Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici RentreeScolaire Cloud Drive Photos Learn more nav_TPL0516 Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Profil de Clitandre > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Clitandre
Classement des meilleurs critiques: 471
Votes utiles : 2363

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Clitandre (Ste Livrade sur Lot, France)
(MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
La cause du peuple
La cause du peuple
par Patrick BUISSON
Edition : Broché
Prix : EUR 21,90

6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Synthèse des commentaires en mai 2017, 11 mai 2017
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La cause du peuple (Broché)
A ce jour sur les 77 commentaires déposés ici à propos de "la cause du peuple", il y a 13 avis sévères (1 ou 2 étoiles) et à l'opposé 54 avis élogieux (4 ou 5 étoiles). Et 10 entre deux eaux.
L'avis le plus amusant est celui signé "Françoise" qui n'hésite pas à titrer "Ouvrage haineux et revanchard" écrit en majuscules, et qui commence par un inoubliable "Je n'ai pas lu ce livre et je ne le lirai pas (..)." suivi de 5 lignes indignées. 21 personnes ont répliqué à Françoise le plus souvent pour ironiser sur le sans-gêne de son a priori. Mais 8 l'approuvent, et un certain Yves prend soin de créer son propre commentaire du même tabac, titré "Merci Françoise" complété en une phrase "pour m'avoir fait gagner du temps en rédigeant ces quatre lignes parfaites sur un traître viré à coups de pieds occultes."
Les commentaires attribuant 2 étoiles sont surtout le fait de lecteurs qui se plaignent du style : "interessant mais difficile à lire" titre R.B. "pompeux" proclame Ger et "prétentieux" résume G. Sylvie. L'argumentation de R.B. commence ainsi "Quand on écrit un livre c'est pour le vdre au plus de monde possible, alors pourquoi vouloir "éduquer" ses lecteurs en utilisant une foule de mots"savants"que presque personne connait au risque de les rebuter ? Même Wikipedia ne connait pas un tiers des mots employés alors que l'on est contraint constamment à s'y référer. Çà déconcentre le lecteur qui perd le file du récit l'agace et l'énerve inutilement" (sic) On imagine bien ce R.B., même si on le connait pas, le livre posé sur la table à côté de l'ordinateur ouvert sur Wikipedia comme un nouveau Gaffiot, et se reportant à chaque instant à son écran pour "comprendre" des mots. (à l'intention de R.B. s'il lit ceci : le Gaffiot a été le dictionnaire de latin de plusieurs générations de jeunes français, si vous ne me croyez pas pouvez vérifier sur Wikipedia)
Les commentaires qui incitent à lire le livre, en lui attribuant quatre ou cinq étoiles, évoquent le style de l'auteur d'une manière différente : "un style brillant, ciselé et avec la distance de l'historien" dit Carnyx, qui y voit aussi "de la grandeur". "Un livre remarquable" (le qualificatif est repris par plusieurs commentateurs " et Jean Dutrueil explique longuement pourquoi et comment. Daniel Roux dit qu'avec cette lecture on passe "de l'actualité au concept", ce que d'autres expriment en disant qu'il y a "matière à méditer". Les avis varient sur l'importance qu'il faut accorder aux anecdotes : certains trouvent qu'elles forment "un témoignage" irremplaçable et "jubilatoire" et d'autres ne voient dans cette "chronique de la médiocrité" que le point de départ, le prétexte à une réflexion "politique, morale et métaphysique".
Ce livre n'est pas un récit de type journalistique, il est effectivement long (450 pages) et dense. Il comporte des descriptions très amusantes et des considérations générales qui le sont beaucoup moins. Pauvre Françoise, qui ne l'a pas lu et qui ne le lira pas... c'est vraiment dommage pour elle. Mais d'une certaine façon, c'est aussi un peu le sujet du livre...


