undrgrnd Cliquez ici Litte Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose
Profil de Christophe, Paris > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Christophe, Paris
Classement des meilleurs critiques: 13.878
Votes utiles : 195

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Christophe, Paris "Crimson Tears" (Paris, France)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5
pixel
The Killer Elite (Tueur d'élite) [Édition Collector]
The Killer Elite (Tueur d'élite) [Édition Collector]
DVD ~ James Caan
Proposé par Smartphones & DVD
Prix : EUR 8,09

2.0 étoiles sur 5 IMPROBABLE, 30 août 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Killer Elite (Tueur d'élite) [Édition Collector] (DVD)
Je me réjouissais de l'alliance Peckinpah/Caan/Duvall et je dois dire que je suis resté sur ma faim.
N'ayant pas lu le pitch j'ai été surpris et alléché par les 10 premières minutes, mais ensuite...
Tout se traîne, la rééducation de Caan (excellent au demeurant) et la nouvelle mission qu'on lui assigne : tout cela ne tient pas la route, on n'y croit pas 2 secondes. Polar parano post watergate ? Regardez donc plutôt "Conversation Secrète" de Coppola, beaucoup plus abouti formellement et sur le fond.
Ici, les méchants jouent à découvert, tout le monde trahit tout le monde (enfin, au sein de la CIA) et les fameuses scènes de castagne propres à Peckinpah... ben, y en a pas... A part un final assez ridicule et improbable (qui montre bien que tout le monde se foutait du scénar) dans un décor cela dit incroyable (un cimetière de vaisseaux de guerre).
Franchement, je me réjouis généralement de la ré-édition de perles classiques que j'ai pu râter, celle-là était bien inutile.


Le Goût des merveilles [DVD + Copie digitale]
Le Goût des merveilles [DVD + Copie digitale]
DVD ~ Virginie Efira
Prix : EUR 10,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 UNE PETITE MERVEILLE, 1 août 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Goût des merveilles [DVD + Copie digitale] (DVD)
Très (trop) classique dans sa forme, ce film est une petite merveille (oui, ok facile...)
Magnifiques images, scénario qui semble convenu mais ne l'est pas...
Acteurs formidables...
Et pui et puis et puis Virginie Efira, qui montre une gamme de jeu incroyable. On la savait à l'aise dans la comédie romantique, la voici bouleversante en veuve qui se débat pour assurer la succession de son mari, se posant des questions sur son avenir, celui de ses enfants. Elle est belle, solaire, simple, son jeu est riche, varié mais sans être ostentatoire (genre t'as vu comme je suis bonne ?)...
Et puis ça fait rudement du bien de voir enfin une actrice de 38 ans avoir au ciné des enfants de l'âge de ceux qu'elle pourrait avoir...


La comédie des menteurs
La comédie des menteurs
par David Ellis
Edition : Poche
Prix : EUR 8,70

3.0 étoiles sur 5 BRILLANT MAIS UN PEU VAIN AU FINAL, 1 août 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : La comédie des menteurs (Poche)
C'est un exercice de style. Une bonne idée, bien menée.
Comment l'auteur va-t-il se dépêtrer de nous raconter à rebours une histoire dont on sait dès les premières pages l'issue ?
Cela fait bien entendu ressortir la noirceur de l'âme humaine puisqu'on comprend au fur et à mesure que tout le monde cache quelque chose, manipule, triche, ment... mais c'est donc en remontant le temps vers le début de l'histoire qu'on comprend quels sont les enjeux cachés et /ou inavoués de chacun.
Très vite (il faut quand même une bonne centaine de pages pour entrer dans le jeu) j'ai été happé par le principe, mais aussi déçu. Car le principe en question n'est que factuel, les personnages n'existent pas vraiment, victimes qu'ils sont de cette narration à rebours. Ils les pantins du jeu diabolique mis en place par l'auteur, brillant, certes, mais limité.
Et un peu vain au final.


La vérité sur l'Affaire Harry Quebert - Prix Goncourt des lycéens 2012 et Grand Prix du Roman de l'Académie française 2012
La vérité sur l'Affaire Harry Quebert - Prix Goncourt des lycéens 2012 et Grand Prix du Roman de l'Académie française 2012
par Joël Dicker
Edition : Poche
Prix : EUR 9,20

