undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici
Profil de Pascale > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Pascale
Classement des meilleurs critiques: 195
Votes utiles : 1636

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Pascale (Liège, Belgique)
(TOP 500 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Oliver ou la fabrique d'un manipulateur
Oliver ou la fabrique d'un manipulateur
Prix : EUR 14,99

5.0 étoiles sur 5 très bon premier roman, 25 avril 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Oliver ou la fabrique d'un manipulateur (Format Kindle)
Les premières phrases de ce roman nous frappent tel un coup de poing : "I expected more of a reaction the first time I hit her. She just lay on the floor holding her jaw. Staring at me. Silent. She didn't even seem to be surprised.".

L'on pourrait s'attendre à une histoire de violence conjugale mais "Unravelling Oliver" ne se limite pas au terrible drame que vit Alice. Au fil des narrations de divers protagonistes, c'est la personnalité d'Oliver Ryan, auteur à succès de livres pour enfants, qui se dessine: un homme complexe, tantôt monstre, tantôt martyre, qui ne laisse pas indifférent. Le récit est prenant, le lecteur n'ayant de cesse de savoir comment on en est arrivé à l'effroyable scène d'ouverture, avec en outre des références mystérieuses à un dramatique été 1973. Les différents témoignages des amis et connaissances d'Oliver se rejoignent pour un récit marqué de faits âpres et de douleurs viscérales touchant à la paternité, la maternité, au besoin d'amour et de reconnaissance.

Je l'ai lu en anglais et ne peux donc me prononcer sur le style en français mais le titre anglais me semble correspondre davantage au roman, restituant mieux l'idée de la révélation progressive d'une personnalité énigmatique.

Un premier roman impressionnant que je vous recommande vivement si vous aimez le suspense psychologique.


Unravelling Oliver
Unravelling Oliver
Prix : EUR 6,49

5.0 étoiles sur 5 très bon premier roman, 25 avril 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Unravelling Oliver (Format Kindle)
Les premières phrases de ce roman nous frappent tel un coup de poing : "I expected more of a reaction the first time I hit her. She just lay on the floor holding her jaw. Staring at me. Silent. She didn't even seem to be surprised.".

L'on pourrait s'attendre à une histoire de violence conjugale mais "Unravelling Oliver" ne se limite pas au terrible drame que vit Alice. Au fil des narrations de divers protagonistes, c'est la personnalité d'Oliver Ryan, auteur à succès de livres pour enfants, qui se dessine: un homme complexe, tantôt monstre, tantôt martyre, qui ne laisse pas indifférent. Le récit est prenant, le lecteur n'ayant de cesse de savoir comment on en est arrivé à l'effroyable scène d'ouverture, avec en outre des références mystérieuses à un dramatique été 1973. Les différents témoignages des amis et connaissances d'Oliver se rejoignent pour un récit marqué de faits âpres et de douleurs viscérales touchant à la paternité, la maternité, au besoin d'amour et de reconnaissance.

Un premier roman impressionnant que je vous recommande vivement si vous aimez le suspense psychologique.


The Wronged Sons (Psychological thriller) (English Edition)
The Wronged Sons (Psychological thriller) (English Edition)
Prix : EUR 2,99

5.0 étoiles sur 5 excellent suspense psychologique, 17 avril 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Wronged Sons (Psychological thriller) (English Edition) (Format Kindle)
"The Wronged Sons" fait partie des romans que je termine par un moment de silence, imprégnée du récit et des émotions ressenties en le lisant. Le point de départ de l'intrigue peut sembler ordinaire -un homme quitte son épouse et ses jeunes enfants- mais le reste l'est nettement moins puisqu'il réapparaît vingt-cinq ans plus tard pour une ultime rencontre avec cette épouse qui n'a jamais compris pourquoi il était parti. Le récit alterne dès lors le présent -les retrouvailles de Simon et Catherine- et les flash-backs dans le passé de chacun. Peu à peu, ce sont ainsi des destins terribles qui se dessinent, faits de blessures, de luttes, de pertes dramatiques.
L'écriture de John Marrs est à la fois limpide et précise dans sa description des événements, des émotions et des ressentis. Quant au suspense, il est garanti par le passage permanent d'un personnage et d'une période à l'autre, ce qui n'est cependant pas un obstacle à la compréhension aisée des faits. Passionnant, émouvant, parfois dérangeant par l'absence totale de morale de l'un ou l'autre des protagonistes, "The Wronged Sons" est un roman que je vous conseille vivement...


Harper's Island - Season 1 [Import anglais]
Harper's Island - Season 1 [Import anglais]
DVD ~ Elaine Cassidy
Prix : EUR 19,63

1.0 étoiles sur 5 urgh !, 9 avril 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Harper's Island - Season 1 [Import anglais] (DVD)
Me fiant aux critiques globalement très positives, j'ai entamé "Harper's Island" avec un a priori positif, me réjouissant de retrouver le concept des Dix Petits Nègres qui a fasciné mon adolescence: la disparition progressive des protagonistes, prisonniers d'une île, étant entendu que le meurtrier est forcément l'un d'entre eux. Hélas, nous en sommes bien loin... Les personnages sont stéréotypés, les dialogues truffés de clichés, l'intrigue improbable... Quant aux meurtres, ils ont provoqué à plusieurs reprises mon hilarité et celle de mes adolescents, ce qui n'était manifestement pas le but recherché: les méthodes sont caricaturales et peu crédibles, le côté "gore" inutilement accentué et la motivation de l'assassin risible.
Même si je commençais à me lasser de la succession de cadavres sanguinolents (pour lesquels je dois avouer que je ne ressentais pas la moindre empathie, ce qui m'inquiète un peu), j'ai regardé la totalité de la série pour voir si la fin compensait le reste. Il est vrai qu'une petite surprise nous attend et que le dernier épisode relève légèrement l'ensemble mais il n'empêche que mon impression globale reste négative. A l'exception des jolis décors de l'île, cette série sonne terriblement creux... Si vous êtes en quête de serial killer, je vous conseille plutôt Dexter, série qui est bien plus efficace et m'a captivée jusqu'au bout. Si vous cherchez du suspense plus subtil, "Broadchurch", "The Killing", "The Affair" ou encore "Perfect Crime" devraient vous plaire...


The Affair - Saison 1
The Affair - Saison 1
DVD ~ Dominic West
Prix : EUR 28,90

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 excellent, 20 février 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Affair - Saison 1 (DVD)
Une série cinq étoiles, qui a le mérite de se détacher des autres par de nombreuses qualités. Un sujet pourtant ordinaire -un adultère et ses conséquences- mais traité avec finesse et originalité: les personnages sont crédibles, à la fois dans leurs failles et dans leurs passions, servis en cela par d'excellents comédiens (notamment Dominic West et Ruth Wilson), une histoire qui devient de plus en plus passionnante au fur et à mesure qu'elle se révèle, une narration originale (chaque épisode est divisé en deux points de vue narratifs), un cadre enchanteur, une musique de générique hypnotique (Fiona Apple). Pas de manichéisme dans les portraits, seulement des êtres humains auxquels on s'attache et dont on partage les angoisses, les tristesses, les décisions difficiles. Petite mise en garde à l'égard d'un public trop jeune, il s'agit d'une histoire passionnelle et certains épisodes contiennent donc des scènes érotiques, sans jamais tomber dans le vulgaire cependant. Une belle découverte et de belles soirées passées en compagnie de Noah et d'Alison...


Les jours infinis: Traduit de l'anglais par Mathilde Bach
Les jours infinis: Traduit de l'anglais par Mathilde Bach
par Claire Fuller
Edition : Broché
Prix : EUR 20,00

5.0 étoiles sur 5 original et troublant, 20 février 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les jours infinis: Traduit de l'anglais par Mathilde Bach (Broché)
Peggy Hillcoat a huit ans lorsque son père l'arrache au monde qu'elle a toujours connu pour l'emmener vivre dans "die Hütte", une cabane isolée au fin fond des forêts allemandes. Loin de sa mère, pianiste de renom, et aux côtés d'un père prisonnier de son obsession survivaliste, Peggy va apprendre la solitude et surtout la lutte pour la survie, dans un univers d'une âpreté inimaginable, avec pour seules compagnies son père et un piano muet. Le regard porté par l'enfant sur son expérience est touchant et parfaitement rendu par l'auteur, dont c'est pourtant le premier roman.
Ce récit alterne avec celui de Peggy adolescente, qui est revenue auprès de sa mère et doit réapprendre à vivre. Que s'est-il passé entre-temps et dans quelles circonstances, tel est l'intérêt de ce roman particulier. J'ai été interpellée par le fait que ce livre prend toute sa force une fois la dernière page refermée. Si la lecture est plaisante mais pas exceptionnelle, elle prend cependant une tout autre dimension après les dernières pages et conserve une résonance troublante. Un auteur à découvrir et à suivre...


Our Endless Numbered Days
Our Endless Numbered Days
Prix : EUR 6,31

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 original et troublant, 20 février 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Our Endless Numbered Days (Format Kindle)
Peggy Hillcoat a huit ans lorsque son père l'arrache au monde qu'elle a toujours connu pour l'emmener vivre dans "die Hütte", une cabane isolée au fin fond des forêts allemandes. Loin de sa mère, pianiste de renom, et aux côtés d'un père prisonnier de son obsession survivaliste, Peggy va apprendre la solitude et surtout la lutte pour la survie, dans un univers d'une âpreté inimaginable, avec pour seules compagnies son père et un piano muet. Le regard porté par l'enfant sur son expérience est touchant et parfaitement rendu par l'auteur, dont c'est pourtant le premier roman.
Ce récit alterne avec celui de Peggy adolescente, qui est revenue auprès de sa mère et doit réapprendre à vivre. Que s'est-il passé entre-temps et dans quelles circonstances, tel est l'intérêt de ce roman particulier. J'ai été interpellée par le fait que ce livre prend toute sa force une fois la dernière page refermée. Si la lecture est plaisante mais pas exceptionnelle, elle prend cependant une tout autre dimension après les dernières pages et conserve une résonance troublante. Un auteur à découvrir et à suivre...


Te laisser partir
Te laisser partir
par Clare Mackintosh
Edition : Broché
Prix : EUR 19,90

19 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 excellent premier roman, 6 février 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Te laisser partir (Broché)
Très belle découverte que ce premier roman de Clare Mackintosh, si réussi qu'il ne présente pas les défauts habituels d'un premier roman. Je ne vous dévoilerai que le début de l'intrigue, à savoir un tragique accident de voiture avec délit de fuite, et ce afin de garder intactes les surprises que l'auteur nous réserve tout au long du roman. A cet égard, je tiens à vous mettre en garde contre certains commentaires sur Amazon.uk (que j'ai heureusement lus après le livre), qui révèlent tellement de choses que votre plaisir sera totalement gâché.
A défaut de pouvoir entrer dans les détails de l'histoire, je vous dirai simplement que "I let you go" est un thriller psychologique palpitant où le lecteur se fait délicieusement mener en bateau. Il présente en outre d'autres qualités, telles la description de l'atmosphère d'un petit village au bord de la mer, les connaissances de l'auteur (ancienne policière) en matière d'enquêtes ou encore l'analyse à la fois fine et touchante du chagrin d'une mère. Un vrai bonheur de lecture où les pages se tournent presque seules et dont on sort à la fois satisfait et très ému. A découvrir sans hésiter !


The Children Act
The Children Act
Prix : EUR 6,50

5.0 étoiles sur 5 beau, subtil et mélancolique, 23 novembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Children Act (Format Kindle)
"The Children Act" ("L'intérêt de l'enfant") nous fait partager une tranche de vie, celle de la juge Fiona Maye, alors qu'elle traverse un moment difficile dans son couple et qu'elle doit statuer dans une affaire délicate: un jeune homme leucémique, Adam, a besoin d'un traitement impliquant une transfusion sanguine mais sa foi de Témoin de Jéhovah l'incite à refuser ce traitement. Se pose alors la question fondamentale, celle de l'intérêt de l'enfant, celui-ci allant cependant bien au-delà d'une quelconque décision de justice ainsi que le lecteur le découvrira peu à peu.
A priori pas l'intrigue de l'année, comme le soulignent d''autres critiques, et pourtant, je me suis laissée emporter par ce roman subtil qui combine à la fois le rationalisme d'une représentante de la Justice, la sensibilité d'une femme qui voit secouées les fondations de sa vie de couple et l'émouvante poésie d'un jeune face à sa mort prochaine, offrande à un Dieu dont il n'a jamais eu la liberté de contester l'existence.
Ian McEwan a le talent des grands écrivains, ceux qui vous font vivre intensément une scène, fût-elle ordinaire ou magnifique, par des détails, des ambiances, des musiques, et qui vous ouvrent également les portes d'autres univers, dont le très beau poème "Down by the Salley Gardens" de Yeats, à lire et également à écouter pour s'imprégner parfaitement de certains passages. Une lecture agréable, littéraire mais fluide, et qui se referme sur une mélancolie douce-amère. Vivement recommandé !


The Children Act
The Children Act
par Ian McEwan
Edition : Broché
Prix : EUR 6,85

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 beau, subtil et mélancolique, 23 novembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Children Act (Broché)
"The Children Act" ("L'intérêt de l'enfant") nous fait partager une tranche de vie, celle de la juge Fiona Maye, alors qu'elle traverse un moment difficile dans son couple et qu'elle doit statuer dans une affaire délicate: un jeune homme leucémique, Adam, a besoin d'un traitement impliquant une transfusion sanguine mais sa foi de Témoin de Jéhovah l'incite à refuser ce traitement. Se pose alors la question fondamentale, celle de l'intérêt de l'enfant, celui-ci allant cependant bien au-delà d'une quelconque décision de justice ainsi que le lecteur le découvrira peu à peu.
A priori pas l'intrigue de l'année, comme le soulignent d''autres critiques, et pourtant, je me suis laissée emporter par ce roman subtil qui combine à la fois le rationalisme d'une représentante de la Justice, la sensibilité d'une femme qui voit secouées les fondations de sa vie de couple et l'émouvante poésie d'un jeune face à sa mort prochaine, offrande à un Dieu dont il n'a jamais eu la liberté de contester l'existence.
Ian McEwan a le talent des grands écrivains, ceux qui vous font vivre intensément une scène, fût-elle ordinaire ou magnifique, par des détails, des ambiances, des musiques, et qui vous ouvrent également les portes d'autres univers, dont le très beau poème "Down by the Salley Gardens" de Yeats, à lire et également à écouter pour s'imprégner parfaitement de certains passages. Une lecture agréable, littéraire mais fluide, et qui se referme sur une mélancolie douce-amère. Vivement recommandé !


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20