Mille et un opéras
Mille et un opéras
par Piotr Kaminski
Edition : Broché

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Enorme travail, très utile et énorme plaisir à lire, 29 mars 2017
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mille et un opéras (Broché)
"C'est Schéhérazde. On dira le Kaminski comme on dit encore le Littré; Encyclopédique et palpitant" (André Tubeuf, Le Point). Très bien le rapprochement avec les Mille et Une nuits, oui, (spontanément j'avais aussi pensé aux mille et trois femmes de Don Juan...) bref, on est dans l'Hénaurme et il faut vraiment être pinailleur pour aller vérifier combien il y a exactement d'opéras cités dans le livre ! "trop" comme disent les enfants aujourd'hui, pour dire "beaucoup".
"Un tour de force comme on en connaît peu dans l'édition musicale française. Chapeau bas !" (Opéra International). Exact : dans le monde anglo-saxon il y a toujours eu davantage de publications dans le domaine musical, mais ce cher Kaminski, à lui seul, opère un sérieux rattrapage !
"C'est l'ouvrage que tout amoureux de l'opéra se doit de posséder dans sa bibliothèque" (Le Canard Enchaîné). Oui, avec "tout l'Opéra" en complément et pour le plaisir des comparaisons.. mais problème : à l'heure du tout numérique, les bibliothèques sont passées de mode et disparaissent (je connais quelqu'un qui se vante de ne plus avoir de "papier" à la maison et j'observe que mes petits-enfants sentent mes vieux livres avec une moue nasale sans équivoque)
"La masse des informations, la qualité des analyses, l'intelligence des avis, tout cela laisse admiratif. Travail de Titant d'ne ampleur et d'une richesse étonnantes." (Classica) Et quand je vois qu'il y a ici dans les commentaires un snob qui fait la fine bouche parce qu'il ne retrouve pas cité dans le Kaminski des opéras qu'il porte lui au pinacle.. (pour la bonne raison qu'il s'agit d'ouvrages peu joués et peu connus, les snobs sont comme ça)
"le guide de l'opéra le plus complet qui existe aujourd'hui" (La Lettre du Musicien). Exact ! au moins jusqu'à ce que ce petit snob de commentateur d'Amazon qui a trouvé un manque dans le Kaminski publie enfin sa propre encyclopédie de l'opéra..(c'est pas demain la veille.. hi hi hi !)


Le fascisme islamique: Une analyse
Le fascisme islamique: Une analyse
par Hamed Abdel-Samad
Edition : Broché
Prix : EUR 20,00

25 internautes sur 26 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Quelqu'un qui sait de quoi il parle (et qui prend des risques), 29 mars 2017
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le fascisme islamique: Une analyse (Broché)
Sujet brûlant, sur lequel il faut faire attention à ce qu'on dit. Certains propos sont interdits et le fait même de rappeler cet état d'interdiction (Le Canada vient de prendre de l'avance sur nous), sera probablement dénoncé bientôt comme l'indice d'idées condamnables, non exprimées mais forcément coupables... Il sera tout simplement interdit d'aborder le sujet. Puisque nous n'en sommes pas encore tout à fait là, (pour combien de temps ?) profitons-en pour encourager à lire le livre d'Hamed Abd-el-Samad : il rappelle des faits indiscutables, il décrit des processus en cours, il prévient des dangers. De manière claire et lisible sans effort particulier. Etudiant en sociologie à Nanterre il y a plus de quarante ans, j'avais eu à présenter un exposé dans le cours d'Abert Memmi, sur la question "L'Islam est-il une idéologie ?". je me souviens seulement que la discussion avait été un peu tendue, mais il m'est resté en mémoire que la réponse est plutôt oui lorsqu'on observe qu'une représentation du Monde (dans sa totalité) cherche à s'imposer sous une forme Totalitaire. Le livre "le fascisme islamique" nous permet d'entrer dans le détail, de s'appuyer sur l'histoire récente, de connaître les composantes du problème, d'établir d'inévitables distinctions : terrain miné, soyez prudents si vous cherchez ensuite à parler de ce que vous aurez lu. En cas d'attaque verbale, couchez-vous et taisez-vous. C'est la consigne officielle.


