Profil de A Lu Ciné > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par A Lu Ciné
Classement des meilleurs critiques: 327
Votes utiles : 414

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
A Lu Ciné
(TOP 500 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Legend - Tome 1
Legend - Tome 1
par Marie Lu
Edition : Poche
Prix : EUR 6,90

4.0 étoiles sur 5 Le premier tome d’une saga riche en émotions !!, 2 juin 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Legend - Tome 1 (Poche)
June est une jeune fille à l’avenir très prometteur. C’est un véritable petit prodige. Du haut de ses 15 ans, elle détient déjà un poste important au sein de l’armée. Elle est intelligente, athlétique et a obtenu la note la plus haute à l’Examen. Car c’est le résultat de ce fameux Examen qui définit le rôle de chaque homme et femme dans cette société enclavée et contrôlée par la république. Day lui, a obtenu la note minimale, c’est un rebut pour cette société et il est recherché activement depuis des années pour des petits larcins et délit commis contre la république. Mais tout s’accélère lorsque Metias, le frère aîné de June est retrouvé mort lors d’une mission. Tout incrimine Day. Et June s’est jurée de le retrouver, de le pourchasser et de le tuer… Or, la vérité et la réalité risque de remettre en cause tout ce qu’elle a appris et toujours considéré comme acquis. Et si finalement, c’était elle qui vivait dans le mensonge ?

J’ai vraiment beaucoup aimé ce premier tome qui appelle une suite dès que la dernière page est tournée. L’univers est très intéressant même si quelque fois j’aurais aimé qu’il soit un peu plus développé. Mais je comprends aussi le choix de l’auteur qui a souhaité distiller les éléments par petites poignées, ici et là. Afin de nous laisser découvrir brusquement l’ampleur de la situation. L’auteur s’est également beaucoup concentré sur ses personnages. Leurs sentiments, leurs désirs, leur combat, ce qui les lie; La vengeance, l’amour, le courage et la peur.

June vit dans le luxe, dans son monde tous la vénère. Elle donne l’apparence d’une jeune fille sûre d’elle, imbue, froide et distante. Tout le contraire de Day, qui risque sa vie tous les jours pour subvenir aux besoins de sa famille, pour se rebeller contre l’oppression. Il est profondément humain et attentif aux gens qui l’entourent.L’on ressent beaucoup d’empathie pour Day, l’on apprend à aimer June au fil des pages – malgré ses terribles choix et son assurance. Il y a beaucoup d’action, l’on ne s’ennuie pas un seul instant.

Marie Lu a un style addictif et vraiment très efficace, elle nous embarque dans son monde avec une facilité déconcertante. Le changement de point de vue donne un bon rythme au roman, sachant aussi que les deux héros sont très différents. Tant dans leur mode de vie que dans leur façon de penser, il était important à mon sens de procéder ainsi.

En bref : Le premier tome d’une saga riche en émotions, en actions et en retournements de situations. Un univers palpitant qui promet une suite très intéressante.


Le rat des goût, des tableaux et des couleurs
Le rat des goût, des tableaux et des couleurs
par Reynold De
Edition : Relié

4.0 étoiles sur 5 une chouette découverte !, 11 mai 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le rat des goût, des tableaux et des couleurs (Relié)
« Les fleurs sont jaunes, jaunes et jolies, comme le soleil, qui nous sourit… »
Comment découvrir les couleurs à travers les œuvres de Van Gogh, de Rousseau, Cézanne et bien d’autres artistes encore… Arty, le petit rat des Goûts s’introduit dans les tableaux quitte à s’y salir le bout du net ou du pied et en ressortir tout « peinturluré » !! Une jolie manière d’apprendre les couleurs à son tout petit !! L’histoire est toute simple mais plutôt bien trouvée, tous les sens sont en éveil ! Le format carré est parfait pour les petites mains, les pages épaisses en carton facilitent la manipulation. C’est drôle, ludique et joli, je pense d’ailleurs offrir toute la collection à mon fils ^^


Cendrillon - Le roman inspiré du film
Cendrillon - Le roman inspiré du film
par Collectif Disney
Edition : Poche
Prix : EUR 16,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Très bonne surprise !, 11 mai 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Cendrillon - Le roman inspiré du film (Poche)
Cendrillon est probablement (après la Belle et la Bête ^^) mon conte de fée préféré ! La belle et douce Cendrillon d’une beauté, d’une bravoure et d’une bonté parées à toutes épreuves et qui malgré les apparences – et aussi un peu grâce à la magie… – finira par devenir l’épouse du prince. Elle parle aux animaux, ne se décourage jamais – ou presque – et même avec son fichu décoloré sur la tête et sa peau couverte de cendre, elle est magnifique !

