Cliquez ici cliquez_ici cliquez_ici NEWNEEEW En savoir plus cliquez_ici nav_SS18_Office cliquez_ici En savoir plus En savoir plus Acheter cliquez_ici

Commentaire client

31 octobre 2015
Qu'est-ce qui fait un bon roman ?
D'abord, il faut qu'il se lise bien, que le style soit fluide, histoire de ne pas accrocher toutes les trois lignes.
Et puis, il faut qu'on ait envie de rester dedans, de tourner la page, de connaître la suite ; parce qu'un roman qui ne cesse de vous tomber des mains, c'est pénible.
Il faut aussi, surtout dans la fantasy, qu'on s'y retrouve vite, qu'on comprenne facilement dans quel univers on est tombé.
Si en plus il donne le sentiment d'être intelligent ou cultivé, s'il permet de voir notre monde d'un oeil un peu neuf, c'est la cerise sur le gâteau !

Le premier roman d'Audrey Alwett, Les Poisons de Karthaz, réunit tous ces critères !

L'écriture est belle, fluide, et le style sert le propos. L'intrigue est magistralement menée, et impossible de lâcher ce livre une fois commencé.
Les nombreuses et subtiles références culturelles, de toutes sortes de cultures (de la plus classique et romaine à la plus récente et populaire), donnent à ce monde original qui se dessine sous nos yeux une familiarité suffisante pour qu'on ne soit pas complètement perdu, et nous épargnent ainsi les fastidieuses descriptions et explications à la Tolkien.
Enfin, tant la diversité des références sus-nommées que les interrogations et relectures de notre monde qui émergent parfois sous l'histoire que l'on dévore nous renvoient de nous même une image des plus flatteuses !

Bref, Audrey Alwett réussit ici un tour de force littéraire semblable à celui de Pratchett dans ces Annales du Disque-Monde.
Un vrai et pur bonheur pour toute lectrice ou lecteur !!!
7 personnes ont trouvé cela utile
0Commentaire Signaler un abus Lien permanent

Détails sur le produit

4,5 sur 5 étoiles
29