17 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 LA VERITE SUR JOEL DICKER, 28 mars 2016
Ce qui est intrigant dans ce bouquin, c'est la fascination d'écrire un grand livre. C'est l'obsession des deux héros.
Manque de bol pour nous, les modèles de Dicker sont plus Mac Lévy et Guillaume Musso : tout sur l'intrigue, rien sur l'écriture.
Il n'y a pas de style, les dialogues sont ampoulés et frôlent souvent le ridicule : amusez-vous à lire à haute voix les élans passionnés de Harry et Nola, c'est à mourir de rire.
Tout cela ponctué de conseils pour écrire un grand livre.On comprend vite que par grand livre, ce n'est pas de chef d'oeuvre inoubliable que parle Dicker mais d'un best-seller... et c'est ce qu'il écrit.
Pas de style donc. pas de personnage passionnant non plus. On n'a qu'une vague idée de qui est le héros, l'histoire de pédophilie entre Harry et Nola reste nébuleuse, les personnages secondaires sont bien caricaturaux, la petite communauté contre le richissime homme d'affaires qui habite un grand domaine pas très loin, on a déjà vu ça mille fois... Tout est truffé d'invraisemblances, les rapports humains comme l'intrigue policière, on ne croit vraiment à rien mais on avance en se disant que ça va s'améliorer. Et comme si son bouquin n'était pas assez long, l'auteur rajoute des scènes totalement inutiles et méga caricaturales entre le narrateur et sa mère juive. Trente pages au moins qui ralentissent l'action.
Et en parlant d'action, j'avais compris très vite (en tous cas bien avant le déluge de révélations dans les 50 dernières pages) pourquoi l'homme d'affaires avait recueilli son chauffeur défiguré, et surtout qu'il y avait arnaque littéraire à la base de tout ça.
Mais malgré tout ça, l'impression de lire quelque chose sans consistance, sans sens, sans intérêt, je suis allé au bout. En m'en voulant. Mais j'y suis allé. Pour voir, par curiosité, parce que je me disais qu'un livre qui s'est tellement vendu ne pouvait pas être aussi creux et vain. Ben si. Veni, vidi je ne lirai plus de Dicker, promis !


Dix pour cent
Dix pour cent
DVD ~ Camille Cottin
Proposé par Expédition sous 24H
Prix : EUR 15,31

1 internaute sur 5 a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 CENT POUR CENT CLICHES, 12 février 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dix pour cent (DVD)
Plate, bourrée de clichés,laborieuse (c'est vraiment drôle, ces situations à 2 balles ?), la série a pourtant fait le plein de critiques élogieuses.
sans doute les services presse avaient-ils peur que les stars et leurs agents les boycottent pour leur prochaines opérations de promo.
Las, aucun personnage attachant, des "stars" (honnêtement, Laura Smet, c'est une star ? Nathalie Baye, depuis quand n'a-t-elle pas fait un bon film ? Julie Gayet est surtout connue pour sa love story avec Hollande mais pas pour son travail d'actrice... Audrey Fleurot est très bien mais ce n'est pas uns star...) qui pratiquent l'auto-dérision de manière tellement contrôlée que ça n'a pas d'intérêt...
Les coutures des épisodes sont grossières, les personnages de l'agence tous détestables. Les américains arrivent à nous faire aimer les Sopranos, ici, ces agents arrogants et odieux et leur staff soumis et péteux nous restent totalement étrangers.
Camille Cottin est cependant LE point positif de la série.


Ce monde disparu
Ce monde disparu
par Dennis Lehane
Edition : Broché
Prix : EUR 21,00

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 COLLECTION DE CLICHES, 11 décembre 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ce monde disparu (Broché)
J'aurais aimé être aussi enthousiaste que le premier commentateur, et surtout lire le même livre que lui.
Après un premier abandon à la page 120, je m'y suis remis.
Mais ce Lehane me semble trop touffu et indigeste : trop de personnages inutiles, la première moitié du roman semble une succession de nouvelles tant aucun des chapitres ne semble lié aux autres. Enfin, vers la moitié donc, tout "fait lien", mais pour n'offrir qu'une histoire de mafieux qu'on a l'impression d'avoir lue cent fois avant.
Les coups de théâtre et autres trahisons sont ultra-balisés et classiques (scènes de massacres classiques, le traitre qui est forcément celui auquel le héros se refuse à penser...)
Alors oui, le seul intérêt du bouquin, ce sont les deux scènes présentant des criminels pères de famille.
C'est bien peu pour susciter autre chose qu'un intérêt poli, vu les grands bouquins qu'a auparavant écrits le monsieur.


Intérieur nuit
Intérieur nuit
par Marisha Pessl
Edition : Broché
Prix : EUR 24,90

4 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 MEMA PAS PEUR, 31 octobre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Intérieur nuit (Broché)
Porté aux nues par Télérama et les Inrocks, parlant d'un suspens tramé jusqu'à l'insoutenable, ce livre n'est qu'un page- turner de plus, souvent écrit avec les pieds et de fait, déceptif.
Marisha Pessl crée une intrigue complexe, mêlant vaudou, sorcières et satanisme qui tient en haleine, certes, mais manque singulièrement de cohérence (le site internet consacré au cinéaste, dont les membres menacent au début de faire la peau à tout imposteur qui s'y introduirait n'est pas très réactif, par exemple...) Elle arrive à mêler fantastique et réalité à certains moments, mais l'écriture ne suit pas. La figure mystérieuse du réal culte, inspiré de Kubrick/Hitchcock/Lynch/Argento ne tient pas la route jusqu'au bout. Les péripéties dans lesquelles les personnages sont plongés finissent par devenir trop convenues, et trop attendus les moyens ultra-simplistes dont ils échappent aux dangers qui les guettent.
Alors, oui, le cauchemar tramé ou imaginé par le journaliste semble à un moment donné prendre une réelle texture pour être désamorcé par une fausse fin inepte et une vraie... plutôt peu inspirée, tirant sur le mystère et une pseudo-poésie plutôt malvenus...
Bref, même si le bouquin procure des images et développe des séquences singulières, il manque malheureusement du style, ce qui a fait la gloire et le génie des cinéastes suscités ayant inspiré la figure de Cordova.
Au final : un coup d'épée dans l'eau.


Les loups à leur porte
Les loups à leur porte
par Jérémy Fel
Edition : Broché
Prix : EUR 20,00

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 INTERESSANT MAIS PAS ABOUTI, 6 octobre 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les loups à leur porte (Broché)
Jérémy Fel ne manque pas de talent et sait prendre le lecteur dans des intrigues d'une noirceur rare et d'une violence sourde, dont on ne sait pas toujours comment elle va éclater. Il aborde des thèmes rarement abordés (les ados enlevés par un réseau pédophile, la violence qui se fait jour chez un jeune ado) qui filent vraiment les jetons. Noir c'est noir, certes mais ça ne tient pas toujours debout (Mary Beth, séquestrée et torturée par le super méchant de l'affaire a un I-phone !Pourquoi ces va et vient entre des coins perdus de France et les Etats Unis ?)
Mais le vrai problème, c'est le lien entre ces histoires : il n'y en a pas. Et au final, malgré quelques connexions tirées par les cheveux entre les différentes histoires, on se trouve plus face à un recueil de nouvelles qu'à un roman.
Dont on se demande un peu ce qu'il veut (nous) dire au bout du compte ?
Au final, entre références prestigieuses annoncées (Stephen King et David Lynch, on se calme) et esbroufe, il y a encore du boulot...


Derniers Instants
Derniers Instants
par Steve Mosby
Edition : Broché
Prix : EUR 22,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 SANS SURPRISE, 3 août 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Derniers Instants (Broché)
Depuis le terrifiant UN SUR DEUX, Steve Mosby déçoit.
Ici, deux histoires parallèles amènent à la découverte d'une organisation qui met aux enchères la mort de personnes qu'elle enlève.
C'est marrant, mais on dirait que Mosby n'a jamais entendu parler de "Hostel", la peu ragoutant diptyque ciné il est vrai d'eli Roth qui racontait la même chose il y a 8 ans...
De la même manière que son précédent roman, "Les Fleurs de l'Ombre" empruntait en grande partie sa conclusion à pompait un petit film d'horreur des années 80, "Nuits d'horreur", dans lequel des aubergistes concoctaient un pa^té très prisé grâce à la chair des clients qu'ils ensevelissaient jusqu'au cou dans la terre et gavaient avant de...
Il serait peut-être temps de retrouver les sujets originaux et terrifiants des deux premiers romans.


Le Briseur d'âmes
Le Briseur d'âmes
par Sebastian Fitzek
Edition : Broché
Prix : EUR 6,90

3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 DAUBE PUISSANCE MILLE, 24 juin 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Briseur d'âmes (Broché)
Une des plus grosses bouses que j'ai jamais lues...
Sur un postulat qui en vaut un autre, Fitzek part du principe qu'il peut écrire n'importe quoi n'importe comment (le style, il ne sait pas ce que c'est). Il s'imagine que proposer une cliffhanger toutes les trois pages lui vaudra l'adhésion du lecteur. C'est l'inverse qui se produit. A force d'accumuler les effets, on se fout de ce qui va arriver et quand survient la révélation d'identité du fameux briseur d'âme (tueur en série qui anihile psychiquement ses victimes en laissant sur elles des blagues carambar), on n'est même pas surpris... et on s'en fout ! Parce que l'auteur a tellement fait disparaître de personnages sans qu'il soit vraiment établi ce qui leur arrive, les déclarant morts puis les resssuscitant, se trompant plusieurs fois de prénoms dans certaines scènes... C'est tellement un festival de n'importe nawak que Fitzek se sent obligé de tout nous résumer dans les 10 dernières pages, ce qui n'amène strictement rien si ce n'est rajouter un peu plus de confusion à grand coup d''un nouveau lot d'invraisemblances.
Bref, ce briseur d'âme casse les c...


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5