Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos nav_BTS17CE En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici cliquez_ici
Profil de NicolasB > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par NicolasB
Classement des meilleurs critiques: 116.401
Votes utiles : 345

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
NicolasB (France - Basse Auvergne)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
pixel
Greatest Hits
Greatest Hits
Proposé par DVD Overstocks UK
Prix : EUR 14,07

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le meilleur du meilleur, 5 octobre 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Greatest Hits (CD)
Il n'est pas possible de résumer Queen à un best of, mais si vous ne connaissez pas trop ce groupe alors lachez vous sur ce disque, vous ne vous en plaindrez pas.
Je me souviens des mes premières écoutes de l'oeuvre Queenesque, c'étaient des moments inoubliables que je vous souhaite de vivre. J'aimerais revivre ces moment là, seulement je n'ai jamais retrouver un groupe comme Queen, parcequ'il n'y en a pas.
Alors n'attendez pas pour vivre des moments de bonheur, oui le paradis existe et il est dans un disque, celui là même !
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Apr 22, 2009 8:48 PM MEST


Symphony of Enchanted Lands Part II : The Dark Secret
Symphony of Enchanted Lands Part II : The Dark Secret
Prix : EUR 19,26

16 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 la grandiloquence du metal, 2 octobre 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Symphony of Enchanted Lands Part II : The Dark Secret (CD)
Rhapsody ou comment mettre en musique le seigneur de anneaux !
Ce que j'aime avec ce groupe c'est qu'ils vont à fond dans leur délire de Fantasy à la Tolkien, et ils n'y vont pas par 4 chemins, jugez plutot :
- Christopher Lee comme narrateur de la saga
- Turrilli qui est toujours aussi fou (il est sur que son histoire est réelle dans une autre dimension) et trés bon guitariste.
- Strapolini maitre des arrangments symphoniques à la silouhette d'Elfe de Fondcombe.
- Lione chanteur extra qui pousse la note au plus juste.
- et une plétore de musiciens de studio et des choeurs d'opera qui en fera palir Sauron lui même.
Si vous voulez passer un bon moment de Fantasy au pays des dragons, laissez vous faire par ce disque.
De plus je vous conseil l'édition limité avec le DVD, même si celui là à comme défaut de présenter 3 fois le même clip dans trois versions differentes (on s'en serait passé) et l'absence de sous titrage, même un en anglais aurait pu être utile.
Un dernier conseil, vérifier bien le disque une fois acheté en quittant le magasin ou en le sortant du carton, car le livret intérieure à une facheuse tendance à se déchirer du support.


The System Has Failed
The System Has Failed
Prix : EUR 8,68

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 L'album tant attendu, 2 octobre 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : The System Has Failed (CD)
Megadeth ? je croyais ce groupe mort, et quelle ne fut pas ma surprise en voyant ce nouvel album. Mais prudence est mère de sureté alors je l'ai bien écouté avant de l'acheter. Car rappelons nous les trois dernière daubes ... euh... disques du groupe.
Dave revient en grande forme, TSHF rappel des anciens albums comme Countdown ou Youthanasia. les mélodies sont assérées et les riffs sont bien rentre-dedans. La voie de Mustaine a toujours son charme, bref un bon album de la Mégamort.
Vous pouvez y aller.


The Antidote [Import anglais]
The Antidote [Import anglais]

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Toujours plus sombre, 18 mai 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Antidote [Import anglais] (CD)
Moonspell est passé par bien des styles (Death - Black - Doom - Gothic...) mais reste toujours Moonspell.
Bien que je lui préfére son prédécesseur (Darkness and Hope), Antidote est un trés bon album, où les musiciens accentuent encore le côté sombre de leur compos (on se demande comment ils le peuvent encore LOL).
Lentement, douloureusement, violement, avec une batterie plus présente que sur les autres albums, Moonspell continu une descente amorcée avec Darkness dans les méandres nauséabonds de votre esprit.