Les deux bouts
Les deux bouts
par Henri Calet
Edition : Broché
Prix : EUR 18,00

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Portraits très réussis nous revenant d'un Paris disparu, 29 mars 2017
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les deux bouts (Broché)
Je suis juste assez vieux et pas encore assez amnésique pour pouvoir témoigner à quel point Henri Calet a su capter des détails de la réalité de ce monde disparu. Des indices précis qui déclenchent des souvenirs, des observations que l'on pourrait dire minuscules mais qui permettent de reconstituer tout un ensemble. Ces "petites gens" à qui il s'intéressait de très près en notant les points les plus significatifs de leurs conditions de vie (matérielle, culturelle et morale) ont ensuite assisté à partir du milieu des années Soixante à un bouleversement de leur environnement. Le "niveau de vie" (une expression qui devrait nous faire sourire) s'est probablement amélioré pour la plupart... Mais peu importe, d'un autre point de vue, que ces enregistrements du Paris des années Cinquante soient fidèles ou pas à la réalité : la part la plus émouvante des reportages d'Henri Calet tient tout entier dans sa démarche. Les photographes Robert Doisneau ou Henri Cartier-Bresson nous ont laissé des "gueules" dont nous ignorons tout sauf l'apparence pittoresque. Il y a au contraire dans la lecture d'un portrait en cinq pages d'Henri Calet tous les éléments pour entrer fraternellement "à l'intérieur" d'une personne, que l'on a l'impression de deviner toute entière, sa vie, ses idées, son devenir probable (mais qui reste complètement incertain bien sûr !). Une grande leçon de psychologie, dans la grande tradition classique, avec pudeur. Et puisque j'ai pris le parti de rédiger systématiquement un commentaire incitant à lire chacun des livres d'Henri Calet, lorsqu'il en parait un nouveau, il me reste à souligner une fois encore, que la lecture de ses écrits amène quelquefois les larmes aux yeux mais ne laisse pas pour autant régner la déprime : l'humour d'Henri Calet serpente constamment entre les lignes et nous fait d'inoubliables clins d'oeil. On lit Calet, puis, inévitablement, un peu plus tard on en relit des passages... pour le plaisir !


Le crépuscule des idoles progressistes
Le crépuscule des idoles progressistes
par Bérénice Levet
Edition : Broché
Prix : EUR 19,50

21 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 un seul défaut.., 24 mars 2017
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le crépuscule des idoles progressistes (Broché)
...mais il me semble important de le signaler : à un moment ou un autre (cela peut survenir dès la page 50 ou seulement 100 pages plus loin) on a l"impression que ce livre n'exprime qu'une seule et même idée, de façon insistante, en la formulant de toutes les manières possibles, à l'aide de d'excellentes citations apportées l'une après l'autre comme si il fallait apporter sans cesse continuer à alimenter la machine. C'est gênant parce que très vite, l'essentiel a été dit, et très bien dit, dès le début de l'essai. Alors cette impression de tourner en rond pourra décourager certains (je m'y suis remis plusieurs fois, avant d'en venir à bout). Cette critique n'est pas essentielle, j'en conviens : ce qui importe c'est que l'idée directrice soit juste (et bien sûr elle l'est !) et solidement argumentée (et là pour le coup c'est du béton). Le contenu du livre est très bien résumé dans le premier commentaire, voir ci-dessus.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 24, 2017 3:32 PM MEST


Les Cinq Livres des faits et dits de Gargantua et Pantagruel
Les Cinq Livres des faits et dits de Gargantua et Pantagruel
par François Rabelais
Edition : Broché
Prix : EUR 32,00

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 une édition formidable !, 24 mars 2017
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Cinq Livres des faits et dits de Gargantua et Pantagruel (Broché)
Cette édition bilingue (on passe de l'un à l'autre par plaisir) représente un travail dont on ne remerciera jamais assez Mme Fragonard. Les 140 pages introductives, les très nombreuses illustrations intelligemment légendées ou commentées, le "dictionnaire" en annexe, bref, tout l'appareil critique qui est offert là (du coup les notes en bas de page sont pertinentes et en nombre raisonnable) renouvelle complètement l'intérêt pour Rabelais aujourd'hui. Ce volume qui nous livre enfin une intégrale appétissante des cinq livres de Rabelais est tout simplement et tout à la fois admirable, beau, chic, colossal, considérable, dantesque, dément, démesuré, du tonnerre, ébouriffant, effrayant, énorme, épatant, époustouflant, étonnant, extraordinaire, extravagant, fabuleux, fameux, fantastique, faramineux, fort, fumant, géant, génial, gigantesque, gros, immense, impeccable, imposant, impressionnant, incalculable, inouï, invraisemblable, le plus beau, magnifique, marrant, méchant, merveilleux, mirifique, mirobolant, monstrueux, monumental, notable, phénoménal, prestigieux, prodigieux, redoutable, remarquable, renversant, rocambolesque, sensationnel, soufflant, stupéfiant, super, supérieur, surprenant, terrible, titanesque... (oui, bien sûr)


De l'urgence d'être conservateur: Territoire, coutumes, esthétique, un héritage pour l'avenir
De l'urgence d'être conservateur: Territoire, coutumes, esthétique, un héritage pour l'avenir
par Roger Scruton
Edition : Broché
Prix : EUR 20,00

22 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Intelligent, raffiné, sensible, cultivé et modéré..., 24 septembre 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
..Et bien d'autres qualités encore chez l'auteur de ce livre (courageux, indépendant, solide et consistant, ayant le souci de la clarté sans jargon inutile). Merci aux éditions de l'Artilleur de nous donner, enfin, un si beau texte qui permet de prendre le temps de réfléchir à ce qui nous arrive d'une manière posée, avec des arguments soigneusement pesés, des références et une démarche qui ne sont pas habituelles dans notre "intelligentsia" parisienne. Ce livre, dont on sent qu'il est le résultat d'une longue maturation (l'auteur raconte aussi son parcours) est en soi un cadeau : l'auteur est généreux et il a confiance en la compréhension de son lecteur. Il sera évidemment passé sous silence ou broyé par le mépris condescendant des médias de.notre propagande (Libé le Monde l'Obs et France Info etc..).
Treize chapitres : 1. Mon chemin 2. Au point de départ le chez-soi 3. La vérité du nationalisme 4. La vérité du socialisme 5. La vérité du capitalisme 6. La vérité du libéralisme 7. La vérité du multiculturalisme 8. La vérité de l'environnementalisme 9. La vérité de l'internationalisme 10. La vérité conservatrice 11. Royaumes de valeur 12. Questions pratiques 13. Un adieu qui interdit le deuil mais admet la perte
Ce plan à la fois simple et méthodique permet de passer en revue et de clarifier tous les grands mots qui sont couramment utilisés à toute vitesse comme si'ils n'étaient pas en eux-mêmes des sources de malentendus... Je vous souhaite de prendre le temps de prendre connaissance de cette brillante analyse. Ne ressentonss nous pas tous plus ou moins une aspiration à la sagesse ?


La Langue des medias : Destruction du langage et fabrication du consentement
La Langue des medias : Destruction du langage et fabrication du consentement
Prix : EUR 11,99

16 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Clair et facile à lire : faîtes passer !, 18 août 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Malgré son titre, qui ressemble à l'annonce d'un travail universitaire, ce livre est très bien écrit, bien construit, appuyé sur des exemples simples et bien racontés. Il est réjouissant de constater, en 2016, que la "science" des textes et des médias (Barthes, Bourdieu pour aller vite) qui était initialement un outil militant revient comme un boomerang en pleine figure de ceux-là mêmes qui, entre temps, ont pris le pouvoir... L'auteur de ce livre ne se situe pas vraiment à gauche de l'échiquier politique et son livre sera traité par le mépris dans les écoles de journalisme.. mais la roue tourne, continue de tourner et les évidences de remonter à la surface. Il y a quelques années je plaignais les nord-coréens, qui dans leur petits appartements étaient obligés d'écouter la radio d'état (is ne pouvaient l'interrompre). Ici et maintenant, la multiplication des chaînes a multiplié les répétitions, l'abus des formules du prêt-à-penser et le cauchemar médiatique est devenu tellement fou (déconnecté de ce que l'on voit avec ses propres yeux) qu'il faut nager constamment à contre-courant. Ce livre, tonique, déterminé et probant, aide à reprendre de l'énergie avec de grandes bouffées d'air frais : excellente hygiène personnelle pour l'entretien d'un cerveau libre.


De la joie de vivre par temps hostiles
De la joie de vivre par temps hostiles
par Olivier Bardolle
Edition : Broché
Prix : EUR 12,00

1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 En-dessous de dix, entre deux vins, 18 août 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : De la joie de vivre par temps hostiles (Broché)
Imaginez que pour une raison quelconque (soif, pause dans un voyage..) vous entrez dans un bar et vous commandez un café. Un habitué des lieux est accoudé à côté et commence à vous parler. Au début vous écoutez, vous souriez même, il a des expressions personnelles et puis très vite vous vous lassez de ses opinions à l'emporte-pièce. Voilà l'impression que j'ai ressentie en lisant ce petit bouquin : de la philosophie de pochetron, des opinions de café du Commerce; Il y a bien quelques trouvailles,en particulier au début dans la description humoristique des années 70, mais pas assez pour compenser les interminables et naïfs "à mon avis" qui s'enchaînent. Papy-boomer, papy radoteur, Olivier Bardolle confond sa démarche personnelle avec la marche du Monde. Évidemment antiraciste-qui-tient-à-le-faire-savoir, écolo ++ et humaniste athée, il répète volontiers qu'il n'y a rien de mieux que de boire un bon coup ensemble. La prochaine fois ce sera sans moi, excusez-moi je dois repartir, au revoir Monsieur.


Joris-Karl Huysmans : Oeuvres complètes et annexes - (47 titres, annotés et illustrés)
Joris-Karl Huysmans : Oeuvres complètes et annexes - (47 titres, annotés et illustrés)
Prix : EUR 1,79

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Incroyable !, 23 avril 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Dans son dernier roman prémonitoire, "Soumission", Michel Houellebecq a choisi, avec humour bien sûr, de réhabiliter Huysmans, qui était tombé en désuétude. J'ai donc lu "Sainte Lydwine de Schiedam" (édité par Jérôme Millon) et j'ai ressenti le choc de plaisir qui se produit à chaque fois que l'on découvre un grand style, une façon originale de décrire le monde. Et puis voilà cette nouvelle édition numérique de l'ensemble de l'oeuvre de Huysmans .. Je n'ai évidemment encore pas tout lu, mais d'ores et déjà je tiens à dire que c'est tout simplement incroyable ! Incroyable que cet écrivain ait été si mal traité par la critique (asservie à l'idéologie, oui, je sais mais tout de même). Incroyable , à l'opposé maintenant, comme si une digue s'était rompue, que l'édition numérique permette de lire à n'importe qui (pour moins de 2 euros !!!) tous ces textes, qui d'une manière ou d'une autre, à tel ou tel moment provoquent de grandes émotions, de grandes réflexions. Incroyable, la richesse stylistique (le vocabulaire !) de Huysmans, incroyable son humour noir, incroyable son évolution personnelle, sa foi... Mais je vais arrêter d'employer le mot "incroyable" parce que cela pourrait vous lasser, excusez-moi. ce que je veux souligner c'est que cette lecture est une source généreuse de découvertes, que cette lecture peut donner l'occasion à chacun de faire un grand voyage panoramique et rétrospectif dans sa propre (?) vie intérieure.
Je n'ai pas encore lu les 14 articles en annexe (le seul grave défaut des éditions numériques tient en ce que l'on ne peut pas vraiment feuilleter, survoler, piocher au hasard des coup d'oeils jetés à la volée dans le texte en le survolant...) mais déjà les trois dont j'ai pris connaissance m'ont paru très éclairants. Bravo pour le lexique, très utile. Désolé, je vous quitte, après "en-ménage", pur chef d'oeuvre d'observations de détails "signifiants", je retourne dans "A vau-l'eau"...


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20