Cliquez ici Cliquez ici cliquez_ici. Des centaines d'ebooks inclus dans Amazon Prime Cloud Drive Photos En savoir plus cliquez_ici nav_Renewed cliquez_ici En savoir plus En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici cliquez_ici

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles
71
La Passagère du silence
Format: Broché|Modifier
Prix:7,70 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime


MEMBRE DU CLUB DES TESTEURSle 27 septembre 2008
Cette année 2008 aura été celle de la Chine, des JO à Pékin... Beaucoup d'entre nous avons l'impression, aujourd'hui, que le terrain nous est devenu comme familier.
Or ce livre nous plonge dans une Chine tout autre: au fin fond de la province du Sichuan, dans les années 1980, où une jeune Française de 20 ans va, pendant près de dix ans, se vouer corps et âme à un art qu'elle a choisi: la calligraphie.
L'expression "corps et âme" n'est pas exagérée, car c'est une vraie ascèse que cette vie d'aspirante calligraphe: et le tableau que nous fait Fabienne Verdier, de cette vie dans un Sichuan retiré, dans le plus grand dénuement, tranche bien avec ce que la Chine a donné à voir d'elle-même, dans le super-spectacle des JO de cette année.
"Le calligraphe est un nomade, un passager du silence (...). Il aime l'errance intuitive sur les territoires infinis. (...) Il est animé par le désir de donner un goût d'éternité à l'éphémère." (dernier chapitre)
Si l'on achète ou lit ce livre, c'est l'édition originale, brochée, qu'il faut consulter, pour ses photos spécifiquement: au centre du livre, 32 grandes et magnifiques photos noir et blanc apportent au livre un cachet d'authenticité, d'esthétique aussi, qui viennent superbement illustrer le récit vécu. On est fasciné par le beau visage de Fabienne Verdier penché sur de longs rouleaux calligraphiés; par sa silhouette en vêtements tissés, brodés, portant toque de fourrure, tandis qu'elle sillonne les hauts plateaux du Tibet. On découvre aussi les ateliers où elle a travaillé, dessiné- dans sa chambre d'étudiante du campus de Chongqing, puis à Shangaï, à Pékin; enfin, les images de ses rencontres avec des femmes et des enfants, dans de petits villages dont elle découvre les coutumes anciennes...
On voit revivre tout un monde.

Un livre extraordinaire - à lire absolument.
38 personnes ont trouvé cela utile
|22 commentaires|Signaler un abus
1000 PREMIERS REDACTEURS D'AVISMEMBRE DU CLUB DES TESTEURSle 4 septembre 2015
Il faudrait faire lire aux adolescents ce récit de Fabienne Verdier pour leur faire toucher du doigt ce qu'est un projet, un engagement, une volonté.

Ce témoignage passionnant sur son séjour en Chine, qui au bout du compte dura quelques 10 années, à la rencontre improbable, pendant la révolution culturelle, des peintres et calligraphes traditionnels chinois montre à l'envi, que c'est dans l'épreuve, que se construit la conversion du regard.

La peinture chinoise, la calligraphie n'est pas "représentation" mais trace instantanée de la dynamique du souffle, de l’énergie. Ce livre mêle à la fois les avatars du choc de civilisation, les anecdotes et les belles rencontres, les dangers et les errements de celle qui deviendra à son retour l'un de ces grands peintres pour lesquels l'art est "l’éclair de l'Etre" (Henri Mladiney).

Lire ce livre, c'est aussi se vacciner contre les virus de cet "art"(sic) contemporain, illustratif et bavard, qui se déploie avec la complicité des spéculateurs et des media.

