undrgrnd Cliquez ici HPALLL nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Rentrée scolaire Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Profil de Garseb > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Garseb
Classement des meilleurs critiques: 2.346
Votes utiles : 483

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Garseb "Garseb"

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10
pixel
The Witcher 3 : Wild Hunt - Blood and Wine
The Witcher 3 : Wild Hunt - Blood and Wine
Proposé par PlayLevel
Prix : EUR 79,99

13 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 75 euros pour un code, 12 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Witcher 3 : Wild Hunt - Blood and Wine (Jeu vidéo)
75 euros pour un simple code de téléchargement, une boite et quelques cartes cela sent l'arnaque.

En tout cas, les gens qui vendent ce DLC à un tel prix n'ont pas de code....d'honneur.

Sinon, très bon DLC, le scénario est bien développé et nous avons droit à de nouvelles créatures et ô joie une nouvelle interface.
Un conseil : attendez la sortie du jeu en GOTY avec les 2 DLCs à un prix honnête.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Jul 17, 2016 3:28 PM MEST


Les Enquêtes du Département V : Délivrance
Les Enquêtes du Département V : Délivrance
DVD ~ Nikolaj Lie Kaas
Prix : EUR 14,99

5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Adaptation simpliste et manichéenne, 16 mai 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Enquêtes du Département V : Délivrance (DVD)
Le DVD n'étant pas sorti, ma critique ne concernera que le film que j'ai vu en VOD.

J'étais assez impatient de voir cette adaptation car "Délivrance" est le roman que je préfère parmi les enquêtes du Département V.
Et la déception fût à la hauteur de mes attentes....
Je conçois aisément qu'il soit très difficile d'adapter en 1h45 le pavé écrit par Jussi Adler Olsen mais simplifier à ce point l'intrigue et la psychologie des personnages c'est carrément un blasphème littéraire, si j'ose dire (et de blasphème il en sera question dans le film).

Dans le roman, un homme très secret kidnappe des enfants appartenant à des sectes (Témoins de Jéovah etc) afin d'obtenir une forte rançon, tout en sachant que les membres de ces congrégations ne se tournent pas vers les forces de l'ordre en cas de problèmes.
La psychologie du ravisseur est assez complexe et c'est ce qui rend le livre si prenant (sans bon méchant pas de bon polar).
Dans le film, rien de cela. Le réalisateur nous propose une sorte d'opposition basique entre un Carl Morck athée, agnostique et méprisant envers les croyants et un Assad croyant, pratiquant et tolérant et au centre se trouve un kidnappeur pervers qui a une vision bien particulière de la religion.

Bref, tout est basique, manichéen et les personnages de Carl et du kidnappeur sont ridiculement caricaturaux (seul Assad apparait plus réfléchi, plus humain et semble représenter le côté positif de la religion). Je ne parlerai pas du personnage de Rose, entraperçu dans le précédent épisode ("Profanation") qui est à mille lieux de la secrétaire excentrique qui donne du piment aux enquêtes version papier.
A mon humble avis, le réalisateur n'a pas voulu choquer et a décidé de faire un film policier lisse dans lequel le méchant est vraiment cruel sans trop insister sur la critique religieuse qui aurait pu lui attirer les foudres de certaines associations etc

Au final, nous avons un film plutôt raté, dans lequel on prend quand même plaisir à retrouver cette ambiance scandinave unique notamment grâce aux magnifiques paysages, mais dans lequel l'histoire originale est si simplifiée et modifiée qu'elle en perd tout intérêt (sans parler de la scène finale qui est plutôt grotesque).

A voir éventuellement comme un divertissement mais sans espérer revivre le suspense présent dans le roman.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Jul 19, 2016 9:56 PM MEST


