undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose
Profil de Peter Guizmo > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Peter Guizmo
Classement des meilleurs critiques: 353
Votes utiles : 1307

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Peter Guizmo (France)
(TOP 500 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Nous étions les hommes
Nous étions les hommes
par Gilles Legardinier
Edition : Poche
Prix : EUR 7,80

3.0 étoiles sur 5 un thriller sympathique d'un des grands noms actuels de la comédie, 17 août 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nous étions les hommes (Poche)
Je connais Gilles Legardinier depuis ses grands succès de comédies sentimentales.
Mais avant de lancer dans le comédie, il écrivait des thrillers et étant tombé un peu par hasard sur ce livre, c’est avec grande curiosité que je me suis jeté dans cette lecture.
Scott et Emy sont médecin et généticiennes, ils travaillent ensemble depuis des années sur la maladie d’Alzheimer et viennent de faire une découverte effrayante qui semble menacer l’humanité.
Mais leurs découvertes vont susciter bien des convoitises et mettre leur vie en danger, car les puissants de ce monde ont bien décidé de mettre la main sur leurs recherches et pas que dans un but humanitaire.

On retrouve ici les prémices de ce qui fera la grand succès de Gilles Legardinier par la suite. Un style léger et un sens du dialogue et des répliques de ces personnages.
Forcément dans le cadre d’un thriller, cela détonne quelque peu (avec notamment des pointes d’humour dans des situations un peu étranges) , et malgré le sujet peu de noirceur dans ce roman. Fan des thriller sombres et sordides, ce roman ne sera pas pour vous.
Pour autant, si on accepte ce postulat de thriller « détendu », on appréciera toutes les qualités de conteur d’histoire, d’humour dont sait faire preuve Legardinier.

Au final, on se retrouve avec un bon suspense, une histoire dynamique, des personnages originaux et sympathiques et ce ton humaniste qui le caractérise..
C’est donc plaisant même si moins convaincant que ses derniers romans plus dans la comédie.


La Mémoire des embruns
La Mémoire des embruns
par KAREN VIGGERS
Edition : Poche
Prix : EUR 8,30

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Attachant et émouvant, 17 août 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Mémoire des embruns (Poche)
Mary est en fin de vie, malade, elle reçoit une visite lui apportant une lettre révélant un lourd secret.
Remuée par ce passé qui resurgit, elle décide de partir à Bruny, île où elle a passé presque toute sa vie notamment en tant que femme de gardien du phare, en une sorte de pèlerinage.
De ses 3 enfants, seul Tom le cadet semble comprendre un peu la démarche, lui-même se débattant dans la douleur d'un divorce vieux de 10 ans.
Alors que Mary se prépare à clore sa vie, Tom, lui semble parti pour la voir renaître suite à la rencontre d'une jeune scientifique qui comme lui a l'Antarctique dans la peau.

Une première remarque, la 4ème de couverture (comme cela arrive parfois) donne des informations assez trompeuses. Tout d'abord contrairement à ce qu'elle peut laisser penser, Tom ne partira pas avec sa mère sur l'île Bruny mais lui et Mary se partageront en effet les attentions de l'auteur durant tout le livre. Karen Viggers nous propose un roman profondément humain avec des personnages extrêmement attachants et une description de cette île sauvage qui donne réellement envie aux lecteurs de visiter ce coin de terre perdu. Mary dans son histoire tout comme Tom dans son désarroi sont très touchants et font preuve d'une immense humanité, les seconds rôles sont également très bien écrits et définis, Karen a visiblement un vrai talent pour donner vie à ses personnages.

Le seul petit point faible de ce roman sera en fait, cette lettre qui servira un peu de fil rouge durant tout le récit et dont le secret qu'elle renferme m'aura semblé une évidence très tôt dans le livre.
Mais cela ne nuit pas à la lecture tant l'intérêt est ailleurs entre puissance des sentiments humains et beauté de ces points reculés et sauvages.

Une belle lecture.


