undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles
42
4,2 sur 5 étoiles
Format: Relié|Modifier
Prix:19,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 17 décembre 2013
sur le même principe que la Planète des sages, une réflexion très pertinente autour du travail et de ses rituels expliqués et décodés par les grands philosophes. De l'érudition, toujours amusante et alerte, une vraie réflexion et une introduction réussie à la philosophie. Je suis très étonné du commentaire qui accuse les auteurs de germanophobie, alors qu'ils ne font que souligner de manière amusante les différences entre les philosophes latins et les nordistes. un Livre à lire et à offrir
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 mars 2014
Sous-titré Survivre au travail avec les philosophes, Platon la gaffe, ouvrage mi-BD mi fable en prose, se déroule à la Cogito, entreprise fondée par Dieu (puis rachetée par un fonds US). Kevin Platon y effectue un stage (évidemment) d’observation. Le parcours d’intégration du newbie sert de fil d’Ariane au traitement de sujets au croisement de l’entreprise et de la philosophie : la tyrannie de l’urgence (43), la répétition des tâches (75), le pouvoir (31), la norme (15), l’obéissance (79), le harcèlement (63), l’open space (19), la vie privée au bureau (59), la surveillance au travail (featuring Foucault, 23), appuyés par des titres en marbre comme « process tam tam » ou « le zèle du désir ».

Platon la gaffe enrôle des guest stars, muées en salariés pour l’occasion, comme Bourdieu, Rousseau, Machiavel, Kierkegaard, Diogène, BHL (évidemment livreur de la boite), Épicure, Pascal (dont l’écran de PC affiche « Casino Port-Royal »)… et surtout Nietzsche, DRH de la Cogito, particulièrement bien traité dans ses exclamations avec des « Totenkopf », « Sauerkraut » et de permanents clins d’œil : « arrêtez de chialer comme une gonzesse, on n’est pas des sous-hommes ici » (10) ; car l’allemand a, selon Saint-Augustin, « le Wagner à vif » (49).

Platon la gaffe nous livre une vision acérée (et pas si déjantée) de la vie en entreprise. Rien de mieux pour inviter à la réflexion autour de la machine à café / ciguë, de la photocopieuse en panne, ou du pot de départ d’un collègue, tous traités de façon si vraie, si humaine. Trop humaine ?

Les critiques de livres de Marketing, de Communication (et même de philo en rapport !) sont à lire sur Marketing Professionnel.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 décembre 2013
Super approche de la philosophie, toutefois pour bien en profiter, il faut déjà de bonnes bases de culture générale.

fortement recommandé pour retrouver le sourire si la philo vous a fait souffrir…
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 avril 2014
Quel régal, quel plaisir... que dis-je, un vrai délice ! Combiner philosophie, temps reculés, références intelligibles et intelligentes pour un minimum de culture philosophique avec des moments réalistes du travail au XXIème siècle, et de l'humour, auriez-vous cru que tout cela puisse s'assembler un jour ? Eh bien, Jul, sacré dessinateur, à la pointe endiablé, accompagné de son fidèle Charles Pépin au style si particulier, l'ont fait : dans un album tirant sur la bande-dessinée humoristique, ils narrent les grands fondements du monde du travail en intérim, avec en prime, un choix singulier de personnages : des grands philosophes ayant marqués l'histoire.

Si insensé soit-il, cet amalgame de thèmes, aux paroxysmes les uns des autres, forme pourtant un cocktail détonnant, moderne et animé, pour un effet fulminant, explosif, à la limite de la perfection tant recherchée dans les albums.
Il faut dire que ce genre de livre n'est pas banal.

Usant d'ingéniosité, les deux compères Jul et Charles Pépin ont mis en pratique leurs facilités pour donner aux lecteurs une masse de données plus compréhensibles, à la portée de chacun, pour les goûts les plus ardus. Décryptant parfaitement les conditions de travail des employés modernes, Charles Pépin y ajoute une analyse toute personnelle, une critique intime agrémentée de références philosophiques camouflée, et d'une large dose d'humour. Pour couronner le tout, Jul donne vie aux philosophes, en les représentant dans des caricatures invraisemblables, à l'orée de la vulgarisation, avec toujours, une attache à la réalité.

Je puis dire que ce livre m'a surprise, il m'a étonnée autant qu'il m'a appris. Le plaisir que j'ai pris à la lire m'a totalement fait oublier la difficulté et l'ennuie avec lequel je suis confronté en cours de philosophie. Ces deux messieurs ont le don de rendre attrayant ce qui ne l'est pas de base, un bon point dans un monde qui vire à l'extrême fainéantise. Les bases acquises en cours ont pu être mise en pratique ; retrouvant Socrate, Héraclite, Platon, Montaigne et ses essais, et d'autres grands auteurs français du XVIIIième siècle, dépendant du siècle des Lumières et philosophes à leurs heures perdues tels Jean-Jacques Rousseau et ses Rêveries du promeneur solitaire, ou son Contrat social, bien accompagné par Voltaire et son Candide. Que de belles références qui mériteraient une attention particulière, beaucoup plus assidue et approfondie de notre part, nous, pauvres lecteurs noyés dans ce flot d'informations.

Inutile de dire qu'une deuxième lecture est fortement conseillée, voire obligatoire pour les amateurs, pour acérer les renseignements, et permettre de repérer les détails qui ont manqués lors de notre première lecture.

En plus d'être fortement intéressant, ce livre est désopilant, tout en sachant garder une part des pieds sur terre. Je suis profondément épatée par cet album, en admiration devant tant de travail, de recherche et d'idées, qui forment, je le répète, un formidable mélange qui détonne.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 janvier 2014
une manière originale d'allier philosophie et travail.
La Bd est hilarante et les textes "philosophiques" rattachés sont lourds de sens et tellement vrais.
Une façon de voir notre travail quotidien différemment et de pouvoir analyser les différentes situations vécues.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 février 2014
Hic est Platonnissime. Très bon JUL, mais où allez-vous chercher tous cela ? Vous m'avez amusé et fait rire. Oui, l'organisation de notre société mérite très largement votre critique et je m'y associe si vous me le permettez.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Le principe : un jeune stagiare, Platon, arrive dans une entreprise et découvre le monde du travail et ses (nombreuses) problématiques. Les auteurs proposent une page recto-verso dessinnée suivie d'une page d'explications humouristiques sur le thème central présentée dans les bulles de la page présente (et sur les philosophes actifs dans la discussion). C'est non seulement une façon ludique de réfléchir au monde du travail et de l'entreprise, mais en plus c'est passionnant de (re)découvrir des anecdotes ou des traits de caractères des philosophes choisis comme employés de la COGITOP. Aucun choix n'est anodin, mais quand on regarde l'organigramme au début on se demande immédiatement ce qui a poussé les auteurs à assigner tel ou tel poste à tel ou tel philosophe. On le découvre au fil des pages. Travaillant dans une grande entreprise, je me suis reconnue et j'ai reconnu des collègues dans les profils décrits. Parmi mes pages préférées il y a le thème de l'urgence (et même la tyrannie de l'urgence) et les powerpoints. Les autres n'en sont pas moins délicieuses !
Bien sûr un minimum de connaissances philosophiques est requis pour comprendre toutes les allusions et toutes les blagues (notamment au sujet des philosophes eux-mêmes et pas seulement de leurs thèses), mais l'essentiel reste abordable même avec une seule année de cours de philosophie suivie au lycée. Je le conseille vivement !!!
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 février 2014
Trop bien, comme diraient les enfants. La caricature (encore que...) de nos philosophes mis en situation contemporaine est digne de Normale Sup'
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 janvier 2014
Aucune du gaffe dans le parcours de cet ouvrage de vos entrepôts jusqu'à chez moi.
Bravo! Continuez ainsi.Je recommanderai chez vous.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 décembre 2013
Une façon originale et décalée de découvrir le B A ba de la philo.Une BD qui donne envie d'en savoir plus sur les grands philosophes.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)