Dark Souls III
Dark Souls III
Prix : EUR 50,57

6 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Ashes to ashes - la boucle est bouclée, 15 avril 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dark Souls III (Jeu vidéo)
Avec Demon's Soul puis Dark Souls 1er de nom, From Software avait créé un monde dark fantasy où chaque erreur pouvait être fatale et dans lequel le joueur devait rester concentré sous peine de périr encore et encore. Dark Souls 2 ne m'avait pas emballé car peu inspiré et Bloodborne m'avait enthousiasmé par son univers morbide et son système de jeu nerveux.
Disons le d'emblée, ce Dark Souls 3 est la conclusion du 1er épisode et le joueur sera ravi de retrouver des personnages et des lieux qui apparaissaient déjà dans le 1er épisode.
Côté système de jeu on retrouve les commandes classiques ainsi que les possibilités des autres épisodes (backstab, contre etc) de ce fait les joueurs chevronnés prendront le jeu immédiatement en mains. Comme précédemment, la classe du personnage choisie influe surtout sur le début du jeu (un magicien ne pourra pas manier les armes blanches etc) mais par la suite, chacun pourra faire évoluer son personnage comme il le souhaite et développer plusieurs compétences (faire un combattant puissant utilisant la magie est tout à fait possible).
Une nouveauté de taille : une barre de magie fait son apparition entre la barre de vie et celle d'endurance.
D'un point de vue artistique, les zones visitées sont plus vastes que dans les précédents épisodes et également plus labyrinthiques (heureusement l'exploration sera récompensée par la découverte d'objets divers : armes, boucliers, objets consommables, anneaux, sorts etc) quant aux thèmes musicaux ils sont vraiment très inspirés.
Techniquement parlant cette version PS4 est plutôt réussie malgré des bugs d'affichage (certains éléments du décor s'affichent en retard, apparaissent ou disparaissent, même chose pour certaines textures de décor) et des ralentissements dans certaines zones (mais pas au niveau du Hameau du Crépuscule - ceux qui ont terminé DS1 comprendront l'allusion!).
Globalement le jeu est très réussi et bien plus accessible que les précédents épisodes (je suis mort bien moins souvent et j'ai battu certains bosses au 1er ou au 2e essai) sans pour autant devenir un jeu grand public que l'on finit en 5 heures.

Je n'ai certes pas encore fini le jeu (je fouille toutes les zones, je prends mon temps pour savourer cette aventure) mais je pense pouvoir donner un avis objectif après 25 heures de jeu et être arrivé au niveau 50 : Dark Souls 3 est un épisode qui ne souffre d'aucun défaut majeur et qui a su garder les qualités de ses grands frères tout en apportant quelques petites nouveautés bien pensées.
Les râleurs lui reprochent déjà ses ressemblances avec Bloodborne mais je ne vois pas où est le problème, surtout que cela concerne principalement certains décors et personnages et cela ne gâche en rien le plaisir de jeu.


Dark Souls III - Edition Apocalypse
Dark Souls III - Edition Apocalypse

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La boucle est bouclée, 14 avril 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dark Souls III - Edition Apocalypse (Jeu vidéo)
Avec Demon's Soul puis Dark Souls 1er de nom, From Software avait créé un monde dark fantasy où chaque erreur pouvait être fatale et dans lequel le joueur devait rester concentré sous peine de périr encore et encore. Dark Souls 2 ne m'avait pas emballé car peu inspiré et Bloodborne m'avait enthousiasmé par son univers morbide et son système de jeu nerveux.
Disons le d'emblée, ce Dark Souls 3 est la conclusion du 1er épisode et le joueur sera ravi de retrouver des personnages et des lieux qui apparaissaient déjà dans le 1er épisode.
Côté système de jeu on retrouve les commandes classiques ainsi que les possibilités des autres épisodes (backstab, contre etc) de ce fait les joueurs chevronnés prendront le jeu immédiatement en mains. Comme précédemment, la classe du personnage choisie influe surtout sur le début du jeu (un magicien ne pourra pas manier les armes blanches etc) mais par la suite, chacun pourra faire évoluer son personnage comme il le souhaite et développer plusieurs compétences (faire un combattant puissant utilisant la magie est tout à fait possible).
Une nouveauté de taille : une barre de magie fait son apparition entre la barre de vie et celle d'endurance.
D'un point de vue artistique, les zones visitées sont plus vastes que dans les précédents épisodes et également plus labyrinthiques (heureusement l'exploration sera récompensée par la découverte d'objets divers : armes, boucliers, objets consommables, anneaux, sorts etc) quant aux thèmes musicaux ils sont vraiment très inspirés (et se trouvent en version CD, et non pas dématérialisée comme dans de nombreux jeux actuels).
Techniquement parlant cette version PS4 est plutôt réussie malgré des bugs d'affichage (certains éléments du décor s'affichent en retard, apparaissent ou disparaissent, même chose pour certaines textures de décor) et des ralentissements dans certaines zones (mais pas au niveau du Hameau du Crépuscule - ceux qui ont terminé DS1 comprendront l'allusion!).
Globalement le jeu est très réussi et bien plus accessible que les précédents épisodes (je suis mort bien moins souvent et j'ai battu certains bosses au 1er ou au 2e essai) sans pour autant devenir un jeu grand public que l'on finit en 5 heures.

Je n'ai certes pas encore fini le jeu (je fouille toutes les zones, je prends mon temps pour savourer cette aventure) mais je pense pouvoir donner un avis objectif après 25 heures de jeu et être arrivé au niveau 50 : Dark Souls 3 est un épisode qui ne souffre d'aucun défaut majeur et qui a su garder les qualités de ses grands frères tout en apportant quelques petites nouveautés bien pensées.
Les râleurs lui reprochent déjà ses ressemblances avec Bloodborne mais je ne vois pas où est le problème, surtout que cela concerne principalement certains décors et personnages et cela ne gâche en rien le plaisir de jeu.

PS : cette édition "Apocalypse" propose un steelbook pas vilain et en relief mais surtout un CD de la musique du jeu qui est un vrai régal pour les oreilles.


Dying Light The Following - enhanced édition
Dying Light The Following - enhanced édition
Prix : EUR 46,94

8 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Midnight Express, 15 février 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dying Light The Following - enhanced édition (Jeu vidéo)
Passer à côté de "Dying Light" en 2015 était une hérésie. Le titre de Techland a tout pour lui : scénario classique avec suffisamment de retournements de situation, terrain de jeu inhabituel : la ville d'Aran en Turquie (cela change des Etats Unis), mélange survie/crafting assez développé & les déplacements en mode Parkour donnant une sensation de liberté sans parler du système de jeu qui change lorsque la nuit tombe : l'obligation de fuir, de se cacher pour semer pour échapper aux super zombies qui ne sortent qu'à la nuit tombée...

En clair "Dying Light" c'est un jeu d'action rythmé, assez long (si l'on fouille toute la carte et que l'on s'applique à faire toutes les quêtes) avec une ambiance qui lui est propre, même si les emprunts à "The Walking dead", "28 Jours plus tard", "Resident Evil" etc sont assez évidents.

Cette édition améliorée contient également le DLC "The Following" qui conserve le côté survie/combat de "Dying Light" mais en abandonnant le côté Parkour au profit de l'utilisation d'un buggy que l'on pourra customiser sans oublier de chercher du carburant histoire de ne pas rester en panne sèche en territoire hostile! Evidemment les quêtes et missions en temps limité seront de la partie.

Bref, un excellent jeu + un excellent DLC = un achat obligatoire pour les amateurs de survival horrors.
Bravo Techland qui, après 2 épisodes de "Dead Island" plutôt sympas, nous sortent un jeu prenant et abouti.
En espérant que l'aspect crafting et RPG (l'arbre de compétences est trop basique) sera encore plus développé dans vos prochains jeux.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Feb 16, 2016 10:03 PM CET


Resident Evil Origins Collection
Resident Evil Origins Collection
Prix : EUR 29,99

7 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La bonne époque, 30 janvier 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Resident Evil Origins Collection (Jeu vidéo)
ENFIN une version boite digne de ce nom des 2 Resident Evil sortis sur le Gamecube au début des années 2000 (puis sur la Wii)!
Ces jeux ont certes une dizaine d'années mais le plaisir est toujours là. Et puis quand on sait que la mode est au vintage & au rétro gaming je ne vois pas où est le problème!
-"Resident Evil O" est toujours très bon & pas si facile que cela, nous sommes en présence d'un vrai survival horror dans lequel il faudra économiser les munitions & les objets de soin sous peine de ne plus pouvoir avancer. Le principe de la coopération entre personnages est originale mais un peu lourde ce qui ralentit le rythme du jeu, sans parler de l'obligation de poser les objets par terre ai=u lieu d'avoir un lieu de stockage.
Le système de contrôle des personnages paraitra lourd aux non initiés mais Capcom a prévu la possibilité de choisir un maniement plus souple dans les options.

-Resident Evil 1 : ce remake est toujours aussi stressant & envoutant : musiques, plans de caméra fixes, bruitages, bestiaire, jeux de lumières bref tout est réuni pour un cauchemar ultime avec un scénario classique & pas aussi "nanar" que le prétendent certains.

En résumé, un excellent Bluray proposant 2 jeux majeurs dans l'univers des survival horrors grâce au savant dosage entre énigmes, collecte d'indices, combats, gestion de l'inventaire etc
Pour un peu cela me rendrait nostalgique....& encore plus critique envers ces jeux fades, aseptisés & bourrins que sont "Resident Evil 5", "Resident Evil 6" & "Resident Evil Revelations 2" (le "Revelations 1" étant lui très réussi).