Le berceau des Ténèbres
Le berceau des Ténèbres
par Jean-Luc Bizien
Edition : Poche
Prix : EUR 9,90

4.0 étoiles sur 5 Plus intense que les deux tomes précédents, un suspense réussi., 14 août 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le berceau des Ténèbres (Poche)
Le berceau des ténèbres clôt la trilogie des ténèbres initiée avec l'évangile et la frontière des ténèbres.
S'il n'est pas forcément nécessaire d'avoir lu les deux tomes précédents, cela apporte un plus quant à l'évolution des personnages.
Ici, exit la Corée du Nord, Paik Dong Soo est maintenant un réfugié politique à New York alors que Seth Ballahan a pris la tête de l'antenne new yorkaise de son journal.
Si tout va pour le mieux pour le journaliste, pour l'ancien officier des renseignements les choses ne vont pas de même, malgré l'intégration réussie de sa femme et de son fils, lui est tombé dans une profonde dépression.
C'est alors qu'entre chinatown et Little Italy, des enfants commencent à disparaître, l'affaire semble étouffée ,mais les maffia locales sur les charbons ardents.
Alors que Seth pense détenir un sujet en or, Paik se retrouve enrôlé par M.Wang le chef de la triade chinoise. Les voilà tous les deux sur la même affaire sans se douter des risques qu'ils vont faire prendre à leurs familles.

Dans un registre plus classique que les deux premiers romans, le berceau des ténèbres est pourtant le plus réussi des trois.
On perd la découverte du monde Nord-Coréen, mais en contrepartie, on trouve une intrigue bien plus solide, un rythme plus intense et un suspense plus haletant.
On regrettera tout de même, une remise en forme de Paik un peu rapide et le grand final qui se termine de manière un peu précipitée. On reste pour moi en dessous des grands noms français des thrillers comme Chattam ou Thilliez .
A noter que Joshua Brolin, héros de la trilogie du mal de Chattam, apparaît en guest star dans ce roman, clin d'œil sympathique de la complicité entre nos auteurs francophones


Le mystère Henri Pick
Le mystère Henri Pick
par David Foenkinos
Edition : Broché
Prix : EUR 19,50

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Les coulisses du monde de l'Edition., 18 juillet 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le mystère Henri Pick (Broché)
En Bretagne, dans un petit village une bibliothèque permet à des inconnus de déposer leurs manuscrits refusés par les éditeurs.
Cette arrière salle quelque peu oubliée est découverte par une jeune éditrice qui finit par y trouver un roman qu’elle estime excellent.
La machine marketing se met en marche, le succès est immense et la vie de beaucoup de gens va s’en retrouver chamboulé..

Ce livre de David Foenkinos est assez particulier, d’une part, il n’y a pas de personnages principaux qui en ressortent vraiment, mais plutôt une pléthore de personnages qui tour à tour prendront le devant de la scène.
De plus, il semble décrire assez précisément les dessous du monde de l’édition, se transformant par moment quasiment en documentaire. Ce côté est d’ailleurs très instructifs.
Côté personnages, on en trouve une brochette, en général plutôt bien campé, mais forcément devant le nombre et la rotation des histoires, difficile de vraiment s’attacher à l’un d’entre eux, ce qui est le point faible de ce roman.
Original dans sa construction, ce livre reste toutefois très plaisant à la lecture. Le rythme est assuré, le côté coulisse de l’édition est assez remarquable et en prime nous réserve une révélation finale excellente.


À l'orée du verger
À l'orée du verger
par Tracy Chevalier
Edition : Broché
Prix : EUR 22,50

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Entre véritée historique et puissance émotionnelle., 4 juillet 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : À l'orée du verger (Broché)
Comme à son habitude Tracy Chevallier nous plonge dans un roman tout à la fois historique et profondément humain.
Cette fois ci, c’est l’expansion des colons vers L’ouest américain qui servira de toile de fond, ainsi que le monde des botanistes de cette époque. Nous y découvrons l’histoire de Robert fils cadet d’une famille d’éleveurs de pommiers exilés dans l’Ohio bien peu propice à ce genre de culture, un drame le poussera dans une fuite sans fin vers l’Ouest. Un Robert hanté par le drame et habité par l’amour des arbres.
La vérité historique est d’autant plus profonde que Tracy Chevallier va mêler dans son roman des personnages imaginaires mais aussi de vrais personnages historiques liés à la botanique.
On retrouver aussi sa qualité pour nous narrer les aventures de personnages un peu en marge et terriblement sympathiques.

La structure du roman non chronologique donne un ton un peu particulier à ce roman, mais les pièces du puzzle s’emboitent finalement petit à petit donnant toute sa puissance dramatique à cette histoire.
Hormis une petite longueur dans le chapitre de l’odyssée de Robert, j’ai dévoré ce roman écrit magistralement, d’une richesse historique aussi importante que sa puissance émotionnelle.


