. La première partie est même agaçante, avec ces dialogues stupides d'amoureux...
Toutefois, les commentaires des auteurs éclairent tout le long de l'ouvrage le contexte historique et identifient les divers personnages cités dans les lettres; du coup elles sont moins banales et deviennent carrément effarantes.
On comprend vite que l'antisémitisme et l'idéal racial aryen sont des sujets d'entente totale dans leur couple.
Les immenses crimes commis contre les juifs, les roms, "asociaux" et handicapés sont pour Himmler la conséquence logique de cette mentalité: purifier la race, agrandir le Reich et détruire sans aucune pitié les ennemies, par tous les moyens, bien entendu.
Dans la deuxième partie concernant la guerre, on voit un Himmler submergé de travail et plus puissant que jamais. Dans son délire racial, il engendre les camps de concentration et le nettoyage ethnique avec une froideur et une détermination absolument effrayantes. Toutefois il trouve toujours le temps d'envoyer des cadeaux à sa famille et de parler d'amour e des banalités du quotidien avec un naturel que glace le sang, quand on pense aux crimes commis entre deux lettres. C'est justement là l'intérêt de ce livre.


Dynastie - Intégrale des 9 saisons
Dynastie - Intégrale des 9 saisons
DVD ~ John Forsythe
Proposé par PREMIERE
Prix : EUR 99,99

10 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Overdose de méchanceté – préparez-vous!, 8 décembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dynastie - Intégrale des 9 saisons (DVD)
Je n'avais jamais vu cette série jusqu'à l'achat de cette intégrale, même si j'étais adolescent à cette époque et connaissais relativement bien sa rivale "Dallas".
Je porte donc un regard tout frais sur sa qualité.

Première chose, l'histoire et surtout les personnages: ils sont presque tous louches, et ceux qui ne le sont pas se font contaminer par la cupidité générale, à l'exception peut-être de Jeff, Krystle et Steven. Car il s'agit bien ici du pouvoir (destructeur) de l'argent et de la fascination qu'il exerce sur nous tous, les personnages étant juste un miroir de notre propre convoitise.

Le luxe et le confort sont donc le moteur principale de l'histoire, et ils forment un personnage à part entière. Les voitures les plus chères et les plus luxueuses, d'innombrables magnifiques fourrures aux prix inimaginables, de l'argenterie et des vases Ming, des bijoux en profusion et dignes d'une reine egyptienne, des villas et des appartements aussi grands qu'un quartier, caviar et champagne à foison, le tape-à-l'oeil le plus tape-à-l'oeil possible... tout cela donne l'image d'un monde inaccessible et envié, mais qui est montré avec un tel naturel qu'on croit presque vivre cette vie-là, devenant ainsi des complices des personnages. C'est bien cela la réussite de Dynastie et la cause de son immense succès dans tout le monde.

Vous pouvez compter aussi avec plusieurs scènes de tribunal (les américains en raffolent!) et beaucoup d'accidents et de scènes d'hôpital: les Carrington devraient y louer un étage!

Quant aux personnages, tous les coups fourrés leur sont permis pour devenir ou rester riches et pour défendre leurs propres intérêts: assassinats, empoisonnements, attentats, chantages, kidnappings, viols, trahisons, de longs séances de sadisme, complots divers, d'innombrables turpitudes. Les mensonges sont aussi fréquents qu'elles deviennent une façon de vivre.
Tous les démons sont donc libérés et cela fonctionne comme une catharsis pour le publique, une façon de défouler ses propres bassesses...tout en étant innocemment posé sur son fauteuil!

La série commet un sans faute jusqu'à la première moitié de la troisième saison, au moment où un personnage disparaît dans une explosion sur une plate-forme pétrolière en Indonésie. Jusque-là, l'histoire est bien ficelée, les personnages sont consistants, les intrigues sont très séduisantes et souvent drôles dans l’exagération. La première bagarre entre Krystle et Alexis est à rouler de rire!

L'homosexualité est l'un des sujets principaux de la première saison, traitée avec sérieux et beaucoup de respect, allant à fond dans les questions et doutes d'un sujet aussi délicat. Et quelle importance énorme il a dans la série!

ATTENTION, À PARTIR D'ICI, SPOILER

Au début il n'y a pas trop de manichéisme, et même la garce Alexis révèle une facette maternelle sincère, quoique égocentrique.
Toutefois, après l'arrivée d'Adam, espèce de GWBush vampirique et très noir, la première «crise» de Dynastie est déclenchée. L'histoire patine et on a l'impression que les personnages ne savent plus quoi faire, l’épisode «Les Recherches» étant le noyau de cette première période de flottement.

Les relations entre les personnages n’étant quasiment que mensonge et faux-semblants, la vraisemblance de l'histoire s’effrite avec le temps, car beaucoup d'actes impardonnables sont encaissés et mis de côté, autrement l'histoire ne pourrait pas continuer. Vers la fin de la troisième saison, on est dans la pure affabulation feuilletonesque. ET, franchement, on en a aussi un peu marre...

Car, à la différence des feuilletons brésiliens de l’époque d'or (années 70/80) l'histoire se concentre trop sur des choses et des comportements négatifs. Une telle overdose fini par gâcher le plaisir, car on n'a pas d'histoires secondaires drôles, des personnages détendus, de la simple décontraction: on est toujours sur le fil du rasoir à l’attente du prochain sale coup.