Ce petit livre de presque 300 pages nous délivre donc l’histoire de Cendrillon d’après le film de Disney sortie très récemment – et qui est même encore à l’affiche si je ne m’abuse. Je ne l’ai pas vu, mais cette petite douceur dévorée en deux heures à su me convaincre de me laisser tenter dès qu’il sortira en DVD ^^

Ce livre est très sympa autant à lire qu’à posséder. J’aime beaucoup la mise en page très stylisée, les changements de points de vue sont agréables, cela nous permet vraiment d’avoir une vue globale de ce que pensent les principaux protagonistes de cette histoire. Ici le prince, Kit (quel nom affreux), a une place beaucoup plus importante que dans celle du conte et du dessin animé (Disney). Mon petit côté froufrous princesse et paillette s’en est beaucoup délecté ^^

Ce remake met également plus l’accent sur le passé de Cendrillon – nommée Ella. Nous faisons la connaissance de sa mère – qui est la bonté incarnée – bien avant même qu’elle ne meure. Cette étape prend presque le premier tiers du roman.

Bien évidement, sa belle-mère et ses belles sœurs sont aussi abjectes que dans le conte. La relation entre le roi et le prince est aussi très sympathique à suivre…

En Bref : Très bonne surprise ! J’ai passé un excellent de moment de lecture avec ce petit livre qui plaira à toutes les rêveuses, les petites comme les grandes… C’est une belle adaptation, et hormis quelques détails et un prince charmant plus présent, elle reste très fidèle au conte.


Callie et Kayden - Tome 1 - Coïncidence
Callie et Kayden - Tome 1 - Coïncidence
par Jessica Sorensen
Edition : Poche
Prix : EUR 15,90

4.0 étoiles sur 5 une belle romance poignante... vivement la suite !, 4 mai 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Callie et Kayden - Tome 1 - Coïncidence (Poche)
Callie vit avec un traumatisme qu’elle a subi lors de sa puberté. Depuis cet épisode qui a radicalement bouleversé sa vie et qui hante son quotidien, elle reste seule et fait tout ce qu’elle peut physiquement pour éloigner les autres. Elle n’a qu’une envie, fuir sa ville, sa maison et les gens qu’elle connait afin de recommencer à zéro. L’université lui offre cette possibilité. Mais alors qu’elle tente de se reconstruire et qu’elle s’imaginait avoir laissé son passé derrière elle, arrive Kayden. La star de son lycée, le mec à l’apparence parfaite qui faisait craquer toutes les filles. Mais Kayden dissimule aussi un secret. Une chose terrible à laquelle il a lui aussi voulu échapper. Et Callie est probablement la seule parmi ses proches à connaitre son secret…

Callie m’a beaucoup fait penser au personnage de Nastya dans Tes mots sur mes lèvres de Katja Millay. Notamment dans sa manière de se comporter physiquement afin d’éloigner les autres de sa propre compagnie. Je l’ai trouvé très courageuse et émouvante, son évolution est flagrante et très agréable à suivre. Kayden, malgré les apparences, est un écorché. Il a été brisé et l’on ne peut s’empêcher de se demander tout au long de ce premier opus s’il va parvenir à s’en sortir. L’on tremble pour lui, certains passages m’ont vraiment touchée ! D’autant que personne dans son entourage ne peut s’imaginer ce qu’il endure au quotidien, seul le lecteur est dans la confidence… Le final est tout bonnement atroce ,j’ai été très frustrée en arrivant à la toute dernière page, vivement la suite ^^

En bref : Avec cette nouvelle saga, Jessica Sorensen aborde deux sujets très graves. (mais je ne vous dirai pas lesquels :-p ) J’ai ressenti beaucoup d’empathie pour les deux jeunes héros qui n’ont vraiment pas une vie évidente. Le lien qui les lie va vite évoluer pour devenir très fort, l’alchimie est profonde et le style de l’auteure, presque poétique. J’ai passé un excellent moment de lecture que je conseille vivement ! (Je trouve personnellement que la couverture ne lui rend pas justice. Certes le turquoise de la tranche attire l’œil, mais il aurait fallu tabler vers quelque chose de plus émouvant. Au milieu de toutes ces couvertures new adult très similaires, il est très probable que ce petit bijou passe inaperçu du plus grand nombre… Et c’est dommage ! )


Jeux Dangereux - Pas de deux
Jeux Dangereux - Pas de deux
par Emma Hart
Edition : Poche
Prix : EUR 15,90

4.0 étoiles sur 5 une belle histoire tout en émotion..., 10 avril 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jeux Dangereux - Pas de deux (Poche)
Abbi est une jeune femme remplie de douleur. Elle est profondément blessée dans son âme, dans son cœur et dans sa chair, elle noie son mal de vivre dans la souffrance, malmenant son propre corps pour apaiser ses peurs et son manque d’assurance. Ses douleurs passées hantent son quotidien à tel point que la seule manière qu’elle ait trouvé pour les chasser soit de se blesser elle-même physiquement. Au travers de cette folie dévastatrice, elle trouve son répit dans la danse. Lorsqu’elle danse, elle oublie tout ! Son corps parle pour elle, elle s’évade, se contorsionne pour ne devenir qu’une poupée de chiffon inapte à penser. Elle a un rêve : La Juilliard School !

Blake lui, fuit l’Angleterre car il ne supporte plus le climat familial. Ses parents qui l’étouffent et qui n’acceptent pas ses choix de carrière : Chef cuistot et Danseur étoile.
Lorsque Blake pose le regard sur Abby, il comprend aussitôt qu’un lien invisible les lie. La jeune fille lui fait tant penser à quelqu’un qu’il a beaucoup aimé et qu’il n’a pas pu sauver…

Les deux protagonistes vont nous entraîner dans un tourbillon d’émotion d’une profonde intensité, j’ai beaucoup apprécié. Le style d’Emma Hart est assez addictif et très fluide, on se laisse vite emporter par l’histoire et les pages défilent.

En Bref : Oui, il s’agit encore d’une histoire d’amour sur fond de cœurs brisés ou d’âmes en perdition… Mais soyons francs, c’est aussi probablement le meilleur des trois tomes de Jeux Dangereux !! La fin est prévisible tout comme les sentiments qui les poussent l’un vers l’autre, mais j’ai néanmoins beaucoup aimé Abby et Blake qui ont vraiment su me toucher, par leurs fêlures, leur côté passionnel mais aussi destructeur. L’histoire tient bien debout – mieux que celle du tome 2 que j’avais trouvé au final assez insipide.


The Originals - tome 1 - L'ascension
The Originals - tome 1 - L'ascension
par Julie Plec
Edition : Broché
Prix : EUR 16,50

3.0 étoiles sur 5 cette saga est un bon complément à la série éponyme, 27 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Originals - tome 1 - L'ascension (Broché)
Je connaissais déjà un peu la série Vampire Diaries, j’ai aussi lu – il y a pas mal de temps maintenant – le premier volume du Journal d’un Vampire de L.J.Smith, en revanche, je n’ai jamais eu l’occasion de visionner l’un des épisodes de la série The Originals. Mais si comme moi l’on connait l’univers de la série Vampire Diaries, je crois pouvoir affirmer que ce petit roman ne s’en éloigne pas beaucoup, voir… pas du tout!

Tout comme dans la série VD, nous nous retrouvons au centre de conflits mêlant vampires, loups garous et sorciers. The Originals traite avant tout de l’histoire des vampires originaux, Klaus, Elijah et Rebekah. Trois frères et sœurs, immortels et indestructibles aux caractères bien trempés mais diamétralement opposés. Ils répandent la mort et le sang sur leur passage et tentent coûte que coûte d’échapper à leur loup garou de père (Mikael) qui les pourchasse à travers le monde pour les détruire.

Nous débutons ce livre en 1722, les trois originaux tentent depuis neuf ans de se faire accepter par les autres clans surnaturels qui vivent en maître et tout puissant à la Nouvelle Orléans.
Tandis qu’Elijah oeuvre en quête d’un endroit protégé – d’une maison – pour mettre sa fratrie à l’abris, Rebekah s’embrigade au sein d’un camp de soldat afin de se créer une armée. Et Klaus, quant à lui, met les deux pieds dans le plat en tombant fou amoureux de celle qui est promise au fils de l’une des familles garous les plus influentes de la Nouvelle Orléans, réduisant de ce fait à néant les pauvres manigances d’Elijah pour se faire accepter…

Le récit est une suite d’action, tout se déroule comme dans un film. Toujours d’un point de vue omniscient, nous alternons les chapitres entre les trois principaux protagonistes comme s’il s’agissait de scènes. Il se passe beaucoup d’événements, le suspense n’est pas à son comble mais il est tout de même assez intéressant à suivre. Je ne me suis pas ennuyée un instant! L’auteure n’est autre que Julie Plec qui est également la créatrice et la productrice de la série The Originals, l’on comprend mieux la manière dont s’articule l’histoire ^^

En bref : Je pense que cette saga est un bon complément à la série éponyme. (même si je ne la connais pas ^^) On lit ce roman comme l’on regarderait un film, les actions s’enchaînent, le récit est simple, fluide et direct. Pas de quartier ! Il y a peu de place pour les sentiments même si le grand mot de cette histoire est l’amour. Il n’y a aucune pitié, c’est très sanglant… les originaux ne sont visiblement pas des adeptes des fins heureuses…


L'Enfant Papillon
L'Enfant Papillon
par Gabrielle Massat
Edition : Broché
Prix : EUR 16,00

4.0 étoiles sur 5 J’ai beaucoup aimé cette histoire, pleine de rebondissement et d’aventure !!, 24 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Enfant Papillon (Broché)
En tout premier lieu, je tiens à dire que le livre est très beau, la couverture est assez sympa, mais j’ai surtout apprécié l’intérieur de la couv qui est jaune ! Un très beau jaune moutarde qui flash !! Chaque page de début de chapitre (qui marque un décompte) est bordée par des fils barbelés, même la typo du contenu est stylisée (les « ct »). Donc, très bon premier sentiment !! On comprend avant même de commencer la lecture que nous allons pénétrer dans un univers cloisonné ou règne le danger et la peur.

Quand à l’histoire elle est plutôt bien menée, je la classerai volontiers dans mes chouchous dystopiques tel qu’Enclave, La forêt des damnés ou encore Divergente. Maïa est une héroïne pleine d’énergie et de bon sens, elle va apprendre peu à peu à briser ses préjugés pour se concentrer sur la vérité et tenter de la rétablir. Mais surtout et avant tout pour sauver son seul et meilleur ami, Dimitri. Elle est forte malgré son jeune âge (17 ans), sa place dans la hiérarchie militaire – sous lieutenant affecté aux renseignements – la positionne comme une personne respectée par ses semblables. Maïa n’est pas une petite chose fragile, elle est belliqueuse, acharnée et brillante. Son histoire nous émeut – notamment celle de son père – et tout comme elle, l’on devient vite déterminé à s’échapper de cette cité régie par la peur et l’oppression.

Nous nous retrouvons en plein milieu d’une véritable investigation. Pourquoi les portes restent-elles closes ? Qui a-t-il au-delà du mur ? Quelles informations cachent les archives des militaires ? Qui sont vraiment les lazuls, ces humains dotés d’une courte espérance de vie et d’une chevelure bleue ? Et enfin, qui est l’enfant papillon ?

Le style de l’auteur est fluide et addictif. Son univers est véritablement palpitant, les descriptions sont justes et suffisantes. Nous n’avons aucune difficulté à pénétrer dans ce monde ravagé par La Grande Épidémie…

L’arrivée de Zéphyr et de Nath va donner un peu plus de piment encore à l’histoire, ces deux personnages que tout oppose – et qui représentent un peu les antihéros – m’ont énormément plu! Ils donnent de la profondeur et de la consistance à l’intrigue et forment avec Maïa un trio plutôt étonnant et détonnant !

En bref : J’ai beaucoup aimé cette histoire, pleine de rebondissement et d’aventure. L’intrigue tout comme l’univers tient bien debout et les personnages sont agréables à suivre. Petit bémol sur l’épilogue qui est peut-être un peu bref. Je ne pense pas qu’une suite soit prévue alors quel dommage de finir aussi vite… je suis un peu restée sur ma faim !


Comme si c'était toi
Comme si c'était toi
par Mcfarlane Mhairi
Edition : Relié
Prix : EUR 18,20

4.0 étoiles sur 5 Une histoire d’amour émouvante avec deux personnages drôles et attendrissants..., 21 février 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Comme si c'était toi (Relié)
C’est la dernière année du lycée et Aurélia est secrètement amoureuse de James la coqueluche de l’école. Lors du bal de promo, il va lui proposer de monter sur scène avec lui pour un duo. Ce moment qu’elle attendait avec tant d’impatience va tourner à la catastrophe pour la jeune fille qui va s’apercevoir que celui dont elle est si amoureuse lui a tendu un piège pour se moquer d’elle devant tous les élèves du lycée. Aurélia est profondément humiliée et va très mal vivre cette étape de sa vie. Quelques années plus tard malgré un relooking impressionnant, Aurélia alias Anna est encore profondément marquée par ses années lycée et par la trahison de James. Mais le sort s’acharne sur elle lorsqu’elle apprend que pour son travail, elle va devoir s’allier avec celui qui hante ses peurs les plus obscures…

Pas besoin de vous en dire car plus la 4ème de couv est suffisamment explicite !

Pour ma part le contexte m’a tout de suite beaucoup plu : Anna, l’ado grosse et boutonneuse qui devient une jeune femme canon, drôle, intelligente et passionnée, quand l’ancien playboy du lycée lui – bon… toujours aussi beau et charismatique – se retrouve au beau milieu d’une période de trouble, il est un peu paumé, a perdu confiance en lui et en les femmes. Et lorsqu’ Anna et James sont ensemble, malgré le passif compliqué qui les lie, il y a beaucoup d’étincelles !

Leur retrouvaille est assez surprenante puisque James ne reconnait pas Anna. Alors qu’il est persuadé de faire sa connaissance pour la toute première fois, Anna elle, rumine ses idées noires et est convaincue d’avoir affaire au même salaud des années lycées. Mais les choses ont changées, les ados ont muris et finalement Anna et James ont bien plus de points communs qu’ils ne le pensent ! Leur duo rayonne !

Malgré quelques longueurs j’ai plutôt bien aimé cette comédie romantique, le style de l’auteure est assez addictif, même si à mon goût elle prend vraiment trop son temps. J’attendais des aveux beaucoup plus tôt ^^ J’aime beaucoup son humour et les retournements de situations restent imprévisibles, c’est très agréable.

En bref : Une histoire d’amour émouvante avec deux personnages drôles et attendrissants. Quelques longueurs parfois mais dans la globalité du roman cet aspect est vite oublié. Une chouette découverte pour moi, je pense sincèrement suivre cette auteure de plus près…


Elle et lui
Elle et lui
par Marc Levy
Edition : Broché
Prix : EUR 21,50

5 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 un très très bon moment de lecture !, 9 février 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Elle et lui (Broché)
Ce roman n’a pas fait long feu, à peine commencé et déjà terminé !!! Une soirée de lecture en tout est pour tout, il faut dire que si son format est impressionnant, les marges intérieures le sont également (un peu trop même, pas moins de 3 cm en haut et en bas) et les 390 pages et des brouettes défilent à vitesse grand V.

Pour les adeptes de Marc Lévy, sachez que Elle et Lui nous permet de retrouver Arthur et Lauren, les personnages fictifs de Et si c’était vrai ? Malheureusement je ne me souviens plus très bien de ce roman, cependant rassurez-vous, ce tome est indépendant et je n’ai eu aucun problème de compréhension. Dans ce roman, Lauren et Arthur occupent la place de meilleurs amis de Paul…

Paul est architecte aux États-Unis – sous la pression de ses amis – il ose enfin publier son tout premier roman. Or, la critique lui fait terriblement peur et peu désireux de se confronter aux réactions du public face à la sortie de son premier livre, il plaque tout, métier et amis et quitte les États-Unis pour aller vivre à Paris et exercer sa passion dans l’anonymat. Mia elle, est une actrice très connue à Londres et voit son couple battre de l’aile. Lorsqu’elle comprend que son mari l’a trompe, elle décide de tout plaquer également et d’aller quelque temps vivre chez sa meilleure amie à Paris. Afin d’essayer de passer à autre chose, Mia s’inscrit par curiosité à un site de rencontre, son premier interlocuteur s’appelle Paul. Ils échangent tous deux quelques banalités et décident de se rencontrer autour d’un dîner. Tout parait être normal, sauf qu’en réalité le Paul du web n’est pas le « vrai » Paul. Et que le « vrai » Paul ignore que le fameux dîner en question auquel il est convié est en fait un rdv « amoureux »…

J’ai trouvé le début un peu long à se mettre en place. Jusqu’à ce que le fameux dîner débarque – pas avant la 118ème page – je me suis un peu ennuyée. Et puis la farce se dévoile et les deux personnages principaux se rencontrent enfin, et là, je n’ai plus décroché ! J’ai beaucoup aimé le retournement de situation, on ne s’y attend pas du tout même si l’on sent néanmoins que quelque chose « cloche…

Le final m’a bien plu aussi – même si c’était un peu téléphoné – mais, avouons qu’en matière de comédie romantique il est difficile de jouer la carte de l’originalité…

En bref : Le style de Marc Levy est fluide, simple et va droit au but. On ne s’attarde ni en descriptions ni en dialogues ennuyeux. Nous alternons les points de vue tout au long du récit, et ça – ceux qui me suivent le savent – j’adooore ! Les personnages sont attachants, les répliques savamment orchestrés, piquantes, intelligentes et drôles ! En sommes un très très bon moment de lecture !


Ella et Micha - Tome 4 - La tentation de Lila et Ethan
Ella et Micha - Tome 4 - La tentation de Lila et Ethan
par Jessica Sorensen
Edition : Poche
Prix : EUR 15,90

4.0 étoiles sur 5 un bon new adulte qui se laisse lire et relire pour notre plus grand plaisir ^^, 5 février 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ella et Micha - Tome 4 - La tentation de Lila et Ethan (Poche)
Et bien moi je fais tout à l’envers car j’ai décidé de découvrir Jessica Sorensen par l’intermédiaire de Lila et Ethan et non d’Ella et Micha qui a énormément séduit la blogo l’année dernière ! Et comme la plupart de ses lecteurs, je suis tombée sous le charme de sa plume, que j’ai trouvé, fluide, envoûtante et très addictive.

Le fait de ne pas avoir lu Ella et Micha n’a pas été un frein à ma lecture ni à la compréhension de ce roman. Je suis rentrée très rapidement dans cet univers où s’entremêle craintes, douleurs, amour, rejet de soit, addiction et déchéance. Nous alternons les points de vue entre Lila et Ethan, ce qui donne du rythme et permet de bien saisir l’ampleur de leurs problèmes respectifs. Car Lila et Ethan sont deux jeunes adultes brisés par la vie, Ethan nie tout sentiment et est terrifié à l’idée de s’engager dans une relation et Ella, fortement dépendante aux médocs, se déteste tellement qu’elle est persuadée que jamais personne ne pourra l’aimer pour elle-même.

Issue d’une famille froide, aisée et bâtie sur les apparences, Lila n’a jamais connu l’amour de ses parents qui ne cessent de lui reprocher tel ou tel fait. Pour ses 15 ans, ils décident de l’envoyer en pension, dans un endroit hostile où elle se sent terriblement seule. Elle a besoin d’amour, d’affection et d’être entourée, ce besoin la poussera malgré elle à faire de mauvais choix et à se rapprocher d’une personne qui la marquera à jamais. Ethan, lui, a grandi avec un père dépressif qui battait sa mère, il est persuadé que toutes les histoires d’amour sont vouées à l’échec. Pourtant à 17 ans, il rencontre London et en tombe amoureux. Mais un soir tout dérape et leur histoire va être soudainement interrompue, Ethan ne s’en remettra jamais…

Lila et Ethan se rencontrent grâce à leurs amis Ella et Micha, bien qu’ils soient attirés physiquement, leurs antécédents les contraints à garder leur distance et à ne pas se dévoiler leur attirance. Ils restent donc amis. De bons et fidèles amis, qui se parlent, se confient et s’entraident. Pour compenser son manque d’amour, Lila trouve du réconfort dans les tranquillisants – dont elle est dépendante – et dans le sexe. Ethan ne la comprends pas toujours mais ne refuse jamais de l’aider, mais lorsqu’une surdose médicamenteuse manque de tuer son amie, il décide de ne plus ignorer ses problèmes et est bien déterminer à la sortir de l’enfer dans lequel elle semble s’être embourbée…

En bref : Une romance sur fond de cœurs brisés avec des personnages pour lesquels on s’attache et on ressent de l’empathie. La tension sexuelle est palpable, les émotions fourmillent, l’intrigue nous consterne et nous affecte, en somme, un bon new adulte qui se laisse lire et relire pour notre plus grand plaisir ^^


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20