undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose
Profil de Abenaki > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Abenaki
Classement des meilleurs critiques: 1.525
Votes utiles : 1459

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Abenaki "Livre et musique" (Gard et Paris)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Trafalgar : Les aléas de la stratégie navale de Napoléon
Trafalgar : Les aléas de la stratégie navale de Napoléon
par Michèle Battesti
Edition : Broché
Prix : EUR 27,00

5.0 étoiles sur 5 Barré le T, 23 août 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Trafalgar : Les aléas de la stratégie navale de Napoléon (Broché)
Paradoxalement c'est en mettant en pratique l'une des pires stratégies navales que Nelson offrit à l'Angleterre l'une des victoires les plus écrasantes encore fêter aujourd'hui. Mais c'est que Nelson connaissait extrêmement bien sa marine, ses équipages et son armement, tout aussi bien qu'il connaissait la marine, les équipages et l'armement de la "coalition" franco-espagnole. Et c'est bien sur ces différences qu'il fit son pari hallucinant. Considéré, à tort, comme une école, l'attaque de Nelson sur Villeneuve n'était certainement pas un exemple à suivre. Et pourtant il fut imité et chaque fois le résultat de l'attaquant tourna au désastre. Car ses imitateurs ne comprirent pas le personnage Nelson.

Michele Battesti qui écrit sublimement et comte à merveille des faits historiques s'arrête aussi sur le caractère et la personnalité de quatre personnages en particulier : Nelson, Villeneuve, Napoléon et Decrès. Et nous devons bien admettre que si le projet de l'Empereur était presque "utopique", avec un autre que Villeneuve, cela aurait eu une chance de fonctionner. On imagine avec peine à quel point le cerveau de Napoléon a dû turbiner à 500 à l'heure durant des mois pour espérer contrer l'incroyable avance naval de la Royale Navy.

Ce livre est si bien conçu et l'écrit si fluide qu'il se lit très rapidement. Et pourtant il s'agit bien d'un véritable ouvrage d'histoire très sérieux. Passionnant de bout en bout, la seule frustration que j'en tire est dene pas avoir encore lu l'ouvrage de l'auteur sur la bataille d'Aboukir.


Détour mortel 4 : Origines sanglantes [Non censuré]
Détour mortel 4 : Origines sanglantes [Non censuré]
DVD ~ Jennifer Pudavick
Prix : EUR 8,91

2.0 étoiles sur 5 Allez moussaillon, encore un effort....., 28 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Détour mortel 4 : Origines sanglantes [Non censuré] (DVD)
Après le mortel désastre du numéro 3, l'équipe qui n'en fini pas de faire des "détours" pour tourner de mortels détours tente péniblement de relever la tête. Au grand risque de se la faire trancher. Et, après un grand "HO HISSE" (en fait plutôt "HO HIIIIIIISSSSSEE"), on parvient quand même à quelque chose d'un petit peu, tout petit peu mieux que le volet précédent.

L'entrée en matière, avouons le, est plutôt flippant pour le peu que l'on veuille bien se mettre à la place des employés de l'asile. Ah oui, j'ai oublié, parce que cette fois cela se passe dans un asile qui, tout à fait logiquement, a été construit au beau milieu d'un bois éloigné de tout et où les tempêtes de neige semblent fréquentes et incroyablement longue. Enfin bref, tout ce qu'il y a de plus logique (c'est vrai après tout, c'est très reposant). Donc pour faire court, trois membres de la famille HAUTEMENT perchée réussi à sortir de sa cellule...ah oui, autre logique, dans cette asile on laisse trois malades dans une seule et même cellule, et tant qu'à faire les plus dingue....après quoi ils libèrent tous les autres cinglés. Tous le personnel fini avec de gros soucis de santé. Comme ils sont dans un établissement de santé nous pourrions penser que cela tombe bien pour eux mais non. Vous verrez pourquoi en matant le film. Curieusement tous les patients disparaissent sauf....devinez qui????
Comme d'hab', un groupe de jeunes plus malin et aventurier que Indiana Jones trouve le moyen de se retrouver bloqué dans l'établissement en question et la boucherie commence version "El Deguello" !!

Question scénario, vous l'aurez compris c'est juste au dessus du niveau de la neige qui envahi le paysage extérieur du film. Les acteurs ne sont pas forcément meilleurs non plus...bon allez, un chouia plus crédible peut-être que dans le n°3....et bien sûr, dans cette équipe à la solidarité très chancelante, il ya , tradition oblige, 2 ou 3 nanas qui ont peut-être bien plus décrochée leur rôle respectif pour leur corps qu'elles montrent sans sauvagerie que leur talent d'actrice.

Pour finir (mais non je plaisante, il y a encore une suite), ce film est comme le n°2, voir 3, c'est bien avec une partie chips, pizza ou nana sensible que l'on veut serrer dans ces bras et qui vous traitera de pas très net de regarder un tel film, si elle ne vous dit pas que c'est débile de regarder des films au scénare débile.


The Revenant [DVD + Digital HD]
The Revenant [DVD + Digital HD]
DVD ~ Leonardo DiCaprio
Prix : EUR 17,99

7 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Le Convoi Sauvage, 9 mars 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Revenant [DVD + Digital HD] (DVD)
J'ai déjà laissé un commentaire sur le livre de Michael Punke qui porte le même titre et a inspiré ce film. Dans les deux cas je me lève contre un fait que je trouve anormal. Peut-être à des fin "mercantilement" (et tant pis si j'invente un mot) commerciales. Car ce film, aussi beau soit il, n'est rien d'autre qu'un REMAKE de l'extraordinaire "LE CONVOI SAUVAGE" de Sarafian (1971) avec les remarquables John Huston et Richard Harris. Cette première version fait certes beaucoup moins couler de sang que cette version ci, mais elle est bien plus réaliste. Là ou DiCaprio, brillant certes là encore, passe une partie de son temps à grogner ou grommeler, Harris se contente de garder le silence. Evidemment les deux films sont réalisés de façon très différentes et dans les deux cas la beauté domine. Mais j'ai une préférence réelle pour l'œuvre de Sarafian qui est un véritable chef-d'œuvre, alors que là, avec "The Revenant", je ne suis pas encore convaincu. A revoir pour m'en faire une idée plus sûre, mais pas dans l'immédiat (j'avais eu le même doute avec la version de 1971, mais avec une envie de revoir le film rapidement).
Enfin, ce qui m'énerve, c'est que avec cette version, tout comme avec le roman de Punke, à aucun moment il n'est fait allusion à cette œuvre sublime qu'est "Le Convoi Sauvage".

Question : quitte à faire des remakes, pourquoi cela se fait il toujours avec des œuvres qui ont connu de considérable succès et presque toujours pour les tirer vers le bas (The Revenant, Mad Max La planète des singes,...) alors qu'il serait tellement plus intéressant de faire des remakes avec des films ayant connu des échecs à leur sortie??? Cela demande t il plus de courage? Je ne pense pas, mais il faut croire que oui.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Mar 18, 2016 10:30 PM CET


Pornographie
Pornographie
Prix : EUR 19,00

4.0 étoiles sur 5 Le plaisir vient aussi de la rareté., 28 février 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pornographie (CD)
Je n'en démord pas : "La tête en arrière" et "D'autre Part" restent pour moi ce que LUKE a fait de mieux. Cela dit, retrouver le groupe me fait plaisir.
Alors, comme d'habitude, il est question de savoir sur qui LUKE copie le plus ou qui l'influence davantage? Noir Désir ou Saez? Ce dernier je ne connais pas vraiment alors j'ai été découvrir. Du Saez, mouais peut-être, je dirai pas vraiment j'y retrouve plus du ND. Mais après tout qu'est ce que cela peut faire? Ce que nous attendons nous autre c'est de l'excellent. Alors sûr que LUKE peine à trouver véritablement sa marque, à vraiment confirmer sa personnalité. Mais c'est aussi parce que ND est passé avant. Saez est aussi peut-être plus régulier. Il n'empêche : Thomas a une foutue plume et un véritable savoir faire pour la composition.