Il prend place parmi les grand récit de voyage et d'initiation et ouvre une réflexion profonde sur l'essence, le statut de l'art.
Une personne a trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 6 avril 2013
c'est l'histoire autobiographique d'une toute jeune fille de 16 ans armée de sa formation occidentale aux Beaux Arts et forte de convictions et qui se destine , sans le savoir,à un parcours initiatique à la découverte de soi-même par le truchement de la peinture Chinoise et la rencontre de quelques rares"Maîtres" rescapés de la Révolution Culturelle.C'est une Odyssée pleine d'aventures, de difficultés (liées au régime "démocratique" Chinois), de peines tant morales que physiques mais un voyage au bout de soi-même et l'accès à une certaine "Vérité" hors du temps, de cette vérité qui fait la grandeur des Hommes et leur dignité.On lit ce livre et cela résonne au fond de nous-mêmes parce que cela parle de l'essence de la vie.Voilà, c'est un petit livre à lire comme un récit, un livre où il est possible de se retrouver, si près de l'essentiel et si loin de la "modernité" dont on nous gave et de la "jouissance sans entrave" dont notre société matérialiste a fait le ressort de sa décrépitude.Il est de rares moments qui font du bien.Profitez.
4 personnes ont trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 23 janvier 2014
Ce livre m'a passionnée parce qu'il décrit l'itinéraire atypique d'une jeune fille qui, lors de ses études d'art, découvre la calligraphie, et décide de quitter la France pour aller l'étudier en Chine.
Au prix de difficultés inouïes, dues à la mise sous le boisseau des arts traditionnels en vertu de l'idéologie communiste (arts "décadents", d'où artistes incompris, brimés, oubliés) l'auteur du livre devra braver l'omniprésente surveillance de "l'étudiante étrangère" par le pouvoir politique en place, convaincre de grands artistes d'accepter de lui enseigner ce qu'ils savent, supporter le froid, la faim, la jalousie de certains puissants, la solitude, les années qui passent dans un dénuement complet, entièrement consacré à l'étude de l'art du pinceau.
L'artiste n'oublie pas, dans ses discussions avec ses maîtres successifs, de tisser des liens entre cette longue et exigeante étude, et les connaissances plus "occidentales" qui étaient ses références culturelles de française.
C'est le récit d'un succès dû à un travail acharné : Fabienne Verdier, quoique étrangère et femme de surcroît, a su imposer le respect et l'admiration de ses pairs, en Chine comme en France, par la qualité de son œuvre.
Un ouvrage cultivé, qui de plus offre la vision réconfortante de tout ce que l'être humain sait accomplir, lorsqu'il veut vraiment réaliser un rêve...
|0Commentaire|Signaler un abus
le 19 août 2015
Alors vraiment j'ai dévoré à petite dose. J'étais en voyage en même temps étant moi-même pour des études en Chine, dans certaines de ces contrées, c'est un vécu émouvant, véridique, C'est un livre sur l'art de l'étude, la qualité du travail, du désir d'arriver à un résultat. A plusieurs reprises les larmes sont remontées tellement la profondeur du récit vient du coeur et d'un réel vécu.
J'ai pu voir le film du cinéaste "Histoire de Vent" sur youtube.
C'est exactement le reflet de cette discipline chinoise. Tu obéis ou tu n'existe plus... tu n'existes plus.
J'avais simplement envie de prolonger.
Merci Fabienne, j'ai du coup acheté les livres sur la calligraphie et sa peinture. MERCI....
|0Commentaire|Signaler un abus
le 4 juillet 2013
« Si j'ai voulu raconter mon histoire c'est aussi pour faire connaître ces derniers grands maîtres détenteurs d'une tradition ancestrale... » L'essentiel est dit...
Avec une écriture simple et élégante Fabienne Verdier nous dépeint un véritable art de vivre au travers de la peinture et de la sagesse chinoise. Elle nous fait participer avec bonheur à sa pérégrination au coeur du Sichuan durant ses années d'apprentissage auprès de quelques grands maîtres chinois de la calligraphie et de l'art sigillaire. Des pages d'amour pour cet immense pays mais aussi un portrait sans concession des années 80 avec en filigrane un aperçu des monstrueux dégâts provoqués par la Révolution culturelle. Les chapitres se suivent au fil des jours qui passent, plein d'anecdotes savoureuses et des pensées philosophiques et ésotériques héritées des sages qu'elle a eu le bonheur de fréquenter.
Une personne a trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 25 septembre 2017
Pour toute personne intéressée par la calligraphie chinoise et son apprentissage
Un témoignage de l'ascèse qui permet le lâcher prise indispensable pour s'approcher des maitres
Cette autobiographie qui se situe à la fin de la révolution chinoise de Mao donne des informations concrètes terribles sur les conditions de vie de l'époque. Un livre tout en subtilités qui se lit avec un grand plaisir
|0Commentaire|Signaler un abus
le 20 mars 2017
Livre très intéressant par son contenu et par la Chine décrite des années 80. Livre découvert par hasard dans une bibliothèque `a l'étranger qui m'a fait voir une Chine encore bien différente de celle des années 2000. Le hasard de la vie a fait qu'une partie de ma famille vient aujourd'hui du Sichuan, et j'ai beaucoup repensé `a ce livre... que je recommande.
2 personnes ont trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 6 avril 2015
Je constate avec plaisir et émotion que je ne suis pas la seule à le racheter pour l'offrir. Je crois que c'est le livre que j'ai le plus offert : impossible de le reprendre après l'avoir prêté !
Au-delà de l'aventure de l'auteur dans une Chine loin des circuits touristiques, c'est la découverte de la calligraphie et de la peinture chinoise qui nous est contée.
Une belle émission d'Arte "Empreintes" (2013 ou 2014) à signaler sur l'art de Fabienne Verdier. J'espère que le cd existe ?
|0Commentaire|Signaler un abus
le 4 août 2015
A lire AB SO LU MENT ! Le parfait recueil d'une vie plsu que riche d'une femme téméraire et ayant pris de très gros risuqe, mais avec au bout du chemin comme u névei lde conscience. Description de sa vie de 10 à 15 ans en Chine, fabuleuse, avec des etres exécrables et d'autres remarquables. Ca s'achète, ca se fait lire, ca se garde pour replonger dans de riches réflexions sur la vie...et pas des trucs à la noix !
|0Commentaire|Signaler un abus


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici