undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose
Profil de Fifi > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Fifi
Classement des meilleurs critiques: 131.050
Votes utiles : 174

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Fifi (Drôme Romanesque (juste derrière l'impasse))

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Samedi Soir a Beyrouth
Samedi Soir a Beyrouth
Prix : EUR 7,90

5.0 étoiles sur 5 Ils nous auront longuement..., 6 août 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Samedi Soir a Beyrouth (CD)
...prévenus, nous les citoyens ou résidents en France, les Anne Sylvestre, les Souchon, les Lavilliers...et pas mal d'autres. Voilà ce que je pense. Ce Cd de 2008, je l'ai écouté (découvert) il y a seulement 2 ou 3 mois. Et j'ai eu l'impression que ça recouvrait (en beauté et en musique) ce que moi aussi je ressens de ce monde social désastreux. Des musiques apaisantes, des textes à la lucidité...(quel adjectif?), "Bosses" ou le titre éponyme au Cd...très très belle chanson. Bref, que dire de plus ? Que l'année 2017 ne soit pas d'une médiocrité prévue et qu'on redoute...


Dans ses yeux
Dans ses yeux
DVD ~ Soledad Villamil
Proposé par Neobang
Prix : EUR 12,99

5.0 étoiles sur 5 Soledades, 5 août 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dans ses yeux (DVD)
Le cinéma argentin nous donne ces derniers temps quelques films "acérés". Voir par exemple le très récent (2015 ?) "les Nouveaux sauvages". Et puis je fais juste allusion à celui-ci (de 2009) dont le titre en castellano doit être El secreto de tus ojos ou En el secreto de tus ojos. Sinon débrouillez-vous avec les 69 commentaires précédents (Dieu merci les spectateurs sont parfois intelligents!).


Agnes Jaoui:Nostalgias
Agnes Jaoui:Nostalgias
Prix : EUR 16,42

4.0 étoiles sur 5 Nostalgias et autres musiques, 5 août 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Agnes Jaoui:Nostalgias (CD)
Je remercie Agnès Jaoui et le Vieux Beytelmann pour leur version belle et longuement retenue (voir livret Cd), de "Nostalgias".
- 4 août 1991. Sarah Amoyal, projetée par inadvertance, dans l'éclat d'une fenêtre d'un immeuble du quai de Jemmapes (côté cour), se ramasse bras et jambes, recroquevillée, le cuir ensanglanté et la cheville totalement brisée, mais sans plus. Le soleil se lève à l'est.
De Paris à Berlin les années ont couru. Et Sarah est revenue. Elle n'est plus tout près de ses 22 ans. Demain, 6 août 2009, sera date de son 40ème anniversaire. Rêveuse, elle boitille entre le train de ses souvenirs et celui de son futur.
Sarah est tombée une autre fois, mais cette fois-ci, poussée par personne, elle a trébuché sur un escargot rêveur, qui lui a donné un fils, avant d'aller s'assoir au paradis des mal-tranfusés. La vie est bizarre et le soleil se couche toujours vers l'ouest.
Revenue en France, le pays des amours légères et des nuits abolitionnistes.
Enfin, je crois. Car que suis-je (côté rue) pour en broder l'écume ? Maman éteindra son parcours vers 2063 au pays des transporteurs de sourire intègre.
Moi, qui n'ai plus qu'un œil et plus beaucoup de griffes, je rappelle aux jeunes esprits chagrins qui m'aident à traverser la rue l'après-midi, que l'année 2017 - celle de mes dix-huit printemps - fut une année rude, rude ou riche, émotionnellement. Après le coup d'état du 12 décembre, entériné par les actionnaires - riches - qui pensaient que les - pauvres - ne payaient pas assez cher le maintien de notre santé, Emmanuel Macron sut maintenir le paquet de tabac à un prix raisonnable. Il eut aussi l'idée de le réduire à 3 grammes et demi (3 unités) pour ne point déformer les poches de poitrine des chemisettes de notre hiver réchauffé.
Je sais bien, enfants serviables, que vous profitez maintenant à fond de l'humour culturel, et puis que certains d'entre vous me réconfortent en me pensant ringard - oui, oui, ça me rassure sur votre santé morale et sur la mienne...
En ce temps-là (des macrons gonflés à l'hélium par un trou de balle), les voitures ne volaient pas encore, elles animaient en nombre les rues de nos cités pour permettre aux gens d'aller travailler. Ah, les gens ...!
Nostalgia, nostalgia, Sarah, ma mama, n'était pas comme ça. Née et morte de je ne sais quelle dépendance de tango peut-être.
Bon. Chers petits enfants. J'abrège au plus sec mon petit roman. Il n'est, ne serait guère de bon ton de brouiller les utilités et le temps lifté.
Je vous laisse les fleurs de mon Alzheimer à faire sécher dans votre M'herdier.
Nabil Amoyal-Müller, le ?, ? 2046, jour-veille de sa mort.


Kannjawou
Kannjawou
par Lyonel Trouillot
Edition : Broché
Prix : EUR 18,00

5.0 étoiles sur 5 Les massacres silencieux etTrouillot, Lyonel 1956- ?, écrivain., 31 juillet 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Kannjawou (Broché)
...J'ai essayé de me battre, mais c'est fini, je renonce. Ce n'est même pas que j'accepte d'être défait, abruti, ne plus rien comprendre. Non c'est plus simple. J' "y suis", et c'est évident. Aussi absurde que ma fatigue. De toute façon que désirai-je ? Une vie décente, manger travailler dormir, avoir des heures régulières, aussi quelques moments de folie... combien de points d'interrogation ? Sept ou huit ? Aimer, et puis m'aimer aussi peut-être... Je renonce. Le ventre richement gonflé, en joli habitant démocratique perdu.
Vous voudriez pas que je me plaigne en plus ? Alors que j'ai toujours mon téléphone portable aux batteries si faciles à recharger comme tous les portables. Et s'il faut que je me lève abruti de fatigue pour aller chier, c'est-y pas toute une ironie à vendre, cousin ? Quant aux cousines, je ne pense qu'en évaluer que trop, bien, bien (en connexion ? en "amour" ?) avec leurs portables. Je pars chier: une partie de vie décente.
...Ne pas me demander ce que j'ai pu venir faire sur la planète... respirer des gaz de moteurs 11 mois sur 12 et un peu du parfum des fleurs le mois de congés payés. Congés payés du travail: pas de bol, je suis brisé; même plus un chien à l'Assedic.
Chier la honte en ces temps de massacres terroristes, ça roule ? Ca roule, ça roule Terrestre...
Ca roule ma poule je te l'dis moi ! D'ailleurs, dès demain, j'me remets à lire l'amitié de Lyonel Trouillot. Dès que ma fatigue consommatrice sera remise. Dès que le jour de gloire me sera tamisée. Dès que la peine ouvrira ses volets. Dès que l'avion de la Secrétaire... quelque chose avec mon tarmac. Etcetera.


Spirales de femme
Spirales de femme
par Nathalie Ours
Edition : Broché

5.0 étoiles sur 5 Consolation magnifique. Début de réponse ?, 28 juillet 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Spirales de femme (Broché)
Ce roman de Nathalie Ours, je l'ai ressenti si beau, si intelligemment beau et juste (original aussi), qu'au cours de sa découverte, j'ai repris la lecture de certaines pages à voix haute ...
Y a-t-il un remède à la désespérance ? A vous de voir. Ce seront les dernières phrases de mon dernier commentaire... du 28/7.


No présent
No présent
par Lionel Tran
Edition : Broché
Prix : EUR 19,50

4.0 étoiles sur 5 Fric, pouvoir, fascination, apparences, 28 juillet 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : No présent (Broché)
"... Il y a des pays tranquilles. Et des jardins dans les villes. Et de l'argent."... (Bernard Lavilliers)
Nous pourrions être quelques uns à être très amers. Depuis 20 25 ou 30 ans que nous soulignons la profondeur du cynisme, de l'arrogance. L'inconscience citoyenne bien apprise.
Nous n'avons pas l'hypocrisie de nous montrer étonnés.
Mais que faire maintenant ? Pour que l'amitié et le courage aient une chance de reprendre droit de cité.
Je crois que c'est aussi ce que Raconte Lionel Tran. A travers les terrorismes.


Haute saison quinzaine uniquement
Haute saison quinzaine uniquement
par Nathalie Ours
Edition : Broché
Prix : EUR 18,22

4.0 étoiles sur 5 L'amour est un chien de l'enfer, 27 juillet 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Haute saison quinzaine uniquement (Broché)
De Nathalie Ours (je me souviens, c'était dans un petit hôtel tranquille, lors de mon premier séjour en Espagne, il y a presque 3 ans) , j'avais déjà lu donc, un premier livre "Pot-pourri", et je m'étais dit : c'est pas de la grande littérature, mais un excellent livre, très fort.
Nathalie Ours fait partie de ces femmes-écrivains, femme et écrivain entière ai-je envie de dire, qui font du bien aux veines... Ah bon, il existe des gens comme ça ?
Confirmation avec ce présent livre, peut-être moins essentiel, moins "doigt là où ça fait mal" que Pot-pourri, mais très bon aussi.
Le roman commence par cette phrase d'un ami à la narratrice :"Trop tragique ! Tu devrais écrire plus léger !"
Ah, Nathalie Ours -insoutenable légèreté?-, le galop de votre double et narratrice au fil des chapitres ne reste pas entièrement léger ; en ce sens, que le naturel, l'acuité de votre humour noir, puissant, féminin, reprend parfois bien le dessus !... Mais chez moi, vous êtes pardonnée !


En Vivo Conciertos : Live In Spain 2010
En Vivo Conciertos : Live In Spain 2010
Proposé par dodax-online-fr
Prix : EUR 13,04

5.0 étoiles sur 5 Fiertés sans nombrilisme, 24 juillet 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : En Vivo Conciertos : Live In Spain 2010 (CD)
Paco de Lucia, mort il y a peu, a eu, je crois, un long et très beau parcours d'interprète, improvisateur et aussi compositeur. De copieux enregistrement lors de concerts en Espagne sur ces 2 cds. Différentes déclinaisons de la musique flamenca (buleria,soleà,tangos...- à ne pas confondre avec le tango argentino-uruguayen !-).De Lucia parfois seul, parfois avec les chanteurs Juan Rafael Cortés et David Maldonado plus d'autres musiciens. Pour conclure le dernier morceau du 2ème cd, une partie composée par son ami (je suppose), John McLaughlin.


Mujeres [Nueva Edicion]
Mujeres [Nueva Edicion]
Prix : EUR 14,17

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Eblouissante Estrella, 20 juillet 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mujeres [Nueva Edicion] (CD)
Au delà de ta voix et de la musique, dela reprise de quelques chansons argentines tirées vers le Flamenco sur ce C.d-ci, tu veux qu'j'te dise depuis la France, Estrella Morente : je suis super confiant, grâce au courage à la clairvoyance à la franchise de nos représentants politiques et à l'attention adulte et concernée des gens en général, le terrorisme est vaincu dès demain à potronminet. Quoi!? quel écoeurement les économistes; les financiers ...


Georgia - Épitaphes - Chansons
Georgia - Épitaphes - Chansons
par Philippe Soupault
Edition : Poche
Prix : EUR 11,80

5.0 étoiles sur 5 ...Philippe et Ré Soupault..., 20 juillet 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Georgia - Épitaphes - Chansons (Poche)
Pour évoquer la poésie de Philippe Soupault (qui fut aussi ,diplomate, romancier...), je ne résiste pas à recopier ce poème-ci, écrit dans les années 30 (l'année précise je l'ignore) :
- Fils de la guerre -
La guerre est en nous
un gros filet de sang qui coule
de la gorge aux pieds
et nous gonfle le cœur
Je sais nos yeux rouges
et creux
notre bouche impatiente
la guerre est en nous
avec ce feu qui nous hante
ces lueurs qui mordent
ces cris ces mots à travers nos dents serrées
Et toute cette colère qui flamboie

la guerre est en nous
puisque la mort
comme un trésor caché
repose attend se tait et pourrit
ô chiens lécheurs de sang
Chiens de feu
morts quotidiennes
aboyez
Toujours les mêmes trompettes
qui souillent le vent
et font sauter les grelots dans nos poitrines d'âne
mugissent
pour le dernier serment
la dernière douleur
La cendre n'étouffe pas plus que le souvenir
cette source rouge et sucrée
et l'odeur des cadavres
est moins forte que le souvenir des carnages
les carnages que souhaitent les maîtres

Dix ans bientôt
que défilent sous mes yeux
ces imbéciles multicolores
et toujours ce même geste
ce même mouvement
ce même aboiement
Ils passent comme des nuages
tandis qu'une grande odeur
s'élève et tourne et claque comme les drapeaux
sans repos sous le vent
sans repos
sur la terre comme les saisons
Heures lentes destinées
Il faut se taire ruminer
et regarder
Voici les grands les définitifs
tous ceux qui chantent
et ceux qui ouvrent la bouche
ceux qui ne peuvent pas oublier l'ivresse du sang
ceux qui ont la nostalgie de tuer
et ceux qui préfèrent la mort d'un autre
à leur propre vie
Ils sont tous là
déjà rassemblés avides
le signal qu'ils attendent
leur paraît lent à être donné

Faut-il donc que nous mourrions juqu'au dernier
pour que la soif de la terre soit enfin apaisée
puisque nous tuons pour la liberté la gloire la vérité
vieille mythologie en aluminium redoré
Entendez-vous dans les campagnes
les cris de tous ces affamés
de ceux qui veulent mourir une bonne fois
avec un sourire aux lèvres
Et parce qu'on leur a dit que c'était beau
et tous les ricanements comme ceux des mitrailleuses
qui torturent les rêves de ceux qui ne veulent pas revenir
qui veulent boire enfin
ce verre de sang
notre destinée .

- Ridicule couple Soupault : vous n'avez rien empêché. Fin de commentaire.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20