Tout d'abord avec "Pornographie" , à la première écoute, j'ai eu un peu de mal. Pas trop accrocher. En plus sur une musique rock, il débite son texte comme un rappeur (tiens, là personne ne dit qu'il fait du Puf Daddy ou un autre bouffon du genre). Dommage, je déteste le rap. Mais le texte tape fort et juste. Alors je me suis accordé quelques jours plus tard une autre écoute de l'album, pas tout d'un coup (un peu assommant je trouve), mais deux-trois titres comme ça. Avec une autre oreille, plus reposée. Et là, j'ai vraiment découvert le nouvel opus LUKE et j'ai bien plus aimé. Tout les titres ne se valent pas, je trouve l'album un peu irrégulier, mais par rapport à l'ensemble de ce que le marché nous propose depuis 15 ou 20 ans, nul doute, LUKE est nettement au-dessus du panier. J'espère sincèrement que Thomas aura d'autres choses à nous dire dans l'avenir, cela nous promettrait d'autre(s) album(s).


D'Autre Part
D'Autre Part
Prix : EUR 6,99

5.0 étoiles sur 5 Millésime LUKE, 20 février 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : D'Autre Part (CD)
Comparé LUKE à ce qui est tellement médiatisé aujourd'hui serait une insulte pour ce groupe. Avec des textes toujours ciselés et des compositions également toujours très fouillées, le navire LUKE avec Thomas Boulard comme capitaine de bord nous offre un album d'une qualité que je trouve à la hauteur de l'excellent "Tête en arrière". Il est d'une régularité assez rare dans le monde de la production artistique. Il n esemble pas qu'il y ait des morceaux qui ont pour but de simplement remplir l'album afin de soutenir 2 ou 3 titres en particulier (comme cela se fait presque toujours, même chez celles et ceux que nous qualifions de "légende").
"D'Autre Part" confirme donc véritablement le potentiel d'un vrai grand groupe 100% français (ouf, ça fait du bien ça aussi) mais qui souffrira peut-être, toujours, hélas, de la comparaison avec "Noir Désir". Personnellement, bien que je connaisse moins l'œuvre de ND, je préfère à ce jour LUKE.
Nous sommes en 2016, et suis content qu'il sort un nouvel album alors que le groupe faisait, disait on, parti du passé.


Détour mortel 3 [Non censuré]
Détour mortel 3 [Non censuré]
DVD ~ Tom Frederic
Prix : EUR 7,96

1.0 étoiles sur 5 On se demande quand même de l'utilité d'un tel film., 17 février 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Détour mortel 3 [Non censuré] (DVD)
Il m'a semblé, à quelques reprises, sur quelques scènes ou images, avoir déjà vu ce film il n'y a pas si longtemps. Mais alors, si c'est le cas et je crois que oui, il ne m'a vraiment pas marqué. Et pour cause. Sur les trois premiers "Détour", celui-ci est vraiment mortellement loupé. Scénario cousu de fils blancs, mauvais acteurs (plutôt oui), et puis toujours le même titre, pourquoi pas, même en exploitant toujours le même thème, mais pourquoi ne pas changer l'ensemble (décor par exemple, contexte, etc....). Là cela m'a bassiné assez vite.

Le scénario a voulu, il me semble, varié en cherchant à approfondir un aspect peut-être plus thriller-suspens avec ses taulards échappés qui se retrouvent avec un gardien qui se montrera finalement vénal et une minette qui, on se le demande un peu, semble perdue dans cette histoire. La famille d'affreux qui massacre et bouffe tout le monde n'est plus, dans ce troisième volet, que secondaire. L'histoire principale se concentre sur les fugitifs sous la coupe d'un caïd (mal interprété) confronté à d'autres échappées tout aussi mal interprétés. Et la forêt bien sûr. Rien ne tient vraiment debout dans ce film. Les trucages ne sont pas mieux réussis que dans les deux premiers de la série. Enfin, dans la famille" fin de film tiré par les cheveux à vous en arracher la chevelure" (oui je sais c'est un curieux nom pour une famille), je demande "Détour mortel" troisième du nom. Bingo, bonne pioche.
Bref, surtout, si vous voulez vous reposer les neurones, serrer une nana dans vos bras ou l'embrasser voir autre chose durant un film que vous n'avez pas forcément envie de suivre...celui-ci fera l'affaire.
La qualité du dvd est égal aux précédent : rien à dire.


Détour mortel 2 [Non censuré]
Détour mortel 2 [Non censuré]
DVD ~ Erica Leerhsen
Proposé par Neobang
Prix : EUR 5,90

2.0 étoiles sur 5 Cela ressemble à un remake, a les couleurs d'un remake, les cris d'un remake, et pourtant...., 17 février 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Détour mortel 2 [Non censuré] (DVD)
Il fallait bien s'attendre à une suite. Celle-ci a une histoire assez comparable au premier volet. Un groupe de personne se retrouve en plein milieu d'un bois habité par des familles de dingues tous plus affreux les uns que les autres. Et les uns après les autres, les membres du groupe font, bien malgré eux, un concours de "qui souffrira le plus avant de mourir"?
L'histoire tiens, là encore à peu près la route, quoi que, ça commence à être un brin bancal. Les acteurs ne sont pas forcément non plus les meilleurs que l'on puisse trouvé. c'est toujours des économies sur le budget. Toujours aussi une ou deux filles assez jolies et qui se dénude assez pour nous faire, juste le temps d'une minute (celle ou elle se montre coquine), regretté de ne pas être à ses côtés. Bon, pour le reste, en ayant vu le premier volet, vous aurez plus ou moins vu le deuxième qui se passe juste dans d'autres circonstances. C'est là, la seule vraie nouveauté. L'aspect horrifique est, je pense, plus poussé que dans le premier également.
Se laisse regardé si l'on veut passer un moment sans se prendre le choux.


Détour Mortel
Détour Mortel

3.0 étoiles sur 5 Honorable, 17 février 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Détour Mortel (DVD)
Vous avez déjà vu les "Vendredi 13"? les "Saw"? Et autres films/séries du genre? Vous les avez aimé? Alors franchement, je ne vois pas de raison pour que vous n'aimiez pas "Détour Mortel". Maintenant il y a "aimé" et "aimé". Je veux dire ici que vous appréciez. Car le film ne devrez pas se graver dans votre mémoire. L'histoire, archie maintes fois exploitée, n'innove en rien. L'histoire tient à peu près la route, comme dans tous les meilleurs films de ce genre, c'est à dire ceux qui sont honorable. Les moches sont affreusement moches, les victimes, affreusement victimes. Evidemment il ne faut pas trop en demander pour le scénario.
Pour le dvd, honnêtement il n'y a rien à dire. La qualité d'image est sans reproche. Les bonus assez sympa.
A voir si vous avez l'occasion, vous passerez un moment qui vous changera les idées, détente pour certains, peut-être effrayant pour les plus sensibles.


Golf Drouot Special
Golf Drouot Special
Prix : EUR 9,00

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Une annnonce "arnaqueuse", 24 janvier 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Golf Drouot Special (CD)
Pourquoi titrer mon commentaire "une annonce arnaqueuse"? Tout simplement parce que ce cd n'est pas (certainement pas) un show du terrible Vince au célèbre Golf Drouot, pas plus qu'à sa grande époque comme le laisse pensé sa tenue scénique de la photo.

En vérité il s'agit simplement d'une reprise intégrale de l'album mythique, du fabuleux, du monumental "VINCE...." de 1965. Faussement enregistré en public (rajouté après la session d'enregistrement, tout comme la fausse présentation d'introduction). Alors l'intérêt est de savoir ce que vaut véritablement l'album "VINCE...", j'entends l'original, bien sûr. Je ne vais pas vraiment revenir dessus ayant déjà laissé un commentaire sur le sujet et que je vous encourage à lire si vous voulez en savoir plus. Ce n'est pas forcément que je prétend que mon comm' en vaut le détour plus qu'un autre, mais l'album oui, largement.

