undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose
Profil de Pascale > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Pascale
Classement des meilleurs critiques: 308
Votes utiles : 1713

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Pascale (Liège, Belgique)
(TOP 500 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
La vérité sur Anna Klein
La vérité sur Anna Klein
par Thomas H. Cook
Edition : Poche
Prix : EUR 8,10

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 nuit et brouillard, 18 septembre 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : La vérité sur Anna Klein (Poche)
Les histoires d'espionnage ne font pas partie de mes ouvrages de prédilection et si je me suis précipitée sur "The Quest for Anna Klein", c'est uniquement parce que je sais par expérience que Thomas H. Cook écrit magnifiquement bien et ne manque jamais d'emmener son lecteur dans un univers particulier dont on ne sort pas indemne.

Au fil d'une narration qui n'est pas sans évoquer Shéhérazade, Thomas Danforth revient sur sa vie et sa rencontre décisive avec une jeune femme nommée Anna Klein. Dans la tourmente de la deuxième guerre mondiale, il se laisse embarquer dans un projet fou et idéaliste, sur lequel vient se greffer un amour irrépressible pour l'énigmatique Anna. La disparition de celle-ci ne cessera de le hanter, jusqu'à cette confession finale qui lève enfin le voile sur des années de mystère.

Récit entrecoupé d'images fortes, que ce soient les atrocités nazies ou les goulags, "The Quest for Anna Klein" est un roman prenant, déclinant les thèmes de la vengeance, de la trahison, des idéaux de jeunesse ou encore des vies perdues, aux sens propre et figuré. Une nouvelle confirmation du talent de Thomas H. Cook et une oeuvre qui ne laisse pas indifférent.


Juste une mauvaise action de Elizabeth George (2 octobre 2014) Broché
Juste une mauvaise action de Elizabeth George (2 octobre 2014) Broché

2.0 étoiles sur 5 interminable, 18 septembre 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Juste une mauvaise action de Elizabeth George (2 octobre 2014) Broché (Broché)
A l'instar de Ruth Rendell, Elizabeth George faisait partie de ces auteurs anglo-saxons dont j'achetais systématiquement les nouvelles publications et qui ont fini par me décevoir. "Just One Evil Act" avait pourtant une amorce prometteuse, la disparition de la petite Haddiyah, mais à l'issue de ce loooooong roman, j'ai envie de dire "much ado about nothing"... L'intrigue se résume en quelques lignes, est relativement bonne à défaut d'être exceptionnelle mais est narrée de façon étonnamment poussive. J'ai lu le livre avec de nombreuses interruptions mais à chaque fois que je le reprenais, j'avais l'impression que l'auteur me prenait pour une idiote et me réexpliquait tout en long et en large. Je suis pourtant une amoureuse de la littérature et la longueur d'un ouvrage ne m'effraie pas, loin de là, mais ici, cette longueur ne servait pas la qualité littéraire et donnait plutôt envie de bâiller d'ennui à certains moments. J'ai souvent octroyé cinq étoiles à Elizabeth George, qui a produit des ouvrages très intéressants voire captivants, mais cette fois, elle m'a laissée sur ma faim et n'a même pas réussi à susciter mon empathie envers des personnages pourtant familiers. Si vous ne la connaissez pas encore, vous aurez compris que "Just One Evil Act" n'est pas la meilleure façon de l'aborder et si comme moi vous aimiez ce qu'elle avait fait auparavant, je vous conseille d'essayer Kate Morton ou Katherine Webb, qui ont produit des oeuvres bien plus passionnantes où les pages défilent sans que l'on y pense.


Hortense
Hortense
par Jacques EXPERT
Edition : Broché
Prix : EUR 20,00

5.0 étoiles sur 5 très bon thriller psychologique, 12 juillet 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Hortense (Broché)
Je ne connaissais pas Jacques Expert et c'est grâce à une critique élogieuse dans un magazine que j'ai découvert "Hortense", roman psychologique passionnant dont les pages semblent se tourner toutes seules.
"Hortense" est un récit inspiré d'un fait divers et raconte l'histoire dramatique de Sophie Delalande, fonctionnaire au Ministère de l'Education Nationale, devenue une femme grise et sans âge depuis la disparition de sa petite fille Hortense vingt-deux ans plus tôt, enlevée à l'âge de trois ans par un père violent et cynique jusqu'alors absent de sa vie. L'existence de Sophie s'illumine cependant tout à coup lorsqu'elle reconnaît ou croit reconnaître Hortense en la personne d'une jeune serveuse de restaurant, Emmanuelle Durant. S'ensuit alors une relation étrange entre une femme solitaire et jusque là désespérée et la jeune Emmanuelle, aimable et souriante, qui prend en pitié cette cliente qui vient quotidiennement manger dans son restaurant.
Le suspense est assuré par une narration qui alterne le point de vue de Sophie et celui d'Hortense, l'obsession de l'une et l'inquiétude croissante de l'autre, avec en outre l'insertion d'extraits de dépositions d'enquêteurs et de témoins, lesquels nous laissent deviner qu'il y a eu issue tragique et donnent un aspect réaliste à l'histoire. La tension va crescendo, le lecteur ne sachant jamais très bien si les narratrices sont fiables, jusqu'au dénouement inattendu.
Doté d'un bon récit et d'une belle écriture, "Hortense" est un excellent thriller psychologique que je vous recommande pour cet été...


In a Dark, Dark Wood by Ruth Ware (2015-07-30)
In a Dark, Dark Wood by Ruth Ware (2015-07-30)
par Ruth Ware;
Edition : Relié

1.0 étoiles sur 5 déception, 8 juillet 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : In a Dark, Dark Wood by Ruth Ware (2015-07-30) (Relié)
Je me suis laissée tenter par ce livre compte tenu d'une part des critiques positives d'Amazon.uk et d'une sélection Richard & Judy, et d'autre part d'une intrigue qui semblait prometteuse: un enterrement de vie de jeune fille à huis-clos, dans un bois sinistre, mettant en scène des protagonistes qui ont un passé commun apparemment aussi mystérieux que douloureux.
Au risque d'aller à contre-courant des avis positifs, je dois reconnaître que dès le départ, je n'ai pas été emballée par le style de l'auteur. J'ai tout de même poursuivi ma lecture, une bonne intrigue bien ficelée pouvant aisément faire pardonner un côté un peu moins littéraire. Je ne comprends cependant pas l'enthousiasme suscité par ce livre: je n'ai pas été emportée par un suspense insoutenable -ce qui est irritant car on sent que les ingrédients sont ajoutés peu à peu pour ce faire- et au final, la résolution des petits et grands mystères (?) est très plate. Les personnages sont caricaturaux, ce qui empêche tout attachement à leur égard, et les soi-disant grands drames du passé m'ont paru très fades. A la rigueur, je pense qu'il pourrait plaire à des adolescents encore peu sensibles aux invraisemblances et peu habitués à de bonnes intrigues policières -et dans ce cas, je leur offrirais plutôt les "Dix Petits Nègres" d'Agatha Christie, au risque d'avoir l'air d'un dinosaure- mais difficilement à des adultes amateurs du genre et habitués à des coups de théâtre et à des intrigues plus subtiles. Je suis par ailleurs étonnée qu'il ait été recommandé par Clare Mckintosh, elle-même auteur de l'excellent "I Let You Go" ("Te laisser partir"), que je vous recommande bien plus chaleureusement si vous cherchez un bon thriller pour l'été.


Promenez-vous dans les bois... pendant que vous êtes encore en vie
Promenez-vous dans les bois... pendant que vous êtes encore en vie
Prix : EUR 14,99

1.0 étoiles sur 5 déception, 8 juillet 2016
Je me suis laissée tenter par ce livre compte tenu d'une part des critiques positives d'Amazon.uk et d'une sélection Richard & Judy, et d'autre part d'une intrigue qui semblait prometteuse: un enterrement de vie de jeune fille à huis-clos, dans un bois sinistre, mettant en scène des protagonistes qui ont un passé commun apparemment aussi mystérieux que douloureux.
Au risque d'aller à contre-courant des avis positifs, je dois reconnaître que dès le départ, je n'ai pas été emballée par le style de l'auteur. J'ai tout de même poursuivi ma lecture, une bonne intrigue bien ficelée pouvant aisément faire pardonner un côté un peu moins littéraire. Je ne comprends cependant pas l'enthousiasme suscité par ce livre: je n'ai pas été emportée par un suspense insoutenable -ce qui est irritant car on sent que les ingrédients sont ajoutés peu à peu pour ce faire- et au final, la résolution des petits et grands mystères (?) est très plate. Les personnages sont caricaturaux, ce qui empêche tout attachement à leur égard, et les soi-disant grands drames du passé m'ont paru très fades. A la rigueur, je pense qu'il pourrait plaire à des adolescents encore peu sensibles aux invraisemblances et peu habitués à de bonnes intrigues policières -et dans ce cas, je leur offrirais plutôt les "Dix Petits Nègres" d'Agatha Christie, au risque d'avoir l'air d'un dinosaure- mais difficilement à des adultes amateurs du genre et habitués à des coups de théâtre et à des intrigues plus subtiles. Je suis par ailleurs étonnée qu'il ait été recommandé par Clare Mckintosh, elle-même auteur de l'excellent "I Let You Go" ("Te laisser partir"), que je vous recommande bien plus chaleureusement si vous cherchez un bon thriller pour l'été.


Distress Signals: An Incredibly Gripping Psychological Thriller with a Twist You Won't See Coming (English Edition)
Distress Signals: An Incredibly Gripping Psychological Thriller with a Twist You Won't See Coming (English Edition)
Prix : EUR 4,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 excellent premier roman, 27 juin 2016
Tout comme "I Let You Go" de Clare Mackintosh, il est difficile de croire que "Distress Signals" de Catherine Ryan Howard est un premier roman, tant il est bien ficelé et abouti. On ne peut d'ailleurs s'empêcher d'espérer en le refermant qu'il sera le premier d'une longue série.
Après plusieurs années de vaches maigres, la carrière du scénariste Adam Dunne semble enfin prendre une tournure prometteuse grâce à un contrat à Hollywood. Il a toujours été soutenu par sa compagne, Sarah, mais celle-ci ne revient pas d'un voyage professionnel à Barcelone et ne donne plus signe de vie. Inquiet et peu aidé par la police, pour qui une personne adulte a le droit de disparaître si elle le souhaite, Adam mène son enquête et réalise que la vie de Sarah n'est pas aussi transparente qu'il le pensait... Il s'aperçoit également que les circonstances de la disparition de Sarah font écho à d'autres mystérieuses disparitions de jeunes femmes, lesquelles n'ont jamais été retrouvées, et qu'il se passe des choses étranges à bord du bateau de croisières Celebrate...
Ce récit -qui a un air de déjà-vu pour les amateurs de thrillers- est entrecoupé par les tragédies vécues par une famille française il y a de nombreuses années, alternance qui a le mérite d'assurer un suspense continu car ce n'est que peu à peu que les liens entre les deux affaires vont se révéler.
Catherine Ryan Howard réussit à développer une intrigue parfaitement maîtrisée, riche en rebondissements et en mystères qui seront tous expliqués de manière parfaitement logique. Un excellent thriller qui sort du lot et que je vous recommande chaleureusement...


The Lake House (English Edition)
The Lake House (English Edition)
Prix : EUR 4,99

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 un vrai bonheur littéraire, 8 mai 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Lake House (English Edition) (Format Kindle)
Avec "The Lake House" ("L'enfant du lac"), Kate Morton signe un nouveau récit captivant, tenant à la fois de la saga familiale et du mystère policier dans la tradition d'Agatha Christie, les deux composantes enrobées dans un style littéraire plaisant et soigné.
En 1933, le petit Theo Edevane, âgé de onze mois, disparaît de la propriété familiale de Loeanneth en Cornouailles. Il ne sera jamais retrouvé, laissant sa famille en proie à un mélange de détresse et de culpabilité. Septante ans plus tard, la jeune détective Sadie Sparrow est écartée temporairement de son travail en raison d'une affaire de disparition qu'elle a prise trop à coeur et se réfugie chez son grand-père en Cornouailles, où elle découvre Loeanneth et son mystère jamais résolu. Le récit alterne alors entre mystères du passé et du présent, cette alternance assurant un suspense continu. Sous la jolie plume de Kate Morton revivent soudain des personnages de tragédie, touchants dans leurs choix et leurs déchirements.
Loin du thriller trépidant et pourtant passionnant, ce roman est un vrai bonheur littéraire : l'histoire familiale est riche en rebondissements et l'énigme de la disparition de Theo pourrait assurer à elle seule un bon roman policier. La littérature policière est notamment mise en abyme via le personnage d'Alice, soeur de Theo, devenue romancière, grâce à laquelle la lecteur a parfois l'impression d'errer dans l'esprit de Kate Morton lorsqu'elle élabore son mystère. Une lecture vivement recommandée, à la hauteur des précédents romans de cet excellent écrivain.


L'Enfant du lac
L'Enfant du lac
par Kate MORTON
Edition : Broché
Prix : EUR 22,50

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 un vrai bonheur littéraire, 8 mai 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Enfant du lac (Broché)
Avec "The Lake House" ("L'enfant du lac"), Kate Morton signe un nouveau récit captivant, tenant à la fois de la saga familiale et du mystère policier dans la tradition d'Agatha Christie, les deux composantes enrobées dans un style littéraire plaisant et soigné.
En 1933, le petit Theo Edevane, âgé de onze mois, disparaît de la propriété familiale de Loeanneth en Cornouailles. Il ne sera jamais retrouvé, laissant sa famille en proie à un mélange de détresse et de culpabilité. Septante ans plus tard, la jeune détective Sadie Sparrow est écartée temporairement de son travail en raison d'une affaire de disparition qu'elle a prise trop à coeur et se réfugie chez son grand-père en Cornouailles, où elle découvre Loeanneth et son mystère jamais résolu. Le récit alterne alors entre mystères du passé et du présent, cette alternance assurant un suspense continu. Sous la jolie plume de Kate Morton revivent soudain des personnages de tragédie, touchants dans leurs choix et leurs déchirements.
Loin du thriller trépidant et pourtant passionnant, ce roman est un vrai bonheur littéraire : l'histoire familiale est riche en rebondissements et l'énigme de la disparition de Theo pourrait assurer à elle seule un bon roman policier. La littérature policière est notamment mise en abyme via le personnage d'Alice, soeur de Theo, devenue romancière, grâce à laquelle la lecteur a parfois l'impression d'errer dans l'esprit de Kate Morton lorsqu'elle élabore son mystère. Une lecture vivement recommandée, à la hauteur des précédents romans de cet excellent écrivain.


Oliver ou la fabrique d'un manipulateur
Oliver ou la fabrique d'un manipulateur
Prix : EUR 14,99

5.0 étoiles sur 5 très bon premier roman, 25 avril 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Oliver ou la fabrique d'un manipulateur (Format Kindle)
Les premières phrases de ce roman nous frappent tel un coup de poing : "I expected more of a reaction the first time I hit her. She just lay on the floor holding her jaw. Staring at me. Silent. She didn't even seem to be surprised.".

L'on pourrait s'attendre à une histoire de violence conjugale mais "Unravelling Oliver" ne se limite pas au terrible drame que vit Alice. Au fil des narrations de divers protagonistes, c'est la personnalité d'Oliver Ryan, auteur à succès de livres pour enfants, qui se dessine: un homme complexe, tantôt monstre, tantôt martyre, qui ne laisse pas indifférent. Le récit est prenant, le lecteur n'ayant de cesse de savoir comment on en est arrivé à l'effroyable scène d'ouverture, avec en outre des références mystérieuses à un dramatique été 1973. Les différents témoignages des amis et connaissances d'Oliver se rejoignent pour un récit marqué de faits âpres et de douleurs viscérales touchant à la paternité, la maternité, au besoin d'amour et de reconnaissance.

Je l'ai lu en anglais et ne peux donc me prononcer sur le style en français mais le titre anglais me semble correspondre davantage au roman, restituant mieux l'idée de la révélation progressive d'une personnalité énigmatique.

Un premier roman impressionnant que je vous recommande vivement si vous aimez le suspense psychologique.


Unravelling Oliver
Unravelling Oliver
Prix : EUR 2,99

5.0 étoiles sur 5 très bon premier roman, 25 avril 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Unravelling Oliver (Format Kindle)
Les premières phrases de ce roman nous frappent tel un coup de poing : "I expected more of a reaction the first time I hit her. She just lay on the floor holding her jaw. Staring at me. Silent. She didn't even seem to be surprised.".

L'on pourrait s'attendre à une histoire de violence conjugale mais "Unravelling Oliver" ne se limite pas au terrible drame que vit Alice. Au fil des narrations de divers protagonistes, c'est la personnalité d'Oliver Ryan, auteur à succès de livres pour enfants, qui se dessine: un homme complexe, tantôt monstre, tantôt martyre, qui ne laisse pas indifférent. Le récit est prenant, le lecteur n'ayant de cesse de savoir comment on en est arrivé à l'effroyable scène d'ouverture, avec en outre des références mystérieuses à un dramatique été 1973. Les différents témoignages des amis et connaissances d'Oliver se rejoignent pour un récit marqué de faits âpres et de douleurs viscérales touchant à la paternité, la maternité, au besoin d'amour et de reconnaissance.

Un premier roman impressionnant que je vous recommande vivement si vous aimez le suspense psychologique.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20