On dirait nous
On dirait nous
par Didier van Cauwelaert
Edition : Broché
Prix : EUR 20,90

3.0 étoiles sur 5 Un bon début, une démarche originale,mais un roman qui tend un peu à se désagreger en cours de route, 12 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : On dirait nous (Broché)
Soline et Ilan ont la trentaine, elle violoncelliste reconnue mais qui vient de perdre son instrument fétiche, lui pseudo agent immobilier, plus fort pour squatter les apparts de son portefeuille que pour les vendre. Amoureux fous, ils vivent une histoire passionnelle malgré de nombreux déboires. Ils vont faire la connaissance de Georges et Yoa, trois fois leur âge mais qui semblent les avoir pris en affection. Des attentions , des cadeaux, mais que se cache derrière cette approche de ses si vieilles personnes ? Il va vite s'avérer que celle-ci n'est pas dénué d'intérêt et que ce qui va leur être demandé est loin d'être anodin. Alors bénédiction ou malédiction que cette rencontre?

Difficile de parler de ce roman sans dévoiler le sujet qui n'apparait nulle part dans la 4eme de couverture. J'ai beaucoup apprécié la première moitié de ce roman. L'idée de base est plutôt originale et incongrue, mais sait trouver sa source dans les racine du personnage de Yoa, originaire d'une ethnie de l'Alaska. Bref, la rencontre est bien menée, la requête bien amenée, le tout dans un style léger, drôle mais qui laisse percevoir un certain voile de mystère quant aux conséquences possibles. Puis soudainement, le roman va prendre un virage qui tombe comme un cheveu sur la soupe, partant dans un road movie dont le sens est difficile à cerner. Le roman va alors quelque peu s'empêtrer dans des incohérences, des réactions improbables, dont il est difficile de faire abstraction. De sorte que la lecture de la deuxième partie m'a semblé peu fluide, peu entrainante et la conclusion un peu décevante. Lecteur occasionnel de Didier van Cauwelaert, je l'ai connu plus inspiré, plus judicieux et fin à traiter des sujets de cet ordre..

Bref une petite déception à l'arrivée, pour un roman pas désagréable mais à qui il manque un peu de consistance, de finesse et d'entrain.


L'Elite, Tome 3 : Dernière épreuve
L'Elite, Tome 3 : Dernière épreuve
par Joëlle Charbonneau
Edition : Broché
Prix : EUR 13,90

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Fin d'une trilogie palpitante., 26 mai 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Elite, Tome 3 : Dernière épreuve (Broché)
On avait laissé Cia, alors qu'elle venait de découvrir (mais à quel prix) une immense machination pour faire tomber la présidente.
Dans ce 3ème tome, la voici maintenant commanditée par la présidente pour une mission délicate. éliminer les personnes les plus impliquées dans la mise en place du test.
Elle n'a qu'une semaine pour éviter une sanglante fausse rébellion, mais pour cela il va falloir savoir à qui elle peut faire confiance et accepter de bafouer ses principes .
Le grand final aura lieu dans une atmosphère de conspiration et d'espionnage et apportera beaucoup de réponses sur le fonctionnement du Test et de ce que deviennent les candidats qui échouent.
C'est avec plaisir qu'on retrouve le personnage de Cia qui se retrouve encore dans une situation bien périlleuse. Elle devra faire face à une double menace, le corps professoral bien sûr, mais aussi les étudiants acquis à la cause rebelle et qui ne sachant pas que leur chef et de mèche avec les dirigeants de l'université la considère comme ennemi.

Même si le roman prend un peu trop de temps sur les questionnements de Cia quant à savoir à qui elle peut se fier, il garde un rythme assez soutenu et délivre son lot de suspense mais aussi de révélations. Un panel de personnages toujours ambigus donne une réelle profondeur à ce récit. Un 3eme tome qui joue son rôle de clôture de l'intrigue et d'ouverture vers l'avenir.

Tout comme les deux premiers tomes, un bon moment de lecture.


L'Horizon à l'envers
L'Horizon à l'envers
par Marc Levy
Edition : Broché
Prix : EUR 21,50