Zombi
Zombi
Prix : EUR 13,99

13 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 L'horreur à petit prix, 21 janvier 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Zombi (Jeu vidéo)
"Zombi" est le portage du jeu "ZombiU" l'un des jeux sortis au lancement de la dernière console de Nintendo il y a un peu plus de 3 ans.
Ubisoft Montpellier avait effectivement sorti un jeu utilisant le plus possible le Gamepad et certains parlaient de renouveau du survival horror.
3 ans plus tard (& après être sorti l'été dernier en version dématérialisé), le jeu débarque enfin sur la dernière génération de consoles & sur PC.
Ne tournons pas autour du pot : le jeu est très limité techniquement, les graphismes sont plutôt moches & ternes, le scénario est une repompe du "28 Jours Après" de D. Boyle & les quêtes proposées sentent le réchauffé sans parler des zones de jeu qui sont assez linéaires & plutôt petites (si vous pensez pouvoir déambuler librement dans Londres vous allez être bien déçus).
Alors, véritable nullité ce "Zombi"? En fait oui & non. A ce prix (20 euros) & à condition d'être fan de survival horrors, l'investissement est envisageable mais si vous avez le choix, attendez plutôt la sortie de la version complète de "Dying Light" dans quelques semaines.
En effet le jeu de Techland offre plus de liberté, est plus amusant à jouer, fait davantage peur, sans parler de la réalisation.

Ce "Zombi" est un jeu petit budget vendu à petit prix, n'en attendez rien de plus.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Jan 26, 2016 6:39 PM CET


Stalker Clear Sky Collectors Edition PC - PC-Spiele
Stalker Clear Sky Collectors Edition PC - PC-Spiele

1.0 étoiles sur 5 Une édition collector vendue au prix d'une console?!!, 21 octobre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Stalker Clear Sky Collectors Edition PC - PC-Spiele (Jeu informatique)
Soyons clair : "S.T.A.L.K.E.R" est pour moi LE meilleur jeu d'aventure/FPS sur PC et ce, pour plusieurs raisons :
-graphismes magnifiques (à l'époque)
-charme inimitable et ambiance unique
-aspect RPG/survival qui permet de s'immerger rapidement grâce à une gestion de l'inventaire cruciale
-dimension réaliste (loin des jeux pour assistés genre "Call of Duty", "Battlefield" etc)
-certains passages qui n'ont rien à envier aux survival horrors.

Excellent jeu : OK.....mais de là à le facturer entre 240 et 340 euros il y a un monde!!!
C'est le prix d'une console!
En plus cette édition collector est sympa mais elle ne comprend pas les 2 extensions et je l'avais payée 30 euros il y a 4 ans.
Je sais bien que la rareté fait augmenter les prix mais là c'est une belle arnaque.

UPDATE : ah tiens, comme par hasard, le prix a baissé de moitié depuis mon commentaire...


Transformers Devastation
Transformers Devastation

Aucun internaute (sur 2) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Les années 80 sont de retour, 18 octobre 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Transformers Devastation (Jeu vidéo)
Le seul Transformers auquel j'avais touché jusque là était "Transformers Armada" sur PS2. Le jeu était superbe mais trop dur et il concernait la version "moderne" de la série. Avec ce "Transformers : Devastation" on se croirait revenu en 1984 aux débuts de Canal+, 1ere chaine à avoir diffusé les aventures d'Optimus Prime et de ses copains : graphismes en cell shading, jeu très coloré, musiques rock et métal (sympas mais très originales), personnages de l'animé n'en jetez plus, le jeu est conçu pour les fans nostalgiques!
Le jeu est un beat'em all façon Devil May Cry ou Bayonetta et le scénario est secondaire tant le but avoué est de se faire plaisir en explosant Mégatron, Soundwave et autre decepticons, constructicons ou insecticons.
Le joueur peut incarner 3 autobots au début du jeu puis 2 autres robots (dont Grimlock le tyranosaure, chef des Dinobots!) seront disponibles au fur et à mesure que l'histoire avancera.
Activision a tout misé sur le fan service, la nostalgie, la prise en main rapide qui garantit un amusement immédiat : ça explose, c'est rythmé, c'est spectaculaire et c'est tant mieux parce que, avouons le, ce type de jeu est très vite répétitif (surtout que les décors et les ennemis ont tendance à être souvent les mêmes dans un même niveau).
"Transformers Devastation" n'était attendu par personne mais il remplit son rôle : défouler le joueur et combler les fans de la série.
En résumé : pas un must mais tout simplement le meilleur jeu de la licence sorti à ce jour.


Until Dawn
Until Dawn
Proposé par Le Coffre Aux Trésors
Prix : EUR 40,49

13 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Au coeur de l'horreur, 28 août 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Until Dawn (Jeu vidéo)
Cela faisait des mois que j'attendais ce jeu et que je guettais sa date de sortie en ayant peur (remarquez c'est ce que recherche les concepteurs d'Until Dawn!) d'être déçu. Après 8 heures de jeu et sans l'avoir encore terminé (je prends mon temps, j'attends que la nuit soit tombée pour y jouer, je cherche tous les indices etc) je peux dire que c'est un régal.
Alors que l'on nous annonçait un slasher movie pour adolescents avec des QTEs (Quick Time Events) où il suffit d'appuyer sur une touche de temps en temps pour faire avancer l'action on a en fait un vrai film avec plusieurs scénarios imbriqués dont l'issu sera dictée par vos choix, vos réactions, vos relations avec les autres personnages etc
Le but est simple : piégés en haute montagne, 8 jeunes adultes doivent survivre jusqu'à l'aube (d'où le nom du jeu). A noter qu'il est possible de sauver les 8 personnages (bon courage, je n'y suis pas arrivé), en sauver certains (le nombre est variable) mais que la possibilité que personne ne voit le jour se lever existe également. Pour cela, il va falloir gérer les relations souvent orageuses entre tel ou tel individu (jalousie et rancoeur notamment) grâce à un système de jauges qui montent et descendent selon vos actions (même chose pour vos qualités humaines : charité, honnêteté, courage, humour etc) : une gaffe est parfois difficilement rattrapable, soyez diplomate mais pas trop, vous risqueriez de perdre toute crédibilité aux yeux de vos compagnons d'infortune, ce qui aurait pour effet de....je vous laisse le découvrir par vous-même!
Mais, attention : une fois que l'un de vos héros est mort c'est définitif, c'est cruel mais cela a le mérite de renforcer le réalisme et également d'accentuer le stress quant à la bonne décision à prendre.

Beaucoup trouveront qu'Until Dawn est long à démarrer et que pendant les 2 premières heures on ne fait que participer à des conversations en regardant certains protagonistes se disputer ou, au contraire filer le parfait amour mais cette très longue partie est nécessaire pour poser les bases et par exemple s'attacher à Josh ou détester Emily.
Graphiquement le jeu est réussi, le doublage français est plutôt bon (même si la synchronisation labiale n'est pas au point) pour ma part j'ai préféré la VO qui elle, est une totale réussite, les bruitages sont dans la moyenne et les thèmes musicaux sont honnêtes (en revanche le générique est lui très accrocheur).
Bref, sans repousser les limites de la PS4, "Until Dawn" est esthétiquement réussi.
Côté scénario(s) on reste dans du très classique avec de nombreux emprunts au cinéma (je ne citerai pas le nom des films afin de ne pas gâcher le suspense), aux jeux vidéos (les séances chez le psychologue sont directement inspirées de celles de "Silent Hill : Shattered Memories" (sorti en 2010 sur Wii et PS2) ou à des séries TV.

"Until Dawn" parvient tout de même à nous surprendre en jonglant avec la temporalité (passé, présent, futur se croisent très souvent) et implique le joueur grâce aux systèmes de choix (façon "The Walking Dead") un peu comme le faisait "Heavy Rain" (contrairement à l'ennuyeux "Beyond : Two Souls") et on a du mal à lâcher le paddle tant on veut savoir la suite de l'histoire sans parler des fameuses interrogations du style "si j'avais répondu ça à la place ou fait telle action que ce serait il passé?"

Conclusion : "Until Dawn" est une aventure qui mélange jeu et film interactif que je conseille à tous les amateurs de films d'horreur, à ceux qui ont aimé "Heavy Rain" et "The Walking Dead" (le jeu) et pour qui "jeu vidéo" ne signifie pas "action non stop", "totale liberté" et plus généralement à ceux qui n'aiment pas lire ou écouter des personnages parler.
Il y aura bien évidemment des râleurs qui vous diront que ce n'est pas un "vrai" jeu, qu'il ne faut aucune adresse pour voir le bout de l'aventure, que ce type de soft mène le jeu vidéo à sa perte etc ne les écoutez pas et ne boudez pas le plaisir de jouer à cette exclusivité Playstation 4.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Apr 15, 2016 12:31 PM MEST


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10