Ici, le cd a par contre un autre intérêt, ce qui lui sauve une étoile car j'étais parti pour lui en mettre deux seulement (la deuxième sauvée par le simple fait d'avoir à faire à Vince). Car sinon, s'était au mieux deux étoiles, au pire qu'une seule, car je condamne fortement et radicalement ces pratiques commerciales qui ont pour but de nous faire prendre nos vessies pour des lanternes.
Donc ici, un intérêt réel. Même plusieurs : tout d'abord le morceau "Please tell me when you go". Un inédit pour moi. Pourtant je connais très bien la carrière de l'artiste. Mais ce morceau là m'était totalement inconnu. Autre intérêt : des versions que je ne connaissais pas de "Honey don't" et "Maybellene". A en juger de la qualité sonore, et de la musique (cuivres très présent) je pense qu'il s'agit de séance de 1965, donc des mêmes séances que celles concernant l'album "VINCE..." mais non retenu pour l'album. La sonorité et la qualité sont égales à l'album en tout cas.
Le cd se termine par la version immortel de "Memphis Tennnessee" et de "A shot of Rythm'n'blues". Les deux titres sont sortis sur support ep en 64. Donc rien d'inédit là dessus.
Bref, pour conclure, des découvertes intéressantes oui, mais attention, l'annonce est mensongère (honteusement et malhonnêtement) et donc nous avons à faire à un distributeur qui l'ai tout autant. Peut-être qu'avec du temps ces mêmes découvertes seront (sont?) disponibles ailleurs.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Feb 12, 2016 1:38 PM CET


Balavoine(S)
Balavoine(S)

13 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Lamentable et navrant...comme d'habitude avec ce genre d'album, 22 janvier 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Balavoine(S) (CD)
C'est ce qu'ils appellent rendre hommage? Qu'ils appellent plutôt ça se faire de l'argent facile : pas d'écriture de texte, pas de composition. Elle est déjà faite y a plus qu'à la mettre au goût du jour. A savoir sans goût. Et sans talent (ou sans travail puisque le grand Brel disait que le talent c'était du travail). Les musiques sont tragiquement massacrées. Il n'en ressort rien de particulier. Aucune émotion. Mais alors le pire ce sont les interprétations vocales.

De Zaz à Jennyfer en passant par tous les autres....mais comment peut on permettre une telle tâche à la mémoire d'un si grand artiste et interprète? Comment sa sœur a t elle pu autoriser une telle catastrophe? Il y a de bien meilleur moyen de rendre hommage à un artiste. Et de satisfaire ces admirateurs. Nous savons tous qu'il existe des dizaines d'enregistrements qui n'ont jamais été commercialisés. Pourquoi ne pas chercher dans ceux-là? Même si ils ne sont pas parfait, au moins nous aurions non seulement du nouveau, mais aussi nous pourrions voir comment Daniel et son équipe travaillaient. Et nous aurions Daniel.

Pas tous ces ...allez, disons interprètes (artistes, c'est trop fort pour eux).....qui ne comprennent même pas ce qu'ils chantent. Comment Jennyfer pourrait elle discréditer ainsi "Mon fils, ma bataille" si elle comprenait la chanson. Daniel cri quand il chante cette si belle chanson. C'est un combat, une lutte acharnée, menée avec le cœur et l'amour. Et là, nous avons une guimauve dégoulinante et écœurante. Il en est de même pour tout les morceaux...c'est mauvais quand ce n'est pas nul.
Il y en a marre de cette foutu mode qui consiste à reprendre les titres des autres pour les bafouer. Pour ne pas se faire oublier, pour se faire voir, pour se faire entendre, pour limiter les efforts, cette génération reprend, sous le couvert d'une noble cause qui se montre fausse au finale, les œuvres de leurs grands prédécesseurs, sans même connaître leur histoire et sans même une pensée pour leur tombe. Sur laquelle ils s'assoient.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (4) | Permalien | Remarque la plus récente : Jan 24, 2016 4:25 PM CET


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20