Queen II
Queen II
Proposé par DVD Overstocks UK
Prix : EUR 19,10

14 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La pierre angulaire du groupe, 10 mai 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Queen II (CD)
Cet album reste en majorité l'œuvre de Brian May et Freddie Mercury, en effet ils se sont partagé l'album en deux jouant sur le côté Blanc (May) et le côté Noir (Mercury).
Sur la face A, face blanche sur le vinyle original, Mr May nous fait une entrée de guitare grandiloquente avec « Procession », instrumental qui leur servira à ouvrir leurs concerts jusqu'en 1976. Celui ci s'enchaîne avec « Father to Son » hymne lyrique Hard Rock, style que Brian affectionne tous particulièrement, puis s'envient une des pièces maîtresses de l'album : « White Queen ». Douce ballade Mayenne extraordinaire comportant un passage instrumental de toute beauté. Brian avouera plus tard que « White Queen » reste la chanson dont il est le plus fier. « Some Day One Day » ne restera pas dans les annales et ne sera jamais joué en live, cependant ce titre très Folk n'en reste pas moins un témoignage du guitariste qui s'amuse à superposer les bandes jusqu'à enregistrer de façon subtile 5 guitares à la fois. C'est d'ailleurs lui même qui chante sur ce titre. En effet il a noté que dans la discographie de Queen et ce jusqu'au début des 80's, sur chaque album un titre était chanté par Brian et un par Roger Taylor. Ce lui là même qui composa « The Loser In The End » qui vient conclure la première face du LP. Il faut dire que la voie de Taylor, rocailleuse à souhait se prête très bien à cet exercice de style très Rock'n'Roll.
Mais là où Queen s'envole c'est sur la face noire totalement acquise à Mercury qui nous assaille d'emblée avec « Ogre Battle ». Riffs de guitares qui taillent le roc, chants grandiloquents, une fable Mercuryenne dans toute sa splendeur. On n'a pas le temps de se reposer que les premières mesures de « The Fairy Feller's Master Stroke » déferlent des HP. Musique alambiquée à souhait, montés et descentes de gammes réalisées avec tellement de subtilités... qu'on a du mal à se rendre compte de la difficulté de l'exercice. « Nevermore » arrive juste à point pour que l'on puisse reprendre son souffle... mais pas trop longtemps puisque « The March Of The Black Queen », morceau épique et purement progressif nous rentre dedans avec ses flots de guitares, des voix qui arrivent de toute part, une orchestration magique qui en fait le morceau pilier de l'album. Freddie à envie de calmer le jeu et nous propose « Funny How Love Is » gentille chansonnette au refrain pénétrant. Vient le final... et quel final ! « Seven Seas Of Rhye » casse la baraque, premier succès commercial du groupe, il emporte Queen vers les sommets de la gloire d'où ils ne redescendront jamais.
Queen II, deuxième opus du groupe reste un des albums les plus méconnus du chaland, mais en même temps un de ceux que les Die Hard Fans, comme on les appel, préfèrent. Il est la pierre angulaire, l'album le plus progressif du groupe.


Marbles
Marbles

2 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un bon album... de pop Anglaise, 8 mai 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Marbles (CD)
Soyons clair, le nouveau venu de Marillion est un bon album... pop, et la longueur des titres n'y changera rien. Le temps du Progressif pour les Anglais est loin, trés loin.
Soit dit en passant les compositions restent trés léchées, avec des arrangements de qualités, et la vois de H. est parfaite. La musique est envoutante, et contribue même à vous reposer l'esprit aprés une dure journée.
Il est clair que cet album est largement meilleur que certaines post production comme Radiation, mais on reste sur sa faim tout de même.
Alors je pose la question : est on en droit d'attendre autre chose de Marillion aujourd'hui, à l'instar de leur merveilleux albums d'autrefois, ou Marbles signe t-il le choix d'une nouvelle voie déjà engagée sur Anorak ?


The Works
The Works

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 1984, retour à un son plus rock, 2 mai 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Works (CD)
Hot Space avait déçu voire destabilisé beaucoup fan avec ses hymnes trés dance. ALors Queen revient en 1984 avec Works et un son plus rock. "Tear it up" ou bien encore "Hammer to fall" enflameront toutes les scénes du monde, It's a hard life étonnera par son clip baroque et le costume "écrevette" de Freddie. Ils firent aussi dans l'humanitaire avec "Is this the world". Bref un album qui marqua un retour en force pour Queen, et des titres avec lesquels ils mirent le feu un jour de juillet 1985 au fameux Live Aid.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7