undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

2,9 sur 5 étoiles
136
2,9 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:18,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 24 août 2015
Je me suis terriblement ennuyé en lisant ce livre, j'ai pourtant persévéré jusqu'a la fin en me disant que j'allais accrocher, mais rien du tout mise à part vers la 250 ème page ou on à un espoir, mais finalement cela s'essoufle très vite pour finir sur du baclé de chez baclé avec une morale complètement débile (surtout de la façon dont elle survient) qu'on lit partout, avec toujours se même baratin au sujet de l'amour..., c'est ridicule, autant se dire je vais bien tout va bien, ca revient au même. Bref les passages s'enchainent sans réel lien, le personnage de linda passe par des sentiments dont on ne comprend pas l'origine, c'est balancé tout cuit au lecteur, on ne sait même pas pourquoi elle fait ces actes, on entre à aucun moment dans sa souffrance intérieure ce qui nous permettrait de compatir et de vivre chaque situation avec elle. Le tout est rythmé par des scènes de sexe extrêment crues, sans aucun intetêt, surtout la 1ère scène qui arrive au bout de 5 pages, à peine on apprend qu'elle s'ennuit dans sa vie qu'elle est déja à genou sur la moquette... euh c'est quoi le lien?? on à sauté des pages ou quoi?? En fait le titre n'a rien à voir avec le contenu, car au final jamais dans le livre la question de l'adultère est disséquée.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 juin 2014
Déjà je trouve le titre mal choisi. En fait, ce livre traite plus de la dépression d'une femme qui n'arrive pas à s'expliquer son état apathique, et qui pour se prouver qu'elle peut/veut encore vivre, s'enfonce dans l'interdit, dont l'adultère. Elle retrouve ce qui manquait à sa vie, le piquant, l'aventure, le danger. Et finalement, elle se rend compte qu'elle n'a pas besoin de tromper son ennui, que sa vie est belle, et qu'elle a un formidable mari qu'elle aime de tout son coeur. Bref, rien de bien nouveau sous le soleil.
Le roman est plus une longue (qui a dit c******?) introspection philosophique de sa condition de femme dans une société étouffante. Émaillé ça et là de coup de gueule incisif de la société suisse: ok, sauf que perso, la suisse, c'est un pays que je connais très mal, et du coup, je m'en fous un peu. Même l'auteur s'accorde pour dire que la suisse n'a d'intérêt que pour les suisses eux-même ( ou ceux qui veulent planquer du pognon, quoique, avec la fin du secret bancaire....).
Et puis viens donc l'adultère. Passé le premier rapprochement qui arrive comme un cheveu sur la soupe (je ne t'ai pas vu depuis 16 ans, si je te faisais une fellation histoire de marquer le coup?) la première vraie scène est choquante! Vraiment. Violente, barbare, dégradante. Christian Grey peut aller se rhabiller!
En plus, faut s'en contenter, c'est la seule scène croustillante du livre, elle nous réveille un coup, nous met mal à l'aise, et hop, on peut se rendormir après ça, puisqu'on repart dans le long (qui a re-dit chiant?) voyage intérieur de notre héroïne compliquée au possible....
Et puis il y a toute cette religion, on frôle l'explication de texte biblique par moment. Pour l'athée que je suis, lire que tout est remit entre les mains de Dieu m'a fait, ô ironie, lever les yeux au ciel.... De très pompeux discours métaphysique sur la foi et la condition humaine. Pas inintéressant non, mais dérangeant, sauf pour ceux qui sont convaincus!
Le style d'écriture est spécial aussi, ça rend les personnages distants, limite froids, et du coup on ne s'y attache pas du tout.

Malgré tout ça, j'ai trouvé le livre très vrai dans sa vision de ces trentenaires, cette forme de dépression quand on se rend compte que notre vie nous emm**** alors que, aux yeux de la société, on a tout pour être heureux. La vision du couple après le mariage, les enfants, où malgré l'amour qu'on se porte, on ne se désire plus, on ne se montre plus combien l'autre compte pour nous. Et puis l'inévitable envie d'aller voir ailleurs, rien que pour se prouver qu'on existe encore.