4.0 étoiles sur 5 Malgré des défauts, ce roman m'aura finalement captivé., 21 mai 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Horizon à l'envers (Broché)
Luke et Josh sont deux amis en étude de médecine. Leurs études sont financées par un organisme détectant les chercheurs les plus prometteurs. Avec cette bourse, vient aussi un accès à un labo High Tech leur permettant de faire les recherches de leur choix… A eux de prouver régulièrement que leurs recherches valent la peine de renouveler ce financement d’année en année. Hope va se joindre à eux, et vivre une belle relation amoureuse avec Josh.. Mais ce bel ensemble s’effondre quand Hope se trouve confronter à une terrible maladie, leurs recherches sur le transfert de la mémoire pourra-elle les aider à vaincre les plans macabres de la destinée ?
Ce dernier roman de Marc Levy me laisse sur un sentiment très partagé. En analysant cette lecture, je trouve pas mal de défaut à ce roman entre longueur au début, transition d’époque pas tout à fait réussie, thématique pas si originale que cela au final.
Oui mais voilà, à côté de cela, ce roman a su me transmettre tout un tas d’émotions, peut être parque j’ai pu être confronté à exactement les mêmes problèmes que Hope… Et force est de constater que Marc Levy a un sens de la narration en général et des répliques en particulier absolument excellent. Le couple formé par Josh et Hope est très beau, les répliques échangés entre les personnages font souvent mouche et au final la thématique d’amour éternel est pas mal menée et amenée.
Bref, on peut reprocher comme souvent pas mal de trucs au roman de Marc Lévy, mais il y a une certitude, ce gars sait raconter une histoire et nous embarquer.. et finalement, n’est ça pas le plus important ?

Un 4 étoiles au final plus lié au ressenti émotionnel qu'à l'analyse rigoureuse.


Bloodshot Reborn T01
Bloodshot Reborn T01
par Jeff Lemire
Edition : Relié
Prix : EUR 10,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Une renaissance complètement réussie !, 12 mai 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bloodshot Reborn T01 (Relié)
Lors de la première salve de titres valiant en France, Bloodshot était à mes yeux une des séries les plus faibles, la moins originale et interessante. Du bourrin sans trop de fond.
Mais Jeff Lemire n'est pas n'importe quel scénariste, et prenant appui sur la mini The Valiant sortie en même temps et que je conseille de lire avant ce tome 1, il met le personnage dans un nouveau statu quo, lui rendant une humanité dont il manquait cruellement. Au final, on se retrouve avec une série mêlant astucieusement le psychologie et action, avec un personnage soudainement très attachant, des enjeux clairement définis et une narration fluide, pertinente et rondement menée. C'est plein de bonnes idées et magnifiquement mis en image par le duo Mico Suayan, David Baron.
La preuve qu'il n'y a pas de mauvais personnage, il suffit de savoir les écrire '


La frontière des ténèbres (TOUC.FICTIONS)
La frontière des ténèbres (TOUC.FICTIONS)
Prix : EUR 6,99

3.0 étoiles sur 5 Plus dynamique que le premier tome, mais toujours pas completement conquis par cet auteur., 9 mai 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : La frontière des ténèbres (TOUC.FICTIONS) (Format Kindle)
Quelques temps après les évènements de l’évangile des ténèbres, Seth a reconstruit sa vie et son couple, notamment grâce à l’adoption d‘une adorable petite fille d’origine coréenne.
Forcément quand on lui propose de venir avec femme et enfant à Séoul tout frais payé en échange d’une petite participation à une enquête, il n’hésite pas.
Stupeur quand il découvre que cette petite enquête est un sauvage double meurtre dans un village pilote de haute sécurité, et que la personne avec qui il doit collaborer n’est autre que Paik Dong-Soo, l’homme qui l’a fait sortir de Corée du Nord et qu’il pensait mort.
Paik Dong-Soo est d’ailleurs fortement motivé puisqu’en échange de son infiltration dans ce village pilote, il sera ensuite aidé pour aller récupérer sa femme et son fils dans un camp d’internement nord-coréen.

2ème tome de la trilogie des ténèbres, on retrouve avec un certain plaisir Seth et Dong-Soo dans de nouvelles aventures.
Moins centré sur la Corée du Nord, ce qui était le gros point fort du premier tome, Jean Luc Bizien nous offre toutefois un roman plus dynamique que son premier opus. Les personnages bien que toujours un brin caricaturaux finissent tout de même par être attachant, et on a plaisir à les voir évoluer d’une roman à l’autre. S’il n’offre guère de surprises (en fait une seule pour ma part), il se lit agréablement notamment de par son côté dépaysant et choc de cultures. D’un point de vue thriller , on reste cependant bien loin d’un bon Thilliez ou Chattam (les références françaises du genre) et je ne serai pas aussi enthousiaste que le bandeau marketing signé Chattam en terme d’efficacité. Les résolutions semblant toujours laisser quelques trous de logique et le tout laissant encore un léger goût d’inachevé. En tout cas une fois encore, les meilleurs moments sont ceux se passant en Corée du Nord, ce qui ne laisse craindre un peu pour le dernier opus, qui devrait se dérouler aux US.

Si le premier tome était un 3 étoiles (limite 2 et demi), celui-ci est plutôt dans l’autre sens (3 et demi)


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20