J'ai entamé donc, presque à contrecœur, la quatrième saison, en espérant quelque chose de nouveau, et j'ai été agréablement surpris: les méchants changent de camp, notre sympathie va aux personnages qu'on avait d'abord détesté. L’évolution de leur mental et de leur comportement semble logique. Eh oui, Dynastie devient à nouveau prenante, et on ne la lâche plus...

A partir de cette saison il y a une myriade de nouveaux personnages qui débarquent et ils donnent du fil à retordre aux Carrington, pour notre plus grand plaisir. Mais certains de ces personnages n'ont pas vraiment d'intérêt et traînent...
Je ne parlerai pas de tous les rebondissements spectaculaires qui se suivent, s'alimentent et se renouvellent, car ils sont l’âme même de cette série.
Dans tous les feuilletons aussi longs, il y a des hauts et des bas, des moments ou l’intérêt baisse et d'autres où on reste scotché au fauteuil, comme à l'excellente cinquième saison, un vrai délire qui va encore plus loin de la réalité, mais...quelle importance?

Toutefois, les flottements deviendront de plus en plus fréquents à partir du milieu de la saison 6, moment où la série commence sérieusement à s'essouffler. La conversion de Ben en "gentil" n'est pas du tout crédible, le dénouement de l’enlèvement de Krystle est frustrant...
Les deux dernières saisons, malgré un nouveau méchant redoutable à la saison 8 et une intrigue passionnante à la saison 9, se dénouent de façon insatisfaisante. La fin de la série est carrément bâclée! Un énorme handicap que "La réunion" ne saura ou pourra pas corriger. Dommage!

La qualité des dialogues de Dynastie est souvent assez pauvre, sa vraie richesse étant les vannes, sarcasmes et ironies que les personnages s'envoient: ces répliques font très souvent mouche et on s'amuse énormément.

Certains rôles sont remarquables de cohérence, comme celui d'Alexis et la soif de vengeance qui l'alimente dès sa première apparition. D'ailleurs, sa victoire totale et écrasante à un moment donné lui montre combien était vaine sa quête, et qu'au sommet de l'arbre, il n'y a pas grand-chose....
D'autres personnages, comme Fallon après sa disparition (et changement d'actrice) perdent complètement le nord; celui d'Amanda est complètement inutile et nous le voyons volontiers s'effacer.

Quoiqu'on dise et quoi qu'on pense, cette série est un must incontournable pour les amateurs du genre. J'ai eu beaucoup de plaisir en la regardant d'un bout à l'autre.

PS - Le film "La Réunion",qui clôt la série et n'est jamais sorti en DVD, peut être regardé sans difficulté sur internet.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Aug 16, 2014 11:53 AM MEST


Star Trek + Star Trek Into Darkness [Blu-ray]
Star Trek + Star Trek Into Darkness [Blu-ray]
DVD ~ Chris Pine
Prix : EUR 14,99

7 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Premier film excellent, deuxième, simple jeux vidéo, 25 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Star Trek + Star Trek Into Darkness [Blu-ray] (Blu-ray)
J'adore Star Trek. J'ai vu tous les films et toutes les 5 séries au complet. L'idée d'en faire la préquelle, quoique commerciale, à plutôt bien tenu ses promesses avec le premier film. Mais la "malédiction" des films ST veut qu'un mauvais film suive toujours un bon: Into Darkness en est la preuve.
Le film est nerveux, agité, violent (il paraît que pas assez...) Ça rappelle Lara Croft, Spielberg, Star Wars, mais surtout les conneries actuelles qui ressemblent trop à des jeux vidéos pour ados retardés. Cette agitation ressemble à un acte d'onanisme frustrant et signale la mort du cinéma intelligent. Cela dit, je n'ai rien contre, mais c'est pas du Star Trek!!!
Les acteurs en font des tonnes, les "actrices"sont très mauvaises (Uhura c'est à hurler de rire, la blondinette est une vrai blonde...) les dialogues sont souvent ridicules. Coté histoire, rien de nouveau. La vision manichéiste post-11 septembre made in USA.
Espérons que l'esprit ST reviendra en trombe au prochain épisode...
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Jan 9, 2015 5:02 PM CET


Chopin : Préludes - Sonate pour piano n° 2
Chopin : Préludes - Sonate pour piano n° 2
Proposé par dodax-online-fr
Prix : EUR 5,50

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Mazeppa, 29 septembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Chopin : Préludes - Sonate pour piano n° 2 (CD)
Argerich conçoit les préludes comme une seule œuvre en 24 mouvements, une chevauchée désespérée et suicidaire comme celle de Mazeppa, avec quelques moments de répit, mais qui finit par une chute dans un gouffre d'une profondeur infinie.

Rarement le génie de la pianiste aura été aussi aveuglant que dans cet opus. Ici, pas de place pour le Chopin fleur-bleue, mais on dévisage un autre, presque démoniaque, romantique à souhait.

Rarement un pianiste aura capté avec une telle acuité tous les tourments de l'ère romantique, avec sa folie, ses excès, son angoisse, ses cauchemars et tempêtes, et l'ombre permanente de la mort.

Il faudrait voir une peinture de Goya, il faudrait lire un roman de Victor Hugo pour comprendre sa vision.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8