Je vais pas dire que j'ai aimé, et pourtant je l'ai lu très vite. Je l'ai trouvé intéressant, même s'il ne m'a rien apporté, je partage déjà la même réflexion que l'auteur sur ce sujet. Alors oui, de belles phrases digne d'un sujet du bac de philo, mais au fond, tout ça sonne un peu creux.
22 commentaires| 37 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 mai 2014
Je m'étais juré de ne plus m'y laisser prendre.... mais je suis faible...
Ce livre est un piège... impossible à refermer une fois ouvert.... et quand vous le laissez quelques instants, vous le voyez vous narguer, vous appeler secrètement,
Encore une nuit blanche passés ensembles.... une lecon de vie....une envie de vrai..... et au final, l'espoir que tout n'est pas toujours mensonge, meme si le monde des femmes est bien plus simple qu'on ne l'imagine, quand on prend le temps d'écouter vraiment ces infimes murmures qu'elles ne prononcent qu'en silence.
33 commentaires| 37 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 mars 2015
Déçue. Ce livre raconte l'histoire d'une trentenaire qui a tout pour être heureuse mais que la routine a éteint à petits feux. Elle se lance à corps perdu dans une aventure avec un ancien amoureux et après un saut en parapente a la révélation de l'année: l'Amour est la seule chose qui vaut la peine d'être vécue dans la vie. L'histoire aurait pu être intéressante si l'auteur avait pris le temps. J'ai l'impression qu'il a commencé à écrire certains passages puis a manqué d'inspiration et a brodé pour combler les vides. La fin est complètement absurde et laisse finalement un fameux goût d'inachevé à ce livre qui avait pourtant tout pour plaire.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 octobre 2015
"L'adultère" pour rompre le quotidien dans lequel fatalement le couple s'englue un jour ou l'autre. Le sexe retrouvé plus brûlant que jamais, la folie des instants volés. Puis là aussi le temps délite la relation passionnelle. Il est temps de faire le point, de souffrir encore et toujours bien sûr mais pour mûrir, renaître, revivre. L'adultère côté femme décrit par un homme - l'auteur - c'est très réussi.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 juillet 2015
Très décevant. Livre sans intérêt. Vide de sens. Une femme riche tombe en dépression et trompe son mari. D'une banalité absurde digne d'un feuilleton sur le câble. L'héroïne se perd dans des explications et des analyses bas de gamme. Aucune leçon. Fin bâclée. Étant une grande fan des oeuvres de Paulo Coelho je ne retrouve pas son style dans ce livre. Il est banal et sans intérêt. Je regrette de l'avoir acheté.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 juin 2014
manque de sentiments, ...manque d’analyse de la situation. ce n'est pas le paulo coelho connu dans la finesse des sentiments... très déçue
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 mai 2014
Quelle surprise d'écrire un tel livre et peut-être quelle plume audacieuse. Ce livre ne me laissera pas de traces comme l'alchimie, ou Véronica décide de mourir. Un autre registre nous es conté, à l'instar du Christian Grey de El.James, avec beaucoup de passages pornographiques. J'adhère moyennement à ce roman, déçue par une forme de plagiat très branchée en ce moment où on écrit tout sur le sexe. C 'est la mode, donc Coelho nous l'a joué à la Anastasia Steel et tente de prouver et de se prouver qu'il n'est pas has been. Dommage, je trouve tout cela cruel.
11 commentaire| 21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 juin 2014
Un régal, lu en 2 jours.... Très bien écrit comme toujours ,Paulo nous fais voyager en nous même. J ai hâte d en lire un autre!
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 janvier 2015
Une femme de 31 ans - qui donne l'impression d'en avoir 30 de plus et d'avoir tout vécu - déprime dans sa routine de petite-bourgeoise et prend un amant. Jusque là, rien de très original. Après non plus. L'héroïne se perd dans des considérations qui, au mieux n'intéressent qu'elle, au pire, donnent envie au lecteur de s'arracher les cheveux par touffes. La dépression est donc ici interactive mais laisse aux poncifs droit de cité : la fameuse "intuition féminine" est évoquée à plusieurs reprises, tout comme la légendaire probité des Suisses. Certains passages sont tout bonnement ridicules : Linda entreprend par exemple de faire inculper sa rivale pour trafic de drogue ; la pseudo-histoire d'amour (de sexe serait plus juste) avec l'amant incite également plus à la moquerie qu'à la compassion. Enfin, puisque sans cela Coelho ne serait pas Coelho, le roman se termine par quelques pages d'enseignement philosophique que Pascal Obispo ne renierait pas : le plus important, c'est d'apprendre à aimer. Mais c'est bien sûr !
77 commentaires| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

5,00 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici