Cliquez ici Cliquez ici cliquez_ici. LeMoisDesIndésHW22 Cloud Drive Photos En savoir plus nav_Renewed Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici cliquez_ici Jeux Vidéo
Profil de Mathieu > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Mathieu
Classement des meilleurs critiques: 3.224.227
Votes utiles : 166

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Mathieu (Paris)

Afficher :  
Page : 1
pixel
City of Quartz : Los Angeles, capitale du futur
City of Quartz : Los Angeles, capitale du futur
par Mike Davis
Edition : Poche

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Fascinant et cynique, 30 septembre 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : City of Quartz : Los Angeles, capitale du futur (Poche)
Mike Davis, historien proche des courants néo-marxistes, nous offre ici un ouvrage référence de la sociologie urbaine.
Après une partie consacrée à l'histoire de Los Angeles, dans laquelle il décrit les luttes d'influence entre WASP de Downtown et juifs libéraux du Westside, ainsi que le rôle des promoteurs immobiliers, l'auteur se livre à une description sombre et pessimiste de la présumée capitale du futur : séparatisme municipal, bunkerisation des lieux publics (les centres commerciaux en particulier), action quasi militaire du LAPD (dans la lutte contre les gangs et la drogue notamment).
Les origines intellectuelles de Mike Davis (c'est, entre autres, un ancien membre du PC américain) le conduisent sans doute à certaines exagérations ou omissions, ce qu'il faut garder à l'esprit quand on lit "City of Quartz". Ceci dit le livre est tout à fait captivant, riche et souvent drôle grâce au ton cynique de Davis.


Peseverance
Peseverance
Prix : EUR 8,06

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 du pur hardcore métal, 30 septembre 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Peseverance (CD)
ce nouvel opus reste dans la lignée de "satisfaction is the death of desire" (même s'il est légérement moins bon) : alternance de parties rapides et de mosh parts, son énorme (celui-ci est encore mieux produit que le précédent), voix surpuissante de jasta. un must pour tous les fans de hardcore new school, mais les fans de métal à la slayer ou pantera devraient aussi y trouver leur compte.


La nouvelle droite américaine
La nouvelle droite américaine
par Mokhtar Ben Barka
Edition : Broché

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 imprécis, contradictoire et partial, 30 septembre 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : La nouvelle droite américaine (Broché)
Chouette me suis-je dit. Enfin un livre qui traite de la droite américaine de manière dépassionnée, objective (c'est ce qu'on nous promet au dos du livre) et allant au-delà des stéréotypes habituels. Il faut bien dire que ce fut une déception.
Après une étonnante préface de Claude-Jean Bertrand où l'on apprend que le communisme soviétique n'était pas de gauche, le lecteur a droit à 5 chapitres décortiquant l'histoire et les différents courants de la droite américaine. L'ouvrage est richement documenté (son principal atout) et permet de découvrir de nombreux faits et personnages.
En revanche les analyses et conclusions de l'auteur sont parfois discutables pour ne pas dire partiales. Parler de Huey Long et du Père Coughlin dans la genèse de la nouvelle droite (alors que c'étaient des populistes de gauche), faire des démocrates les dignes héritiers de Locke (l'individu propriétaire est pourtant une thématique centrale des républicains), parler de Jackson comme d'un symbole progressiste (il a tout de même expulsé les Indiens de Georgie et empêché la Cour Suprême de prendre leur défense), dire que les conservateurs sont hostiles au libre-échange avant d'expliquer quelques pages plus loin que ce sont des adeptes d'un capitalisme darwiniste sauvage ou encore omettre de parler du renversement idéologique qui s'est opéré entre républicains et démocrates suite au New Deal (les seconds, jusque-là méfiants envers le pouvoir fédéral, sont devenus étatistes, tandis que les premiers ont suivi le chemin inverse) relève de l'imprécision, de la contradiction, voire de la mauvaise foi. Il est vrai que la nouvelle droite américaine est riche en contradictions, que ses racines historiques et idéologiques sont variées. Ce que l'auteur explique insuffisamment, laissant un fort sentiment de confusion chez le lecteur.


Meantime
Meantime
Prix : EUR 7,11

12 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 et helmet créa le néo-métal..., 31 décembre 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : Meantime (CD)
Un must, un album incontournable pour toute personne se disant fan de néo-métal. Ce groupe new-yorkais est en effet sans le vouloir à l'origine de ce courant musical. Eh oui les jeunes, les Deftones et Linkin'Park n'ont pas tout inventé. Petit historique : Helmet sort "Meantime" en 1992 (dix ans déjà...) sur Interscope (label de... Limp Bizkit), album très innovateur qui a fait beaucoup de bruit dans le monde du rock (il s'est d'ailleurs vendu à plusieurs centaines de milliers d'exemplaires aux USA). Au menu, un métal d'un genre nouveau. Un son absolument écrasant, énorme, des riffs très lents, voire pesants, une voix qui alterne le guttural et le mélodique, des parties très planantes. Un mélange de métal, de hardcore (le groupe s'est produit plusieurs fois au CBGB's), de noise et de rock plus traditionnel. Le tout est censé refléter le confinement et le stress que l'on ressent à New York. Par ailleurs, les membres du groupe rompent avec la mode de l'époque en arborant cheveux courts et vêtements propres. Alors si vous voulez découvrir ce groupe injustement méconnu en Europe et connaître les origines de ce qui s'écoute aujourd'hui, ruez-vous sur "Meantime" !


Les vrais penseurs de notre temps
Les vrais penseurs de notre temps
par Guy Sorman
Edition : Broché
Prix : EUR 24,00

19 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 un tour du monde des penseurs, 26 décembre 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les vrais penseurs de notre temps (Broché)
Comme à son habitude, Guy Sorman parcourt le monde, cette fois-ci pour nous faire découvrir les grands intellectuels qui ont révolutionné d'une manière ou d'une autre leur discipline. On y retrouve de grands noms comme Claude Lévi-Strauss, Noam Chomsky, Karl Popper ou encore Octavio Paz, mais aussi des auteurs moins connus et très originaux comme Murray Rothbard (l'Etat est un voleur) et Thomas Szasz (la psychiatrie est une escroquerie au service des régimes totalitaires) pour ne citer qu'eux. A noter que Sorman présente toute un floppée de scientifiques étudiant des domaines allant du big-bang à la robotique, en passant par la génétique ou l'évolution des espèces. Idéal pour parfaire une culture scientifique insuffisante, d'autant que tout est présenté d'une manière très claire et vivante.


Démocratie et totalitarisme
Démocratie et totalitarisme
par Raymond Aron
Edition : Poche
Prix : EUR 9,30

64 internautes sur 67 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 analyse comparative démocratie libérale/communisme, 26 décembre 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : Démocratie et totalitarisme (Poche)
Ce livre est en réalité un cours sur la sociologie des sociétés industrielles, professé par R. Aron à la Sorbonne lors de l'année 1957/58. L'auteur s'y livre, avec un recul impressionnant vu l'ancienneté de l'ouvrage, à une analyse comparative et objective de la démocratie libérale et du communisme soviétique. Système partisan, corruption, oligarchie, constitution, idéologie, terreur : toutes ces questions sont abordées avec une distance empreinte de modestie et une grande richesse d'analyse. Pouvait-on en attendre moins de la part de Raymond Aron ?


Vers une société sans Etat
Vers une société sans Etat
par David Friedman
Edition : Broché

30 internautes sur 34 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 original et anti-conformiste, 26 décembre 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : Vers une société sans Etat (Broché)
Le fils de l'illustre Milton Friedman défend l'idée d'une société anarcho-capitaliste où toutes les fonctions étatiques seraient assurées par des entreprises privées. Justice, défense, police, lutte contre la pollution, émission de monnaie, David Friedman essaie de démontrer, exemples historiques à l'appui, comment tous ces problèmes pourraient être efficacement gérés par la propriété privée et le libre-marché, sans aucune contrainte étatique. Anti-conformiste, utopique, ce livre vaut surtout pour son originalité et sa capacité à nous faire réfléchir sur certaines questions en dehors des sentiers battus. Un poil à gratter plutôt qu'un programme réaliste.


The Amalgamut [Import anglais]
The Amalgamut [Import anglais]
Proposé par A ENTERTAINMENT
Prix : EUR 11,51

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 magistral, 26 décembre 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Amalgamut [Import anglais] (CD)
Richard Patrick et sa bande reviennent avec un nouvel opus dans la veine du précédent. Au programme, une alternance de morceaux agressifs (American Cliché, My long walk to jail, Columind), de balades (The only way, God damn me) et de titres plus expérimentaux (World today, The 4th), sans oublier le fabuleux single "Where do we go from here". Gros son, forte dose de technologie et de samplings, chant à la fois mélodique et puissant : Filter est une fois de plus au rendez-vous avec sa recette si particulière. A ne pas manquer.


Anarchie, État et Utopie
Anarchie, État et Utopie
par Robert Nozick
Edition : Broché

23 internautes sur 28 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 un peu trop complexe, 26 décembre 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : Anarchie, État et Utopie (Broché)
Un des ouvrages majeurs de la philosophie libertarienne, dans lequel Robert Nozick défend l'idée d'un Etat minimal limité aux fonctions de protection contre la violence. Egratignant au passage la théorie de la justice de Rawls (comme lui professeur de pholosophie à Harvard), Nozick explique pourquoi un Etat allant au-delà de ces fonctions minimales viole les droits des individus. Une oeuvre riche, argumentée mais malheureusement très complexe, parfois même peu claire (la faute à la traduction ?). Je conseillerais plutôt Murray Rothbard et son "Ethique de la liberté" pour une première approche du libertarianisme.


Page : 1